AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Nice to see u... Or not... [Cassidy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Nice to see u... Or not... [Cassidy]   Sam 6 Déc - 2:28

Je viens à peine d'arriver à Miami que ma vie est déjà un calvaire. Bien que le fait de vivre avec Davy me mette d'excellente humeur (il faut dire que ça me facilite la tâche pour le faire craquer à tous mes charmes irrésistibles), le personnel est absolument incompétent et exécrable. Il ne faut pas un bac +9 pour réussir à faire des œufs brouillés à moitiés cuits, avec une julienne de légumes mi-croquants mi-moelleux et un tartare de saumon, non ? Hallucinant. Et arriver dans une chambre certes magnifique, mais sans mes bouteilles d'eau minérale (je ne bois qu'une eau et c'est celle-là), ni mes draps anti-allergies et, pire encore, avec des fleurs dedans ? J'ai cru rêver. J'ai levé les yeux au ciel pendant la visite, pour ne pas embêter Davy, mais je n'en pense pas moins. J'ai même osé jeter un œil à la pseudo « cave à vin », j'ai déjà envie de rentrer. Difficile de se faire importer de bons vins français en Amérique. Bref, me voilà quasiment dégoûtée d'une vie que je connais à peine. Je n'ai néanmoins pas fait ma difficile, et après avoir appelé Papa et Maman pour me plaindre du déséquilibre mental des employés de maison, j'en ai profité pour leur glisser que j'aimerais bien une voiture avec chauffeur. Je ne comprends décidément pas l'envie de Davy de se balader dans une ville aussi classe en conduisant lui-même. Quelle idée.

J'ai eu le temps de passer vaguement à la fac pendant ma période d'adaptation (il fait tellement chaud que mes cheveux sont dans un de ces états... Je vais engager un coiffeur sur place), et j'ai pu constater qu'il y avait autant de riches que de prolétaires. Pourquoi payer une fortune pour être entourée de sangsues pareilles ? Certains doivent avoir des puces. J'ai croisé des gens plus bizarres les uns que les autres. Des nerds un peu pommés que je paierai pour faire mes devoirs, une sorte d'indien aux cheveux affreux longs qui m'a l'air aussi gay que Karl Lagerfeld (et Dieu sait que je le connais, je porte une de ses créations par semaine), et des sportifs appétissants. J'en goûterai un ou deux une fois installée. Une fille a même osé s'approcher de moi et me toucher le bras en me parlant de sa confrérie. Je pense courir chez le médecin en rentrant, une chose comme ça, ça doit avoir la rage. Elle n'a fait que me frôler mais je me sens déjà plus pauvre. Je sens qu'étudier dans un environnement pareil va me donner des boutons. Ou une maladie contagieuse. Et on dira encore que c'est de ma faute s'il y a des maladies vénériennes. N'importe quoi. Je n'y peux rien si certains laissent traîner leurs queues je ne sais où.

Je suis donc allée au secrétariat, histoire de m'inscrire et d'aller me laver le plus vite possible, et la femme qui tient ce bureau dégueulasse me tend mon emploi du temps. Note pour moi-même, photocopier cet exemplaire sur du papier grammé et stylisé, puis faire nettoyer l'imprimante. Je l'attrape du bout des doigts (j'ai du vider mon flacon de lotion hydroalcoolique) en souriant de toutes mes dents. Autant faire bonne impression. D'après ce que je lis, j'ai un emploi du temps chargé. Ne me reste plus qu'à voir à quels cours je suis obligée de faire acte de présence, pour les autres j'engagerai sûrement une doublure. Je ne vais pas perdre bêtement mes journées à aller en cours, voyons. Je sors du bureau en réfléchissant et manque percuter un mec avec une jambe en moins. Beurk, ça aussi c'est contagieux ? Je l'évite en lui jetant un regard dégoûté, mais il ne semble pas me voir, puisqu'il se dirige vers une gonzesse avec un accent louche. Un unijambiste et une fille de l'est, on aura tout vu. Attendez de voir les gamins, ils vont nous faire des perles, c'est clair. Décidément, je dois trouver un homme à ma hauteur : beau, intelligent, sexy... Dans la famille Hope, ce n'est pas ce qui manque. Je fourre la feuille dans mon sac Givenchy et continue ma promenade vers le parc.

Si d'habitude je déteste les balades en plein air, à cause des insectes, des reptiles et autres horreurs, je dois faire un effort pour faire mon trou à Miami. Je me lance donc, et marche dans les allées caillouteuses. Si je n'avais pas l'habitude de porter des talons hauts, Dieu sait ce que mes chevilles auraient subi. Mais la classe et la grâce qui font de moi ce que je suis me portent à travers la verdure. Après quelques minutes de marche presque trop intensives pour moi qui déteste marcher, j'aperçois une silhouette en tenue de jogging que je reconnais. Tiens, ce corps de rêve n'appartient-il pas à Adrian, mon cher cousin ? Je te vois nu dans mes rêves, mon asticot ! Je m'approche et me plante au-dessus de lui, lui cachant le soleil. Il fit un bond d'au moins dix centimètres et se réveilla instantanément. Oui, j'ai cet effet-là sur mes cousins. Je relève mes lunettes de soleil Gucci et décale légèrement mon bassin, la main sur la hanche.

- Cas... Euh Cassidy ? Qu'est-ce que tu fais là ? Enfin... Non pas que je n'étais pas au courant de ton arrivée, je me demandais juste comment tu as réussi à me trouver ?

- Salut Adrian... (Je prends ma voix la plus sensuelle, avant de me mordiller la lèvre) Bien sûr que tu es au courant, je connais Davy, il a du t'appeler en pleurant à la seconde où il a su... (Je me mets accroupie, dévoilant légèrement mon string Victoria Secret en dessous de ma robe manteau en jacquard de coton blanc et vert Dior) Je ne te cherchais pas, mon chéri, appelle-ça le destin ! (Je lui caresse la joue et lui fais un clin d'oeil)
- Tu as fait bon voyage ?
- Très fatiguant, tu sais. Mais on fait avec. Et toi, tu t'amuses bien ici ? Tu as rencontré quelqu'un ? (Regard appuyé) Quoi qu'il en soit, si tu as besoin de compagnie, tu peux venir à la maison... Même si Davy n'est pas là...


A ma façon d'appuyer sur les mots et de passer ma main sur son bras, je lui fais comprendre qu'il peut surtout passer QUAND Davy n'est pas là. Un cousin oui, mais deux en même temps ça fait chantier. Bien que les plans à trois ne me dérangent aucunement, ça reste du domaine privé, pas familial. Je le regarde de haut en bas, en jouant avec l'encolure de ma robe :

- Oh, tu es tellement beau, en sueur comme ça... Tu cours souvent ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Nice to see u... Or not... [Cassidy]   Lun 1 Déc - 0:30


*Nice to see u... Or not*

Cassidy & Adrian




Le week-end, moment salvateur et favoris de tous les étudiant, pas de cours, pas besoin de se presser, de se lever tôt, pouvoir faire la grâce matinée, sans risquer d'être collé, j'adorais vraiment le week-end. Pourtant, alors que j'avais évidemment décider de dormir plus tard aujourd'hui, le soleil, lui en décida autrement, filtrant au travers des rideaux miteux de la chambre, il vinrent rapidement me chatouiller le visage, soupirant prondondement, j'ouvrais doucement les yeux et tournais le regard vers mon reveil... 7h45

C'est une blague ?

Je me retournais dans mon lit, essayant de cacher mon visage des rayons de soleil, mais il était trop tard, j'était réveiller pour de bon. Je sortais alors de mon lit, non sans une nouvelle cascade d'injure a l'intention de ma chambre et me dirigea vers la salle de bains. À cette heure et un samedi matin, peu de monde était déjà réveiller il ne serait donc pas difficile de prendre une bonne douche chaude, et en effet, l'eau ne mit pas longtemps à chauffer, pour mon plus grand plaisir trois quarts d'heure plus tard je sortais enfin de la douche, enfilant une tenue décontractée je pris la décision d'aller faire un jogging dans le parc, j'attrapais mon Ipod, enfonçais mes écouteurs dans mes oreilles, et pris la direction du parc. Les couloirs de l'internat était completement désert, ce qui leurs donnait un air encore plus glauque qu'habituellement. M'empressant de sortir, je pris une grande bouffée d'air et me mis à courir en direction du parc. Tout était calme, rien ne pouvait en ce moment venir me perturber, pendant une bonne heure, je fis mon jogging et une fois celui-ci finit, je m'assis au pied d'un arbre pour reprendre mon souffle, mes écouteurs toujours enfoncés dans les oreilles.

Je ne sais pas si c'est le manque de sommeille, le manque de confort de mon lit, ou le jogging qui fit en sorte que je m'endorment comme une grosse masse contre l'arbre, laissant tombé mon ipod a coter de moi, plus d'une heure passa, sans que rien ne viennent me tirer de mon sommeille réparateur, je finis pa retirer mes écouteurs, qui me gênait a force et continuais ma sieste au pied de l'arbre, de temps en temps, un petit bruit suffisait à me réveiller et à attirer mon attention, mais aussi vite, je me rendormais.

Une ombre s'approcha alors de moi, se postant face a moi, je ne mis pas de temps à me réveiller, habituer à ce que mon visage soit frapper par les rayons de soleil, le changement fut plutôt dérangeant. J'ouvrais alors les yeux, essayant de voir ce qui était a la source de ma gêne et qu'elle ne fut pas ma surprise lorsque je reconnu ma cousine, Cassidy. D'un bond je me relevais, me frottant le visage avant de bredouillé.


Cas... Euh Cassidy ? Qu'est-ce que tu fais là ? Enfin... Non pas que je n'étais pas au courant de ton arrivée, je me demandais juste comment tu as réussi à me trouver ?

Je passais alors la main dans mes cheveux, essayant de reprendre contenance et avalant difficilement ma salive. Il faut dire que je ne m'attendais absolument pas à la voir aussi vite. Je lui fis alors un petit sourire dont j'étais le seul à connaître le secret et lui dis.

Tu as fait bon voyage ?



©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas
 
Nice to see u... Or not... [Cassidy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Bérénice - Faris
» Voir Nice Sous la Pluie
» Paris-Nice (PT) >>> Avant mardi 16h00

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: