AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 It's never too late to have a Merry Christmas (Li ♥︎)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: It's never too late to have a Merry Christmas (Li ♥︎)   Dim 25 Jan - 23:52

Merry Christmas <3
Tous les élèves de Wynwood avaient pris part au voyage scolaire de Noël en Laponie, enfin, tout le monde ou presque.  Li, elle, n’a pas fait parti du voyage, et a préféré passer du temps avec sa mère. Celle-ci étant retournée vivre à Taipei, Li avait pu, pour la première fois, depuis bien des années maintenant, retourner dans le pays où elle était née. C’était une grande première, et surtout ça lui avait fait un bien fou. Elle avait pu revoir sa famille, et découvrir la ville où elle était née, et où elle avait vécu trois ans de sa vie. De plus, elle avait appris que sa mère avait retrouvé un emploi stable, et que Li n’aurait plus à s’inquiéter sur le plan économique et avait donc décidé la colocation avec son ami Olivia, Samuel et Meven. C’était une nouvelle vie qui s’offrait à elle, et elle était bien heureuse de sa situation actuelle.

Ce matin-là, elle se leva dans les alentours de dix heures, non sans se presser, et partit prendre une douche bien chaude, avant de s’habiller. Elle n’avait rien prévu pour sa journée, et profita donc pour se prélasser au soleil au bord de la piscine de leur villa. Il n’y avait personne à la maison à ce moment là. Olivia et Sam étaient encore au Vietnam, et Meven, lui, rentrait de Laponie. Elle avait la villa pour elle toute seule, et même si ça lui faisait sacrément bizarre, elle avait fini par s’y faire. Pour s’occuper, elle avait tenu la maison propre, et mettait la plupart du temps la musique à fond pour chanter et danser dans le grand salon.

Mais ce matin, elle était plus calme, paisible, et lisait un bouquin allongée sur son transat, lunettes de soleil sur les yeux. C’était un temps parfait pour bouquiner et prendre un peu le soleil, surtout qu’à Taipei, il avait beaucoup plu. Et bien qu’elle n’aime pas la pluie, cela ne l’avait même pas dérangé. Mais ici, en Floride, elle savait qu’au moins, elle ne serait pas dérangée par le moindre nuage gris. Du moins c’est ce dont elle était persuadée, sans se douter qu’un jour tout allait changer.

Les heures passaient, et Li finit par achever son livre, qu’elle posa sur son ventre avant de piquer une petite sieste. Elle n’avait rien à faire après tout, et n’attendait personne, elle pouvait se permettre de ne rien faire, chose plutôt rare chez la demoiselle, assez active à l’accoutumée. Cependant, c’est son ventre qui la rappela à l’ordre, et elle dut se résoudre à quitter son moelleux transat, pour se rendre à la cuisine. Cuisine américaine, bien agencée, elle aimait néanmoins y passer du temps, et surtout s’y entrainait régulièrement. Pas grande cuisinière de base, elle voulait quand même pouvoir aider aux tâches ménagères, tout en évitant d’intoxiquer ses colocataires. Munie de son iPhone, elle se servait de tous types d’applications qui aidaient au cheminement d’une recette, et bien qu’au début, ça ait cramé à plusieurs reprises, elle avait commencé à prendre la main. Et heureusement, ils rentraient tous bientôt.

Li ouvrit alors le frigo, et tomba nez à nez avec… Rien. Si ce n’est une malheureuse salade qui se battait en duel avec le beurre et la confiture. Mine déconfite, elle sortit le légume, et commença à le préparer, et le laver. Et c’est quand elle commença a faire tremper les feuilles que quelqu’un choisit de sonner à la porte de la villa. Li soupira, se demandant qui pouvait bien sonner à cette heure-ci, et ferma le robinet. Mains mouillées, elle retira son tablier et partit ouvrir. C’était Meven… et un petit chiot trop adorable.

« - Je viens t’apporter ton cadeau vivant… Joyeux Noël un peu en retard mademoiselle. »

Meven donna alors le chien à la jeune fille, qui tellement heureuse ne sut quoi dire les trois premières minutes, trop heureuse de son cadeau et totalement envoutée par la petite créature qui se trouvait dans ses mains. Li avait toujours aimé les animaux, et quand ils étaient mignons encore plus, alors un bébé husky avait le don de la rendre totalement gaga.  Elle serra l’animal fort dans ses bras, avant de le poser à terre délicatement et de sauter dans les bras de Meven.

« - Merciiiiiiiiiiiiiiiii. »

Dit-elle avant de se reculer et de faire un grand sourire au Pi Sigma.

« - Et pour son prénom... Hm. JE SAIS ! Je vais l’appeler Mei Wen. »

Bien sur pour Meven ça n’allait sans doute rien signifier, il allait même peut-être trouver ça très étrange comme nom, mais Li étant taïwanaise, elle savait très bien ce qu’elle faisait, et elle était bien au courant que Mei Wen était tout simplement la prononciation chinoise de Meven, mais ça elle le gardait pour elle, encore trop peu sure d’elle pour avouer être attiré par le jeune homme. Avec toutes les histoires qu’elle avait eu, elle avait peur d’être déçue et de retomber de haut, ce pourquoi elle essayait au possible de garder le sourire, et de ne pas se lancer trop vite. A la place, elle se contenta de lui faire un sourire, et de l’inviter à entrer dans la villa qui était aussi la sienne.

« - Moi aussi j’ai un cadeau pour toi, bouge pas. »

Aussitôt dit, aussitôt fait, elle partit en courant vers sa chambre, d’où elle revint deux minutes après avec un grand carton.

« - Bon c’est pas grand chose, mais comme je sais que tu aimes bien le foot US, j’ai pensé que ça pouvait te faire plaisir. Si ça te plait pas, ou te va pas, je peux aller le faire échanger tu sais. »

A l’intérieur du carton se trouvait une nouvelle tenue flambant neuf de sport, avec un maillot personnalisé. Le nombre 2 y était inscrit, jour de naissance de Meven, ainsi que le nom BELFORT en lettres capitales.

« -Alors ? Ca te plait. »

Elle espérait ne pas le décevoir à vrai dire, et comptait beaucoup sur cette attention.

« - J’étais en train de faire à manger, mais il restait plus que de la salade, tu veux quand même, ou tu préfères aller manger ailleurs ? »

Lui demanda-t-elle ensuite, enthousiaste.

* Tenue de Li

© Sashette

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: It's never too late to have a Merry Christmas (Li ♥︎)   Jeu 18 Déc - 14:01


“But darling freedom ain't free, its a long road, you'll never find your place up there in the sky if you never say goodbye.”




Li & Meven




Depuis deux jours seulement, Meven était de retour à Miami et même s’il avait fini par s’habituer aux -30 degrés finlandais, il préférait de loin la chaleur de la Floride. La neige, c’était bien pendant une semaine, mais autant ca finissait par le saouler, d’autant plus qu’ils ressemblaient tous de près ou de loin à des bonhommes michelin avec leur combinaison de ski. L’expérience avait été plaisante, mais c’était sans regret qu’il était revenu à Miami, comme le prévoyait le voyage. Lui qui pensait revenir seul, c’était loupé. Il était accompagné d’une boule de poils, qui depuis quelques jours courait un peu partout dans sa maison à la recherche d’occupation. Maëva était ravie à chaque fois que le chiot s’approchait de son parc, et pourtant ni lui ni Monica n’avait dans l’idée de le garder. De toute façon, dès qu’il avait eu cette petite boule de poile en main, il s’était dans un premier temps demandé ce qu’il allait bien pouvoir faire avec. Maëva lui suffisait amplement à remplir sa vie, pour en plus s’encombrer d’un chiot. « Meven, tu comptes garder ce chien encore longtemps ? » Le jeune homme qui mettait un peu d’ordre dans sa chambre, ne pris même pas la peine de répondre. Il lui avait dit que de toute façon, il ne comptait pas garder ce chien et qu’il savait exactement ce qu’il pourrait en faire. Elle lui posait la même question 3 fois par jour depuis qu’il était rentré, alors que Maëva passait son temps à le regarder, à rigoler, à vouloir l’attraper et le serrer contre elle tel une peluche qu’elle ne veut plus lâcher. « Oh, je te parle » Le pi sigma ramassa un des jouets de sa fille qui trainait par terre et le laissa tomber dans un bac où se trouvaient tous le reste des jouets de l’enfant « Non, je l’emmène dès que j’ai fini ici ». Meven tourna le visage vers Maëva qui s’amusait à tirer sur les oreilles du chiot puis reprit de plus belle « Elle va se faire mordre si elle continue à lui tirer les oreilles comme ça. » Si elle lui faisait subir le même sort que ses peluches, ce chiot allait être rempli de bave à force de mettre les oreilles de ses peluches en bouche.

Voyant que sa sœur ne réagissait pas à ce qu’il venait de dire, il s’approcha de la petite fille d’à peine 1 an et la glissa dans sa chaise pour bébé dans la cuisine. Au moins, elle n’emmerderait plus personne et en plus de ça, Monica ne tarderait pas à lui donner de quoi se nourrir. « Ah tu comptes lui donner à manger ? » Meven arqua les sourcils « Mais oui, bien sûr. J’dois bouger, tu te débrouilles avec » Il attrapa ses clés de voiture ainsi que le chiot et quitta l’endroit sans prévenir personne, en direction de sa voiture. Dans un premier temps, il espérait que l’animal n’allait pas monter sur ses sièges et tout salir, mais contre tout attente, il préféra rester coucher sur le tapis de la voiture. « Ah ben c’est bien, t’es dressé sans l’être, toi ». Il était vrai que durant les jours où il avait gardé le chien avec lui en Laponie, il n’avait pas vraiment eu de quoi se plaindre. Contrairement à certains chiot, celui-ci semblait plutôt calme, mais ce n’était peut-être que passager. Après avoir mis le contact, il prit la direction de la confrérie des plus jolies filles de l’école et se gara devant. Il récupéra le chien qui ne demandait qu’à lui mordre la main pour s’amuser et pénétra dans le bâtiment. Il salua les filles présentes aux rez-de-chaussée et grimpa jusqu’à l’étage, vers la chambre de Li. Meven était touché par la gentillesse et la beauté naturelle de la jeune fille et sans vraiment s’en rendre compte, en était même charmé. Il frappa à la porte et attendit que la demoiselle ouvre et souriant, il se justifia en mettant le chien dans les bras de l’Eta Iota :

« Je viens t’apporter ton cadeau vivant…Joyeux Noël un peu en retard mademoiselle »

Meven regarda le chien, puis Li toujours avec le même sourire sur les lèvres

« Il a pas encore de prénom, par contre, je trouvais ça plus correct que tu lui en trouves un toi-même. Ah, et rassure toi, Nina est au courant pour le chien et tant qu’il ne fout pas en l’air toute la confrérie, elle n’est pas contre »




       
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
 
It's never too late to have a Merry Christmas (Li ♥︎)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It's never too late to have a Merry Christmas (Li ♥︎)
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» is it too late now to say sorry ?
» Is it too late now to say sorry? [Cecil & Ian]
» You're late, Petrova. { Russie }

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: