AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Alone together [Pv Ericounet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alone together [Pv Ericounet]   Mer 12 Nov - 20:33

Lila ne savait jamais pourquoi elle réagissait d'une manière ou d'une autre. Elle agissait c'est tout. Elle se posait les questions après. Trop impulsive, trop égoïste, trop imprudente. Elle le savait pourtant, elle était incapable de changer. Ses émotions étaient parfois si fortes, qu'elle se sentait obligé d'agir en conséquence. Cet été, tout était simple. Ils étaient que tout les deux, personnes pour les juger, personne pour leurs faire la morale. Mais quand elle est revenu à Wynwood. Elle avait repenser à Wyatt, elle avait réalisait ses erreurs, elle avait réalisé qu'elle n'était pas seule sur terre. C'est de cette culpabilité, trop difficile à supporter, qu'était né, la distance qu'elle avait créer entre le Sigma Mu et elle. Au profit d'une relation, morte le jour où elle était parti pour le camping. Tradition familiale, qui n'aura de cesse de lui rappeler, le seul et unique amour de sa vie. Mike. Son frère. Cette image du jeune homme, partie bien trop tôt, s'était transposer sur Eric, comme une évidence. En Eric, Lila avait vu, une chance de tout recommencer, une chance qu'elle n'avait pas pu saisir par son statut de sœur.

La jeune canadienne se battait contre elle même pour trouver la solution qui lui conviendrait le mieux. Et sur le coup, elle pensa que sauter sur Eric était la meilleure solution. Dans cette chambre, où les murs les protégeaient des regards extérieurs, la jeune fille se sent à l'aise pour aller embrasser Eric. Pensant, naïvement qu'il allait y répondre. Pensant bêtement que ces sentiments, naissant étaient réciproque. Les mains du garçon sur ses épaules, trahissent un premier rejet. Les yeux de la blonde se plante dans le regard du Sigma Mu. Incrédule. « Lila je... » Son ventre se noue, elle sait ce que ça veut dire. « … Tu comprends ? » Elle n'avait pas besoin de prêter attention aux premières phrase du garçon pour comprendre ce que ça voulait dire. T'es bien sympa, mais te fait pas d'illusion. C'est un premier coup de poing en pleine conscience qu'elle se prend en pleine face. Elle s'écarte d'un pas et se gratte la tête, coupant cours à son regard. « Ahem... » Merde, merde, fallait parler, elle avait pas prévu ça, elle ne sait pas parler, pas comme ça, surtout quand elle sait qu'elle va finir par être déçu, surtout quand elle a l'impression de connaître la réponse. Elle ne s'était jamais sentie aussi seule, qu'ici et maintenant. Elle se raccroche au souvenir de Dwight, le seul encore dans les parages pour la ramasser en cas de perte de vitesse. Ça lui permet de tenir devant Eric. Elle se mord la lèvre, idiote. Ferme les yeux avant de les lancer sur le garçon, perdue.

« Je peux rien expliquer. Je suis comme ça... Cet été, c'était simple, pas contraignant, il n'y avait rien, ni morale, ni barrière, ni réflexion. » Elle recule, encore, en marche arrière. Elle prend cette distance pour elle, parce qu'elle ne sait qu'elle action encore elle serait capable de faire. Putain et Aiden qui s'est pris un appart, il pouvait pas rester dans les parages, histoire qu'elle se distrait le temps d'une nuit. Elle ferme à nouveau les yeux en croisant les bras devant elle, ayant froid sans vraiment le sentir. Puis c'est évitant son regard qu'elle ouvre ses paupières sur le bureau d'à côté, des bouquins et des feuilles éparpillés dessus. « Quand je suis revenue, je me suis rappeler de mes promesses, de ce que cet été avait impliqué. J'ai détesté ce que j'avais fait, parce que j'avais menti, je lui avais menti. » Pas la peine de préciser de qui elle parlait, ils le savaient tout les deux. « Puis je me suis menti. Il m'a fallu du temps pour comprendre, il m'a fallu du temps pour faire face à ce que je ressentais. » Menteuse, elle s'était surtout anesthésier psychiquement à coup de méthadone et de meth tout droit sorti des placards de Shane, dans l'espoir de ne pas avoir à choisir. Puis, elle s'est réveillé, privé de son intraveineuse, qui la maintenait dans un coma psychologique. Sa conscience la tient en joue, lui jurant que si elle prononce quoi que ce soit sur ses sentiments, elle la fusillerait sur place. Hors de question qu'elle avoue ce qu'elle ressent à quelqu'un, qui comme son frère, est sur le point de l'éconduire. Elle pousse un rire bref, un sourire triste reste en echo. « Tu sais quoi... Laisse tomber, comme d'hab j'ai eu tord... J'me casse. »

Et comme une huître, elle se renferme sur elle-même, consciente d'avoir fêler à nouveau un partie de son âme dans cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alone together [Pv Ericounet]   Dim 2 Nov - 17:35

Alone Together
Lila March ♥ & Eric Lawner.




Crédit Musique:Led Zeppelin: Rock And Roll.
Les temps sont troublés, je ne parle pas de la Terre du Milieu mais de Miami, quelques semaines après la rentrée et ma tête c'est Tchernobyl, trop de choses à penser, trop de choses à gérer et le redoublement qui me pend au nez à nouveau. Il est clair que je ne suis pas un élève modèle, tout le monde le sait et Eden, mon tuteur scolaire s'acharne sur mon cas depuis la fin de l'année dernière, on peut pas dire que je lui mène la vie facile. Même si je faisais des efforts et que grâce à lui je m'en sors beaucoup mieux il me restait de grands pas à faire pour ne pas me planter. La limite c'était noël, si je n'étais pas au dessus de la moyenne d'ici les vacances de fin d'année, c'était foutu, on me retirait ma bourse et je retournais à New-York, et ça ce n'était pas envisageable du tout, je ne retourne pas chez mes parents à les regarder dans le blanc des yeux en attendant de finir mes années de faculté. Non c'était décidé depuis la rentrée, je devais faire des efforts et des vrais, mon bureau qui normalement était couvert de bouteilles de bières et autres victuailles, étaient maintenant couvert de livres et de devoirs, oui c'était très représentatif d'un chef adjoint des Sigma Mu, mais quand on a pas le choix on a pas le choix.

Et sentimentalement c'est pas vraiment çà, je suis totalement paumé, vraiment complètement perdu, il y a des fois je me dis que tomber amoureux et source de bien des maux, juste avant l'été Louis et moi nous nous étions engueulé, quelque chose d'assez conséquent, nous que rien ne semblait séparer, on semblait avoir que des points communs, aucun point de discorde, mais bon tout c'était assombri d'un coup et pour des broutilles nous nous sommes engueulés, je ne sais plus pourquoi, mais toujours est-il qu'un de nous avait fini par claquer la porte et depuis ce jour là, c'est un peu le chaos pour moi, j'étais redevenu le mec que j'étais avant, désagréable avec tout le monde, asocial. Deux points positifs depuis la rentrée, ma progression scolaire et ma nomination en tant qu'adjoint de la Confrérie, je ne suis pas un mec qui court derrière les titres mais je dois avouer que ça me faisait plutôt plaisir, les Sigma Mu étaient ma famille maintenant et j'étais décidé à faire le plus possible pour apporter à ma confrérie.

Et puis il y a eu ces vacances d'été, sacrées vacances, je crois qu'elles resteront à tout jamais gravées dans ma mémoire, non je ne suis pas allé faire de l'alpinisme dans les Appalaches j'ai le vertige, je ne suis pas non plus parti faire de la spéléologie en Ardèche en France, non je suis parti faire du camping, comme avant, comme quand tout était plus simple, Yellowstone, c'est toujours de très bons souvenirs Yellowstone. La première fois que j'y suis allé j'étais plus jeune, ça n'allait pas forcément, mes parents commençaient à ne plus me parler et j'avais besoin de prendre l'air, j'étais parti seul camper. Et c'est là que j'ai rencontré Lila March. Feu de camp et bouteilles de vodka, voilà ce qu'avais été notre séjour à Yellowstone, ce premier séjour m'avais littéralement sauvé de cette ambiance infernale de chez mes parents, un an plus tard j'allais péter un plomb dans le bureau du psychologue scolaire, exploser baie vitrée et j'allais partir de New-York, mais ça je ne le savais pas encore, pour le moment il n'y avait que ce séjour et la perspective de revenir ici aux prochaines vacances et c'est ce qui s'est passé, j'ai revu Lila en camping quelques mois plus tard, puis je me suis fais renvoyé et je ne savais pas si je reverrai mon amie une nouvelle fois.

Et puis je l'ai retrouvée l'année dernière à Miami, en fait c'est à elle que je dois d'être parmi mes confrères Sigma Mu aujourd'hui. Et puis l'été est arrivé, et nous sommes repartis camper, elle comme moi en avions besoin couper avec tout pendant un petit bout de temps. On peut dire que ces vacances n'ont rien eu d'ordinaire, surtout dans la façon dont nous nous sommes comportés, Lila et moi et c'était loin d'être comme deux simples amis, loin de là. C'était étrange et au fond de moi c'était quelque chose que je n'avais même jamais imaginé. Sur le coup je crois que tout les deux nous avions étés pris de court parce qui arrivait. Et puis la rentrée est arrivée et nous avons repris nos chemins. Lila elle a Wyatt et je ne pouvais montrer quoi que ce soit de ce qui s'était passé cet été là, je ne voulais pas qu'elle ai des problèmes à cause de moi, alors nous redevenions deux amis mêmes si on savait que ce ne serait plus jamais vraiment çà, nous faisions comme si de rien était et ça me bouffait de devoir feindre la vérité.

Quelques mois ont passé maintenant, et je ne sais plus du tout où j'en suis, ce matin en me levant avant d'aller en cour. Pour une fois je marche pour aller au lycée, besoin d'air, besoin de penser, seul. La journée passe doucement, et sûrement trop lentement à mon goût, mais je suis, je suis ce qu'il se passe, je suis attentif parce que je n'ai plus le droit à l'erreur, redoubler une nouvelle fois aura des conséquences auxquelles je préférai éviter de penser. Pour une fois je rentrais du lycée avec un sac bien chargé de notes de cours prisent avec application, sur lesquelles j'allais travailler une bonne partie de la soirée. Alors que je posais mon sac sur mon lit mon téléphone sonnait, c'était un ami à moi qui m'appelait je décrochais et commença une conversation avec lui, décidant de déambuler dans le couloir, plutôt que de rester dans ma chambre. Notre conversation est légère, enjouée et c'est en rigolant que je rentre dans ma chambre et que je coupe la ligne avant d'aller m'asseoir sur mon lit, petite sieste avant d'étudier.

Quelqu'un frappe à la porte et sans savoir qui c'est j'invite à entrer, je me lève et me tourne vers la porte, c'est Lila, et tout d'un coup toutes mes questions de la journée se remettent à m'assaillir, on se regarde sans rien se dire, et elle avance, sans que je puisse faire quoi que ce soit ses mains sont sur ma nuque, n'ayant pu prévoir son geste je me penche et ses lèvres sont sur les miennes, je ferme les yeux, elle m'embrasse, je ne sais pas combien de temps ça dure, mais il y a un moment où le baiser est rompu par l'un de nous, ce moment où nous ouvrons les yeux. « Lila je... » Nos yeux ne se quittent pas, ses mains sont toujours derrière ma nuque et les miennes sur ses épaules. « Je… dois t'avouer que je ne comprend pas trop… ce qui s'est passé cet été et puis la rentrée, ça fait deux moi qu'on ne s'est pas vraiment parlés, qu'on se limite au strict minimum et là comme ç tu débarques, je… je ne sais même plus quoi penser ? Tu comprends ? » Oui je suis totalement paumé, je ne sais pas quoi penser, de tout çà, je n'ai jamais été un grand cérébral, les problèmes sentimentaux je n'ai jamais été doué pour les comprendre, voyant chaque situation comme une énorme montagne à gravir, ce qui se passait là maintenant, sortait de mon champ de compréhension, je ne savais pas quoi lui dire, ni quoi faire, je me contentais de garder mes yeux dans les siens, espérant peut être y trouver une réponse.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Alone together [Pv Ericounet]   Sam 20 Sep - 22:00

Voilà la rentrée était passée depuis un petit moment déjà, et Lila était bien loin dans son univers. Elle était motivée pour son projet d'avenir, mais les cours n'avaient jamais été son fort. S'épanouissant la plupart du temps en pleine air, les grands amphithéâtre la laisser songeuse. Dans son coin, sans ses amis habituels pour la divertir ou même la forcer à suivre le prof. La elle dessinait des formes géométrique au stylo bille sur un bout de papier, pianotait de temps en temps sur son ordi, et levait les yeux quand elle comprenait qu'elle devait le faire, pour faire croire qu'elle regardait le tableau du prof.

Et comme depuis quelque temps maintenant. Ennui rimait avec réflexion. Wyatt, les vacances, les SM, le départ de Matt, d'Eddy, d'Isaac, de Savanah, le camping avec Eric. Qu'est-ce qui faisait d'elle, la fille qu'elle était hier. Celle que tout le monde reconnaissait pour sa folie et sa mauvaise réputation. Shane était un bon partenaire dans l'ensemble, mais il était loin de remplacer ses anciens soldats. Elle revoyait Matt de temps en temps, conversait avec sa cousine par skype ou viber, mais elle ne se remettait toujours pas du départ d'Eddy, malgré tout ce qui s'était dit. Ca restait ça plus grande déception. Savoir qu'il allait mourir la rendait plus que folle, savoir qu'elle ne pourrait jamais lui dire en revoir, lui donnait envie de disparaître sur une île déserte. Dwight restait LA constante de sa vie. Là depuis longtemps, il sera encore là pour un moment, même si ce n'est pas dans l'école, il n'était pas prêt de quitter Miami. Et squatter chez lui, était devenue une habitude maintenant. Même ses parents et Dwayne s'y était fait, de voir une nana un peu suspecte traîner dans l'appart des invités.

Mais ce qui lui creusait la tête maintenant, plus que tout. C'était ses sentiments. Qu'est-ce qu'elle ressentait, et pourquoi. Pourquoi voir Eric proche d'Ari à la soirée de SM la rendait nerveuse, pourquoi l'absence de Wyatt l'importait de moins en moins mais l'agaçait au plus haut au point, et bordel, depuis cet été, pourquoi elle s'était mise à remarquer le SM gringalet ? Les prises de tête et les sentiments c'était pas son fort. Moins elle ressentait, mieux elle se portait. Ça expliquait son penchant pour l'oxycodone et le tramadol. Se réfugiant derrière les antidouleurs pour faire ne pas faire face à la réalité. Ses problèmes d'addictions. Drogues, médicaments, sex, alcools. Elle ne le voyait pas et pourtant, quelqu'un qui la connaît juste assez mettre un visage sur un nom, la qualifierait de droguée. La voice l'ayant de multiple fois afficher de cette manière là.

Le cours se termine et Lila venait de finir de rouler sa clope. Elle se jette à l'exterieur de la salle comme si l'air ambiante était irrespirable. Son oxygène c'était sa nicotine goudronner tenu entre ses doigts au vernis écaillé. Des restes de rouges et de noir, un style un peu grunge, un corps encore incertain. A la limite du maigre, frôlant les 49 kilos pour resté à un moyenne de 52 kilos dans ses meilleurs jours. Il est dix huit heures et ça la gonfle déjà d'avoir à finir les cours à cet heure là. Elle rentre à la confrérie, rentrant dans sa chambre pour jeter ses vieilles converses dans le fond de son placard, parcourir tout ses tiroirs à la recherche d'un cachet, d'une tête de weed, d'un truc qui détendrait son esprit. La porte entre ouverte, elle entends la voix d'Eric dans le couloir. Il est au téléphone visiblement. Curieuse, Lila tends l'oreille, ne fait plus un bruit et se rapproche de la porte. Elle ne réalise même pas qu'elle est en train de l'espionner, elle ne réalisait pas qu'elle agissait d'une manière qu'elle détestait.

La conversation est anodine, mais il rigole. Ça l'énerve de ne pas savoir qui était l'interlocuteur. Et si c'était Louis ? Elle était peut-être de retour. Et pourquoi elle s'en préoccupe de toute manière. Elle avait aimé la gamine comme si c'était sa petite sœur. Ou était le problème. Elle se cacha derrière l'excuse que Louis avait fait souffrir Eric et qu'elle avait toute les raisons de la détester après ça. On ne faisait pas souffrir ses amis.

Le jeune homme s'éloigne de la chambre de Lila et finit dans la sienne, coupant cours au petit espionnage.

La blonde se mort la lèvre et pencher sur la porte entre ouverte, hésite. Elle ferme mais pas complètement, parti dans l'idée d'appeler Shane pour boire un coup en ville. « Et puis merde » Elle fait aussitôt demi tour et se jette dans le couloir, pieds nus, trottinant sur la pointe des pieds jusqu'à la porte au bout du couloir. Elle frappe à la porte et espère juste que Jun se soit fait la belle pour le moment.

Eric l'invite à entrer sans même savoir de qui il s'agissait. Lila tourna la tête d'abord du côté de Jun pour s'assurer qu'il ne soit pas là. Elle entre puis ferme la porte derrière elle. Elle remarque qu'il avait raccrocher. Tant mieux pensa-t-elle. Les deux se regardent comme des abrutis. C'était vrai que Lila n'avait pas fait d'action de ce genre depuis qu'ils étaient rentrer. Presque distante, la jeune fille s'était presque fait discrète si on omettait la soirée dans la maison hantée. Elle avait peur d'alerter Wyatt, de trahir la promesse qu'elle lui avait faite, même si dans la réalité, elle l'avait trahis dès l'instant ou elle était entrer dans la même tente qu'Eric pendant l'été. Elle aurait pu lui balancer, faut qu'on parle, lui parler comme autre fois ou même répondre à sa question débile qu'il venait de poser en la voyant planter là devant la porte à le fixer comme si c'était un bout de viande.

Elle parcourra rapidement les derniers mètres qui les séparaient sans le laisser le temps de réagir. L'enfoiré était grand, surtout à côté d'elle et de son mètre soixante deux. La radio ou l'ordi d’Éric projetait de la musique, comme un écho à ce qu'elle faisait, les paroles était en chœur avec ce qu'elle refusait d'admettre. Elle passe sa main derrière la nuque du garçon, le force à se pencher, se hausse sur la pointe des pieds et l'embrasse. Elle prends le devant, elle l'embrasse sans lui laisser la moindre chance de refuser.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Alone together [Pv Ericounet]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alone together [Pv Ericounet]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: