AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Pink détente (Les EI)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pink détente (Les EI)   Lun 20 Oct - 22:39

Nijiko & Eta Iota
we are one and one is all. we are one, as one we fall.
Bientôt deux mois depuis que, parmi d'autres élèves et résidents de Miami, j'avais été prise en otage. Je n'avais pas été blessée grâce à ma discrétion en cette situation mais j'avais mis du temps à digérer le spectacle auquel j'avais été témoin. Je pensais notamment à cet enfant d'environ dix ou onze ans, je me demandais s'il avait pu se remettre de ses blessures ou même s'il était toujours en vie. Je savais que je n'y étais pour rien mais parfois, je sentais une boule dans le ventre en y songeant car ça aurait pu être Chisame et si ça avait été elle, j'aurais probablement réagi... Ou pas. Lâche un jour, lâche toujours.

Mais bizarrement, après cet épisode, toute envie de rejouer au pachinko s'était coupée. Je n'étais pas pour autant plus sereine mais mon esprit avait remplacé le manque du jeu par de l'angoisse, de la paranoïa dès que j'allais au centre ville. Du coup, forcément, squatter dans un casino bondé m'attirait beaucoup moins qu'avant. Pourtant, ce n'était pas faute d'avoir connu les rues mal famées dans le quartier de Kabukichô et la vermine qui y erre mais... Peut-être que la transe et l'adrénaline qui me mettait constamment en alerte à l'époque éloignaient tout sentiment de peur et que maintenant, je me rendais davantage compte des dangers qui pouvaient m'entourer. Quoiqu'il en soit, je n'étais pas sortie du campus de tout le mois de Septembre et, par la suite, dès que je devais aller quelque part en ville, je veillais à toujours être accompagnée d'au moins une personne.

Entre temps, j'avais été acceptée chez les Eta Iota grâce au feu vert de Nina qui était revenue dans la confrérie. D'ailleurs, je n'eus pas à attendre longtemps pour assister à une première réunion au sein de la sororité. J'avais reçu un texto de Li nous demandant d'être présentes le lendemain matin à dix heures. Depuis peu de temps, j'avais intégré une chambre provisoire dans le bâtiment de la confrérie, en attendant qu'on décide de qui je deviendrai la colocataire.

J'étais donc dans une chambre sans décor et la plupart de mes vêtements restaient rangés dans mes valises histoire que ce soit moins chiant à ranger dans ma future chambre. Au moins, je n'égarais aucune de mes affaires, pas même une bouteille d'alcool - je n'en embarquais aucune dans le bâtiment, cela me forçais parfois à boire dans des endroits insolites ou... à ne pas boire du tout. Ce soir là, faisait partie des nuits de sobriété totale. Je n'étais pas sortie de la journée, ça facilitait grandement les choses. J'avais dormi toute la matinée, du coup lorsque je m'étais décidée à me doucher, aucune autre Eta Iota n'était dans le bâtiment - donc personne pour constater ma fainéantise. L'après midi, j'avais rangé quelques affaires traînant par ci par là - ce qui fut rapide vu que j'avais à peine touché à mes valises - fait un pichet de smoothie à la framboise - pour qui voulait boire - et passé une bonne heure au moins devant une émission de fitness à reproduire les mouvements. Le texto de Li, je l'avais reçu juste avant de dormir.
Ma vie est passionnante, putain.

Bref, le lendemain matin arriva enfin. J'avais mis mon réveil pour m'assurer de ne pas larver et louper la réunion. Je descendais à neuf heures pour me laver et me maquiller un minimum, j'enfilais des sous vêtements blancs, un top en maille beige et un shorty en coton rose bonbon histoire d'être confortablement vêtue. Ce n'était pas comme si j'allais sortir non plus. Une fois prête, j'allais dans la cuisine où je me servais ce qu'il restait encore du smoothie d'hier et je découpais une banane pour mettre les morceaux dans un bol avec quelques myrtilles et du fromage blanc 0% ainsi que des flocons d'avoine.
Oui, ce matin je crevais la dalle.

Quelques minutes plus tard, alors que j'avais fait chauffé de l'eau, Nina arrivait dans le bâtiment, la réunion pouvait alors commencer et les filles filaient toutes dans la salle commune. Je mettais alors un sachet de thé vert dans ma tasse avec l'eau bouillante et les suivais.

« Vous allez bien ? Vous êtes sorties hier, ou même pas ? »

Lorsque Nina nous posa cette question, je me contentais de sourire, je savais que je n'avais rien foutu, j'avais honteusement larvé alors, je préférais me taire. Puis, elle attribuait des reines pour chaque nouvelle Eta Iota, j'eus la chance que ce soit elle qui s'occupe de mon intégration au cercle.

« C'est parfait. » lui répondis-je tout sourire.

En vérité, j'étais rassurée qu'elle ne m'ait pas refourgué à une nana moins mature qu'elle et moins expérimentée. Après tout, Nina, bien que plus jeune que moi, avait été chef un bon bout de temps, vivait dans son propre appartement avec l'ancien chef des Pi Sigma, et me semblait plutôt bien dans sa tête même si j'avais pu voir que, comme moi, les relations qu'elle entretenait avec son père étaient pas au plus beau fixe. De plus, c'était une future mère, loin du cliché de l'ado qui aurait fait un bébé sans réfléchir, elle me semblait fin prête mais là, je me trompais peut-être qui sait. Qu'importe, elle me paraissait plutôt sérieuse quand elle abordait ce sujet, bien plus que je ne pouvais l'être du haut de mes vingt-et-un ans. Pour moi, personne autant que Nina n'avait l'étoffe d'une chef Eta Iota et j'étais chanceuse de l'avoir rencontrée au bon endroit au bon moment.

« J'inviterais bien un PS mais je reconnais que pour l'instant, je n'en connais pas encore. Va falloir que je tape à leur porte un de ces quatre pour me présenter. » dis-je en plaisantant lorsqu'on abordait le sujet de la fête d'Halloween.

Ensuite, Nina me parlait du défi, je savais que c'était l'une des clés à l'intégration au cercle alors je n'avais pas perdu de temps pour lui en toucher un mot.

« Si je te dis à tout, t'es prête à me proposer quoi ? » rétorquais-je en finissant sur un clin d'oeil.

Et je ne bluffais pas, j'étais prête à tout. Si j'avais le droit d'éteindre la lumière ou imaginer un autre homme, tout pouvait arriver.


.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pink détente (Les EI)   Sam 18 Oct - 11:38

La veille, Lucy avait reçu un texto de Li la prévenant que ce matin, il y avait une réunion Eta dans la salle commune en compagnie de Nina. Heureusement, Lucy n’avait pas prévu de sortir et donc, était toute fraiche ce matin lorsque l’heure de la réunion sonna. Elle s’était douchée et avait enfilé un short et une blouse de couleur rose, de marque et puis avait attaché ses cheveux à l’aide d’un élastique pour rejoindre les autres filles dans la cuisine. Elle opta pour des pancakes. De toute façon, avec tout le sport que Soraya lui faisait faire, elle ne pouvait mal de devenir obèse et puis, un jus d’orange. Dans la cuisine, les filles se réveillaient doucement jusqu’à l’arrivée de Nina. Aux yeux de Lucy, cette fille méritait tout le respect du monde aux yeux de cette confrérie. D’ailleurs, elle n’arrivait même pas à comprendre comment un samedi matin à dix heure et enceinte, elle arrivait à débarquer toute souriante, toute belle, toute pimpante. Elle prit son assiette dans lequel refroidissait son pancake et rejoignit les autres, s’installant dans un fauteuil en tailleur, l’assiette sur les genoux. Elle émergea doucement, mais écoutait bien ce que leur expliquait Nina.

- « Vous allez bien ? Vous êtes sorties hier, ou même pas ? »
- « Malheureusement non, la FAC encore et toujours... »
- « Il te reste encore des habitudes KO, non ? » fit-elle à l’adresse de Li, accompagné d’un clin d’œil et reprit « Mais pareil, j’ai rien fait. J’ai passé la journée à payer des dettes-calories avec ma banquière Soraya Muños »

Nina expliqua alors qu’Emma allait passer Reine ce à quoi Lucy sourit « Félicitation Emma ! » Elle aussi elle aimerait en arriver là, mais avec les changements, elle allait seulement se voir attribuer une reine qui allait l’aider à y parvenir. Elle réattribua les princesses à chacune et Lucy fut contente de savoir que sa reine à elle était Li. Elle répondit au signe de Li à l’aide d’un sourire et lorsque Nina continua ses explications. Ensuite, Li vint se présenter à elle

- « Enchantée, moi c'est Li. Si tu as des questions, ou quoique ce soit à me dire, n'hésites pas, dès aujourd'hui je suis là pour te guider et pour t'épauler. »
- « Enchantée Li, moi ben c’est Lucy, mais merci ! Ca fait longtemps que t’es chez les EI? » elle réfléchit un instant et posa la question qui lui brulait les lèvres « Tu sais si Nina est exigeante et donc s’il faut mettre les bouchées doubles? » Lucy voulait vraiment devenir une Reine et arrêter d’être prise pour une petite nouvelle et pour ça, elle était prête à beaucoup et enfin, elle pensa une seconde à Aryan et demanda à Nina

- « Nina, quand un type fait l’indifférent, mais que c’est vraiment lui que tu veux, tu t’y prends comment ? Si c’est un Alpha Psi… par exemple »

Lucy se doutait que Nina comprendrait qu’elle parlait de son frère et peut-être qu’elle serait plus coopérative que la dernière fois et lui donnerait un ou deux conseils, peut-être qu’elles se comprendraient, pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pink détente (Les EI)   Jeu 16 Oct - 14:06


Li était tranquillement allongée sur son lit à la confrérie quand elle reçut un SMS de Nina, lui demandant de prévenir les filles qu'il y avait réunion le lendemain à dix heures. La chinoise s'exécuta sans plus attendre, écrivant un message groupé, avant de le reposer sur son lit, et continuer à bouquiner. Depuis peu, Li était devenue l'adjointe des Eta, pour épauler son amie Nina qui était revenue prendre la tête des roses. Li la savait enceinte, et voulait la soutenir au mieux, et tant qu'à faire s'investir davantage dans la vie de sa confrérie. C'était quand même étonnant de voir à quel point la chinoise avait évolué ici à Miami. Débutant comme petite Khi Omicron, incapable de se défendre, collée à ses bouquins à longueur de journée. Présidente d'un club de soutien, dans le but d'inculquer son savoir aux autres, elle avait à cause d'un évènement, changé du jour au lendemain, ambitions comprises, passant ainsi de l'invisible Khi, à une nouvelle tête chez les Eta, confrérie qu'elle jurait haïr pourtant. Mais étrangement, elle n'a jamais regretté ce choix, puisqu'elle a été bien plus intégré qu'elle ne le pensait, et se sent comme chez elle, au point qu'elle a gravi les échelons, et la voilà à la tête d'une confrérie. Le chemin avait été long, mais désormais elle était cette jeune étudiante de 19 ans qui s'affirmait, et ne se laissait plus autant marcher sur les pieds. Mais au fond, elle restait toujours la même, la petite fille naïve qui croit que l'amour, le vrai se cache quelque part, et qu'elle finira par le trouver, la petite insouciante qu'on impressionne bien trop vite, au large sourire contagieux.

Après avoir fini ses bouquins, Li passa l'après-midi sur ses devoirs qu'elle devait faire pour la FAC. Malgré tout, elle restait studieuse, et avait envie de finir ses études, qui n'étaient pas les plus simples, du coup, jusqu'à l'heure du couvre feu, on pouvait la trouver, assise en tailleur, dos contre le pied du lit, calculette dans une main et stylo dans l'autre, à tenter de résoudre des équations.

Le lendemain matin, Li se leva, pour une fois, ne pouvant arriver en retard à la réunion des Eta organisée ce matin là. Elle alla prendre une bonne douche, avant de s'habiller, se coiffer, se maquiller, et partir armée de son téléphone en salle commune des Eta Iota. Pendant que certaines étaient encore en train de comater, elle partit s'installer sur un des poufs, tout en jouant sur son téléphone, jusqu'à ce qu'une voix qu'elle connaissait bien retentisse dans la pièce. C'était Nina. Li sourit, et la salua simplement. « Vous allez bien ? Vous êtes sorties hier, ou même pas ? » « Malheureusement non, la FAC encore et toujours... » Répondit Li un peu blasée de ne pas avoir pu profiter de la soirée qui se passait non loin, et qu'elle avait pourtant programmée depuis un bail, malheureusement les devoirs pouvaient vous tomber dessus comme une averse. « Et toi ça va? » Lui demanda-t-elle à son tour, avant que Nina se lance dans le vif du sujet, la réattribution des reines, puisque Li en était devenue une d'office, au vue de son statut au sein de la confrérie. Bien évidemment, elle était déjà au courant, en ayant parlé avec Nina, mais ça faisait toujours plaisir d'attribuer aux filles leurs reines, et surtout l'une d'elle allait pouvoir passer au grade supérieur. Li ne fit qu'acquiescer pendant le discours de la chef, et fut heureuse de voir la réaction d'Emmalee. « Li tu auras Lucy » Ce à quoi Li fit un signe à la dite Lucy.

A la fin du discours, Nina se tourna vers Li. « Pour le moment, tout baigne oui, c'est plutôt à toi de me dire si pour le moment je fais pas trop de vagues. En tout cas, encore merci de m'avoir fais confiance pour ce poste. » Et c'était on ne peut plus sincère, surtout qu'au début les deux filles n'étaient vraiment pas parties sur de bonnes bases. Ennemies en premier temps, elles étaient maintenant assez proches pour qu'on puisse oublier à jamais que Nina avait humilié Li, au point de l'avoir fais pleuré dans sa chambre toute seule le soir. Les rivalités d'antan étaient du passé, et Li avait enterré la hache de guerre depuis longtemps, pas rancunière pour un sou.

Après quoi, Li partit voir Lucy, sa princesse attitrée. « Enchantée, moi c'est Li. Si tu as des questions, ou quoique ce soit à me dire, n'hésites pas, dès aujourd'hui je suis là pour te guider et pour t'épauler. » Lucy était sa première princesse, et Li était un peu nerveuse, allait-elle gérer? Allaient-elles bien s'entendre? Tout ça, c'était surprise.

HRPG : Mini RP ._.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pink détente (Les EI)   Mar 14 Oct - 18:56

J'avais reçu un sms de Li qui m'informait qu'il fallait que je sois à la confrérie pour 10h le lendemain matin. Je n'avais pas posé plus de questions, même si j'en mourais d'envie et avait juste confirmé que je serais là. J'étais vraiment curieuse de savoir pourquoi est-ce qu'elle demandait ça, mais je m'étais retenu de poser des questions par sms, il me restait que quelques heures avant de savoir. Puis pour le moment, j'avais autre chose en tête, j'étais à une fête et je comptais en profiter au maximum.

Le lendemain matin, heureusement que j'avais pensé à mettre mon réveil lorsque j'avais reçu le sms, sinon je ne me serais sûrement pas levé avant le milieu de l'après-midi. C'est pour ça que quand il se mit à sonner je n'eus qu'une envie balancer mon portable contre un mur pour qu'il s'arrête, mais je n'allais pas balancer mon iphone, même si ce serait une bonne excuse pour m'en acheter un nouveau. Je me levais donc lentement et encore à moitié endormie. J'allais directement dans la salle de bain et ne fus pas surprise de me trouver avec un air si horrible sur le visage. Je n'avais presque pas dormi, mais le maquillage arrangerait tout ça. Mais d'abord, une bonne douche.

Une fois sortit de la douche, j'allais choisir ma tenue, ce qui prit aussi un certain temps, mais une fois qu'elle fut choisi et que je fus habillée , je retournais dans la salle de bain pour dissimuler les traces de fatigues et de la folle nuit que j'avais passée. Une fois la dernière touche apportée, je souris plutôt satisfaite du résultat. Je prenais ensuite mon sac et quittais l'appartement, je n'avais pas le temps de déjeuner. En chemin je m'arrêtais au Starbucks et prit un café avant de repartir pour la confrérie.
En arrivant à la confrérie, je saluais les filles qui étaient en train de déjeuner et alla m'installer dans la cuisine avec celles qui déjeuner. Peu de temps après Nina arriva. Je posais donc mon gobelet du Starbucks avant de la saluer. En la voyant se diriger vers le salon, je récupérais mon gobelet et la suivais avec les autres filles. Je m'assis sur un canapé et la laissais nous expliquer lorsque tout le monde fut arrivé.

Je dois avouer que je fus plus que surprise d'apprendre que j'allais rejoindre le cercle et devenir une reine. Je n'arrivais pas à y croire. Je fis d'ailleurs un gros effort pour ne pas sauter de joie, mais mes yeux pétillaient à cette idée. Nina n'avait pas besoin de me dire de réserver ma soirée de vendredi, pour ça. C'était logique je ne fasse rien d'autre ce soir-là.

« C'est noté, mon vendredi soir vous est réservé »

Je souris et écoutais les nouveaux placements princesses/reines. Lorsqu'elle eut terminé de donner les nouveaux duos, elle posa ses papiers avant de nous demander ce que l'on voulait faire dans les jours à venir et qui l'on invitait pour l'évènement des PS. Je n'avais toujours personne à inviter. J'avais pensé à Vicky, mais elle était partie et je ne pense pas qu'elle aurait accepté de se retrouver au milieu de PS et d'EI vu sa timidité.

« Je pensais profiter de ces quelques jours pour faire du shopping pour l'évènement des PS justement. Et je ne pense pas que je vais inviter quelqu'un. »

Je finis ensuite mon café avant de me lever pour aller le jeter à la poubelle, laissant ainsi mon ancienne reine discuter avec les autres filles de la confrérie et sa nouvelle princesse. J'avais encore du mal à me dire que j'allais bientôt devenir une reine moi aussi, que j'allais rejoindre le cercle. C'était comme un rêve. Je retournais ensuite dans le salon avec les autres et m'approchais de Nina avant de lui adresser la parole.

« Alors Nina, tu sais si tu vas avoir un petit Pi ou une petite Eta ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Pink détente (Les EI)   Mar 14 Oct - 10:45

Alors que Nath flemmardait encore sous la couverture, pas motivé pour se lever un samedi matin, j’en profitai pour prendre possession de la salle de bain pour me doucher et enfiler un short en jeans et une blouse noire. Certes, ça attirait le soleil, mais ça cachait un peu les rondeurs et même si c’était pas encore hyper voyant pour 4 mois de grossesse, ça se voyait quand même un peu. Je rejoins ensuite la chambre et attache mes cheveux d’une queue de cheval avant de le prévenir de mon départ.

« T’aurais pu faire ça un autre jour. Un jour où je bosse »
« Je reviens vers midi »

J’embrassai le jeune homme en vitesse avant qu’il ne me prenne encore en otage et disparu également de la maison, prenant mes clés au passage, trainant sur le meuble, évitant les deux ours qui servaient de chien à Nathan également, prêts à sauter sur n’importe qui. Je grimpai dans ma voiture, allumai la radio et parti en direction de la confrérie. Au passage, je m’arrêtai au starbucks du coin pour y prendre un chocolat chaud et des cookies et repris la route. La veille, j’avais prévenu Li par texto qu’elles demandent aux filles d’être présentes et aptes à entendre voir même à écouter aujourd’hui, à 10h et sans aucune exception, il fallait qu’elles soient toutes présentes afin d’organiser un peu le déroulement de la confrérie, de revoir les statuts de chacune et pourquoi ne pas prévoir des soirées ? J’avais déjà ma petite idée concernant les Pi Sigma, sans compter ce qu’organisaient Sasha et Sean pour Halloween.

Arrivée au bâtiment des Eta Iota, j’étais déjà contente de voir que cette confrérie n’était pas aussi bordélique que celle des Pi Sigma. Moi qui étais déjà super maniaque de base, c’était encore pire maintenant. Sans doute que parfois, les hormones parlaient pour moi et avec Nathan, j’étais pas sauvée. J’enlevais mes lunettes de soleil et m’adressais aux filles déjà présentes dans la salle commune ou même celles qui prenaient seulement leur petit déjeuner

« Salut les filles »

Les documents qui concernaient la confrérie en main je les rejoignis dans l’espèce de salon et lorsqu’elles furent toutes là j’engageai la conversation, chocolat chaud en main.

« Vous allez bien ? Vous êtes sorties hier, ou même pas ? »

Personnellement, j’allais de moins en moins de fête ou alors juste le temps d’y faire acte de présence, mais la veille j’avais préféré rester emmitouflée dans un plaid bien chaud et tout doux à regarder des films avec Nath et enfin, je passais aux choses sérieuses :

« Je vais réattribuer les statuts de chacune parce qu’à mon sens il y a un changement au moins… » je marquai une pause « Emma, vendredi prochain tu réserves ta soirée pour ton entrée dans le cercle et donc, tu deviendras officiellement une Eta, une Reine. N’oubliez pas qu’il s’agit d’une soirée avec les Pi Sigma donc… évitez le training basket, ils peuvent eux décider si vous êtes totalement prêtes ou pas. » J’esquissai un sourire puis repris une fois de plus « Pour les princesses, on réattribue : Amber tu auras Salma comme Reine. Sasa, je compte sur toi évidemment. » J’adressai à la mexicaine un sourire qu’elle seule comprendrait « Li tu auras Lucy, mais je ne pense pas que t’aies beaucoup de problème à ce niveau et Niji… Avec moi, mais là non plus je ne pense pas avoir de souci »

Je posai les documents sur la table, c’était ce qui avait de plus important, autant se détendre maintenant

« Bon, sinon vous voulez faire quoi dans les jours à venir ? Vous invitez qui pour l’évènement des PS, au fait ? » Je posai le regard sur Niji. On s’était rencontrée devant le bureau de mon père et j’avais déjà apprécié la jeune fille rien qu’en échangeant quelques mots avec elle « Niji, je te dois un défi, t’es prête à quoi ? » et puis tournai la tête vers Li « ça va ton nouveau statut de chef adjointe ? Tu t’en sors ou t’as des questions ? »

Résumé de la vie de Nina actuellement:
18 ans, elle étudie le droit à Harvard, mais par correspondance. En semaine elle fait un stage au barreau de Miami avec la mère de Nathan. Elle est en couple avec Nathan depuis 1 an, elle vit avec dans une grande villa. Son père est directeur du lycée, son père biologique travaille dans la recherche scientifique à Miami depuis qu'il n'est plus prof (Gustaf). Elle connait le sexe de son bébé depuis quelques jours et euh voila je crois.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pink détente (Les EI)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pink détente (Les EI)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pink city
» 03. Pink or blue, there the moment to know
» Je pars... Je ne reviendrais jamais... [Pink Water, Indochine]
» [Flashback] Une petite journée de détente ! [PV Loyckh]
» Une bonne détente .....Ooh mais c'est Draka!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: