AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Une rencontre percutante ( Soraya )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre percutante ( Soraya )   Dim 30 Nov - 18:29


*Une rencontre percutante*

Soraya & Adrian




Je regardais la jeune fille droite dans les yeux, le ton qu'elle prit pour me répondre ne me plaisait pas vraiment... À croire qu'elle ne savait pas qui j'étais ... Enfin, se devait très certainement être le cas, nous n'étions pas à Londres ici, les gens ne m'avaient jamais vu encore, mais ce n'était certainement pas une raison pour me laisser marcher sur les pieds. Je lui lançais alors un regard noir avant de lui répliquer d'un ton cassant.

En effet, je ne suis pas en sucres, mais ce n'est pas une raison, ce costume vaut certainement plus chère ...

Je la regardais de haut en bas.

Que ce que tu portes sur toi à l'instant.

Alors que je ramassais mon portable, et lui disais que j'allais devoir en racheter un nouveau, elle ne se priva pas de me l'arracher des mains et de la lance sur le sol, brisant plus encore la vitre. Si vraiment elle croyait que j'allais me pencher pour le ramasser, elle se trompait, il resterait là ou il était de toute façon, c'était le téléphone fourni par Hope international, je n'avais donc pas à m'inquiéter. J'eus alors un petit rire sec.

Eh bien, tu me sembles bien maladroite ... En premier, tu me bouscules, sans t'en excusé, ensuite mon téléphone qui t'échappe des mains, ma pauvre, tu ne dois pas avoir beaucoup de chance dans la vie.

Je l'écoutais à présent déblatérer sur ma voiture et me demander si je pouvais lui réparer la sienne, si elle me rentrait dedans. Ensuite, elle continua son charabia et me demandait de lui acheter un nouveau téléphone parce que le siens lui avait été pris. Non mais franchement, elle croyait vraiment que je faisais dans la charité ?

Désolé, je n'ai pas pour habitude de faire dans la charité, je crois savoir qu'il y a un service social disponible dans l'université, si vraiment, tu as ce genre de problème, tu devrais aller leurs en parler.

Je la regardais avec un regard noir, les gens comme elle, se croyant tout permis m'exaspéraient au plus haut point, qui pensait-elle être pour oser me parler de la sorte ? De qu'elle droit osait-elle me prendre mon téléphone, même si celui-ci était bon à jetter ? Elle tourna alors les talons pour s'en aller et j'en fus bien soulagé. Mais mon soulagement ne fut que de courte durée, aussi vite, la jeune fille se retourna vers moi pour me demander d'où je venais. Je la regardait en levant un sourcil avant de lui répondre sèchement.

En quoi est-ce que ça peut être ton problème ? À te voir, tu ne sembles pas non plus être du coin.

La jeune fille avait un accent étrange, certe j'avais l'accent fort prononcer, mais c'était l'accent typique Londonien, le siens, je ne savais pas dire d'où il était originaire. Je croisais alors les bras en la regardant et en attendant une réponse. Je ne lui laissais cependant pas le temps de me répondre et je repris avec mon ton hautain froid.

Sache qu'on ne s'adresse pas à un Hope de la sorte ... Je te trouve insolente ...



©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre percutante ( Soraya )   Dim 30 Nov - 15:19


“But darling freedom ain't free, its a long road, you'll never find your place up there in the sky if you never say goodbye.”



 

 
Adrian & Soraya


 


Les cours s’étaient déroulés toujours de la même manière. Bio avec Porter était une vraie partie de plaisir lorsque je me retrouvais à côté de Sieg. Surtout quand son cours ressemblait fort à un cours sur la sexualité des adolescents. Comme si on avait vraiment besoin d’en savoir plus là dessus. Il y avait de grande chance qu’on en sache plus que lui. Après m’être défoulée un peu, j’avais fini le cours en jouant avec mon jeu de cartes, n’écoutant pas grand-chose de ce que racontait le prof alors que Sieg, lui, s’occupait sur d’autres devoir qu’on avait pour la semaine. Durant le cours, mon portable avait vibré une première fois. Porter s’était juste contenté de me regarder en arborant un air qui voulait dire « Range moi ça ou je te le confisque » Je l’avais à mon tour regardé, et poussé mon portable plus loin, jusqu’à ce qu’il vibre à nouveau. Ne faisant plus attention au prof, mais plus à mon écran d’Iphone, je n’avais pas non plus remarqué qu’il s’était approché, voir même stoppé à hauteur de notre rangée. Sieg me donna un cou de coude dans les côtes « Mais aïe ! » Il me montra ensuite Porter qui me demanda d’un ton franc mon portable. Je roulai les yeux et le lui donnai. A la fin du coup il m’informa d’aller le récupérer chez Palmer dans la journée. Ca me fera sans doute 4 heures de colle à ajouter aux nombreuses autres que j’avais déjà aux fesses.

Le cours terminé, je lachai Sieg pour retrouver Jack, mais sans portable c’était déjà moins pratique. Mon premier réflex était d’aller voir sa sœur et lui demander si elle savait où je pouvais le trouver. La jeune Lambda n’en avait aucune idée. A la bibliothèque, je croisai Ethan, son frère qui lui n’avait pas non plus d’idée à part peut-être la plage.  J’avais pas le temps, ni même le courage d’aller jusque là et avec un peu de chance, j’allais le retrouver dans un coin de l’unnif en train d’emballer une pouff de service et lui ferait très certainement son numéro de cirque qui ne faisait rire que lui, mais qui marchait quand même, parfois. Je m’arrêtai près d’une fille avec qui j’avais déjà aperçu Jack et lui posai toujours la même question. Visiblement, personne ne l’avait vu nulle part et ça commençait vraiment à m’énerver. Jack était une des personnes avec qui j’aimais passer du temps, avec qui je rigolais souvent et même s’il avait tendance à m’énerver le trois quart du temps, il faisait partie de ces gens qui comptaient beaucoup pour moi. Je ne lui disais pas, je lui montrais encore moins, mais j’avais toujours la même hâte lorsque je devais le voir. Désespérée de le chercher partout, je partis à la recherche de Mike, que je trouvai beaucoup plus facilement, j’empruntai son portable pour appeler le rho kappa qui… ne répondait pas. Enervée, je délaissai mon copain et continuai mes recherches jusqu’au restau bondé de la fac. Toujours plein de monde, des étudiants faisant souvent une tête en plus que moi et aucune tête de nœud en vue.  Toujours plus exaspérée, je bousculai tout ce petit monde afin de me frayer un chemin quand un type m’interpela sèchement. Son portable avait valsé à terre, écran fendu

« C’est difficile de faire attention dans ce monde ! Puis c’est bon t’es pas en sucre que je sache »

Il ramassa ensuite son portable. Pendant quelques secondes, j’eus un moment de culpabilité, mais à la suite de sa phrase me scotcha sur place. Je le regardais de haut en bas, choquée par ses propos.

« Ohhhh ben alors, pas de problème, allons-y gaiement ! »

Je pris ensuite son portable et le balança à terre pour la deuxième fois et le ramassai avant de le lui rendre

« Ooups ! Il m’a glissé des mains. »


Je regardai les gens autour de nous et puis lui demandai

« Au fait, demain si je te rentre dedans avec ma voiture, tu la changes aussi ou tu te contentes juste d’un garagiste pour réparer ? Non parce que si tu la changes, tant qu’à faire tu pourras changer la mienne en carrosse aussi, non ? Ah ! Et on m’a pris mon portable pour la journée, tu m’en paies un nouveau ? »

Je m’apprêtai à passer mon chemin, mais me retournai

« Non mais tu sors d’où, en fait ? »


         
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Une rencontre percutante ( Soraya )   Jeu 27 Nov - 23:55


*Une rencontre percutante*

Soraya & Adrian




Cela ne faisait que deux jours que j'étais arrivé à Miami et déjà mon emploi du temps m'avait été remis. À croire qu'il n'avait absolument pas envie de me laisser du temps libre, je regardais mon horaire en soupirant légèrement. Il n'y avait pas un seul jour où je pourrais faire la grâce matinée et me contenter de dormir, non hors de question. Cette emplois du temps étaient full. Tout en quittant le bureau de la secrétaire, je marchais nonchalamment en direction de l'amphithéâtre ou je commençais la journée par quatre longues heures de biologie.

L'air extérieur était étouffant, c'est donc pourquoi j'avais décidé de ne pas mettre de cravate aujourd'hui, une chemise de couleur saumon, légèrement ouverte sur le dessus avait été suffisante dés le matin. J'arrivais enfin devant la salle de classe, ou de nombreux élèves se pressait déjà pour entrer, j'attendis quelques instants, puis entrai à mon tour, prenant place au fond de la salle, juste a coter d'une fenêtre qui donnait sur le stade. À l'extérieure, les cheerleaders s'entraînait et bien évidemment je ne pus m'empêcher de suivre le moindres de leurs mouvements.

Heureusement, le prof semblait tellement absorbé par son discours qu'il ne remarqua absolument pas mon manque d'attention. Les quatre-heures de cours semblaient s'étirer et prendre un infâme plaisir à trainer en longueur. Quand enfin retentis le bruis salvateur de la sonnerie annonçant la fin du cours. Il était désormais temps d'aller manger, je pris alors la direction du restaurant de l'université, endroit étrangement désert à ma plus grande satisfaction, seul quelques élèves était déjà présent en train de manger. Je m'avançais donc vers le comptoir pour prendre mon repas lorsque mon téléphone sonna, un appel de mes parents m'annonça la secrétaire du groupe Hope,

Je m'isolais alors quelque peu du bruit, et s'ensuivit une longue discutions où j'eus du mal à rassurer mes parents... Alors que je raccrochais et retournais vers l'endroit où j'avais laissé mon plateau, une jeune fille me percuta. Je regardais alors mon téléphone s'écraser au sol et dans un juron de colère, je me retournais vers la responsable en lui disant


Mais enfin, tu ne peux pas faire un peu attention ou tu marches ?

Je me penchais pour ramasser mon téléphone, la vitre de celui-ci était complétement brisée, impossible d'y voir quelque chose à présent. Un long soupir d'exaspération s'échappa de ma bouche alors que je relevais un regard meurtrier vers la jeune fille.

C'est malin ... Je vais devoir en racheter un nouveau maintenant ... Enfin de toute façon, il était dépassé, ça fait déjà un mois que je l'ai.





©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une rencontre percutante ( Soraya )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre percutante ( Soraya )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soraya fille du Désert.
» Estelle Roberts
» La figure de style, une approche percutante | Renan le Guerec
» Goodbye my lover ~ Goodbye my friend /Dawn/
» La Louve, le Renard et la Vipère... [RP Ana-Samuel-Margot]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: