AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 I'm not a bitch like you [pv Cassydie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: I'm not a bitch like you [pv Cassydie]   Dim 14 Déc - 22:25

J'étais tranquille entrain del manger mon petite déjeuner . Avec Géraldine qui me regarder bizarrement . Je repensé encore et encore à la soirée avec Davy , tout passer devant moi comme si je revivais les moments . Quand j'ai pleuré, quand je suis arrivé et que Edgor m'a ouvert la porte et m'a salué , quand je me suis brûler . Mais un seul moment me fait frissonner et que je repasse en boucle ,  c'est celui au moment où Davy m'a prise dans ses bras . J'étais heureuse à ce moment là , tellement heureuse d'être proche de lui , de pouvoir sentir sa main dans mes cheveux , me consolant .
J'aurais aimé que ce moment dur une éternité , ce qui hélas n'avait pas était le cas .

Mais revenons au moment présent maintenant , je mangeais donc mon petit Dej typiquement américain ou anglais comme vous voulez . Donc pendant que je buvais mon jus d'orange , j'entendis des talons , mon cœur fit un bond dans ma poitrine . Et si c'était Cassidy ? L'idée que se soit elle ne me plus pas du moins . Cette film je peux pas la blairer , elle me dégoûte et je la hais de tout mon être . Cette fille si elle pouvait ne pas exister ce serait merveilleux . Tient je vais demander ça pour noël ,quelle disparaisse, j'espère que tu m'entends père noël j'ai besoin de toi comme tu le vois . Alors s'il te plait , fait en sorte quelle ne soit plus a Miami ou même qu'elle soit railler de se monde .

Et là bien sûr il fallait que se soit elle ,Cassidy . Cassidy A.Hope en premier plan mesdames et messieurs . Je la regardait d'un air dégoûté de haut en bas , elle avait un tailleur
, pour une fois elle n'était pas à moitié dénudé. Elle me regarda elle aussi avec un air tout aussi dégoûter. Tu peux parler ma vieille t'as pas vu ta tronche . Elle avait l'air d'être choquer de me voir ici . Et oui surprise ! Géraldine voyant la scène venir retourna à ses occupations . Cassidy cracha comme une vipère , avec une main sur les hanches .

- T'es qui, toi ?! La nouvelle pute de Davy ?... Non, impossible. Il a tout de même du goût, il n'irait pas se taper une plouc des bas quartiers. (Je m'approche d'elle) Oui, décidément, aucun style. Tu pourrais ressembler à quelque chose, pourtant. Maintenant, explique-moi ce que tu fous là, dans MA cuisine, en train de te faire un petit-déj préparé par MA bonne ? T'as besoin de fric, il te fait asile pour une nuit ? Ou t'es venue ramener des MST chez nous ?

Au discourt de celle ci je ne pu m'empêcher de vouloir lui arracher la tête et de la faire vomir . Cette salope ce permet de me parler comma ça . Elle me traite de plouc et de pute . La pute entre nous soit dit c'est toi ! Après que cette salope ai finis son baratins , à casser les oreilles . Je la regarder ,mon regard fusiller Cassidy . J'aurais aimer me retenir mais l'envie de vouloir lui répondre était trop forte .

« Pute ? Moi ? Je te signal que la pute de première c'est toi ! D'ailleurs je suppose que hier tu as encore trouver quelqu'un hein ? C'est plutôt à toi même que tu devrais dire pute . Ensuite plouc je ne crois pas non ! Je m'habille très bien , je ne suis pas à moitié dénudé comme toi mais là je vois que tu as fais l'effort . Ensuite je suis venu chez Davy pour PARLER pour tout te dire , alors ferme là! Et j'ai de l'argent figure toi , beaucoup plus que tu ne le penses . Alors franchement réfléchit avant de parler ça t'aidera peut être ! »

Oui j'y étais aller fort mais alors elle le mérite ! Sur ce je me leva et partis ,pris mon sac à main et claqua la porte d'entrée derrière moi ...

[ HRP :j'espère ne pas avoir étais trop rude ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: I'm not a bitch like you [pv Cassydie]   Jeu 11 Déc - 17:32


J'ai passé une soirée A-BO-MI-NA-BLE. Moi qui pensais pouvoir venir à Miami pour écumer les restaurants et les night-club tout en fricotant avec un tas de riches en vacances, je suis vexée comme un pou. Pourtant, tout avait bien commencé. Après un très long bain aux huiles essentielles, assorti d'une épilation intégrale et d'un soin du visage relaxant, j'ai cherché LA tenue adaptée à ma soirée. Une robe « Just Cavalli », plutôt estivale mais terriblement sexy sur moi, ainsi qu'une paire d'escarpins Sergio Rossi python. Oui, une tenue de rêve pour une soirée de folie. J'avais réservé au Nobu, un des meilleurs japonais de la ville. Rien de tel que quelques sushis pour me rendre heureuse et mince. Et puis, j'avais réservé une table VIP au Bamboo, un night-club très sélect de Miami Beach. Enfin un peu de joie et de liberté. Je sors de ma chambre, maquillée, coiffée, bref parfaite. Je cours jusqu'à la chambre de Davy, mais il est au bureau, complètement absorbé dans des papiers d'Hope International. Barbant. Je repars vers le garage, où mon chauffeur m'attend. Tout se serait bien passé si nous n'avions pas été pris dans les bouchons. Arrivé au restaurant, malgré mes deux coupes de champagne en voiture, je suis tendue comme mon string (si j'en avais seulement porté un ce soir). Et là, j'apprends qu'à cause de mon retard, ma table a été donnée à un couple de retraité qui attendait depuis une heure devant la porte. Malgré mon scandale pharaonique, je me sens obligée d'abandonner. En rage, je retourne donc à la voiture, qui me dirige vers le Bamboo. J'arrive donc là-bas en avance, et dois donc attendre au milieu de la populasse pour avoir ma table. Quelle horreur, ils puent, ils portent des habits absolument démodés d'au moins deux ans et ils me matent alors qu'ils ne pourraient même pas se payer mon vernis à ongles. J'ai envie de vomir.

Finalement, j'obtiens ma table pour deux, à l'écart sur une banquette. Après avoir commandé ma bouteille de champagne, je reste assise et regarde autour de moi. Que des ploucs. J'avais pourtant entendu tellement de bonnes choses sur cet endroit... Je soupire et bois tranquillement mon champagne. Trois verres plus tard, toujours rien. Peut-être qu'il est trop tôt ? Une heure du matin. Bon, décidément, soirée contre-productive. Il y a bien deux-trois mecs qui ont essayé de me payer un verre mais j'ai tellement ri en voyant leurs gueules qu'ils n'osent plus approcher. Ce n'est certainement pas moi qui coucherai ce soir. A moins de m'étaler sur Davy en rentrant, mais le pauvre loulou doit déjà dormir, il est bien trop sérieux. Je déteste cette entreprise, même si elle me rapporte assez pour m'habiller différemment chaque jour de l'année. Il faut absolument que j'épouse un héritier. Mais il va falloir que je songe à un plan d'action, parce que mon cher cousin n'est pas du genre à s'envoyer en l'air. Je doute qu'il sache qu'il a un pénis. J'entame mon dernier verre et décide de m'en aller. Un gros lourd passe et essaie de me peloter les fesses. Un coup de genou dans ses cojones et le voilà à terre, mais il a jeté son cocktail sur ma « Just Cavalli ». J'hésite à l'étriper, mais je joue la carte de la sournoiserie en passant par dessus lui avec mes talons. Tu sauras ce que ça fait, connard. Après un rapide passage dans des toilettes plutôt propres au vu de la clientèle, je constate que ma robe est foutue, comme ma soirée. Mon chauffeur, Aaron, est un mec plutôt mignon, environ 25 ans et séduisant. Quand Davy m'a demandé de choisir mon personnel, je suis sûr qu'il avait prévu ça pour être tranquille sexuellement parlant. Mais je n'ai pas encore essayé mon jeune chauffeur. Je lui ordonne donc de m'emmener dans un coin tranquille, où je me déshabille, avant de l'appeler à l'arrière. Il est plutôt musclé, bronzé et tout, mais quand il enlève ses vêtements, je constate que... c'est tout ce qu'il a d'impressionnant. Blasée, je lui fais signe de reprendre le volant et enfile une robe de rechange. Bon, maintenant je dois rentrer ET jeter ma robe ET licencier mon chauffeur. Je crois que je devrai faire une sélection la prochaine fois.

On arrive donc à la maison tôt, vers 3h30 du matin, et je me déshabille dans le couloir, jetant mes affaires dans les mains de Géraldine, nullement impressionnée. Je me douche pour me débarrasser des relents de cocktails et me couche rapidement, frustrée. Quelque chose me dit que demain va être aussi horrible qu'aujourd'hui. Je me réveille vers 14h, et décide de faire quelques courses pour me calmer. En plus, je dois conduire, vu que j'ai viré Aaron en rentrant ! Après avoir dévalisé des boutiques de lingerie à la recherche de perles rares, je rentre à la maison, plutôt calme. Je me sens élégante, dans mon tailleur Armani. Eh oui, il m'arrive de ne pas sortir à poil, aussi. Je regarde ma montre, 18h30. Je pose mes sacs, laissant le soin à Géraldine de les ranger. D'ailleurs où est-elle ? Je la cherche, et sens une odeur... Des œufs ? Beurk. Je me dirige vers la cuisine et trouve la bonne avec... Une blonde. Je la regarde de haut en bas. Cheveux bouclés, jeans d'une couleur douteuse avec des TROUS, un t-shirt immonde et informe et maquillée comme pour Carnaval. J'ai envie de gerber. C'est quoi cette chose ? Elle mange et boit MES aliments, chez MOI. Enfin, techniquement, chez Davy ET moi. Mais quand même ! Putain, il est où ? Me dites pas qu'il a couché avec cette salope... Je sens mon sang bouillir dans mes veines. Je vais l'étriper cette garce. Davy est à moi. Après une soirée comme celle d'hier, ma patience a des limites. Je pose mon sac à main et mets une main sur ma hanche.


- T'es qui, toi ?! La nouvelle pute de Davy ?... Non, impossible. Il a tout de même du goût, il n'irait pas se taper une plouc des bas quartiers. (Je m'approche d'elle) Oui, décidément, aucun style. Tu pourrais ressembler à quelque chose, pourtant. Maintenant, explique-moi ce que tu fous là, dans MA cuisine, en train de te faire un petit-déj préparé par MA bonne ? T'as besoin de fric, il te fait asile pour une nuit ? Ou t'es venue ramener des MST chez nous ?


J'ai envie de l'égorger, de lui arracher les cheveux, mais je lui fais un grand sourire. Un sourire qui veut tout dire. Dégage ou je te détruis.


(HRP : Vu que je n'ai pas reçu de réponse à mon MP à temps, j'ai essayé de faire concorder les heures)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: I'm not a bitch like you [pv Cassydie]   Mer 10 Déc - 22:47

J'avais passer toute ma soirée dehors , enfin en dehors de chez moi , d'abord au bar , bien sûr je ne me soulais pas la gueule même si des fois cette envie me tente pas mal pour oublie certaines choses humiliantes ou classé dans la catégorie " a oublié le plus tôt possible " . Je pense que ma soirée je devrais la classer dans cette catégorie . Terrible, honteux, frustrante ... Tant de mot qui me vienne à l'esprit , qui te font comprendre qu'il faut que tu oublis cette situation ,désespérante. L'autre partie de la soirée je l'ai passer chez Davy , à parler de justement cette soirée , a discutez n oublier l'heure et je me suis finalement endormis sur son canapé , près de lui .

Bref je me réveille , le soleil est déjà bien haut , il m'aveugla tellement il brillait fort . Je mis ma main de les yeux pour pouvoir apercevoir l'endroit où j'étais . J'étais chez Davy , c'est vrai que j'avais passer la soirée chez lui me rappelais-je . Je m'étira et bailla . J'étais encore fatiguer à parament j'avais dû parler longtemps . Au bout de cinq minute je me leva . Posant mes deux pieds par terre et me levant je marcha vers la salle de bain quand tout à coup je me prends le pied dans la table basse et m'étale par terre. Je râle , il faut toujours que ça arrive à moi ce genre de truc . En me relevant je découvre le mot que Davy m'a laissé sur la table basse . Il dit que je peux prendre la douche , que Géraldine me préparera un petit Dej et m'appellera un taxi . Je regarde l'heure sur la petite horloge du bureau de Davy ,17h 37 ... Oui il serait temps de te bouger Joy .

Je me dirige vers la salle de bain , me déshabille et fais couler l'eau de la douche . Je me détends ,il faut dire que j'ai passer un sacré soirée hier . J'ai des courbatures pleins les jambes . Je me savonne puis sors . J'attrape la serviette , me sèche . Je prends ensuite mes habits de la veille c'est a dire mon jeans bleu à trou et mon tee-shirt gris anthracite avec une sorte de dessin style attrape rêve , que j'avais dans mon sac a main . Une fois habiller je me regarde dans le miroir , mon maquillage est défonce je vais dans la chambre chercher ma trousse de maquillage de secours . Prends mon démaquillant , me démaquille puis ensuite me met du font de teint et du mascara . J'attache mes cheveux bouclés , range la salle de bain , puis va chercher mes affaires . Je met mes chaussures à talon et descend en bas , retrouver Géraldine.

A mon approche celle ci me regarde bizarrement mais me salut tout de même , je la salut à mon tour . Elle le sert à manger , oeuf brouiller , jus d'orange et pancakes . Petit dej typiquement américain . Je mange mon oeuf , tant dit que Géraldine me regarde toujours avec son air bizarre . Elle ne croit quand même que je suis une pute? Oui c'est vrai c'est bizarre je suis rester la nuit chez Davy mais juste parce que on s'est endormis rien de plus . Je regarde mon tel , tout en buvant mon jus d'orange . Un moment j'entends des talons ... Et là horreur qui j'aperçois ? CASSYDIE ! En chair et en os ...
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I'm not a bitch like you [pv Cassydie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm not a bitch like you [pv Cassydie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: