AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Change Me Mister Cobb [SASHA ♥] (NE PAS TOUCHER A CE RP !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Change Me Mister Cobb [SASHA ♥] (NE PAS TOUCHER A CE RP !)   Sam 31 Jan - 13:06


Change Me Mister Cobb ♥ [SASHAA ♥]
Je savais que ça allait être difficile, que de convaincre Cobb, de lui faire comprendre tout et qu'il prenne mon parti ne serait chose aisée mais je devais tenter le tout pour le tout, malgré nos oppositions, malgré ce que je pouvais penser de lui et ce qu'il pouvais dire de moi, pour lui je n'étais qu'une petite écolo gnan gnan au possible et il ne manquait pas de me le rappeler et pour moi il était arrogant et méprisant, mais toujours est-il c'était la personne en qui j'avais le plus confiance pour m'aider. Sasha connaît bien la personne en question et malgré tout ce qu'il pouvait penser de moi, je pense qu'il serait objectif et puis il ne refuserait jamais un défi comme çà, il allait me mettre à l'épreuve c'est sûr et certain, ce n'était pas une petite chose que je lui demandais, mais il devrais comprendre pourquoi je fais çà, et accessoirement, j'aimerai aussi que la personne concernée le comprenne aussi, c'était un énorme pas en avant que je faisais et c'était plutôt risqué, premièrement il fallait convaincre Sasha de m'aider. Ah oui il y a aussi un petit détail qui allait compter dans les semaines et les mois à venir : j'allais devoir être très très discrète, je doute fortement que Jack et Ethan approuvent le fait que je veuille sortir avec un Pi Sigma, je pense même qu'ils essaieraient de m'en dissuader. Moi ma décision était prise, oh bien sûr je flippais depuis que je l'avais embrassé comme çà à peine vingt minutes, après notre rencontre, parce que depuis c'est un peu bizarre entre nous deux, de son côté il a l'air totalement paumé quand il me croise et du mien quand je vois des filles lui tourner autour ça me rend dingue. Et pourtant il ne se passe rien, je veux dire, on se tourne un peu autour, on s'envoie des messages mais pas plus, tout reste bloqué, peut être la situation était tellement improbable que nous-mêmes nous n'arrivions pas à l'envisager ? Possible, toujours est-il que ça ne pouvais pas rester comme çà et j'avais décider de franchir le fleuve en quelques sortes. Je ne suis pas stupide et complètement naïve, bien que pas mal de personnes semblent le penser, je sais que je ne suis pas le style fille qui l'intéresse normalement, je ne me pavane pas en mini-jupe, maquillée comme pas possible et perchée sur des talons aussi hauts qu'une table de salon. Mais après tout, même si ce n'est pas mon style il faut parfois savoir faire des compromis, attention ne vous méprenez pas, je n'ai pas dit que je voulais ressembler à ces filles, loin de là merci bien, mais je voulais lui plaire, vraiment, et qui mieux alors que le chef de sa confrérie pour me conseiller ?

Seulement, j'ai beau me dire que j'allais demander à Sasha de l'aide, plus j'avançais et plus je commençais à me poser des questions sur mon fameux plan, il pouvait aussi très bien dire non et en rester là et si il refusais ça compliquait beaucoup les choses, où alors ça ne ferai que venir plus tôt le moment ou je devrais confronter Gregory, car oui vous le savez tous je parle bien de Gregory Lawner, ce mec insupportable au possible, macho, égoïste et j'en passe, mais ce mec qui fais battre mon cœur. J'ai vraiment dit çà ? Il faut croire, de toute façon je n'essaye même plus de me cacher derrière tout le ressentiment que je pourrais avoir à son égard, ça ne servirait à rien de nier la vérité. Et je pense que je vivrai assez mal qu'il ne pense à moi de la même façon. Quelle idée de s'amouracher d'un Pi Sigma aussi ? Je soupire alors que je sors de chez moi pour me diriger vers chez les PS, pas trop tôt dans la matinée, me doutant bien que le week end chez les Cobb devait être synonyme d'une bonne grasse matinée, je ne me trompais pas.

Le bâtiment des Pi Sigma, quand une fille déboule là-dedans c'est un peu une petite fête nationale, que la fille soit une ancienne Nu Zêta ou pas. Je leur demande où est Sasha et tout de suite voilà que je me retrouve comme l'hypothétique copine de leur décoiffé de chef, tu parles d'une histoire, je me contente de gentiment les envoyer balader avant de me diriger vers la chambre de Mr Cobb, troisième du nom, je n'avais que faire de son grand frère, qui au passage était au moins aussi arrogant et prétentieux que son cadet et puis son côté « je suis le plus grand artiste de tout les temps, je me fais pistonner par mon frère pour trouver un job de professeur » m'énervait grandement. Je pousse la porte pour trouver un Sasha émergeant difficilement des limbes de son sommeil. Je m'installe sur sa chaise de bureau en attendant. Une chose est sûre c'est qu'il ne s'attendait pas à me voir ici de si bon m... en cette heure avancée de la matinée. Il a sur le visage une expression qui mélange l'horreur et la surprise, je ne peux pas m'empêcher de sourire, il doit se demander ce qu'il a fait hier et pourquoi je me retrouve dans sa chambre. En rigolant je lui dit : « Ne flippe pas Cobb non tu ne m'a pas ramené dans ta chambre hier soir, je viens juste d'arriver. »

Autant aller directement dans le vif du sujet avant qu'il me demande de partir. J'ai besoin de son aide, je lui explique que ce n'est pas avec une très grande joie que je viens mais que je n'ai pas trop le choix. La tête qu'il tire à ce moment précis est juste épique et mériterait d'être immortalisée. En même temps je peux le comprendre, je suis sensée détester ce mec, mais non voilà que je venais lui demander son aide, comme quoi toutes les rancunes ne sont pas éternelles. « Oui Sasha je viens te demander ton aide et oui je sais que c'est super étonnant vu comme on s'entend tout les deux, mais attend d'entendre ce que j'ai à te dire avant de me dire non et de retourner dormir. » Pas le choix je devais m'affirmer sinon il allait me virer, ou se rendormir devant moi ce qui n'était pas forcément souhaitable non plus, pour l'instant ma demande paraissait tellement surprenante que j'avais toute son attention, je devais continuer comme çà alors, tu n'as pas fini d'être surpris Sasha, crois moi.

Aïe, je lui dit que ma requête est compliquée et il coince, je n'ai pas le temps de continuer mon explication qu'il me sort une explication à la Sasha Cobb. Il était sérieux là ? Je le regarde avec des yeux ronds. « Sérieusement Sasha, tu crois vraiment que je suis venue te demander de coucher avec moi ? C'est pas çà du tout, ni avec toi ni aucun de tes confrères, enfin pas vraiment mais bref... » Je ne pouvais plus reculer maintenant il fallait que je me lance et que je lui explique tout, du début à la fin, j'essaye de garder mes yeux dans les siens, sinon j'allais perdre le fil. Tout sort d'un coup et je vois son visage se décomposer petit à petit, je lui explique et je lui propose un marché, je sais que c'est un pacte avec le diable, Sasha n'hésitera pas à trouver une contrepartie qui ne me plaira, mais avais-je vraiment le choix ? « Mais arrête de ramener tout à toi Sasha, je pense que si j'étais attirée par toi, j'aurai pas fais tout ce cinéma et je te l'aurai dit directement, donc non ce n'est pas toi... » Je souris, alors que le vois réfléchir, je pourrais presque voir la liste des Pi Sigma défiler dans sa tête, et un trait rouge barrant chaque nom alors qu'il passait au suivant. Soudain il fait tilt, il a enfin trouvé et il a l'air abasourdi. Mon sourire s'élargit, en même temps, qui l'aurait cru ? Tomber amoureuse, d'un mec qui lui n'a absolument rien à faire de l'amour, qui limite trouve ça ennuyant et chiant, un mec qui avec qui je ne peux que m'engueuler, je peux comprendre la surprise de Sasha quand il trouve de qui je voulais parler. Relooker, c'était plus que ça je pense et il le sait, ce n'était pas qu'une question d'apparence mais aussi d'attitude, de comportement, je suis trop réservée, timide et méfiante, c'est d'ailleurs ce qui avait frappé Gregory la première fois que l'on s'était rencontrés. Je ne voulais pas changer du tout au tout, pas question mais quand même, après les efforts devaient venir de chaque côté, si je faisais un pas en avant il avait intérêt à se bouger lui aussi.

« Merci pour la comparaison Sasha, c'est très flatteur vraiment... Mais oui il y a de ça mais pas que, tu me connais assez pour savoir que même si je peux jouer les courageuses je suis quand même quelqu'un d'assez timide et très suspicieuse aussi, j'aurai besoin de l'aide de ce côté là. Oui ça me tient à cœur Sasha, énormément m'aime, et malgré nos différends il n'y a qu'à toi que je peux demander ça et pas aux bimbos de l'autre côté de la cour et puis quelque chose me dis que c'est un défi que tu vas accepter. » Je soutenais son regard, mais je commençais à douter, parce qu'il pouvait refuser, parce que je je craignais ce qu'il allait me demander en retour, je regrettais d'être allée trop vite en besogne en lui permettant de choisir sa partie du marché. Il se lève pour ouvrir les rideaux, Sasha Cobb dans toute sa gloire, le lève les yeux au plafond, la vision du chef des Pi Sigma en caleçon me faisait ni chaud ni froid. « Tu pourrais enfiler quelque chose s'il te plaît, tu n'impressionne que toi dans cette pièce... » dis-je sarcastique sur un petit ton de défi, je s ais qu'il n'en prendrait pas ombrage, mon avis sur lui je pense qu'il s'en fout un peu alors bon. Je n'allais pas nier non plus que Sasha est mignon, n'importe qui le regarderai pourrais l'admettre, seulement, il y a un Pi Sigma que je préférais à lui c'est tout.

A ma grande surprise, ou pas il accepte et maintenant j'ai peur, bien sûr qu'il ne va pas faire çà gratuitement, je ne suis pas naïve à ce point là. Mais le fait qu'il n'annonce pas ce qu'il veut tout de suite me fais encore plus peur, je pars totalement à l'aveugle dans une aventure dont je ne connaissais pas la fin, mais encore une fois je n'avais pas vraiment le choix. « Je me doute bien que ça ne sera pas gentillet Sasha et crois moi je regrette déjà de t'avoir laissé le choix. » Je soupirais mais souriais néanmoins, il acceptait, c'était là le plus important après tout. Il me pose une question et je ne m'y étais pas préparé. Est ce que Gregory était au courant ? Est ce qu'il avait conscience de ce que je ressentais et est ce qu'il ressentais la même chose ? « A vrai dire je sais pas, enfin vingt minutes après qu'on ce soit rencontré je l'ai embrassé assez fort pour que tout être humain normalement constitué comprenne le message et puis on se tourne autour c'est indéniable, alors si Gregory a pas compris, parce que oui c'est bien lui tu l'aura deviné, c'est qu'il y a un problème. » Je faisais une pause. « On dirait que tu doutes de ma volonté, et pourtant je compte bien te montrer que je suis prête à changer pour lui, à la condition qu'il fasse des efforts aussi... Je sais c'est pas gagné mais bon on peut toujours espérer ? » Mon sourire est revenu, je suis toujours assise sur sa chaise à la regarder. « Bon le beau gosse tu enfile quelque chose tu va attraper froid sinon... Et puis bon il est déjà quatorze heure alors à moins que tu veuilles te remettre à dormir autant se mettre au boulot non ? » Un petit sourire espiègle au visage je le fixais toujours. « Et si tu en profites pour me mater je t'en colle une Cobb » dis-je en guise d'avertissement final, en attendant que monsieur daigne s'habiller.

W.B

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Change Me Mister Cobb [SASHA ♥] (NE PAS TOUCHER A CE RP !)   Sam 31 Jan - 2:52

JE PLUSSOIE CELUI QUI TOUCHE A CE RP JE LE ZIGOUILLE, VIE DE MOI :13:

Croyez-le ou non, mais la personne qui m’a réveillé ce matin n’était, ni mon frère, ni mon autre frère, et ni un gars de la confrérie, mais une fille. En quoi est-ce étonnant ? C’est vrai que j’étais un Pi Sigma et avoir une fille dans sa piaule c’était tout à fait normal, à la limite de l’obligatoire pour un type comme moi, mais si vous saviez qui était la meuf qui avait franchi le pas de ma porte alors que j’émergeais à peine, vous recracheriez tout le contenu de votre boisson. Coca, lait, café, peu importe. Mais pensez au moins à tourner la tête avant d’asperger votre voisin d’en face.

Allongé dans mon lit, malheureusement réveillé, la gueule de bois en prime, je tentais de calmer mes maux de tête quand j’entendis une porte s’ouvrir et une petite voix m’interpeler. Une voix de fille. Sur le coup, les conjectures fusaient. Une meuf que j’avais rencontré en boite ? Une Eta Iota venue me demander un service ? Ma mère ? Non, ça jamais. Je prends ma tête entre mes mains, tentant de me souvenir de ma soirée, plutôt mouvementée et finis par lever la tête, ne trouvant pas la solution, et quelle ne fut pas ma surprise en découvrant le visage d’Hayley. Oui, oui, Hayley. Mes yeux s’écarquillent, comme des soucoupes, et je ne sais quoi dire. En même temps, nous n’étions pas en bons termes, je la considérais comme une écolo de mes deux, et rien de plus, et la voir débarquer là de si bon matin avait le don de me surprendre, et ce de façon plutôt remarquable.

Je ne comprends pas trop ce qui m’arrive, mais je me redresse, et la fixe, cherchant l’élément incongru dans la scène. Peut-être n’était-ce qu’un rêve après tout ? Mais elle venait de me demander de l’aide, ce qui par conséquent était encore pire que je pouvais l’imaginer. Pourquoi viendrait-elle demander de l’aide à un type qui se fout de sa gueule ? Avait-elle une case en moins ? En tout cas, même si je n’ai pas toute ma tête ce matin, je n’en étais pas au point de me mettre à genoux devant elle. Au final, après trois minutes, je réalise. « QUOI ?! » Le son sort de ma bouche tout seul. « De l’aide ? Tu viens me demander de l’aide ? » J’essaie de trouver une réponse en même temps que je me répète en boucle cette phrase, mais tout semble tellement insensé que j’ai bel et bien l’impression d’être au beau milieu d’un putain de rêve super étrange.

Hayley tente cependant de se justifier, et à mesure qu’elle parle, j’appréhende sa requête. Elle a du mal à cracher le morceau, et moi avec mon mal de crane je deviens complètement chèvre. Compliqué, qu’entendait-t-elle par compliqué ? Ca n’était quand même pas pour ça ? « Compliqué ? T’es quand même pas venu me demander de coucher avec toi, j’espère ? Si c’est ça, t’as une flopée de Pi Sigma dans les chambres voisines, hm ? » Mais j’avance les théories, alors qu’elle finit son explication.

Je suis sur le cul, et heureusement que j’étais bien assis dans un matelas moelleux. J’arrivais pas à me rendre compte qu’elle était là, tôt le matin, à me parler comme si nous avions toujours été roses, guimauves, love love tous les deux, allant jusqu’à me demander des conseils. DES CONSEILS, merde. Alors que je devais l’appeler My Little Pony à longueur de journée.

« Attirée par quelqu’un de ma confrérie ? Putain, pas moi j’espère ? » Ma surprise s’accroit de minute en minute, et mon cerveau se met enfin en route, trop curieux de connaître l’heureux élu. Très vite j’établis une liste. James, non, Sean, non, Nathan, non plus, Paytah, sans blague, à part sa martelée du cerveau personne ne peut aimer ce type, il me reste… Gregory ?! Noooooon, pas possible. Depuis quand ils s’entendent ces deux-là ? Je vais de surprises en surprises, mais ne dit rien, préférant garder le silence sur ce que je sais en ce moment. « Donc en gros, tu me demandes de te relooker ? » J’arque un sourcil. « Bon je dis pas, t’en as besoin, c’est pas en te la jouant Mère Teresa du vingt-et-unième siècle que tu vas attirer quelqu’un. Mais bon ça doit bien te tenir à cœur pour venir me voir… » Je finis par me lever, tandis qu’elle reste assise sur le siège de mon bureau. Elle doit sans doute m’implorer intérieurement, et ça me flatte. Je suis sa seule aide et j’aime ça, bien que les conditions c’est pas ça qui manque avec moi !

Encore en calbut, j’arbore fièrement mon corps d’Apollon et ouvre grand mes rideaux. Je me tourne ensuite vers elle. « Défi accepté. » Je suis décidé. « Mais je fais pas ça gratuitement. Je vais y réfléchir, mais ne t’attends pas à quelque chose de tout gentillet et tout mignon. » Qu’allais-je bien pouvoir lui demander en retour ? Je me le demande. Mais je trouverais, ça c’est sur, mon imagination est sans limite. « Au fait. » Je me plante devant elle, le regard sérieux. « Il le sait déjà ? Le mec sur qui tu craques, tu lui as dis ? » Est-ce que Greg était au courant, ça je voulais savoir. Et surtout je voulais voir si t’avais le cran et le courage pour changer à ce point pour séduire un mec à l’opposé de tes principes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Change Me Mister Cobb [SASHA ♥] (NE PAS TOUCHER A CE RP !)   Sam 31 Jan - 2:17


Change Me Mister Cobb [SASHAAAA ♥]
Je devais être folle, totalement folle pour faire une chose pareille, d'ailleurs je ne réalisais toujours pas de la portée des actes que j'allais faire, j'allais révolutionner totalement celle que je suis et tout çà pour un garçon que à la base je ne pouvais même pas supporter, disons même que c'était extrêmement mal parti entre nous deux, puis ce que nos premières rencontres avaient étés totalement catastrophiques sur le plan relationnel, je lui avais même mis un râteau en direct live en plein milieu d'un rencard qu'il avait du organisé pour une sombre histoire de pari, je pense qu'il ne l'a toujours pas digéré, personnellement même si je m'en étais voulu après coup, je m'étais quand même bien marré à lui montrer que je ne suis pas la fille simple et crédule que tout le monde crois que je suis, il est sur ses gardes maintenant et je dois avouer que ça me plaît. Autant le dire tout de suite, à la base ce n'est pas du tout mon type de mec, il aurait plutôt tendance à me repousser, le genre je ne me lie avec personne et je couche avec une fille par soir, je trouve ça révoltant et pourtant je ne pouvais pas nier qu'il se passait quelque chose. Je crois qu'on a marre tout les deux de s'engueuler tout le temps, je crois que maintenant on trouve que ça ne sert plus à rien de se chamailler, nos engueulades n'ont même plus de sens. N'allez pas croire que je suis d'accord avec lui sur tout les sujets, loin de là, il m’exaspère pour bien des choses : son arrogance et son « je-m’en-foutisme » a le don de m'énerver au plus haut point, mais on ne change pas les gens comme çà, même si je ne désespérai pas qu'à l'avenir, il soit un peu plus considérant avec les autres, un peu plus ouvert et peut être un peu moins hautain, mais bon une chose en son temps, ça fait bien longtemps que j'ai arrêté de croire au Père Noël.

Je ne sais pas si de son côté il ressent la même chose, si lui aussi il en est arrivé à la même conclusion que moi, rien n'est moins sûr, quand on connaît l'opinion du monsieur sur l'amour, les relations et tout on peut se permettre de douter un petit peu. Pour moi ça a été une lente réalisation, une prise de conscience que je ne voulais plus me battre avec lui pour des conneries, une lente réalisation que nos batailles nous avaient rapprochées et que nos conflits avaient forgés quelque chose chez nous, invisible et indescriptible, mais quelque chose qui existait et qu'on ne pouvait pas nier, il y avait une sorte de lien désormais entre cet arrogant notoire et moi, un lien que nous ne pouvions pas refuser. Si mes frères savaient ce que je ressentais pour ce mec ils m'enfermeraient dans la maison et m'empêcheraient de le voir, c'est typiquement le type de mec qu'ils ne supporteraient pas qu'il s'approche de moi, trop tard maintenant pour reculer, ce qui était fait était fait. Mais j'ai peur de ce que lui, au fond de lui pense de moi, je ne suis pas vraiment la fille qu'on remarque, celle avec qui on aime traîner, je passe relativement inaperçue, et je ne suis pas comme les autres à me pavaner en mini jupe maquillée comme un bagnole de contrebande. Et puis même si il ressentait quelque chose pour moi, je ne veux pas être pour lui « une de plus », qu'il ajourerai à sa collection. Non je voulais être unique pour lui, et il y a du boulot, pour lui faire changer de mentalité. Même si on ne pouvait pas nier que depuis quelques semaines nous nous tournions autour et que nous nous engueulions moins mais est ce que c'était un signe vraiment irréfutable ? Est ce que ça voulais dire que je lui plaisais, que à ses yeux j'étais différente ? C'était on ne peut moins sûr.

Et pourtant malgré toutes ces incertitudes je n'avais qu'une chose en tête, lui plaire, qu'il me remarque enfin, mais qu'il me remarque pour me trouver unique, c'était là le plus dur, et je ne savais vraiment pas comment faire. Comme je le disais, je ne suis pas le genre de fille qui l'attirait à la base et il me l'avait dit lui même dès notre première rencontre, je savais à peu près ce qu'un mec comme lui recherche, et ça me faisais peur, parce qu'au final j'avais peur de lui envoyer le mauvais message. Il me fallait de l'aide et de quelqu'un de à peu près impartial sur le sujet et je ne voyais qu'une seule personne et ça ne me plaisais pas plus que ça. Sasha Cobb, lui et moi c'est carrément pas çà, lui et ses préjugés débiles et encore il s'est calmé depuis que je ne suis plus chez les Nu Zeta, mais il reste un abruti arrogant trop sûr de lui, mais un peu moins bourrin que ses confrères il faut l'avouer, mais de là à lui demander de l'aide il y avait un pas tout de même. Mais je ne voyais personne d'autre. Les autres PS c'était hors de question, ils étaient bien trop atteints pour çà, le frère de l'intéressé n'en parlons pas, alors non je ne voyais hélas que Sasha Cobb et c'était bien ma veine.

Mettons les choses au clair, Sasha me prend pour une dingue écolo que je ne suis pas, ou je suis proche de la nature, mais de là à en faire une généralité il ne faut pas exagérer non plus et puis moi de mon côté j'ai été assez prompte à le juger lui aussi, je le vois comme arrogant, trop fier de lui. Mais qui sait peut être que l'on pouvait faire la paix pendant quelques temps, seulement je m'attendais un peu à tout de lui, qu'il rigole, qu'il m'envoie chier aussi ça serait tout à fait son genre à Mister Cobb, toujours est-il que je devais tenter le coup, même en prenant le risque de me ridiculiser totalement. J'allais faire comprendre mon point de vue à Sasha le mieux possible et tant pis si il refusait je me débrouillerais bien toute seule.

La décision d'aller le voir ou non n'est pas venue facilement, je n'arrivais tout simplement pas à m'y résoudre, je me suis tournée et retournée dans mon lit avant de m'endormir sur l'idée que dès le lendemain j'irai bel et bien lui parler. Le réveil tôt j'ai l'habitude et pourtant en ce samedi matin, j'ai comme du ma l à sortir du lit, j'ai même envie d'aller voir Sasha et d'en finir maintenant, mais hélas un Pi Sigma ne se réveillant pas avant midi le week end je devais prendre mon mal en patience. Les heures passaient et je ne tenais pas en place, cinq fois je me regarde dans le miroir pour voir à quoi je ressemble, une fille timide, avec un chemisier blanc, une veste de jean, un pantalon noir et des bottes, puis je soupire, ce n'est pas à Cobb que je veux plaire, qu'importe comment je me fringue, je veux juste ses conseils.

Vers treize heures, je m'éclipse de la maison familiale pour courir jusqu'au bâtiment des Pi Sigma et plus j'avance plus le stress monte et plus le stress monte plus ma détermination se fait grande, je suis devant la porte et je ne peux plus reculer maintenant. Je rentre sans même frapper, on me demande ce que je viens faire ici, je dis que je veux voir Sasha, on me demande en rigolant si je suis sa nouvelle conquête, ils ne sont décidément pas matures pour un sous. Il faut à tout prix que j'évite une certaine personne, je ne voulais pas qu'il me voit ici. J'arrive devant la chambre de Sasha que j'ouvre à la volée, je rentre et je ferme derrière moi. « Non Cobb pitié ne dis rien et laisse moi expliquer, c'est déjà pas de gaieté de cœur que je viens te demander de l'aide... » Je regarde aux alentours, Sasha est encore dans son lit, il émerge tout juste, dans le bazar qui lui sert de chambre je repère un bureau et une chaise sur laquelle je m'assois. « Je viens pas te demander du fric ni rien Cobb, t'inquiètes, c'est euh... un peu plus compliqué » dis-je plantant mon regard dans le siens. « Imagine que je sois... fortement attirée par quelqu'un de ta confrérie, je te laisse deviner y'en a pas trente six de célibataire et non ce n'est pas ton frère... Bref ce mec est disons, pas axé vraiment pour les relations durables, tout le contraire même et je veux lui plaire... Seulement baah je sais pas comment faire, tu sais que je suis pas la fille la plus populaire, la plus remarquable. Bon je sais que tu te réveilles juste là mais même si il y a quelques différends entre nous tu es la seule personne à pouvoir m'aider... En gros ton défi... c'est de me... Changer pour plaire à ce garçon dont tu aura deviné le nom... et euhh et ben tu choisira la contrepartie qui te plais... Deal ? » dis-je en tendant timidement la main.

W.B

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Change Me Mister Cobb [SASHA ♥] (NE PAS TOUCHER A CE RP !)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Change Me Mister Cobb [SASHA ♥] (NE PAS TOUCHER A CE RP !)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne change pas une equipe qui gagne
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change
» Fraise Tagada et Mister.Joachim vous demande d'applaudire ♥ /SBAF/
» Dirty Little Sasha. [Done.]
» Faudrait que je change mon portable: que me conseillerz vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: