AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Changer Bambi en être humain. Toute une histoire. (Bambi ♥︎)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Changer Bambi en être humain. Toute une histoire. (Bambi ♥︎)   Mar 21 Oct - 21:10



Changer Bambi en être humain. Toute une histoire.

BAMBI & MEVEN

- Il paraît que je dois te coller h24, alors autant jouer le jeu non?

- Fais attention, j’ai tendance à prendre tout au mot. Je t’installe un autre lit, ou tu ressens vraiment l’envie de te coller à mon corps de dieu grec ? Ça ne serait pas pour me déranger, remarque… Mais tu risques de finir accro.

Je ris. Non mais honnêtement, c'est bien de ne pas se dévaloriser, mais à ce point-là, ça craint. Je sais que je ne dois pas le prendre au premier degré, je ne le fais jamais d'ailleurs, mais je ne sais pas, pour lui du moins, où se trouve la limite entre taquinerie et flirt.

- Ça va les chevilles? Pour le coup, je vais dormir dans mon lit à moi, ce sera ta punition.

Je croise les bras et lui souris d'un air taquin. Peut-être qu'on ne va pas si mal s'entendre en fin de compte. Cette semaine sera aussi un moyen pour que j'évite de trop penser à Zacc. Je chasse ce nom de ma tête avant de suivre Meven dans le salon. Je calme sa fille, ne réagissant pas quand il la traite comme un monstre. J'en meurs d'envie, mais ce ne sont pas mes affaires. Je pourrais peut-être le faire changer d'avis. Ou alors l'adopter. Ça ne doit pas être plus dur de s'occuper d'un chat ou d'un chien... Non mais n'importe quoi Bambi, tu réfléchis parfois? Comparer un bébé à un chiot, on est tombés bien bas.

Une fois en ville, j'ose le supplier de ne pas toucher à ma crinière. Heureusement pour moi, il est de mon avis, et on s'engouffre dans un magasin de vêtement pour homme. Ça me fait tout bizarre. Je n'ai jamais mis les pieds dans ce genre d'endroit, et le faire pour la première fois avec un inconnu, ça fait comme si... Je ne sais pas, comme si ce n'était pas normal. Comme si une fille ne rentrait dans un magasin de vêtements d'hommes qu'en tenant la main de son petit copain ou en compagnie de son frère. C'est stupide, Bambi, arrête. Ce type m'embrouille vraiment les idées.

- Bonjour, je peux vous aider ?

- Bonjour, on vient rhabiller la demoiselle.

- Mais vous êtes dans un magasin de vêtement pour homme.

- Oui merci j’ai vu, mais justement, on a besoin de la rendre un peu plus masculine sans non plus qu’elle ait l’air d’un sac à patate.

- Quel dommage.

- Oui je trouve aussi, mais les ordres sont les ordres.

Je suis l'échange sans rien dire, déjà en train d'arpenter les différents rayons. J'ai une petite idée derrière la tête. Tant qu'à faire, autant être PS jusqu'au bout des ongles. Je laisse tomber les styles trop street, gothiques ou marginaux en général. Au final, je trouve quelques trucs classe que je file essayer. J'arrange, je réarrange, et pile quand je suis satisfaite du résultat, la voix de Meven me parvient de l'autre côté de la cabine.

- Bambi chérie, t’arrives à retrouver la sortie de ta cabine d’essayage ou t’as besoin d’aide ? Je souris et secoue la tête. Après soit on va manger, soit on va en soirée, soit on reste chez moi à rien faire si ce n’est discuter et on commence ton apprentissage demain... Je peux aussi te faire faire du sport... Tu préfères quoi ?

Je sors de la cabine, enfin prête.

- T'en penses quoi?

Je tourne sur moi-même, fais des moues et des poses devant le miroir, mais je suis satisfaite du résultat. C'est classe et décontracté, pile dans mes cordes. Je me retourne vers Meven et hausse les sourcils pour lui demander son avis. Une fois qu'il a répondu et qu'on se dirige vers la caisse, je lui réponds:

- Eh bien, pour aujourd'hui, peut-être qu'on peut rester chez toi à discuter de tout ce qu'un PS doit faire, comment il doit se comporter... Un peu comme un code, tu vois? Et puis demain on se fait du foot US -j'ai toujours rêvé d'en faire, à vrai dire- et puis une soirée et le reste, je te laisse gérer. T'en dis quoi? dis-je en me retournant vers lui, ma carte bleue sortie entre mes doigts. Pour une fois que je vais claquer de l'argent pour rien...

Spoiler:
 


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Changer Bambi en être humain. Toute une histoire. (Bambi ♥︎)   Mar 30 Sep - 19:23

Changer Bambi en être humain, toute une histoiretoute histoire débute par "Il était une fois."



La jeune fille avait très certainement raison de répondre tac-o-tac. Meven préférait ce genre de demoiselle aux timides qui n’osaient rien dire ni rien faire. Il était habitué aux fortes têtes et trouvait ça beaucoup moins embêtant. Il était ce genre de mec pour qui l’intérêt important sans quoi il ne ferait nullement attention. Meven n’aimait certes pas passer inaperçu, mais il avait passé l’âge d’avoir un besoin quelconque de reconnaissance suite à un pseudo-manque maternel quand il était petit. Il n’avait aucun problème de ce côté là, il ne lui manquait rien, pas même de confiance en lui. Il avait juste un égo qui aimait être gonflé de temps en temps, comme à peu près tous Pi Sigma digne de ce nom. Elle avait également raison sur le fait qu’il avait passé l’âge des Disney et pourtant, il en connaissant plus qu’il ne devrait. Merci Maëva .

« Ouais on me le dit souvent que ma culture cinématographique peut surprendre » il lui rendit son sourire et reprit plus sérieusement « non, mais tu comprendras pourquoi d’ici dix bonnes minutes. Dans les Disney je suis imbattable. »

Et pourtant, Meven n’était pas le père le plus digne, au contraire, plus loin il se trouvait de Maëva, mieux il se portait contrairement à l’enfant d’un an seulement qui ne cessait de réclamer les bras de ce dernier à chaque fois qu’elle le voyait. Cette gamine, contrairement à lui, commençait cruellement à souffrir d’une reconnaissance parentale, que ce soit du côté de sa mère ou de son père. Visiblement, elle était un fardeau aussi bien pour l’un que pour l’autre et pourtant, rien ne changeait dans la tête du Pi Sigma, toujours convaincu qu’il était bien trop jeune pour s’amuser avec des couches et des biberons.

« Merci pour le compliment, je suppose. » il laissa échapper un rire, surpris « Dis moi, dans ta confrérie d’écolo y’a pas de miroir ou quoi ? Faudrait vraiment être le dernier des crétins pour te trouver moche » ponctua-t-il d’un autre sourire avant de mettre la voiture en route et partir vers l’endroit où Bambi allait passer une partie de son temps. Monica accueillit Bambi comme il se devait alors que Maëva s’émerveillait devant la jolie brune. Meven ne fit même pas attention à ce côté touchant qu’avait sa fille. Probablement que son ex, elle, trouverait ça merveilleux et pourtant, comme lui, elle ne se souciait pas beaucoup plus de sa fille. En 3 mois, elle n’avait pas appelé pour s’assurer que le Pi Sigma avait bien réceptionné l’enfant, ni même pour savoir comment elle allait. Finalement, lequel des deux était le plus indigne ? Meven ne lâche pas le regard de son invitée et un sourire de plus en plus espiègle s’installe sur son visage au fur et à mesure que l’hésitation de celle-ci grandit.

« Il paraît que je dois te coller h24, alors autant jouer le jeu non? »
« Fais attention, j’ai tendance à prendre tout au mot. Je t’installe un autre lit, ou tu ressens vraiment l’envie de te coller à mon corps de dieu grec ? » lui demanda-t-il toujours sur le même ton. Il la regarda une fois de plus de haut en bas avec beaucoup d’attention et précisa « Ca ne serait pas pour me déranger, remarque… Mais tu risques de finir accro. »
Le problème pour lui était qu’elle était Nu Zeta, à la base. L’autre problème était qu’elle était jolie et qu’il aimait son côté téméraire, son franc parler. Pendant une semaine, elle n’était plus Nu Zeta, mais jusqu’où ? Au final, il devrait probablement arrêter son petit jeu et la détester comme le demandait le code de sa confrérie, ou peut-être qu’il devrait faire à sa guise et ne rien dire, faire comme si de rien n’était et plaidoyer l’immersion. Appuyé contre son bureau les bras croisés sur son torse, il continua de la fixer tout en lui expliquant ce qu’il comptait faire : lui choisir des fringues et la rendre un peu plus masculine. Ils descendirent au rez-de-chaussée où Maëva pleura une fois de plus après lui. Ne préfèrent pas y faire attention, il continue d’avancer dans le couloir afin de récupérer ses clés.

« Tu devrais la prendre avec vous, Meven »

Au même moment, Bambi prend l’enfant afin d’essayer de la calmer à la place du Pi sigma. Meven s’arrête et regarde sa sœur. Il en avait marre qu’elle essaie de lui refourguer sa fille tout le temps. Il essaie de faire preuve de zénitude et répond sur un ton las :

« Lâche moi avec elle, Monica. J’ai jamais demandé à l’avoir »

Alors que Bambi arrive à calmer, voir même endormir l’enfin, il croisa le regard noir de sa sœur. Comme elle était là, elle était très certainement à deux doigts de lui demander d’épouser la Nu Zeta sur le champ. Il laissa passer Bambi et claqua la porte derrière eux. Dans la voiture, Meven ne disait rien et se contentait juste d’emmener la demoiselle là où il comptait bien la rhabiller. Alors qu’il avançait vers un magasin, celle-ci l’interpela :

"Tu fais ce que tu veux, tout, mais s'il te plaît... Pas les cheveux."

Il la fixait toujours de la même façon, sans vraiment se gêner pour plonger son regard dans le sien et finit part lui dire, en écartant une mèche de ses longs cheveux :

« Je trouve ça déjà dommage de t’enfourner dans des fringues pour mecs, mais si en plus je devais t’emmener chez le coiffeur, ça serait vraiment du gâchis »

Au magasin, , à peine entrés, une jeune caissière s’approcha d’eux

« Bonjour, je peux vous aider ? »
« Bonjour, on vient rhabiller la demoiselle »

La dame le regardait, étonné. Comme s’il allait trouver de quoi l’habiller dans un magasin pour homme.

« Mais vous êtes dans un magasin de vêtement pour homme »

« Oui merci j’ai vu, mais justement, on a besoin de la rendre un peu plus masculine sans non plus qu’elle ait l’air d’un sac à patate »
« Quel dommage »
« Oui je trouve aussi, mais les ordres sont les ordres » rétorqua Meven

La dame proposait toutes sortes d’ensemble, certains gothiques, d’autres, beaucoup plus street us. Assit sur un tabouret, Meven regardait le défilé devant lui. Après tout, c’était à elle de décider ce qu’elle voulait mettre. Il chipotait sur son portable, appelait des potes à lui, organisait une soirée et finalement lui demanda :

« Bambi chérie, t’arrives à retrouver la sortie de ta cabine d’essayage ou t’as besoin d’aide ? » Les yeux toujours rivé sur son portable il continua « Après soit on va manger, soit on va en soirée, soit on reste chez moi à rien faire si ce n’est discuter et on commence ton apprentissage demain... Je peux aussi te faire faire du sport.. tu préfères quoi ? »

Il aurait pu lui proposer un ciné, un concert, une balade, mais Meven devait garder en tête qu’elle n’était pas chez lui pour qu’il lui propose des rencards.

HRPG: pas de problème <3

(c) Sashette
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Changer Bambi en être humain. Toute une histoire. (Bambi ♥︎)   Lun 29 Sep - 22:08



Changer Bambi en être humain. Toute une histoire.

BAMBI & MEVEN


Youplaboum, une nouvelle vie d'une semaine chez les play-boys. On dirait pas mais en fait j'ai vraiment hâte. J'espère juste qu'ils seront un minimum sympa, mais je suis sociable, ça devrait le faire. J'ai fait mon sac avec le strict minimum pour une semaine et me voilà sur le parking à attendre que Monsieur le BG se pointe. Je vais lui en faire voir de toutes les couleurs. Au moment où un sourire sournois s'étend sur mes lèvres, je vois le jeune homme en question venir vers moi. Mon sourire s'efface vite. Il va falloir que je résiste à ça? Oh merde.

- Alors c’est toi Bambi ? Panpan il est où ?

- Quelle bonne culture cinématographique! T'as pas un peu passé l'âge pour ce genre de blague? répliqué-je du tac au tac, un sourire aux lèvres. Le jeune homme n'y fait pas attention.

- Blague à part, je suis Meven et il paraît que je dois te Pi-Sigmatiser un peu, t’es prête ? Je ne vis pas chez les PS, j’ai mon chez moi donc je te propose qu’on rentre pour que tu t’installes et puis peut-être qu’on devrait commencer par… Par changer de fringues, bien que ce soit dommage pour un corps presque parfait. On y va ?

Il me mate de haut en bas en dévoilant ses yeux. Je ris de bon cœur; cette semaine va être de la pure folie.

- Merci pour le compliment, je suppose. Et comme c'est si gentiment proposé, allons-y!

Une fois arrivés, il me fait visiter la maison. Je pense que je pourrais m'y retrouver sans problème. Mais quand on arrive dans le salon, une agréable surprise m'attend. Une toute jeune fille gazouille et rit dans son parc. Attendrie, je pose mon sac par terre et je me dirige vers elle, la prenant dans mes bras. Elle est adorable; c'est une chance, j'adore les très jeunes enfants. A ce moment-là, une autre jeune femme fait son apparition dans la pièce et se présente:

- Salut, je suis Monica, la sœur de Meven, bienvenue. Si t’as besoin de quelque chose n’hésite pas.

- Merci, c'est gentil, lui dis-je avec un sourire.

- Et la gamine là c’est Maëva. Il paraît que c’est ma fille, mais je cherche toujours à la renvoyer là d’où elle vient.

Son ton me choque mais je ne dis rien. Il sort de la pièce. Je redonne Maëva à sa sœur puis suis le jeune homme jusqu'à sa chambre.

- T’as le choix. Soit tu dors dans la chambre de ma sœur, soit dans celle de Maëva, soit dans la mienne…ou dans mon lit, comme tu veux.

Là, il me prend de court. Je ne suis habituée ni à draguer, ni à l'être. Bien que je prenne tout à la légère et que je garde constamment le sourire, j'avoue que là, je ne sais pas trop comment réagir. Je lui proposerais bien de dormir dans la chambre de sa fille pour veiller sur elle, mais ce n'est pas mon devoir, même si j'en brûle d'envie. Une autre envie que je mets plus de temps à décrypter me mord les entrailles: le besoin d'affection grandissant que je ressens. Mais est-ce que c'est bien raisonnable de partir sur des impulsions comme ça, alors que je sais au fond que ce n'est que parce que j'ai revu Zacc et que je me souviens de tout ce qu'on a vécu? Je scrute les profondeurs ébènes de mon interlocuteur, puis réponds sur le même ton que lui, bien que mes yeux trahissent ma nervosité:

- Il paraît que je dois te coller h24, alors autant jouer le jeu non?

A lui de prendre ça comme il veut.

Quelques minutes plus tard, on descend. Meven veut m'emmener faire du shopping pour me métamorphoser en Pi Sigma. Monica tient Maëva dans ses bras. La petite fille tend les bras vers son père qui fait comme s'il ne la voyait pas. Voyant les larmes monter aux yeux du bébé, je tends les bras, poussée par un instinct maternel très fort, et la prends contre moi. Je la berce jusqu'à ce qu'elle s'endorme sur mon épaule. Je la redonne à Monica et fais signe à Meven d'avancer afin qu'on sorte de la maison. Je vois Monica lui lancer un regard qui semble dire "tu vois, elle, elle sait s'occuper de ta gamine", mais je n'y fais pas attention.

Une fois arrivés là où il veut qu'on fasse du shopping et une transformation en Pi Sigma, je me tourne vers lui, hésitante, puis lui dis:

- Tu fais ce que tu veux, tout, mais s'il te plaît... Pas les cheveux.

Ça peut paraître débile mais je tiens à ma longue chevelure châtain comme ma sœur jumelle tient à sa crinière rousse. Les cheveux, c'est une affaire de famille, que voulez-vous.

HRPG: Désolée, c'est merdique. J'ai beaucoup PNJiser pour faire avancer, tu me dis si ça va pas et te gênes pas pour répliquer à propos de la chambre (je savais pas vraiment comment réagir alors je te laisse prendre sa réflexion comme tu le sens). Désolée aussi du retard, voilà, bisous :*


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Changer Bambi en être humain. Toute une histoire. (Bambi ♥︎)   Mer 24 Sep - 15:03

Meven était installé sur un divan du salon lorsque sa sœur descendit de l’étage avec Maëva dans les bras. Relevant les yeux de son Ipad, il les posa sur sa sœur et sa fille, prêtes à partir en balade visiblement, puis se replongea dans son occupation. « Tu ne veux pas venir avec nous ? » lui demanda Monica. Refusant d’un signe de tête, elle insista, tentant probablement de le prendre par les sentiments « Meven, tu pourrais, tu fais rien là. Tu pourrais passer du temps avec Maëva » Il déposa son ipad sur la table basse et se leva. « Monica j’ai pas le temps là, je dois aller chercher une fille dans 10 minutes ». Alors qu’il s’approchait de Maëva, celle-ci tendit les bras, espérant que son père la prenne. Il hésita en la regardant, puis fixa sa sœur beaucoup plus petite que lui. Finalement, après un soupire il se décida à céder aux caprices de sa fille et la prit dans ses bras. Celle-ci cessa ses pleurs et en profita pour enfuir sa petite tête dans le cou de son père. Ne voulant pas supporter les remarques de Monica, Meven monta à l’étage avec Maëva, jusque dans sa chambre pour les dix minutes restantes. Lorsque son radio réveil lui informa qu’il était temps de se mettre en route, il descendit avec l’enfant, clés de voiture dans une main et la mit dans son parc où elle pourrait jouer sous la surveillance de sa sœur. Il sortit de la maison et une fois dans sa voiture, prit la direction du parking, là où il devait récupérer la dite Bambi. Quel prénom. Jamais il ne lui viendrait à l’idée d’appeler ses enfants Bambi.

Il gara sa camaro sur le parking sans vraiment se soucier s’il s’agissait bien d’une place et sortit du véhicule, lunette de soleil sur le nez. Il s’avança vers la seule inconnue se trouvant apparemment au lycée et s’arrêta devant « Alors c’est toi Bambi ? Panpan il est où ? » Gardant son sérieux il reprit « blague à part, je suis Meven et il paraît que je dois te Pi sigmatiser un peu, t’es prête ? Je ne vis pas chez les PS, j’ai mon chez moi donc je te propose qu’on rentre pour que tu t’installes et puis peut-être qu’on devrait commencer par… » il enleva ses lunettes pour la mater de haut en bas « Par changer de fringues, bien que ce soit dommage pour un corps presque parfait. On y va ? ». Meven retourna jusqu’à sa voiture en compagnie de la jeune fille et lui ouvrit le coffre pour qu’elle y dépose son sac et puis s’installa derrière le volant. Une fois Bambi dans la voiture, il s’empressa de retourner chez lui.

Dans la maison, Meven commença par faire le tour du propriétaire et montrait chaque pièce à Bambi pour qu’elle s’y retrouve mieux et qu’elle puisse au moins faire comme chez elle durant une semaine. Arrivé dans le salon, sa fille jouait toujours dans son parc, toute souriante à l’idée qu’une inconnue entre dans la pièce. Maëva était ce genre d’enfant, toujours contente de voir de nouvelles personnes. Monica fit, elle aussi, son apparition.

« Salut, je suis Monica la sœur de Meven, bienvenue. Si t’as besoin de quelque chose n’hésite pas »

Meven en profita pour faire les présentations

« Et la gamine là c’est Maëva. Il paraît que c’est ma fille, mais je cherche toujours à la renvoyer là d’où elle vient »

Meven invita Bambi à le suivre à l’étage jusque dans sa chambre à lui

« T’as le choix. Soit tu dors dans la chambre de ma sœur, soit dans celle de Maëva, soit dans la mienne…ou dans mon lit, comme tu veux » termina-t-il avec une pointe de malice dans la voix.

Hrp: surtout n'hésite pas si tu veux pnjiser Monica ou Maëva, ça peut être intéressant et pour moi et pour toi si l'une et l'autre on les pnjise par surprise vis à vis de l'autre? Si quelque chose ne va pas n'hésite pas :-D
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Changer Bambi en être humain. Toute une histoire. (Bambi ♥︎)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Changer Bambi en être humain. Toute une histoire. (Bambi ♥︎)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Changer Bambi en être humain. Toute une histoire. (Bambi ♥︎)
» Essaye de comprendre enfin toute cette histoire [Aurélien]
» Agnes DISPARUE
» Notre Histoire en 2 minutes
» Critique de "Autopsy" par Jane Aden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: