AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 The map that leads to you (PV Ethan <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: The map that leads to you (PV Ethan <3)    Lun 8 Déc - 20:48


Li attends une réponse, qu’on se manifeste. Debout là, sur l’estrade, face à un troupeau d’élèves, dur de repérer dans la foule la personne qu’elle cherche. Finalement, elle choisit de se mettre en valeur, et de clamer haut et fort le nom de son binôme. Ethan Kent. Ce dernier lève timidement la main, se sentant comme coupable. On lit sur son visage qu’il n’est pas à l’aise, il ne semble pas sur de lui, et a l’impression d’avoir fait quelque chose de mal. Ce qui évidemment n’est pas le cas, et puis Li ne serait sans doute pas envoyé pour des règlements de compte. La jeune Eta descend de l’estrade et se dirige tout sourire vers le dénommé Ethan, fort mignon d’apparence, mais qui a l’air de craindre l’arrivée de la jeune fille. Ca l’étonne. C’est rare qu’on puisse avoir peur d’elle. Mais elle passe outre, elle s’avance tout simplement, et lui énonce ce qu’on lui a raconté, bêtement et simplement.

« - Hein ?  »

Le jeune homme ne semble pas comprendre, ou alors ne pas être au courant, pourtant il accepte le morceau de papier, et acquiesce laissant Li filer, cette dernière ayant un cours qui l’attendait dans un amphi de l’annexe voisine. Cela lui laissait tout le temps de se préparer et attendre des nouvelles de son binôme pour se donner rendez-vous dans la soirée.

Tout le cours, impossible pour Li de se concentrer, trop occupée à se creuser la tête pour trouver quoi faire. Il était en littérature, et elle en sciences. Autant dire deux filières aux antipodes. Pourtant, il fallait que tous deux fassent un petit exposé rapide pour donner envie aux élèves, et Li savait que c’était deux filières pas très populaires. La science étant trop complexe, et la littérature qui amène à forcément de voir lire, se cultiver, ce dont encore beaucoup d’élèves étaient bien incapables. Combien n’ont jamais lu les livres conseillés en cours ? Certainement beaucoup trop de gens. Mais Li ne préféra pas s’embêter à ça. Sa seule et unique mission dans l’immédiat c’était faire son discours, puis le jour J l’exposer et repartir à ses petites occupations. Basta. C’était tout ce qu’elle avait à faire, inutile de se prendre la tête en se demandant à tout va si ça allait plaire ou non. Ca risquait fort de la stresser, et ce n’était pas bon, surtout qu’elle avait enfin réussi à se faire aux discours devant une petite assemblée.

A la fin de son cours, elle s’était rendu, comme chaque fois, à sa confrérie où elle rejoignait la plupart du temps Nina pour voir ce qu’il y avait à faire ou non. Depuis qu’elle était adjointe, elle essayait au mieux de se rendre utile, et surtout voulait faire ça bien. Elle ne voulait pas décevoir son amie, et décevoir les autres Eta Iota. C’était quelque chose qu’elle ne se pardonnerait pas. Elle prenait toujours très au sérieux, et encore plus ce poste qui était un gage de confiance qui la touchait énormément. Hors de question de se louper.

Après quelques minutes à discuter, elle retourna à sa chambre. Il ne lui restait qu’à attendre le fameux texto, mais elle ne savait absolument pas quoi faire en attendant. Elle aurait pu lire ses cours pour le lendemain, mais elle ne se sentait pas assez concentrée pour s’y donner à fond. Comme on disait toujours, ça rentrerait dans une oreille et ressortirait immédiatement par l’autre. Et à ce rythme, autant ne rien faire.

Finalement, elle trouva refuge dans un bouquin, qu’elle avait entamé il y a quelques jours. Ce ne sera que vingt pages plus tard que son téléphone sonnera, la faisant sursauter. C’était Ethan qui donnait rendez-vous au foyer des étudiants. Pas question de le faire attendre, Li s’était levé précipitamment. Dans les couloirs de la confrérie, elle ne faisait attention à rien, jusqu’à bousculer par inadvertance qui passait par là. Elle s’excusa rapidement, et finit très vite par débouler au foyer, où Ethan l’attendait déjà. Etait-il la depuis longtemps ? Elle espérait que non. Elle n’aimait pas trop se faire attendre à vrai dire. Elle le salua néanmoins, essayant de ne pas trop se faire remarquer, en espérant vraiment qu’il n’avait pas eu le temps d’ancrer ses fesses dans le fauteuil.

Li commença d’abord par se présenter, chose qu’elle avait omise toute à l’heure à l’amphi. Elle pouvait parfois être sacrément tête en l’air, et ce même s’il s’agissait de détails importants et essentiels. Elle oubliait parfois que ce qu’elle savait, les gens l’ignoraient peut-être. Pour elle tout semblait parfois couler de source. Mais quand elle s’en rendait compte, généralement, elle se fondait en excuses.

« - C’est bizarre, je pensais que quand je serais venue te voir, tu serais déjà au courant. Enfin, c’est pas bien grave, l’important c’est qu’il ait fini par t’en informer. »

Suite à ça, Li s’était dirigée vers la machine, prête à payer quelque chose à son binôme, pour qu’ils soient à l’aise, et surtout que ça ne ressemble pas à un cours particuliers, ou autres exercices se rapprochant de près ou de loin aux cours. Ca lui suffisait d’y passer sa journée, si elle pouvait se détendre un peu le soir, autant le faire bien. Main dans la poche, elle cherchait ses pièces quand Ethan se leva et s’imposa devant la machine.

« - Oh j’aurais pu nous payer tu sais, dit-elle souriante, même si évidemment maintenant ça ne servait plus à rien. Mais merci, c’est très gentil de ta part. Le remercia-t-elle ensuite avant d’appuyer sur les boutons de la boisson qu’elle désirait. Tiens, ta monnaie. »

Elle ne pouvait décemment pas faire l’impolie et garder une monnaie qui ne lui appartenait pas, déjà qu’il avait été adorable de lui payer à boire.

« - Tu veux rien ? T’es sur ? »

S’assura-t-elle ensuite, alors que ce dernier s’était posé sur une des chaises à proximité. Il ne semblait pas à l’aise, et Li était bien déterminée à ce que ça change, elle ne voulait pas que ça soit une corvée et qu’il se sente mal, surtout que ça n’allait pas être elle qui allait le manger.

« - Monsieur Cobb t’as dis pourquoi moi ? Par… »

Il semblait avoir du mal à finir sa phrase, la gêne, Li le sentait bien, pourtant elle respecta, et sourit tendrement faisant mine d’avoir bien compris.

« - Non, il ne m’a pas vraiment expliqué, il m’a juste dis qu’il lui fallait des élèves de plusieurs filières. Si ça peut te rassurer je n’ai pas non plus compris pourquoi moi. Mais bon maintenant qu’on est là, pas le choix. »

Bon après ça n’était pas non plus une étape impossible à franchir, ce n’était pas la mort, Li le voyait plus comme une expérience qu’une punition, ce qui n’avait pas l’air d’être le cas de son interlocuteur. Ce dernier lui fit même part de son souci de prise de parole à l’oral. On pouvait difficilement en douter quand on le voyait la première fois. Un grand garçon, longiligne, mais quand on lui parlait c’était différent, mais en rien dérangeant. Li était comme lui avant, et se revoyait un peu dans toute cette timidité.

« - Me faire honte ? La taïwanaise semblait vraiment surprise qu’il puisse penser ça. Pourquoi tu me ferais honte ? Pas du tout. Peut-être que tu as du mal en public, mais ce n’est pas une raison de te rabaisser comme ça tu sais. Ca arrive d’être timide, mais comme tout, avec du courage, on arrive au fur et à mesure à surpasser ça. Bien sur, je veux te forcer en rien, mais ne penses surtout pas que tu me feras honte. »

Elle lui fit un petit clin d’œil, qui se voulait rassurant. Elle n’aimait pas voir les gens qui se rabaissaient comme ça, alors qu’ils pouvaient avoir bien plus à offrir que n’importe qui d’autre. Elle avait foi en lui, et ne comprenait pas ce qu’on pouvait bien lui reprocher.

« - Après il t’a peut-être sollicité pour cet exposé afin de t’aider avec ce problème d’oral, je ne sais pas vraiment, mais si tu ne le sens vraiment pas, on peut fonctionner comme ça. Quitte à fusionner nos deux exposés, je parle et tu pourrais t’occuper des diapos ? En tout cas, je veux pas te forcer à faire quelque chose que tu n’aimes pas. Après si tu veux quand même tenter ton coup deux minutes, je serais là, donc pas besoin de t’inquiéter, d’accord ? »  

Li voulait en rien le forcer, surtout qu’ils n’avaient pas vraiment le choix quand on y réfléchissait. On leur avait carrément imposé d’être présents, et Li imaginait bien à quel point ça devait être dur pour Ethan, et ne voulait pas que ça le soit encore plus. Heureusement, elle n’était pas désagréable, et comprenait très bien la situation, pas sur que ça se serait passé de la même façon avec quelqu’un d’autre.

« - De toute façon, je ne pense pas que ça dure trop longtemps, donc un truc court suffira. Tu ne veux peut-être pas commencer ça tout de suite ? »

Mettons qu’il avait quelque chose de prévu, et que sa soirée était déjà chargée. Il avait peut-être bien mieux à faire, et ça n’était pas si pressé, mais le dicton ne disait-il pas, pourquoi remettre à demain ce qu’on peut faire aujourd’hui ? Enfin quoiqu’il arrive, Li ne voulait pas forcer la main, et choisit de s’adapter.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: The map that leads to you (PV Ethan <3)    Mar 25 Nov - 13:02

Matinée plus que normal chez les Kent. Un départ sur la hâte, Jack qui conduit, Ethan qui embête Hayley sur ses fréquentations et une arrivée juste à temps pour les trois frères et sœurs. Comme conditionné par leurs rythmes respectifs, chacun fil dans une direction différente. Lycée pour Hayley, section commerces et droit pour Jack et Littérature pour Ethan. Il aimait beaucoup ses études et ce qu'il découvrait en première année était beaucoup plus enrichissant que ce que l'on vous raconte au lycée. Les études en secondaire étant plus générale, les profs restaient à la surface des choses. Mais Ethan ce qui le passionnait vraiment, c'était les livres, les romans, et même l'histoire. Il y avait beaucoup de récit épatant dans l'histoire d'ailleurs. Celle de Bouddha étant sa préférée. Un bouquin dans la main, comme toujours, l'ordi précieusement dans sa pochette, il vient s'asseoir au milieu de l'auditoire. Loin des troubles fêtes qu'il déteste tant et loin de se faire remarquer à l'avant par le professeur. Ethan aimait être discret, passer inaperçu. Il n'aimait pas l'attention et s'exprimer devant un publique était un véritable calvaire. C'était souvent ce qu'il lui faisait défaut au final. Son manque de communication à l'oral. Parfois, c'était ce qui lui valait la deuxième ou troisième place de sa classe. Parce qu'il aura perdu des points comme ça. Il passe les deux premières heures à noter la moindre données que le professeur lui donnait grâce au tableau. Il tapait vite le bougre sur son pc, fallait dire qu'il écrivait tellement. Et il avait vite appris à se servir d'un ordinateur quand on y pense. Avant, il n'avait accès qu'à ceux de la bibliothèque de son ancien lycée, à défaut d'en avoir un à la maison. Trop cher, comme beaucoup de chose dans leurs vies aux Kent. Même si son père n'était pas le père de l'année, il avait eu cette attention là particulière à son égard. Son premier pc portable. Et sans se l'avouer, Ethan avait sacré l'objet, au point de ne le laisser dans les mains de personnes d'autres, pas même à Jack ou Hayley. Personne, absolument personne n'avait le droit d'y toucher !

Ici, à l'université, ce n'était pas les élèves qui changeaient de salle, mais les profs, ce qui, quand on y pense était bien utile. Il n'aimait pas faire et défaire ses affaires sans arrêts. Alors en attendant la deuxième partie de sa matinée, il s'était réfugié comme un grand dans son bouquin. Faisant abstraction des roucoulades d'un couple derrière lui, des rires de deux camarades et du brouhahah générale créer par les différentes discussions. Sans qu'il sache pourquoi, tout le monde vient à se taire. C'est ce silence qui le pousse à lever le nez de ses pages vers le tableau. Une petite asiatique sur l'estrade, Ethan arque un sourcil, elle était un peu jeune pour être prof nan. Il regarde l'heure à son ordi, il était censé avoir un homme normalement, c'est toujours la même rengaine, serait-il malade et aurait-il envoyé une remplaçante ? Une assistante ? Assistante d'un écrivain, ça, ça serait cool aux yeux d'Ethan s'il le pouvait. Accompagné un véritable artiste pendant son écriture, en apprendre sur les sources d'inspiration et de connaissance qu'ils peuvent apprendre. « Je cherche Ethan Kent, quelqu’un sait qui c’est ? »  Le visage d'Ethan se décompose en étant les syllabes de son nom. Il regarde à droite, à gauche, certain le fixe. Merde, qu'est-ce qu'il a fait encore ? Il lève la main, pas très rassuré, c'est à peine s'il osa bouger les doigts pour se faire connaître. Elle vient vers lui, elle lui sourit. Il voudrait se faire plus microscopique d'une puce en cette instant et disparaître en douce. Elle est trop jolie pour que ce soit net tout ça. Ses beaux yeux en amandes se plantent dans le regard bleu d'Ethan. Il essaye de se rappeler comment respirer.  « J’ai entendu dire qu’on serait binômes pour la présentation à la journée de l’information. Là tout de suite j’ai cours, mais voilà mon numéro, pour se joindre pour voir comment on s’organise. » « Hein ? » Il attrape le bout de papier avec son numéro, regarde les chiffres, puis le visage de Li, toujours aussi con. PARLER, apprendre à parler, tête de nœud. C'est comme ça que lui parlerait Jack s'il avait été à côté. « O... Ok ! » Fallait vraiment qu'il revoit son expression oral à la hausse, ça devenait embarrassant là. Elle s’éclipse à l'arrivé de son prof, l'homme auquel Ethan s'attendait précédemment. Quand elle disparue derrière la porte, un de ses camarades de derrière se penche sur lui et lui bourrine l'épaule. « Ahaha bien joué Don Juan ! » Le garçon est rouge de honte et continue de regarder le bout de papier comme un con. Pendant le cours, il repensa à ce qu'elle avait dit. Présentation à la journée de l'information ? Hein quoi ? Mais il était pas au courant ! Il attendit avec impatience la fin du cours, presque inédit vu l'engouement qu'il avait à être en cours. Ordi parfaitement rangé, livre dans la poche avant de sacoche, il disparaît très vite dans les couloirs à la recherche du bureau du proviseur.

Quand il rejoint Jack à la voiture avec Hayley. Ethan fait une tête d'enterrement. Jack est inquièt et le questionne. « Qu'est-ce qui t'arrive ? » « Je dois faire la présentation de l'université aux lycéens... » Balance-t-il blasé. Jack explose de rire, connaissant bien la phobie de son frère. « Tout seul ? » « Nooon ! Avec Li Han. Une autre première année en science. » « Une cheer ! Ahahaha t'aurai pu tomber pire mon cochon ! Vas-y remet toi ! Et mets toi en scelle ! » Ethan fusille du regard Hayley qui se marre à l'arrière de la voiture. Elle est discrète celle-là mais elle loupe rien. « C'est pas drôle ! » Ce qui fit partir dans un fou rire Hayley et Jack évidemment. Ethan croise les bras et boude contre la vitre, décidant de finir le voyage jusqu'à la maison muet.

Ce soir là, il avait finalement envoyé un texto à la jolie jeune fille. Épreuve plus aisé quand on a pas à parler. Il lui fallut retourner à la fac et vu l'heure, il fut bien obligé de demander à Jack un tour en voiture pour la peine. Il dut supporter alors toute les plaisanteries absurdes de son grand frère au sujet de Li. Nan ce n'était pas un rancard, Ethan n'était pas comme ça. Jack le lâche à l'entrée de Wynwood et lui dit qu'il va rester dans le coin, de toute manière, il avait du monde à voir. Ethan fonce au foyer des étudiants. Assit dans l'un de ses grands fauteuils, il note à quel point ses jambes son longues maintenant qu'il est au fond de son siège. On dirait une sauterelle en jeans. Il la retrouve enfin et Ethan se force à avoir un sourire. Oui enfin loupé, il a plus un air constipé sur le visage qu'une réelle marque de bienvenue. « C'est... c'est pas grave, Monsieur Cobb m'a tout expliqué après les cours... »  Faut dire qu'on l'avait pris de cours avec cette histoire de présentation. Pourquoi son nom était ressorti ?  « Avant de commencer, tu veux quelque chose à boire ? » Sans répondre, plus par oublie qu'impolitesse, Ethan se lève de son siège, révélant son immense taille à l'asiatique, pour se diriger vers le distributeur de boisson. Il sort un billet de cinq de sa poche et se prend un coca, il prends la monnaie et la réinsère dans le distributeur. « Vas y serre toi, je t'en prie. » Première phrase qu'il arrive à dire sans bafouiller. Certainement distrait dans son embarras par le faite qu'il était en train d'ouvrir sa canette. Il la laisse choisir, essaye de sourire à nouveau quand elle lui rend la monnaie restant et détourne très vite le regard. Il cherche à s'asseoir, il a l'impression d'être immense à côté d'elle. Il trouve la table et s'accapare une chaise, jouant déjà avec l'équilibre de celle-ci. « Monsieur Cobb t'a dit pourquoi moi ? Par... » Merde, elle le fixe et ça le perturbe, pire ça le fait rougir, qu'est-ce qu'il se déteste. « Par.. euh... » La il se flagellait mentalement, s'il pouvait s'auto-tabasser il le ferait. Il se frotte de la paume de sa main, l'oeil, comme un gosse boudeur. « Hmm. Pardon » Il évite enfin son regard, lui donnant un peu plus de courage pour parler. Fallait savoir que pour parler correctement à Soraya, il aura fallu un temps interminable et il était pas toujours agréable avec elle. « Comme tu peux le voir, je suis pas à l'aise à l'oral... Je vais juste te faire honte... Donc ce que je te propose. C'est que j'écrive ma partie du discours. » Oui écrire c'était facile pour lui et vu comme Li n'a pas hésité à s'exprimer devant des inconnus dans sa classe à lui, il n'avait aucun doute sur ses compétences d'oratrice. « Même la tienne si tu veux, et tu fais le speech ? J'ai essayé de dire au principal que c'était une mauvaise idée, mais il n'a pas voulu m'écouter. » Fallait dire que tout ce qu'Ethan avait fait dans son bureau c'était geindre sans l'ombre d'un argument valable.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: The map that leads to you (PV Ethan <3)    Lun 24 Nov - 17:12


Ce n’était pas tous les jours que ça arrivait, et encore moins pour Li. Il était rare que la demoiselle soit convoquée en personne par le directeur, mais c’est ce qu’il s’était passé ce jour là, ce lundi de novembre, alors qu’elle était pourtant en plein cours magistral traitant des neurosciences. Concentrée, et captivée par ce que racontait le professeur, elle prenait note jusqu’à ce qu’une petite musique se mette en route. Cette musique qui généralement précédait une annonce administrative. « Mlle Han Li est demandée dans le bureau du proviseur, je répète, Mlle Han Li. » Soudain toute rouge, ne comprenant pas la raison de cette convocation, elle avait remballée ses affaires et s’était excusée auprès du professeur avant de prendre la direction des locaux administratifs, la boule au ventre. Avait-elle fait quelque chose de mal ? Ses notes étaient-elles si mauvaises ? Etait-ce une mauvaise nouvelle ? De suite, elle se faisait des montagnes de films, imaginant le pire de fil en aiguille. Limite, elle retardait son arrivée au bureau du directeur, marchant presque à reculons.

Au final, n’ayant plus trop le choix, elle prit son courage à deux mains et ouvrit la porte. « Bonjour. » Commença-t-elle poliment. « Bonjour Li. Assieds-toi, je t’en prie. » Il avait un grand sourire aux lèvres, ce qui rassura déjà l’Eta Iota, qui pouvait exclure de la liste les sermons. « Si je t’ai fais venir c’est parce que j’aurais un petit service à te demander. » « Je vous écoute. » Ouf. Elle soupira de soulagement. Rien concernant ses notes, rien concernant son comportement, qui parfois était loin d’être exemplaire –et même si cela peut vous paraître étonnant- et rien concernant une nouvelle qui pourrait affecter son moral. Encore une fois, elle avait paniqué pour rien. C’est donc plus détendu qu’elle s’apprêtait à écouter la requête de son supérieur. « Toi qui as été en Senior l’an dernier, tu dois savoir que nous sommes dans la période capitale pour le choix qu’ils devront prendre pour aller à l’université. » Li acquiesça. « Ce pourquoi j’ai décidé d’instaurer une sorte de journée de l’information, pour qu’ils soient plus éclairés sur les filières que notre université propose. » « Et qu’attendez-vous de moi ? » « Que durant cette journée, tu leur parles de la fac de Sciences, des cours et options disponibles. Bref, vous serez une poignée d’élèves à vous présenter face à eux dans le courant de la journée, pour les aider, et surtout les informer, parce que bien souvent, ça reste trop cliché, et à cet âge là les jeunes ont besoin d’être éclairés, certains ne savent sans doute pas encore ce qu’ils veulent faire. » « D’accord. » « Et ce n’est pas tout. Vu que nous n’avons qu’une journée, j’ai sélectionné un élève par filière, et vous présenterez par deux. Ton binôme sera Ethan Kent, il est en littérature. J’ai trouvé ça intéressant, dans le sens où vous pourriez jouer sur le fait que vos études sont à l’opposé. » Li semblait soudain enthousiaste à l’idée de parler de sa filière à des Senior, et puis retourner au lycée, dans ces salles de classe qu’elle a fréquenté, ça lui faisait du bien. Elle était nostalgique. Et même si ça n’avait été qu’une année, elle en gardait de bons souvenirs.

C’est donc ainsi qu’elle accepta la requête du directeur, et repartit guillerette vers les amphithéâtres dans le but de trouver ce fameux Ethan, avec qui elle allait devoir avoir une sérieuse discussion quand au déroulement de leur exposé. Bien sur c’était loin d’être quelque chose de bien compliqué, suffisait juste d’expliquer brièvement les études en question, et répondre bêtement aux élèves, mais Li était prévoyante, et ne pouvait pas s’empêcher de vouloir embellir le tout avec images et vidéos, histoire de faire vivre son exposé, et donner des preuves concrètes aux élèves, surtout que les termes scientifiques risquaient fort de leur faire peur. Elle déambulait dans les couloirs à la recherche du cours des L1 Littérature. C’était un peu le bronx à l’université, et n’ayant jamais pris le temps de visiter le bâtiment –hormis celui des sciences- elle ne savait pas où se trouvait quoi, et elle craignait fort devoir passer sa journée à trouver une salle. Elle aurait pu passer une annonce c’est vrai, mais bon ça faisait un peu rentre-dedans, elle préférait sagement aller dans la salle en question, et avoir un premier contact visuel avec la personne. Surtout qu’elle ne savait pas du tout à quoi il ressemblait. A part son prénom, elle ignorait tout du jeune homme. Etait-il grand ? Petit ? Gros ? Maigre ? C’était tout un questionnement.

Finalement, après de longues minutes à tourner en rond, elle finit par trouver la partie réservée aux étudiants en littérature, et se pointa devant la porte entrouverte de la salle, où les élèves discutaient tous sagement entre eux. Li passa la tête dans l’entrebâillement de la porte, et vit qu’il n’y avait aucun professeur sur l’estrade. Elle en profita pour s’avancer dans la salle. Elle fut dévisagée par une paire d’élèves, qui devaient se demander ce qu’elle foutait là. Quant à elle, elle prit place sur l’estrade, n’en ayant pas grand chose à faire qu’on la dévisage, et s’éclaircit la voix avant de demander. « Je cherche Ethan Kent, quelqu’un sait qui c’est ? » Demanda-t-elle, haut, fort et distinctement, dans l’espoir de trouver son binôme. Celui-ci finit par se désigner, timidement, et Li se dirigea machinalement vers lui, tout sourire. « J’ai entendu dire qu’on serait binômes pour la présentation à la journée de l’information. Là tout de suite j’ai cours, mais voilà mon numéro, pour se joindre pour voir comment on s’organise. » Entre temps, le professeur était entré dans la salle, priant Li de s’asseoir. « Je dois y aller, bon cours, et à plus tard. » Lui lança-t-elle avant de prendre la poudre d’escampette et aller rejoindre son dernier cours de la journée.

Ce fut incroyablement long, et elle crut ne jamais pouvoir tenir le coup. Heureusement, au bout de deux heures, la sonnerie retentit enfin, et elle pouvait enfin aller souffler, rangeant ses affaires dans la chambre de son internat. Alors qu’elle regardait son agenda, elle reçut un texto du fameux Ethan, et elle lui proposa un petit tour au foyer, un endroit plutôt calme pour discuter sagement. Pas de personnel chiant pour leur demander de se taire, et surtout des fauteuils moelleux avec un distributeur de boissons. Li attrapa son téléphone, et s’y rendit sans plus tarder. Elle le retrouvait ainsi. « J’ai pas eu le temps de me présenter toute à l’heure, moi c’est Li, étudiante en L1 Sciences. » Dit-elle pour commencer. « Avant de commencer, tu veux quelque chose à boire ? » Demanda-t-elle, plantée face au distributeur.

------------------------------------------

HRPG : Lilouuuuu <3 Alors désolée, j’ai pas mal PNJisé Ethan à la fin, donc si jamais ça colle pas du tout, n’hésites surtout pas à me le dire, je changerais. Disons que j’ai hésité à couper au moment où elle le cherche dans l’amphi, mais je trouvais ça light, j’ai préféré avancer un peu, histoire qu’on s’éternise pas là-dessus et que t’aies quelque chose à répondre :D donc voilà si jamais ça te gêne dis moi !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The map that leads to you (PV Ethan <3)    

Revenir en haut Aller en bas
 
The map that leads to you (PV Ethan <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» Mélodies du soir, alchimie des passions [Ethan]
» Ethan Hudson
» Ethan dégage, voici Liam, pour votre plus grand plaisir ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: