AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Roméo, Juliette et tous les autres, au fond de vos bouquins dormaient en paix. || Solal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 151
Je suis âgé(e) de: : 22
Je fais partie des: : Khi Omikron


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Chambre chez les KO
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Roméo, Juliette et tous les autres, au fond de vos bouquins dormaient en paix. || Solal   Ven 2 Sep - 20:25

Solal McCarthy
"Roméo, Juliette et tous les autres,
au fond de vos bouquins dormaient en paix.
Une histoire comme la notre est de celle qu'on écrira jamais"
» Nom: McCarthy
» Prénom(s): Solal
» Age: 22 ans
» Date & lieu de naissance: 04.10.1994, Miami - Floride (USA)
» Origine(s): Américain
» Nationalité(s): Américain
» Classe sociale: Classe moyenne élevée
» Situation amoureuse: Célibataire
» Orientation sexuelle: Ouvert d'esprit
» Année: M2
» Choix d'option(s): Droit des affaires
» Scénario ou inventé: Inventé
» Secret envoyé: (Réservé aux Admins)
» Avatar:
Code:
◇ [b]Nicholas Hoult[/b] » ft Solal McCarthy
» Confréries: Khi Omikron, parce que plus Solal vieillit plus il est doué en cours, il retient tout ce qu'il lit, voit et entend.
Lambda car être catégorisé dans une case particulière c'est insupportable pour lui.


“Si ton oeil était plus aigu tu verrais tout en mouvement.”

Je suis grand. Ça, c’est plutôt flagrant. Je fais un peu plus d’un mètre 90. Vous savez sur les applications et sites de rencontres, beaucoup de mec mettent leur taille. Comme si on était défini par notre taille. Le mec est grand : ok c’est bon je peux regarder le reste de son profil. Il est plus petit que moi, je zappe. Ça me fait plutôt rire. Alors voilà, mesdames, je suis grand et fin. Je ne suis pas musclé. Je ne suis pas habillé à la pointe de la mode et je ne suis pas barbu et brun au regard ténébreux. Voilà maintenant vous êtes au courant, faites-en ce que vous voulez ! Je pose ça là.

J’espère que ça ne vous dérange pas mais je compte finir ma bière en vous détaillant mon physique. Ça ne vous dérange pas ? Et si oui, je m’en excuse – ou pas – mais vous risquez de me voir régulièrement avec une bière et/ou une clope à la main. C’est un peu comme une extension de mon corps. J’ai dû commencer à fumer à 16 ans et puis progressivement je suis passé à d’autres substances. Ça ne fait qu’un an que je suis légalement autorisé à acheter de l’alcool mais croyez-moi j’ai eu l’occasion de me mettre mal bien longtemps avant ça !

Si vous me retrouvez par terre avec mon habituel t-shirt blanc tâché d’un peu de vomi un matin à 14h… Rien d’anormal. C’est  à peu près aussi anodin que de me voir avec un bouquin et des lunettes sur le nez. Je suis ce que certains pourrait appeler « geek » ou « intello ». J’adore mettre des t-shirt à message ou à l’effigie des héros de Comics de mon enfance avec un simple jean. Le reste du temps, c’est t-shirt blanc ou une chemise, baskets et jean. Je me déplace en skate pour aller plus vite. J’ai toujours un livre sur moi. Il est souvent dans mon sac à dos avec une petite bouteille et ma boite d’aspirine qui contient tout autre chose que des médicaments. C’est pratique, ce cylindre en plastique est bien imperméable et conserve à la perfection ce qu’on y met dedans. En plus c’est passe partout ! D’ailleurs de vrais médicaments j’en ai toujours sûr moi mais c’est une autre histoire.

J’ai mentionné plus tôt les sites de rencontres. Je dois avoir que je me suis inscrit sur plusieurs d’entre eux. C’est Emma qui avait insisté il y a deux ans en me disant qu’elle aurait détesté tomber sur un mec comme moi. On avait alors passé l’après-midi à prendre des photos sur son portable. J’avais opté pour les poses les plus improbables : avec mes lunettes et un livre à l’envers dans les mains pour le côté intello, avec un chat dans les bras parce que les animaux ça fait craquer, torse nu pour montrer mes muscles inexistants, avec un slip superman en imitant le super héro etc… La photo que ma meilleure amie préférait été celle en gros plan sur mon visage. Elle trouvait que mes yeux bleus ressortaient à la perfection. Le cliché avait été pris sans que je le sache. J’avais souri et personnellement ce n’était pas mes yeux que je remarquais mais plutôt mes pommettes qui ressortaient un peu trop à mon goût sur la photo. Pour une fois je ne m’étais pas rasé de la semaine et quelques poils envahissaient mon visage. L’avantage de ne pas avoir une pilosité élevée, c’est que je me préoccupe très rarement de ma barbe.

Avez-vous déjà pris le temps de faire la liste de choses que vous aimez et n’aimez pas chez vous ? Nous les mecs, on est habitués à lancer des fleurs aux filles. On vous dit que vous êtes belles et la plupart du temps c’est sincère. Parfois c’est aussi un peu pour vous manipuler mais passons… Et vous ? J’avoue n’avoir jamais entendu une fille me faire des compliments, à part ma mère… Et quand elle le fait c’est toujours très gênant. Croyez-moi malgré mes 22 ans, ma mère sait très bien me mettre mal à l’aise comme un gamin de 6 ans.
Alors voilà, un jour je me suis posé et me suis demandé : qu’est-ce que j’aime le plus chez moi ? La réponse la plus simple aurait été : mes yeux. C’est souvent ce qu’on dit des yeux bleus. Mais ce que j’aime le plus chez moi c’est mon petit cul.

Voilà. C’est une bonne conclusion, non ? Maintenant je vais me retourner, marcher très lentement et vous laisser méditer là-dessus !


“Être vrai, peu le peuvent !”

Pardon ? Quoi ? Je dois revenir ? Mais non ! Qu’est-ce que vous me voulez encore ? Je n’en ai pas dit déjà assez ? Parler de moi n’est pas mon fort. J’ai toujours été du genre à écouter les autres. C’est plus facile et on en apprend bien plus. Raconter ma vie me met mal à l’aise. Je n’ai rien à cacher, croyez-moi, j’ai juste du mal à me mettre en avant. Soit, pour vous, je vais faire un effort mais laissez-moi rouler une cigarette avant de commencer.

Alors… Commençons par le sport.
Je ne suis pas sportif. Je cours de temps en temps pour me défouler et pour avoir quelque chose à dire quand on me pose la question : « Et sinon tu fais une activité sportive pendant ton temps libre ? » Un petit footing une fois par semaine c’est amplement suffisant ! C’est parfois même plutôt une fois par mois… C’est l’intention qui compte, n’est-ce pas ? Petit, je faisais du baseball. J’ai vite compris que j’étais bien plus doué dans une salle de cours que sur les terrains. Je n’ai pas non plus l’esprit d’équipe. Être dépendant des autres et de leurs capacités, ça ne vous agace pas ? Je ne me suis jamais déçu lorsque j’entreprenais quelque chose. N’est-ce pas mieux ainsi ?

Concernant l’art, je dois vous avouer une chose : je n’ai aucun talent ! Je n’ai pas le sens du rythme. J’évite toujours les pistes de danse et les situations gênantes où l’on doit bouger en public. Je n’ai jamais appris à jouer d’un instrument. D’ailleurs j’adore me moquer de ces mecs qui jouent d’un instrument devant les filles. Vous ne dupez personne les gars ! On sait que vous essayez de vous les mettre dans la poche ! Les nanas sont si impressionnables… Je ne suis pas jaloux ! Je me moque parce que c’est beaucoup trop prévisible, trop commun. Mais j’admire la détermination et le travail que vous y mettez ! De même pour les sportifs qui montrent leurs abdos pour les exhiber à la moindre occasion… Bien joué ! Vous prouvez à quel point l’Homme n’a qu’un but sur cette Terre : se reproduire puis mourir.

Parlons un petit peu des cours !
J’ai très rapidement été dans les meilleurs de ma classe quand j’étais jeune. Je retenais tout ce que je voyais, ce que j’entendais et lisais. C’était pour moi naturel et je ne comprenais pas quand mes professeurs me disaient que je ne mettais pas à bon escient mon don. Quoi ?! Depuis quand utiliser les notions de statistiques apprises en cours pour gérer des paris au sein du collège n’est pas une bonne chose ? Saviez-vous que les très bons élèves, peu importe ce qu’ils font, les profs auront tendance à moins les punir ? Quand je passais des heures de colle à expliquer à mon surveillant à quel point le discours Freudien pouvait être intéressant sur bien des points. J’avais un discours bien rôder qui nous menait toujours au fait que nous perdions notre temps et que nous ferions mieux de passer l’heure dehors. Un brin manipulateur ? Oui on peut me décrire ainsi…

Contradictoire.
Voilà comme je me définirai. Je suis maniaque et bordélique à la fois. Fêtard et bon élève. Avenant et froid. Critique et compréhensif. Très attentionné et distant avec les gens. Par conséquent, mes relations avec les personnes qui m’entourent sont complexes. Selon les mentalités que je rencontre et le contexte je peux être totalement différent. Autant des gens pourraient m’adorer à un moment, alors que si notre rencontre avait eu lieu à un autre moment, ça aurait été tout le contraire. J’ai mes bons et mauvais jours. Et je ne vous souhaite aucunement être la personne qui croisera mon chemin au mauvais moment. Les « jours de crise » ou « jours noirs », comme je les appelle, sont souvent accompagnés de migraines violentes et sautes d’humeur. Le seul moyen de m’en sortir et de passer un peu de temps avec moi-même et d’oublier tout. Vraiment tout. J’aime me perdre dans les abysses de la contemplation. Je m’assois partout et observe ce qui m’entoure. Je peux rester ainsi des heures sans  parler. J’essaye de comprendre à peu près tout. Je suis curieux et je cherche toujours à résoudre chaque problème qui se pose à moi.

Vous n’auriez pas une petite bière ? Ou un petit verre ? Je commence à avoir soif à force de parler autant ! J’espère que vous avez eu assez d’informations à vous mettre sous la dent !

Pour les petits curieux qui ont écouté jusqu’au bout, je vais parler cul à nouveau ! Je suis célibataire, ouvert d’esprit. Je prône la gloire du couple libre. Nous ne sommes pas faits pour être monogame. Oh croyez-moi, j’aimerai ma copine mais je pense que nous pouvons voir d’autres personnes en toute liberté pour satisfaire nos désirs sexuels que ce soit des hommes ou des femmes, plusieurs ou une seule personne, avec ou sans moi.

Voilà. J’espère avoir réveillé les quelques endormis du fond de la classe !


Tout individu collabore à l'ensemble du cosmos.

Je n’ai jamais cru en l’amour. Ni en la vie. Ni en la haine. Ni au destin. Ni en rien en fait. Je crois qu’il est si facile de se faire passer pour qui l’on veut, que rien d’autre n’importe. Je pourrais vous raconter une histoire en commençant par « Il était une fois ». Je pourrais vous assurer que je ne dis que la vérité, rien que la vérité. Je pourrais également ne parler qu’à demi-mot et ne pas jouer franc jeu avec vous. Je pourrais faire tellement de choses qu’en ce moment-même je ne sais plus ce que je fais. Vous me suivez encore ? Je ne vous ai pas perdu ? 1…2…1….2… Ici la Terre ! Vous me répondez ? 1…2…1…2… This is a test ! Je suis bilingue, vous avez vu ! Enfin je m’égare…. Pardon. Laissez-moi terminer mon verre, prendre une latte de cette bonne herbe que je fume et commencer plus sérieusement cette histoire.

Il y a deux genres de personnes sur Terre : ceux qui pensent vivre dans un film et qui idéalisent leur futur et ceux qui ont conscience qu’ils feraient de très mauvais scénario, même pas digne d’un documentaire d’étudiants de première année aux beaux arts. Sans grande surprise, je fais parti de cette deuxième catégorie. Il n’y a jamais eu de course poursuite, de « Happy End », de rebondissements, de moments touchants à faire pleurer le plus sensible d’entre vous.
Je suis né dans une famille plutôt aisée mais rien d’incroyable. J’ai jamais manqué de quoi que ce soit. L’amour de mes parents, je l’avais. Les notes plutôt bonnes sans rien de bien incroyable, je les avais. J’ai même eu le droit à des Playmobiles à noël. Ma mère était parfois sévère, j’ai été puni pour deux ou trois petites bêtises d’enfant, rien de bien méchant. Une adolescence normale, des erreurs de jeunesse, un parcours plus ou moins tracé… Dans 15 ans, j’aurais probablement des enfants, un mariage, un chien et une belle maison. Rien de bien incroyable, soyez-en sûrs alors ne m’en voulait pas de ne pas vous faire vibrer.

24 Décembre 2000

Brutalement, une explosion éclate. Le bruit fait trembler les murs. Tout va s’effondrer, il en est sûr. Il court le plus vite possible. Une voiture lui bloque le passage. Comment faire ? Il est coincé, c’est la fin, il en est sûr. Il le ressent au plus profond de lui. Il ne pourra jamais dire à Jeremy combien son faux accent italien est pourri. Il ne pourra pas non plus profiter une dernière fois de la douce odeur des cookies sortis du four…
« A table !!!! »
« Attends ‘man !»
« Solal ! Dépêche-toi ! »
Quand tout à coup, Super S. arriva par les airs et l’attrapa par la chemise. Il sentit ses pieds décoller du sol.  
« Sol ! La dinde va être froide ! »

Je me souviens qu’un léger soupir était sorti de ma bouche. « Blablabla la dinde va être froide » Avais-je dit en imitant la voix de ma mère. Je ne pouvais même pas finir de jouer tranquillement ! C’était le dénouement de l’histoire. Le grand héro allait sauver le pauvre enfant coincé. Et finalement après un vol de quelques minutes à 500 mètre dans les airs, il aurait senti ses mains devenir moites, il aurait essayé de retenir le garçon mais ça n’aurait pas été suffisant. Et POF…. Écrasé au sol comme de la purée.

Déjà enfant j’étais légèrement pessimiste. En parlant de purée…

Des pommes de terre écrasées, un peu de haricot, une dinde et la sauce maison dont mon père connaissait la recette par cœur – ils se transmettaient l’ingrédient secret de génération en génération – voilà ce qui composait mon assiette. Mes parents avaient mis une musique de jazz en fond sonore et ma mère rayonnait. Un sourire déchirait les lèvres de ma mère en deux. « Te voilà enfin mon bébé !» avait-elle dit en passant sa main dans mes cheveux. Je détestais quand elle m’appelait comme ça, j’avais l’impression d’être un gamin. Si seulement quelqu’un aurait pu me dire que 15 ans plus tard, elle continuerait de me surnommer « Bébé » et « Lapinou », je vous jure que je me serais rebellé plus tôt !

Nous étions tous les trois à table. Demain nous irions manger chez mes grands-parents paternels, des retraités vivant confortablement grâce à une retraite de restaurateurs. Mon père avait hérité des restaurants familiaux et haut de gamme. Il avait perpétué la réputation de l’établissement. Plusieurs établissements situés à différents endroit de la ville, c’était satisfaisant pour tous les clients qui revenaient chaque année. La restauration c’était une affaire de famille. Notre point fort. Par contre, je n’avais connu ma mère que comme une mère au foyer me faisant des cookies les mercredis après-midi après mes matchs de baseball. Je ne savais même pas si elle avait fait des études particulières.

« Comment vous êtes vous rencontrés ? » Avais-je brutalement demandé. Je ne sais pas pourquoi cette question m’était passée par l’esprit. La chanson « Imagine That » de Patsy Cline rompait le silence qui s’était installé à table. Mes parents se regardaient dans les yeux. Ma mère attrapa son verre de vin rouge et le porta à ses lèvres. Mon père se racla la gorge avant de dire : « Oh tu sais, rien de passionnant. Nos parents se connaissaient… C’était comme une évidence ! » Il avait haussé les épaules puis avait continué de mâcher sa dinde.


Une scène quelconque tirée d’une vie quelconque. C’est ainsi que je résumerai ma vie. Rien d’extraordinaire. Quoi ? Vous vous attendez à entendre parler de meurtres, de problèmes familiaux, de violence, de drogue et de je ne sais quoi d’autre ? Désolé de vous décevoir. Je n’ai pas d’histoire incroyable et je n’en souhaite pas. J’aime dire que mes parents ce sont rencontrés au lycée, qu’elle était plus jeune que lui, qu’il avait une bonne situation. Ils se sont mariés jeunes. Elle a arrêté les études. Ils se sont trouvé une maison dans un cul de sac au fond de la banlieue de Miami. Nous avions une piscine et une terrasse comme 95% de nos voisins. Ma mère choisissait avec goût les meubles qui décoraient chacune des pièces de la maison. Mon père rentrait tard le soir et nous mangions tous les trois les bons plats préparés dans la journée par maman.

Rien d’extraordinaire.

Rien.

Je ne m’en plains pas mais je tiens à m’excuser de provoquer cet ennui soudain en vous. Il y a bien un petit truc que je pourrais raconter pour vous réveiller. Un simple petit truc… Ne vous emballer pas trop non plus.

3 juin 2013

Ma petite sœur était née il y a 3 ans et 3 jours… Nous avions 15 ans d’écart et je n’ai jamais su si mes parents l’avaient prévu. Quoi qu’il en soit cette différence d’âge avait fait de moi un grand frère plus mature, une babysitter pas chère et un instinct de protection était apparu en moi. Mais là n’est pas la question…

Il commençait à faire chaud aujourd’hui. J’étais au bord de la piscine à lire une des aventures des 4 Fantastiques. J’ai toujours été un grand fan de comics et de BD en tout genre. J’adorai les personnes et imaginer toutes les aventures qu’ils pouvaient vivre me plongeait dans un état extatique. Pardonnez-moi, j’étais jeune, naïf et rêveur. Croyez bien que ça a changé depuis ! J’aime toujours imaginer des histoires. J’adore croiser un visage inconnu et lui inventer une vie. Là n’est pas la question. J’étais confortablement installé quand un bruit de camion raisonna dans le quartier. C’était toujours calme chez nous. Aucun cri, aucune voiture passant à toute vitesse, aucun chantier… Juste le chant des oiseaux, les bruits de la nature et le rire des gens dans leurs jardins.

Je savais à l’écoute de ce bruit qu’il se passait quelque chose qui sortait de l’ordinaire et il fallut une minute pour que ma mère vienne me donner une réponse.
« Les nouveaux voisins viennent d’arriver ! Poussin ? » J’ai alors levé le nez de ma BD pour voir sa tête sortir de la baie vitrée. Elle me demanda : « Tu veux venir avec moi les accueillir ? » Je n’en avais pas la moindre envie parce que :
1) Je détestais rencontrer de nouvelles personnes et devoir me présenter
2) J’avais extrêmement honte d’entendre ma mère me donner un surnom ridicule devant des inconnus
3) J’avais mieux à faire
4) J’étais vraiment bien dans ma chaise…
5) J’en étais au dénouement de l’histoire…

Alors pour toutes ces bonnes raisons, j’ai répondu : « Ouaip mam’ ! J’arrive ! » Et lorsque l’on est sortis dans la rue, j’ai croisé son regard. Une jolie blonde. Elle avait un haut rose à fleur. Elle râlait parce que le carton qu’elle portait était trop lourd. Malgré la douceur de sa voix, je pouvais sentir qu’elle mettait le ton pour se faire respecter et elle savait y faire.

C’est ainsi qu’à l’âge de 13 ans j’ai rencontré Emma. Elle est devenue ma meilleure amie, ma confidente, la personne avec qui je passais le plus de temps, ma deuxième petite sœur, ma conseillère, mon élève particulière, ma professeur parfois et mon premier amour. Je pourrais en parler pendant des heures. Et puis il y a deux ans elle est partie étudier dans une école en internat. On s’est éloignés. On parlait de moins en moins mais je n’oublierai jamais ce 3 juin 2003 où j’ai été voir une blondinette qui râler pour lui donner ma BD en espérant que ça la calme.


Aujourd’hui, où en suis-je ?

J’avoue ne pas vous en avoir beaucoup parlé. Je fais des études de droit et reste persuadé de mettre planté de formation. Au fond, on vit tous pour mourir à la fin. A quoi bon travailler ? La seule raison sera de correspondre aux dictats de la société. J’étudie le droit parce que ça pourra toujours me servir. Mon père veut que je reprenne l’héritage familial. Mes connaissances en droit des affaires pourraient toujours être utiles ! Les langues, les lettres, ça me semblait trop simple. La physique et médecine m’intéressaient énormément en sortant du lycée mais un malheureux incident à une soirée de fin d’année m’a légèrement dégoûté de ces domaines.

Alors me voilà, jeune étudiant banal et doué. Légèrement, voire beaucoup, fêtard et lunatique. Je ne vous ferai probablement jamais voyager au bout du monde. Je ne réciterai jamais un poème à une jolie fille pour la draguer mais je lirais à 3h du matin les Fleurs du Mal de Baudelaire pour le plaisir. Rien de plus, rien de moins. Le reste est à venir !


En vérité, je m'appelle P., mais on me reconnait souvent sous le pseudo de Hope. J'ai 21 bougies et je me suis inscrite sur WU parce que je connaissais l'ancêtre de ce forum que j'ai vu grandir pendant de longues années. C'était mon premier forum et mon seul et unique.. J'ai trouvé le forum sur skype (un petit elfe m'a envoyé le lien) et pour le peu que j'en ai vu, je le trouve magnifique - of course -. Ah ! j'oubliais, j'ai X doubles comptes qui sont les suivants: tes doubles comptes si tu en as, sinon ajoute une X. Aussi, j'ai lu le règlement, la preuve: Ok by Ninou. Attention les copains, j'arrive !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 151
Je suis âgé(e) de: : 22
Je fais partie des: : Khi Omikron


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Chambre chez les KO
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Roméo, Juliette et tous les autres, au fond de vos bouquins dormaient en paix. || Solal   Ven 2 Sep - 20:25

+1 Just in case
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 433
Je suis âgé(e) de: : 22
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Pi Sigma


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dortoir des Pi Sigme [url=http://wynwoodu.forumactif.com/f129-chambre-de-liam]ici[/url]
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Roméo, Juliette et tous les autres, au fond de vos bouquins dormaient en paix. || Solal   Ven 2 Sep - 20:27

Bienvenue à toi !!!
Hoult :lov:

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



LIAM S. WESTCHESTER
BASTARD PS LEADER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 502
Mes disponibilités pour RP: : Disponible !
Je fais partie des: : Eta Iota


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dans la confrérie
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Roméo, Juliette et tous les autres, au fond de vos bouquins dormaient en paix. || Solal   Ven 2 Sep - 20:51

Re-welcome :yaha: :mo: :slip: :aaa: :hi: J'ai hâte de voir ce que tu vas nous faire pour ce personnage :houu: :h:

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Zara V. Federicci
« Oh. You're a princess ? Okay, But I'm the qeen »
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 152
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Eta Iota


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis:
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Roméo, Juliette et tous les autres, au fond de vos bouquins dormaient en paix. || Solal   Ven 2 Sep - 21:07

Bienvenue ♥ Bon courage pour ta fichette et bon choix avec Hoult ^^

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Sanaé ∆
« Citation à venir »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Roméo, Juliette et tous les autres, au fond de vos bouquins dormaient en paix. || Solal   Ven 2 Sep - 22:16

Nicholas, je l'aime d'amour :mo: On le voit tellement peu sur les fows !
Owi, rejoins nous, les KO on est aussi beaux qu'intelligents :hoho:

Bienvenue en tout cas, j'ai trop hâte de voir ton personnage :D
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 151
Je suis âgé(e) de: : 22
Je fais partie des: : Khi Omikron


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Chambre chez les KO
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Roméo, Juliette et tous les autres, au fond de vos bouquins dormaient en paix. || Solal   Sam 3 Sep - 9:39

Merci les choux ! J'essaye de finir au plus vite ! En espérant ne pas trop vous décevoir ;)

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Solal McCarthy
Vous n’êtes pas exceptionnels, vous n’êtes pas un flocon de neige merveilleux et unique, vous êtes fait de la même substance organique pourrissante que tout le reste, nous sommes la merde de ce monde prête à servir à tout, nous appartenons tous au même tas d’humus en décomposition.© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 527
Je suis âgé(e) de: : 21
Mes disponibilités pour RP: : 7/5
Je fais partie des: : Alpha Psi.


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Bâtiment des Alpha Psi
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Roméo, Juliette et tous les autres, au fond de vos bouquins dormaient en paix. || Solal   Sam 3 Sep - 9:55

pourquoi ai-je loupé un battement en voyant ce beau gosse ? :roll:

Officiellement bienvenue! J'ai hâte de pouvoir lire ta fiche, parce que de ce que j'ai cru comprendre, ça vaut le coup :hoho:

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

i just feel sort of empty these days + My hands are cold, my lips are turning blue, i'm shaking. This fragile heart, so heavy in my chest, is breaking. I live through scars this time. I live through scars this time..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 151
Je suis âgé(e) de: : 22
Je fais partie des: : Khi Omikron


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Chambre chez les KO
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Roméo, Juliette et tous les autres, au fond de vos bouquins dormaient en paix. || Solal   Sam 3 Sep - 16:16



J'ai finiiiiiii
:war:
Holly - Toutes les filles disent ça en voyant ce beau gosse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 502
Mes disponibilités pour RP: : Disponible !
Je fais partie des: : Eta Iota


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dans la confrérie
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Roméo, Juliette et tous les autres, au fond de vos bouquins dormaient en paix. || Solal   Sam 3 Sep - 19:24

Tu es validé(e) !
"Bienvenue sur Wynwood University, petit étranger !"


Hopyyyyy j'aime ton écriture, j'aime tes persos, ça m'a manqué  :mo: Bref c'est parfait, je valide. Je mets ton bonhomme chez les KO, mais si jamais plus tard tu trouves qu'il irait mieux chez les Lambdas, tu pourras toujours changer :h: Je te souhaite un bon jeu parmi nous et officiellement la bienvenue  :yaha:

Félicitations, tu es validé(e)  :ola:  ! Maintenant que tu es parmi nous, tu vas pouvoir commencer l'aventure à Miami. Tu sens ce soleil qui recouvre déjà ton visage ? Bien, mais attends, tu as encore quelques petites choses à faire :hap: .

◇ Dans un premier temps, tu vas pouvoir créer ta fiche de liens afin de te faire des amis et d'agrandir ton cercle de relations, c'est important !  :lov:

◇ Tu vas aussi pouvoir demander un logement ici si tu es un citoyen ou une chambre dans ta confrérie si tu es étudiant.

◇ Il te faut aussi te recenser en tant qu'étudiant Ici ou en tant que citoyen  :sisi:  .

◇ Tu peux aussi commencer à te "connecter" afin de toujours rester en contact avec tes proches et pour ce faire, tu peux te créer un téléphone, mais aussi un compte Twitter, Formspring ou encore Facebook  :rp:  . Tu peux aussi te créer un casier (si ton perso est lycéen) et ici (si tu es universitaire ou professeur) si tu souhaites recevoir du courrier que ce soit des tes proches ou peut-être même de la Wynwood's Voice.

◇ Tu peux commencer à envoyer des rumeurs à la Wynwood's Voice. N'oublie pas que c'est obligatoire de le faire une fois par mois, auquel cas tu perdrais des points :pf:

◇ Enfin, profite bien du flood et des jeux pour t'aider à t'intégrer, mais aussi pour te détendre entre deux RPs. Tu verras, c'est parfois bien marrant de s'y perdre. :you:

Voila, nous te souhaitons un bon jeu parmi nous et si tu as des questions, n'hésite pas à contacter un membre du staff !





* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Zara V. Federicci
« Oh. You're a princess ? Okay, But I'm the qeen »
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 151
Je suis âgé(e) de: : 22
Je fais partie des: : Khi Omikron


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Chambre chez les KO
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Roméo, Juliette et tous les autres, au fond de vos bouquins dormaient en paix. || Solal   Sam 3 Sep - 19:28

Merciiiiiiiiiiiiiii :youp:
Merci du compliment et de la validation !
:aaa:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Roméo, Juliette et tous les autres, au fond de vos bouquins dormaient en paix. || Solal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roméo, Juliette et tous les autres, au fond de vos bouquins dormaient en paix. || Solal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La légende de Roméo et Juliette
» [A reprendre - Elève - Héritier] Scorpius Malefoy (Austin Butler) ~ 3ème année à Serpentard
» Baptême d'une future vedette x) (Patte de Lion et Pelage roux plus tous les autres ^^)
» Battle : Préfets/Joueurs de Quidditch 200 VS tous les autres 0
» Le moment présent a un avantage sur tous les autres: il nous appartient

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Your Student form :: » Tell us your story :: » Les fiches validées-
Sauter vers: