AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Strike |James|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Strike |James|   Ven 26 Déc - 18:09


Strike
Jamesou <3

Run Boy Run by Woodkid on Grooveshark

Sa réponse positive me fait rire. En même temps, on ne peut pas me dire non, si ? Il aurait été prêt à sécher les cours pour venir avec moi, et je ne peux que le comprendre : parfois c'est d'un chiant de devoir rester assis à écouter un prof parler. Certains sont bons, mais d'autres … ont dû apprendre pour être aussi soporifique, ça peut pas être naturel ! Mais l'idée d'une sortie cet aprem m'a tenu tranquille toute la matinée, et c'est super motivé que je lance une dernière phrase à James avant de disparaître.

- Aha, un gros pull et un bonnet à Miami, on aura quand même tout vu !

Parce que oui, il fait toujours beau et chaud ici, et les moments où l'on se couvre sont plutôt rares, même au moment des fêtes de fin d'année. D'ailleurs, je pense qu'il y aura du monde. Certes, les gens commencent à affluer dans les magasins pour acheter les cadeaux, des tenues, des chocolats, tout ce qu'ils peuvent, mais les étudiants comme nous ont de mois en moins cours et ont envie de s'amuser. Ce qui est tout à fait normal d'ailleurs. Alors des gamins, il y en aura un paquet, et c'est parfait pour l'idée que j'ai en tête.
Nous attendons un peu avant de pouvoir rentrer, comme je l'ai prévu nous ne sommes pas seuls à avoir eu cette idée. C'est pas grave, ça ne fera qu'augmenter notre potentiel de jeu, parce qu'une fois que nous sommes sur la glace, je propose un jeu à mon ami, après lui avoir demandé s'il se débrouille en patin.

- Québec ? Ah, va falloir que tu me racontes un jour !

Je suis curieux, je n'y peux rien. J'ai pas mal voyagé dans ma vie, mais le Québec, je n'ai jamais fait. Je crois que je mourrais de froid là-bas, habitué à la chaleur comme je suis. Je lui soumets alors mon idée, à savoir faire tomber les gosses et compter à celui qui fera le plus gros score. Et parce qu'il faut toujours une récompense à un concours, le vainqueur paye une crêpe à l'autre. Autant pour lui que pour moi, nous en avons les moyens, mais c'est pour corser un peu, pour ne pas faire ça dans le vent.

- Comme tu dis, que le meilleur gagne ! Mais tout le monde sait déjà que c'est moi, de toute façon.

Je lui fais un grand sourire d'ange, tandis que lui choisis le carnassier. Chacun sa technique, nous verrons bien celle qui sera la plus payante. Nous nous élançons tous les deux, et à vrai dire, je crois que je préfère évaluer l'adversaire avant de commencer quoi que ce soit. James fait tomber son premier enfant, qui se relève sans broncher. Sans doute que ce nul a l'habitude.

- 1-0 Maxwell ! Alors tu as attends quoi ? 

Je lui laisse un peu d'avance, n'est-ce pas ? Il se défend plutôt bien, même s'il n'est pas pro. Moi non plus remarque, je sais me déplacer, mais il ne faut pas compter sur moi pour faire de pirouettes.

- Oh, si tu le prends comme ça Cobb. C'est que l'échauffement là, attends que je m'y mette !

1-0 pour lui, bien, mais je repère ma proie et tout va changer. Parce que moi je n'en veux pas un, mais j'en veux deux. Des petits bous de choux de 5 ans environ, qui se tiennent la main, pas très assurés. Je pense que la mère n'est pas très loin, en train de prendre des photos. Qu'elle immortalise ça tiens, ça leur fera un bon souvenir dans l'album de leurs vies ! Ils sont à l'autre bout de la piste, mais je m'en fiche, il ne me faut que quelques secondes pour les rattraper. Alors, quelle stratégie adopter ? Le petit con qui fonce dans le tas ? L'innocent qui perd l'équilibre ? Non, le frôlement indétectable. Trop près pour qu'ils s'en sortent, trop loin pour m'accuser. Infaillible. Comme prévu, je prends un peu de vitesse, sinon c'est foutu, et j'attends le bon moment pour passer au bon endroit. Une fois que je les ai dépassés, je retourne auprès de James et je les observe par terre, en train d'essayer de se remettre sur pied.

- Et de deux pour le prix d'un ! Qu'est-ce que t'en dis ?

Encore une fois, sourire colgate. Dommage, il n'y a eu aucune larme. Je hausse les épaules. La prochaine fois. 2 pour moi, 1 pour lui, il a intérêt de riposter s'il ne veut pas être obligé de me payer une crêpe. Je scrute la salle, il y a tellement de monde qu'on ne sait plus qui choisir. Corsons un peu les choses ! Je lui montre de ma main ganté une petite fille qui s'amuse à patiner à l'envers. Celle-là est habituée je suppose, ça sera plus difficile de lui faire perdre son équilibre.

- Je parie que t'es pas capable de faire chialer celle-là.

A vrai dire, je ne sais même pas si moi, j'en serai capable. Mais j'ai bien trop de fierté pour l'admettre devant lui, et pour l'honneur, je tenterai tout ce qu'il faut à sa place, comme la coincer sur le rebord plutôt que de simplement la faire tomber le cul par terre.

- Je mets deux crêpes en jeu si t'y arrives du premier coup.

Il faut bien rendre les choses plus intéressantes non ?  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Strike |James|   Jeu 25 Déc - 23:04


Strike (Logan *_* ♥)
James Cobb professeur de dessin, James Cobb professeur tout court il y a de quoi faire sourire je trouve non ? Si on m'avait proposé il y a quelques mois je pense que j'aurai rigolé et que j'aurai plus ou moins poliment décliné l'offre. Après tout, on connaît l'importance que j'attache aux cours, aux professeurs et à ce qu'ils enseignent, généralement je préfère faire tout par moi même, sans qu'on me dise quoi, ou comment faire, je déteste cette sensation d'être dirigé quand je créé. Et pourtant, pourtant quand Eden m'a proposé de devenir professeur de dessin pour les lycéens de Wynwood, même si j'ai réfléchi un petit moment, j'ai accepté, pourquoi pas après tout, c'était un bon moyen de se faire connaître dans Miami. Ce que je ne prévoyais pas c'est qu'on nous demande autant d'évaluer les élèves, alors que pour moi le dessin est tellement subjectif que l'évaluer est trop personnel, je me retrouvais donc toutes les deux semaines avec une pile de devoirs à corriger, des dessins plus ou moins bien fait, mais que me garantissait des heures penchées sur ma table de chez les Pi Sigma à chercher ce qui allait ou n'allait pas dans leur dessin, suivant des règles dont je n'avais absolument rien à faire, c'est vrai on est sensé être libre dans l'art et pourtant on nous notait sur des trucs parfois vraiment tiré par les cheveux, j'essayais de ne pas être trop sadique dans mes notations mais parfois je tombais sur des trucs tellement abusé que je ne pouvais que noter négativement, ce soir là ça faisait bien deux heures quand je posais le dernier dessin que je venais de noter, signé Alayna Keane, elle avait fait une belle réalisation qui remplissait totalement le cadre de l'exercice, la note suivait donc en conséquence. Exténué je me couchais pour être en forme, pour un lendemain pas si remplit que çà : donner un cour, rendre des notes, suivre un cour et profiter de mon après-midi tranquillement à ne rien faire a piori.

En fait c'est le rush et je ne supporte pas çà, pour ça je ressemble bien à mon petit frère, le matin chez nous, c'est fait pour dormir, pas pour courir dans tout les sens pour aller d'un cours à l'autre, tout ça c'est de la faute de mon réveil de toute façon, pourquoi il ne s'est pas mit à sonner à la bonne heure ? Du coup voilà que je dois courir partout et ça me saoule, je bouscule les gens dans les rues jusqu’au Starbucks, gueuler sur la personne qui sert par ce que ça ne va pas assez vite et bien sûr je me brûle en buvant mon latte, lâchant un juron assez sonore. « Punaise ça commence bien... et ça fait que commencer... » Direction Wynwood maintenant, mes élèves allaient être contents je suis d'humeur exécrable, forcément je suis le dernier à arriver, je balance mon sac sur ma chaise et je me tourne vers les étudiants. « Bonjour tout le monde, aujourd'hui on corrige vos devoirs et réalisations ça me saoule autant que vous mais vous y échapperez pas. » Je sort les copies de mon sac et commence la distributions. « Bravo Alayna, c'est tout ce que j'attendais, félicitations... »

Dites moi, que je n'ai plus rien à faire, que je peux retourner dormir. Non James tu va pas aller dormir, mais ce que je vais faire est bien mieux que de pioncer pour rien. Dans les couloirs je croise Logan, un ami, rencontré il y a quelques mois après mon retour d'Italie, on s'entendait très bien. « Hey Logan ! Bien sûr que je suis dispo et même si j'avais cours je le serai quand même ! » dis-je avant de lui faire un grand sourire de gamin, plus qu'emballé par son idée d'aller à la patinoire. « Aller faire les fous sur la glace ? Un peu que je suis partant mec ! A toute à l'heure donc bon app a toi aussi, tu vas voir comment je suis magnifique avec un bonnet et un gros pull » ajoutais-je en rigolant et partir vers chez les Pi Sigma pour grailler quelque chose et me changer, comme promis j'enfile un gros pull et un bonnet, même si je ne suis pas de nature frileuse, mais je préférais éviter le rhume.

Je retrouve Logan devant la patinoire. Faire la queue le saoule autant que moi et il le montre, si je ne dis rien je n'en pense pas moins, moi aussi j'ai envie de pousser tout le monde et de passer en premier, mais bon on allait éviter de se faire virer avant de mettre un pied sur la glace, enfin un patin quoi. « Ouaip çà va j'en ai fais un peu quand j'étais au Québec, après je suis pas non plus un virtuose hein » Un concours ? Il m'intéresse là. Je ne résiste jamais à quelque chose du genre concours ou défi, son concours d'ailleurs pourrait paraître abusé, voir même méchant mais moi ça me fait rire plus qu'autre chose, me proposer quelque chose comme ça à moi, ça ne risque pas de me choquer. « ça me va, et bien que le meilleur gagne alors, je ferai n'importe quoi pour une crêpe ! » dis-je avec un faux rire carnassier. Montant sur mes patins je lui dis. « Toujours prêt pour faire des conneries M'sieur ! » dis-je avant de m'élancer sur la piste. « Yataaaah ! » lancé comme j'étais je bousculais ma première victime. « 1-0 Maxwell ! Alors tu as attends quoi ? » dis-je en rigolant.

W.B

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Strike |James|   Mar 23 Déc - 1:10


Strike
Jamesou <3

Run Boy Run by Woodkid on Grooveshark

Il faut que je sorte. J'en ai déjà marre de mener ma petit vie faite de cours, de cours, et uniquement de cours. D'habitude, je jongle entre les shooting, les rendez-vous de mes parents, les sorties avec les potes, et accessoirement mes profs qui viennent à domicile quand j'ai jugé que je suis disposé à suivre un cours. Mais là, depuis septembre, c'est plus dur pour moi. Et pourtant, je l'ai choisis, en connaissant toutes les conséquences. Sauf que ça me fait chier de devoir me lever le matin pour aller m'asseoir sur une chaise au milieu des autres. De devoir retenir une blague quand j'ai envie de la sortir, ou encore de devoir rendre mes devoirs alors que je n'avais pas envie de travailler dessus. D'ailleurs, je connais déjà la salle où les collés passent leurs heures interminables. Enfin, c'est le temps de m'y faire, non ?
En sortant de ma douche, j'ai décidé que je n'allais pas me pressé. Je me sèche les cheveux mollement, en cherchant des vêtements dans mon placard. Je me demande bien ce que je dois mettre, il fait tout le temps beau ici. Mais je compte aller dans un endroit froid cet après-midi, donc j'emmène un sweat avec moi, ce qui donne quelque chose qui me satisfait amplement *. Je me rase, m'hydrate la peau, les dents, les cheveux, remise en place du pantalon et me voilà fin prêt à prendre mon sac pour aller à mon amphithéâtre. Je suis en retard, mais le prof me connaît de toute façon. Il a même déjà été étonné, une fois, de me voir le premier arrivé sur les lieux du crim...cours.

Je suis un peu distrait, j'envoie quelques sms, mais dans l'ensemble, je suis sage. Je ne suis pas toujours chiant, il ne faut pas croire ! Cet après-midi, je n'ai pas cours, et je compte bien en profiter. Alors que je me dirige vers les restaurant universitaire, je crois l'un de mes potes, James. Je ne le connais pas tant que ça, mais assez pour avoir l'idée de lui proposer quelque chose.

- Hey beau gosse, t'es dispo cet aprem ? Je compte aller briser un peu la glace sur des patins, et peut-être ma jambe au passage, t'es partant ?

J'ai eu l'occasion d'aller à la patinoire quelques fois, mais je préfère largement la plage, alors je suis loin d'être un pro. Disons que je me débrouille assez pour ne plus avoir de bleus partout en rentrant chez moi. Ça m'arrivait de perdre l'équilibre, mais rien de bien méchant. J'attends sa réponse pour lui donner l'heure de rendez-vous.

- Bien, bon app, mets un truc chaud au passage.

Moi j'ai tout prévu, les gants, et même un bonnet au cas où, on ne sait jamais. Je file manger, je n'ai pas trop faim, mais je fais un effort. Puis je vais prendre le bus pour me rendre à la patinoire. A cause de l’épilepsie, je n'ai pas trop le droit de conduire. Je préfère ne pas tenter, j'aime bien qu'on me promène et donner mes petits ordres. Là, je ne demande pas au chauffeur personnel que mes parents ont engagé, parce que je sais qu'ils ne sont pas d'accord sur le fait que je fasse du patin à glace. La muscu et la cardio, ça passe encore si j'ai un coach avec moi. Pour le reste, il faudrait presque que je ne bouge pas le moindre petit doigt. Sauf que moi, je n'ai pas l'intention de m'empêcher de vivre, et si j'en ai envie, je le fais.
James est bien au rendez-vous et nous rentrons. La queue m'énerve déjà, je n'ai pas de patience. J'aurais aimé passer devant tout le monde, mais je sais bien que ce n'est pas possible. James peut m'entendre d'ailleurs souffler plus d'une fois, et même si ce n'est pas très agréable pour lui, je n'ai pas l'intention de m'excuser pour ça. Quand enfin nous pouvons chausser nos patins, je suis déjà de meilleur humeur.

- Tu maîtrises un peu ? Je te propose un concours.

Ce que je vais dire est dégueulasse, je le sais. Je m'en fiche comme de ma première tétine. Moi, ça m'amuse.

- Celui qui fait tomber le plus de mômes se fait payer une crêpe par l'autre !

Mômes, ou mêmes les filles, les jolies fille. Je me voyais déjà arriver derrière elles et me retenir à leurs corps tout fragile sans regret et pudeur « ooooups, pardon, j'ai perdu l'équilibre » agrémenté de mon sourire d'ange. Elles allaient forcément craquer non ? Et si je me retrouve le cul par terre, ça va me rapporter des points, donc c'est tout bénef.

- Mais interdiction de tricher. Ceux qui pleurent, on les compte double. Et les ratés, forcément, ceux-là, on les compte pas.

Je lui fais un petit sourire carnassier. Je suis un compétiteur, je suis sûr que je vais gagner. A espérer seulement qu'on ne se fasse pas griller et virer de la patinoire, ça mettrait fin au jeu et je n'aime pas être contrarié.

- Alors part'naire, prêt ?

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Strike |James|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Strike |James|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Strike |James|
» Wade Barrett VS James Storm.
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: