AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 You look like me a lot...Are We Twins? //Maya ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: You look like me a lot...Are We Twins? //Maya ♥   Lun 9 Fév - 20:12

Ok, je me suis sentie très bête, je l'avoue. Pille à Maille. Maiiiis bien sûr, Maya ! Heureusement que je n'ai rien dit à haute voix, je me serais sentie extrêmement ridicule, et surtout, je n'aurais plus pu parler, je crois que je me serais terrée dans un trou. Je suis bien heureuse de connaître ce mot même si je pense que dans mois d'un ou deux jours, j'aurais certainement oublié. Enfin, sauf si j'entends quelqu'un le dire, je repenserais à mon idiotie, et alors, je saurais ce que ça veut dire. Mais je serais totalement incapable de le ressortir. Cependant, je reprenais.Au moins, je me coucherais moins bête, ce soir !.
Paytah m'avouait également comment il avait été difficile pour lui de déménager du Dakota du Sud, laissant sa famille. j'avais un léger avantage sur lui : je n'avais laissé presque personne. Pendant un moment, j'avais cru que j'allais quitter mon père, à cause de sa vie à l'armée, du divorce que j'avais trouvé injuste pour lui, et ma mère qui s'était mise avec un autre homme. Et quel autre homme, d'ailleurs. Le pire con que la terre n'ait jamais porté en elle. Mais peu importait. Au final, mon père nous avait rejoint, et habitait dans le même quartier que nous. je n'avais vraiment pas de quoi me plaindre. Non, ça, c'est sûr. D'autres avaient moins de chance que moi, je le savais bien ! Et je ne me plaignais vraiment pas beaucoup de ma vie, sachant que d'autres pourraient l'envier de bien plus que moi. Peu importait les soucis qui venaient à moi, je me disait toujours qu'il y avait une opportunité de s'en sortir; Peut-être suis-je trop optimiste ? Ou peut-être que je cache bien mal mon pessimisme en me rendant trop naïve ? Je n'en sais rien, et j'en ai fichtrement rien à faire, à vrai dire. Enfin, ce n'était pas vraiment le plus important.
La discussion dériva vers de nombreux sujets, tout d'abord les confréries. Le choix le plus important lorsqu'on arrive dans un endroit tel que Wynwood, je pense. On peut choisir de ne pas en faire partie, mais il y a souvent des problèmes avec les gens qui eux en ont choisi, qui peuvent faire des reproches. Même si je ne le comprendrais ni ne le tolérerait jamais. Chacun est libre de penser ce qu'il souhaite, et de ne pas être catalogué dans un type bien précis de personne. Mais on fait souvent des erreurs en en choisissant une. Je savais la pression qui pesait sur mes épaules. Mais je me disais toujours que je pourrais me rattraper plus tard, en changeant si je ne me sentais pas bien. Enfin, sauf que ma réputation pourrait en être entaché. WAIIIT... QUELLE REPUTATION ? J'adore mon humour Il m'avait aussi parlé de son cousin qui était mort. Je trouvais cela triste, et je le lui avais dit. Je compatissais à sa douleur, bien que je n'aie pas le souvenir d'avoir perdu quelqu'un de proche. Peut-être parce que j'étais trop jeune, donc je ne savais pas vraiment ce que ça faisait. Même s'il n'était pas difficile de s'imaginer l'immense douleur qui s'accroche à notre esprit, à notre coeur et à nos pensées pour tenter de nous détruire. je pense qu'après avoir perdu quelqu'un qu'on aime, il nous faut quelque chose, quelqu'un pour s'accrocher à la vie. J'imaginais donc que Paytah avait eu cette chose ou ce quelqu'un. Et j'étais assez contente pour lui pour le coup, qu'il ait réussi à tenir le choc. Bon, ok, c'est bizarre, je le connais depuis quelques dizaines de minutes. Mais je ne vois pas comment quelqu'un pourrait ne pas apprécier quelqu'un comme Paytah. Parlant de famille, il me dit que ça devait être bien de ne pas avoir de frère ou de soeur. Comme réponse, j'hausse les épaules. je ne pourrais pas dire que ce serait bien d'avoir des frères et/ou des soeurs, parce que je n'en aurais jamais l'exemple. Mais parfois, la solitude de l'enfant unique me pesait très lourd. Enfin, heureusement, le moment "on parle de sa famille" fut vite clos. Je n'ai pas envie de m'étaler sur les soucis avec mes parents qui, en déménageant à Miami, ont décidé de devenir des voisins, alors qu'ils ne s'entendent plus tant que ça.
Je n'ai pas pu m'empêcher de sourire quand Paytah parlait de son père qui n'aimait pas quand il jouait de la musique. On aurait dit ma mère, en fait, dont il parlait. On avait les mêmes goûts. On se ressemblait. On aurait presque pu croire qu'on faisait partie de la même famille. Enfin, sauf qu'on ne venait pas des mêmes endroits, quoi ! Je reprenais une nouvelle fourchée de spaghettis enroulées autour de ma fourchette après lui avoir dit mon âge. Sauf que le temps que je relève la tête, il s'étouffait. WOW. Je restais figée, un peu inquiète pour lui. Mais le temps que mon cerveau ne m'ordonne de me lever pour aller l'aider, il se reprenait. Drôle de coïncidence. Paytah avait blêmi.. Il me demandait ma date de naissance, semblant attendre comme une sentence. Sauf que ce que je ne savais apsà ce moment là, c'était que la date de naissance que je connaissais n'était pas la vraie date à laquelle j'avais vu le jour, mais celle à laquelle j'avais été adoptée. Je suis née le 15 Septembre 1998, et toi ? dis-je, totalement impassible, imperturbable, et surtout, n'ayant pas vraiment compris l'inquiètude de mon interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: You look like me a lot...Are We Twins? //Maya ♥   Mar 30 Déc - 9:28


Maya ne comprit pas ce que je lui disais en Lakota. Au moins, je pouvais dire qu'elle n'était pas une Sioux comme moi. Je lui répondit : « Pilamaye signifie Merci en Lakota. ». Je lui appris que son prénom signifiait la mer/goutte de rosée, et elle me dit qu'elle l'ignorait et qu'elle se coucherait moins bête après m'avoir fait un sourire sympa.
Nous parlâmes ensuite du déménagement. La jeune-fille me confia que ce n'était pas simple, mais qu'on finissait par s'y habituer. J'acquiessais ses dires, en racontant : « Je me souviens du jour où j'ai quitté ma famille. Ça a été très dur au début mais après, je me suis habitué à vivre loin d'eux. Le Dakota du Sud, ce n'est pas la porte à côté. ».
Maya était quelqu'un qui ne jugeait pas au premier abord, selon ses dires. Elle essayait.
C'était un bon point. Moi, malheureusement, je jugeais trop vite les gens. Quand je voyais que la personne que j'avais jugée était autrement que je le pensais, je m'excusais alors.
La fille qui me ressemblait beaucoup pensait que Wynwood avait beaucoup de choses à lui monrer. Elle avait raison...A Wynwood, j'avais appris beaucoup. Pas seulement chez les Pi Sigmas, mais aussi avec autrui. J'avais grandi, même si il y avait toujours une part de gaminerie en moi qui se manifestait par mes taquineries.
Je parlais des confréries. J'espérais que Maya allait s'en sortir et pas faire le mauvais choix de confrérie comme moi. J'avais choisis les PS, mais je n'avais pas le profil. Enfin...j'avais juste le physique, mais pas le reste. J'étais un AP, un artiste, depuis le ventre de ma mère.

Maya me demanda d'où je venais. Je lui dis que j'allais revenir, puis je partis dans le self. J'allais prendre mon plateau repas, puis retournais auprès de ma sosie.
Je répondis à sa question. Tandis que je ramenais mes cheveux en arrière, la brunette fût compatissante à mon égard lorsque je lui parlais de mon cousin Ty.
Je lui dis doucement : « Merci. », les yeux tristes.
Maya m'apprit qu'elle n'avait pas de frères ni de sœurs. Wow, la pauvre. Fille unique...je n'aurais pas pu...quoi que...Avec mes 2 frères et mes 2 sœurs, ce n'était pas tous les jours la joie ! Surtout avec Ehwakan et Ehawee.
« ça doit être super d'être fille unique, non ? Tu dois être énormément gâtée ! », fis-je en jouant avec
mon crucifix. Elle me raconta qu'elle était l'enfant miracle de ses parents. Je souris. C'était une belle histoire. Maya répondit à ma question : elle se sentait seule et aimerait bien avoir un frère ou une sœur. Mon regard s'attrista. Je fis une petite grimace. La pauvre. Je sentais qu'elle avait besoin d'une sœur ou d'un frère. En plus d'être fille unique, il y avait des soucis entre ses parents.
Moi, le seul soucis avec mes parents, c'était avec mon père. Il me frappait parce qu'il se mettait facilement en colère. Mais je me suis toujours demandé pourquoi il faisait ça. Un jour, quand j'en aurais la force et le courage, j'enquêterais !
« Mais, dans un autre sens, je ne peux pas me plaindre. Même si on n'était pas très riches, ils ont toujours tout fait pour moi. ».
J'hochais la tête et lui rendis le sourire magnifique qu'elle me faisait.
Ses parents, étaient de VRAIS parents. Pas comme les miens.
J'enquêterais un jour  et je découvrirais la vérité !
A ma question concernant son talent, Maya me répondit qu'elle adorait la danse. La danse...une de mes passions. Je l'utilisais quand j'étais sur scène pour chanter. C'était toujours bien une chorégraphie dans un concert. Ça mettais de l'animation et de la joie.
Ce qui était bien avec Maya, c'est qu'elle aimait plusieurs types de danses, ce qui était un bon avantage. Ses parents ne semblaient pas être branché danse. Je rassurais ma sosie : « T'inquiète pas. Mon père déteste quand je joue de la guitare ou de la batterie. La musique c'est l'art que j'utilise le plus. J'aime surtout jouer de la guitare. C'est vraiment cool ! ».
Je pouffais avant d'émettre un rire cristallin. Mon rire était drôle naturellement.
La jeune nouvelle me confia que la musique aussi coulait dans ses veines.
« Vraiment ? Wow. On a plusieurs points communs. », fis-je en souriant, ravi.
Je voyais bien Maya dans mon groupe, entrain de danser et de chanter.
La jeune demoiselle me dit qu'elle devait être bizzare. Je secouais la tête et lui dis : « Non. Tu as une passion et ça c'est très bien. Fais juste ce que tu aime et n'abandonne jamais, quoi que te disent les autres. ».
J'hochais la tête, puis fis un sourire de chinois, c'est à dire un sourire très large qui faisait presque disparaître mes yeux et qui me faisait ressembler à un Chinois (ou à un Japonais).
Je demandais l'âge de la brune aux yeux bridés, tout en prenant une autre bouchée de spaghettis, après avoir passé ma langue sur mes dents discrètement.
Maya prit une bouchée de spaghettis et me répondis, tandis que je mâchais : « J'ai 16 ans, et toi ? ».
J'avalais ma nourriture de travers et me mis à tousser violemment.
16 ans ? Elle avait 16 ans ?!!!
Je m'emparais de mon verre d'eau et avalais plusieurs gorgées avant de tousser de nouveau et de dire : « Oh for the life of me ! Moi aussi j'ai 16 ans ! ».
J'écarquillais mes yeux.
DEUX coïncidences le même jour. Elle me ressemblait et avait 16 ans. Une sosie qui a le même âge que vous, c'est sûrement probable à 1%. Enfin...je crois...
Elle avait 16 ans comme moi. C'était incroyable ! C'était extraordinaire ! C'était inoui !
Elle avait 16 ans !!
Je déglutis, puis bougeait mes yeux dans tous les sens.
« T...Tu es né quand... ? », demandais-je après avoir hésité.
Il ne manquerait plus qu'elle soit née le 02 Juillet 1998 !






Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: You look like me a lot...Are We Twins? //Maya ♥   Jeu 25 Déc - 20:57

Oui, j'en conviens parfaitement. C'était étrange de se retrouver face à Paytah, ce garçon qui me ressemblait tant. Et plus je le regardais, plus ça me semblait étrange. Vraiment très étrange. Enfin, il faut que je pense à autre chose, sinon, je vais passer mon temps à le fixer. Et je dévoilerai "Creepy Maya". Je fronçais légèrement les sourcils quand il me disait une phrase étrange... Pile à maille... Je dois avoir mal compris.. Ou alors, juste un mot étrange.. Et voilà ! Je suis partie sur quelque chose qui va me casser la tête pendant des années si je ne le lui demande pas. Qu'est-ce que tu viens de dire ...? J'ai l'air incrédule, moi ? Bon, d'accord, je veux bien l'admettre que là, il m'en a bouché un coin avec son expression bizarre. Je faisais que le complimenter sur son prénom, moi, c'est tout, hein... Et bien évidemment, j'avais l'air encore plus bête quand c'est un garçon étranger comme Paytah qui me disait ce que signifiait mon nom. La curiosité ne m'avait jamais frappée, et ma mère n'avait jamais rien dit à ce sujet. Elle était pas trop basée sur les noms et leur signification. D'ailleurs, elle m'a appelée Maya parce que ce sont les seuls sons qu'elle a réussi à sortir à ma naissance, d'après ce qu'elle m'a dit. Donc je veux bien la croire, il n'y a aucun souci là-dessus. Les infirmières ont du se demander si elle n'avait pas un souci au niveau moteur en voyant qu'elle n'avait su sortir que ça. Enfin, après, les parents ont le chic pour éviter les questions, et pour inventer des histoires qui seraient plus belles que la vérité. Quoique, personnellement, je trouve qu'une femme qui ne sait dire "Ma... Ya.." à la naissance de son gosse, c'est pas quelque chose de splendide. Je me souviens que mon père racontait en riant pour ne pas que les médecins ne la prennent pour une folle avait dit que c'était mon prénom.. Je trouve vraiment cette histoire pathétique mais bon.. je devrais peut être essayer d'offrir plus de crédit à ma mère mais ce n'est pas toujours facile quand on la voit agir donc voilà...
Revenons à la réalité, Maya ! Je souriais gentiment à Paytah. Et bien je savais pas.. Du coup, merci, je me coucherais moins bête sur quelque chose me concernant ! Au moins, j'aurais appris quelque chose sur moi... Je n'en parlerais pas à ma mère. Enfin, sauf de ce garçon, pour le moins, dont la rencontre m'a un peu secouée. Sait-on jamais que j'aie des cousins inconnus? Je haussais les épaules.. C'est jamais simple de déménager de toute façon.. Il faut juste s'y habituer quand ça arrive.. je souriais par la suiteOn va voir ça ! Je ne juge pas trop aux premiers abords.. Enfin, j'essaie. Wynwood a encore beaucoup de choses à me montrer, je crois ! dis-je en riant. Ca faisait du bien de ne pas me retrouver totalement seule ici, et d'avoir quelqu'un à qui parler, en vérité. Même si c'était un parfait inconnu. Mais c'était mieux que la solitude venant après les quelques jours de cours qui annonçaient notre arrivée dans une école. J'écoutais le garçon assis en face de moi me parler des confréries. En fait, c'était une assez bonne chose d'avoir des avis, parce que comme ça, je savais un peu plus vers où me diriger. La plupart du temps, dans une école comme celle-là, si on n'est pas dans une confrérie, l'intégration est plus compliquée. Alors, le mieux, c'est de ne pas attendre, et de faire un choix. De préférence, que je me décide assez vite, histoire de pas attendre mille ans et qu'au final, je me retrouve comme étant la fille marginale. Je suis pas quelqu'un qui a besoin de beaucoup de gens autour de moi, mais la solitude est ma pire ennemie.. Etrangement, j'en ai peur. Alors que j'hochai une fois de plus la tête, Paytah s'était levé avec son plateau, alors que je venais de lui demander d'où il venait. Mais,quelques secondes plus tard il était revenu avec un assemblage de choses différentes. Je l'écoutais parler, et mon regard s'assombrit. C'était triste ce qu'il me racontait en vrai... Je suis désolée pour ton cousin.. C'est vraiment triste... je secouais un peu la tête Non, je n'ai pas de frère, pas de soeur. Je suis l'enfant miracle de mes parents. Ils pensaient qu'ils ne pourraient pas en avoir.. Je regrette de ne pas avoir de frère ou quoi. Parce qu'on se sent moins seul. Surtout quand on a des soucis, comme il a pu y en avoir entre mes parents. Mais, dans un autre sens, je ne peux pas me plaindre. Même si on n'était pas très riches, ils ont toujours tout fait pour moi. Je souris largement à Paytah. Etrangement, en le regardant j'avais pu me douter que c'était un artiste. Il avait ce style un peu bohème propre à tout artiste. Et ce quelque chose dans sa façon d'agir aussi me faisait penser à quelqu'un qui aimait l'art. Après, je n'aurais dit que la peinture, mais en vérité, il était apparemment plus un touche à tout.. Il devait certainement savoir pleins de petites choses sur la culture, et ça devait être intéressant à entendre. Enfin, peut-être est-ce surtout parce que les petits faits universels et la culture m'intéressaient. J'aime la danse. A peu près tous les styles de danse en fait. Que ce soit en solo, ou danse de salon. Pourtant ce n'est pas le grand trip de mes parents, mais la danse, et aussi la musique en fait, coulent dans mes veines.. Je dois paraître bizarre.. Je baissais la tête en prenant une nouvelle fourchée de nourriture, la dernière puisque je n'avais plus très faim. J'ai 16 ans, et toi ? finis-je par dire une fois que j'avais avalé ma nourriture.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: You look like me a lot...Are We Twins? //Maya ♥   Dim 30 Nov - 20:37

Maya me complimenta sur la signification mon prénom. Elle le trouvait beau. C'est bien la première fois qu'on me disait une telle chose pareille. Elle me fit un sourire que je lui rendis et je lui lançais : « Pilamaye ! » . C'était un mot Lakota qui voulait dire ''Merci''. Je savais pertinemment que Maya ne savait pas la signification de ''Pilamaye''. J'attendais qu'elle me demandais la signification.
Je me demandais ce que signifiais le prénom ''Maya''.
Je pris alors mon Iphone 5 et fit une recherche sur Google. Maya venait de l'hébreu et/ou de l'arabe et signifiait ''goutte de mer''/''rivière''. L'eau et le Feu contrastait.
Tête baissée sur mon portable, je demandais à la brunette : « Tu savais que ton prénom voulait dire ''goutte de mer'' ou ''rivière'' ? ».
Puis, je décidais de lui lancer un interrogatoire. J'étais curieux par nature. Il m'arrivait même de me surprendre moi-même par cette curiosité. Par exemple, je pouvais repousser mes limites à cause de ma curiosité.

Je demandais donc à la fille qui avait quasiment mon visage d'où elle venait, comment elle trouvait WHS et quelles confréries elle souhaitait intégrer. J'avais débarqué à Wynwood en Juin 2014 et j'avais eu du mal à m'intégrer. Je cherchais encore ma place dans le lycée, ma place auprès des Visages Pâles. C'était dur. Je subissais parfois le racisme. Mais je tenais bon. J'avais été élevé dans des coutumes Amérindiennes et dans les Disney. Pourtant lorsque j'étais chez les PS, j'ai voulu faire comme un Blanc à 100%, ce qui m'a coincé plus que d'autre chose. Meika, la Lakota que j'aime, m'avait prévenu. Mais je ne l'ai pas écouté. J'ai été égoiste et méchant avec elle, la maltraitant pour réaliser un de mes stupides rêves : devenir un Playboy. Mais heureusement, j'avais ouvert les yeux à Halloween. J'avais vu que je n'étais pas fais pour être un PS. Alors j'ai quitté les bleus, changé de look, mis des extensions pour paraître plus vieux et masquer mes 16 ans, et intégré la confrérie des artistes, les Alpha Psi, les Oranges. Je suis aujourd'hui heureux, car en PS, je souffrais. Je ne pouvais pas composer, dessiner, danser ou fabriquer. Mais là je peux. J'étais allé demandé pardon à Meika et je lui avais déclaré pour la 4ième fois de ma vie ma flamme...pour me prendre un 4ième râteau. 4Ième râteau plein d'espoir cependant, car Meika était un peu ambiguë avec moi : on dirait qu'elle était sous mon charme mais en même temps non. J'avais ensuite enlevé mes extensions...pour en remettre d'autre-d'où mes cheveux aujourd'hui- mi-longs.

La jeune-fille m'apprit qu'elle venait de NYC, la ville où était né Ty Noah Swan, le parfait sosie de Taylor Lautner -mais avec des dents plus effrayantes-, mon cousin, mort pour m'avoir sauvé la vie cet été. Les parents de Maya avaient décidés de déménager à Miami. Je fis une grimace de compassion avant de dire : « ça n'a pas du être facile pour toi, non ? ». Elle me dit que le lycée était bien et que les pauses semblaient calmes. Je fis un sourire narquois, avant de lancer : « Méfie toi ! Rien n'est calme à Wynwood ! ». Avec la Wynwood Voice et ses rumeurs, quelques élèves peu tolérants, des profs quelques fois embêtants, rien ne pouvait être calme. Wynwood était en perpétuel mouvement. Sans cesse. Il y avait à chaque fois de nouvelles histoires. Par exemple : Nina Palmer est enceinte. Wow quel choc, non ? Surtout pour une ancienne chef EI et une fifille à papa.
Pour les confréries, la miss souhaitait intégrer les RK ou les AP. « Choix judicieux ! Je suis un AP, commentais-je, choisis les AP ! Ce sont les meilleurs. Les RK te confient des missions difficiles...Je te dis ça si jamais tu ne veux pas te retrouver en maillot de bain ridicule très dénudé comme la pauvre Soraya Munos. »
Je me souvenais encore de ce jour, où j'avais rencontré Soso pour la première fois de ma vie ! A moitié déshabillée, avec un maillot de bain vert ridicule et vulgaire, vendant des bonnets, des écharpes et des gants sur la plage un jour ou le soleil tapait !!! J'avais cru à cet instant été propulsé à Sodome et Gomorre, tant j'étais à cette époque innocent. Mais l'innocence était finie depuis. J'étais devenu un homme.
Maya me demanda : « tu viens d'où, toi ? ».
« Heu...Attend, je reviens. », fis-je. Je me levais et parti, laissant Maya seule à la table. Je me fondis dans la masse d'élèves de la cafétariat et je disparu pendant un certain moment.
Je resurgis quelques instants plus tard mon plateau à la main. Il contenait les spaghettis à la bolognaise , un verre d'eau et une pomme. Je revins auprès de Maya, lui fis un sourire puis posais mon plateau sur la table, en face d'elle, avant de m'installer.
Je posais mon Iphone blanc sur le plateau. « C'est beaucoup mieux ainsi. », fis-je avant d'enrouler des spaghettis autour de ma fourchette.
Je pris une bouchée de pâtes, mâchait le tout, l'avalais puis répondit enfin : « Je viens de Cheyenne River, une réserve Lakota située dans le Dakota du Sud. Je suis un Amérindien. Un Sioux. »
Je fis une pause pour reprendre des spaghettis.
« Je n'ai jamais bougé de Cheyenne River sauf l'été 2010 pour aller à Sydney avec mon cousin Ty, qui est mort cet été pour m'avoir sauvé la vie. », ajoutais-je après avoir avalé grossièrement les pâtes.
« J'ai...2 grandes sœurs et 2 grands frères. Tu as des sœurs et frères toi ? », continuais-je avant de boire un peu d'eau.
Je regardais Maya attentivement tandis que je parlais. Elle me ressemblait, mais pas tout à fait. Quelques fois, elle ne me ressemblait pas du tout. Elle me faisait penser à Minnie Mouse ou à Fievel dans Fievel au Far West.
« Comme je disais avant...Je suis un AP. Je suis un artiste ! Je chante, joue de la guitare, de la batterie, du piano, je danse, je fabrique des bijoux, je dessine, je peins, et je cuisine aussi. »
Je fis un énorme sourire, dévoilant mes dents blanches.
Je pris une autre bouchée de spaghettis et je repris : « Et toi quel est ton talent ? ». Je mâchais, avalais la nourriture, fis une pause, puis demandais : « Tu as quel âge ? ».
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: You look like me a lot...Are We Twins? //Maya ♥   Dim 30 Nov - 18:18

En fait, j'avais un avantage ici par rapport à mon ancien lycée. Quand j'étais arrivée, j'avais attendu plusieurs jours avant que les gens ne me parlent, parce que les nouveaux étaient tout d'abord traités comme des pestiférés. Et puis, au final, des filles étaient venues, et on avait sympathisé. J'avais passé des meilleurs moment depuis mon arrivée à Miami, là-bas. Et finalement, c'est ici, dans ce lycée où l'ambiance me paraissait moins joviale, surtout quand ce n'était pas la pause déjeuner, que les gens n'avaient pas peur de venir voir les nouveaux. Car oui, nous ne sommes pas des pestiférés. Je regardais le garçon en question, l'air neutre. J'avais toujours cet air passif. D'un côté, j'étais contente d'avoir quelqu'un à qui parler. Mais cette ressemblance avec moi, ce n'était vraiment pas du tout normal. On dit qu'on a sept sosies dans une vie. Mais normalement, la chance qu'on les croise un jour, c'était infime ! Enfin, sauf quand on avait un jumeau, et là, ça pouvait se comprendre, mais bon. Et puis, en rajout de toutes ces questions, le fait de savoir que c'était un garçon qui me ressemblait était quand même différent. Normalement, les sosies sont de même sexe que la personne concernée. Et pas l'opposée. Enfin, trêve de questions. De toutes façons, le monde a certains mystères insolvables. Cela doit bien en faire partie, après tout. La blague de Maya l'Abeille avait fait rire. Je crois que je ne comprendrais jamais pourquoi. Mais au mois, quand je suis dans la discussion et qu'elle a été racontée, ce n'est pas un air blasé qui est reçu. Je crois que si ça avait été lui qui l'avait faite, il aurait eu droit à ce regard que j'avais bien souvent quand on me la faisait. Au début, c'est drôle. A force, on se lasse.Enchantée Paytah. Ton prénom a un sens très beau. lui dis-je en souriant. Puis, il commença une ribambelle de questions. Bon, bah, au moins, je savais comment répondre : dans l'ordre. Je viens de New-York. J'ai vécu à Manhattan pendant un long moment, et puis mes parents ont décidé de venir à Miami.. Le lycée a l'air bien. Enfin, ça me change de mon ancien lycée avant de venir ici, mais c'est sympa quand même, à sa façon. Il n'y a que les pauses entre les cours qui me semblent être assez calmes, mais j'imagine que c'est normal.  Je marquais une légère pause. Je venait de penser que critiquer l'endroit où des élèves étudiait n'était pas forcément le meilleur moyen de se faire des amis. Mais je disais ce que je pensais, j'étais comme ça. Quoi qu'il en soit, je reprenais finalement Pour ce qui concerne la confrérie, j'hésite entre les Rho Kappa et les Alpha Psi.. Après un nouveau moment de silence de ma part, je reprenais, une fois de plus tu viens d'où, toi ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: You look like me a lot...Are We Twins? //Maya ♥   Sam 29 Nov - 23:42

La fille me ressemble trop. C'est pas possible !
Elle me fais un sourire puis me rétorque que c'est moi qui lui ressemble. Je pouffe de rire en baissant la tête. C'est ELLE qui ME ressemble. J'ETAIS dans ce lycée AVANT elle.
Ça ne servait à rien de se disputer pour ça, surtout pour une première rencontre. Elle ne semblait pas aussi choquée que moi. Moi je la regardais avec une certaine fascination. Moi au féminin. Uuuuuhhh ! For the life of me ! C'est choquant !
« C'est possible, je sais pas si on est des sosies. », me répondit-elle par rapport aux sosies.
Et si on était plus que des sosies ? J'écarquillais des yeux à cette pensée. Ce serait terrible !!
Non...ça m'étonnerait qu'on soit jumeaux quand même...Je suis le dernier de la famille. Maman et papa ou même Ehawee ou Matoskah me l'auraient dit quand même !
Mon sosie se présenta. Elle s'appelait Maya. Quel joli prénom. Maya, comme dans Dr Doo Little !
« Comme l'abeille! »
Je pouffais de rire avant d'éclater de rire. Maya l'abeille...Yepa ma cousine regardait quand elle ne regardait pas Barbie.
J'essayais d'imaginer Maya déguisée en abeille. Elle serait pas mal.
Je fis un sourire, puis me présentais à mon tour : « Enchanté. Moi c'est Paytah. Ça signifie Le Feu en Sioux Lakota. ».
Je tendis la main à Maya pour qu'on puisse se serrer la main.
Je décidais de lui lancer un interrogatoire de police. Autant savoir tout sur cette sosie.
« Alors Maya...Tu viens d'où ? Tu trouve comment le lycée ? Tu veux aller dans quelle confrérie ? ».
Je mis ma main sur ma joue et levais un de mes sourcils.
J'allais tout savoir sur cette mystérieuse Maya.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: You look like me a lot...Are We Twins? //Maya ♥   Ven 28 Nov - 20:48

Je n'aime pas forcément l'idée d'être dans un nouveau lycée. Non, vraiment pas. On nous regarde comme les petits nouveaux, potentiels punchin'balls. Même s'il est moins prestigieux, je préférais l'ambiance de mon ancien lycée à Miami. Enfin, je disais aussi ça pour celui-là, et au fil du temps, je m'y suis tout bêtement habituée. Je pense qu'au final, c'est ce qu'il se passera pour ici. Je m'y habituerais, et je me ferai des amis. Après tout, je ne suis pas une asociale, je n'aime pas, parce que je mets beaucoup de temps à m'y habituer, la nouveauté.
Les premiers cours ont été difficiles, parce que j'ai du prendre en cours de route un programme de plus haute qualité. Et que j'ai toujours été une élève entre bonne et moyenne dans un lycée plutôt moyen. Faute de fonds oblige. Il va vraiment falloir que je me donne à fond. Sans quoi, je pourrais pas rester ici. Ce qui, en soit, serait triste je trouve. Enfin, heureusement, l'heure de la pause repas du midi était arrivée plus vite que je ne l'aurais pensé.
C'était la première fois que j'entrais dans un self. Enfin, non, on considérait la cantine de chaque lycée comme un self, parce que l'entrée et/ou le dessert était au choix. Mais là, il y avait du choix pour tout ! Tant que j'hésitais longuement avant de prendre des carottes et de la viande blanche dont j'ignorais totalement ce que c'était, mais qui avait l'air plutôt bonne. Je m'avance avec mon plateau jusqu'à une table, où je m’assoies. Un peu par curiosité, j'observais les gens. L'ambiance de wynwood high school, surtout à l'heure du repas se détachait du reste. Finalement, c'était pas si mal.. non? Je ne regrettais qu'une chose : ne pas connaître qui que ce ne soit, et ne pas pouvoir partager certaines des conversations qu'ils avaient, et qui me paraissaient très intéressante. Les joies d'être (encore) nouvelle quelque part.. Au moins, j'avais eu le bon sens de me mettre dans un coin pour que personne ne me remarque.. Enfin, personne.. Apparemment, je m'étais trompée, puisque quelqu'un s'était planté devant moi, et commence à me parler. Peut-être un peu plus par politesse que par intérêt je levais la tête et regardais le garçon qui était devant moi. En le voyant, d'abord à contre jour, je remarquais qu'il avait l'air paniqué. Normal, je dirais, puisque pile après avoir remarqué sa bizarrerie, il avait du bouger et se décaler un peu, en me laissant apparaître son visage. Qui m'a fait arrêté de manger, et poser tout ce j'avais dans la main, ce qui comptait ma fourchette dans l'une et mon téléphone dans l'autre. C'était une blague ou bien ? Ce garçon, ou plutôt son visage, était le mien, au masculin. En souriant légèrement, de ce qui pouvait paraître sarcastique, peut-être parce que ça l'était un peu, je lui dit.Je dirais que c'est plutôt toi qui me ressembles. Oui, j'étais assez perturbée de la situation. Mais je préférais ne pas le montrer. Au moins les gens en savaient sur moi et ce que je ressentais dans une situation précise, au mieux c'était. De toute façon, la plupart des gens ne restent pas longtemps dans nos vies. Enfin, pas assez pour avoir le droit d'accès à ce genre d'informations. Je sais que mon point de vue peut paraître radical. Il le serait peut-être à jamais, mais c'est plus sûr comme ça, je trouve. Mais c'était perturbant d'avoir l'impression de se regarder soi-même dans les yeux, alors qu'on avait beau chercher, il n'y avait aucun miroir ou aucun trucage. Peut-être qu'il avait raison ? Que je suis son sosie ? Je ne sais pas. Quoi qu'il en soit, son interrogation avait laissé une espèce de vide. Un vide de réponse. C'est étrange de se retrouver dans un même lycée qu'un quelqu'un qui nous ressemble. Bref, je me décidais enfin à reprendre la parole. C'est possible, je sais pas si on est des sosies. Quoi qu'il en soit, il était impossible qu'on soit frères et soeurs. Mes parents n'avaient pas réussi à avoir d'autre enfant que moi, et ils me considéraient déjà comme un miracle en soi, parce que ma naissance avait toutes les caractéristiques de l'irréalisable. Donc c'était impossible. Je lui souris gentiment. Si j'étais mal à l'aise, que dire de lui ? On aurait dit qu'il était planté comme un piquet, à moitié figé. J'essayais de rompre le silence qui s'installait. Au fait, moi c'est Maya ! Comme l'abeille! Je n'aimais pas particulièrement cette espèce de blague sur mon prénom. Mais un peu d'humour n'était pas mal de temps en temps. Et puis, au moins, ça m'évitait de risquer de l'entendre trop dans la journée dite par d'autres.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: You look like me a lot...Are We Twins? //Maya ♥   Lun 24 Nov - 22:02

You look like me a lot...Are We Twins? //Maya & Paytah

Je fixe mon plat. Purée et steak.
Avec la fourchette, je dessine un cœur dans la purée.
Je m'ennuie. Je n'ai pas très faim. J'aime toujours Meika.
La journée à été un peu plus ennuyeuse que d'habitude. J'ai hâte du voyage en Laponie !
Je regrette d'avoir choisit cette purée. J'aurais du aller manger dans ma villa ! Au moins, je me serais cuisiné un bon plat appétissant et copieux. J'aurais vu Yepa, ma petite cousine.
Je soupire et décide de me lever.
En attendant la Laponie, je suis allé chez le coiffeur hier. J'ai encore fait un test capilaire. Là, j'ai les cheveux mi-longs jusqu'au cou. Ça fait plus ado je trouve. Mais quand ce sera la veille du voyage en Laponie, j'irais chez le coiffeur pour retrouver mes cheveux courts.
Je marche jusqu'aux cuisinières.
« Excusez-moi, je pourrais avoir un autre plat et un dessert s'il vous plait ? Parce que là...la purée ne me correspond pas ! », demandais-je .
Les cuisinieres acquiessèrent. Je pris un nouveau plateau, un plat de spaghettis à la bolognaise et une pomme.
« Merci. », lançais-je avant d'avancer, plateau en main. Je marchais jusqu'à ma table et m'asseyais sur mon siege.
Des spaghettis, c'était beaucoup mieux que de la purée.
Je me lève de nouveau pour aller chercher de l'eau. Tandis que ma carafe se remplit, je pense à Meika.  Je l'aime tellement ! Quand pourrais-je l'avoir ? En Laponie, je ferais un vœu si je vois une étoile filante. Je suis patient, mais je l'aime tellement !
Ah...ma Meika chérie !

Un bruit d'eau qui coule me tire de ma rêverie.  « OUPS ! », m'écriais-je, voyant que la carafe débordait. Je la pris et enlevais un peu d'eau dans le pot. Je repartis vers ma place, regard rêveur.
Quand soudain, je vis...une fille qui me ressemblait. Je fis tomber ma carafe sur le sol.
Je me précipitais derrière un mur et je l'observais.
Mais c'est qui cette meuf ?
Pourquoi elle fait la même expression de visage QUE MOI ? C'est le choc !
Ça me fait peur quand même ! J'ai un sosie dans le lycée féminin ! Elle a le même nez que moi...
Soudain j'écarquille les yeux. Elle a encore fait la même expression de visage que moi !!!
La ressemblance est frappante ! Elle fait le même truc que moi avec les cheveux longs.
Mon cœur cogne contre ma poitrine. Que faire ? Elle m'intrigue quand même !!!
C'est qui ? Pourquoi elle me ressemble comme ça ? Et si c'est mon sosie ?
Taylor Lautner a bien un sosie féminin !
Je décide d'aller la voir. Je veux en avoir le cœur net. J'ai peur, mais tant pis j'y vais !
Je prend une énorme inspiration, et j'avance  dans la cafétéria. Je laisse le pot sur le sol, tant pis !
Je marche lentement jusqu'à la table de la fille qui me ressemble.
Lorsque j'arrive à la table, je pose ma main sur la table, m'y appuie et m'assoit sur le siège vacant en face d'elle.
Je plaque mes mains sur mon museau. Oh làlà ! Elle me ressemble trooooooop !
Elle me ressemble beaucoup plus de plus près.
Que dire ? Que faire ?
J'avale ma salive.
Mes yeux rougeoient de couleurs de feu : rouges, oranges, jaunes. C'est à cause de la lumière. C'est naturel. Quand je suis né, quand on m'a posé sur ma mère, j'avais des flammes dans mes yeux. Alors elle a craqué et m'a trouvé mignon. Elle m'a appelé Paytah, ce qui signifie ''Le Feu''.
J'enlève ma main de mon nez.
« Salut !, lançais-je., T...T...T...Tu es...nou...nouvelle...n'est...n'est-ce pas ? »
Je bredouille, intimidé, tant je suis ému d'avoir quelqu'un qui me ressemble devant moi. Je n'avais jamais pensé à ce que je ferais si jamais je rencontrerais mon sosie.
« Tu...Tu...Tu me ressemble beaucoup ! C'est un honneur ! Tu es mon sosie, c'est ça ? », demandais-je, ne sachant que dire d'autre.
Les autres mots restèrent coincé dans ma gorge. Les autres mots comme : « Mon nom est Paytah. », « Tu t'appelles comment ? », « Tu viens d'où ? ».
Je fixais la fille. Elle me ressemblait trop ! On jurerait qu'on était sœur et frère ! On  jurerait qu'on était jumeau !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You look like me a lot...Are We Twins? //Maya ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
You look like me a lot...Are We Twins? //Maya ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The common thread that links Cuba, Haiti, Guyana and Bolivia
» ♣ Présentation de Maya Whiteflow ♠ [Validée]
» Mariage des soldats Maya II et nain32
» Femelle caniche abricot à la SPA de Dunkerque
» Compte en Banque de Maya Whiteflow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: