AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 ▲ Celui qui perdit aux enchères. [Saule]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: ▲ Celui qui perdit aux enchères. [Saule]   Dim 8 Fév - 22:23




         
   
   

     
Celui qui perdit aux enchères.
Saule & Urban
« Adjugé à l'acheteur 416 pour 6 millions 250, sur ma droite ! » s'écria le commissaire priseur, apparemment ravi que cette belle pièce de collection me revienne, en échange d'un bon paquet de fric à destination directe d'une Fondation machin-chose, qui luttait pour je ne sais quelle maladie. Un gala parmi tant d'autre, où je me rendais surtout pour m'afficher et faire quelques dons aux bonnes œuvres, histoire de garder l'excellente image que les media avaient de moi pour mon côté caritatif, qui contrebalançait mon penchant pour les femmes d'une vingtaine d'années mes cadettes. Je lançai un sourire ravi au jeune homme qui avait tenu la salle en haleine en essayant de remporter l'enchère, à quelques sièges de nous. Lorsque Claire, ma poule du moment, l'avait repéré alors que les enchères pour cette somptueuse voiture de collection venaient de débuter, elle m'avait attrapé le bras. Ses doigts s'étaient serrés autour du tissu hors de prix de mon costume Jean-Paul Gauthier, ce qui m'avait étonné... et elle m'avait lancé un regard à la fois apeuré et décidé. Sourcil froncé, je lui avais demandé ce qu'il lui prenait, ce à quoi elle m'avait répondu : « Urban, je veux cette voiture. Il ne faut surtout pas qu'il la gagne ». Face à mon regard interrogateur, elle avait fini par m'expliquer que le bellâtre qui enchérissait avec ferveur pour le lot 24 n'était autre que son ex-mari... celui qui avait brisé ses rêves en la quittant deux ans et demi plus tôt, sans explications, et avait ainsi contribué à ma tranquillité puisque Mademoiselle avait décidé qu'elle ne tomberait plus jamais amoureuse après ce fiasco total. Comment aurais-je pu résister à sa demande ? Dans sa robe fourreau Armani beige dorée, offerte par mes soins, elle était resplendissante et me faisait parfaitement honneur. Je ne saurais dire si elle avait saisi que tous ces cadeaux n'étaient qu'une façon de pouvoir la promener à mon bras sans honte, ou si elle croyait de nouveau au Prince Charmant, mais je ne pouvais pas refuser une telle demande. Ainsi donc, je gagnai l'enchère, ce qui colla un petit sourire satisfait à ses lèvres rosées. Il restait une dizaine de lots, nous étions donc obligés de rester assis jusqu'à la fin des enchères, mais je comptais bien aller faire la connaissance de ce brave homme qui avait demandé le divorce à Claire, me permettant ainsi de profiter de ses charmantes petites fesses à ma guise. « Claire, chérie, que dirais-tu d'aller dire bonjour à ton ex-mari après les enchères ? Comment m'as-tu dit qu'il s'appelait, déjà ? » « Qu... quoi ?! Non, sûrement pas, je ne veux plus jamais lui adresser la parole. Il m'a brisé le cœur, Urban ». Aaah, les femmes ! Expertes dans l'art de gâcher notre plaisir, quand elles s'y mettent. « Justement, n'as-tu pas envie de t'exhiber au bras du milliardaire avec qui tu sors et qui vient de t'offrir la voiture que ton ex avait précisément envie d'obtenir ? » insistai-je. « Hmmm... je ne sais pas, ça fait deux ans, mais je sens que la blessure est toujours là ». « Doux Jésus, Claire, tu es une femme forte ! Allez, tu n'auras qu'à te taire et à sourire, je me charge du reste ». « Je ne sais pas si... » hésita la jolie brune, mais je la coupai. « T-t-t-tttt, Claire, je t'offre une superbe voiture de collection, tu pourras bien faire cet effort pour moi ». Je n'aimais pas que l'on me contrarie. La jeune femme me sourit, elle rendait les armes. Je voyais bien que mon idée ne lui plaisait pas, mais ce n'était pas mon problème. Je paye, je porte le slip, je décide. Logique. A la fin de l'enchère, donc, j'entraînai la douce Claire vers l'homme qu'elle m'avait indiqué s'appeler Saule Goodman. Un sourire crispé aux lèvres, elle me suivait bon gré, mal gré. Sa carrière de mannequin lui avait appris à adopter une démarche sûre d'elle et presque hautaine, je fus ravi de constater qu'elle n'avait pas perdu sa façon de se déplacer tandis que nous approchions de son ex-mari. « Monsieur Goodman, bonsoir ! » lançai-je au jeune homme, sourire Colgate plaqué aux lèvres. « Quelle belle bataille nous avons menée, n'est-il pas ? Mais permettez-moi de me présenter. Urban McDonald, enchanté. Et vous connaissez déjà Claire, je pense ? » Je lui tendis la main avec politesse, sans me départir de mon sourire. « Saule » le salua-t-elle d'une voix d’outre-tombe qui n'avait, elle, plus rien à voir avec sa démarche assurée. Tendue comme un string. « En tout cas, Monsieur Goodman, je vous félicite, vous avez été un excellent adversaire. J'ai bien cru que vous n'abandonneriez jamais ».


         
(c) WILD BIRD
Revenir en haut Aller en bas
 
▲ Celui qui perdit aux enchères. [Saule]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin ! Baptême Petit Saule / Petit Corbeau
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» Près du saule pleureur... [Pv Léa et Rawane]
» William Saule [validée]
» Entrainement n°2 : Entrainement au combat (Nuage de Saule)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: