AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 I'm a diamond, dear. They can't break me || MAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 167
Je fais partie des: : Eta Iota


MessageSujet: I'm a diamond, dear. They can't break me || MAM   Lun 5 Sep - 18:37

Malina Alexiane Matthews
"petite citation ici"
» Nom: J'ai le même nom que mes frères et ma soeur. Ca t'en bouche un coin, nan ? J'ai même le même nom de famille que mon père.. Alors là, je te scotch sur place, eh ouais.
» Prénom(s): Malina et non pas Mélina. Celui ou celle qui se surprend à m'appeler Mélina, je lui fais bouffer de la merde à coup de pelle. Je m'appelle aussi Alexiane, mais on ne le dira pas, parce que c'est un prénom horrible. Normal, c'est mon père qui l'a choisi.
» Age: J'ai 18 piges. Mais regarde moi, entends moi et tu verras, t'auras l'impression que j'en ai 22.
» Date & lieu de naissance: Je suis née dans la ville la plus belle du monde: New-York. Et ce jour qui aurait dû être un jour férié pour fêter ma venue au monde tous les ans est un 12 avril 1998
» Origine(s): Américaine.
» Nationalité(s): Américaine
» Classe sociale: T'as pas envie de savoir. En fait, j'aime faire croire que je déborde d'argent, ça le fait toujours mieux.
» Situation amoureuse: Je suis gourmande, j'aime pas m'arrêter qu'à un.
» Orientation sexuelle: Hétéro, les nana ça craint.
» Année: Senior
» Choix d'option(s): Senior ?
» Scénario ou inventé: Scénario
» Secret envoyé: (Réservé aux Admins)
» Avatar: Taylor Marie Hill
Code:
◇ [b]Taylor Marie Hill[/b] » ft Malina A. Matthews
» Confréries: Eta Iota, parce que je suis trop parfaite pour aller ailleurs. Le sport je le préfère en tandem, dans un lit (ou bien ailleurs :hoho: ), les cours: j'arrive à peine à me lever alors à étudier ... l'art: je suis une oeuvre d'art à moi toute seule . La fête ? Pas besoin d'être rebelle pour faire la fête. les Mec: Je suis trop sexy pour ça


Un physique à nous montrer

Ici, décris nous ton personnage physiquement. Ce qu'il aime porter, ce qu'il a l'habitude de porter, comment sont ses yeux, ses cheveux, son corps, s'il a des tatouages, des piercing etc.

Je sais ! Là, tu t’attends à ce que je te dise ‘’mmh noon, j’aime pas parler de moi. Je préfère rester au fond de la classe et qu’on me laisse tranquille. J’aime pas raconter ma vie’’ Eh bien désolée, avec moi t’auras pas ça. J’assume que ma vie n’est pas rose, j’assume être une bombe atomique tout comme j’assume être une emmerdeuse. Alors là, assieds-toi parce que t’en as pour un petit temps. Ceux qui me connaissent savent qui je suis, mais toi t’as pas l’air d’être au courant alors comme je suis dans un bon jour, je vais prendre plusieurs dizaine de minutes…heures… jours ? Pour te parler de moi. Tu vas voir, tu vas kiffer, tu vas tomber love et moi j’aurais qu’à dire next parce que ta tronche ne me revient pas. Déjà, physiquement je suis une bombe. Ca résume pas mal quand même ? Je pense que parfois, il faut arrêter de jouer la fausse modestie juste pour avoir des compliments et s’assumer. Moi, je suis belle et c’est un fait. C’est pas une rumeur, c’est pas des on-dit, c’est pas ce que le voisin a dit à son cousin parce que son meilleur pote m’a aperçue avec le copain de sa sœur etc. Non. C’est un fait, il n’y a qu’à me regarder. Je travaille dur pour ça, alors j’ai le droit de dire que je suis canon. Pour une fille qui est potentiellement simpliste physiquement, je suis bien golée. Déjà je pèse pas 2 tonnes, j’ai pas de bourrelet. Certes, peut-être un peu trop mince, mais avez-vous déjà essayé de réguler votre alimentation ? Les mecs, ils peuvent s’enfiler 5 hamburgers par jour, on se demande où ils les foutent, parce qu’ils prennent pas du cul, ni des cuisses. Ils sont juste un peu plus cons pour certains, donc c’est à se demander si ça leur monte pas au cerveau, mais à part ça, tout va bien. Moi, je mange un plat de pâtes, si je monte sur la balance le lendemain, je suis à la limite de la grève de la faim pour les quatre prochains jours. Et puis nous les filles, quand on prend des kilos, c’est jamais au bon endroit. Essayez de faire grossir vos seins en bouffant comme un éléphant, vous m’en direz des nouvelles. Ca n’a rien de drôle. De navrant, à la rigueur, mais drôle non désolée. Sinon, à part le simple petit sketch du ‘’je suis canon et je le sais’’ j’aime faire attention à moi. En fait, j’ai pas tellement envie de vous dire que mes cheveux sont de telle couleur, telle longueur parce qu’il suffit d’être un peu observateur pour le remarquer. Alors je vais plutôt parler de ce qu’on ne voit pas. Non, je ne compte pas vous parlez de ce que j’ai entre les jambes, parce que comme toutes les filles, j’ai un vagin. Et je vous assure que c’est pas aussi mignon que certains hommes aiment s’exclamer. Ce dont moi je voulais parler, ce sont de mes tatouages… que je n’ai pas haha ! Ouais. En fait je rêve d’en avoir, mais comme je n’ai que dix-huit ans, je ne peux pas. Non pas que j’en suis interdite par la loi, mais par mon père. J’ai pas la chance de mes frères et de ma sœur moi, je suis encore la petite poupée qui doit aller chez son papa un week-end sur deux. Olala. Quelle pitié. Voilà, tout ce blabla en fait pour dire que je suis une bombe, que j’ai un vagin, que j’ai pas de tatouage et que je fais attention à moi. Si, je l’ai dit ! J’ai dit que je travaillais dure et je vous ai fait un laïus sur la mal bouffe !


Une personnalité à faire découvrir

Fais nous découvrir ton personnage, comment est son caractère, ce qu'il aime ou pas dans la vie, ce en quoi il croit, etc. Pourquoi pas ses habitudes, ses manies et ses tics. Dis-nous tout !

Maintenant, je dois parler de moi, de mon caractère. Bien, c’est déjà plus logique parce qu’à part cet air sûr de moi, hautaine et franche tu dois te poser plein de questions sur la personne que je suis vraiment. Déjà je suis hyperactive. Les gens disent même que parfois, je suis épuisante, mais j’y peux rien il faut que ça bouge. J’ai toujours le sourire aux lèvres et ça, on peut pas me l’enlever. J’aime quand les filles ne cessent de me critiquer en disant que je suis égocentrique, hautaine, pouffiasse ou autre. A l’arrivée, moi j’ai toujours le sourire contrairement à elles qui tirent une gueule de six pieds de long pour me décrire alors qu’elles ne savent rien de moi. Je ne cherche pas à plaire, ou peut-être juste aux hommes : mais les filles je m’en contre fiche. Je sais que je suis insupportable, que je peux hurler, devenir totalement hystérique quand ça ne me plait pas, peste, princesse, une parfaite connasse si vous voulez. Je sais aussi que j’ai la patience d’un petit pois et que je pense d’abord à moi et ensuite aux autres, mais on ne se fait pas refaire. Et puis on a qu’une vie, alors pourquoi penser aux autres ? On a qu’une vie. Ce doit être la phrase que j’ai lâché le plus de fois dans ma courte existence, notamment à mon père et à mes frères. C’est un peu comme ça que je justifie mes frasques. J’ai qu’une vie, autrement dit : laissez-moi tranquille, je profite de ma vie. J’aime m’amuser. Un rien me fait sourire, un rien me rend heureuse et c’est sans doute la raison qui fait que j’ai toujours le sourire aux lèvres. J’ai beau être une parfaite connasse quand je l’ai décidé, je suis une fille pétillante, qui a la joie de vivre. J’aime ma famille, même si j’en ai l’air un peu distante. Mon grand-frère, le plus grand, est différent. Il a tendance à m’agacer, mais malgré tout ça reste mon frère. Meryl est chiante et j’ai parfois envie de la secouer, mais quand j’ai des soucis, des chagrins, elle est là pour me consoler. Adam, c’est l’homme de ma vie. C’est celui avec qui je pourrais passer tout mon temps, celui que j’aime faire chier le matin en sautant dans son lit pour lui raconter ma soirée de la veille alors qu’il s’en tape complètement et qu’il a qu’une envie : me foutre par terre pour que je la boucle. J’aime passer des soirées avec lui, avec ses potes. D’ailleurs, j’en viens à dire que j’ai tendance à être jalouse. Je sais ce qui m’appartient ou pas et chez moi, c’est maladif, on pourrait même appeler ça de la possessivité. Mon frère c’est le mien, juste le mien et c’est sans doute la raison pour laquelle je ne m’entends pas avec ses pouffs. J’ai pas envie qu’il me mette de côté, probablement parce que c’est le seul capable de faire vraiment attention à moi et pas juste parce que je suis canon. J’ai des défauts. Plein, mais le principal est sans doute ma rancœur. Je suis rancunière et quand quelqu’un ose me poignarder dans le dos, non seulement il le regrettera un jour, mais en plus je n’oublie jamais. Je suis franche, j’aime dire les choses en face et si ça ne plait pas c’est pas mon problème, la personne n’a qu’a se blinder. J’aime me dandiner, j’aime danser et j’ai pas vraiment peur de me montrer en spectacle. En fait, je ne suis pas timide. J’aime le sexe, c’est pas un crime même si ça peut paraître un peu précoce pour une fille de dix huit ans. Mais ça aussi je m’en fous. Je m’éclate et c’est tout ce qui compte. Je suis loyale. Avec les personnes qui me sont importante, jamais je ne viendrai à les trahir. J’ai qu’une parole, c’est la raison pour laquelle je ne la donne pas souvent. Voilà, tout ça, c’est un peu moi, je te plais tant mieux, forcément que je te plais c’est juste que tu ne le sais pas encore.


Une histoire à nous raconter

Raconte nous l'histoire de ton personnage. Son passé, son présent, pourquoi pas son futur. A-t-il eu des amoureux/ses ? Comment était-il à l'école ? Pourquoi est-il a Miami ?


Just to give me proof I'm living on a wire


Ma vie, elle est pas toute rose, mais je ne suis pas à plaindre. Et je ne me plains pas. Je vis avec, j’assume, j’encaisse et je ne veux pas qu’on me plaigne non plus. Je suis la dernière d’une famille de quatre enfants : Deux filles, deux garçons. Mes parents sont aimants, du moins jusqu’à ce que mon père décide de se barrer avec une autre. Aujourd’hui, je dois y faire face tout le temps et honnêtement, ça m’insupporte. Alors quand il me demande comment je vais, j’ai envie de lui répondre « t’as demandé à maman comment elle allait lorsque tu l’as humiliée en lui disant que t’avais trouvé mieux ailleurs ? ». Finalement, rien ne sort de ma bouche, jusqu’au jour où je lui dirai tout ce que je pense. Et là il verra à quel point je vais bien. Mes frères et sœurs m’ont toujours comblée. J’étais la plus petite, celle qu’on devait chouchouter, celle dont il fallait s’occuper, celle sur qui il fallait veiller. J’aimais jouer à la poupée, j’aimais porter de jolies robes roses, de princesse, j’aimais quand ma maman me faisait des coiffures dans mes longs cheveux bruns ou quand Meryl voulait bien jouer à la poupée avec moi. C’était le bon vieux temps, le temps où j’étais encore innocente, où j’avais pas encore gouté à la vie, le temps où mon frère était encore là, mon père aussi. Oui, en ce temps là j’étais certainement la plus heureuse des petites filles.

If you leave me now you'll take away the biggest part of me

J’étais encore un peu jeune quand mon père est parti, mais j’avais compris que je ne le verrais plus, qu’il allait vivre ailleurs. Ma mère n’a jamais essayé de me cacher la vérité, mes frères et sœurs non plus. Alors c’est le moment où j’ai commencé à m’attacher à mes frères, à Adam surtout. C’est ce moment où j’ai commencé à devenir cette petite peste insupportable, parce qu’au moins, peut-être que mon père se rendrait compte que depuis qu’il est parti, c’est du grand n’importe quoi. Mais il continue de s’en foutre, et quand le divorce est prononcé, les allers et retour dans sa maison avec sa femme commencent. Elle fait la gentille, elle joue les belle-mère adorable alors qu’au fond de moi, je la déteste et en grandissant, ça ne fera qu’empirer. Elias, lui, il ne trouve rien de mieux que nous apprendre qu’il aime un homme. J’étais encore trop jeune pour comprendre l’intérêt de cette annonce, bien que ça me semblait bizarre. Comment deux hommes pouvaient s’aimer alors qu’à l’école on nous apprenait que pour faire des bébés, il fallait un homme et une femme. En grandissant, j’ai compris et pourtant, j’aurais aimé garder cette âme d’enfant, qui croit encore que jouer à la poupée représente le monde tel qu’il est quand on est plus grand.

Up all night, can’t let you go


Un jour, Adam décide de partir. Il décide de partir en Angleterre, une décision que j’ai jamais compris, que j’ai jamais approuvée. Alors que ma mère et ma sœur décident de l’accompagner à l’aéroport, moi j’en profite pour partir et passer la journée avec mes copines. Parce que je veux qu’il sache que ça ne me convient pas et comme une conne, j’ai même l’espoir que ça le pousse à changer d’avis. Mais il est quand même parti, sans se retourner. Il travaille là-bas et moi je continue ma vie. Il me manque, mais je dois être forte et grande. Je me persuade à moi-même que j’ai pas besoin de lui, ni de personne et que je suis une grande fille qui sait gérer sa vie comme elle l’entend. Et puis finalement, nous aussi on part. On part à Miami, pour une raison que j’ignore. Sauf que là-bas, c’est le début de l’enfer. L’enfer, c’est les autres, pas vrai ?

It's our paradise and it's our war zone


A l’école, c’est la merde. Parce que je ne sais pas quoi faire de ma vie, parce que je ne fous rien et je m’en fous complètement. La seule chose qui compte sont les fêtes alors que pour certaines, je n’ai pas l’âge, l’amusement, l’éclate et ma vie à New-York. Alors malgré tout, je décide de vivre avec mon père et je reste à New-York. J’y rencontre ce gars, il est mignon et si je pense qu’il ne sera qu’un bête type qui passe juste par mon lit, j’en deviens un peu trop dépendante. Sauf que lui s’en fout, ou pas. Je ne sais pas trop. Un jour il est jaloux et possessif, le jour d’après il s’est trouvée une autre fille à se mettre sous la dent et si moi j’ai le malheur de m’éloigner un peu, c’est la guerre. Et si un jour il me promet monts et merveille, le jour d’après je dois partir à Miami, parce que mon père ne veut plus de ce contact qui dit malsain avec ce gars. Un départ qui me brise totalement, comme si je laissais derrière moi ce type, dans cette faune de filles alors que pour moi, il n’est encore que Mien. A Miami, j’ai l’espoir de garder contact, mais il ne répond plus à mes appels, ni à mes textos. Ou une fois de temps en temps. Sur les réseaux sociaux il s’éclate, il oublie. Je n’étais rien pour lui, il était tout pour moi et aujourd’hui j’ai décidé que rien ni personne ne prendra plus jamais cette place. Alors aujourd’hui, je suis à Miami, j’avance et je respire. Je suis cette autre fille, je profite, je m’amuse et je souris. Ce doit être une vengeance, celle qui prouve que malgré tout, je garde la tête haute.



En vérité, je m'appelle Sophie, mais on me reconnait souvent sous le pseudo de Sweet_Nemesis. J'ai 23 bougies et je me suis inscrite sur WU parce que Adam m'a motivée. J'ai trouvé le forum sur Adam m'a montré ! et pour le peu que j'en ai vu, je le trouve Comment tu trouves le forum ?. Ah ! j'oubliais, j'ai X doubles comptes qui sont les suivants: tes doubles comptes si tu en as, sinon Ok by Ninou . Attention les copains, j'arrive !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 106


MessageSujet: Re: I'm a diamond, dear. They can't break me || MAM   Lun 5 Sep - 18:40

:pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha: :yaha:

Je t'aime :h:

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Back where we left off, watch you take your dress off. I've been by myself remembering you. Our body hurts me, Loopin' 'round like CCTV in all this bitterness you stay so sweet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 433
Je suis âgé(e) de: : 22
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Pi Sigma


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dortoir des Pi Sigme [url=http://wynwoodu.forumactif.com/f129-chambre-de-liam]ici[/url]
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: I'm a diamond, dear. They can't break me || MAM   Lun 5 Sep - 18:41

BIENVENUE
:hi::hi::hi::hi::hi::hi::hi::hi:

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



LIAM S. WESTCHESTER
BASTARD PS LEADER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 527
Je suis âgé(e) de: : 21
Mes disponibilités pour RP: : 7/5
Je fais partie des: : Alpha Psi.


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Bâtiment des Alpha Psi
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: I'm a diamond, dear. They can't break me || MAM   Lun 5 Sep - 18:46

:roll:
Bienvenue. :h:

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

i just feel sort of empty these days + My hands are cold, my lips are turning blue, i'm shaking. This fragile heart, so heavy in my chest, is breaking. I live through scars this time. I live through scars this time..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: I'm a diamond, dear. They can't break me || MAM   Lun 5 Sep - 19:21

Bienvenue et bon courage pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 152
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Eta Iota


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis:
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: I'm a diamond, dear. They can't break me || MAM   Lun 5 Sep - 19:52

Bienvenue, excellent choix :mimi:

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Sanaé ∆
« Citation à venir »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 269
Je suis âgé(e) de: : 22
Mes disponibilités pour RP: : Libre
Je fais partie des: : Sigma Mu


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis:
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: I'm a diamond, dear. They can't break me || MAM   Lun 5 Sep - 22:19

Bienvenu à toi ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 502
Mes disponibilités pour RP: : Disponible !
Je fais partie des: : Eta Iota


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dans la confrérie
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: I'm a diamond, dear. They can't break me || MAM   Mar 6 Sep - 9:28

Tu es validé(e) !
"Bienvenue sur Wynwood University, petit étranger !"


Hahaha ton EI est juste parfaite :h: et apparemment, le scénario convient à Manouille ! J'ai aimé lire sa fiche. Bref te voila validée, je te souhaite un bon jeu parmi nous :exci:

Félicitations, tu es validé(e) :ola: ! Maintenant que tu es parmi nous, tu vas pouvoir commencer l'aventure à Miami. Tu sens ce soleil qui recouvre déjà ton visage ? Bien, mais attends, tu as encore quelques petites choses à faire :hap: .

◇ Dans un premier temps, tu vas pouvoir créer ta fiche de liens afin de te faire des amis et d'agrandir ton cercle de relations, c'est important ! :lov:

◇ Tu vas aussi pouvoir demander un logement ici si tu es un citoyen ou une chambre dans ta confrérie si tu es étudiant.

◇ Il te faut aussi te recenser en tant qu'étudiant Ici ou en tant que citoyen :sisi: .

◇ Tu peux aussi commencer à te "connecter" afin de toujours rester en contact avec tes proches et pour ce faire, tu peux te créer un téléphone, mais aussi un compte Twitter, Formspring ou encore Facebook :rp: . Tu peux aussi te créer un casier (si ton perso est lycéen) et ici (si tu es universitaire ou professeur) si tu souhaites recevoir du courrier que ce soit des tes proches ou peut-être même de la Wynwood's Voice.

◇ Tu peux commencer à envoyer des rumeurs à la Wynwood's Voice. N'oublie pas que c'est obligatoire de le faire une fois par mois, auquel cas tu perdrais des points :pf:

◇ Enfin, profite bien du flood et des jeux pour t'aider à t'intégrer, mais aussi pour te détendre entre deux RPs. Tu verras, c'est parfois bien marrant de s'y perdre. :you:

Voila, nous te souhaitons un bon jeu parmi nous et si tu as des questions, n'hésite pas à contacter un membre du staff !





* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Zara V. Federicci
« Oh. You're a princess ? Okay, But I'm the qeen »
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I'm a diamond, dear. They can't break me || MAM   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm a diamond, dear. They can't break me || MAM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dear Journal ~
» Dear Diary ~ Elanore Loyld
» Shine bright like a diamond ▬ Sovahnn
» Diamond Eyes
» MARLENE MOIRA HAYWORTH ♦ I used to shine bright like that diamond until that day.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Your Student form :: » Tell us your story :: » Les fiches validées-
Sauter vers: