AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Pi Sigma Latte ✖ Pay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pi Sigma Latte ✖ Pay   Dim 30 Nov - 22:03

Nijiko & Paytah
I won't let you easily take a taste.


Getting a hold of me is not easy.


Après une apparente hésitation, il finit par s'installer. Je sais que j'ai jeté un froid à son enthousiasme mais, il ne faut pas laisser croire aux mecs que tout est acquis d'avance surtout quand ils ont des phrases comme celles-ci pour aborder les filles. C'est d'un pathétique que de croire qu'on va flatter une femme en lui parlant comme si elle était une race exotique. Je ne suis pas une plante ou un animal de la jungle. Draguer ce n'est pas ouvrir une serre ou un zoo.

« -Paytah. Tu viens du Japon, non ? »
-Paytah. Je prends note. C'est déjà mieux que "l'abruti qui a failli se faire buter au hold-up en provoquant l'agacement d'un braqueur", non ? » Je marque une pause et force un sourire avant de reprendre. « Je viens du Japon, oui. Un pays où on ne s'embarrasse pas à donner des surnoms en fonction des pays d'où viennent les étrangers. On préfère caser tout le monde dans le même sac avec un seul mot : Gaijin. »

Miss congélo aux commandes, les gars. En dehors du hold-up, je ne sais pas pourquoi mais il ne m'inspire rien d'intéressant. Enfin, peut-être qu'après deux ou trois banalités, il se révélera intelligent ou peut-être que lorsqu'il se tait, c'est un bon coup au pieu. Un Pi Sigma ou un Rho Kappa. Ou alors, il est plein aux as. Allez savoir. Un gars qui ne paie pas de mine cache peut-être des atouts dans sa manche. Laisse-lui une chance Nijiko. Une seule. Mais après, ne perds pas trop ton temps.

« Bref. Toi, je ne te demande pas, t'es probablement américain.» Je ne lu laisse pas le temps de répondre et j'enchaîne. « Peu importe. Ça fait longtemps que tu vis à Miami ? »

Il me répond, on boit un peu, chacun de notre côté et il revient rapidement à la charge avec une question... intéressée, j'imagine. Suis-je Eta Iota ? Donc j'en conclus qu'il est bel et bien un étudiant du même campus que moi. Au passage, il confirme aussi ma première impression : il veut conclure avec la bombasse que je suis. Ou du moins, avoir un trophée Eta Iota dans son armoire. Comme je suis curieuse, je poursuis la discussion, je veux voir jusqu'où ça va mener. Connaître ses intentions et comment il compte s'y prendre.

« Oh, tu étudies aussi à Wynwood. Et tu as l'oeil. » Je souris, quelque peu amusée mais je ne perds pas le nord et lui tourne la question sur le même sujet. « Et toi, dans quelle confrérie es-tu ? »





Compteur de mots : 429
.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pi Sigma Latte ✖ Pay   Mar 25 Nov - 19:56

Pi Sigma Latte ✖Paytah & Nijiko


« Tu peux t'asseoir si tu arrêtes de suite avec les surnoms. », fût ce que l'Asiatique me dit. Mon sourire s'évanouit. Mon regard de feu s'éteint.
Oups. J'avais pas du lui faire ce genre de compliment...ça l'a complètement blessé !
Elle poussa la chaise devant elle pour que je m'assoie. Je regardais la chaise, puis la jeune-fille. Je m'assis puis posais mes plats sur la table.
« Bon pour que tu n'aies pas à continuer avec les surnoms, on va commencer par l'essentiel. Je m'appelle Nijiko. Et toi ?», me dit elle ensuite.
Nijiko...Ce prénom sonnait Japonais.
« Paytah. Tu viens du Japon, non ? », fis-je ensuite en remuant ma boisson avec la paille verte.
Nijiko devait être très certainement une Japonaise.
Avec mon visage d'Asiatique, on se trompait souvent. J'ai déjà eu droit à : « Es-tu Phillipen ? », « Tu es Japonais toi ! », « Tu viens de Chine ? », « Tu serais pas Thailandais ? », « Est-ce que tu viens de Corée ? ».

Il est vrai que j'ai des origines Asiatiques mais lointains : des origines Japonaises et Chinoises. Les japonais et les Chinois ont voyagés beaucoup, parcourant le monde au gré de leurs voyages. C'est pour cela qu'ils sont partout sur la planète. Du coup, certains Amérindiens ont des gênes Asiatiques. C'est le cas des Inuits par exemple. En tout cas, dans ma famille, chez les Yellow, nous avons des gênes asiatiques.
C'est peut être pour cela que j'aime le Karaté et que je suis très fort dans ce sport de combat...
Enfin bref. Quand j'avais les cheveux longs, on ne pouvait douter de mes véritables origines. De suite, on disait que j'étais un Amérindien.
Mais avec les cheveux courts et surtout la frange, on se trompait souvent.
Quelques fois, on me disait directement que j'étais un Native. C'est parce que j'ai les cheveux noirs de jais et une peau bronzée.
Je me demandais bien si Nijiko allait deviner mes origines exactes ou se tromper.
Si on pouvait se tromper sur les origines, on ne pouvait pas se tromper sur les confréries. Même si je savais qu'elle était une Eta Iota étant PS, on ne pouvait se tromper sur la confrérie de la belle Japonaise. Elle était bien coiffée, bien habillée, bien maquillée...une parfaite Eta, une fille qui aime prendre soin d'elle et se faire admirer.
On pouvait se tromper pour moi, car on ne pouvait pas deviner ma confrérie en me regardant. J'étais un Sioux pomme, c'est à dire, un Sioux Rouge à l'extérieur et Blanc à l'intérieur, très influencé par la culture Américaine Blanche. J'avais abandonné mes coutumes, renié mes origines Lakota. Mais pourtant, je désirais revenir aux coutumes de mon peuple.

On pouvait donc me prendre pour un RK, un SM, un AP, un PS aussi bien qu'un KO ou un NZ ou encore un Lambda. Pourtant, j'étais bel et bien un PS. Un PS à l'essai, un PS râté qui faisait descendrebien bas l'honneur de sa confrérie. Meika et Shinjo m'avaient demandés si les PS étaient ma voie, j'avais acquiescé. Mais les PS, notamment Sasha n'était pas de cet avis. J'avais encore beaucoup, mais alors là beaucoup à apprendre pour devenir un bon Pi Sigma. Je n'y arrivais pas. Peut-être que je n'étais pas fais pour être un PS. Mais pour l'instant, j'étais dans mon rêve de devenir PS. Mon rêve numéro 1.

Je demandais à Nijiko : « Tu es bien une Eta, n'est-ce pas ? », pour dire quelque chose. Étant timide, je ne savais pas toujours quoi dire, surtout pendant les repas.
Je pris la paille entre mes lèvres et je me mis à siroter ma boisson, attendant la réponse de Nijiko.




(c) Sashette
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pi Sigma Latte ✖ Pay   Sam 15 Nov - 21:37

Nijiko & Paytah
I won't let you easily take a taste.
Getting a hold of me is not easy.

Finalement, j'eus enfin connaissance du visage de l'inconnu qui me fixait depuis la caisse. Enfin, inconnu... Lorsque le type marcha en ma direction, je trouvais qu'il me semblait bien familier pour quelqu'un à qui je n'avais jamais adressé la parole. Et c'est au moment où il ouvrait la bouche que je comprenais pourquoi.

« Hey ! Salut ! Je peux m’asseoir avec toi ...jolie demoiselle du pays du soleil levant ? »

L'un des crétins du Hold-Up ! Le gars qui voulait détourner l'attention des braqueurs en tombant les pommes. Oh, putain... Justement une des personnes que j'aurais préféré éviter lors de ma première sortie solo. Pourquoi moi ? En plus de ça, sa manière de m'aborder... Pitoyable. Demoiselle du pays du soleil levant. Il veut que je l'appelle comment lui ? Jeune homme du pays de l'hamburger dégoulinant ?

« Tu peux t'asseoir si tu arrêtes de suite avec les surnoms. »

Je le voyais refroidi par mes propos et poussais alors un peu la chaise face à moi à l'aide mon pied afin de l'encourager à s'installer. Au moins, si je devais me faire agresser, ses répliques détourneraient l'attention de l'agresseur le temps que je prenne mes jambes à mon cou. En attendant, avoir de la compagnie masculine même si il ne semble pas très finaud c'était déjà pas trop mal, en espérant que celui-ci ne soit pas un Khi Omikron. Il ne manquerait plus que ça, tiens. Ou un Nu Zêta, un type qui se lave une fois par mois avec comme excuse que c'est pour sauver la planète, dégueulasse au possible. Mais aucune odeur de poisson ou d'oeuf pourri n'émanait de sa personne, c'était déjà ça de rassurant.

« Bon pour que tu n'aies pas à continuer avec les surnoms, on va commencer par l'essentiel. Je m'appelle Nijiko. Et toi ?»

Pas que ça m'intéresse réellement mais si il passait le temps du café à ma table, autant meubler plutôt que de laisser s'installer un silence embarrassant. Je suis le genre de filles qui préfèrent une violente dispute que de subir une tension pesante sans bruit. Et des moments de flottement silencieux j'en ai connu un sacré paquet avec ma famille. Même si parfois, on a aussi eu nos hurlements hystériques, claquages de porte et autres joyeusetés. Mais c'était bien plus rare.



Compteur de mots : 380
.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pi Sigma Latte ✖ Pay   Mar 28 Oct - 22:35

Pi Sigma Latte ✖Paytah & Nijiko


Le réveil sonna.
Paytah plaqua sa main dessus pour l'éteindre, puis, ouvrit les yeux. Il s'étira puis se leva d'un bond. Il était vêtu d'un bas de pyjama à carreaux bleus foncés. Il chaussa ses pantoufles puis bailla avant de faire une prière.
Il descendit rapidement les escaliers de sa somptueuse villa pour aller à la cuisine. Il ouvrit le frigo et constata ...qu'il n'y avait... plus rien !
Enfin...plus de quoi manger ce matin.
Le jeune adolescent de 16 ans nourrit Boogie-Boo et Praline, ses deux chiens, puis fila se doucher dans la salle de bain numéro 2.
Il s'habilla et se coiffa vite fait, avant de mettre du parfum Axe, puis, partit de sa villa. Il sauta dans sa voiture de sport flambant neuve et fonça direction la ville.

Il chercha sur son Iphone un endroit où il pourrait petit-déjeûner à Miami. Parmi les meilleures propositions se trouvaient le Starbuck's, un café qui avait l'air charmant , où Pay n'y était jamais allé.
Le Pi Sigma y fonça et se gara sur le trottoir, en face du café.
Le Sioux sortit de son véhicule et se regarda un instant dans la vitrine du Starbuck's. Il avait les cheveux ramenés en arrière vite fait, les yeux pétillants, des boucles d'oreilles noires aux oreilles, un sourire aux lèvres, un polo blanc et une veste en cuir par dessus ce haut, un crucifix doré caché dans le polo, une montre, un pantalon noir et des baskets montantes blanches.
Satisfait de son look, le brun entra dans le café après avoir admiré l'enseigne et symbole du Starbuck's, une sirène peinte en vert et en blanc.

Il regarda les clients et surtout les clientes avant d'observer la décoration.
Son regard fût attiré par une jolie Asiatique qui attendait sa commande. Pay se mit à la fixer de son regard brun flamboyant.
Cette fille lui disait quelque chose.
Mais oui...C'était Nijiko Chaispaskoi !
Le PS se souvenait d'avoir inscrit son nom parmi les derniers dans sa liste. Le Sioux réalisa qu'il avait commis une ÉNORME ERREUR, et qu'il devait la remonter dans sa liste.
C'était la deuxième fois qu'il voyait qu'il devait changer un peu sa liste. Les reines de la liste serraient toujours Léahna, Ashlyn et bien sûr Jewel. Mais qui sait si un jour cette jolie Japonaise ne serait pas placée au plus haut rang, à la place numéro 1 de sa liste des plus belles filles de Wynwood.

Pay regardait la jeune-fille depuis un bon nombre de minutes déjà. Elle prit sa commande et alla s’asseoir plus loin à une table. Le PS la suivit du regard, mais se retourna rapidement lorsqu'elle était installé, par crainte d'être repéré. Il fallait être un Pi Sigma, mais un Pi Sigma discret.
Le jeune-homme attendit son tour, puis lu le menu. Il choisit un Chocolate Roll, des pancakes et un Caffè Latte. Il attendit qu'on le serve, paya, puis, remercia le barman.
Il prit son plateau puis alla directement à la table de l'Asiatique.
Sourire craquant aux lèvres, yeux pétillants, il demanda : « Hey ! Salut ! Je peux m’asseoir avec toi ...jolie demoiselle du pays du soleil levant ? ».
Il fit un petit rire puis attendit la réponse de la jeune-fille.



(c) Sashette
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Pi Sigma Latte ✖ Pay   Sam 25 Oct - 18:20

Nijiko & Paytah
I won't let you easily take a taste.
Getting a hold of me is not easy.


Quelques semaines déjà depuis mon intégration dans la confrérie Êta Iota et je commençais à sortir un peu du campus, faisant face à ma paranoïa chaque jour depuis le hold up. Mais bon, je savais que mon isolement ne pouvait pas durer et d'autant plus en étant dans la confrérie des roses. Puis, de toute façon, rester cloîtrée ce n'était ni mon genre, ni bon pour moi. Mais aujourd'hui, pour la première fois depuis la prise d'otage, j'avais décidé de sortir de Wynwood seule.

Toujours avec la boule au ventre, cependant, je me préparais, veillant à ce que mes colocataires ne remarquent pas trop ma peur. J'eus quand même droit au classique « Ça va Nijiko ? » à deux ou trois reprises.

« Oui, enfin... Je crois que j'ai une petite indigestion depuis ce matin. »

Et tu parles d'une indigestion.
Mais bon, il fallait sortir, je devais tenir jusqu'au bout. Après tout, cela s'était bien passé lorsque je devais sortir avec d'autres personnes, je n'allais pas assister à un drame à chaque sortie solo. Je saluais une dernière fois mes sœurs EI et je quittais le bâtiment en direction du centre ville. J'étais alors vêtue d'un t-shirt marin blanc rayé de gris caché sous un long cardigan en maille grise tombant sur un jean slim gris anthracite dont le bas est en partie couvert par des bottines noires assorties à un sac de cette même couleur. Je soufflais un bon coup en franchissant la porte, mettais mes écouteurs dans les oreilles et me lançais enfin, d'un pas décidé, sans jeter un œil en arrière.

La musique à fond, je ne voyais pas le temps passer. Heureusement.
J'arrivais donc plutôt rapidement dans le centre ville. Premier soulagement, le calme ou plutôt l'absence de turbulence puis, première envie, un café. J'allais donc au Starbucks, réalisant que je n'y avais pas mis les pieds depuis mon arrivée aux États-Unis. Je regardais la carte et là, une chose en particulier me faisait envie en cette période automnale : le Pumpkin Spice Latte. Alors que je commandais cette boisson en taille Venti ainsi qu'une part de carrot cake, je sentais comme si quelqu'un dans mon dos me fixait. Je ne me retournais pas, la paranoïa se rappelant à moi. J'essayais de ne pas trop y penser en me concentrant sur le barista, lui dégainant mon plus beau sourire lorsque je lui donnais mon prénom pour le gobelet. Enfin, lorsque j'eus récupérer ma commande, j'allais m’asseoir à une table. Entre deux gorgées, je jetais un œil aux autres personnes installées ainsi qu'à celle attendant encore devant la caisse. Je me demandais si je m'étais fait des films et si non, qui était la personne qui m'avait observée.



Compteur de mots : 447
.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pi Sigma Latte ✖ Pay   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pi Sigma Latte ✖ Pay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pi Sigma Latte ✖ Pay
» [Avril] Pullip Milk Latte
» Bal des Anarchistes. [LIBRE POUR LES SIGMA]
» News Import
» Parce que je savais où tu te trouverais || Aaron Gray

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: