AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 You are the weak I can't forgive » pv. Malina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 433
Je suis âgé(e) de: : 22
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Pi Sigma


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dortoir des Pi Sigme [url=http://wynwoodu.forumactif.com/f129-chambre-de-liam]ici[/url]
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: You are the weak I can't forgive » pv. Malina   Mar 6 Sep - 22:54

Un appartement sur Coral Grabbles
Vendredi 9 Septembre 2016, 23 heures


Liam soupira lorsqu'il entendit la sonnerie retentir. Comme un ado, il regardait les minutes passer depuis une bonne heure. Il savait ce qu'il faisait en prenant droit privé général, qu'il aurait un peu de tout et qu'il ne se fermerait aucunes portes. Mais il était loin de s'imaginer que le droit des sociétés était aussi... ennuyant. C'était... un catalogue. Un catalogue pointilleux et semi répétitif. Assez répétitif pour s'ennuyer et pas assez similaire pour s'y perdre complètement. Bref, c'était la merde et sachant que DE TOUTE FACON il se planterait à l'exam (oui, oui, au bout d'un quart d'heure de cours le gars il avait décrété ça...) et bah il avait vraiment mieux à faire. Donc, quant la sonnerie retentit, il se soupira d'aise et sortit aussi vite que possible.

Son iPhone était blindé de messages reçu. Tout les Pi Sigma parlaient d'une fête chez un des leurs. Le mec, un mec de deuxième année, dont les parents étaient parti avait un sympathique appartement sur la plus belle avenue de Miami avec un accès sur les toits. Sympa quoi. On était vendredi soir, Liam n'avait rien de prévu pour l'instant, il savait qu'Adam avait déjà un truc à faire et plusieurs autres PS seraient de la partie alors pourquoi pas.

Une fois dans sa chambre, il remarqua que le sac de cours d'Adam était déjà là mais qu'il n'y avait plus de traces de son coloc. Bon, ben, il le verrait surement pas avant demain. Pas démoralisé pour autant, le jeune homme s'installa devant la play, et s'imposa une douche avant de partir à la soirée. Il se changea. Il portait des costard la journée mais pour ce soir jeans et polo bleu marine suffiraient. Avec plusieurs mecs de la confrérie ils prirent la voiture et rejoignirent la soirée, non sans faire une énorme razzia en alcool et au supermarché. Nickel.

L'appart était.. vraiment pas mal. Pas aussi bien que le penthouse de l'hôtel de papa mais franchement rien que pour la terrasse énorme et la vue sur Miami, ça valait le coup. Il y avait du monde, de la bonne musique. A peine arrivé, on lui servait déjà un verre. Il reconnu Louise et passa quelques minutes avec elle mais avant de vraiment s'amuser. Il avait besoin de quelques minutes pour se poser et rouler son joint. Ce qu'il fit dans le canapé, tranquillement. La première taffe prise, il regarda autour de lui, pour se décider vers qui aller. Déconner avec Louise ? Jouer à la play avec les mecs à côté ? Trouver une jolie fille inconnue ? Il avait l'embarra du choix. La soirée s'annonçait bonne.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



LIAM S. WESTCHESTER
BASTARD PS LEADER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 167
Je fais partie des: : Eta Iota


MessageSujet: Re: You are the weak I can't forgive » pv. Malina   Mar 6 Sep - 23:48

La première semaine de cours était plutôt light et tant mieux. Malgré tout j’étais enthousiaste d’être vendredi. Vendredi était synonyme de fêtes avant de remballer mes affaires pour New-York. Durant le dernier cours, un papier circulait à travers les bancs parlant d’une soirée d’un gars de la fac. Obligatoirement, avec les filles on notifiait notre présence. Le petit hic, c’était le risque d’y voir mon frère, ce qui voulait aussi dire de ne pas faire n’importe quoi, sauf si j’arrivais à lui coller une fille dans les pieds, probablement qu’après ça j’aurais la paix. Mais cette idée ne m’enchantait guère, alors j’avais plus qu’à prier qu’il ait autre chose de prévu. Le prof, lui, ça l’emmerde clairement. Je vous présente Monsieur Casse-couille. Ou plutôt Monsieur Assèche-vagin : l’homme qui peut refroidir ma libido rien qu’en passant derrière moi. Ce mec est d’une telle laideur intérieure que ça éclipse tout le reste. Il prend le papier au vol et ce gars est collé en cinq secondes top chrono. Et moi ça me fait rire. Lorsque la sonnerie retentit, tout le monde s’empressa de quitter l’endroit. Cette sonnerie était synonyme de weekend et ça se lisait sur tous les visages.

A la confrérie, je parle à Zara de cette soirée, essayant de la motiver à venir avec nous, mais mademoiselle avait autre chose de prévu. Un truc avec un type, mais un peu trop occupée à fouiller dans sa garde-robe après une nouvelle robe à me mettre, j’écoute à peine ce qu’elle me raconte concernant ce William. _Faut que je file, tu me raconteras dimanche. Demain je vais chez mon père. Et à peine elle eut terminé son monologue que moi j’étais déjà sous la douche et puis dans ma chambre. Une robe moulante, courte, des talons, de quoi mettre un corps de déesse en valeur. A la fenêtre, le klaxon de la voiture qui m’attend, je m’empresse de quitter la confrérie pour grimper dans le véhicule, déjà bien ambiancé par la soirée qui m’attendait. Sur le chemin, j’essayai de savoir par texto si mon frère y serait, mais ni lui ni personne ne semblait être au courant. Ou personne ne semblait vouloir me répondre. Ca, c’est frustrant par contre. La musique bat déjà son plein, du peuple, du monde, de l’alcool, de quoi passer une excellente soirée. A peine entrée, je dépose mes affaires dans un coin avec l’espoir de les retrouver le lendemain et je cherche des têtes connues. Ou plutôt mon frère. C’est pas bien dur, il est grand, s’il était vraiment là, je devrais le voir… sauf s’il est assis, ou recouvert d’une ou l’autre pouff de service. _Vas-y, arrête de flipper Malina, tu fais rien de mal et c’est pas une ville, si ton frère était là on le croisera avant même que tu n’aies le temps de dire ouf ! Elle a raison. Alors rapidement, je me détends et je vais chercher un verre. La première bouteille qui me passe sous le nez : vodka. Parfait. J’emporte le gobelet avec moi, je discute avec l’un, je bois, je discute avec l’autre et puis une fille de ma classe m’entraine dans une danse endiablée. L’alcool m’aide déjà un peu à m’amuser, ça s’annonce bien. Très bien même.

Un autre verre, un autre alcool, une autre musique. Et le temps passe sans que je ne m’en rende vraiment compte. Finalement, un visage que je connais se dessine dans mon champ de vision. Si lui il est là, Adam est forcément là aussi, mais j’ai l’impression que mon corps et ma tête ne sont plus en bon terme, parce que l’un dit merde à l’autre. Souriante, toujours, j’approche le corps dandinant vers Liam. Face à lui je termine la musique en mouvant mon corps, puis je finis par m’asseoir sur la table basse en face de lui, mon verre dans la main. J’attrape sa main pour lui piquer son joint et en échange, je lui donne mon verre _ Où est Adam ? c’est la première question qui me vient à l’esprit avant d’oser porter le joint à mes lèvres. _J’ai trop bu et mon corps ne répond plus à ma tête, alors fais attention, parce que je te trouve particulièrement attirant. En plus, je dis de la merde. Enfin, non. Pas vraiment, mais on s’en fout. Je veux m’amuser. Et je veux de la vodka aussi. Et toi Liam, tu veux quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 433
Je suis âgé(e) de: : 22
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Pi Sigma


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dortoir des Pi Sigme [url=http://wynwoodu.forumactif.com/f129-chambre-de-liam]ici[/url]
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: You are the weak I can't forgive » pv. Malina   Mer 7 Sep - 8:51

Liam promenait tranquillement son regard sur l'assemblée tout en tirant de longues taffes de son joint. Il s'était mis confortablement dans le canapé pour regarder tout autour de lui comme il aimait le faire. Il reconnaissait tout les PS, un part un. Ils n'étaient pas tous là mais la plus part et Liam se sentit fier de voir une telle ambiance, un tel rassemblement dès le début de l'année. Il avait salué le PS qui organisait la soirée et Liam avait sourit en voyant la fierté dans son regard. Voir son chef débarquer dans son appart c'était pas donné à tout le monde et Liam ne regrettait vraiment pas d'être venu.

Un corps passa devant lui en dansant, Liam ne se gena pas pour regarder. De toute façon les filles qui s'habille en robe moulante comme ça, elles ne sont jamais contre qu'on les regarde. C'est seulement quand elle s'assit face à lui en demandant où était Adam que Liam percuta. Malina. Mini-Matthews. Liam eut un sourire engageant en la reconnaissant et répondit pour l'apaiser :

- J'en sais rien, pas ici en tout cas. Sûrement parti pour le week end.


Et pendant qu'il répondait, elle échangeait son verre contre le joint de Liam. Il la laissa faire en sachant qu'Adam ferait une véritable crise si il savait qu'il laissait sa petite soeur fumer. Mais Liam n'avait pas de petite soeur, Liam n'avait pas ce réflexe de protection pour les plus jeunes. Pas qu'il ne comprenait pas, mais il n'en éprouvait pas le besoin. Malina était grande, elle pouvait bien boire et fumer si elle en avait envie. Et apparement elle en avait envie parce qu'elle était déjà un peu entamée. Il sourit. Elle se lâchait vraiment quand son frère n'était pas dans le coin. Vu ce qu'elle disait, y'avait pas de doute, elle avait déjà bu. Liam fit de même, il bu une gorgée de vodka en la regardant fumer. Il souriait. Il connaissait Adam depuis plusieurs années, il connaissait donc sa soeur depuis longtemps aussi. Seulement, la petite Malina avait grandi. Elle avait... quoi.. 18 ans maintenant ? Elle était toujours mineure mais si Liam le savait, personne qui ne la connaissait pas ne l'aurait devinée. Habillée, coiffée et maquillée ainsi, elle était mille fois plus belle et mature que la plus part des étudiantes de Wynwood. Pendant qu'il l'observait, elle parlait. Trop.

- Tu m'as toujours trouvé attirant tu veux dire.. C'est une déclaration ?


Il attrapa une mèche de ses cheveux qui tombait devant son visage et la plaça plus loin derrière avec un petit sourire en coin. C'était un peu cliché la petite soeur amoureuse du copain du grand frère mais tant pis. Elle avait juste envie de s'amuser et Liam aussi. Il était bien conscient qu'Adam ne cautionnerait pas, pas qu'il s'en foutait, mais l'envie de jouer était trop forte. Et lui ? Que voulait il ?

- Arriver à ton niveau d'éclate déjà, tu me proposes quoi ?

Demanda-t-il avant de finir le verre de la jeune femme cul sec.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



LIAM S. WESTCHESTER
BASTARD PS LEADER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 167
Je fais partie des: : Eta Iota


MessageSujet: Re: You are the weak I can't forgive » pv. Malina   Sam 10 Sep - 0:08

Depuis qu’on m’avait proposé cette soirée, j’avais fait tout pour me motiver à 200 %. L’idée de m’amuser sans me prendre la tête est maintenant bien imprégné dans ma tête et même si Adam est dans le coin, j’en trouverai bien un autre où il ne viendra pas fourrer son nez pour s’assurer qu’aucun gars n’ose poser ses pattes sur moi, comme il aime dire. Pourtant, ce corps que j’entretiens, c’est aussi un peu pour ça. Je ne suis pas une simple œuvre d’art à regarder, j’aime qu’on puisse aussi me toucher, j’aime me sentir désirée et c’est sans doute une des raisons pour lesquelles lors des soirées, moi comme d’autres filles avons cette manie de mettre nos forme en avant plan. On veut plaire, on ne veut pas juste être regardées, on veut être désirées.

L’alcool ça aide à s’ouvrir aux gens et c’est pour ça aussi que les jeunes en consomment. J’ai pas besoin de ça pour aller vers les gens, vers les hommes mais sans doute que si j’étais sobre, je ne verrais pas Liam comme un gars sexy, séduisant et avec qui j’ai envie de m’amuser ce soir, mais plutôt comme ce qu’il est vraiment : le meilleur pote de mon frère. Adam me tuerait s’il me voyait, il le tuerait lui aussi, peut-être même qu’il nous tuerait tous les deux en même temps en mode deux pour le prix d’un. Sobre, peut-être que je me serais dit que je ne pouvais pas lui faire ça, mais c’est pas le cas. La tête commence à tourner et si ma conscience me dit de m’éloigner du chef de la confrérie des Pi Sigma, mon corps lui rétorque un glorieux ‘’va te faire foutre avec tes principes à la con’’.

La réponse de Liam ne m’aida en rien. Peut-être aussi que ma tête aurait espéré qu’il réponde ‘’il est planqué dans l’autre pièce en train de rouler une nana’’ auquel cas mon corps aurait peut-être été en état d’alerte et la situation ce serait calmée illico presto. Mais non, Adam n’était pas là, alors je pouvais passer à un stade supérieur : merci la vodka. Une gorgée de plus et j’attrape la main de Liam pour garder l’équilibre et m’asseoir sur lui, toujours face à face.  _ C’est vrai que je t’ai toujours trouvé canon. T’sais, le meilleur pote du grand-frère sur qui on craque quand on a 13 ans. Celui qui nous émoustille, à qui on a envie de plaire et qui finalement nous brise le cœur parce qu’il n’est pas du tout intéressé à cause de l’âge. T’as pas honte d’avoir brisé le cœur d’une gamine de 13 ans. Quoi qu’à 13 ans ça se rafistole ces machins-là.

Je troquai mon verre avec son joint. J’avais envie de lui montrer que la gamine de 13 ans qu’il avait pu connaître autrefois était aujourd’hui une fille de dix-huit dont la naïveté s’était littéralement envolée avec le temps _ La seule chose que je déclare aujourd’hui, c’est que j’ai plus envie d’être cette gamine là. Alors ouvre tes yeux et vois-moi autrement plutôt. Comme une femme désirable par exemple. Ca te fait quoi de te dire que t’étais le fantasme d’une gamine de 13 ans ?

Un sourire sur mes lèvres répondant à son sourire à lui qui en disait long sur le déroulement de la soirée. Je priais la pouffiasse qui devait surement retenir Adam quelque part, parce qu’au moins je pourrais jouer comme je veux sur un terrain de jeux où j’étais seule maitresse de mon destin. Toujours assise sur lui, je lui rendis son joint et non sans le faire exprès, je me courbais pour tenter d’attraper la bouteille de Vodka qui m’avait aidée à m’ambiancer de la sorte, un peu plus loin sur la table du salon. _ Elle peut t’aider elle, mais moi j’ai de la chance tu sais, je ne tiens pas l’alcool alors c’est pas super compliqué. Est-ce que tu es frileux ? Un sourire coquin et je ne le quittai pas du regard alors qu’une idée germait dans ma petite tête brune bien embrumée par l’alcool.

_ J’ai envie de jouer, Liam. Jusqu’où t’es prêt à aller pour satisfaire les désirs d’une jeune fille aussi canon que moi ?

Et puis, je choisis par m’écarter de ses genoux pour reprendre une danse endiablée avec l’une de mes amies, juste devant son nez. La musique ambiançait pas mal de personnes et j’invitai Liam à me rejoindre. C’est pas bien dur ce genre de danse, du coller serrer sur le rythme de la musique, tout le monde savait le faire, même lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 433
Je suis âgé(e) de: : 22
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Pi Sigma


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dortoir des Pi Sigme [url=http://wynwoodu.forumactif.com/f129-chambre-de-liam]ici[/url]
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: You are the weak I can't forgive » pv. Malina   Sam 10 Sep - 18:44

La soirée commençait vraiment à battre son pleins. L'appartement était rempli et plus personne ne semblait s'ennuyer. Chacun avait trouvé une activité : les unes dansaient, d'autres faisaient des culs sec sur un bar, certains jouaient à la play, d'autres comme lui fumaient et discutaient. Tout le monde avait sa place et Liam avait bien l'intention de se garder Malina à lui toute seule. Le pire, c'est que c'était elle qui disait que c'était pas bien, qu'elle était la soeur d'Adam… c’était elle qui le lui rappelait tout ça. Mais elle, c’était parce qu’elle était bourrée. Enfin, un peu du moins. Liam, lui était encore bien conscient mais il s’en fichait. Enfin, pas il s’en fichait de son pote. C’est juste qu’il avait pas les même principes. Malina était grande. Pas majeur mais bon, franchement, c’était tout comme hein. Et puis pour Liam à partir du moment ou une fille a un verre d’alcool a la main c’est qu’elle est assez grande pour savoir ce qu’elle fait. Oui, c’est très logique. Merci Liam.

C’était la séquence « émotion - révélation - souvenirs ». En même temps, qu’elle petite soeur ne craque pas sur les abdos du pote du grande frère ? Surtout que Liam et Adam étaient toujours fourrés ensemble. Tout le temps. Il voyait Malina presque tout les jours. Et sans s’en foutre, bah c’est sur qu’il ne la regardait plus de la même façon. Comment voulez vous ? De la gamine de treize ans elle était devenu un vrai avion de chasse. Apparement, il lui avait brisé le coeur. En buvant son verre il sourit à la jeune femme de façon amusé. Ah, ça, il ne le savait pas.

- Ah bon ? Je savais que tu craquais pour moi mais pas à ce point la… Du coup, il est bien rafistolé ton petit coeur ? Il a plus peur de rien avec moi ?

C’était sa façon de la tester. Autant jouer avec Malina dans le dos de son frère c’était possible, autant sortir avec elle ça serait… compliqué. Et de toute façon, il n’avait pas envie de se caser et elle non plus certainement. Elle venait d’avoir 18 ans, elle avait tout le temps pour s’amuser alors pourquoi elle voudrait se caser ? Il ne voyait pas. Il fumait. Et Liam la regarda fumer plusieurs lattes. Elle était tellement sexy quand elle recrachait la fumée. Elle ajouta qu’elle ne voulait plus être considérée comme une gamine et ça ne tomba pas dans l’oreille d’un sourd. Tandis qu’il s’asseyait sur elle, il mit la main sur une de ses cuisse et la passa légèrement dessous sa robe en répondant :

- Message reçu 5/5 mademoiselle.

Elle demanda quand même ce que ça lui faisait de savoir qu’il avait été le fantasme d’une jeune ado. Il répliqua en répondant :

- J’espère juste que je suis toujours le fantasme de la belle et grande de 18 ans.

Il récupéra son joint et la laissa se pencher pour rattraper la bouteille de vodka. Son autre main courra le long de la taille de la jeune femme tandis qu’elle bougeait vers la table basse. Il fuma une nouvelle latte. Il avait hâte d’être au même niveau qu’elle et quand elle demanda s’il était frileux il répondit sans hésiter :

- Tu sais bien que non.

Il allait l’embrasser quand elle se leva pour dire qu’elle avait envie de jouer et lui demander ce qu’il était prêt à faire. Tout. Ou presque. Il la regarda un instant danser, elle était belle, perchée sur ses talons. Elle était désirable. Surement plus que ce qu’elle ne pensait. Et quand elle dansait avec sa copine c’était … encore mieux. Il mit quelques secondes à comprendre qu’il devait la rejoindre. Danser, c’était pas trop son truc. C’est pourquoi il se vida un autre shooter de vodka avant de se lever. Il tira sur son joint, attrapa la jeune femme par les hanches et lui souffla doucement dans la bouche ce qu’il venait de tirer. Quand leurs lèvres se quittèrent il la retourna et colla son dos contre son torse pour qu’elle danse contre lui tandis que sa copine était fasse à elle. Il lui fit un clin d’oeil et chuchota à l’oreille de Malina :

- J’suis prêt à tout, dis moi tout ce que tu veux...

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



LIAM S. WESTCHESTER
BASTARD PS LEADER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 167
Je fais partie des: : Eta Iota


MessageSujet: Re: You are the weak I can't forgive » pv. Malina   Dim 11 Sep - 0:34

Je ne suis pas le genre de fille à se soucier d’autrui. En fait, je m’en tape complètement de la vie des autres, mais quand je vois ce que certains sont en train de rater comme soirée, j’éprouve presque de la pitié pour eux. Zara qui m’avait soulée une partie de la semaine pour sortir, se retrouvait finalement coincée à une soirée mondaine barbante avec ses parents et ses frères et sœurs. Elle loupait la soirée du siècle. Mais il y en aura d’autres, n’est-ce pas ? Peut-être que le fait d’être entamée m’aidait aussi à me sentir bien dans cet endroit et me donnait l’impression que cette soirée était mieux que les autres. Ouais, en fait c’était plutôt ça. J’avais donc trouvé le truc pour m’éclater, bien qu’ici le fait de ne pas avoir mon frère dans les pattes, mais son pote qui était devenu une cible plus que potentielle rendait cette fête encore mieux. La lèvre inférieure coincée entre les dents, je ne quittai pas Liam du regard alors qu’il se moquait presque – presque – de cette petite gamine de 13 ans que j’étais à l’époque. _Hé si. T’étais le gars dont je parlais à mes copines. A l’époque, à chaque fois que tu repartais de chez moi, après j’allais chez ma meilleure amie de ce temps là pour tout lui raconter alors qu’en fait. Ben il n’y avait rien à raconter sauf que des simples regards étaient signes d’attention et des conneries de ce genre là. Qu’est-ce qu’on peut être naïf quand on est petit et la question qui suivit fit son effet. Je n’avais pas un cœur aussi intact qu’on pourrait le penser, puisque j’ai grandi, j’ai rencontré d’autres potes de mon frère dont Yassin qui avait foutu un fameux bordel là-dedans. Mais pour l’heure, je me refusais d’y penser et j’allais bien. Alors j’attrapai sa main pour la poser sur mon cœur… ou un peu plus bas. Un tout petit peu plus bas, juste pour le sous entendu _Tu vois, il va bien. Il est réparé, il est fort, il n’a plus peur de rien. Le regard toujours plongé dans celui de Liam, j’assumais totalement et ce, grâce à l’alcool, tout ce que j’étais en train de faire. Mon frère m’avait répété une centaine de fois qu’il n’était pas difficile de chauffer un gars lorsqu’on avait ce qu’il fallait où il fallait, en tout cas le plus excitant restait sans doute le fait que Liam n’était pas ce mec Lambda. C’est un gars que je reverrai, encore et dont sa présence dans mon passé n’était pas si anodine. Mine de rien, sa main sur ma cuisse ne me laissa pas insensible, mais j’évitais de le montrer. L’excitation commençait à grimper et c’était bon signe. _ A ton avis, est-ce que tu es toujours mon fantasme, Liam Westchester ? Je te mets au défi d’arriver à rester mon fantasme. Quoi qu’il puisse se passer. Autrement dit, je laissais sous entendre que si aujourd’hui on se retrouvait dans un même lit – ou autre – je voulais qu’il arrive à rester cet homme avec qui j’avais envie d’autres choses. Pas du love, juste du plaisir et qu’importe quoi, comment, où. Un gars que je pourrais désirer encore. Un gars dont je pourrais presque devenir accro, est-ce possible ?

Un glaçon dans la main après m’être penchée pour l’attraper que je portai à mes lèvres. Je souris en me demandant s’il avait une idée de la sauce à laquelle il allait être mangé. Enfin, mes lèvres refroidies par le cube de glace vinrent se glisser dans son cou _Toujours pas refroidi ? lui chuchotais-je dans le creux de l’oreille. Et puis mon amie qui dansait un peu plus loin m’attira dans sa danse. Un peu frustrée malgré tout, je mettais ça sur le coup du ‘’autant se faire désirer’’. Liam fut entrainé lui aussi, et en entendant sa remarque, je me retournai pour lui faire face, toujours collée à lui. _Vraiment tout ? Ce sourire espiègle ne me quittait plus. Je savais exactement ce dont j’avais envie et peut-être un peu perplexe à l’idée que l’ambiance électrique retombe je l’entrainais à nouveau, mais ailleurs, prenant une bouteille d’alcool au passage, sait-on jamais. _Je voudrais un endroit plus…Calme. Tu connais quelque chose ici ? Un coin tranquille où on peut faire ce qu’on veut.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


   
Malina Alexiane Matthews
Got everyone watchin' us, so baby, let's keep it secret. A little bit scandalous, but baby, don’t let them see it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 433
Je suis âgé(e) de: : 22
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Pi Sigma


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dortoir des Pi Sigme [url=http://wynwoodu.forumactif.com/f129-chambre-de-liam]ici[/url]
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: You are the weak I can't forgive » pv. Malina   Dim 11 Sep - 9:42

Là, c'était officiel, l'alcool et la drogue faisaient leur effet et Liam commençait à être légèrement défoncé. Juste assez pour être bien desinhinbé et profiter de la soirée totalement. Pour oublier que Malina n'avait que 18 ans, même si de toute façon c'était pas vraiment un problème, pour oublier que c'était la petite soeur de son meilleur pote, pour oublier tout ce qui pouvait l'empêcher de passer une bonne, que dis je, une excellente soirée. Parce que c'est comme ça qu'elle s'annonçait.

Cela fit rire Liam d'entendre Malina raconter sa version des faits. Sa façon de voir leur relation quand elle avait 13 ans. Il savait bien qu'elle avait un petit crush sur lui mais autant ? A l'époque, elle était vraiment trop jeune pour que Liam s'y intéresse vraiment. Il ne s'intéressait même pas trop aux filles contrairement à Adam qui avait eut se penchant assez tôt. Mais son petit coeur était réparé et surtout, elle lui confirma qu'il n'avait plus peur de rien. Donc, le feu vert était là pour Liam. Parce que pécho la petite soeur d'Adam, ok. Mais lui briser le coeur non. Il appréciait trop la jeune Eta Iota pour faire ça. Là, le message était passé : que de l'amusement. Pas de sentiments. Parfait.

La jeune femme lui imposa un défi qui lui éveilla particulièrement les sens : rester un fantasme. Ca voulait en dire des choses. Et ça voulait surtout dire qu'il allait s'en passer des choses. De toute façon il était à deux doigts de la prendre dans ses bras pour l'ammener dans un endroit plus... tranquille. Rester son fantasme, ça voulait dire non seulement assurer ce soir, mais qu'il y aurait d'autres soirs. Et ça, ça, c'était une excellente idée.

- Je releve le défi, quand tu veux.

Il lui fit un clin d'oeil et la laissa porter ses lèvres glacés dans son cou. Démarrage des choses sérieuses dans 3.. 2.. 1.. ah bah non. Sa copine l'avait attrapée pour l'emmener danser. Tout naturellement, il avait suivit juste après avoir terminé son pétard. Il s'était collé à elle et elle lui demandait s'il était vraiment prêt à tout, ce a quoi il répondit tout naturellement :

- Si tu arrives à trouver quelque-chose que je n'oserai pas faire... Voyons, qu'est ce que je peux te proposer en échange. Disons que tu pourras m'appeler quand tu voudras, pour ce que tu voudras pendant ... un mois ?

Il sourit et la suivit pendant qu'elle prenait d'une bouteille d'alcool et s'éloignait du salon. Il sourit quand elle demanda un endroit à l'écart. Liam attrapa la main de la jeune fille, ouvrit la première porte et s'y engouffra. Une salle de bain. Ca irait, au moins pour débuter non ? Oui, de toute façon, il n'avait pas envie d'attendre. Autant il l'avait laissé mener le jeu depuis le début de la soirée, autant il était temps qu'il prenne les devant. Il attrapa la bouteille de vodka, la déboucha et but une gorgée avant de la lui tendre et de dire :

- Bois.

Il la regardait dans les yeux pendant qu'elle bu quelques gorgés. Il reprit la bouteille, la posa sur un meuble et attrapa solidement la nuque de la jolie Matthews avant de lui donner un baiser donc elle se souviendrais, prenant soin de coller son corps au sien. Il décolla ses lèvres et alla les placer sous son oreille pour ajouter, un sourire enjôleur dans le voix :

- Aller, maintenant va falloir me prouver que t'as bien grandit.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



LIAM S. WESTCHESTER
BASTARD PS LEADER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 167
Je fais partie des: : Eta Iota


MessageSujet: Re: You are the weak I can't forgive » pv. Malina   Lun 26 Sep - 21:34

Si Adam avait souvent tendance à penser à Meryle et moi avant de penser à lui, c'était pas mon cas. Ou en tout cas pas là, maintenant. Proche de Liam, le meilleur ami de mon frère, j'oubliais totalement ce dernier détail. L'alcool m'aidait sans doute, mais même sans ça, j'aurais voulu me laisser guider par la folie de la soirée, de l'instant. Je voulais penser à moi, m'amuser. Après tout, qu'est-ce qu'on faisait de mal ? Peut-être que lui avait peur que je m'attache au Pi Sigma. Comme je l'étais plus jeune. Une amourette d'enfance et de début d'adolescence, mais depuis j'étais passée à autre chose, j'avais vécu d'autres histoires bien plus désastreuses. Des histoires qui avaient fait de moi cette fille que je suis aujourd'hui. Encore un peu affaiblie par tout ça, je savais quel chorégraphie danser avec Liam et il ne s'agissait en aucun cas de celle de quand j'avais treize ans. Depuis, j'ai grandi, j'ai mûri et j'ai appris à aimer, à souffrir et à avancer.

Avec ce fantasme que je lui proposais, je me mettais aussi des limites à moi-même. Une sorte de garde-fous, un truc dans lequel je ne voulais plus tomber, jamais : les sentiments. L'attache menait à l'abandon, c'était en tout cas la conclusion que j'avais réussi à tirer à plusieurs reprises, alors ici, mes limites étaient posées. Et sans doute que le fait que Liam soit l'ami de mon frère m'y aidait. C'était un jeu, du sexe, rien de plus. Pour lui comme pour moi, d'où ce défi. S'il venait à y avoir plus, c'était un échec pour lui comme pour moi. Alors lequel des deux serait le plus fort à ce jeu ? Mêlée à la musique, la danse et ma copine, je n'eus cependant pas de mal à décerner Liam collé à moi. Il attira mon attention et sa réponse fut bien envoyée. A son tour, il lançait un défi, mais contrairement à moi j'avais aucune idée de comment arriver à l'avoir quand je veux, pour ce que je voulais. Enfin si, j'avais bien une idée, mais là, tout de suite c'était pas vraiment possible. _ Je marche dans ton jeu, Liam. Mais faudra attendre un peu. J'espère que t'es prêt à céder à mes désirs les plus fous... La suite de la soirée, de l'instant prenait son temps, sur le même rythme : celui de la musique, de la soirée. Quand on boit, on a l'impression que le temps ralentit, que les minutes sont des heures. L'alcool et le joint n'aident pas à ressentir les choses différemment.

Enfin, on s'éloigne et en passant près du buffet qui ressemblait plus à un bar qu'autre chose, j'attrapai une bouteille d'alcool. Je ne connaissais pas trop l'endroit et peut-être même que j'étais un peu trop entamée pour arriver à me dire que je pouvais toujours ouvrir n'importe quelle porte à la recherche d'un endroit plus calme. Un endroit où il n'y avait pas autant de bruit, autant l'impression de se faire bousculer de tous les côté. Un endroit avec moins de monde simplement. Lorsque Liam attrapa ma main pour m'emmener ailleurs, je compris plus ou moins qu'il savait exactement ce que je souhaitais et sans aucune résistance, je le suivis. La première porte ouverte fut une salle de bain, un endroit dans lequel on s'engouffra. La porte fermée, c'était ce genre d'endroit dont je lui parlais un peu plus tôt. Je bus au goulot la vodka, sans me rappeler qu'à boire c'était pas comme de la simple bière, mais un peu plus fort. C'est ce genre de boisson que je maudirai demain matin. Que j'insulterai de tous les noms en jurant ne plus jamais en boire, jusqu'à la prochaine soirée.

Il ne fut pas longtemps pour que les lèvres de Liam viennent se coller aux miennes. C'était ce genre de moment que j'avais longtemps rêvé une fois adolescente. Un moment que j'avais imaginé, peut-être différemment, avec une innocence d'adolescence. Jamais je ne m'étais dis que je me retrouverais avec lui enfermée dans une salle de bain, d'un appartement dont le propriétaire ne me disait rien. Et quand bien même si on me disait le nom, demain matin j'aurais probablement sans doute oublier. Résister à un fantasme d'adolescence, était-ce possible ? Pas du tout. C'était un moment que j'avais longtemps désiré, attendant et finalement refoulé et là j'en profitais. Je n'étais plus ce bébé qui ne savait que le quart du cinquième de ce qu'était réellement le sexe. Depuis j'avais expérimenté, j'avais testé, j'avais apprécié et savouré. Je sentais son torse contre moi, ses lèvres descendre proche de ma nuque alors qu'il me susurrait des mots qui me firent sourire malgré l'alcool qui circulait dans mon sang. Je prenais ça comme un défi, une façon de me dire de lui montrer ce dont j'étais capable. Je ne pouvais donc plus faire marche arrière, j'en avais pas non plus l'envie. Ma main qui s'était posée délicatement sur sa joue me força à le regarder à nouveau droit dans les yeux. J'essayai de me rendre compte de ce que j'étais vraiment en train de vivre. A force de le regarder, je me mordis la lèvre et lui volai un baiser à mon tour pendant que ma main se glissa sous le polo _ Ca te fout pas la pression de te dire que tu pourrais passer de fantasme à déception après autant d'année à fantasmer sur toi ? Au moins, physiquement il n'y avait pas de déception à avoir ; Liam semblait bien dessiné, bien musclé. _ J'aime ce que je sens... Un sourire s'étira sur mon visage et finalement je lui ôtai son polo, l'attira à nouveau vers moi où mes lèvres vinrent se perdre le long de son torse.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


   
Malina Alexiane Matthews
Got everyone watchin' us, so baby, let's keep it secret. A little bit scandalous, but baby, don’t let them see it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 433
Je suis âgé(e) de: : 22
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Pi Sigma


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dortoir des Pi Sigme [url=http://wynwoodu.forumactif.com/f129-chambre-de-liam]ici[/url]
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: You are the weak I can't forgive » pv. Malina   Ven 30 Sep - 15:24

Liam fut particulièrement satisfait de fermer le verrou de la salle de bain où il venait d'entrer en très, très charmante compagnie. Ici pas de lit ni de canapé mais au moins il étaient seul et la musique n'était plus très forte ici. Liam se tourna vers Malina. Elle était belle. Magnifique dans cette robe qui mettait son corps en valeur. Il ne voyait plus la petite fille d'il y a quelques années. Il n'y avait plus rien a voir de cette enfant. Là, devant lui, il n'y avait plus qu'une femme splendide, une bouteille à la main, puis aux lèvres. Liam la regarda boire avec ce regard passionné, concentré, comme s'il se sentait privilégié. C'était le cas. C'était comme ça qu'il se sentait depuis quelques minutes. Il se sentait chanceux, plus que personne. Non seulement elle était belle, mais en plus elle était passionnante, elle était respectable et brillante.

A peine eut elle terminé de boire, qu'il récupérer la bouteille pour boire à son tour et déposer la bouteille sur un meuble. Ce n'était pas nécessaire. Franchement pas necessaire. Il était déjà bien assez défoncé et bourré pour ça. Enfaite, pour coucher avec Malina, y'avait vraiment pas besoin d'être bourré. C'était juste le lancement qui aurait pu être difficile. Là c'était lançé, il n'y avait aucune gêne. Et plus jamais il n'y aurait de gêne entre Liam et Malina concernant le sexe. C'était presque naturel.

Et a peine eut il finit de boire, qu'il attrapa la taille de la jeune femme pour l'embrasser comme si sa vie en dépendait. Et c'était bon. C'était terriblement bon de sentir le corps de la jeune femme contre le sien, de sentir ses cheveux dans ses mains, de sentir ses lèvres contre les siennes. Il sourit lorsque la jeune femme se mordit la lèvre. Qu'elle était sexy. Liam sentit la jeune femme passer ses mains sous son tee shirt.

Est ce qu'il avait la pression ? Liam n'avait jamais été une deception. Enfin, de ce qu'il savait. Il avait toujours aimé le sexe, il avait toujours été assez bon. Non, il n'avait pas la pression. Parce qu'il sentait le feeling. Il sentait cette tension sexuelle le gagner, petit à petit. Et il savait que Malina était pareil. La façon dont elle bougeait contre lui, son regard, tout était un signe. Il savait que ça allait être … génial.

- T'as peur que j'assure pas ?

Il sourit et passa sa main sous la robe de la jeune femme en la remontant au passage. De son côté, la jeune femme soufflait qu'elle appréciait ce qu'elle sentait. Liam eut un sourire en coin. Il faisait du sport régulièrement depuis qu'il était ado et effectivement, ça se sentait et ça se voyait. Quant à Liam, lui aussi aimait ce qu'il voyait et ce qu'il sentait. Elle avait de belles formes et sous la main de Liam, ses fesses étaient fermes et douces.

- Et moi donc …

La jeune femme lui retira son polo et tandis qu'elle l'embrassait de nouveau le jeune homme la poussa doucement jusqu'à ce qu'elle soit dos à la porte. Il rattrapa ses lèvres presque férocement. Cette fois-ci, c'est à la poitrine de la jeune femme qu'il s'attaqua. Si sa main gauche restait contre la porte, au niveau de la tête de la jeune Eta Iota, son autre main était déposée sur un de seins de la jeune femme qu'il caressait de son pouce par dessus sa robe. Robe qui ne resterait pas longtemps. Il souffla à la jeune femme entre deux baiser :

- Tourne toi.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



LIAM S. WESTCHESTER
BASTARD PS LEADER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You are the weak I can't forgive » pv. Malina   

Revenir en haut Aller en bas
 
You are the weak I can't forgive » pv. Malina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calls on U.S., IMF to forgive debt
» A weak state by the non-virtue of our constitution?
» 05. If You're too Weak, I Will Take Advantage of You... [Sakura Kami]
» please, please forgive me, cléa.
» LILY-ROSE ► never forget. never forgive.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Miami vice city :: » Les habitations-
Sauter vers: