AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

I see you

avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 1996
Je suis âgé(e) de: : 25


MessageSujet: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Sam 3 Sep - 18:13

Back to school !
"Quand l'informatique fait des siennes"

C’est bientôt la rentrée, plus que quelques heures et ce sera le jour-J. Ce jour où vous devrez probablement vous levez à pas d’heure, vous rendre à votre fac et découvrir les joies de la vie estudiantine. Mais aujourd’hui, vous êtes encore un peu en vacances, au moins un dernier jour, une dernière après-midi, parce que ce matin vous avez autre chose à faire. A votre inscription vous avez reçu une lettre vous demandant de vous rendre ce 03 septembre dans les murs de votre école. Plus précisément dans le Restau U. Cet endroit que vous découvrez où durant les prochains jours, les prochaines semaines, vous pourrez venir vous restaurez. C’est spacieux, c’est lumineux et ça vous donne envie de déjà vous installer en attendant votre prochaine heure de cours, n’est-ce pas ? Pour le moment, le Restau U a été aménagé pour pouvoir recevoir un grand nombre d’étudiant. Parce que oui, ici, vous allez recevoir votre emploi du temps pour l’année. La secrétaire qui essaie de se faire remarquer en montant sur une chaise distribue à chacun en fonction des noms indiqués sur ses feuilles.

Ca y est ? Vous avez votre emploi du temps ? Alors, vous avez remarqué ? C’est bien votre nom, mais ce n’est pas votre emploi du temps. Cet emploi du temps ne représente pas ce pourquoi vous vous êtes inscrits. Ce que vous devez faire ? Retrouver votre emploi du temps et pour ça, on vous redirige vers le MP reçu avec toutes les informations concernant cet emploi du temps reçu. Aaah, la technologie !

A lire !:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Sam 3 Sep - 20:03

Back to school
Macsen & Others
You think you have to want more than you need, until you have it all, you won't be free and when you think more than you want your thoughts begin to bleed.

   
Macsen avait tout juste eu le temps de se trouver un appartement. C’était pas un cinq pièces, ni même un penthouse ou encore un duplex. Il s’agissait d’un simple petit loft réaménagé, pas très cher. C’était loin d’être le grand luxe, mais avec sa petite touche personnelle, il trouverait bien de quoi en faire un endroit cosy et confortable, mais surtout à son image. Le premier objet personnel qu’il y avait installé fut sa guitare. Son instrument de musique. Sa passion. Pendant plusieurs secondes il la fixa, avant de tourner le visage vers la fenêtre. Il était dans une nouvelle ville, une nouvelle vie. Jamais il n’avait pensé pouvoir se trouver un pied à terre ici, à Miami. Il avait longtemps vagabondé, il était parti à la rencontre de l’inconnu et aujourd’hui il se retrouvait être un professeur d’art dans une école branchée, qui a sa réputation. Probablement que s’il avait pu dire ça un jour à ses proches, à ses parents ou à quiconque qui souhaitait l’entendre, et bien autant dire que ces personnes le regarderaient avec un air bête avant de se fendre la gueule. Oui, ils rigoleraient parce qu’ils ne le croiraient pas. En même temps, même lui peinait à le croire.

Et là, dans ce restaurant universitaire, la réalité le frappait de plein fouet. Des jeunes l’entouraient. Ils étaient à peine plus jeunes que lui et pourtant ils avaient un statut différent. Macsen était passé de l’autre côté de la ligne. Il faisait désormais partie de ceux qui pourraient les aider à avancer, à se trouver et surtout, il pourrait dire au monde ô combien l’art était le fruit des esprits libres en pleine création. Les bras croisés, Macsen contemplait ce tableau, appuyé sur le rebord d’une table, un peu à l’écart. Apparemment, l’école avait foiré sa pré-rentrée et pour cause : l’informatique avait fait des siennes. Le but du jeu ? Retrouver le planning de chacun et à voir, c’était amusant. Alors lui il restait là à attendre qu’on le remarque, ne voulant pas se mêler directement à ces esprits encore un peu perturber par l’imprévu de la situation.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 527
Je suis âgé(e) de: : 21
Mes disponibilités pour RP: : 7/5
Je fais partie des: : Alpha Psi.


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Bâtiment des Alpha Psi
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Sam 3 Sep - 20:28


Mentions: Macsen, la secrétaire.
Interactions: Macsen.

Tu te balances dans ton lit en grognant. Évidemment, t'as pas envie. Qui veut bien vivre ce jour de toute façon ? T'y réfléchis deux secondes, tant bien que mal. Ton cerveau est embrumée. T'es pas encore réveillée. Dure soirée. Non. T'es pas sortie. T'as juste eu du mal, cette nuit. Entre insomnies et cauchemars. Qu'est-ce qui te prends ? T'as l'air torturé. T'as l'air mal. C'est bizarre. Toi même tu ne comprends pas. Et c'est pas vraiment le moment de réfléchir. T'es en retard. Et si tu continues à jouer les larves, la situation ne pourra pas être pire. Tu sais quel jour on est ? On dirait pas. Tu t'étires et tu ne peux pas t'empêcher de soupirer. Ça te fait chier parce que tu réalises. C'est reparti pour une nouvelle année. C'est ton nouveau départ, comme tu disais. Tu fais pitié. Ça n'a rien d'un nouveau départ, tu le sais. Rien ne changera. Rien, sauf tes relations. Mais toi, tu resteras cet être faible à l'apparence bucheronne et pas sympa. Tu te caches, Holly. C'est tout ce que t'as toujours su faire. Te planquer. Fuir. Tu vas faire pareil cette année. Tu vas recommencer. Tu le sais. C'est pour ça que tu traines des pieds en te dirigeant vers la salle de bain. La douche, t'as pas le temps. Tant pis. T'oublies. De toute façon, personne ne remarquera. 'fin, t'espères. Ça serait gênant, et pour un premier jour, c'est pas ce qu'il y a de mieux.

Quand tu mets les pieds dans le réfectoire que tu connais déjà, tu fais face à la foule et c'est comme le début d'un long combat. Toutes ces têtes que tu vas devoir supporter. Tous ces cons qui vont te pourrir l'année. Tu lèves les yeux au ciel. Pas le droit de râler. C'est pas toi qui disait avoir changer ? C'est pas toi qui disait être quelqu'un de nouveau ? Après tout, t'es là, tu fais ton boulot pour tes études de journalisme et on en parle plus. T'es pas obligée d'être sympa avec les autres. Regarde. Après tout, ils s'en foutent. Personne n'a remarqué que tu débarques après tout le monde. Personne n'a remarqué ton retard. Ils sont tous trop occupés. Quelque chose est en train de se passer, mais tu peux pas comprendre. Ça a surement un rapport avec les emplois du temps, mais tu peux pas savoir, puisque tu n'as pas encore le tiens. Tu balayes la salle du regard et tu tombes sur ce petit bout de femme qui peine à se faire remarquer. Elle cri des noms puis au bout d'un moment, t'entends le tiens. Ziegler. C'est la fin de l'alphabet. T'aurais pu arriver un peu plus tard, encore. Ça n'aurait rien changé. Tu t'approches et tu te saisis du bout de papier. La seule chose que t'espère, c'est qu'il ne soit pas trop pourri, ni trop chargé, ni trop vide. Tu t'écartes un peu, tenant ton sac à bandoulière sur ton épaule et la feuille dans ta main libre puis t'y jette finalement un coup d'oeil.

"C'est quoi ce bordel ?"

Ça sort tout seul. Du droit ? C'était pas vraiment ce que t'avais marqué dans ton dossier d'inscription, si ? De toute évidence, c'est pas ton emploi du temps et franchement c'est emmerdant. Tu soupires encore. T'es à deux doigt de râler, mais tu te retiens. T'avais dit que t'arrêter, essaie de t'y tenir. Tu sais pas vraiment quoi faire. Tu jettes un oeil autour de toi et finalement, tu décides de faire comme les autres, tu décides de demander à n'importe qui s'il n'a pas ton emploi du temps et toi le sien. D'ailleurs, y'a ce type pas loin. Appuyé contre une table, l'air un peu perdue. Il doit être nouveau, fraichement débarqué, plutôt mignon mais tu t'en tape. Ça c'est rare. Tu t'approches. Tu risques rien.

"Eh. Excuse moi. Tu serais pas en droit des affaires, deuxième année de master, par hasard ?"

Tu peux pas faire mieux. Faut pas y passer trois heures.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

i just feel sort of empty these days + My hands are cold, my lips are turning blue, i'm shaking. This fragile heart, so heavy in my chest, is breaking. I live through scars this time. I live through scars this time..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Dim 4 Sep - 11:05

Mention : La secrétaire, Mascen, Holly, Zara, Sanaé
Interaction : Zara

J'ai 22 ans, et la veille de la rentrée, je ne tiens jamais en place. Peu importe l'âge, l'épique, le lieu. J'arrive jamais à m'endormir le soir, et le matin, je suis levée aux aurores pour me préparer. Et ma rentrée en  première année de Master ne fais pas exception à la règle.

Alors que la confrérie est encore endormie, et que Sanaé, ma nouvelle coloc, dors à poing fermé, j'enfile mes tennis, la brassière et mon magnifique short rose qui me fait un cul d'enfer avant de partir faire mon footing matinal. Au rythme d'une bonne musique, je parcours tout d'abord le parc du campus, regardant le monde entier se réveiller au fur et à mesure que le soleil émerge lui aussi. Les oiseaux chantent et un petit vent souffle dans mes cheveux. La journée ne pourrait pas mieux commencer !

En revenant à la confrérie, ruisselante, j'observe qu'il est temps aussi pour les roses de se lever. Le nez dans le frigo, je suis interpelée par une Zara déjà tout en beauté qui me propose qu'on aille ensemble chercher notre emploi du temps. Avant de remonter dans sa chambre, elle me dis que comme ça elle pourra me montrer les têtes des gens à éviter à tout prix, les ennemis des Eta Iota en gros.

À mon retour dans la chambre, Sanaé n'est pas la. J'attrape une bonne grosse serviette, un short pêche, un chemiser blanc à manche trois quatre, quelques sous vêtements, et avant la douche. La pièce est pleine de rose, toute à un stade plus ou moins avancé de leur préparation. Certaines ont encore la trace de l'oreiller sur la joue, et d'autres me regardent bizarrement, avec mon odeur de transpiration qui ne dois pas vraiment sentir la rose. Mais bon.

En sortant, c'est une Zara toute pimpante qui m'attends, et sur le trajet, elle me prépare et vérifie bien que je connais les règles de la confrérie que je viens d'intégrer. Je sais que mon bizutage ne devrais pas tarder, du coup je fais de mon mieux pour ne rien oublier et ne pas faire de boulette.

Son pitch continue jusqu'à notre arrivée dans la cafet. La, elle me montre du doigt une jeune femme bavardant avec un mec plus que sexy, en me disant que la fille était une putain d'AP, et que je devais la fuir comme la peste. Elle continua à me montrer des élèves jusqu'à ce que nous séparions pour récupérer nos emplois du temps respectif. En la rejoignant, je suis dubitative sur ce que je vois. C'est bien mon nom en haut, mais je n'arrive pas à comprendre ce qu'il y a écris dessus. Mon emploi du temps me fait revenir en deuxième année.

- Zara, t'as vu ? J'ai de la bio partout alors que normalement ça devrais être cinéma et tout ? C'est pareil toi ?

Levant alors la tête, je remarque que c'est un peu la cacophonie autour de nous, et que beaucoup d'étudiants regardent leur emploi du temps sans trop comprendre ce qu'il se passe.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 151
Je suis âgé(e) de: : 23
Je fais partie des: : Khi Omikron


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Chambre chez les KO
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Dim 4 Sep - 16:02


Mention : Eadlyn, Zara
Interaction : Sa mère /pan/


C’est la rentrée. Une deuxième année de Master va commencer, elle va probablement passer aussi rapidement que les autres. J’ai la chance d’avoir sauté une classe dans ma jeunesse, maintenant mon but est de finir ce que j’ai commencé. Et aujourd’hui, j’ai presque essayé de faire un effort. Je vous jure j’ai essayé ! Je me suis presque réveillé à l’heure. C'est-à-dire sept minutes avant l’heure à laquelle nous sommes supposés nous rendre tous au restaurant universitaire pour la remise des emplois du temps.

J’ai tellement d’avance que j’ai eu le temps de mettre un t-shirt propre ! Si ce n’est pas incroyable ça ! Bon je risque encore de faire tâche dans ma classe avec mon haut à l’effigie de Batman. Dans ma spécialité, on est plus habitué à mettre des chemises et certains poussent le truc jusqu’à porter de belles vestes. J’avais vu l’année dernière, un de mes camarades venir avec une veste en velours bordeaux. Alors personnellement, je ne m’y connais pas du tout en matière de mode mais là… C’est un peu de mauvais goût non ? Je sais que la climatisation rend la température extérieure plus supportable mais de là à porter des vestes et costard en tout genre, j’ai dû mal  à comprendre le principe.

Sur mon trajet, je reçois un coup de téléphone de ma mère. J’hésite à répondre mais bon, faut de temps en temps être un fils responsable et sage ! « Allô ? » « Oui mon bébé c’est maman ! » J’hésite à lui dire que je sais que c’est elle qui m’appelle vu que son nom s’affiche sur mon écran quand elle m’appelle. On ne refera pas nos parents, des cas perdus voilà ce qu’ils sont… « Tu t’es réveillé ? Tu as reçu ton emploi du temps ? Tu vas en cours cette année ! Tu dois me le promettre…» « Oui je…» « Ton emploi du temps ! Dis-moi si tu as le temps de venir travailler au restaurant, ton père va avoir besoin de toi pour l’ouverture du nouveau. Il compte beaucoup sur toi tu sais, il ne te le dira pas mais ce serait bien que tu jettes un coup d’œil sur les contrats… Tu fais du droit, autant que ça nous serve chéri !» Pas le temps d’en placer une. Je vous jure, ma mère parfois elle m’appelle et je ne dis rien pendant 10 minutes. Je crois que ça lui fait du bien d’extérioriser tout ce qu’elle a en elle. Surtout depuis que je suis parti de la maison. «’Man je te rappelle, je dois te laisser là ! »

Je raccroche tout en pénétrant dans le restaurant universitaire. Comme prévu, j’arrive tout juste à la fin des discours barbants. Je dois quand même en subir trois minutes puis vais faire la queue pour recevoir la liste des cours rythmeront mon année scolaire. Je le plie en deux après avoir juste regardé les horaires de début de journée.
Je vais pour sortir fumer une clope dehors lorsque j’entends une fille dire : «Zara, t'as vu ? J'ai de la bio partout alors que normalement ça devrais être cinéma et tout ? C'est pareil toi ?» Un petit sourire narquois se glisse sur mes lèves, je continue mon chemin. C’est con d’avoir le mauvais emploi du temps. En même temps, ce n’est pas la belle Zara ou aucune de ses amies qui étudieront un jour en Bio… Encore peut-être en physique… Elles doivent s’y connaître. Enfin, physique… Vous voyez ce que je veux dire !

J’entends quelqu’un d’autre se plaindre de son emploi du temps. Et encore un autre avant que je sorte. Bon… Il faut peut-être que je vérifie. Je sors le papier et le relis plus attentivement.

Commerce…


Oh dans un sens c’est cool, j’ai toujours été intéressé par de nouveaux horizons ! « Euhm… Par contre j’ai besoin de mon emploi du temps les gars ! » J’hésite un instant, et recherche un prof, un membre du corps administratif vers qui me tourner. Y a bien quelqu’un qui a mon emploi du temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 433
Je suis âgé(e) de: : 22
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Pi Sigma


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dortoir des Pi Sigme [url=http://wynwoodu.forumactif.com/f129-chambre-de-liam]ici[/url]
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Lun 5 Sep - 15:25

Restaurant universitaire de Wynwood University, Miami
Samedi 3 Septembre 2016, 10 heures


Mention : Shantel, la secrétaire, Eadlyn, Zara
Interaction : Tout le monde :hihi:

La rentrée, tout le monde comprennait. Ya un moment les bonnes choses s'arrêtaient et fallait reprendre une vie sérieuse. Oui, c'était chiant, mais on comprennait. PAR CONTRE, LA PRE RENTREE UN SAMEDI MATIN, NON, LIAM NE COMPRENNAIT PAS ! Tout ça pour venir récuperer son emploi du temps qu'on aurait pu lui envoyer par mail. Bordel mais c'était vraiment des imbéciles dans l'administration. La preuve, ils avaient embauché cette cruche qu'était sa demi-soeur. Fallait plus rien attendre d'eux, clairement.

Liam avait donc décidé de se bouger, d'aller chercher ce putain d'emploi du temps et d'aller se recoucher au moins jusqu'en début d'aprem. Puis après surement aller profiter pour surfer parce qu'il faisait tellement beau que c'était inhumain que de lui imposer de passer sur le campus. Liam vivait encore dans le penthouse de l'hotel de son père à Miami. Il retrouvait sa chambre chez les PS demain et il en était ravi. Retrouver les potes, les soirées, l'ambiance Pi Sigma, il en fallait pas plus pour le mettre de bonne humeur.

Il débarqua donc en short de sport en tweed gris et en polo blanc fraichement sorti de la douche pour récuperer son emploi du temps. Il s'était donné un objectif. Pas plus de 3 minutes entre son entrée et sa sortie. Ca, c'était dans ses rêves parce que quand il arriva, la vieille était entrain de beugler des prénoms du haut de sa chaise et ceux qui recevaient leur feuille semblaient ne pas être satisfait. En écoutant une rousse proche qui parlait à Zara, il se rendit compte que personne n'avait le bon emploi du temps. Merde. Déjà une minute de passée. Ca allait être chaud cacao. Il allait saluer son italienne préférée quand il entendit son nom. Il attrapa la feuille qu'on lui tendait avec une sorte d'espoir selon laquelle il aurait SON emploi du temps à LUI. Vous auriez vu sa tête se décomposer en lisant un intitulé de programme qu'il NE COMPRENNAIT MÊME PAS. Un truc scientifique. Astrophysique. Putain, qui pouvait étudier des trucs de merde comme ça. Bon. Ok. Plus qu'une minute. Voyons. Comment être efficace ? Facile. Fallait faire comme la vieille mais gueuler plus fort. Liam sauta sur une chaise, puis sur une table et se lança d'une voix claire :

- Bonjour à tous ! Enfin, si on peut appeler ça un "bon jour", je pense que vous serez d'accord avec moi. Je vais faire simple ! Quelqu'un aurait un emploi du temps en Master 1 droit privé ?

Oui, parce que enfaite il s'en foutait de l'emploi du temps qu'il venait de recevoir. Lui, il voulait juste récupérer le sien. Et puis pour le reste... bon aller, il allait quand même faire un effort :

- Et puis je refile bien généreusement un emploi du temps pour de l'astrochimie ou j'sais pas quoi. Sérieux les gars ! Pourquoi vous étudiez des trucs pareils ?


Pas sur que toute l'assemblée l'ait entendu mais une bonne partie au moins. En tout cas, la vieille peau, elle l'avait bien entendue, même qu'elle le fusillait du regard parce qu'il l'avait coupée. Il lança à tout le monde son sourire charmeur. Allez là, plus que 30 secondes avant la fin de sa deadline...

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



LIAM S. WESTCHESTER
BASTARD PS LEADER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 269
Je suis âgé(e) de: : 23
Mes disponibilités pour RP: : Libre
Je fais partie des: : Sigma Mu


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis:
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Lun 5 Sep - 22:55


Mention : /
Interaction : Tout le monde + Petit regard à Liam de chien battu

Appuyé contre un des murs de la grande salle, Louise avait maintenant récupéré son emploi du temps. Enfin ce n’était pas exactement le bon… Retour 4 ans en arrière pour elle lors de sa première année à Miami. Elle avait commencé à étudier la biologie, pour se rendre compte que ce qu’il l’intéressé la dedans c’était uniquement le cycle de vie des plantes contenant du THC…
Ce petit évènement qui se rappelait à son bon souvenir n’étais pas pour lui déplaire, mais elle préférait de lui étudier le droit…

Dans la pièce tout le monde s’agitait à essayer de trouver son emploi du temps. Pour Louise s’était une autre bataille. Avec ses lunettes de soleil sur la tête son gros sweat pour lui tenir chaud, et surtout couvrir ses vêtements de la vieille, sa question c’était : « quand je vais pouvoir dormir ? »

Elle tenait dans sa main se bout de papier qui lui laisser entendre que la matinée serait longue… Les yeux un peu vitreux, de la soirée passé la vieille Louise restait l’appuyé contre le mur fatigué et subissant cette pré-rentrée … Les yeux rivait sur son papier, elle ne voyait même plus le temps passé.

Elle attendit cependant la voix de son ami Liam, ce qui la poussa dans un regain d’énergie à suivre le mouvement :
-Tant qu’on y est si quelqu’un n’a pas un M1 de droit des libertés fondamentales… ?

Non mais sérieusement c’était quoi ce bordel, jamais à Wynwood un truc pareil était arrivé. Elle qui pensait juste arriver dans cette salle parlait un secrétaire et ensuite repartir bien gentiment pour enfin aller dormir.
Elle voyait Liam qui souriait en espérant réussir à draguer une fille ou je ne sais quoi. Tandis qu’elle lui lançait une petite tête de chien battu en relevant ses lunettes de soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Lun 5 Sep - 23:01

Mention : Eta Iota
Interaction : Liam et Solal

Contrairement à la plupart des personnes qui allaient certainement ramener leurs fesses avec une demi-heure de retard, Ed avait hâte de recevoir son emploi du temps. Avoir un aperçu de ce qu’il allait étudier et surtout de ses horaires allaient lui permettre de s’organiser et de gérer sa petite vie de Khi Omikron. Le jeune homme s’était réveillé tôt comme à son habitude pour courir sur la plage sans qu’il n’y ait personne pour l’embêter. En rentrant il prit une longue douche pour se débarrasser du sable car il en avait profiter pour piquer une tête dans l’eau. Puis il enfila des vêtements qu’il avait piquer à quelqu’un dans la confrérie. Il ne savait pas à qui c’était, mais ça lui allait parfaitement. Ce n’était pas du vole vu que son camarade l’avait laissé traîner …

L’heure approchait petit à petit et Ed s’avança d’un pas pressé vers le restaurant universitaire. Sur le chemin, il croisa des têtes qu’il n’avait jamais vu et il se demanda si il n’y avait pas parmi eux de futurs recrues pour la confrérie. Non, ils n’avaient pas l’air très intelligents. Ed était l’un des premiers à arriver, ne supportant pas le retard. Il attendit avec beaucoup d’impatience comme d’habitude et commença à taper du pied au bout d’un moment. Ils attendaient quoi pour leur filer leurs emplois du temps. Ne supportant pas de rester inactif, il commença à se faufiler au milieu des autres étudiants pour les étudier en les observant sans vraiment s’en cacher. Les nouveaux semblaient tellement heureux et naïfs. Ils ne savaient pas qu’ils allaient donner toute leur énergie dans leurs études au risque de se retrouver à partager un trottoir avec les Eta Iota.

Enfin, l’heure arriva et on leur distribua leurs emplois du temps. Le temps qu’on annonce son nom, Ed aurait pu faire trois fois le tour du campus en courant avec des palmes. Lorsqu’il toucha enfin la feuille qu’on lui remis, il soupira et lança un regard presque haineux à la pauvre dame qui se coltinait ce travail ingrat. Ed pris le temps de bien lire son emploi du temps. Rien ne correspondait à son cursus. Mais où étaient passés les étoiles et les tubes à essais ? On se moquait de lui, c’était pas possible autrement. Il releva la tête pour voir si quelqu’un avait l’air de manigancer quelque chose contre lui mais ses camarades semblaient aussi pommés que lui.

Ed allait se lancer dans la recherche de son emploi du temps lorsque son « ancien » ami Liam accosta la foule sans se soucier du bruit qu’il faisait. Le nouveau Liam ne plaisait pas du tout à Ed. Il avait essayé de comprendre son changement mais il n’y arrivait pas. Il voulait faire avec, mais ça aussi c’était impossible. Il allait partir, ne souhaitant pas remuer des choses qui le blessaient encore aujourd’hui lorsqu’Liam se moqua ouvertement de lui. Ed ne pouvait tolérer qu’on prenne ses études à la légère. Il lança alors un regard haineux à Liam et lui prit violement la feuille des mains et répondit avec froideur à la question qu’il posait.

« Pour essayer de comprendre comment l’univers à pu créer des mecs comme toi. »

Sa répartie était à chier mais Ed s’en alla tout de même ne souhaitant plus avoir à faire avec ce gars là. On pouvait lire sur son visage de la déception, de la colère et peut être aussi un peu de tristesse. Comment en étaient-ils arrivés là ? Décidant de ne plus penser à tout ça, Ed regarda l’emploi du temps qu’il venait de prendre des mains de Liam et soupira de soulagement. Enfin il l’avait. Alors qu’il aurait pu partir, Ed resta pour donner en main propre le mauvais emploi du temps qu’on lui avait attribué quelques minutes plus tôt. Quand il posa ses yeux sur Solal, il fut soulagé de voir un visage familier et non hostile.

« Ce genre de connerie ne serait jamais arrivé à Bruce Wayne. »

Ed soupira longuement puis ajouta.

« Ils t’ont donné quoi à toi ? Danse ? Pharmacie ? »
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 167
Je fais partie des: : Eta Iota


MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Mar 6 Sep - 21:40

@Adam E. matthews , @Liam S. Westchester @Zara v. federicci @Eadlyn lewis


Pour une fois que je pouvais encore faire la grasse mat’ mon horloge biologique avait décidé de peter un plomb. A 7.00, j’étais réveillée, bien que complètement déphasée. Je n’avais pas encore repris le chemin de la confrérie ; c’est donc affalée dans le fauteuil du salon, avec mon ordinateur portable sur les genoux et toujours en pyjama que j’émergeai de mon sommeil. Les dessins animés qui passaient à la télé semblaient plus intéressants que ce qui se passait sur mon écran d’ordinateur, ou plus encore que ce qu’il se passait autour de moi. Ma mère qui semblait prête pour partir travailler ne se priva pas de me rappeler de ranger ma chambre et de prévenir mon père que ce matin, je n’allais pas chez lui pour la simple et bonne raison que j’avais décidé – pour ne pas dire exigé – d’aller à la fac avec Adam. C’est pas mon école, c’est pas non plus pour avoir mon emploi du temps mais c’était comme ça que je l’avais décidé. Un petit signe à ma mère avec autant d’énergie qu’une limace, je pris mon courage à deux mains pour me lever du fauteuil et grimper à l’étage. Adam allait ramener ses fesses et probablement me sortir son laïus sur l’importance de la ponctualité. Non, mais je rêve. Vous avez déjà vu un mec ponctuel vous ? Et puis lui ça doit faire 1 jour ou deux qu’il l’est, ou bien peut-être plus. Peut-être depuis qu’il est revenu d’Angleterre. Il a dû l’apprendre dans sa famille de bourge.

Après une douche qui s’avérait être très efficace, il me fallu le temps de vider ma garde-robe sur le plancher de ma chambre pour finalement trouver quoi mettre. Un short en jeans, une blouse et c’était bon comme ça. Pas la peine de s’apprêter pour un défilé de mode alors que la plupart des personnes auraient surement tous – ou presque – la tête dans le cul. Laissant tout là, en jurant à qui voulait l’entendre que je rangerai plus tard, je décidai de me rendre dans la chambre de Meryl en attendant que mon frère vienne me chercher. Elle préparait soigneusement ses affaires pour elle rejoindre la confrérie _Tu vas aussi chercher ton emploi du temps ? lui adressais-je alors que je venais de m’affaler sur son lit. _ Oui, mais j’ai encore un peu de temps. J’aimerais finir mes cartons avant.  Lorsque je regardai ma sœur je ne pouvais penser à quel point on était différentes. A croire qu’on n’avait rien en commun. Finalement, mon frère ouvrit la porte sans crier gare et sans plus attendre, j’étais à ses talons à le suivre jusqu’à sa voiture pour se rendre jusqu’à sa fac.  Sur le chemin, j’avais supprimé Adam pour qu’il me dépose au starbucks afin d’y prendre un jus d’orange et des cookies.

Sur le campus, à la vue d’un gars aussi blanc qu’un mort, je mis mes lunettes de soleil sur le nez, préférant combattre l’éblouissement qu’il dégageait, et ne pris pas la peine de les enlever une fois dans le restau U. _Eh bien, Adam, c’est l’éclate ta fac. Ils ont l’air tous heureux d’avoir leur Emploi du temps. Dans un coin, j’aperçus la plus belle de toutes : j’ai nommé Miss Federicci et puis un peu plus loin, une vieille dame qui tente tant bien que mal de se faire entendre. _Alors, t’as quoi toi ? Lorsqu’une voix que je reconnais se fait entendre dans la salle, je me retourne vers Liam à qui j’adresse un petit signe. _Pendant que tu cherches, moi je vais près de Zara ! adressai-je à Adam. Zara était accompagnée d’une fille que je ne connaissais pas trop, mais qui semblait un peu plus…Coincée. _Salut les filles ! Alors vous êtes là pour vos EDT ou pour les beaux mâles ? Ca vous tente une aprem à la plage ? En attendant que l'une des deux se décide à me répondre, je continue à zieuter autour de moi. Un gars qui semble un peu plus âgé attire mon attention (Macsen) _ C'est un prof le dieu là-bas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 152
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Eta Iota


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis:
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Mer 7 Sep - 13:35


Mentions: Holly, Eadlyn, Liam, Zara, Macsen, Louise
Interactions: Louise + un rapide salut aux Eta Iota et un sourire à Liam + regard vers Holly et Macsen

C'était ma première journée de cours. J'appréhendais. Beaucoup. Comment revenir dans cette université alors que je n'étais plus la même? Difficile à dire. Mais peut-être était-ce sans importance. Peut-être que l'essentiel était simplement de réussir à sortir de ce lit bien chaud, d'aller me doucher, et d'avoir le courage d'aller mettre un pied dans le restau U pour récupérer mon emploi du temps. Oui, c'était ça l'essentiel pour le moment. Je me redressai dans mon lit et constatai que ma nouvelle coloc' Eadlyn n'était pas là. Je me levai et allai me doucher avant d'enfiler un jean et un haut ainsi qu'une paire de bottines à talons, rien d'extravagants. Assez classiques, ni rien qui me mettait spécialement en avant. Certes, ça m'allait comme un gant et le jean moulait parfaitement mes formes mais le haut que j'agrémentais d'un gilet, c'était différent. Tant que ça cachait les marques que j'avais encore de mon expérience traumatisante, ça me convenait. Je me baladai un peu sur le campus avant de finalement me diriger vers le restau U. Lieu de prise de repas qui était exceptionnellement transformé en une sorte de quartier général pour distribuer les emplois du temps de chaque étudiant. Mon sac en bandoulière sur l'épaule, j'entrai dans la pièce et la parcouru du regard. Je soupirai doucement. Tellement de monde... Cela n'était pas spécialement pour me mettre à cent pour cent à l'aise mais il allait bien falloir que je m'y habitue si je voulais réussir à reprendre le cours de ma vie d'avant un jour ou l'autre.

Je vis Holly. Elle et moi, on était pas si différente l'une de l'autre. Quelque chose de particulier nous liait. Puis il y avait Eadlyn, ma colocataire. Et Zara, la chef des Eta Iota. Il y avait aussi Liam à qui j'adressai un petit sourire. Je m'approchai des Eta Iota et les saluai mais je compris très rapidement que quelque chose clochait avec ces emplois du temps. Fronçant les sourcils, je soupirai une nouvelle fois avant d'aller chercher le mien. Sérieusement? C'était déjà assez pénible comme ça et en plus de ça, il fallait se démerder pour retrouver nos bons emplois du temps? De mieux en mieux! Droit des libertés fondamentales? Super... J'entendis alors une jolie brune (Louise) prendre la parole: "Tant qu’on y est si quelqu’un n’a pas un M1 de droit des libertés fondamentales… ?" Je regardai à nouveau mon emploi du temps. C'était parfaitement ce qu'il se trouvait d'inscrit sur ma feuille. Au moins une heureuse qui aura vite trouver son emploi du temps. Je m'approchai d'elle. "Salut. Tu cherches l'emploi du temps de droit des libertés fondamentales?" Je lui tendis la feuille que j'avais en main avec un petit sourire. Et comment allais-je trouver la mienne, moi qui n'étais pas spécialement à l'aise à l'idée de parler aux gens? "Est-ce-que quelqu'un aurait l'emploi du temps de M1 de psychologie?" Plus vite je le retrouvais et mieux ce serait. Mon regard se posa sur Holly qui parlait avec un homme (Macsen). Très agréable à regarder... Quelque chose me disait d'ailleurs que les autres filles d'Eta Iota n'était pas sans reste non plus vu le regard de certaines.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Sanaé ∆
« Citation à venir »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 502
Mes disponibilités pour RP: : Disponible !
Je fais partie des: : Eta Iota


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dans la confrérie
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Jeu 8 Sep - 23:10

Intéractions: Eadlyn, Malina, Liam (vite fait), tout le monde
Mentions: Macsen, Adam

Pour Zara, c’était sa première pré-rentrée à la fac. C’est vrai, quand on est au lycée, on n’a pas ce genre de truc. On nous refourgue un planning à l’inscription et l’affaire est faite. On sait directement à quoi s’attendre, on sait ce qu’on doit faire, quand on doit rentrer. Mais non, à la fac il faut se bouger un samedi matin pour aller chercher son emploi du temps. Si la veille elle avait le sourire aux lèvres à l’idée de sortir en boite, si cette nuit elle avait fait la fête de longues heures durant, ce matin c’était un vrai calvaire pour elle de se lever. Et bonjour l’humeur s’il vous plait. Zara resta un bon quart d’heure sous la douche, à moitié endormie. Espérant vainement que l’eau la sortirait de son état végétatif. Le mal de crâne, lui, elle pouvait encore attendre pour espérer le voir partir d’ailleurs. L’alcool avait du bon, sur le moment, mais il pouvait aussi faire des ravages. Et pour le coup, la jolie italienne pouvait témoigner. Après une bonne heure à s’apprêter, à camoufler ses marques de fatigue et ses petits yeux criant encore quelques heures de sommeil, elle enfila un slim et une blouse blanche par-dessus. Elle prit la décision de laisser ses cheveux ondulés et de ne pas perdre son temps à les lisser alors qu’elle avait prévu de se rendre à la plage cette après-midi et finalement, des tennis pour laisser reposer ses pieds après une longue soirée/nuit à supporter des talons d’une dizaine de centimètre. Autrement dit, Ce matin-là, Zara avait enfilé une tenue relativement normale. Eh oui, même les Eta peuvent s’habiller normalement.

Une fois dans la cuisine, elle avait repéré Eadlyn qui revenait de son footing. Dégoulinante de sueur, il était difficile de dire qu’elle n’avait pas lésiné sur l’effort, mais quoiqu’il en soit, Zara se contenta de lui proposer un plan pour la matinée : aller chercher leur emploi du temps et repérer les bonnes des mauvaises têtes. Eadlyn était ce genre d’Eta Iota que Zara voulait voir évoluer et surtout, qu’elle espérait arriver à décoincer un peu. Assise dans un fauteuil avec un chocolat chaud, la jeune fille jeta un œil sur divers réseaux sociaux à la recherche de nouveautés concernant tout ce petit monde qui l’entourait. Elle regardait aussi les tenues de chacun et chacune et les nouvelles collections que sa maman avait fait mettre sur le site internet de sa marque et une fois le chocolat chaud terminé, elle le porta jusque dans l’évier pour remonter à l’étage et motiver ses troupes à ce rendre au Restau U. La seule qui ne répondait pas présente fut Malina, mais qu’importe puisqu’elle était encore au Lycée. Lorsque Eadlyn fut fin prête, les deux jeunes filles se rendirent jusqu’au restau U, échangeant deux ou trois potins sur le chemin. Lorsque Zara repérait un « gros poisson » elle n’hésita pas à le montrer à Eadlyn sous-entendant que si elle arrivait à se mettre ce gars-là dans la poche, elle gagnait le jackpot.

Au restau U, ça grouillait de monde et à peine arrivée, elle réussit à attraper son emploi du temps. Zara ne prit même pas la peine d’y jeter un œil directement, elle préférait observer tout ce petit monde autour d’elle. Un sourire à Liam lorsque celui-ci vint la saluer, puis en voyant l’alpha Psi qui s’était ramenée dans leur confrérie avec ses interviews et qui, pour une future journaliste était tout sauf communicative, Zara ne perdit pas de temps à signaler à Eadlyn que cette fille-là, elle était dans son collimateur. Ordinairement, Zara se fichait pas mal des artistes, elle n’avait rien contre et ne les calculait pas vraiment. Mais celle-là, c’était personnel.

Zara porta son attention sur Eadlyn qui lui parlait de l’emploi du temps qu’elle avait. Elle lui parlait de Bio, mais ça ne poussa pas Zara à se préoccuper de son propre emploi du temps, préférant de loin garder un œil sur tous ces gens. « Je crois que Adam il est en médecine. C’est peut-être lui qui a de la bio ? Ou si c’est pas lui, il sait peut-être quelles têtes il a déjà croisé dans sa fac » et puis le tourbillon Malina fit son apparition. Zara était un peu étonnée de la voir là. A sa place elle serait restée dans son lit, jamais elle ne se serait levée pour rien. « T’es pas censée aller chez ton père cette aprem toi ? Et t’as vu où des beaux mâles ici ? » Voilà, mauvaise foi bonjour. Lorsqu’elle parla du professeur, Zara se retourna. Elle n’en savait trop rien pour le type, c’était la première fois qu’elle mettait les pieds ici. « Il a l’air un peu vieux pour être étudiant et donc trop vieux pour toi » l’italienne pinça les lèvres, convaincue de ses dires. En effet, Malina n’avait que dix-neuf ans et ce type là devait tourner autour de la trentaine. Lorsque finalement elle porta ses yeux sur l’emploi du temps qu’elle cherchait, elle fit le lien avec Eadlyn « C’est du cinéma que tu veux toi ? j’ai du cinéma et de la danse sur mon EDT ici » Elle lui montra l’emploi du temps qui n’avait rien à voir avec ce dont elle voulait elle. « Bon, je vais à la recherche du mien » et elle s’éclipsa, criant à tue-tête « QUELQU’UN A DU COMMERCE INTERNATIONALE ? »

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Zara V. Federicci
« Oh. You're a princess ? Okay, But I'm the qeen »
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 74
Mes disponibilités pour RP: : Voui <3
Je fais partie des: : Membre du personnel


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Appartement à Coral Gables
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Jeu 8 Sep - 23:26

Quand l'informatique fait des siennes


Tout le monde






Mention : Mascen / Zara
Interaction : Solal / Ed

Le réveil sonna. D'un geste las d'un bras sortit tout droit du confort de la couette, Jeremy éteignit le son strident destiné à la sortir de là. Pour lui, la rentrée avait commencé depuis un petit moment déjà. Comme d'autres professeur, le jeune homme avait commencé la reprise du boulot quelques jours avant celle des élèves afin de prendre de l'avance sur le programme qu'il devait travailler cette année avec la jeune génération. Il était tôt. Bien tôt. 5h30 du matin pour être exacte. Ce n'était pas nécessaire pour tout le monde de se lever à une heure pareille. Mais Jeremy aimait prendre son temps pour se préparer le matin avant de partir travailler. Il lui fallait le temps de se lever, se laver, se vêtir des habits qu'il avait pris soin de préparer hier soir, de sortir le chien, de lui donner à manger, de jouer un peu avec lui, de prendre le petit déjeuner, de se laver les quenottes, de vérifier qu'il avait bien toutes ses affaires avec lui, dans son sac, de faire son lit, ranger tout ce qui pourrait ne pas être rangé dans cet appartement, faire la vaisselle, se coiffer pour la deuxième fois pour être sûr d'être correct et enfin seulement la veste, les chaussures et dehors jusqu'au garage.

C'était au restaurant universitaire que tout allait se dérouler ce matin pour les étudiants. C'était là-bas qu'ils allaient recevoir leur emploi du temps de l'année. Un grand moment. Le plus important en fait sinon ils n'iraient pas bien loin ! L'homme arriva assez tôt à Wynwood et la première chose à faire fut de se débarrasser des affaires qui ne lui serait d'aucune utilité, c'est à dire beaucoup puisqu'il allait avant tout devoir veiller à ce que tout se passe bien lors de la remise des emplois du temps pour les jeunes. Après un rapide passage dans la salle des professeurs, Jeremy se rendit au restaurant. Il arriva juste à temps pour le début des festivités, si on peut appeler ça comme ça. Et enfin, ce fut le moment de la distribution des emplois du temps.

Jeremy avait dès lors remarquer apparemment un membre du personnel qui veillait au grain dans un coin de la salle (Mascen) et se disait qu'il irait probablement le saluer plus tard. Le jeune homme se décida alors de se rendre de l'autre côté pour assurer une meilleure aide si besoin. Il vagabondait tranquillement parmi les anciens et nouveaux étudiants, un léger sourire aux lèvres, se rendant à son poste invisible. Durant son trajet, il entendit cependant plusieurs exclamations outrées. Cela provenait de toute la salle. Les élèves ne semblaient pas du tout d'accord avec ce qu'ils avaient reçu. Un peu plus loin, il entendit même :

- Bonjour à tous ! Enfin, si on peut appeler ça un "bon jour", je pense que vous serez d'accord avec moi. Je vais faire simple ! Quelqu'un aurait un emploi du temps en Master 1 droit privé ? Et puis je refile bien généreusement un emploi du temps pour de l'astrochimie ou j'sais pas quoi. Sérieux les gars ! Pourquoi vous étudiez des trucs pareils ?

Le sourire de Jeremy s'effaça. Ce n'était pas une coïncidence si tout le monde rouspétait. Il s'en rendit rapidement compte. Il y a en fait un gros couac dans les fiches ! Scrutant les étudiants à tour de rôle, le jeune professeur espérait voir des visages satisfaits quelques part mais ce n'était le cas de personne. Il se caressa doucement le menton, quelque peu embarrassé. Alors ça, c'était la grosse boulette ! Rien ne correspondait à rien. Tout était mélangé ! Il y avait de quoi être furieux parmi les élèves. Bon. Pas de panique. Les casses têtes, ça le connaissait. Ce petit défi de la rentrée ne sera pas un problème pour lui, mais il faudra savoir gérer le comportement de chacun. En passant non loin d'un jeune homme (Solal), le professeur surprit ces paroles :

« Euhm… Par contre j’ai besoin de mon emploi du temps les gars ! »

Dans le brouhaha infernal qui se dégageait de la foule hantant la grande salle, un autre garçon (Ed) rejoignit le premier après s'être énervé sur un autre étudiant. D'après ce qu'il avait pu voir, ce jeune homme avait pu reprendre son emploi du temps qui lui était destiné.

« Ce genre de connerie ne serait jamais arrivé à Bruce Wayne. Ils t’ont donné quoi à toi ? Danse ? Pharmacie ? »

Quel capharnaüm cette histoire. Si certains élèves prenaient leur mal en patience, d'autres pouvaient vraiment se montrer hargneux. Ne sachant trop par où commencer, Jeremy décida d'aborder les deux garçons qui se trouvaient non loin de lui.

- Bonjour, fit-il en arrivant à leur hauteur, vous voulez un coup de main ? Montrez-moi un peu ce que vous avez.

L'un des deux avait un emploi du temps de commerce.

- Quel est ton cursus ? demanda alors Jeremy au jeune homme, il me semble avoir entendu quelqu'un chercher un emploi du temps de commerce là-bas.

En effet, il avait vu et entendu crier même Zara qui voulait sa feuille de commerce international. Le jeune prof désigna la jeune fille au garçon afin que ce dernier puisse aller lui rendre le bon EDT en espérant que ce soit celui-là. Par la suite, il se tourna vers le deuxième.

- Toi tu as pu récupérer ta feuille n'est-ce pas ? Quel est l'autre emploi du temps ?



Code by Joy
[/quote]

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *




Vidéo de Jeremy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 433
Je suis âgé(e) de: : 22
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Pi Sigma


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dortoir des Pi Sigme [url=http://wynwoodu.forumactif.com/f129-chambre-de-liam]ici[/url]
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Ven 9 Sep - 20:36

Pour Liam, se faire remarquer, c’était comme porter une chemise. Ca n’avait rien d’inhabituel. Donc s’il fallait que ça pour gagner du temps et retrouver son pieu et bah il était prêt à s émettre à poil. Ou presque. En tout cas, son annonce fonctionna, quasiment toutes les têtes se tournèrent vers lui et… oh merveille, il y eut un match. Vous savez, un match comme dans les nouvelles applications pour rencontrer des gens … Ben voila ça avait matcher avec … Ed. Mais pas dans le bon sens parce que c’est lui qui avait l’emploi du temps du KO. En même temps, qui d’autre que lui pouvait prendre des matières aussi compliquées et inutiles. Il rama en arrachant presque la feuille des mains du jeune PS et en expliquant que sa matière servait à comprendre comment l’univers avait pu créer des mecs comme toi, au tac au tac Liam répondit :

- Facile, tu veux que j’te fasse une démonstration avec Louise ? Tu dois manquer un peu de pratique.

Il fit un clin d’oeil à son amie chef des rouges qui elle aussi cherchait son emploi du temps. Visiblement, les chefs de confréries se mettaient au boulot pour faire avancer les choses vu que Zara s’y mettait aussi.Liam fit un sourire à Sanae et se rembrunit quand il la vit donner son emploi du temps à Louise. Bordel, et lui alors ??? Pourquoi personne n’avait son putain d’emploi du temps. Il tenta à nouveau :

- Je suis à la recherche d’un M1 Droit privé, je répète, un M1 droit privé ...


C'était vraiment n'importe quoi cette fac. Voila, il était enervé et maintenant il avait juste envie de sortir pour fumer. Et pas une cigarette. Il jeta un regarde désespéré à Zara. Il avait pas envie de passer la matinée ici. Surtout qu'il avait entendu que les Eta Iota proposaient d'aller à la plage après. Il serait bien venu mais seulement si il pouvait aller dormir encore plusieurs heures ce matin. Là c'était mal barré.

Interaction : Louise, Ed, Sanae, Zara

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



LIAM S. WESTCHESTER
BASTARD PS LEADER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Ven 9 Sep - 21:25

Back to school
Tessa
Metro...dodo.. et oui c'est finit!

 
C'était le jour J, enfin j'avais envie de dire. J'étais pressée de reprendre mes cours, j'avais hâte de revoir mes camarades de confrérie et mes amis. Je venais d'arriver au restaurant de l'université, comme chaque année ou presque, la remise des emplois du temps se déroulait ici. J'avais pris soin de venir assez tôt pour ne pas attendre trop longtemps avant d'avoir mon emploi du temps, cependant quand j'arrivai dans la salle il y avait déjà pas mal de monde. J'allais devoir attendre...je n'aime pas attendre, je ne suis pas patiente comme fille, enfin ça dépend du sujet.

J'approchai un peu plus de la secrétaire qui allait nous donner les emplois du temps, cependant il y avait foule devant moi...j'attendis cependant quelques minutes et la secrétaire me tendit enfin mon emploi du temps, seulement à en regarder les matières rien ne correspondait à ma spécialité. Je fronçai les sourcils, pas étonnant que les matières ne me disent rien, j'ai l'emploi du temps d'un(e) étudiant(e) en neurologie, je soupirai. Nan mais ils sont sérieux ici ? Il faudrait que l'équipe administrative se réveille ! Je levai les yeux au ciel, maintenant je dois découvrir à qui cela appartient..Je relevai la tête des feuilles et vis quelques têtes que je connaissais, et la plupart était des têtes que je ne pouvais pas sentir ou plus. J'avançai dans la salle et m'éloigna des personnes que je n'avais pas envie de voir. Apparemment, tout le monde avait l'emploi du temps de quelqu'un d'autre.

Est ce que l'un ou l'une d'entre vous étudie la neurologie ? demandais-je loin de Liam et de sa bande de groupie.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 134
Je fais partie des: : Alpha Psi


MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Sam 10 Sep - 19:14

Issaco courait dans les couloirs de l'université. Son bus était arrivé en retard, il était, par la même occasion lui même en retard à présent. Il ralentit à la vu du restaurant U, il ne voulait pas que les autres le voient débouler en sueur et le prennent pour un malade. Il sortit de son cartable en cuir un mouchoir et s'épongea le visage, finalement il n'avait pas tant transpiré. Il rajusta sa cravate bleu charron et lissa son costume gris de Payne. Dans sa filière une tenue spécifique était exigée, et il ne souhait pas transgresser les règles.

Un brouhaha parvint à ses oreilles, il pénétra alors dans le restaurant et fut étonné par l'ambiance électrique qui régnait dans la pièce. Les élèves étaient réunis en petits groupes et paraissaient animés par une certaine exaspération. Rien qu'en les observant Issaco pouvait deviner la confrérie de certains, notamment concernant les Eta Iota. Il ne connaissait personne à part Holly, qui était la chef des Alpha Psi. Le jeune homme lui adressa un sourire, lui signifiant ainsi qu'il l'avait vu, mais qu'il ne voulait pas la déranger étant donné qu'elle était en pleine discussion avec un homme.

Il fit quelques pas et s'approcha des deux garçons en pleine confrontations, il se demandait bien ce qui avait pu les rendre si hargneux de bon matin. Il remarqua alors une petite femme debout sur une chaise qui vociférait les noms des élèves, elle était visiblement en mal de reconnaissance, personne ne lui prêtait attention. Issaco attendit patiemment qu'elle annonce le sien pour prendre son emploi du temps, il l'a remercia d'un sourire cordial. Une fois la fameuse feuille en main il y jeta un œil et comprit immédiatement pourquoi tout le monde s'offusquait. Aucun emploi du temps ne coïncidait. Il soupira, décidément la journée commençait bien. Il espérait retrouver son emploi du temps au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 502
Mes disponibilités pour RP: : Disponible !
Je fais partie des: : Eta Iota


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dans la confrérie
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Lun 12 Sep - 19:36

Zara avait autre chose à faire de sa journée que d’attendre que son emploi du temps lui tombe dans les mains. C’était toujours comme ça ici ou bien c’était juste un gag, pour l’occasion ? Contrairement à certains, l’italienne – pour une fois – ne semblait pas trop exaspérée par la situation. Au contraire, elle observait plus qu’autre chose ce qui se passait autour d’elle. Elle s’était retrouvée avec un EDT qui parlait de cinéma et de danse et même si la demoiselle adorait danser sous la douche avec la musique à fond dans la salle-de-bain, jamais elle ne trouverait bon de prendre cette discipline comme option.

Ce qui la concernait elle, c’était le commerce. Juste le commerce. Mais pour s’y retrouver dans ce monde, fallait se bouger au lieu d’attendre que quiconque se bouge… à part si on souhaitait passer la journée là. Elle s’avança en hurlant le nom de l’option qu’elle cherchait. Elle interpréta une conversation entre le professeur de biologie et… des Khi omikron et Eureka, elle avait peut-être trouver l’objet de ses désirs. Au moment où elle s’avança pour aller récupérer cet emploi du temps qui était le sien, elle intercepta le regard désespéré que lui lançait Liam et s’en approcha pour lui déposer un baiser sur la joue en guise de compensation « Tu veux que je me prostitue pour toi ? Genre celui qui te fourgue ton EDT je lui réserve une nuit ! » Un coup d’œil vers les deux KO et elle reprit « j’ai trouvé le mien sinon, donc j’ose espérer te voir soit à la plage, soit au Hammam ce soir ! » et Zara s’éloigna vers le professeur de biologie « Monsieur McKetley, j’aime vous croiser comme ça. C’est toujours agréable. Je vous ai entendu parler de Commerce ! » et puis elle tourna son regard vers les KO « J’imagine que l’un de vous a mon EDT. Eh oui mon petit Ed, mon truc c’est le commerce international, pas la prostitution, ni la sexologie. Ca t’étonne non ? » Zara dégagea un soupire « Bon, les intellos, lequel de vous à mon EDT ? On va pas y passer la journée »


@Liam S. Westchester @Jeremy McKetley @Ed F. Blagden @Solal McCarthy

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Zara V. Federicci
« Oh. You're a princess ? Okay, But I'm the qeen »
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 151
Je suis âgé(e) de: : 23
Je fais partie des: : Khi Omikron


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Chambre chez les KO
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Lun 12 Sep - 20:19

Mention : Liam
Interactions : Ed, Jeremy, Zara


C’est quand même sacrément chiant cette connerie. J’ai envie de le mettre sous mon bras et de partir faire de nouvelles études, un peu de commerce n’a jamais fait de mal à personne. J’aimerai bien voir à quoi ressemble les classes des autres filières, de nouvelles têtes et mentalités à observer.
Et puis évidemment comme si le capharnaüm ne suffisait pas, les grandes gueules commencent à s’ouvrir, les star font leur show, les cons se réveillent.

Je souris à la réflexion d’Ed. « Bruce Wayne t’aurait même fait taire ces grands cons ! » Je pointe du regard Liam qui semble bien heureux de se montrer. N’est-ce pas comme ça que fonctionne sa confrérie ? On est tellement différent et pourtant c’est ce genre de types qui font les mêmes études que moi… Mon Dieu, si tu expliques, explique-moi où va ce monde ! « Ils t’ont donné quoi à toi ? Danse ? Pharmacie ? » Je souris à mon camarade Khi Omikron. « Avoue que tu aimerais me voir en tutu ! Je suis sûr que je pourrais me débrouiller en pharma mais non… Je crois qu’ils n’ont pas voulu que je fasse des expériences en labo !» Petit j’avais eu un kit d’ingrédient pour faire des expériences en tout genre, et j’aurais adoré travailler en tant que laborantin. Mais avouons-le, ce serait probablement tenter le diable que de me mettre à porter de main ce qu’il faut pour fabriquer et vendre.

Alors que j’allais enchaîner en montrant mon emploi du temps à Ed, un prof vient nous voir et me demande ce que j’ai. « En effet, commerce international ! » dis-je un peu vexé d’avoir été coupé par un membre de l’administration. On peut pas s’amuser un peu plus longtemps de ce bordel ? Surtout qu’il me montre qui cherche ce fameux emploi du temps de commerce. Zara… Bien sûr ! Il fallait que ce soit elle qui fasse du commerce. Elle sait parfaitement se mettre en valeur et vendre son corps comme tout Eta Iota. Elle doit probablement être très forte en marketing et packaging !

Solal…. C’est vilain ! Tu es une mauvaise langue, arrête !


« J’imagine que l’un de vous a mon EDT. Eh oui mon petit Ed, mon truc c’est le commerce international, pas la prostitution, ni la sexologie. Ca t’étonne non ? »  En fait, je peux totalement être mauvaise langue, elle le cherche un peu, non ? Un sourire carnassier s’affiche sur mon visage. Elle croit vraiment qu’elle peut tout avoir avec un petit sourire ? Franchement, les filles de nos jours ça n’a plus aucune valeur ! Elle continue en demandant lequel d’Ed ou moi, les intellos, a son précieux emploi du temps. « On va pas y passer la journée, non. Ni même la nuit ! J’ai clairement envie d’aller fumer donc tu peux dire merci au ‘petit intello’ que je suis, mad'moiselle la 'belle' Eta Iota ! » Je lui tends son bout de papier avec une révérence. Je commence à ne plus les supporter les EI et les PS à se croire les maitres du monde. Vos confréries sont basés sur vos physiques. Vous comprenez que vous admettez que votre cerveau compte moins que votre apparence ?

L’avantage quand on fait un peu plus d’1m90 c’est qu’on peut voir au dessus de pas mal de tête. Je parcours la foule des yeux. « Ok j'en donne un, mais maintenant je veux bien qu'on m'en donne un autre. Je suis pas compliqué, je prends tout ! » Je regarde les personnes autour de moi en cherchant un petit soutien du regard. « Non parce que sinon on ne va pas se plaindre que je ne viens pas en cours ! » Je sors mon paquet de clopes et un briquet qui trainait dans la poche de mon sac. Je les fais tourner nerveusement entre mes doigts. L’envie de tabac commence à se faire ressentir. J’inspire un grand coup.

Dans 5 minutes maximum, je me casse de là. Il y aura bien une version disponible en ligne ou au secrétariat, ils vont pas me faire chier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 433
Je suis âgé(e) de: : 22
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Pi Sigma


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dortoir des Pi Sigme [url=http://wynwoodu.forumactif.com/f129-chambre-de-liam]ici[/url]
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Mer 14 Sep - 17:23

Lorsque Zara alla vers lui pour lui faire un bisou, il tendit la joue et hocha la tête lorsqu'elle proposa de se prostituer pour lui. Ah ! Excellente idée ça ! D'ailleurs si elle pouvait faire ça tout le temps, genre dès qu'il avait un problème, ça serait parfait non ? Mais en y réfléchissant bien, il préférait affronter toutes les merdouilles du monde et coucher avec Zara. C'était grave mieux. Elle lui annonça qu'elle avait trouvé son emploi du temps et qu'elle espérait le voir ce soir. Plage ou Spa. Mhm. Il répondit, un chouilla grognon :

- Si j'ai le temps un jour de dormir avec tout ce bordel...

Il soupira. Bon, il allait devoir faire de la ... comment Zara appelle ça déjà. Lui il dit du porte à porte et elle elle dit... de la prospection ! Parfait ! Il allait faire ça mais fallait qu'il trouve une cible. Il chercha des yeux sa prochaine victime. Louise n'avait pas son emploi du temps, Adam non plus.. A qui il pouvait demander ? En même temps y'avait tellement de monde. Finalement, il remarqua un mec qui venait tout juste de recevoir son emploi du temps des mains de la secrétaires. Enfin, surement l'emploi du temps d'un autre. Tessa était déjà entrain de lui parler et Liam percuta immédiatement :

- Neuro tu dis ? C'est celui de mon pote Adam.

Il eut un petit sourire en coin, toujours ravi d'enquiquiner un peu son ex, il voyait bien qu'elle était agacée de le voir :

- Sinon, ça va Tessa ? Tu cherches ton emploi du temps ? Vous avez vraiment des cours en fac de sport ?

Puis il fit ce pourquoi il était venue à la base, il tendit sa main vers le black qui parlait avec Tessa et lui annonça :

- Salut, moi c'est Liam. T'as reçu quoi comme emploi du temps ?

Interaction : Isaaco, Tessa, Zara

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



LIAM S. WESTCHESTER
BASTARD PS LEADER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Mer 14 Sep - 17:56

Back to school
Tessa
Metro...dodo.. et oui c'est finit!

 


Je cherchais toujours si quelqu'un avait des cours de neurologie. Seulement personne ne semblait avoir ce cours, chaque personne ici, parlait avec les autres pour connaître leur emploi du temps. C'est en cherchant toujours du regard et en répétant que j'avais l'emploi du temps d'un élève en neurologie que je vis Issaco, qui venait d'avoir aussi son emploi du temps. Je partis alors vers lui pour le saluer, c'était peut-être le seul avec Holly que j'avais envie de saluer.

Salut toi ? toi aussi tu as pas le bon emploi du temps ? Ça concerne un élève en quoi toi? Moi c'est quelqu'un en neurologie, mais je crois que cette personne n'a pas l'air d'être là. annonçais-je en souriant. Avant que mon camarade n'eus le temps de répondre, Liam se pointa vers nous. Je levai les yeux au ciel, il pouvait pas rester vers sa bande de pote ?

Ben tient, je te file son emploi du temps, il a pas l'air de vouloir se montrer. Et a ton avis, pourquoi on est tous ici ? pour voir la vierge marie?
je soupirai. C'était logique que tout le monde soit ici pour son planning, il y avait eu une annonce.

Non non en sport, on glande toute la journée. Bien sur que oui qu'on a des cours, tu sais la biologie ça existe, le corps humain etc. je levai les yeux au ciel.  Il s'adressa alors à Issaco. Je le laissai alors discuter. Je me demandais bien qui avait le mien d'emploi du temps...


Interaction : Isaaco, Liam

* * *


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 134
Je fais partie des: : Alpha Psi


MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Dim 18 Sep - 15:15

Une jeune femme s'approcha d'Issaco, elle lui demanda des informations sur son emploi du temps, il ouvrit la bouche pour parler mais fut interrompu par un autre élève qui s'adressa à la brune. Issaco nota qu'elle s'appelait en réalité Tessa et que les deux ne semblaient guère s'apprécier. Le garçon se présenta et tendit une main qu'il s'empressa de serrer.

« Bonjour, je suis Issaco, ravi de faire ta connaissance ! répondit-il avec un fort accent italien. J'ai droit privé, je ne te cache pas que ce n'est absolument pas ce que j'étudie. Je viens juste d'arriver alors je ne sais pas vraiment qui a quoi. »

Il était un peu gêné par l'atmosphère pesante qui se dégageait des deux jeunes gens. « Pourquoi ne s'apprécient-ils pas ? De toute façon ce ne sont pas mes affaires » Il regarda autour de lui, certains élèves semblaient avoir réussi à retrouver leurs emplois du temps respectifs, mais ce n'était visiblement pas le cas de Tessa, Liam et lui. Mais ce n'était sûrement pas en s'embrouillant avec les autres que les problèmes allaient se résoudre, bien au contraire. Afin de détendre les esprits il lança, tout sourire :

« Non, en effet je ne pense pas que nous soyons réunis ici pour témoigner de la présence de la Vierge. Mais je vous avoue que cette histoire de bug informatique me semble très étrange, voir très peu probable. Après je conçois ne pas être un expert en la matière. Au fait, vous recherchez quoi comme emploi du temps ? »

Peut être qu'en cherchant tous les trois ils arriveraient à quelque chose. C'était l'occasion rêvé pour Issaco de se faire de nouveaux amis, de plus Liam et Tessa lui paraissaient être deux personnes intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 527
Je suis âgé(e) de: : 21
Mes disponibilités pour RP: : 7/5
Je fais partie des: : Alpha Psi.


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Bâtiment des Alpha Psi
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Dim 18 Sep - 16:23


Interactions: Macsen, le groupe Zara/Ed/Solal.
Mentions: Macsen, Issaco, Tessa, Liam, Adam, le groupe de Zara/Ed/Solal.

Tu perds du temps. Beaucoup trop d'ailleurs. Ça te tape sur les nerfs dès le moment où tes yeux se posent sur cet emploi du temps. De toute évidence, ça n'est pas le tiens et ça, c'est clairement emmerdant. Tu lèves les yeux au ciel et jette un oeil autour de toi, histoire d'être sûr. T'aurais aimé que le problème soit individuel. Ça aurait été plus vite. Mais ça n'est pas le cas. Tout le monde est dans le brouillard. Personne n'avait le bon morceau de papier. L'enjaille. Tu rouspètes intérieurement et finalement, tu vois ce type à l'écart. Un deuxième année de Master ? Il en avait plus la tête que tous les gens qui t'entourent alors tu te frayes un chemin jusqu'à lui pour pouvoir essayer de te débarrasser le plus vite possible de ton erreur. Il est plutôt pas mal, mais t'as pas le temps. T'es trop pressée de repartir, de retourner dans ta chambre à la confrérie, de passer du temps avec ton colocataire, d'apprendre à le connaitre, ou lire un bon bouquin. Bref, profiter de ton dernier vrai week-end. T'espères. T'y crois. Mais tout s'évapore. Tout s'effondre quand t'apprends qu'en fait, rien à voir. Ce type est loin d'être étudiant. Ce gars que tu viens de tutoyer, c'est un professeur. Parfait, super première impression. Tu te mords la lèvre inférieur. "Désolé. J'aurais jamais pensé que vous.. Ouais, que 'vous' seriez si vieux. Mais pas dans le sens péjoratif. Enfin, vous m'avez compris." Enfonce toi, on te dira rien. Tu tournes les talons et tu observes l'agitation. Tu entends certains élever la voix, à la recherche de leurs emplois du temps mais rien par rapport au tiens, ni même en lien avec le journalisme. La poisse.

De loin, tu repères Issaco. Enfin, un visage familier. Légèrement, tu lui souris et te diriges vers lui. Il est accompagné d'une jeune femme que tu n'as jamais vu et alors que tu files dans sa direction, tu vois ce type. Liam. Merde. Non merci. Honnêtement, une fois en boite, ça t'as suffit. Pour la énième fois, tu lèves les yeux au ciel et tu fais un nouveau demi-tour. T'as pas trop envie de te le taper, il est comme qui dirait .. Assez chiant. Tu vois les gens s'agiter, certains chercher en criant. C'est pas trop ton truc à toi. Tu préfères faire ça en douceur et pas te montrer comme certaines gueulardes que tu peux déjà repérer. Très vite ton regard se pose sur Adam et t'as envie d'aller le voir, pour une raison inconnu, mais tu l'fais pas. Pourquoi t'es sais trop rien, mais tu te le refuses. Il y a déjà tout un tas d'autres filles dans ses alentours alors pas besoin d'en rajouter. Et puis, tu la vois elle. Zara. Si seulement tu pouvais éviter. Pourtant. Tu te dis que c'est peut-être elle qui étudie le droit des affaires, en fait. Qui ne tente rien n'a rien, t'as pas non plus de temps à perdre. Tu t'imisces dans l'espèce de groupe qu'ils forment tous.

"Bon. Du droit des affaires, c'pour quelqu'un ? Et si vous avez du journalisme ..Pensez à moi."

Tu calcules pas vraiment les gens. Tout ce que tu veux, c'est ton EDT, et qu'on en parle plus.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

i just feel sort of empty these days + My hands are cold, my lips are turning blue, i'm shaking. This fragile heart, so heavy in my chest, is breaking. I live through scars this time. I live through scars this time..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 106


MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Dim 18 Sep - 16:58

Inter: Tout le monde, Liam, Holly, Tessa, Malina

Même s’il avait beaucoup de mal à regretter la vieille peau de Boston avec ses idées à la con et son balais dans le cul, jamais il ne lui serait venu à l’esprit de distribuer les emplois du temps un samedi matin. Contrairement à certains, elle n’est pas aussi idiote au point d’espérer réunir tout le monde un samedi matin. Elle aurait fait ça un vendredi ou un lundi, oui, mais pas un samedi. Adam qui revenait tout juste de Boston justement s’était déjà trouvé une soirée la veille, avec une jeune fille sur qui il avait jeté son dévolu et même une chambre et un lit lui appartenant à elle après cette fête arrosée. Ce matin-là, il s’était réveillé de sorte à ne pas arriver en retard à cette distribution d’emploi du temps en sachant aussi qu’il devait passer par la case « maison » pour charger sa sœur qui n’avait rien trouvé de mieux que de vouloir absolument venir avec lui. Alors que la demoiselle dormait toujours, il s’extirpa du lit, récupéra ses fringues et décampa sans même lui laisser le moindre mot. La nuit avait été sympa, que pouvait-elle vouloir de plus de toute façon ? En tout cas, lui, rien.  Il avait eu ce qu’il voulait, ça lui était amplement suffisant.

De retour chez lui dans l’intention de kidnapper Malina, il grimpa à l’étage, fit un saut sous la douche puis seulement rejoignit ses sœurs qu’il entendait discuter dans la chambre de Meryl. Il se foutait pas mal de savoir ce qu’elles pouvaient raconter c’est la raison pour laquelle sans aucune hésitation, Adam ouvrit la porte sans même frapper pour prévenir Malina qu’il était là, prêt et qu’il ne comptait pas attendre que les deux sœurs finissent leur blabla pour partir chercher son emploi du temps. Plus vite il l’avait, plus vite il pourrait profiter de son dernier week-end de vacances avant la rentrée, les cours, les stages et l’hôpital.

Arrivés à la fac, Adam se dirigea vers le restau U en compagnie de sa sœur. Il n’avait d’ailleurs toujours pas compris pourquoi elle avait insisté pour venir, m’enfin venant d’elle il ne cherchait plus à comprendre. Là-dedans, ça semblait être le bordel monstre. Tout le monde râlait, tout le monde allait de gauche à droite et pour trouver une tête connue dans ce foutoir c’était presque mission impossible. La secrétaire qui était à deux doigts de se faire piétiner lui tendit son emploi du temps et en y jetant un œil, il avait vaguement l’impression de régresser. De la psycho, il en avait eu en B1. Lui, il se trouvait en Neuro, un truc un peu plus avancé que seulement du Freud, Piaget et compagnie. « - J’ai psychologie. Tu connais quelqu’un en psychologie toi ? » il la regarda, mais aussitôt il reprit « - ah ben non chui con. T’es encore un bébé toi » Malina s’éclipsa près de ses copines alors que lui venait de reconnaître la silhouette de son pote dans la foule… Avec son ex. « - Hey vous parlez Neuro, c’est pour moi ! Ben alors Tessa, on fait la timide ? Tu viens vraiment de demander à ton ex de venir me filer mon EDT ? »

Maintenant qu’il avait son emploi du temps, il manquait plus qu’à refourguer le sien à quelqu’un. Mais qui, telle était la question. En réalité, il avait plus envie de déposer la feuille sur une table, de récupérer sa sœur et de se barrer. Mais une brunette attira son attention. Un sourire mesquin sur le visage, il s’approcha de Carry « - T’es si nulle que ça pour trouver ton emploi du temps ? Quelle mauvaise enquêtrice tu ferais… Pourtant t’es pas blonde toi. Admire l’artiste un peu … » Adam grimpa sur une table, ôta son T-shirt et le balança à la chef des Alpha Psi. Ensuite, il s’empara d’un morceau de papier collant et colla l’emploi du temps de psychologie sur son torse dénudé « - AVIS A TOUTES LES FILLES: QUE CELLE QUI CHERCHE SON EMPLOI DU TEMPS DE PSYCHOLOGIE VIENNE LE DECOLLER » Il n’y avait plus qu’à espérer que ce soit bien une demoiselle.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Back where we left off, watch you take your dress off. I've been by myself remembering you. Our body hurts me, Loopin' 'round like CCTV in all this bitterness you stay so sweet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 152
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Eta Iota


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis:
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Dim 18 Sep - 17:51


Interactions: Holly (un regard), Rapidement Louise, Adam
Mentions: Les Eta Iota

Comment dire sur ce que je ressentais? Je ne savais pas trop où donner de la tête, comment réussir à retrouver mon emploi du temps sans être obligée de côtoyer trop de gens? Sans me sentir mal à l'aise dés que je parlerais à quelqu'un? J'avais rendu l'emploi du temps à une brune puisque j'avais le sien mais le mien restait introuvable. Si Holly ou une des Eta Iota l'avait, je l'aurais sûrement déjà récupéré. Je pouvais donc en déduire qu'aucune d'elles ne possédait mon emploi du temps entre ses mains. Autant dire que ça rendait de ce fait la tâche beaucoup plus compliqué. Je regardais autour de moi quand je vis un brun (Adam) monter sur une table en ôtant son t-shirt? Je m'étais trompée d'endroit? J'avais atterrie dans un club de strip-tease ou quoi? Il lança son t-shirt puis colla un emploi du temps sur son torse avec du papier collant. Il était sérieux? Finalement, la complication ne résida plus dans le fait de trouver qui possédait mon emploi du temps mais plutôt dans la manière dont j'allais le récupérer...

« - AVIS A TOUTES LES FILLES: QUE CELLE QUI CHERCHE SON EMPLOI DU TEMPS DE PSYCHOLOGIE VIENNE LE DECOLLER » Oh non... Dites moi que ce n'était pas vrai... Je secouai légèrement la tête. Avant que toute ma mésaventure ne m'arrive, j'aurais grimpé sur cette table pour le récupérer en l'allumant mais au jour d'aujourd'hui, ce n'était clairement pas la chose que je pouvais faire. Je soupirai longuement avant de prendre mon courage à deux mains. Je m'excusai auprès de la brune (Louise) et m'approchai de la table en question. J'avais déjà salué Holly en arrivant - à laquelle je jetais un regard puisque je m'approchais d'ell - et là, tout ce qui m'intéressait était de récupérer cette fichue feuille... « Je peux récupérer mon emploi du temps s'il te plait? » Que pouvais-je dire de plus? Si il insistait, oui, je monterais sur la table. Mais il n'avait pas intérêt à être trop... à avoir un comportement "trop" envers moi. C'était déjà assez difficile de revenir en cours sans qu'on en rajoute une couche. A moins que ce soit une bonne thérapie pour aller mieux plus rapidement. Parce qu'après tout, j'avais bien l'intention de ne pas rester dans cet état à vie.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Sanaé ∆
« Citation à venir »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 433
Je suis âgé(e) de: : 22
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Pi Sigma


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dortoir des Pi Sigme [url=http://wynwoodu.forumactif.com/f129-chambre-de-liam]ici[/url]
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Dim 18 Sep - 19:41

Evidemment, en allant voir Tessa, il ne pensait pas la voir ouvrir grand les bras, lui faire un beau sourire… Pas du tout quoi. Pourtant il adorait ce genre d’accueil. Heureusement que Zara était là pour s’occuper de ça ! En parlant de Zara, elle venait justement de trouver et Liam fit la grimace en la voyant sur le point de partir. Bordel. Ca faisait déjà quinze minutes qu’il était là au moins et il avait juste su refiler son emploi du temps à ce tocard d’Ed mais il avait toujours pas le sien. Il avait vraiment mais alors vraiment pas rempli son objectif et le pire, c’est que là, il avait même pu envie d’aller dormir. A la limite, il avait envie d’aller fumer plutôt. Et encore plus quand il voyait la tronche de Tessa qui ralait et essayait de le remballer. Il avait demandé si elle avait TROUVE son emploi du temps, le sien, à elle. Pas si elle était venue pour ça. Bien sur qu’ils étaient tous venu pour ça. Liam haussa les épaules devant la bêtise de son ex. Franchement des fois valait mieux pas répondre et juste la matter. Ca suffisait. Elle allait lui donner l’emploi du temps d’Adam mais celui-ci fit irruption. Il sourit à son pote et se tourna vers le mec noir.

Il s’appelait Issaco. Original. En tout cas il avait une bonne poignée de main et le corps d’un sportif. Ca se sentait. En tout cas, il était nouveau. Liam n’était pas physionomiste, donc il ne savait pas s’il l’avait déjà vu, mais il avait un accent italien, comme celui de Zara mais en très prononcé. Cela sentait qu’il venait de débarquer. En tout cas, Liam l’apprécia de suite et pour cause. IL AVAIT SON EMPLOI DU TEMPS PUTAIN DE BORDEL DE MERDE ! ENFIN !

- Ah bah justement c’est toi qui a mon emploi du temps ! C’est cool ! C’est vraiment des tocards dans l’administration de cette fac !

Il recupera son papier et vérifia. C’était bien ça. Cool. Bon, très bien. Et vu qu’il aimait bien le nouveau, là comme ça à vu de nez, il demanda :

- Toi tu cherches quoi au faite ?

Et finalement, il demanda aussi, bien plus intéressé par cette réponse là :

- Tu fais du sport sinon ? Le Foot US tu connais un peu ?


Recruter pour les Canonballs ça ne mangeait pas de pain hein ? Surtout que là, il avait même pu envie d’aller dormir. Il irait peut être direct à la plage avec Adam. Tiens, en parlant du Pi Sigma, il le regarda monter sur une table, retirer son tee shirt et proposer un autre emploi du temps, de psy, un truc comme ça. Liam éclata de rire, lui fit un high five et se rendit compte que c’était l’emploi du temps de Sanae. Genée, elle alla lui demander. Liam la laissa faire mais en gardant un oeil attentif et protecteur sur elle. Il voyait bien Zara de l’autre côté de la salle qui n’aimait pas voir la jeune femme toute prude… Il laissa les choses se dérouler et continua à discuter avec Issaco mais prêt a intervenir si Sanae avait besoin de lui.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



LIAM S. WESTCHESTER
BASTARD PS LEADER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 527
Je suis âgé(e) de: : 21
Mes disponibilités pour RP: : 7/5
Je fais partie des: : Alpha Psi.


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Bâtiment des Alpha Psi
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   Dim 25 Sep - 22:20


Mentions:Issaco, Liam, le groupe Zara/Solal, etc. Sanaé, Adam.
Interactions:Adam & Sanaé


Tu tournes en rond. Tu traines des pieds. Putain, ce que ça devient pénible. C'est long. C'est emmerdant. Tout le monde hurle. Tout le monde réclame son emploi du temps. Tout le monde devient chiant. T'as envie de t'énerver. T'as envie de péter une durite et de casser la gueule à plus d'une personne. Mais c'est finit les crises de nerfs. C'est derrière toi. T'es plus trop cette meuf impulsive qui s'acharne au moindre truc. Tu soupires. Tu inspires et expires longuement. La recherche s'allonge mais après tout t'as pas franchement le choix. T'es obligée. Tu vas pas partir sans ton emploi du temps. Tu ferais comment demain ? Comme tu t'y prendrais pour suivre. Déjà que t'as du mal avec des indications, alors si en plus t'as rien et que t'y vas au pif c'est pas possible. T'es résignée. Tu jettes un coup d'oeil aux alentours. Tu jettes un coup d'oeil sur les gens qui trainent encore. T'envie ces personnes qui ont fini par mettre la main sur leur propriété. T'aperçois Issaco, ton colocataire. T'aperçois aussi Liam avec qui il est en train de discuter. Non merci. Tu passeras le saluer plus tard. Hors de question de se taper ce boulet alors que t'es à bout de nerf. Finalement, t'optes pour la même stratégie qu'une bonne partie des élèves. Tu t'immisces dans un groupe que t'aurais clairement préféré éviter et tu poses ta question. Tu proposes un emploi du temps en droit des affaires, mais personne ne te répond. Ou peut-être que tu n'as pas fait attention. T'as été trop distraite. Par une voix. Rien que ça. Et quelle voix. Merde. Tu chasses cette idée de tes pensées.

"Oui, j'avoue que pour le coup, j'suis nulle. Mais je t'ai pas demandé ton avis à ce que je .. Quoi ?"

Tu restes intriguée. Tu sais pas de quoi il parle. Tu le regardes juste faire exaspérée avant même qu'il ne mette en oeuvre ce qu'il a derrière la tête. Finalement, il monte sur une table et .. retire son t-shirt avant de ta le balancer à la tronche. Le tissu heurte ton visage. Ça empeste le parfum. D'un réflexe, tu le rattrapes alors qu'il glisse sur ta poitrine. Est-il sérieux ? Se coller sur la poitrine l'emploi du temps qui ne lui appartient pas et hurler à la personne de venir le lui reprendre .. Quel con. Tu soupires avant de lever les yeux au ciel. Bon dieu, comment pouvait-on être si exubérant. T'es agacée rien que de le voir faire.

"Débarasse moi de ça, tant que t'y es."

T'aimerais lui donner le tiens au passage. S'il pouvait être utile en même temps qu'être con, ça t'arrangerait. Au fond, tu priais pour que ça soit un mec. D'un part pour le ridicule de la situation et d'une autre pour .. Pour .. Pour le ridicule de la situation tout court. Et finalement tu déglutis. C'est Sanaé qui s'approche d'Adam. C'est elle qui étudie la psychologie. T'aurais du y penser, évidemment. C'est délicat. C'est gênant. C'est emmerdant. Tomber sur elle, c'était vraiment le pire qui pouvait arriver.

"Aller, c'est bon Adam, donne lui son emploie du temps, qu'on en parle plus. On va pas coucher là."

Tu regardes tours à tours Adam et Sanaé. Tu sais ce qu'elle a vécu. Tu veux pas lui infligé ça. Tant pis. Qu'est-ce qu'il faut pas faire bon dieu. Aussi souplement que possible tu montes sur le banc qui donne ensuite accès à la table. Tu te positionnes face à lui. À quelques centimètres à peine. Cinq. Peut-être moins. Tu plantes ton regard dans le sien. T'es comme une barrière. Entre son vice et Sanaé.

"Tu vois. Pas besoin d'être en psychologie pour venir te tripoter."

Un sourire étire légèrement tes lèvres. Ta main glisse sur son torse musclé jusqu'au morceau de papier que tu arraches sans ménagement. Tu sais que là, sur le coup, ça lui pique.

"Fallait y penser avant de faire le malin. Et merci pour le t-shirt."

De la même manière que t'es monté, tu descends de la table. Tu te retrouves face à Sanaé à qui tu tends son emploi du temps.

"Un frimeur rien de plus.."

Et tu lui souris. C'est une gentille fille. Il est trop con pour elle.

"Je dépose à côté de l'exhibitionniste un emploi du temps droit des affaires. Si quelqu'un à un foutu emploi du temps deuxième année de Bachelor en journalisme, faites moi signe."  

Finalement, tu te reconcentres sur Sanaé.

"Ça te dit qu'on mange un bout ensemble ce soir?"

L'aider à s'en sortir. c'est ça ton but non ?

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

i just feel sort of empty these days + My hands are cold, my lips are turning blue, i'm shaking. This fragile heart, so heavy in my chest, is breaking. I live through scars this time. I live through scars this time..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)
» Quand la mémoire vous fait défaut [Isabeau]
» On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.
» 04. Quand l'alcool fait des ravages. || Ashton Kinney
» Pédophilie: pourquoi la justice ne fait rien ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Autres-
Sauter vers: