AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Please Forgive me! -Meika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Please Forgive me! -Meika   Lun 10 Nov - 18:24

"Bonjour tout le monde, je sais que ça fait longtemps que je ne vous ai pas écrit mais comme c'est le week-end et que je n'ai rien de prévu en ce jour, je décide d'en profiter. La journée vient de commencer ici. C'est une journée comme toutes les autres. Il fait un temps superbe, on ne voit pas la mauvaise saison venir et les températures sont très appréciables, tout autant que celle du Dakota. Au moins ça, ça ne risque pas de me manquer. La promiscuité permanente est un peu pesante. Même pour moi. Il faut dire que je partage l'école avec beaucoup de fortes personnalités qui ne sont pas d'un accès facile et dont il est difficile de se lier d'amitié avec elles. Ce n'est pas facile de se retrouver tout seul. Sauf dans ma chambre bien évidemment ! Je n'ai pas encore de colocataire avec moi. C'est dommage. Cela fait des mois que je suis à Wynwood maintenant et je n'ai pas réussit à m'intégrer comme je le voulais. Nous avons eut une semaine d'intégration récemment. Je devais m'occuper d'une élève rebelle dans ma confrérie d'écolo tant détestée par les autres. Ca n'a pas été de tout repos. Bien que la fille en elle-même était gentille, sa vocation vis-à-vis de notre monde était triste à entendre et hélas soutenu par la majorité des êtres humains sur Terre. Enfin, ce n'est pas la pire. Vous vous souvenez probablement de Paytah Yellow ? Je n'arrive plus vraiment à le comprendre. Cette histoire de Pi Sigma lui monte à la tête. Que Isha ne se mette pas en colère en lisant mes mots ! J'ai géré des situations bien pire que celle d'un ami perdu dans le brouillard des bas instincts humains. Hélas, c'est celui que je connais le mieux à Wynwood et je reconnais bien avoir eu peur de le perdre à un moment donné. Ce n'est pas bien grave au fond, dans l'ensemble, la vie à Wynwood ne faudra jamais la vraie à Pine Ridge, mais je m'y adapte le mieux que je peux. J'espère que tout le monde va bien de votre côté. Si vous saviez à quel point vous me manquez. Dans votre dernière lettre, vous me parlez d'Akecheta qui aurait aidé à mettre au monde un poulain. Comment le petit se porte t-il ? Bien j'espère ! Je vous embrasse tous très fort avec d'énorme câlins à Hakan. J'attends impatiemment de vos nouvelles. Ah et papa ! Merci beaucoup pour la flûte que tu m'as fabriqué, elle est magnifique et sa musique envoûtante. Je prends d'énorme plaisir à y jouer."

Meika jeta un regard à l'objet en question qui reposait sur son bureau et sourit. Elle signa sa lettre lorsque quelqu'un frappa à la porte de sa chambre, attirant son attention aussitôt. Elle se leva alors de sa chaise. La jeune fille était vêtue d'un petit sweat orangé/saumon avec des motifs amérindiens et un pantalon noir. ICI Quand elle ouvrit la porte, elle se retrouva nez à nez avec Paytah, qui portait avec lui un carton rempli de gâteaux sur lesquels étaient marqué "Oublies-moi."

« Hello Meika ! Comment ça va ? Je t'ai emmené un petit quelque chose que j'ai fais moi même.»

Meika, bien qu'étonné de cette venue, jeta un regard au carton, qu'elle redressa rapidement vers le garçon. Elle n'était pas plus enchanté que ça de le voir et comment pourrait-elle en faire autrement ? Il ne cessait de la harceler depuis qu'il voulait être PS et ce n'était pas une combine de Don Juan qui pourrait faire changé les choses. Le regard de la jeune fille n'était pas froid, simplement empli de reproche qu'elle se passait d'énoncer à voix haute.

« Je suis venu pour m'excuser de mon comportement. J'ai pas été sympa avec toi. Je voulais...jouer les Pi Sigmas et je t'ai méprisé, fait de la peine. Je suis désolé. Je ne recommencerais plus, je te jure ! »

- Tes excuses, tu me les as déjà fait Paytah. Maintenant je veux des explications, répliqua la jeune amérindienne.

«C'est moi qui ai...mis dans ton casier des mots d'insultes. J'ai vraiment...abusé. Je te demande pardon. Je vais te dire la vérité. Elle te blessera mais...Je veux être honnête !
J'ai...un peu 'profité ' de mon pouvoir de Pi Sigma pour...me moquer vraiment de toi quelques fois. J'étais dans...le mécanisme et...j'ai été vraiment cruel par moment mais...Le Pay qui a fait ça...n'était qu'un hypocrite. Tu te souviens de mon costume d'Halloween ? Les deux visages ? He bien...je menais un double jeu. C'est pour ça qu'à la soirée, je t'ai méprisé au début et...après...J'ai été gentil avec toi. Je m'étais dis que...les PS me surveillaient et qu'il fallait que j'agisse avec toi en un ennemi. Mais tu n'es pas mon ennemie Meika. Tu es ma meilleure amie et je suis vraiment désolé. Pardonne moi. Accepte ce modeste présent. Ils ne sont pas empoisonnés et il n'y a aucune bague à l'intérieur. »


- Et comment croyais-tu que j'allais ressentir ça ?! J'ai essayé, j'ai essayé de te faire entendre la voix de la raison ! A partir de quel moment as-tu pu commencer à jouer ce jeu de Blancs...Tu es pourtant le seul en qui j'ai confiance. Le seul que je croyais connaître. Mais tu t'es égaré.

Je ne suis plus Pi Sigma. J'ai quitté la confrérie. Je suis maintenant chez les AP.

Elle resta silencieuse.

« Meika, si tu savais qu' à chaque fois que je t'insultais, que je t'humilais ou que je te faisais du mal, j'avais mal au cœur et que je souffrais ! C'est pour ça que je veux te supplier de me pardonner. Je t'aurais bien demandé de te venger mais...Je sais que tu n'es pas une fille comme ça. Merci de m'avoir écouté. Je sais pas si un jour tu pourras me pardonner...Mais j'aurais voulu réparer notre amitié. Prend mes gâteaux. Tu va les aimer. Je les ai fais avec...beaucoup d'attention et...de...d'amour.»,

- Tu sais maintenant ce que c'est un PS. Souffrir et faire souffrir. Regarde-toi Paytah et regarde-moi ! Penses à tout ce que tu as pu faire ! Cela en valait-il vraiment la peine...?

Elle soupira, le carton que Paytah lui avait donné dans les mains, elle le posa sur la commode qui se trouvait à côté de la porte de sa chambre.

« Voilà, c'est tout ce que j'avais à te dire. Donc bon courage pour supporter les PS, EI, RK et SM. »

Meika croisa les bras tendit que Paytah se recula d'elle. Puis finalement, elle lui demanda :

- Tout ça, n'était-ce pas de la vengeance Paytah ?

Elle marqua une courte pause.

- M'en veux-tu pour ce qui s'est passé au mariage de ta soeur ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Please Forgive me! -Meika   Dim 9 Nov - 21:35


Please Forgive Me!
AVEC MEIKA CLOUD

Je passais dans les rues à la vitesse de l'éclair juché sur une...trottinette revêtu d'un pantalon, d'une chemise à carreaux jaune et noire. J'avais un bonnet jaune et noir sur mes cheveux lâchés, des bracelets plein les poignets, un collier et des chaussures marrons. Je n'avais pas de piercings aux oreilles aujourd'hui.
Je garais ma trottinette en catastrophe près de ma villa, entrais dans ma maison, couru à la cuisine et prit le gros carton à pâtisserie, avant de retourner prendre ma trottinette et de repartir direction Wynwood.
Je roulais avec une seule main, tenant en équilibre le carton sur la paume de l'autre main.

Une fois arrivé au lycée, je sautais hors de ma trottinette et me précipitais au bâtiment des Nu Zetas.
Je m'arrêtais en catastrophe devant la porte de la chambre de Meika Cloud, manquant de me prendre la porte en pleine face. Je restais un instant immobile, me demandant si ça en vallait la peine, puis je pris une grande inspiration et frappais.
Je baissais ma tête yeux rivés sur mes pieds.
Meika et moi, on ne s'est plus revus depuis la soirée PS/EI Halloween et beaucoup de choses avaient changés depuis : j'avais quitté les PS, j'étais allé dans le Dakota à Cheyenne River pour passer quelques temps avec ma famille, j'avais été chez le coiffeur, j'avais mis des extensions (c'est pas du plastique en plus!), et puis j'étais revenu à WHS ou j'avais demandé à devenir AP. Ma candidature avait été retenue par le plus grand des miracles et j'avais changé de look.
J'avais réalisé que les Pi Sigmas ne me correspondaient pas. Au final Meika et Shinjo avaient raison.

Aujourd'hui j'étais un AP et j'étais heureux. C'est pour cela que je souriais, les yeux pétillants de joie de vivre. Pour une fois, je sentais que j'allais être utile dans une confrérie ! Je n'étais plus triste, mais j'étais content.
J'enfonçais un peu plus mon bonnet puis je dirigeais mon regard vers le sol.
Meika ouvrit la porte et je relevais la tête, un grand sourire aux lèvres et j'ouvris le carton.
Ce dernier contenait une quinzaine de cupcakes que j'avais fais moi même. Sur chaque cupcake, il y avait une lettre en crème. Je les avais rangé dans l'ordre de manière à ce qu'il y ai un message. Le message était : « FORGIVE ME MEIKA ! ».
« Hello Meika ! Comment ça va ?  Je t'ai emmené un petit quelque chose que j'ai fais moi même.»
J'avançais le carton sous son nez.
Mon sourire s'évanouit. Meika n'avait pas très l'air contente de me voir. Je savais pourquoi : je ne m'étais pas excusé après avoir été méchant avec elle à Halloween, et même avant ! J'avais gribouillé son casier, fait tomber ses cahiers lorsque je l'avais croisé dans le couloir, écrit des insultes à son sujet que j'avais glissé dans son casier, fait des caricatures d'elle en Pocahontas sur les murs.
Je baissais le carton à cupcakes, avalais ma salive et regardais Meika avec des yeux innocents.
Je refermais le couvercle.
Des cupcakes ne suffisaient pas pour me faire pardonner.

Honteux, je baissais la tête. Dans ma poitrine, mon cœur faisait BOUM-BOUM.
Je relevais mes yeux noirs et innocents vers la Lakota de Pine Ridge, plaquait des mèches derrière mon oreille, puis raclais ma gorge.
« Je suis venu pour m'excuser de mon comportement. J'ai pas été sympa avec toi. Je voulais...jouer les Pi Sigmas et je t'ai méprisé, fait de la peine. Je suis désolé. Je ne recommencerais plus, je te jure ! »
Je secouais la tête, mes cheveux se balançant à droite à gauche en même temps.
«C'est moi qui ai...mis dans ton casier des mots d'insultes. J'ai vraiment...abusé. Je te demande pardon. Je vais te dire la vérité. Elle te blessera mais...Je veux être honnête !
J'ai...un peu 'profité ' de mon pouvoir de Pi Sigma pour...me moquer vraiment de toi quelques fois. J'étais dans...le mécanisme et...j'ai été vraiment cruel par moment mais...Le Pay qui a fait ça...n'était qu'un hypocrite. Tu te souviens de mon costume d'Halloween ? Les deux visages ? He bien...je menais un double jeu. C'est pour ça qu'à la soirée, je t'ai méprisé au début et...après...J'ai été gentil avec toi. Je m'étais dis que...les PS me surveillaient et qu'il fallait que j'agisse avec toi en un ennemi. Mais tu n'es pas mon ennemie Meika. Tu es ma meilleure amie
(Je me mis à tousser tant ce mot était dur à dire puisque je l'aimais) et je suis vraiment désolé. Pardonne moi. (J'ouvris le couvercle et tendis la boîte à la NZ) Accepte ce modeste présent. Ils ne sont pas empoisonnés et il n'y a aucune bague à l'intérieur. »

Je passais ma main de libre dans mes cheveux puis je repris : «Je ne suis plus Pi Sigma. J'ai quitté la confrérie. Je suis maintenant chez les AP. ».
Je fis une pause, puis avouais : « Meika, si tu savais qu' à chaque fois que je t'insultais, que je t'humilais ou que je te faisais du mal, j'avais mal au cœur et que je souffrais ! C'est pour ça que je veux te supplier de me pardonner. Je t'aurais bien demandé de te venger mais...Je sais que tu n'es pas une fille comme ça. Merci de m'avoir écouté. Je sais pas si un jour tu pourras me pardonner...Mais j'aurais voulu réparer notre amitié. Prend mes gâteaux. Tu va les aimer. Je les ai fais avec...beaucoup d'attention et...de... »
Je détournais les yeux , raclais ma gorge, gêné puis tournais la tête vers Meika. «  ...d'amour.», murmurais-je avant de lui mettre le carton dans les mains, de reculer et de passer ma main sur mon bras, mal à l'aise.

« Voilà, c'est tout ce que j'avais à te dire. (Je passais ma main derrière mon bonnet). Donc bon courage pour supporter les PS, EI, RK et SM. »
Je reculais en regardant Meika, mes yeux flamboyants tout en passant ma main derrière mon bonnet. « Bon he bien...JE VAIS Y ALLER. », dis-je avec insistance.
Je tournais les talons, marchais un peu. « Au REVOIR MEIKA. », continuais-je en appuyant bien sur les mots.
J'espérais encore quelque chose, pauvre de moi. On n'était pas dans un film d'Hollywood ou les choses iraient bien et ou la fille (ici Meika) rattraperais le mec (moi) pour le supplier de ne pas la quitter et lui avouer qu'elle l'aimait. Pourquoi continuais-je à croire qu'un jour Meika me le dirait ?
Qu'est-ce que je pouvais être naïf ! Meika ne l'aimait pas. Je pouvais l'oublier ! Mais je n'y arrivais pas. Je l'aimais toujours.
Je soupirais, mis les mains dans mes poches et continuais de marcher jusqu'au fond du corridor, espérant qu'un miracle arrive.
Un sourire se dessina sur mes lèvres cependant, car dans chaque cupcakes, il y avait un cadeau au milieu : des bagues, des colliers, des bracelets. Je les avais achetés ou fabriqués. Certains faisaient Sioux. Ils étaient cachés dans des petites capsules, un peu comme ceux des Kinder Surprise.
Je me demande si Meika a gardé mes colliers avec les loutres que je lui avais fais au mariage de Matoskah !
M'enfin...est-ce que ça a de l'importance après tout.

Une sonnerie retentit, venant de mon portable. Je pris mon Iphone 5 et regardais. C'était un SMS de Matoskah.
« J'ai reçu ta lettre. Oui tu va être tonton. »
Je souris et lui envoyais : « Choueeeeeeeeeeette !!! ».
Au moins, tout dans ma vie n'était pas désespéré.

© EKKINOX

Revenir en haut Aller en bas
 
Please Forgive me! -Meika
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Please Forgive me! -Meika
» Calls on U.S., IMF to forgive debt
» please, please forgive me, cléa.
» LILY-ROSE ► never forget. never forgive.
» Please, forgive me ♣ Ambre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: Rps terminés-
Sauter vers: