AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 From the summer to the spring, from the mountain to the air and it's waiting on the end (Nicho ♥︎)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: From the summer to the spring, from the mountain to the air and it's waiting on the end (Nicho ♥︎)   Jeu 5 Fév - 11:48


From the summer to the spring, from the mountain to the air ...

Sa cousine, Haven, ne lui disait pas tout. Elle était arrivée, enthousiaste, et avait embarqué Nicholas sans l’ombre d’une explication, ce qu’attendait pourtant avec la plus grande impatience le jeune Lambda. Mais il se retint de poser toutes les questions qui se chamboulaient, là-haut dans sa tête. Il aimerait demander ce qui l’amène ici, pourquoi elle était si pressée de le prendre avec, ce qu’ils allaient faire… Tant de questions, qu’au final, il n’osa poser. Sans doute était-ce une surprise, et il ne valait mieux pas trop vouloir en savoir sans prendre le risque de tout foutre en l’air, et Nicholas n’étaient pas de ceux-là. Ceux qui se prennent la tête pour rien, et qui gueule à qui veut bien l’entendre qu’il n’ira nulle part sans réponses à ses questions. Non, il n’était pas comme ça. Peut-être était-il parfois très curieux, mais il savait très bien quand il pouvait l’être et quand il ne le pouvait pas.

Sur le trajet, Nicholas restait silencieux, tout en observant le paysage qui se profilait autour de lui. C’était Miami, et des rues qu’il ne connaissait que trop bien. Celles par lesquelles il passait chaque début de semaine pour se rendre à Wynwood. Des rues familières, qui le firent sourire. Il savait où ils allaient, ou du moins il pensait que l’école serait la destination finale. Ce qui était évidemment une erreur.

Haven se gara sur le parking faisant face à la confrérie des Sigma Mu, confrérie dont était issue sa cousine. Perplexe, il ne comprit pas très bien où elle voulait en venir, et alors qu’il détachait sa ceinture, celle-ci s’excusa, lui demandant de rester là. Elle n’en avait que pour quelques minutes. Et quelques minutes, c’était déjà beaucoup pour Nicholas, encore plus quand il ne savait pas ce qui lui pendait au nez. En un mot comme en cent, il était impatient. Et il ne trouva rien de mieux que de jouer avec ce qui se trouvait à disposition. Sa ceinture, la radio, et la fenêtre de la voiture. Il changeait de position toutes les secondes, jusqu’à ce qu’il voit Haven revenir accompagné d’Eric. Et Nicholas n’était pas au bout de ses surprises. Cependant, heureux de constater qu’il était également un bon ami de sa cousine, il se contenta d’afficher un grand sourire et de leur demander d’où ils se connaissaient.

« - De New York.
- Oh d’accord, vous devez être contents de vous retrouver ici alors. »

Puis il se renfonça dans son siège, remettant en place sa ceinture de sécurité, alors qu’Haven remettait le moteur en route, direction… Et bien direction un endroit inconnu. Le moment qui le séparait de la découverte de sa surprise diminuait à mesure qu’Haven roulait. Et bientôt ils arrivèrent dans le quartier Little Haiti. Nicholas reporta toute son attention sur la route, jusqu’à ce qu’il voit se profiler au loin la caserne militaire de Miami. Impressionnante structure, encerclée par des grillages hauts et sans doute électrifiés. Haven s’approche, on les laisse entrer, et Nicholas est impressionné. C’était pour ainsi dire sa première fois dans un tel lieu, que pourtant sa cousine devait connaître par cœur. Il savait qu’elle avait fait l’armée, mais lui était bien loin d’avoir le profil, même si dans le pays où il était né, le service militaire était encore obligatoire, et ce sur une durée de deux ans. Fort heureusement il en était exempté d’office, son état de santé trop critique pour le permettre d’avoir à se plier à leurs entrainements intensifs.

La première chose qu’ils firent à leur arrivée, fut une visite guidée des lieux, qui se finit par la remise des tenues militaires, et là Nicholas ne tenait plus en place. Il allait pouvoir porter durant quelques temps une tenue, comme un vrai militaire. Il allait en devenir un pour un court instant, mais ça lui suffisait, et ce malgré le fait que sa tenue était évidemment bien trop grande pour un gars aussi chétif que lui. Et pourtant il se pavanait avec fièrement, même s’il faisait difficilement forte impression entouré d’armoires à glace en tenue. Mais ça ne l’impressionnait pas, puisqu’il allait être à leur niveau, quelques temps. Quelques temps il allait incarner une image de force, de sécurité.

Ayant le casque un peu trop grand, qui lui retombait sur les yeux, sa cousine lui en apporta un plus petit, qui lui allait comme un gant. Il l’ajusta, tapa dessus deux trois fois, se rendant compte que ça ne faisait absolument pas mal, avant de remercier Haven. Ils étaient tous fins prêts. On les vérifia encore une fois, et les voilà dehors, sur le tarmac, en direction d’un avion, qui était déjà prêt à décoller. Quelques échanges entre Eric et Haven suffirent à faire douter Nicholas, qui bien qu’enthousiaste de sauter en parachute, était un peu effrayé par la hauteur. Deux mille mètres ça n’était pas rien, et hormis lors de son vol New York-Miami, il n’avait jamais été si haut, et encore moins pour faire le saut de l’ange. Cependant, il gobait les paroles d’Haven comme de l’eau, et finit par se dire que ça ne devait pas être si terrible. Du moins c’est ce qu’il voulait se faire croire. Et il était tellement absorbé à se répéter qu’il ne sentirait rien passer, qu’il n’entendit plus Eric et Haven s’échanger des amabilités. Il ne se réveilla que quand il vit ses parents l’appeler. Et heureux, il courut vers eux, arborant fièrement son look. Ils parlèrent un instant, jusqu’à ce que qu’Haven lui fasse signe qu’il était temps, lui donnant de quoi communiquer avec ses parents, même tout là-haut. Il accrocha le dit talkie walkie fermement à la lanière de son sac, et les voilà embarqués pour une grande aventure. On les équipa, et les attacha ensemble pour qu’ils puissent faire le grand saut ensemble, ainsi qu’un micro pour qu’ils puissent s’entendre, le bruit de l’avion couvrant toutes leurs paroles.

Haven lui expliqua le déroulement du saut, et il était tellement pétrifié, qu’il avait l’impression que ça lui filait aussi de la tête et que ça ne voulait pas rentrer dans ses oreilles. Ecarter les jambes ? Tête en arrière ?

« - Euh oui ok… Il hésita un instant. Et si je stresse. Là tout de suite, j’ai vraiment peur. Tu crois que je peux le faire ? On ne va pas s’écraser sur le sol ?
- Si tu ne veux pas le faire, je ne t’oblige pas ok ?
- Si, je veux le faire, mais je ne te cache pas que j’ai vraiment la trouille. Mais je te fais confiance à cent pourcent. Juste que… Bah sauter dans le vide j’ai jamais fais tu vois. »

Il était stressé et ça se comprenait, sa cousine pourrait comprendre. La première fois est toujours le pire, dit-on.

On retira leurs micros, on leur mit des lunettes, et Nicholas s’accrocha fermement aux lanières de son sac, comme si sa vie en dépendait.

« - T’es prêt Nicho ?
- Prêt.
- Au fait Eric et moi on est mariés. »

Il n’eut pas le temps d’encaisser la nouvelle, qu’Haven sauta de l’avion. Nicholas cria de toutes ses forces, ne comprenant pas ce qui lui arrivait. Mais il s’arrêta bien vite d’hurler, transformant ça en un rire. C’était TROP BIEN. Il s’éclatait et faisait de grands signes, espérant qu’on le voit d’en bas.

« - WOUHOUUUUU ! »

Pour un baptême, c’était le meilleur de sa vie. Haven activa le parachute un peu après et les voilà qui survolent Miami.

« - Ouah c’est beau ! C’est la première fois que je vois Miami sous cet angle. Tu as vu ? On voit la mer ? Elle scintille de mille feux ! »

Pour le moment, Nicholas avait totalement oublié le coup du mariage, émerveillé par ce qu’il voyait. C’était grandiose, et il était presque prêt à bondir dans tous les sens à l’atterrissage pour faire un deuxième tour. Haven lui désigna Wynwood du doigt.

« - Oh l’école semble bien petite vu d’ici. »

Et pour dire, c’était une fourmi aux yeux de Nicholas. Ils avaient dix minutes de descente avant de poser pied à terre, et Nicholas ne cessait de s’enthousiasmer. Tout lui semblait tellement irréel.

« - Au fait, comment ça, vous êtes mariés ? Genre mariés mariés, avec une bague au doigt et tout ? »

Nicholas ne saisissait pas très bien, puisque pour lui le mariage était une chose de grandes personnes, et n’arrivait pas à croire sur le coup que sa cousine ait pu être mariée, sachant qu’il aurait été invité au mariage, ou du moins c’était comme ça qu’il voyait les choses. Les véritables raisons, il ne les connaissait pas encore.

Une fois sur le plancher des vaches, on les déséquipa et Haven lui demanda son ressenti.

« - TROP TROP BIEN ! Ca fait peur au début, mais ça dure deux secondes ! Ca me donne trop envie de refaire un tour. »

Il sautillait sur place alors qu’Eric tirait une gueule de six pieds de long. La perspective du saut ne lui plaisait guère et Nicholas ne put s’empêcher de chercher à le motiver, bien que maladroitement, ce qui n’aidait sans doute pas. Eric avait le vertige, mais Nicholas ne savait pas ce que c’était d’avoir le vertige. Il ne comprenait donc pas.

« - Fais pas cette tête, tu verras c’est trop bien. Une fois que t’es là-haut tu oublies que tu es à plus de deux mille mètres du sol. Bon c’est sur au début c’est impressionnant de voir que tout en dessous c’est plus petit qu’un grain de sable, mais c’est marrant. Et le mieux c’est quand tu sautes. T’as l’impression que tu vas mourir, mais ça dure deux secondes, et puis après t’as l’impression d’être dans une grande montagne russe, c’est énorme. Sans parler que la descente avec le parachute est magique, c’est tellement beau vue d’en haut, tellement calme. Tu devrais pas avoir peur tu sais ? »

Merci Nicholas. S’il savait à quel point ça n’aidait pas.
© one more time.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: From the summer to the spring, from the mountain to the air and it's waiting on the end (Nicho ♥︎)   Jeu 18 Déc - 17:09


“But darling freedom ain't free, its a long road, you'll never find your place up there in the sky if you never say goodbye.”




Nicho & Haven




Visiblement, Nicholas s’ennuyait. Haven connaissait son envie de bouger, son envie de toujours vouloir faire plein de choses. Elle sourit lorsqu’il lui annonça son ressenti d’ennui et pensa à sa surprise. Un saut en parachute allait lui ôter tout ennuie ressentit et probablement pour plusieurs heures. Pour une personne n’ayant jamais fait ça, c’était physique. Sur le moment, on ne le ressentait pas vraiment, mais une fois à nouveau sur la terre ferme, toutes l’énergie dépensée là-haut retombait. Haven avait eu de multiples entrainement journalier et était habituée à ce genre d’activité, mais elle se doutait qu’après cette journée, Nicho aurait juste envie de retrouver son lit et de dormir quelques heures, le temps de récupérer et se remettre de la peur de la première fois. Haven avait d’ailleurs prévenu les parents du jeune homme et les avait aussi rassuré sur l’adrénaline qui pouvait faire accélérer son cœur. Elle s’était bien sûre renseignée avant, pour s’assurer que ce n’était pas trop dangereux pour lui. Après ça, elle avait réservé un avion pour l’après-midi avec dans l’idée d’emmener Eric aussi.

En sortant de la maison, Haven avait échangé un regard complice avec son oncle et sa tante. Ils étaient au courant de ce qu’elle voulait faire et demandait même à être là lorsqu’il effectuerait son premier saut en parachute. Elle avait naturellement accepté et prévenu la caserne comme quoi des civils viendraient assister au saut en parachute de leur fils. La jeune fille leur avait remit un laisser passé afin qu’il puisse entrer plus facilement et sans aucun réel problème quant à leur identité. Dans la voiture, elle prit un chemin plus long pour rejoindre le bâtiment des Sigma Mu, s’assurant ainsi que les parents de Nicholas seraient là avant eux et pourraient donc assister aux explications et décollage de l’avion. Haven abandonna son cousin dans sa voiture, le temps d’aller chercher Eric qui n’était pas vraiment au courant de cette randonnée. Ne lui laissant pas vraiment le choix, il avait tenté de la faire changer d’avis. Evidemment, elle ne l’obligerait pas. Elle savait pertinemment qu’obliger quelqu’un à faire quelque chose contre son gré à un degré tel que la peur du vide pour un saut en parachute pouvait être assez problématique dans le futur. Elle voulait cependant qu’il les accompagne, même s’il préférerait rester sur la terre ferme. Alors qu’elle mit la voiture en route, Nicholas se posait des questions sur la relation entre la jeune fille et le Sigma mu. Haven regarda Eric dans un premier temps, puis Nicholas. Elle hésita à lui dire exactement leur situation, mais se ravisa « On se connaît de New-York. Depuis pas mal d’années déjà » Enfin, elle remit ses lunettes de soleil sur le nez et reprit la route, cette fois ci, en direction de la caserne militaire de Miami.

Sur place, elle rejoignit un ancien collègue qui commença par une petite visite guidée de la caserne. Haven n’était pas certaine que ça intéresse vraiment Eric, mais Nicholas était tellement avide d’apprendre et curieux, qu’il avait l’air plutôt intéressé. Au moins, il pourrait dire à quoi ressemblaient réellement les casernes militaires. La visite guidée se termina au vestiaire où ils reçurent des tenues militaires. Elle les laissa se changer et une fois prêts, la jeune fille sourit en regardant Nicholas avec une tenue un peu trop grande. « Alors je ressemble à quoi ? » La jeune fille rigola. Elle ne pourrait pas lui donner une plus petite, étant donné la taille minimum demandée pour entrer à l’armée, mais elle prit une taille inférieure pour le casque et le tendit à son cousin afin de remplacer celui qu’il avait juste avant « Comme ça tu ressemble à un vrai militaire ! » Haven quant-à-elle s’équipa également d’un sac-à-dos dans lequel se trouvait le parachute. Son collègue s’approcha pour vérifier une deuxième fois si tout était bien attaché et installé et puis enfin, se dirigèrent là où les attendait l’avion. « On va vraiment sauter de 2000 mètres ? » « Oui, mais tu verras, c’est génial. Le début est un peu flippante, mais ça dure 3 minutes tout au plus. Une fois que le parachute est ouvert on a l’impression de voler ! » Tenta-t-elle de le rassurer. Haven se retourna vers Eric qui lui, n’avait pas l’air très motivé « Eric, j’te force pas à le faire si tu ne le sens pas. Tu préfères avec qui ? Mon collègue ou moi, mais après Nicho ? » Alors qu’elle fit un chignon dans ses cheveux, il lui répondit « Comme si tu ne connaissais pas ma réponse » « Ok, avec mon collègue alors » Elle lui adresse un sourire, alors que lui était toujours aussi tendu « Sérieux Haven ? C'pas pour vous vexer m'sieur mais je préfère avec Haven » finit-il par dire au militaire qui lui répondit d’un sourire. Au même moment, les parents de Nicholas firent leur apparition. Haven laissa Nicholas discuter un peu avec ses parents et puis finit par leur donner un talky walky ainsi qu’à son cousin « Tiens, c’est pour garder contact avec tes parents quand on sera dans l’avion. Une fois qu’on sera prêt à sauter, tu pourras leur dire si tu veux » Eric se contente de sourire alors qu’Haven attend pour emmener Nicholas. Enfin, ce fut à son tour de vouloir la presser, ce qui l’a rassura un peu. Au moins, il était impatient et curieux de découvrir une nouvelle expérience. « Eric, t’as déjà sauté en parachute ? » Haven avança quelques mètres et se retourna vers les deux garçons qui discutaient « Euh non, j'ai le vertige au dessus de deux mètres cinquante » Elle finit par emmener Nicholas vers l’avion et ajouta à l’attention d’Eric « t’as 30 minutes pour méditer et ajouter 3 zéros à ton deux mètres cinquante, chéri »

Une fois dans l’avion, Haven passa un micro à Nicholas pour qu’il puisse se comprendre au-delà du bruit du moteur de l’appareil et puis lui expliqua quelques trucs « Dès que l'on sautera, tu devras écarter tes jambes et tes bras. T’as déjà vu des sauts en parachute à la télé ? Aussi, tu devras mettre ta tête le plus en arrière possible, pour ne pas te faire mal à la nuque. Tant que le parachute n’est pas déplié, tu devras rester comme ça, après tu pourras te redresser et te tenir un peu comme tu veux. La chute libre dure une minute environ et la descente avec le parachute une dizaine de minute, ok ? » Haven laissait ensuite Nicholas profiter du paysage s’il le souhaitait. Plus on grimpait en altitude, plus Miami devenait de plus en plus petit « Ca va, tu ne stresses pas trop ? On va bientôt pouvoir sauter normalement. Si tu ne veux pas le faire, je ne t’oblige pas ok ? Dans ce cas, je saute toute seule et toi tu redescends avec le pilote » Au même moment, le dit pilote fit signe à Haven qu’ils pouvaient y aller. Elle attacha correctement son équipement à celui de Nicholas alors que son collègue lui enleva le micro et lui tendit des sur-lunettes de chute. Enfin, il ouvrit la portière et sauta en premier « T’es prêt Nicho ? Ah au fait, Eric et moi on est mariés » et puis, elle se laissa tomber dans le vide, faisant au mieux profiter son cousin de l’expérience. La minute passée, elle ouvrit le parachute et se laissèrent descendre tranquillement, profitant du paysage qui se trouvait en-dessous d’eux. Elle lui montra de temps en temps certains endroits, comme l’école de Wynwood en toute petite, un peu plus loin.

Une dizaine de minutes plus tard, comme convenu, ils mirent pied à terre. Elle se détacha de son parachute et laissait le soin à un militaire présent de le replier pour le prochain saut « Yeaaah Nichoooo ! Alors t’as aimé ? Tu te sens comment ? » Haven se rappelait que la première fois, l’adrénaline la rendait légèrement euphorique et n’avait qu’une seule envie, recommencer.






       
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: From the summer to the spring, from the mountain to the air and it's waiting on the end (Nicho ♥︎)   Sam 11 Oct - 20:41


From the summer to the spring, from the mountain to the air ...

Week-end. Et qui disait dit week-end, disait Nicholas chez ses parents. C’était toujours un moment de la semaine qu’il affectionnait tout particulièrement, parce que mine de rien, rien ne valait la compagnie de ses deux parents avec qui il pouvait passer de bons moments. Soirée films, jeux, virées en ville… Bref, il en profitait toujours un maximum et n’était que rarement chez lui le week-end, toujours en vadrouille quelque part. Et pourtant. Ce week-end, il n’avait strictement rien de prévu, et il s’ennuyait profondément sur son lit. Allongé sur le ventre, il n’avait que comme principale occupation, celle de tourner les pages une à une de sa revue mensuelle sur la musique. Tout en commentant, et en grommelant, il se retournait parfois et jouait comme un gosse, faisant pédaler ses pieds dans le vide et tentant d’étirer ses bras le plus haut possible, comme s’il pouvait toucher le plafond. Il s’ennuyait profondément. Passé la demi-heure à lire, il finit par mettre son casque sur les oreilles et à chanter à tue-tête dans sa chambre, histoire de s’épuiser un peu, puis retourner sur son lit où il zyeutait son ordinateur, dans l’attente de quelque chose. Quelque chose qui viendrait le tirer de cet ennui.

Après avoir au moins actualisé cinq cent fois sa page d’accueil Facebook, la sonnette de la maison qui retentissait le tira de sa rêverie. Quelqu’un venait les voir ? Mais qui ? Soudain, il se mit à espérer que ce soit n’importe qui, tant que cette personne viendrait lui proposer de faire autre chose que moisir dans sa chambre. Oreillers contre le mur, assis bien au fond de son lit, ordinateur sur les genoux, il hésitait à aller voir ce qu’il se passait, et finalement on toqua à sa porte. Très vite la porte s’ouvrit sur Haven, et un large sourire vint se plaquer sur le visage de Nicholas. Si seulement elle savait à quel point il était heureux de la voir, là tout de suite. « J’m’ennuiiiie. » Répondit-il d’abord en tirant la moue, avant d’ajouter : « mais sinon ça va, et toi ? » « j’ai deux surprises pour toi, tu viens ? » Surprises ? Si Nicholas aimait quelque chose par dessus tout, c’était bien les surprises. Surexcité, débordant de joie, il enfila ses chaussures, et suivit sa cousine sans hésiter. Il ignorait ce qu’elle avait à lui montrer, mais il était tout impatient. « A plus tard m’man. » Lança-t-il à sa mère avant de monter à bord de la voiture à sa cousine. Il se retenait de lui poser un millier de questions, mais était bien curieux en l’instant précis.

Sur le trajet, il reconnut bien vite le chemin qui le séparait de chez lui à l’école, et se demandait pourquoi Haven alla se garer sur le parking faisant face au bâtiment des SM. « Euh oui, je bouge pas. » Répondit-il hésitant, regardant Haven s’en aller. Il s’affala sur son siège, et commença à jouer avec sa ceinture, jusqu’à se permettre d’allumer la radio de la voiture, et chanter pour passer le temps. Il n’avait que ça à faire de toute façon. Deux trois musiques passèrent, et il vit Haven revenir au loin, accompagné. Et plus ils s’approchaient, plus il commença à se poser des questions. Depuis quand Eric et Haven se connaissaient-ils ? Il les observa longuement, jusqu’à ce que le bruit de la portière de la voiture le fasse sursauter. « Depuis quand… ? » Commença-t-il à dire, alors qu’Haven avait déjà pris les devants. « Eric, Nicho, mon cousin. » Son regard ne cessait de jongler entre les deux, et était rempli d’incompréhensions. « D’où vous vous connaissez ? » Ne put-il s’empêcher de demander, quelque peu surpris. Néanmoins, en reprenant ses esprits, il salua son ami avec un grand enthousiasme. « Sinon salut Eric, content que tu viennes avec nous. » avant de se remettre en position, et attendre que sa cousine remette le moteur en route.

Nicholas observait tout autour de lui, histoire d’essayer de devenir où ils se rendaient, et il fut on ne peut plus surpris quand il découvrit la caserne au loin. Etrangement, ça paraissait plus logique qu’il ne le pensait, puisqu’Haven avait fait l’armée, il ne comprenait juste pas ce qu’elle avait à y faire, et ce qu’un gringalet comme Nicholas pouvait y faire. Cependant, il se tut, et suivit sagement sa cousine et Eric sans piper mot. Elle les emmena en premier lieu aux vestiaires, où on lui fila des fringues pour qu’il soit habillé comme un vrai militaire. Il sourit comme un gosse, et partit se changer. Les vêtements étaient encore un tout petit peu grand pour lui, et ça ne lui collait pas vraiment à la peau, mais il trouvait ça amusant de s’habiller ainsi. Il sortit de la cabine et se dirigea tout sourire vers Haven « Alors je ressemble à quoi ? » Puis il enfila le casque qu’on lui tendit, qui était encore une fois un peu trop grand, et lui retombait sur le visage. « Bon alors Nicho, ta première surprise c’était tout ça. La caserne, la tenue militaire, les explications. C’est un peu débile comme surprise, mais ce qui suis vaut le coup » « Oh non c’est pas débile du tout, merci, ça me fait super plaisir. J’avais jamais vu à quoi ressemblait une caserne en vrai, j’ai l’impression d’être un vrai militaire. » Dit-il fièrement, bombant le torse. « Evidemment tu n’es pas obligé de le faire… » « Oh bah maintenant que je suis là, autant y aller jusqu’au bout, et puis je suis un militaire pas vrai ? » Il ignora néanmoins la petite querelle qui semblait avoir lieu entre les deux adolescents, et se contenta juste de fixer ses pieds, tout en jouant avec son treillis. Puis il comprit ce qui l’attendait : un saut en parachute. 2000 mètres ça faisait haut, et il sentait son petit cœur se contracter, et un coup de stress se manifester. Il avait un peu peur oui, mais il ne devait pas montrer que c’était un peureux, alors il acquiesça simplement, bien content de partager cette expérience avec sa cousine et un ami qui lui était précieux.

Une fois dehors, ils prirent la direction de l’avion, et une boule se forma dans sa gorge. Il tira doucement sur le t-shirt de Haven. « On va vraiment sauter de 2000 mètres ? » « Nichooolas ! » Il se retourna, et vit ses deux parents qui arrivaient en courant vers eux. « Papa ? Maman ? Vous étiez au courant alors ? » Il comprit tout de suite ce qu’il se passait. S’ils n’avaient rien prévu avec Nicholas ce week-end, c’était pour une bonne raison, et les connaissant ils n’auraient jamais accepté que Nicholas fasse ce saut, sans qu’ils soient présents eux aussi. Trop inquiets sans doute, néanmoins Nicholas se pointa vers eux fier comme un petit soldat. « Vous avez vu ? J’ai trop la classe. » Puis les deux parents rirent de bon cœur, et se tournant vers Eric demandèrent. « Qui est ce jeune homme ? » « C’est Eric, un gars qui m’aide à Wynwood, il est vraiment super. » Répondit-il tout sourire, avant de se tourner vers Haven. « On y va ? » Il était maintenant vraiment impatient, malgré le fait qu’il savait qu’une fois en haut il stresserait comme jamais. « Eric, t’as déjà sauté en parachute ? »


© one more time.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: From the summer to the spring, from the mountain to the air and it's waiting on the end (Nicho ♥︎)   Jeu 9 Oct - 19:20