AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Après l'effort, le réconfort (EI + Treyvaseline et Sashette)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort (EI + Treyvaseline et Sashette)   Jeu 2 Oct - 16:46

« Hé Li tu connais la nouvelle ? » « Euh non, c’est quoi ? » Li était sagement allongée sur son lit à feuilleter des magazines quand une de ses sœurs de confréries avait choisi de débouler sans prévenir. « Toute la semaine on va avoir le droit à deux mecs à la confrérie. » Deux mecs ? Li se redresse. Les jumeaux diaboliques ? Non, la chinoise ne l’espère pas, elle ne veut surtout pas les voir, pas ici. « Tu sais qui ? » Demanda-t-elle soudain franchement intéressée par la discussion. « Un Rho Kappa, je sais plus son nom et le chef de Pi Sigma, Sasha ! » L’autre Eta Iota était on ne peut plus enthousiaste, tandis que Li soupirait, ce n’était ni Dwayne, ni Dwight, donc aucune chance de devoir se cacher dans sa penderie toute la semaine. « Ah c’est bien… Mais pourquoi ils viennent en fait ? » Demanda-t-elle, réalisant enfin l’étrangeté de la chose. « J’sais pas, mais y a réunion au SPA toute à l’heure avec eux et toutes les autres Eta, tu seras de la partie ? » « Euh oui, oui y a pas de soucis. » Et c’est sur ça que la jeune fille partit laissant Li dans le doute le plus profond. Deux mecs chez les EI pendant une semaine ? Pourquoi ? Les questions commencèrent à trotter dans sa tête. Elle semblait n’être jamais au courant de rien, et avait l’impression de toujours débarquer de nulle part, mais bon finalement elle allait passer une après-midi au jacuzzi avec les filles et deux types qu’elle ne connaissait guère très bien.

Li passa sa matinée sur son ordinateur à surfer sur les réseaux sociaux, à commenter des photos, passant de temps à autre devant son miroir pour remettre en place sa queue de cheval qui peinait à tenir. L’heure du déjeuner arriva, et celui d’aller au SPA également, du coup Li passa par sa chambre pour enfiler un maillot de bain, attraper une serviette et se rendre au sous-sol de la confrérie où étaient cachés tous ce dont une Eta Iota avait besoin : un SPA, coin détente, hammam, massages… De quoi se faire des journées complètes sans ressentir le moindre stress. Li adorait cet endroit, qui lui permettait de se ressourcer et passer du temps, seule ou avec Amber, tout dépendait, surtout que c’était un des rares endroits où elles pouvaient se retrouver. Etant désormais à l’université, les deux jeunes filles ne se croisaient plus en cours, ni dans les couloirs et la cafétéria, uniquement à la confrérie, et ce jour-là, Li espérait voir son amie arriver.

Il y avait déjà de l’agitation en bas, enfin surtout des rires qui s’élevaient, et pas des petits rires, non des rires moqueurs signe qu’il se passait quelque chose, et Li s’empressa de descendre les marches en courant. Elle passa la tête à travers la porte, et ce qu’elle vit la fit reculer. Avait-elle rêvé, où les deux mecs portaient à peine de quoi cacher ce qu’ils avaient entre les jambes ? Non, elle avait du rêver. D’un pas, elle entra dans la pièce et découvra un spectacle inédit : Sasha et un Rho Kappa accoutré d’une façon tout à fait ridicule. La chinoise ne put s’empêcher de rire à gorge déployée en voyant la scène qui se déroulait sous ses yeux. Finalement, cette semaine allait être plus comique qu’elle ne l’imaginait. Elle s’avança au plus près des gens. « Bonjour tout le monde. » Les salua-t-elle poliment, avant de poser sa serviette et entrer dans le jacuzzi. « Dites, j’atterris un peu, quelqu’un peut m’expliquer pourquoi ils portent ces horreurs ? » Oui Li ne savait absolument pas ce qu’il se passait, elle avait vaguement entendu parler d’échanges de chefs dans les confréries, mais n’avait pas assez eu de détails, la seule chose dont elle était sure c’est qu’Olivia était en insertion chez les Pi Sigma et Jenny chez les Sigma Mu. Mais maintenant qu’elle était face à deux chefs, elle voulait en avoir le cœur net, elle voulait savoir ce qui se tramait, et savoir pourquoi ils étaient là.

HRPG : Désolée mini-rp, c’était pour commencer, promis je ferais plus productif la prochaine fois (a)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort (EI + Treyvaseline et Sashette)   Lun 22 Sep - 11:50

Vous savez c’est quoi le pire entre une sortie jacuzzi avec des filles et une sortie jacuzzi avec des filles en mission ? Bingo, le jacuzzi en mission. Et vous savez pourquoi ? Parce qu’au contraire de la première solution où on sait qu’on va pouvoir mater les nanas dans leurs supers bikinis et rien d’autre, en mission tu ne sais pas à quoi t’attendre, surtout qu’Emmalee, à part que c’était une Eta, je ne connaissais rien de cette fille, et ignorais donc de quoi elle était capable. J’allais devoir me la jouer Eta pendant une semaine, mais les filles étaient parfois tellement vicieuses… Et Emmalee l’était, vraiment. A mon arrivée, j’avais vite compris à quoi m’attendre. Emma n’était pas le genre de filles à tout faire à la va vite, elle y allait dans le détail, et rien que le mot épilation m’avait fait grincer des dents, je m’étais presque enraciné autour du poteau de la cour de Wynwood pour ne pas avoir à m’y rendre, trop mécontent d’avoir à perdre mes poils. Bah ouais, je n’étais pas une tapette, inutile de me rendre aussi lisse qu’un œuf, mais pour les filles c’était primordial, et avec un collant ça faisait moche, paraît-il. Enfin toujours est-il qu’aujourd’hui c’était jacuzzi party avec toutes les Eta, mais aussi l’humiliation générale pour Trey et moi puisqu’il était également de la partie.

Ce matin, je me réveillais sagement, après avoir passé une bonne nuit de sommeil chez Emmalee, parce qu’en plus je dormais chez elle, je pris un petit déjeuner, et comme depuis le début, elle m’apportait ma tenue du jour. Elle avait un gout prononcé pour le rose, et j’en faisais les frais, puisqu’elle me tendit un short et un débardeur rose dégueulasse. C’était définitif, je déteste le rose, et il commençait à me sortir par les trous de nez. J’acceptais néanmoins la tenue, grimace inévitable sur le visage, et partis les enfiler avant de passer à la pire phase : le maquillage. Je veux bien qu’on cherche à me transformer en fille pendant une semaine, mais toutes ne se maquillent pas. Mais elle y tenait, et même si j’essayais de gesticuler pour lui faire rater et lui faire oublier l’idée de me tartiner le visage avec son fond de teint, rien ne marchait, elle tenait particulièrement à l’idée de me métamorphoser en Barbie humaine. Je finissais par céder, et alla pleurer dans le miroir quand elle partit se changer. Putain je ressemblais à rien, tout de rose vêtu, avec cette gueule de trans… Ouais c’était horrible, et je perdais un peu plus foi tous les jours, une vraie catastrophe. Ce qui me rassurait néanmoins c’est que le jacuzzi allait effacer toutes traces de mascara. « Dis moi Emma, j’espère que c’est pas du Waterplouf que tu m’as mis ? » Waterplouf, Water… machin, je savais pas comment ça s’appelait, mais osef, tout ce que je voulais c’est que cette horreur s’enlève avec l’eau.

Une fois prête, et radieuse comparé à l’espèce de monstre que j’étais, elle me demanda si j’étais prêt. Je la regardais de travers, en quelque sorte, et lui désigna ma tenue, fort ridicule. « Faut croire que oui, je suis fin prête. » Dis-je d’une voix fluette, avant qu’elle m’annonce la couleur et me tende deux horreurs. « D’abord celui-là, ou celui-là » Mes yeux devaient être sortis de leurs orbites. « C’est une blague ?! Non sérieux, tu te fous de ma gueule là ? Tu veux quand même pas me faire porter ça, alors que je dois déjà me farcir toute la garde robe de Barbie Casse Noisettes ? » Le pire c’est que j’espérais vraiment que ça ne soit qu’une blague, parce qu’un string canard, et un bout de ficelle bleu, c’était tout sauf acceptable, déjà que j’avais l’impression d’être un phénomène de foire... Mais rien n’y fit, c’était la triste réalité. « J’espère au moins qu’à la fin de cette semaine j’aurais de quoi être récompensé pour tous ces efforts que j’ai fait, parce que là… » Maugréais-je. « Bon quitte à porter ça, je préfère le deuxième, c’est encore le moins ridicule des deux. » Je lui pris des mains, carrément mécontent, mais j’essayais de garder le sourire pour le bien de la mission. Et croyez-moi, c’est DUUUR. Une fois prêts, je saisis une serviette, et nous voilà en route pour le sous-sol où nous attendaient d’ores et déjà des Eta, et Trey par la même occasion. Il avait lui aussi eu le droit à un maillot de bain fort ridicule, et je ne pus contenir mon rire, alors que je cachais le mien sous ma serviette, trop honteux de montrer à la confrérie et à mon camarade Cannonball, l’allure que je me tapais ainsi.

Je n’eus cependant pas le choix, et me voilà mis à nu, sous les yeux de toute une paire des jolies filles qui se foutaient bien de ma gueule, et même Lucy, le coach de Trey pour la semaine. « Faut remercier Emmalee, elle est de bons conseils concernant les relookings. » Dis-je sarcastique, avant d’ajouter : « Crois-moi, t’aurais mieux pas aimé. » A l’intention de Trey, qui continua à parler avec son mentor. J’étais mal à l’aise au possible, c’était incroyable. Si je pouvais je me planquerais dans un coin, loin très loin d’ici, pour essayer de retrouver cet égo perdu depuis quelques jours. Il avait disparu au moment même où on m’avait fait comprendre qu’il fallait que je joue au travelot. Sérieusement Ulrik, si je fais ça c’est pour toi, t’as intérêt à me faire une statue à mon effigie après ça. Et Sean qui était chez les KO, j’arrivais même à l’envier en voyant la situation désastreuse dans laquelle cette voix à la con m’avait envoyé. J’aimais bien les Eta Iota, mais de loin, et en tant que Sasha, pas en tant que Miss Couettes. Finalement, je me lançais, et entra à l’eau, en me disant que c’était toujours mieux que rien puisqu’on ne voyait plus l’horreur élastique qui couvrait un demi demi demi tiers de mon corps, et laissait presque à découvert mes bijoux de famille. « La première qui prend une photo, je la noie, pigé ? » Dis-je d’abord sérieux, avant d’éclater de rire. « Non je rigole. » Puis me tournais vers Emma. « Bon c’est quoi la suite des évènements, vous faites quoi vous les filles dans un jacuzzi ? Une partouze ? Ou alors le cliché des nénéttes qui parlent des plus beaux garçons de Wynwood ? » Pour moi je voyais clairement la scène se dérouler ainsi. « Parce qu’entre nous je trouve que Sasha, le nouveau chef des PS est sacrément sexy. » Ouais, je me foutais un peu de leur gueule, mais j’étais un peu avec Trey le clown alors bon tant qu’à faire…

Résumé : Sasha s’habille avec les vêtements ROSES que lui tend Emma, puis hallucine quand elle lui propose les maillots de bain. Ils vont au jacuzzi, il parle avec Lucy & Trey et entre dans l’eau, avant de s’adresser aux filles puis à Emma.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort (EI + Treyvaseline et Sashette)   Dim 21 Sep - 16:33

Aujourd'hui était le jour détente dans la confrérie. Cette semaine exceptionnellement, nous allions avoir deux hommes avec nous. Sasha et Trevor qui étaient avec nous pour toute la semaine suite à une mission qu'ils avaient reçu. J'étais chargée de m'occuper de Sasha et en prévention de ce jour, je lui avais acheté de quoi mettre pour aujourd'hui. Il fallait dire que je m'en donnais à cœur joie avec lui. Il faisait partit des Pi Sigma et étant spécialiste de la drague, je voulais qu'il sache ce que toute femme qui prenait soin d'elle subissait pour plaire aux hommes. Ainsi je ne lui avais rien épargné, ni les tenues serrées ni l'épilation, rien.

Ce matin-là, comme tous les jours depuis qu'il vivait chez moi, je m'étais coiffée et légèrement maquillée avant d'aller le réveiller. J'avais une fierté et hors de question qu'un gars me voit au réveil. Une fois mon apprenti Eta Iota réveillé, j'allais prendre mon petit-déjeuner avant de partir dans ma salle de bain. Le matin, il faisait un peu ce qu'il voulait sauf que sa tenue était prévue à l'avance. Aujourd'hui je lui avais préparé un short avec un débardeur. Je ne lui donnais toujours que des vêtements roses. Une fois prête, douchée, habillée, maquillais. Je retrouvais mon petit protégé dans le salon.

« J'espère que tu es prêt pour passer une journée détente avec les femmes de la confrérie. »

Je lui dis d'attendre et je partais un instant dans ma chambre avant de revenir avec deux maillots de bain. Je me mis face à lui et lui montrais le premier.

« En prévision de cette journée, j'ai acheté deux maillot de bain pour toi. Je ne savais pas lequel tu préférerais. D'abord, celui-là » [Clic] « « Ou celui là » [Clic]

Je le laissais choisir, amusée. On partit ensuite pour la confrérie. Je savais que trevor qui était confiée à Lucy en bavait un peu comme Sasha. Une fois à la confrérie, je laissais Sasha aller se changer et j'allais dans un autre endroit pour mettre mon bikini. Une fois que je fus prête, je retournais chercher Sasha.

« Ça te va vraiment bien. Ton copain risque d'être jaloux. »

On descendit ensuite ensemble au sous-sol. Lucy était déjà là ainsi que trevor. Je ne pus pas m'empêcher de rire en voyant le jeune homme. Lucy me fit un clin d'œil auquel je répondais avant de regarder Trevor.

« Tu es vraiment sexy comme ça Trey. Lucy arrive à faire ressortir ton sex appeal dis donc »

J'allais rejoindre Lucy en souriant.

« Je vois que toi aussi, tu t'amuses bien avec ta poupée humaine »

Je me mis à rire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort (EI + Treyvaseline et Sashette)   Dim 21 Sep - 16:29

Cette nuit, j'avais été passer un test d'aptitudes physiques au Camp d'entraînement militaire de Miami. Je m'étais levé à 3h du matin et avais filé en douce de la Confrérie dans laquelle je créchais pour la semaine : les Eta Iota. Après avoir bien sué pour le test, j'étais revenu à Wynwood pour prendre une douche et me changer, puis j'étais reparti vaquer à mes occupations, en sachant très bien qu'il faudrait un moment à Lucy pour se réveiller et me faire chier. J'avais foutu une Khi Omikron dans une poubelle, m'étais disputé avec une chieuse Nu Zeta... la routine, quoi. Je revenais tranquillement chez les prostiputes, marcel rose sur le dos, en m'étonnant de ne pas encore avoir reçu de SMS de la petite brune qui me chaperonnait pour la semaine. En poussant la porte de leur salle commune, sa voix de crécelle m'accueillit.

« Ah ! Je te cherchais, viens j’ai des trucs à te montrer pour le jacuzzi » me dit-elle dès qu'elle m'aperçut.

Je haussai les épaules et la suivis, en saluant dans le vide Jewell, qui préférait m'ignorer et faire comme si je n'avais jamais existé. Encore une qui voulait avoir l'illusion d'être encore vierge, sans aucun doute. Dommage, chérie, « Junior » était passé par là. Oups. Une fois dans la chambre, je me laissai tomber sur le lit de Lucy et attendis ses instructions. Elle dégaina un sac de shopping et en sortit un maillot short rose, en me disant qu'elle avait trouvé ça... mais qu'elle préférait l'autre. L'autre, qu'elle exhiba sous mon nez d'un air visiblement très satisfait.

« C'quoi, ça ? » m'étonnai-je en fronçant un sourcil.

La forme n'était pas vraiment reconnaissable, vu comme ça. On aurait dit un espèce de trikini tout fin.

« Tu mets ça. Exécution.
T'es sérieuse, là ?
Ça va, râle pas. Sois heureux je t’épargne le vernis, les cheveux et le maquillage. Y’en a qui ont moins de chance, dit-elle en désignant Sasha qui passait justement dans le couloir à ce moment-là... et qui ressemblait à une vraie gonzesse.
T'as pas tort.
Par contre il faudra se serrer, dans le jacuzzi. J’espère que ce que t’as entre les jambes ne prend pas trop de place, parce que c’est terminé de rester les jambes écartées comme un gros macho de service.
Ouais ouais, c'est ça, tu viendras sur mes genoux et basta, j'sais pas fermer les jambes comme une eun... aneu... enfin tu vois quoi, un mec sans couilles ! » répondis-je en butant sur un mot que j'avais pourtant essayé de retenir des centaines de fois : eunuque.

Lucy s'éclipsa pour aller enfiler son maillot, et je me mis à poil dans l'idée d'enfiler le mien. A ce stade, je n'avais toujours pas réellement compris à quoi ça ressemblait, une fois porté. J'avais laissé la porte ouverte, une Eta passa (toi ?) et je la saluai d'un grand sourire, nu comme un ver. Il me fallut une bonne minute pour comprendre comment enfiler le « maillot » que Lucy m'avait ramené. Quand ce fut chose faite, je hurlai.

« LUCY ! TU TE FOUS D'MA GUEULE OU QUOI ?! TU CROIS VRAIMENT QUE J'VAIS METTRE UN STRING ?!!! » gueulai-je à travers la porte de la salle de bain dans laquelle elle s'était enfermée.

Grimaçant, je tirai sur l'espèce de bout de tissu qui me passait entre les fesses. J'essayai de faire en sorte que ma queue se range plus ou moins correctement dedans, mais quoi que je fasse, elle se voyait à mort. Heureusement que je ne bandais pas. Et pas possible de la mettre vers le bas, elle aurait dépassé. En grimaçant à nouveau, je la positionnai vers le haut-gauche, mais je sentais bien que ça n'allait pas être mon seul problème.

« ET MES COUILLES LUCY, JE LES FOUS OÙ ?! T'AURAIS PU Y PENSER PUTAIN, T'AS JAMAIS VU LE LOUP OU QUOI ? »

Elle sortit de la salle de bain et pouffa de rire en observant ma « tenue ». Je lui lançai un regard assassin, tout en me tortillant dans tous les sens. Le truc me rentrait dans le cul, ma couille droite allait se faire la malle dans une seconde et demi. HOP LÀ, salut toi ! Je chopai l'ensemble d'une main et réajustai le tout.

« C'pour les pédés ton truc. T'aurais pu me les vider avant de me forcer à mettre ça, j'sais pas où les ranger, me plaignis-je encore.
T’es trop sexy, tu m’exciterais presque, me dit-elle en me lançant une serviette que j'attrapai au vol et enroulai autour de ma taille. Bon on y va ? Ah… et Soraya m’a dit de te dire qu’elle t’aimait.
Ouais c'est ça, qu'elle se méfie celle-là, j'vais redécorer sa chambre de photos de moi dans cette tenue, elle en fera des cauchemars pendant des semaines ! »

Je suivis Lucy au sous-sol, où les Eta avaient installé leur petit coin bien être. Il y avait déjà quelques filles dans le bain à bulles.

« Salut, les filles !, lançai-je à la cantonade. Prêtes pour le spectacle de votre vie ?! »

Joignant le geste à la parole, je défis la serviette que j'avais autour de la taille comme si j'étais un magicien dévoilant sa partenaire coupée en deux.

« Yoloooooo, admirez ! » fis-je théâtralement, en effectuant un mouvement du bassin de bas en haut, qui fit remuer toute la marchandise sous le nez de ces dames.

Je pris place à côté de Lucy, en essayant de ne pas trop écarter les jambes comme elle me l'avait dit... et constatai que l'eau bien chaude était super agréable, après une séance de sport super intensive comme celle à laquelle j'avais eu droit le matin-même. Quand Sasha et Emmalee arrivèrent, ce fut l'hilarité générale. Je riais également, soulagé au final de ne devoir porter qu'un maillot de Borat rose en plus ou moins privé, et pas de devoir me travestir devant tout le lycée. Mes yeux détaillèrent le corps d'Emma, une superbe rousse à la peau diaphane, que je me serais bien tapé si je l'avais rencontrée un peu plus tôt.

« T’es trop belle Sasha, je suis sûre que Treyvaseline est jalouse.
Tellement... moi aussi j'aurais adoré tenter le maquillage, ironisai-je.
Après tu vas prendre le meilleur bain que tu n’as jamais pris de ta vie, tu seras même toute douce, me dit Lucy en se tournant vers moi.
Hm, tant mieux. Tu le prends avec moi, bien entendu ?, répondis-je en lui faisant un clin d’œil. C'est quoi, comme bain ? ».

Salma fit ensuite son apparition, toujours aussi... mexicaine. Et bon, je dois bien l'avouer, canon. Et flippante. Mais ça, c'est une autre histoire, et je voulais par-dessus tout éviter qu'elle en parle à qui que ce soit. Si ce n'était pas déjà fait. Je l'avais ignorée le plus possible, depuis qu'on s'était croisés dans le cimetière de Miami, sur la tombe d'Edgard. Il s'était passé – et dit – des choses que je préférais oublier. La place à ma droite était prise par Lucy. A ma gauche, il n'y avait personne. Je priai pour qu'elle s'installe le plus loin possible de moi – même si le jacuzzi restait étroit – ou, encore mieux, pour qu'elle aille se faire masser plutôt que de nous rejoindre dans l'eau.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Après l'effort, le réconfort (EI + Treyvaseline et Sashette)   Dim 21 Sep - 15:25

Chez les Eta, elles avaient un rituel. En effet, à peu près toutes les semaines, une après-midi était réservée la détente, aux massages et au jacuzzi. Il ne manquait plus que le bain au lait d’ânesse pour la peau et le programme que Lucy réservait à sa nouvelle colocataire : Treyvaseline était fixé. Ce matin, la jeune fille se réveilla de mauvaise humeur, pour changer, ou pas. La première chose qu’elle vit était que Trey s’était déjà évaporé. Ce mec était pire qu’un bambin sur trotteur qui apprenait à marcher : en clair, il était toujours en action et il fallait toujours courir après. C’était une semaine un peu spéciale pour Lucy, elle n’avait pas l’habitude de féminiser des sportifs et encore moins de la carrure de celui qu’elle devait se farcir. Lucy avait déjà compris qu’elle était une des seules Eta à le supporter, parce qu’il était certes un peu con, voir même chiant, mais pourtant il n’était pas bien méchant. Jewel ne lui adressait pas un regard et le niait totalement et les demoiselles moins blanches l’évitaient également.

La veille, alors que Lucy avait laissé à trey deux heures de « temps libre » où il pouvait faire ce qu’il voulait, elle en avait profité pour se rendre dans un magasin afin de lui acheter de quoi se fondre dans le jacuzzi avec les autres filles. Elle avait d’abord visé dans le soft : un bête short de bain de couleur rose qui ne le féminisait pas tant que ça, mais lorsqu’elle eut croisé Sasha, qui lui, n’était pas du tout épargné, elle se rappela ce que Soraya avait dû faire : porter le maillot de Borat pour un défi. Quoi de mieux que rendre la monnaie de sa pièce et de venger son amie ? Lucy échangea quelques textos avec la portoricaine et finit par acheter le maillot parfait et rose en plus, le petit veinard.

- « Jewel, où est Trevor ? »
- « Qu’est-ce que j’en sais ? J’ai une tête à jouer les nounous, t’en fais pas il reviendra vite. Il dira pas non à un Jacuzzi rempli de filles en bikini »

Au même moment, dans la salle commune, le rho kappa apparu

- « Ah ! Je te cherchais, viens j’ai des trucs à te montrer pour le jacuzzi »

Dans la chambre elle prit le sac où se trouvaient ses achats de la veille et lui présenta dans un premier temps le short rose

- « j’avais trouvé ça… » (clique)

Elle sortit le maillot de Borat de la même couleur que le short et le lui présenta également :

- « Mais je préfère ça, donc tu mets ça. Exécution » (clique)

Lucy prit son bikini dans son armoire tout en rassurant – légèrement – Trevor :

« Ca va, râle pas. Sois heureux je t’épargne le vernis, les cheveux et le maquillage. Y’en a qui ont moins de chance » dit-elle alors que Sasha et Emma passait devant leur chambre

« Par contre il faudra se serrer, dans le jacuzzi. J’espère que ce que t’as entre les jambes ne prend pas trop de place, parce que c’est terminé de rester les jambes écartées comme un gros macho de service. »

Lucy alla enfiler son bikini et en revenant dans la chambre, pouffa de rire en voyant Trey dans sa nouvelle tenue

« T’es trop sexy, tu m’exciterais presque » elle lui lança une serviette de bain rose « bon on y va ? Ah… et Soraya m’a dit de te dire qu’elle t’aimait »

Ils descendirent au sous-sol, là où tout se passait. La détente était désormais le maitre mot du moment présent et Lucy comptait bien en profiter. Dans le jacuzzi, elle éclata de rire lorsque Sasha fit son apparition et adressa un clin d’œil à Emma

« T’es trop belle Sasha, je suis sûre que Treyvaseline est jalouse » elle se tourna vers Trey « Après tu vas prendre le meilleur bain que tu n’as jamais pris de ta vie, tu seras même toute douce »


(Voila, c'est pas vraiment mini-rp mais c'est pour le début. Je pense y répondre avec Jewel, si pas je la pnjiserai dans ma réponse avec Lucy, donc si jamais n'hésitez pas à interagir avec)
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort (EI + Treyvaseline et Sashette)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après l'effort, le réconfort (EI + Treyvaseline et Sashette)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Après l'effort, le réconfort. [Libre]
» Après l'effort, le réconfort (message de soutien au staff).
» Après l'effort, le réconfort !
» Après l'effort, le réconfort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: