AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Bienvenue en Enfer <3 > Carrybou, Jiji & Mike ♥︎

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer <3 > Carrybou, Jiji & Mike ♥︎   Dim 26 Oct - 16:47


« Ca tombe bien, j’ai la flemme de cuisiner. On commande des pizza ? Tu veux quoi ?
-Ouais, pizza, c'est parfait ! Franchement, n'importe, j'suis pas difficile. C'est toi l'hôte, c'est toi qui décide.»

Bon, généralement, c'était plutôt à l'invité de décider mais Carry n'était pas comme ça, elle n'aimait pas imposer ses choix et puis, une pizza, c'était une pizza. Donc qu'elle soit au jambon, au poivron ou à n'importe quoi, c'était souvent toujours bon.
Intriguée par la personnalité et l'apparence des jeunes hommes dont Soraya lui avait parlé, elle questionna celle-ci, demandant où ils se trouvait.

«Aiden j’en sais rien, il est pas souvent là. Il revient très tard et part soit très tot, soit quand moi je suis déjà partie. Je ne le vois jamais et comme on ne s’entend pas spécialement, on ne se parle pas souvent non plus. Mike je…. Ne sais pas non plus en fait. J’imagine qu’il a cours… ou qu’il est parti s’amuser avec son appareil photo. Ou alors il est à sa confrérie j’sais pas.il va pas tarder à revenir je suppose.
-Ah d'accord ... Il fait de la photo ? Je le connais peut être déjà alors ... Si il était au club l'année dernière ...»

Les deux jeunes filles, après cette brève discussion se dirigèrent vers la cuisine, Carry suivant la Rho Kappa. Tandis que la mexicaine, (ou en tous les cas c'était ce qu'elle semblait être) proposait à l'alpha quelque chose à boire, celle ci s’essaya dans le fauteuil en attendant que le jus d'orange qu'elle avait demandé soit près. Quand Soraya revint vers elle, elle apporta en même temps la boisson puis questionna la brunette sur ce qu'elle pratiquait comme instrument.

«Moi ... Beh, je fais de la guitare et du piano, et j'ai deux trois bases de violon et de batterie mais sans plus, quoi ... Beh, je chante, je dessine un peu, et je faisais deux trois photos, mais j'ai arrêté ...»

Dans le genre "ne pas aimer parler de soit", Carry était plutôt concernée. Déballer sa vie et tous les trucs du style c'était pas dans ses habitudes du tout. Par chance, la sonnette retenti. Pas le temps de s'attarder trop sur elle, le livreur de pizza était là, enfin.
S'installant, Soraya annonça le plan.

«Bon, comme on passe pas à la confrérie aujourd’hui, on va dire que ton initiation commence demain. Tu veux faire quoi de ta soirée ? On peut aller au ciné, sortir en boite, aller faire un tour, on peut larver ici et regarder un des films pourris de Mike, à moins qu’il en ait des nouveaux. On peut … se faire une soirée poker… En fait y’a pas grand chose à faire ici, je m’emmerde souvent d’ailleurs du coup j’emmerde Harper, mais là il est pas encore là, dommage ou alors je préviens Alyssia et on fait votre défi cette nuit, mais il faut que tu te décides, si c'est ça. Elle va pas tarder à aller dormir cette enfant !
- «Beh ... Franchement, j'm'en fou un peu, c'est toi qui vois ... Un poker, ouais pourquoi pas ... J'ai vu ça que y'avait pas grand chose à faire ... Après, le truc du défi, beh tant qu'à faire, que je m'en débarrasse, hein ! »

Au même moment, un type accompagné d'une nana d'environ l'âge de Carry quoi que peut être, un peu plus grande firent irruption dans l'appartement. Immédiatement, le jeune questionna sa colocataire sur l'identité de la brunette assise à côté d'elle, mais rapidement, après c'être intéressé à la jeune fille qui le suivait il reporta toute son attention sur les deux pizza tel un gros morfale. S'installant il saisit une part, tandis qu'il invitait la connu à s’asseoir.

« Ah donc Carry, c’est toi ? Bah enchanté.
-Ouais, c'est moi, et toi c'est ... Euh ... Aiden ? »

Raté, lui c'était Mike. Ok. La elle retiendrait à coup sur. Se tournant vers l'inconnu elle l'observa à la recherche de quelque chose de familier. Peut-être la connaissait-elle déjà ... Non, si c'était le cas, ça ne lui revenait pas ...

«Bon, Soraya, on fait quoi ? Poker, avec eux, ou le truc du défi ? »

HRP: bon, c'est nul, mais bon, je rame niveau rp ces temps ci ...



Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer <3 > Carrybou, Jiji & Mike ♥︎   Dim 5 Oct - 11:22

CARRY: Nina remplace Jennifer à la mission donc fais comme si Mike avait dit Nina au lieu de Jennifer :D

Jennifer m’avait appelée au cours de la matinée pour me demander de la rejoindre chez elle. L’Eta Iota m’avait expliqué qu’elle ne pouvait pas faire la mission pour la confrérie et m’avait aussi gentiment demander de prendre le relais. Sans vraiment m’interroger sur la mission, j’avais accepté sans penser une seconde que la suite allait virer au cauchemar. Elle m’annonça ensuite que je devais passer une semaine chez Mike Harper. Je ne connaissais pas du tout. Lui demandant des informations sur ce garçon, Jennifer me précisa que c’était le copain de Soraya ou la cousine de Nathan, jusque là, ça allait, mais lorsque Jennifer m’annonça que le réel but de la mission était de passer une semaine entière chez les Sigma mu, je crus m’effondrer sur place. C’était clairement la pire chose qu’il pouvait m’arriver. Ayant déjà accepté, je ne pouvais même pas refuser et repartis en fermant la porte derrière moi. Derrière le volant de ma voiture, mes pensées quant à cette nouvelle me blasaient de plus en plus et une fois rentrée j’annonçai la grande nouvelle à Nathan :

« J’dois aller passer la semaine chez le mec de ta cousine et me coltiner les SM toute la semaine »
« Bof, le pire qui peut t'arriver c'est qu'ils te jettent dans un feu de joie »

Occupée à faire mon sac, ce genre de réflexion venant de Nathan m’aurait ordinairement poussée à lui répondre sur le même ton d’humour, mais il s’agissait des Sigma Mu ou la confrérie où je ne voulais ô grand jamais mettre les pieds. Sans réelle surprise, la réflexion de Nathan me força à lui lancer un regard noir. Je fermai mon sac lachant un audible :

« Connard »

et puis partis en claquant la porte.

Je laissais ma voiture sur le parking de l’école en demandant à mon père de se débrouiller pour la ramener chez moi et pris la direction de la confrérie, comme demandé dans le texto du Sigma Mu. A l’approche de la confrérie, je ne me sentais pas vraiment en confiance mais finis par rejoindre Mike. En fin d’après-midi, on rejoint la voiture, que dis-je, la poubelle du Sigma Mu afin de se rendre à son appartement « Dis-moi j’espère que tu vis pas dans un palais, parce que ça va te faire un choc. » J’avais toujours vécu dans des endroits spacieux et rien que ma propre maison avec Nathan comportait plusieurs étages et pouvaient, pour certains penser à un petit labyrinthe « Comment dire… Je vais dans une villa qui comporte 6 chambres, 6 salles de bain, une piscine, 3 étages, un énorme salon, deux terrasses et un parking pour 6 voitures. Mais t’inquiètes pas, j’ai aussi vécu dans une chambre de confrérie, je devrais pouvoir survivre » Finalement, j’esquissai un sourire au Sigma mu lorsqu’il me parla d’Aiden et Soraya « Je connais Aiden, oui et Soraya est la cousine de mon copain, donc aussi. Bon, après je ne la connais pas hyper bien, mais bon voilà » Enfin, lorsqu’on arriva près de la poubelle roulante de Mike, je me stoppa nette « Bon ne t’inquiètes pas ça roule, je suis allé au garage la semaine dernière. » « Tu sais, j’ai ma voiture pas loin si tu veux hein » Oui, je tentais une approche pour éviter de monter dans ce truc. « Tiens, c’est marrant, ta voiture est aussi dégueu à l’intérieur qu’à l’extérieur » finis-je par lui dire avec une touche de sarcasme en montant à bord de celle-ci.

Sur le trajet, Mike commença à chanter et je ne savais pas ce qui me brisait le plus les tympans entre lui qui chantait comme une casserole ou l’horrible musique qu’il pouvait écouter. Dommage que cette voiture fonctionnait assez pour au moins lui donner droit à la radio « tais-toi une fois pour voir ? J’voudrais voir ce qui est le pire entre toi qui chante ou ton groupe de merde là » M’appuyant contre la portière, j’attendis que le temps passe en espérant arriver entière jusqu’à la demeure du Sigma Mu. Sur le pallier, on pouvait déjà entendre du chahut. Je connaissais une des deux voix « Bon comme tu peux l’entendre, c’est déjà animé par ici, ça ne peut être que Soraya. ». Plus calmement, je repris « ben ça va, tu dois pas t’emmerder avec elle chez toi » Je souris quant aux dires de la portoricaine concernant les films de Mike « Ouais c’est bien elle, mais je sais pas qui est avec, à moins qu’elle soit devenue folle, ce qui n’est pas à exclure. » Je laissai échapper un rire en me disant que c’était pas totalement faux et entrai dans l’appartement. A l’intérieur, Soraya et une autre fille que je ne connaissais ni d’Adam, ni d’Eve étaient en train de manger alors que Mike fit les présentations, ne sachant pas non plus qui elle était. Le Sigma mu fonça tête baissée sur les pizzas qui se trouvaient sur la table, m’invitant à m’asseoir, ce que je fis sans pour autant saliver sur les pizzas. « Tu veux peut-être quelque chose à boire ? » hésitante, je finis par décliner l’invitation « non merci, ça ira » et observai l’appartement « Ben ça va je m’imaginais à pire pour ton appartement » fis-je remarquer à Mike alors qu’il était en train de manger et Soraya tout sourire me répondit « Moi la première fois qu’il m’a emmenée ici je m’attendais à voir des pentagrammes sur le sol etc » Je fronçai les sourcils, sentant mon cœur s’accélérer « Des pentagrammes… t’es sataniste ? » Alors que Soraya rigolait toute seule à côté, j’attendis la réponse du Sigma mu et curieuse je demandais « bon tu me réserves quoi pour cette semaine d’horreur ? »

Tenue Nina
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer <3 > Carrybou, Jiji & Mike ♥︎   Lun 29 Sep - 13:17

Voilà une bonne journée de terminée. Mike l’avait passé en quelque sorte à faire le topo à sa nouvelle recrue, Jennifer, et ils avaient finis par passer l’après-midi au bar des pirates, accompagnés de quelques Sigma Mu curieux qui voulaient tenter leur chance auprès de la belle blonde. Dommage pour eux, elle ne semblait pas intéressée par ces petits fouineurs un peu trop alcoolisés, et Mike avait fini par lui proposer de rentrer à l’appartement, et donc lui faire un tour des lieux de son hébergement provisoire. « Dis-moi j’espère que tu vis pas dans un palais, parce que ça va te faire un choc. » Il la dévisagea. « Non en fait tu dois vivre dans un vrai château. Bon du coup je m’excuse d’avance si la totalité de mon logement fait la taille de tes chiottes, mais va falloir t’y faire, je n’ai pas mieux. » Un peu comme en avant gout pour lui faire comprendre qu’il ne fallait pas à ce qu’elle s’attende à du PQ en soie, ou de la vaisselle en argent, tout ce qu’il y avait de plus basique, et pas forcément dernier cri. « Ah, et je vis avec deux autres étudiants, Aiden un Sigma Mu et Soraya une Rho Kappa, je sais pas si tu la connais. Enfin bref, tu verras ils sont cool, ça devrait se passer tranquillement. » Enfin tranquillement, il n’avait pas tout dis, puisqu’il n’avait pas mentionné le fait que lui et Soraya se prenaient la tête constamment. Et pour dire constamment, ça l’était vraiment. Quand ce n’était pas pour la télé, c’était pour autre chose. Toujours un truc à redire, et parfois juste pour le plaisir de se prendre la tête. Enfin, un moyen de ne pas s’ennuyer diront-ils pour palier à une ambiance qui aurait pu être glaciale et monotone.

Mike entraina Jennifer sur le parking de Wynwood et lui présenta son carrosse. « Bon ne t’inquiètes pas ça roule, je suis allé au garage la semaine dernière. » Certes son taudis était minable en comparaison avec les voitures qui se trouvaient à côté, mais il s’était payé sa caisse de sa poche, et vu qu’il n’avait pas des moyens exhorbitants, il n’avait pas pu se permettre d’acheter une Porshe ou tout ce que ces fils de riches pouvaient bien avoir. Il s’installa au volant, poussa quelques affaires qui trainaient sur la plage avant, et les jeta sur la banquette arrière. Mike n’était pas quelqu’un de très ordonné, certes son appartement semblait propre, mais sa voiture c’était un peu une poubelle, extérieur comme intérieur. Il mit en marche le moteur, et sillonna les rues de Miami, du Green Day à fond, et tant pis si ça ne plaisait pas à la miss. Il chantait, -très faux- sur le trajet, et une fois arrivé il l’emmena jusqu’à au palier de son appartement. « Bon comme tu peux l’entendre, c’est déjà animé par ici, ça ne peut être que Soraya. » « On peut aller au ciné, sortir en boite, aller faire un tour, on peut larver ici et regarder un des films pourris de Mike, à moins qu’il en ait des nouveaux. On peut … se faire une soirée poker… En fait y’a pas grand chose à faire ici, je m’emmerde souvent d’ailleurs du coup j’emmerde Harper, mais là il est pas encore là, dommage » « Ouais c’est bien elle, mais je sais pas qui est avec, à moins qu’elle soit devenue folle, ce qui n’est pas à exclure. » Dit-il moqueur à Jennifer alors qu’il poussait la porte d’entrée. « Alors comme ça je te manque à ce point Muños ? » lança-t-il tout sourire alors qu’il croisa le regard d’une fille qu’il ne connaissait absolument pas. « C’est qui elle ? » Questionna-t-il avant de se tourner vers Jennifer qui ne semblait vouloir entrer. « Allez entre, aie pas peur, elles vont pas te bouffer. » Il se poussa pour lui faire place. « Je vous présente Jennifer, la chef des Eta, je suis son baby-sitter pour la semaine, ordre de Leah. » S’expliqua-t-il rapidement. « J’imagine qu’il en est de même pour toi ? » S’adressa-t-il ensuite à Soraya, tout en regardant l’inconnue, puis son regard s’arrêta sur deux pizzas qui lui semblaient fort appétissantes. « Oh vous être trop mignonnes, vous avez pensé à nous. Ca tombe bien j’avais la dalle. » Dit-il tout en s’asseyant aux côtés de Soraya invitant Jennifer à prendre place à table. Décidément, si cette jeune fille était là pour la même raison que la chef des Eta, ça allait vraiment jazzer pendant une semaine dans cet appartement, et Aiden qui n’était toujours pas là, et au courant de rien, ça allait lui faire un choc. Soudain Mike se rappela quelque chose et se leva. « Tu veux peut-être quelque chose à boire ? » Demanda-t-il à Jennifer alors que ses yeux se posèrent sur son téléphone, qu’il avait oublié ici toute la journée. Il le saisit et vit plusieurs messages dont un de Soraya. « Ah donc Carry, c’est toi ? Bah enchanté. » Puis il attrapa deux verres, attendant la réponse de son hôte.

HRPG : Bon c’est pas un super long RP, je me concentre sur les dialogues et c’est surtout pour faire bouger les choses assez vite.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer <3 > Carrybou, Jiji & Mike ♥︎   Dim 28 Sep - 0:24

J’avais plus ou moins présenté les conditions, les miennes concernant ma chambre que je laissais à ma nouvelle invitée. Autrement dit, elle était libre de faire ce qu’elle voulait sauf y ramener des mecs. De toute façon, j’étais même pas sûre que Mike accepte qu’elle ramène des mecs tout court et pas seulement dans ma chambre. Après tout cet appartement était le sien, initialement. Je lui avais présenter l’endroit où elle allait passer une petite partie de son temps, moi même n’y étant pas souvent. Je passais ma vie dehors ou à la confrérie et ne revenais que le soir pour tenter de me poser et me calmer de la journée que j’avais passée. Mike et Aiden étaient tous les deux relativement calme alors que je ressemblais de près ou de loin à une véritable boule de nerfs qui avait ce besoin incessant de bouger.

Enfin je lui avais présenté le programme de demain qui était plongée pour commencer et ensuite le défi avec Alyssia dans la nuit. Avant ça, jogging matinal évidemment et puis… On verrait. Une fois mes règles posées, je tentai de devenir beaucoup plus calme avec Carry. Après tout, nous allions devoir nous supporter, autant le faire correctement. A elle de se tenir pour éviter de m’énerver. Je voulais savoir où en était son degré de sport et finalement, à en entendre ses dires elle n’était pas la plus sportive des artistes. J’étais pas naïve, ma sœur était Alpha Psi et pourtant elle savait manier le fleuret. La jeune fille allait probablement détester cette semaine.

« Bon c’est pas grave pour la plongée, ça s’apprend. Tu sais nager au moins? »
je marquais une pause et repris en me dirigeant vers le salon « Par contre, je suis une personne assez sportive. Je ne sais pas tenir en place et je me dépense soit en emmerdant mon monde, soit en faisant du sport. Donc je dirais… que tu n’aimeras pas cette semaine. Ou au contraire tu prendras goût au sport »

Carry se renseigna sur ma sœur en pensant pouvoir en savoir plus sur moi avec le prénom de celle-ci

« Ma sœur c’est Maira Muños, mais ne te fais pas d’illusion sur moi avec ce que tu pourrais savoir d’elle. Nous sommes diamétralement opposées. Maira est calme et introvertie, ce qui est tout le contraire de moi. Ca n’en fait pas une moins bonne personne pour autant, elle est juste différente »

L’instant d’après, le ventre de l’alpha psi se mit à gargouiller.

« Dis, t'as pas un truc à grignoter parce que la, mon ventre crit famine ... »

Soraya dégaina son portable de sa poche tout en répondant à Carry

« Ca tombe bien, j’ai la flemme de cuisiner. On commande des pizza ? Tu veux quoi ? »

Le problème avec les pizzas, pour moi, était que j’en mangeais à tout casser 2 morceaux et puis j’étais largement repue pour le reste de la soirée. Ca ne m’empêchait pas pour autant d’en commander. La commande faite, je répondis à la question de Carry

« Aiden j’en sais rien, il est pas souvent là. Il revient très tard et part soit très tot, soit quand moi je suis déjà partie. Je ne le vois jamais et comme on ne s’entend pas spécialement, on ne se parle pas souvent non plus. Mike je…. Ne sais pas non plus en fait. » commençais-je. J’en savais réellement rien sur l’emploi du temps de Mike, en général, je le savais après, lorsqu’il revenait, chose très intelligente en soi « J’imagine qu’il a cours… ou qu’il est parti s’amuser avec son appareil photo. Ou alors il est à sa confrérie j’sais pas. » Je regardais l’heure et continuai « il va pas tarder à revenir je suppose »

Je me dirigeai vers la cuisine

« Tu veux boire un truc en attendant ? » et puis reviens m’asseoir sur un divan

« Alors Carry, tu fais quoi comme instrument ? T’es juste AP parce que tu fais de la musique ? »

Au même moment le livreur de pizza fit son apparition pour apporter nos commandes que je déposai sur la table, invitant Carry à s’installer tout en continuant la discussion

« Bon, comme on passe pas à la confrérie aujourd’hui, on va dire que ton initiation commence demain. Tu veux faire quoi de ta soirée ? On peut aller au ciné, sortir en boite, aller faire un tour, on peut larver ici et regarder un des films pourris de Mike, à moins qu’il en ait des nouveaux. On peut … se faire une soirée poker… En fait y’a pas grand chose à faire ici, je m’emmerde souvent d’ailleurs du coup j’emmerde Harper, mais là il est pas encore là, dommage » Je réfléchis et proposai un ultime choix "ou alors je préviens Alyssia et on fait votre défi cette nuit, mais il faut que tu te décides, si c'est ça. Elle va pas tarder à aller dormir cette enfant » terminais-je avec une pointe de sarcasme
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer <3 > Carrybou, Jiji & Mike ♥︎   Sam 27 Sep - 18:23

Franchement, elle n'avait aucune idée de ce qui l'attendait là-bas. Même pas une toute petite idée. Rien du tout. Le néant. Nada. Nothing. Niente. Rien. Ça l'agaçait, plus qu'autre chose en fait. Cette histoire de changement de confrérie et compagnie-là ... Le fait d'obéir aux ordres sans pouvoir broncher, sans pouvoir rien dire. C'était surement le pire. Le fait de devoir faire des choses dictées par une inconnue, quelle connerie. La rebelle se retrouvait à accomplir sagement les volontés d'une voix ... Putain. Bon, d'un côté, fallait bien admettre qu'elle avait plus de chance que certain ... Plus de chance que l'autre abruti de Sasha, ou même plus de chance que Trey ... Ah, ça ! Si seulement elle trouvait un moyen de pouvoir les voir en pleine action, vêtu de robe et maquillés ce serait le top. Vraiment. Quitte à s'infiltrer chez les Eta Iota, ça en valait surement le coup. Donc, oui, elle avait eu beaucoup de chance, ou du moins, c'était ce qu'elle se disait. D'ailleurs, elle se demandait si, ayant été épargnée cette fois si, elle n'allait pas s'en prendre plein la tronche la prochaine fois ... Honnêtement, elle préférait ne pas trop y penser. Mieux valait se concentrer sur ce qu'elle était en train de faire : son sac. Parce que oui, ce truc impliquait de vivre vingt-quatre heures sur vingt-quatre avec la personne ... La personne étant dans son cas, une certaine Soraya, qu'elle ne connaissait absolument pas. La seule chose qu'elle savait, logiquement, était qu'elle faisait partie des Rho Kappa. Les sportifs ... Jusque-là, elle n'avait jamais vraiment eu l'occasion d'en fréquenter, si on omettait Trey, bien évidemment. Elle le connaissait, oui et non. Ce n'était pas vraiment le moment de rentrer dans les détails ceci dit ...

Des fringues, des chaussures, un peu de tout quoi. Des sous-vêtements, des joggings, des shorts, de quoi être en mesure de bouger un peu, parce qu'elle ne savait pas pourquoi, mais elle sentait que cette semaine n'allait pas être de tout repos, alors autant se préparer. Après avoir enfilé un jean à trou et un pull, Carry attrapa le tout et se dirigea vers la sortie de sa chambre. C'était le moment, elle n'y reviendrait pas avant un moment.
Le casque autour du cou, elle avait mis le son de sa musique tellement fort qu'elle pouvait l'entendre sans placer les écouteurs sur ses oreilles. Ses cheveux glissaient sur ses épaules en mèches emmêlées. Beh non, elle ne les avait pas coiffés. Pourquoi faire ? Elle n'allait pas se changer sous prétexte qu'elle allait débarquer dans une nouvelle confrérie. Si certain était comme ça, ce n'était pas son cas. Du tout, du tout. Et que ça plaise ou non à celle qui allait devoir se la coltiner, elle n'en avait strictement, rien à foutre.
Le sac dans le dos, elle traversa le bâtiment des artistes et s'éclipsa sans trop se faire remarquer. Dans la situation où elle se trouvait mieux valait éviter les questions. Elle savait mentir, oui, mais certaine fois, ça se voyait tellement elle n'en avait pas envie. Et en ce moment, elle était dans une de ces fois-là. Remplie d'alcool constamment, elle n'avait pas toujours le raisonnement juste et la capacité de mentir.

Le regard vague, elle patientait sur le parking. Bon ... C'était pas que, mais bon ... Attendre, ce n'était pas son truc, et là, elle commençait à s'impatienter, énormément. Même si, ça ne faisait que quelques minutes, ça devenait long. Tellement long, que l'envie de partir et de tout planter, lui traversa l'esprit. Pourtant, au même instant.
C’est toi Carry ? T’as rien d’une artiste, m’enfin. Viens on va pas prendre racine là sinon je risquerais de commettre un meurtre » Alors ... C'était elle ? Une espèce d'espagnole, ou peut-être mexicaine, à l'air chiante. En plus, elle avait l'air vraiment sympathique celle là, autant que Carry dans ses meilleurs jours en fait. Sans rien dire, la brunette grimpa dans la voiture et écouta les paroles de la dite Soraya.
« Euh, on va pas à la confrérie aujourd’hui sinon je vais tuer Emeric. Donc je te ramène là où je crèche et … si ça ne te convient pas, bah au pire c’est pareil. ah puis je vis avec deux Sigma Mu. Aiden j’en ai rien à foutre et je doute que tu le croises, mais Mike si tu t’en approches, je crois que ton immersion sportive va finir en voyage pour l’enfer. C’est clair ? puis de toute façon t’es pas vraiment son genre. Il les préfère plus... fine, sportive et belle. Moi quoi. si tu retiens cette règle d’or… on devrait s’entendre » Okay ... Elle était casse couille ou bien là ? Non, mais vraiment ? C'était quoi son problème ? Oui, bien évidemment, à ce rythme la et avec la volonté dont chacune faisait preuve, ça risquait franchement de coller. Vraiment, vraiment ! Et puis, franchement, dire à une fille comme l'australienne de ne pas s'approcher d'un mec, c'était comme de la défier. Cette nana venait de lançait une partie de chasse. Parfait.

Le trajet se fit assez silencieusement, jusqu'à l'arrivée. En bas de l'immeuble, la mexicaine ou elle ne savait trop quoi, s'arrêta et descendit de la voiture. Visiblement, c'était là qu'elle allait être loge. En entrant, elle découvrit un grand espace, qui abritait surement deux ou trois personne et selon les dire de la demoiselles, deux garçons peuplaient les lieux. Dont un certain Aiden, qui franchement, de nom, comme ça, lui disait quelque chose, sans pour autant lui revenir totalement. Tant pis, peut être qu'en le voyant ça lui ferait tilt. « Je suis gentille, au lieu de te faire dormir sur le divan, ou par terre, je te laisse ma chambre. Si tu mets le bronx, tu ranges à la fin de ta semaine. ». Oh mais c'était beaucoup trop d'honneur, il ne fallait pas. Personnellement, ça aurait été elle, la personne aurait dormi sur le canapé, voir par terre, puisque dans sa chambre chez les Alpha psi, des lits et une armoire étaient les seuls trucs présents dans la chambre. Alors, oui, elle n'allait pas se plaindre et au contraire en profiter.
La chambre était une chambre tout à fait banale. Une chambre de fille, une chambre d'ado. Lit double. Parfait, de quoi s'étaler ! Puis un mur rempli de photo. Pitié ... C'était pas le genre de chose que faisait les gamines au début de leur adolescence ? Oui, surement. Enfin, elle, Carry ne l'avait jamais fait. Un bureau rangé. Et beh ... C'était vraiment différent de sa chambre à elle ou depuis quelque temps, c'était le foutoir hein ... M'enfin ...

Pas toucher à ses fringues ? Pas de soucis. Lui voler quelque chose ? Surement pas. L'idée ne l'avait même pas effleurer et puis, qu'est-ce qu'elle pouvait bien prendre à quelqu'un de si différent ? Le défi ... Ah oui, elle avait presque failli oublier .Avec sa soeur ? Ok. Pas de problème. Avec ou sans, elle l'aurait fait de toute manière alors ... Puis ... « Ah oui aussi, si tu veux te taper un mec, arrange toi pour qu’il te ramène chez lui, tu fais pas ça dans mon lit, ou alors tu fais ça dans le salon, mais je doute que Mike soit d’accord, m’enfin arrange toi avec lui quand il reviendra. Je reviens » Oh, d'accord. C'était quoi le truc ... Une prison ? Non, franchement, l'australienne non plus n'aurait pas apprécier ce genre de chose, donc c'était tout à fait compréhensible. Elle hocha la tête en signe d'accord puis quand Soraya quitta la chambre, elle posa son sac dans un coin et s'asseya sur le lit. Pas mal. Elle allait surement bien dormir. Scrutant la pièce, elle fut interrompu dans son observation par la jeune fille qui revenait et qui lui annonçait que demain, elles allaient faire de la plongée.

" Oui, ça me va ! Non, j'en ai jamais fait, et pour quelqu'un qui a vécu en australie, ça la fout mal ... Je fais pas vraiment de sport, et je suis musicienne. Je doute que ça t’intéresse vraiment, mais j'aimerai bien savoir qui c'est ta soeur, que je me fasse une idée de comment tu doit être, si je la connais. "

Grouillleouioipiouiuiu .... Okay ... Elle avait fin. Faut dire qu'avec la quantité d'alcool, qu'elle avait ingéré, elle avait oublié de manger et la mourrait de faim.

"Dis, t'as pas un truc à grignoter parce que la, mon ventre crit famine ... Et, t'as dit que tu vivais avec deux gars ? Ils sont où ? "

HRP: désolé c'est pas trop top, mais j'ai plus le temps d'en rajouter , j'espère que ça t'ira quand même ♥

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Bienvenue en Enfer <3 > Carrybou, Jiji & Mike ♥︎   Mer 24 Sep - 2:03

La veille, Trey m’avait envoyé un texto pour me prévenir que pendant une semaine j’allais me coltiner une artiste. J’ai pas trop compris le pourquoi du comment, juste que c’était un test et que je devais le faire aussi pour sauver le secret d’Alyssia. J’ai pas compris pourquoi non plus, mais apparemment, je ne pouvais pas poser de questions. Lorsque j’avais lu « H24 », je pensais qu’il s’agissait d’un euphémisme, mais lorsque Trey me donna plus d’informations, j’avais vite compris que tout ça était tout sauf un euphémisme. Autrement dit, j’allais devoir me trimbaler cette fille tout le temps et même la ramener chez Mike. Cette idée me laissait perplexe, vraiment perplexe. J’avais réfléchi à ce que je pouvais proposer à la demoiselle comme idée et finalement, avait préféré laisser faire le feeling. On verrait en temps voulu, à l’heure d’aujourd’hui, je ne savais même pas à quoi elle ressemblait. Cette Carry était totalement inconnue au bataillon.

Ce matin je m’étais levée à 6h pour ne pas changer lors des cours. Je m’étais apprêtée, pris mes cours et j’étais partie sans bruit, toujours en évitant de réveiller les deux Sigma mu. La journée c’était passée normalement : j’avais envoyé un texto à cette carry pour lui donner rendez-vous sur le parking après les cours puisque ma voiture m’y attendait. Lorsque 16h sonna, je me dirigeai vers mon casier afin d’y prendre les bouquins dont j’avais besoin et après discussion avec Lucy qui me racontait qu’elle devait elle s’occuper de Trey. Au moment où je pris la direction de la sortie, Cobb m’interpella alors qu’il passait à côté de moi

« Muños, t’oublies pas tes heures de colle samedi »


Etonnée, je ne comprenais pas de quoi il me parlait :

« M’sieur je les ai faites le week-end passé déjà »

« oui mais on a décidé que ça serait comme ça jusqu’en juin, finalement »

« QUOI mais pourquoi ?! C’est bon on a tué personne là »
« Soraya, voler c’est mal, si t’es assez stupide pour te laisser entrainer par les conneries d’Emeric c’est pas mon problème »
« Mais on vous l’a pas volé vu qu’on vous les a rendu après ! »

Sans même m’écouter, il continua son chemin, voulant clairement dire « je m’en fiche la discussion est terminée ». J’étais de bonne humeur, mais il venait de me pourrir la journée, si pas la semaine. Désolée très chère carry, mais tu devras supporter une Soraya exécrable. J’avançai jusqu’au parking, cherchant l’alpha psi du regard.

« Putain Trey, à quoi elle ressemble ton artiste là »
m’énervais-je toute seule, à voix haute.

Je me tournai et finalement, il ne restait plus qu’une fille qui avait l’air de patienter, elle aussi. J’approchais de cette fille et la dévisageai de haut en bas dans un premier temps.

« C’est toi Carry ? T’as rien d’une artiste, m’enfin. Viens on va pas prendre racine là sinon je risquerais de commettre un meurtre »


J’entrainais mon nouveau pot de colle jusqu’à ma voiture et repris :

« Euh, on va pas à la confrérie aujourd’hui sinon je vais tuer Emeric. Donc je te ramène là où je crèche et … si ça ne te convient pas, bah au pire c’est pareil. »
je mis le contact « ah puis je vis avec deux Sigma Mu. Aiden j’en ai rien à foutre et je doute que tu le croises, mais Mike si tu t’en approches, je crois que ton immersion sportive va finir en voyage pour l’enfer. C’est clair ? » Haussant les épaules je repris : « puis de toute façon t’es pas vraiment son genre. Il les préfère plus… » je la regardais encore une fois de haut en bas « …fine, sportive et belle. Moi quoi » ponctuais-je d’un sourire satisfait. J’enclenchai la première et repris « si tu retiens cette règle d’or… on devrait s’entendre »

Arrivées en bas de l’immeuble, je sortis de la voiture, invitant Carry à en faire de même et pris la direction de l’appartement en lui même qui était visiblement vide. A l’intérieur j’expliquai à Carry :

« Je suis gentille, au lieu de te faire dormir sur le divan, ou par terre, je te laisse ma chambre. Si tu mets le bronx, tu ranges à la fin de ta semaine. »

Je l’emmenais jusque dans ma chambre. C’était une chambre normale et tout à fait personnalisée. Un lit double placé contre le mur avec quelques coussins installés n’importe comment sur celui-ci. Le mur contre lequel était le lit comportait plusieurs dizaines de photos reprenant des visages en tout genre : ma mère, ma sœur, mon père, Lucy, Ashlyn, Mike, moi et même Samuel. J’appelais ça un mur à photo et de plus en plus il commençait à se remplir. Sur le mur en face, une photo agrandie d’Emeric Kürchner ou le mec que je détestais le plus chez les Rho Kappa. Le poster était néanmoins parsemé de trous que lui infligeaient les fléchettes lancées. Voilà à quoi je passais mon temps parfois. Un peu plus loin, un bureau rangé sur lequel était disposé un macbook air neuf qui ne me servait jamais. Le bureau était lui aussi rangé avec cependant des cours empilés au bord. Enfin, une étagère où des livres et d’autres décorations prônaient. Ma chambre était une chambre cosy, rangée sans et loin de ressembler à une chambre de princesse. C’était un endroit qui me ressemblait, souvent illuminés à l’aide de bougies. Un sac de sport trainait néanmoins au pied du lit. J’entrai dans la pièce et pris l’ordinateur portable dans les bras.

« Voilà, désolée j’ai pas mieux pour ta semaine à part le canapé du salon. T’y fais ce que tu veux tant que tu ne me piques rien, mais j’imagine que ça ne t’es pas passé par la tête. Mes fringues ça sert à rien de les essayer tu n’entreras pas dedans. Interdiction de chipoter avec mes accessoires d’escrimes parce que ce ne sont pas des jouets et le reste fais comme chez toi. Des questions ? Est-ce que t’as pris de quoi faire du sport ? Enfin niveau fringues ? Demain soir tu vas faire ton premier défi comme les puceaux de la confrérie. D’ailleurs tu vas le faire avec ma sœur, je suis sûre que tu vas l’adorer » terminais-je avec énormément de sarcasme.

J’étais loin de penser que Carry et Alyssia allaient s’entendre pour la simple et bonne raison qu’Alyssia était une vraie peste de 14 ans. J’avais mis du temps avant de m’y faire, mais nous arrivions doucement à nous entendre. Emeric étant probablement trop flemmard pour s’occuper de son baptême, je me proposais pour l’aider à réaliser quelques unes de ses épreuves dont celle de demain.

Gardant l’ordinateur dans mes bras, prête à quitter la chambre je repris :

« Ah oui aussi, si tu veux te taper un mec, arrange toi pour qu’il te ramène chez lui, tu fais pas ça dans mon lit, ou alors tu fais ça dans le salon, mais je doute que Mike soit d’accord, m’enfin arrange toi avec lui quand il reviendra. Je reviens »

Je sortais de la chambre pour me rentre dans celle de Mike et déposai mon ordi sur son oreiller. De toute façon ça devait faire 1 mois que je l’avais et il n’était toujours pas configuré. J’étais pas assez patiente pour le faire et je ne m’en servais jamais. Mike en avait besoin pour ses photos et le sien me faisait plus peur qu’autre chose. Le bruit qu’il faisait était à se demander s’il n’y avait pas une bête coincée dedans probablement en train d’agoniser. Sur un morceau de papier j’écrivais :

« Les ordinateurs c’est comme les mecs, c’est plus agréable quand ça ne ronfle pas » accompagné d’un cœur et le déposai sur l’ordi avant de quitter la chambre et de refermer la porte derrière moi.

Je revenais vers Carry et lui demandai :

« Bon, demain matin plongée, ça te va ? T’en as déjà fait ? Tu pratiques quoi comme sport ? Et tu fais quoi comme art ? Mon autre sœur est dans ta confrérie d’ailleurs »
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer <3 > Carrybou, Jiji & Mike ♥︎   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue en Enfer <3 > Carrybou, Jiji & Mike ♥︎
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue en Enfer
» Bienvenue en enfer, Neville ♦ ft Draco
» Heaven & Hell ;; Bienvenue en Enfer !
» The Hell : Bienvenue en Enfer [FORUM RPG]
» Bienvenue en Enfer // Priorité à Clarke //

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: