AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 With eyes so blues, and smile so bright, You're beautiful you know and we where just so right. // Joy Evans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: With eyes so blues, and smile so bright, You're beautiful you know and we where just so right. // Joy Evans   Mer 10 Déc - 14:29


Menti, j'avais menti.
Abusé. J'avais abusé de la gentillesse et de la naïveté de Joy.
Naif, j'avais cru qu'elle serait sorti avec moi.
Imbécile, j'ai été imbécile !
Pourquoi avais-je trompé Joy comme ça ?
Un échec. J'avais échoué.
L' amour avec Meika, jamais je ne pourrais le vivre car mon stratagème avait échoué.
Et en plus, j'avais perdu peut-être une amie !

MANIPULE. Je l'avais manipulé. Comme un objet. Elle m'avait cru, les yeux fermés. Elle avait accepté mes baisers et écouté ma drague. Mais elle ne m'aimait pas. Quelle énorme déception !
Moi qui pensais me rattraper avec Joy si jamais Meika ne m'aimait pas ! Je croyais avoir une chance avec elle. UNE BLONDE EN PLUS ! J'adore les blondes. He bien non. Ça n'avait pas marché.
Ça n'a pas marché avec une Rousse. Ni avec une brune. Ni une Blonde.
J'aurais jamais de petite-amie !
Personne ne me veut ! Ni les Amérindiennes, ni les Asiatiques, ni les Caucasiennes ! Mais avec QUI je vais sortir moi ??? Une black ? Y en a pas  à Wynwood. Enfin...je n'en ai jamais vu.
Je suis désespéré. Pourquoi personne ne veut de moi ? Mais enfin...Qu'est-ce que j'ai ? Peut-être que je suis moche ? Peut-être que je suis trop gamin ? Peut-être que je suis trop mignon ?
Cheveux courts ou cheveux longs, PERSONNE NE ME VEUX.
Moi je comprend pas.
Pourquoi les filles ne me veulent pas.
Non seulement elles ne me veulent pas, mais en plus, elles me brisent le cœur !
Peut-être que je suis gay ?
Je commence à me le demander, parce que, se prendre des râteaux tout le temps comme ça...
Entre Olathe qui est mon ex et qui habite loin, Miss Pretty qui me manipule (PNJ) , Alex qui est sortie avec Sean, ma timidité, Joy Crawford qui m'abandonne, Meika qui ne veut pas de moi parce qu'elle aime Takoda (alors que celui-ci est mort!) et Joy Evans qui refuse de sortir avec moi...
J'ai envie de pleurer. Tout le monde est en couple. SAUF MOI. Mes frères et sœurs ont tous un amour, mes parents n'en parlons pas, mes amis Lakotas aussi...Même Yepa, ma petite cousine de 7 ans  aime un garçon de sa classe !
Mais pour moi...RIEN.
Ty est sortit avec plein de meufs...Kendall...Cally...Ashley...Lily...Kimberley Jones ect...et même avec 3 mecs...MAIS MOI, MOI, Paytah Yellow, je n'ai PERSONNE. Mais c'est quoi cette vie de chien ?
Je suis gentil, mignon, beau gosse, doux, calme, souriant...J'ai tout ce qu'il faut pour plaire aux filles...
Mais elles me refusent.
Que puis-je faire ?
Je me sens minable.
J'ai échoué.
Pourquoi j'échoue côté cœur ? Je rêve de sortir avec une fille de Wynwood...
Si je savais...JE N'AURAIS JAMAIS ROMPU AVEC OLATHE !
Je suis malheureux... ! J'aime une fille qui ne m'aime pas...et je me fais jetter par une autre qui vient de Dallas. C'est super ! J'adore ! J'aime cette vie super géniale !

Je suis devenu triste. Mon regard de flamme s'est éteint. Je ne souris plus. Je suis déçu. Profondément déçu. Je baisse la tête. La blonde trop belle m'explique pourquoi elle veut pas sortir avec moi. Je lui dis que je comprend. Je comprend mais je suis déçu. J'aurais tellement voulu qu'elle me dise oui !
Elle me dit qu'elle est contente que je respecte son choix et qu'elle espère que je la comprend.
Je la comprend dans un sens. Mais j'aurais tellement aimé qu'elle accepte. J'ai craqué un peu sur elle.
C'était elle la candidate parfaite !
Le silence qui règne entre nous est pesant. J'ai envie de pleurer. Je soupire à la place.
Puis, la belle blonde se lève et m'annonce qu'elle doit partir. J'hoche la tête tristement, mes cheveux flottant sur mon visage.
Elle me précise qu'elle va voir quelqu'un. Je deviens brusquement jaloux. QUELQU'UN ? QUI ?
Je comprend tout alors : elle a DEJA un petit-ami, alors elle m'a donné ce râteau.
Joy me souhaita une bonne fin de soirée. Bonne fin de soirée...pff tu veux rire ou quoi ? Une MAUVAISE fin de soirée plutôt, oui !
Je fais un sourire timide et je lui dis : « De même. Amuse toi bien avec...avec ton petit-ami. ».
Ne me prend pas pour un naïf. Le ''Quelqu'un'' ne peut-être QUE SON BOYFRIEND.
Elle me sourit. Je fais un sourire craquant. Elle se retourne et s'éloigne. Mon sourire retombe.
Je suis seul sur la plage. Le vent souffle sur mes cheveux. Je ramène mes cheveux mi-longs en arrière.
J'éclate en sanglots. Je pose ma tête contre mon bras qui est posé sur mon genou. Je pleure.
Jamais je ne connaîtrais l'Amour avec un grand A.
Jamais je ne pourrais dire à une fille : « What ment so much to me
Just fading away
I need you right by my side
To get me through the day
With eyes so blue
And a smell so bright
You're beautiful, you know
And we were just so right


Just know you're my baby
So please don't leave me
The one who makes me happy
You're the one who makes me happy.
 ».
Jamais.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: With eyes so blues, and smile so bright, You're beautiful you know and we where just so right. // Joy Evans   Dim 7 Déc - 21:48

Je pense que cette soirée je m'en souviendrais longtemps . Si je devais la décrire en un mot je dirais bizarre ,pourquoi bizarre ? Tout simplement parce que la situation l'est, malgré tout le charabia de paytah et ses compliments , j'ai cette impression que cela n'est que du mensonge , qu'il ne le pense pas. Mais une partie de moi veux y croire mais ce n'est qu'une fine partie de mon être . En faite je ne sais pas pourquoi je l'ai embrasser sur la joue . Peut être parce que j'ai eu peur de le vexé ? Parce qu'ils me regarder avec son air de chien battu ? Je n'en sais strictement rien .

Ma soirée n'aurait pas du se passer comme ça , le mec que j'attendais aurait dû venir ,à la place de Paytah . Le truc avec Paytah c'est qu'il a beaucoup de charme et sait s'en servir . Le problème c'est que moi je ne suis pas une fille facile , ou du moins pas aujourd'hui , je pourrais l'être mais a la fois j'ai pas envie . Mais bon je reviens à Paytah , comme je disais ce n'était pas le mec que j'attendais . Mais qui est celui que j'attendais ? Je n'ai aucune idée , seulement une pensé à quelqu'un en particulier . Cette personne là , que d'ailleurs je compte bien aller retrouver .

Avant ça je dois répondre a Paytah qui est à côté de moi. Il a l'air dessus , dessus de quelque chose , de ma réponse mais aussi de quelque chose d'autre . Ce mec a l'air de ne pas être sur de ce qu'il dit .
Avant je penser à une personne , qu'il fallait absolument que je vois et bien cet personne c'est celle , je crois, que j'attendais , que j'espérais voir à la place de Paytah . Parce que comment dire on se connait depuis pas longtemps cette personne et moi , mais j'aime passer du temps avec , parler des heures et rigoler ensemble. Alors que avant je n'avais pas ce sentiment en moi .

Je sors enfin de mon silence ,je lui dis que je ne veux pas sortir avec lui pour les raisons suivantes . Il soupir ,baisse la tête . J'espère qu'il me comprend , qu'il comprend mon choix. Même si je vois bien qu'il est dessus de ma réponse . Désolé Pay. Mais je serais de toute façon revenue sur ma décision .
Il le dit qu'il respecte mon choix ,ce qui me rassure . Je le regarde puis lui répond

-«Je suis contente que tu accepte mon choix et j'espère que tu me comprends »

Je garde le silence pendant longtemps . Regardant la mer , bleu foncé , se fondre dans la nuit . Puis je me dit qu'il serait temps que j'y aille , retrouver cette chère personne . Je me lève regarde paytah et lui dit

-« je dois y aller , je dois aller voir quelqu'un, passe une bonne fin de soirée . Bye »

Je lui re souris ava t de me retourner et de le laisser à nouveau seule , sur le sable face a la mer . Pensive je men vais retrouver mon ami ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: With eyes so blues, and smile so bright, You're beautiful you know and we where just so right. // Joy Evans   Mar 2 Déc - 23:45

J'ai menti, je sais.
Je joue avec la fille.
Je la manipule.
Je n'aime pas ça.
Mais je n'ai pas le choix !
Je fais comme Ty, je le copie.
Ce n'es pas mon genre de demander à une fille de sortir avec moi comme ça. Ce n'est pas mon genre de faire tout ce cinéma inutile.
Je me force à lui dire que je l'aime.
Je ne l'aime PAS. Enfin, pas comme ça. Je l'aime amicalement, pas en amour. J'aime Meika. Pas Joy.
Ty était un idiot. Je le copie. C'est nul !
Joy ne dis rien. Elle m'écoute.
Je l'embrasse une deuxième fois. Je fais le loveur. Elle ne me repousse pas. Ouf. Pour la première fois de ma vie, j'embrasse une blonde. Wow. Mon rêve se réalise. Un baiser simple et doux comme le premier, mais qui dure plus longtemps. Je ne regrette pas le baiser. Mais je regrette de lui mentir et de lui demander droit dans les yeux si elle veut sortir avec moi. Elle me dis qu'elle ne sait pas, puis elle me dit non. NON?!
« Non ?! », m'écriais-je en levant un de mes sourcils, choqué.
Pour la deuxième fois de ma vie, je me prend un râteau. Le premier, c'est Meika. Enfin...Meika c'est plus compliqué.
Mais...What the ? Pourquoi elle refuse ? Moi si j'étais la fille, j'aurais dis oui. Elle sait pas ce qu'elle râte. La technique du film n'a pas marché. Ni celle de Ty. J'avais raison  de dire que mon cousin est un idiot ! Comment a t-il pu avoir Kendall avec sa technique stupide ???
Joy prétexte qu'elle doit réfléchir. Je connais cette phrase. Joy Crawford m'a fait le même coup. Mais qu'est-ce qu'elles ont besoin de réfléchir les filles, sérieux ? Y a pas à réfléchir. Y a qu'à dire oui !
Je resterais célibataire toute ma vie avec des filles pareilles. Je serais comme un moine. Oh for the life of me !
Joy dit qu'on se connait à peine. Ben...Ty est déjà sorti avec des filles qu'il connaissait à peine, et puis dans les films ou les Disney, les gens sortent avec des gens qu'ils connaissent à peine !
Mon sourire a disparu, mon regard est devenu triste. La blonde de Dallas l'a sans doute remarqué, parce qu'elle m'embrasse sur la joue.
MON PLAN N'A PAS MARCHE ! MEIKA NE SERA JAMAIS JALOUSE D'UNE FILLE ET NE SORTIRA JAMAIS AVEC MOI ! Je n'ai plus qu'à attendre, attendre, attendre et rien que ça. Pffff.
La vie n'est pas un conte de fées.
J'entends Joy qui me demande de la suivre. Je la rejoins doucement, déçu. Je suis très déçu, profondément déçu. Une fois de plus, j'ai été naif.
"Je suis désolé mais je ne sors pas comme ça avec les gens ,surtout dès la première fois que je les vois."
Elle me souris.
Je la regarde puis pousse un énorme soupir avant de baisser la tête. Je la comprend, je respecte ses choix.
« Je comprend. Je t'en voudrais pas si tu ne veux pas sortir avec moi. », lui dis-je. Les vagues s'échouent sur la plage.
Je lui fais un de mes sourires craquants.
Je ne l'aime pas. Pourquoi jouer avec son cœur ?
Pour Meika. Pour avoir Meika. Et pour sortir avec une blondinette une fois dans ma vie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: With eyes so blues, and smile so bright, You're beautiful you know and we where just so right. // Joy Evans   Lun 1 Déc - 17:21

Qu'elle idiote il t'a embrasser et toi tu l'a giflé comme une idiote ... Maintenant tu es seule , dans le noir . Mais qu'est ce que tu attends Joy ? Va le chercher , mais tu n'as pas envie , pas envie de lui courir après . Après quelques minutes de solitude il t'a rejoint il te regarde d'un regard amusé

 « Dis donc Cendrillon, tu ne crois pas que tu as oublié quelque chose ? Il n'est pas encore minuit, alors pourquoi tu t'enfuis en laissant ton pauvre prince charmant Kenai tout seul ? Tu es vraiment une bonne Raiponce, il te manquait juste la poêle pour pouvoir bien m'assomer ? Suis-je aussi moche que Quasimodo ou que le prince dans la princesse et la grenouille pour que tu me repousse comme ça ? ».

Cendrillon , raiponce , Quasimodo ? Il aime Disney en tout cas , tu le regardes , il pouffe de rire , te prends les mains , son regard croise le tien .

« Joy !  Crois-tu aux coups de foudre ? Je...J'ai craqué sur toi dès l'instant où je t'ai vu ! Je t'aime. Tu compte  beaucoup à mes yeux ! Je suis sincère. Sens comme mon cœur bats fort pour toi. »

Non je n'y crois pas ou du moins pas avec toi . Et Joy ! Pourquoi tu es comme ça ?
il prend une de mes main et la met sur sa poitrine . Mais qu'est ce qu'il fait celui là ?

 « Alors, tu vois ? Je t'aime mon ange. » Mon ange ? OH c'est trop mignon , qu'il est beau ce mec ! Il reprend « Mon amour, si...si tu ne veux pas de moi...ce n'est pas grave je...je serais seul...je... » Il part , en faite non il revient vers toi et te murmure « Je t'aime Joy. » Mais , mais pas moi , enfin je crois ... Il t'embrasse à nouveau mais là tu ne le repousse pas , le même baiser qu'avant simple et délicat ...Il te regarde

« Tu veux bien devenir ma petite-amie ? ».

NON ! voilà ta première réponse tu veux dire non mais au lieu de ça tu lui dis :

" je n'en sais rien , je sais pas ,non ... enfin je dois réfléchir ... on ... se connait même pas , tu ne m'as vu qu'une fois ."

Tu lui fais un bisou sur la joue et part en direction de la plage le laissant de nouveau en plant , bon maintenant Joy arrête de lui tourné le dos , tu te retourne vers lui

"Bah tu viens ou pas ? " Tu repars et essayes de savoir qi il vient vers toi , il te suis du moins c'est ce que tu crois . Tu marques un pause .

"Je suis désolé mais je ne sors pas comme ça avec les gens ,surtout dès la première fois que je l'ai vois "
Tu le regarde lui souris , son regard sombre et magnifique mais à ce moment là tu penses à quelqu'un d'autre
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: With eyes so blues, and smile so bright, You're beautiful you know and we where just so right. // Joy Evans   Dim 30 Nov - 2:45

Je l'ai complimenté. C'était sincère.
Elle ne me remercie pas, mais dans son regard, je lis un remerciement. Elle ne m'est pas vraiment  indifférente. J'ai craqué à moitié sur elle. Elle est belle et à l'air sympa.
Il faut que je l'ai !
Je lui ferais croire que je l'aime à 100% -alors que je l'aime à...75%- et je sortirais avec elle. Puis, un jour, je lui dirais que je me sers d'elle pour rendre jalouse Meika.
Je ne sais pas pourquoi j'ai eu cette idée. Mais je l'ai eu.
Alors après avoir attendu longtemps, je me tournais vers la blonde. Mes cheveux longs flottaient au vent. Je plongeai mon regard flamboyant dans celui de glace de Joy.
Je posais ma main sur la joue de la jeune-fille et la regardais.
J'avais vraiment envie de l'embrasser.
Alors je me penchais sur elle et l'embrassais doucement sur les lèvres.

J'aurais pu l'embrasser à la French Kiss, mais je n'ai jamais embrassé de filles comme ça de ma vie. Alors, je fis un baiser simple, normal, sweet. J'avais fermé mes yeux de Chinois, savourant le moment. Les lèvres de Joy étaient douces et ...pourquoi je sens une main me repousser ? REWIND.
J'ouvre mes yeux bridés.
Joy n'a pas l'air contente. CLAC !
La gifle me fit tourner la tête.
Je posais ma main sur ma joue brûlante. Je ramenais des mèches de cheveux derrière mon oreille droite puis levais mes grands yeux innocents vers la blondinette. Mes yeux se remplissent de tristesse. Pour une fois que j'ai le courage de foncer...je reçois en récompense une gifle.
Je croisais le regard de Joy. Le sien était désolé.
Elle se leva puis s'enfuit en courrant.
Je me relevais, puis la regardais courir sur la plage, fuyant loin de moi.
Je me retourne, ramène mes cheveux longs en arrière puis ferme mes paupières. Qu'est-ce que j'ai fais ?

Je me revis au mariage de ma sœur, embrassant Meika Cloud par surprise. Je la revis, étonnée et effrayée. Elle m'avait juste dit : « Paytah ? ». Elle ne m'avait pas giflé. Mais son frère s'en était pris à moi après. J'avais embrassé Meika cette nuit là, alors que tout le monde faisait la fête, parce que je voulais provoquer son frère et elle pour savoir pourquoi Meika ne voulait pas de moi ET AUSSI parce que j'en avais eu très, très envie. Là aussi, j'ai eu un élan de courage surhumain pour embrasser Meika. J'ai récolté  des coups de poings, une belle punition, de la culpabilité et des pleurs. J'ai regretté mais en même temps non. J'ai assumé.
Quelques fois encore, je meurs d'envie d'embrasser Meika. Mais je ne cède pas à la tentation. Je me fais violence. Je ne veux pas forcer Meika. Si un jour je dois l'embrasser, je veux qu'elle le veuille aussi. Je ne veux pas la forcer.
He bien là avec Joy...j'avais vraiment eu envie de l'embrasser. J'avais eu du cran. Je pensais que ça allait être comme dans les films ou les Disney. He bien non. Elle m'a giflé. La magie n'a pas eu lieu.
Je suis très fort pour les baisers surprises : je suis un expert ! Pour Olathe, mon ex, ça a été pareil. Sauf qu'elle a partagé le baiser.
Je reste seul sur la plage les cheveux au vent et je m'écrie très fort : « RAAAAAAAAAAAAH MAIS QUEL IDIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOT !!!! ». Je tire mes cheveux.
Je n'ai visiblement pas retenu la leçon avec Meika.
Il me faut Blondie.

Je me laisse tomber sur le sable. Je pose ma tête sur mes genous. Il faut que je la joue Ty.
Ty, mon cousin, sosie de Taylor Lautner, était un comique qui prenait les filles par les sentiments. J'allais l'imiter pour reconquérir la miss. Je me levais d'un bond et allais chercher Joy.
Je la retrouvais, désolée. Je m'approchais d'elle et lui lançais, le regard amusé : « Dis donc Cendrillon, tu ne crois pas que tu as oublié quelque chose ? Il n'est pas encore minuit, alors pourquoi tu t'enfuis en laissant ton pauvre prince charmant Kenai tout seul ? Tu es vraiment une bonne Raiponce, il te manquait juste la poêle pour pouvoir bien m'assomer ? Suis-je aussi moche que Quasimodo ou que le prince dans la princesse et la grenouille pour que tu me repousse comme ça ? ».
Je pouffe de rire. Je m'avance de Joy, lui prends les mains, puis me la joue comme Ty, en restant sincère de telle sorte que Joy ne remarque pas que je mentais : « Joy !  Crois-tu aux coups de foudre ? Je...J'ai craqué sur toi dès l'instant où je t'ai vu ! Je t'aime. Tu compte  beaucoup à mes yeux ! Je suis sincère. Sens comme mon cœur bats fort pour toi. »  ça c'était du Ty TOUT CRACHE !!!!! Je pris la main de Joy et la posais sur ma poitrine pour qu'elle puisse sentir battre mon cœur qui battais vite.
« Alors, tu vois ? Je t'aime mon ange. » Mince, mon ange, c'est nul, non ? « Mon amour, si...si tu ne veux pas de moi...ce n'est pas grave je...je serais seul...je... »
Je fis semblant d'être triste. Une larme coula sur ma joue. « Je t'aime Joy et tant pis si tu me crois pas ZUT ! ». Je fis semblant de partir.
Le monde du théâtre ou du cinéma était fait pour moi. Ty et moi, nous étions les seuls de la famille capable de mentir et faire semblant à la perfection.
Je n'aimais pas être hypocrite, mais il le fallait bien dans certaines situations. Je mentais tous les jours au sujet de mon secret.
Je revins vers Joy, relevais son menton, plongeais mon regard amoureux et flamboyant dans le sien, puis je lui murmurais : « Je t'aime Joy. ». Je l'embrassais une seconde fois, puis je lui demandais, comme le faisait si bien Ty : « Tu veux bien devenir ma petite-amie ? ».
Il FALLAIT QU'ELLE ACCEPTE ! Sinon pour avoir Meika, c'était foutu !
Qu'est-ce que je ne pouvais pas faire pour avoir Meika Cloud !
J'attendis avec impatience la réponse de la jolie blondinette aux yeux bleus, la Cendrillon de Dallas, la Raiponce qui m'avait giflé, j'ai nommé Joy Evans.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: With eyes so blues, and smile so bright, You're beautiful you know and we where just so right. // Joy Evans   Dim 30 Nov - 1:21

Oui tu n'avais pas l'habitude de te faire aborder, d'être belle aux yeux de quelqu'un ,oui tu y prenais goût mais difficilement . Pourtant tu avais un beau gars à côté de toi . Cette tu le reconnaissait mais quelque chose te bloqué. Et si il se moquait de toi ? Si il avait une petite copine ? Tu n'en savais rien . Pourtant ces question n'étaient pas la vrai cause de ton angoisse , de ton mal-aise . En faite tu n'aimes personne et personne ne t'aime . C'est le problème tu as peur de te faire aborder comme on a peur de l'inconnue, l'inconnu fait peur et pour toi l'inconnu c'est de te faire aborder . Personne ne te remarquer car une personne le faisait pour toi , quand tu étais avec elle on te remarqué mais les autres jours tu étais ordinaire , invisible . A côté de toi l'amérindien attendais sagement comme on pourrait le dire . Mais il finit par répondre. Tu espérais ne pas l'avoir blesser avec l histoire de pointage du doigt.

« Moi non plus je n'ai pas l'habitude de draguer ! »

T'inquiètes pas on est deux penses-tu dans ta tête .

« Tu es vraiment très belle. »

Il a dit que tu étais belle Joy . BELLE! Tu étais tellement contente tu plaisais à un garçon en plus mignon!

« Je suis un artiste et sur scène, quand je fais une dédicace, j'ai l'habitude de montrer du doigt la personne en question. Mais je te l'accorde, je n'aurais pas du faire ça. Ce n'est pas très poli, surtout pour une jolie fille comme toi. ».

Et bah dit donc merci pour les compliments . En faite tu ne lui répondais pas en face mais par télépathie en espérant qu'il comprenne le langage télépathique.
Tu regardes la mer décider à ne pas lui répondre . Les vagues ramenaient avec elles l'air frais de la nuit , l'air marin que au par-avant tu ne connaissais pas
c'est sur que ce n'est pas à Dallas que tu vas pouvoir respirer cette air . De l'autre côté de l'horizon tu t'imaginais d'autres paysages que tu avais envie de connaitre mais que hélas tu ne connaissais pas . Là-bas il y avait l'Europe l'Afrique et même l'Asie. A côté de toi paytah te regardais et tournais son regard puis te regardais et tourner son regard il fit ça une bonne dizaine de fois avant de se raclait la gorge. Il joue avec ses mains puis s'approche te poses la main sur ta joue . Il s'approche et t'embrasse délicatement, tu ne sais pas quoi tu réagis pas au bout de trois secondes tu le repousses et le gifle. CLAC . Pardon . Tu le regardes désespérer , désolée tu t'en vas en courant. Une fois bien loin de lui, tu repenses à son baiser il n'était pas désagréable, simple, tu essayes d'oublier ce baiser , mais impossible , limage reste fixe son regard sombre dans le tient , perdu. Tu regrettes de l'avoir giflé mais tu l'as. Fais parce que ça te semblait juste . Ça te semblais juste , Joy ? Tu viens de perdre un mec juste parce que ça te semblais juste ? Mais quelle idiote tu es , qu'elle idiote ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: With eyes so blues, and smile so bright, You're beautiful you know and we where just so right. // Joy Evans   Mar 25 Nov - 19:58

Elle est partie. Elle n'a pas écouté toute ma chanson. Elle est allée sur la plage.
Je l'ai retrouvée ; d'elle je me suis approchée, je me suis assis à ses côtés et je lui ai fais un magnifique sourire. Mais elle a baissé son regard pour éviter le mien, un regard doux et séducteur à la fois. Elle n'aime pas se faire draguer ? Enfin, toutes les filles adorent ça voyons !
Ma façon de draguer est particulière : des sérénades, de beaux sourires, de la galanterie, beaucoup de charme et de la gentillesse. Le naturel quoi.
Je pense alors que je lui ai fais peur. Alors je m'excuse. Je lui demande pardon.
Elle ne me répond pas. Peut-être qu'elle s'en fiche.
Ça me rappelle Meika. Quand je me suis excusée l'autre fois auprès de celle que j'aime mais qui ne m'aime pas encore, cette dernière est restée longtemps silencieuse. Un silence lourd et pesant.
Le silence de la blonde aux yeux bleus-gris n'est pas aussi pesant, mais il n'est pas pour autant absent ! Il est là, bel et bien là.
Je me présente, mais il y a toujours ce silence.
Puis soudain, elle décide de me répondre et se présente à son tour. Elle s'appelle Joy Evans et viens de Dallas.
Dallas...ton univers impitoyaaaable.
Au nom de Joy, mon cœur a eu un petit pincement. J'ai repensé à Joy Crawford, une rouquine qui ressemble énormément à Bella Thorne (ma star préférééééeeee), sur laquelle j'ai craqué avant de rencontrer Meika. Joy Crawford m'a abandonné cet été, alors que j'avais le plus besoin d'elle pour surmonter la mort de mon cousin Ty (le sosie parfait de Taylor Lautner et la star de Wynwood, très connu pour ses bêtises en tout genre) et que je voulais lui déclarer ma flamme. Elle m'a brisé le cœur, elle m'a fait plonger encore plus dans une crise d'adolescence cet été. Je lui avais menti pour la protéger, mais elle ne m'avait même pas pardonné : pas le temps. Je me souviens de son SMS : ''Laisse-moi réfléchir.'', alors que je lui avais supplié de me pardonner. Je suis allé quelque jours après, devant sa chambre avec des fleurs et une chanson, ma chanson pour elle. Mais elle n'était pas là. Elle était partie. Loin de Wynwood. Loin de moi.

Mais heureusement, quelques jours après, au plus fort de ma tristesse, une magnifique Sioux, une Pocahontas, s'est approchée de moi. Et là, j'ai craqué.
Meika est entrée dans ma vie. Un peu trop d'ailleurs.
Mais hélas, mon amour pour elle n'est pas réciproque. J'ai promis d'attendre et j'attendrais. Même toute ma vie. Enfin...pas toute ma vie quand même !
Je l'aime tellement ma Meika...que j'ai décidé de la rendre jalouse avec cette Joy Evans qui vient de Dallas !
Je ferais croire à Joy que j'ai vraiment craqué sur elle. En même temps, c'est à moitié la vérité ! J'ai vraiment craqué à moitié sur elle.
Si j'ai fais croire à des gangsters pour sauver Mikah Low, que j'étais un chef de gang et de trafics, je pouvais faire croire à une jolie blonde que j'avais craqué sur elle à fond et que je ne voulais que elle.
Nouvelle, fraîchement arrivée, Blonde, Jolie, Visage-Pâle, un nom qui fait rêver...la fille PARFAITE pour rendre jalouse Meika.
Je sais que je me mets de nouveaux dans de beaux draps. Mais je veux rendre jalouse Meika pour l'avoir.

Je ne l'ai pas vexé. Ouf ! Elle me sourit. Oh son sourire est...waouh. Eclatant ! Magnifique ! Merveilleux ! C'est la candidate PARFAITE, la candidate IDEALE !
Elle est trop belle ! J'ai toujours craqué sur les blondinettes.
Elle me reprocha de l'avoir montré du doigt et me confia qu'elle n'avait pas l'habitude de se faire draguer. Elle me fait un autre sourire de princesse.
Magnifique, elle est magnifique !
Je pouffe de rire et avoue : « Moi non plus je n'ai pas l'habitude de draguer ! ». J'émets un rire plus fort, un rire un peu cassé. Je suis parti des PS principalement pour ça. Je ne suis pas un dragueur parfait. Je suis un Artiste. Un AP.
Je ramène mes cheveux longs en arrière et je fixe d'un regard séducteur et un peu hautain la blonde.
« Tu es vraiment très belle. », lui dis-je tout bas.
Je repensais à son reproche, puis je lui expliquais : « Je suis un artiste et sur scène, quand je fais une dédicace, j'ai l'habitude de montrer du doigt la personne en question. Mais je te l'accorde, je n'aurais pas du faire ça. Ce n'est pas très poli, surtout pour une jolie fille comme toi. ».
Je lui fais un clin d’œil puis éclate de rire.
Je ne suis peut être pas un PS ni un dragueur, mais je sais une chose importantes : les filles aiment entendre de belles paroles. Les compliments sont à privilégiés. Je complimente la Belle, mais mes compliments sont sincères.

Je me retourne pour regarder la mer. J'observe longuement les vagues. Longtemps. Longtemps.
Je regarde ensuite du coin de l'oeil Joy. Je détourne mon regard. Puis je recommence. Une fois, deux fois, trois fois, quatre fois, cinq fois, six fois, sept fois, huit fois, neuf fois, dix fois.
Je joue avec mes mains.
J'hésite.
Je ne veux pas perdre une potentielle amie.
Mais pourtant...
Dans les films, on le fait bien non ?
Je racle ma gorge.
Je regarde du coin de l'oeil la blondinette de mon regard de feu. Je baisse le regard, puis, je me tourne vers elle.
Je pose ma main sur sa joue et je plonge mon regard dans le sien.
Ses yeux sont magnifiques. Elle est trop belle.
Désolé pour ce que je vais faire. Pardon Meika. Pardon Joy.
Je me penche sur la blondinette et l'embrasse doucement sur les lèvres.
Je suis un mauvais dragueur. Alors j'essaie toutes les techniques.
La technique du jour : la technique des films et des séries. Un inconnu embrasse une inconnue alors qu'ils ne se connaissent même pas.
On verra bien ce que ça donnera .
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: With eyes so blues, and smile so bright, You're beautiful you know and we where just so right. // Joy Evans   Ven 21 Nov - 19:24

Tes pas raisonnent pendant que tu sors du bar , toujours aussi gêner , derrière toi la chanson continue jusqu'à que tu entends des "ooooouuuuuuuuhhhhhh" , tu accélères comme si tu avais peur qu'il te rattrape . Tu arrives sur la plage , tu prends une bonne bouffée d'air , le sel remplis tes poumons à leur tour .Tu enlevas tes escarpins noir , le sable sous tes pieds , il était froid , humide , mais doux . tu t'assoies sur le sable regardant les vagues allé et venir , tu repenses au garçon qui t'as draguer juste avant , il était mignon certes , tu voulais te faire draguer aussi mais la situation était mal choisi surtout te montrer du doigt , les regards te mitrailler ce n'était vraiment pas top . A ce moment là , quand il a commencé à chanter sa chanson , tu as repensé à que auparavant tu n'avais jamais plu à un garçon ou du moins personne était venue te parler et te dire que tu était mignonne , ça nan . Même que lors de ton premier bal tu n'as même pas était invité à danser pour un slow , qu'elle honte . Tu entends des as , quelqu'un s'approche , tu espères que ce n'est pas lui mais à la fois tu as envie , c'est bizarre comme sentiment mais bon .
Il s'approche de toi , te regarde et te sourit , tu baisse la tête pour éviter son regard , il enlève ses chaussures et ses chaussette , silence . Il est le premier à parler .
« Hey, ça va ? », sa vois est douce mais à la fois grave . Tu ne réponds pas
« Je t'ai fais peur, pas vrai ? Si je t'ai fais peur, je m'en excuse...Ce...Ce n'était pas dans mes intentions ! »
Non tu ne m'as pas fait peur tu m'as surpris c'est tout , c'était pas terrible de me foutre la honte et puis necore heureux que tu ne voulais pas me blesser
Pardonne-moi...si...si je t'ai blessé. «»
« Je m'appelle Paytah. Paytah Yellow. Et toi c'est comment, belle inconnue ? ».
Pff belle inconnue ...
« Tu es nouvelle pas vrai ? ».
Tu hésitas à répondre pendant un court instant , mais tu lui répondis malgré tout .
"Hey , oui ça va , moi c'est Joy , Joy Evans , je viens de Dallas "
Tu marquas un courte pause
"Oui je suis nouvelle je suis arrivé cette année , non tu ne m'as pas vexer "
tu le regardas et lui sourit à son tour. Son regard noir , presque aussi noir que la nuit , ils était beaux , simples mais beau , tu vis à présent qu'il n'était pas asiatique mais Amérindien .
" Mais ce n'était pas terrible de me montrer du doigt , d'autant plus que jen'ai pas l'habitude de me faire draguer"
Tu souris gêner et tourna la tête.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: With eyes so blues, and smile so bright, You're beautiful you know and we where just so right. // Joy Evans   Dim 16 Nov - 14:51

Je ne suis pas un dragueur. Non, non, non. C'est pour ça que j'ai quitté les PS. Je suis un artiste.
Quand j'ai vu cette blonde...je sais pas. Je l'ai trouvé trop belle. Et là, ça a fait TILT ! Je me suis dit : il me la faut pour rendre jalouse Meika.
Meika, c'est une Sioux qui est à Wynwood. Avec elle, on est les deux seuls Amérindiens dans cette école de Visages Pâles. C'est simple : j'ai craqué. J'ai craqué dès l'instant ou je l'ai vu.
Mon coup de foudre est devenu réel et je suis vraiment, vraiment amoureux d'elle.
Je lui ai dis 4 fois que je l'aimais-2 fois en Lakota, 1 fois en chantant et 1 fois en Anglais-. Mais elle ne veut pas de moi...Du moins...pas encore. Son cœur souffre, alors elle m'a demandé d'attendre et de l'aider. Mais le truc, c'est que moi aussi mon cœur est brisé : avec les filles, ça n'a pas toujours été la réussite. Je suis sortit qu'une seule fois avec une fille. Une Sioux de ma réserve, Olathe Littlewood. J'ai décidé de me séparer d'elle quand j'ai appris que j'irais à Miami. Ça, ça m'a brisé le cœur. Mais avant Olathe, j'avais eu un béguin pour Alexandra Wayland, ma meilleure amie d'enfance. Je ne lui ai rien dis par contre, parce que, j'étais super timide.
Après Olathe, j'ai craqué sur Joy Crawford, une rouquine qui ressemble à Bella Thorne. Mais...je lui ai menti sur une histoire de vengeance, je suis allé lui demander pardon mais...elle est partie du jour au lendemain, sans prévenir. Je ne sais même pas si elle m'a pardonné, je ne sais même pas si elle m'en veut. J'ai alors cet été plongé dans une dépression à cause de Joy ET la mort de mon cousin, Ty Noah Swan, le sosie de Taylor Lautner. Et puis un beau jour où je buvais de la bière, m’apitoyant sur mon sort, dépressif, que j'ai rencontré la plus belle des filles, j'ai nommé Meika Cloud.
Et depuis ce jour, je suis foutu !
Je l'aime tellement. Je ne peux pas décrire. Je l'aime encore plus que j'aimais Olathe. Et je peux vous assurer, qu'Olathe, je l'aimais !

Enfin bref. Du coup, pour faire réagir la belle Pocahontas, il faut que je la rende JALOUSE. La blonde est parfaite. Je vais lui faire croire que je veux sortir avec elle, sans lui révéler mon stratagème et ma ruse ! Je la drague, elle ne réagit pas. Elle ne parle pas. Elle me regarde, étonnée.
Sérieux, elle est trop, trop, trop belle ! -Ah... ! Si j'avais pas Meika!- Je drague comme je peux, je ne suis pas PS. Mais en revanche, je suis un AP. Alors, j'ai décidé de la draguer en AP.
Je monte sur scène, j'annonce le chant, je fais une dédicace, je montre la blonde du doigt.
Elle semble gênée.
Je chante, je suis à fond.

« What meant so much to me
Just fading away
I need you right by my side
To get me through the day
With eyes so blue
And a smell so bright
You're beautiful, you know
And we were just so right 
».
Alors que je m'apprête à chanter de nouveau le refrain 3 fois pour finir la chanson : « Just know you're my baby
So please don't leave me
The one who makes me happy
You're the one who makes me happy 
», je vois que la blondinette aux cheveux ondulés s'en va.
Quoi ? Est-elle aussi émotive que moi ? L'ais-je blessé ?
Rah quel idiot !
Vite, j'enlève la bandoulière de ma guitare électrique, j'abandonne mon instrument sur le sol et je cours à la poursuite de la fille. Le public me suit du regard en criant : « Oooooooooooooh ! ».
J'ai laissé le groupe et ma cousine Yepa en plan. Tant pis ! Cette fille, c'est la perle rare !
La perle rare de la jalousie !
Je suis de loin la demoiselle. Elle va sur la plage. J'aime la plage et la mer.
Elle s'assoit.
Je l'observe un moment en souriant.
J'enlève mes chaussures et mes chaussettes. J'aime marcher sur le sable pieds- nus.
Puis je m'approche, normalement, comme si de rien n'était.
Je passe derrière la fille, puis je m'assois à ses côtés.
Je ramène mes jambes contre moi, puis je tourne ma tête vers la fille Blanche aux cheveux dorés.
« Hey, ça va ? », lui demandais-je de ma voix douce, grave, chaude et faible. Je reste un moment silencieux. « Je t'ai fais peur, pas vrai ? Si je t'ai fais peur, je m'en excuse...Ce...Ce n'était pas dans mes intentions ! »
Et si elle avait déjà un mec ? Je l'aurais dragué sans scrupules !
« Pardonne-moi...si...si je t'ai blessé. »
Je plonge mon regard noir dans ses yeux bleus. Des couleurs rouges, jaunes, et oranges éclairent mes iris.
« Je m'appelle Paytah. Paytah Yellow. Et toi c'est comment, belle inconnue ? ».
Je lui fais un sourire.
Elle doit être nouvelle, je ne l'ai jamais vu auparavant !
« Tu es nouvelle pas vrai ? ».
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: With eyes so blues, and smile so bright, You're beautiful you know and we where just so right. // Joy Evans   Ven 14 Nov - 20:27

La musique raisonne dans tes oreilles , tu écoutes en fredonnant la mélodie pourtant tu ne fais pas attention aux paroles . Tu regardes autour de toi , tu es seule , franchement quelle idée tu as eu de venir dans ce bar , tu as envie de partir pourtant tu ne le fais pas , en faite tu espères rencontrer un beau mec parmi cette foule . Tu appelles le serveur et lui commandes un coca , tu nn'es pas une alcoolique , tu peux de temps en temps prendre un verre mais franchement tu n'as que 16 ans . Tu ouvres ta canette de coca quand ton téléphone vibre , c'est Mary . "Hey ma sista ! Ca va ? " tu lui réponds "Hey Frate! Oui et toi ?" "Super et toi les cours ?" "Ca va c'est posey et toi ?" "Mouai , mais c'est pas pas pareil sans toi :(" "T'inquiète pas tu vas t'habituer et à moi aussi tu me manques." Alalalala cette foutue Mary elle réussit toujours à te mettre la boule à la gorge , alors que t'es tranquille avec ton coca , elle doit te faire regretter ton chois l'instant d'une seconde . "Et mon père il t'a parlé ? Et ma sœur ? "

Pas de réponse.

Tu sirotes ton coca, exaspérer tu tournes la tête , un gars te regardes , en faite nan il te fixe . Mais qu'est ce qu'il a à me fixer comme ça je peux comprendre que je sois belle mais pas besoin de me fixer comme ça ? Euh Joy tu n'exagère pas un peu là ? En tout cas tu jettes un œil sur lui , il est plutôt mignon et a du charme , on dirait un asiatique mais tu n'es pas sûr et puis c'est pas ton style d'abord . Il s'avance vers toi et te fais un sourire trop mignon .
« Salut beauté. Tu es nouvelle dans le coin ? »
Oh c'est un dragueur , toi qui pensais que c'était plutôt le mec du genre à chanter pour draguer . Mais tu sens que derrière toi il est gêné , tu souris car tu trouve ça craquant . Il se ressaisit .
« Tu t'appelle comment ? »
Tu dis rien et sirotes ton coca , attendant de voir de quoi il est capable en gros un test . Il t'écarte les mèches te tes cheveux et te passe par derrière un collier en or . Tu réagis toujours pas , en faite tu ne sais pas quoi faire . Mais pour qui il se prend ? Tout d'un coup il se met de bout sur le bar . Mais qu'est ce qu'il fait ?
« Mesdames, mesdemoiselles et messieurs...Ce soir, je vais interpréter un chant pour une fille adorable qui est dans cette salle. »
C'est moi ou quoi ? Mignone ? Il a pris de l'assurance on dirait , car il lance à la foule .
« Cette fille, c'est ELLE!!» dit-il en te pointant du doigt , qu'elle honte , tu as envie de partir , rouge de honte tu ignores ,tu vas passer ta soirée à l'ignorer Joy ? Je te signale que c'est toi qui voulais te faire aborder ce soir et bien ton souhait est réaliser ma vieille .Et tu ne t'ai pas tromper c'est vraiment l mec à draguer en chantant .

Il commence à chanter et c'est seulement à se moment là que tu te rends compte que c'est le chanteur d'avant . Sa voix est belle et douce alors que avant elle était plus rock'n'roll , les regards pointé vers toi tu regarde , ton portable , 00h17 , demain tu as cours il faudrait mieux que tu rentres , en faite tu cherches surtout une excuse à toi même pour fuir cette situation . Tu finis ton coca , le laissant sur le bar et quittant cet endroit . C'est à ce moment là que Mary ce décide de te répondre . Et bien c'est pas trop tôt "Ton père rien mais ta sœur à pas l'air dans son assiette" Tu n'as pas envie de répondre tu quittes cet endroit les regards toujours sur toi , laissant le pauvre gars chantait pour toi désolé mais j'ai pas la tête à ça .

Dehors l'air est froid , tu essaies d'oublier ce moment quelque peut humiliant , tu te diriges , vers la plage , le bruits des vagues t'apaise , tu t'assoies dans le sable et repense au gars , tu te remémore son visage basané ses chevaux long brun et ses yeux bridé , ce visage t'es familier est-il de l'académie ? Tu prends une grande bouffé d'air , tu entends des pas se rapprocher et ce mêler au bruit des vagues ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: With eyes so blues, and smile so bright, You're beautiful you know and we where just so right. // Joy Evans   Mar 11 Nov - 17:43


Il était 22h00 et j'étais toujours dans le bar. J'étais allé enlever un peu de mes extentions chez le coiffeur, du coup, j'avais les cheveux qui m'arrivaient jusqu'au cou. J'allais remettre les cheveux longs demain.
Je portais un t-shirt blanc, un jean troué avec une chainette, des bottes noires aux pieds, mon collier avec le crucifix à mon cou, des bracelets-dont le bracelet de Meika- et mes boucles d'oreilles en argent aux oreilles (deux à l'oreille droite et une seule à l'oreille gauche).
Je chantais depuis 21h30 dans le bar, donnant un concert gratuit aux clients. Ma petite cousine, Yepa , m’accompagnait, jouant de la guitare. J'avais aussi ma guitare électrique verte.
Je chantais des chansons de ma composition ou des reprises. Quelques amis Sioux m'accompagnaient au synthé et à la batterie. Je voulais jouer aussi de la batterie, mais Enapay, un Sioux que je surnomme Raiponce à cause de ses super longs cheveux- des vrais en plus!- , m'en a empêché. Du coup, je me retrouve avec le micro et la guitare.
Depuis que j'étais AP, je respirais la joie de vivre. J'étais heureux. Je m'amusais. Je faisais plein de projets.
Là par exemple, j'avais décidé de donner un concert dans un bar.
Le public adorait. Il en redemandait d'autre.

Fallait bien faire une pause, quand même. Sinon, j'aurais plus de voix !
J'allais donc au bar commander de la bière et un truc à manger.
Je tournais légèrement le regard et je vis...wow...une blonde trop canon juste à côté de moi. Oui, oui...j'aime Meika mais...mais...cette fille est trop belle !
Je reste un moment bouche-bée entrain de la regarder. Moi mon truc c'est les blondes. Mais ...je n'en ai jamais dragué une seule ! Normal...avec mon super talent de dragueur (ironie).
En tant qu'ex PS, je dois faire quelque chose.
Je m'approche d'elle, mes yeux bridés en arc de cercles. J'espère qu'elle me prendra pas pour un Chinois, parce que ça m'est déjà arrivé des tonnes de fois !
J'ai des ancêtres très lointains Japonais et Chinois, du coup, je ressemble beaucoup à un Asiatique.
Je regrette de ne pas avoir laissé mes cheveux longs. Rah ! Au moins, on me prendrait pour un Amérindien. Je suis un Sioux Lakota moi...pas un chinois...quoi que...On peut dire que je suis métissé. Enfin bref...

Je m'approche un peu plus de la blonde. Je lui fais mon sourire trop trop craquant. Je sais que j'ai pas à avoir peur : je suis le sosie de Booboo Stewart, j'ai le physique d'un PS, je suis un beau gosse.
« Salut beauté. Tu es nouvelle dans le coin ? »
NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!! C'est la honte de ma vie !!
Ex PS et toujours pas fichu de draguer...
Je racle ma gorge. Elle est trop belle  cette fille !
Il faut que je l'impressionne...Comment... ? OH je sais ! Je suis un AP...Alors je vais la draguer en AP !
« Tu t'appelle comment ? », lui demandais-je avant de lui écarter les mèches de ses cheveux et de sortir de derrière ses oreilles un collier en or. Je le lui donnais, puis je marchais à reculons en souriant tout en regardant la fille.
Cette fille...elle est trop craquante...Il me la faut ! Il me la faut absolument !
Il me la faut pour rendre jalouse Meika !!!
Je me précipite sur la scène que le barman a dressé spécialement pour moi, puis je m'écrie dans le micro : « Mesdames, mesdemoiselles et messieurs...Ce soir, je vais interpréter un chant pour une fille adorable qui est dans cette salle. »
Quand je suis sur scène, je ne suis plus du tout timide. J'ai de l'assurance !
« Cette fille, c'est ELLE!!», fis-je en pointant du doigt la Blonde trop canon.
Je fis un sourire mignon, puis je raclais ma gorge avant de chanter de ma voix douce ma chanson.
C'était la même que pour Meika...sauf que cette fois ça collait avec la phrase : « With eyes so blues ».
Ma voix est généralement rock quand je chante, mais...là je chante une chanson d'amour, alors elle est douce.

La seule manière que je peux parler aux filles c'est en chantant.
Si Meika était là, je pense qu'elle péterait un câble...si elle m'aimait...Quel dommage qu'elle ne soit pas là finalement !
Menfin bref...Je m'amuse bien à chanter cette chanson. J'espère que la blonde comprend les paroles.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: With eyes so blues, and smile so bright, You're beautiful you know and we where just so right. // Joy Evans   

Revenir en haut Aller en bas
 
With eyes so blues, and smile so bright, You're beautiful you know and we where just so right. // Joy Evans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Papy Blues
» Natural blues....Moby
» St-Louis Blues
» Hazel -- Behind Green Eyes .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: