AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Laisse-moi voir ce que tu es devenue, rien qu'une fois [RP unique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Laisse-moi voir ce que tu es devenue, rien qu'une fois [RP unique]   Sam 13 Sep - 18:37



Laisse-moi voir ce que tu es devenue, rien qu'une fois
Il l’a suivie plusieurs fois, déjà. A chaque fois, il culpabilise un peu. Il se dit que si elle ne leur a pas donné signe de vie, c’est parce qu’elle ne veut plus d’eux dans sa vie. Pourtant, lui, il veut retrouver sa petite sœur. Il veut qu’elle lui adresse encore son sourire magique qu’elle seule sait faire, et qu’elle lui parle de sa voix douce pleine de timidité mais aussi de joie. Que s’est-il passé ? Elle a pourtant disparu, et la voilà revenue. Il n’a pas la moindre réponse, alors que ça fait déjà quelques semaines qu’il l’observe. Tout ce qu’il sait, c’est qu’elle a un enfant. Il en est certain, c’est le sien. Il n’a jamais vu le bébé pourtant, seulement ce landau avec lequel elle sort régulièrement. Si avant il ne venait à Miami que pour le week-end, maintenant qu’il a retrouvé la trace de Shin, il essaie de s’y rendre plus souvent. Il veut savoir ce qu’elle fait, ce qu’il se passe réellement. Il n’a rien dit à personne, et pour l’instant on ne lui a pas posé de questions. Même sa fiancée n’a rien dit, préférant le laisser lui parler lorsqu’il serait prêt. Sa sœur, il l’a voit déposer son enfant à quelques personnes pour le garder, lorsqu’elle va en cours. Elle sort avec, aussi, mais jamais il ne l’a vue le sortir du landau. Il ne sait pas si c’est un garçon ou une fille, ne sait pas quel âge il a exactement. Il a au moins un mois, puisque ça fait un mois qu’il l’a découvert. Il n’a pas non plus plus de six mois, sinon il se serait rendu compte qu’elle était enceinte.
Souvent, il a eu envie de l’accoster pour lui parler, pour lui demander comment elle va et pour rencontrer ce bébé dont il est l’oncle. Mais jamais il ne l’a fait, car il craint de la faire fuir à nouveau. Ce qu’il ne veut pas. Elle semble heureuse, elle n’a pas perdu son sourire même s’il est différent. Il a pu voir son copain, aussi. Au départ, il pensait que c’était un autre garçon avec qui il l’avait vue sur la plage, mais il s’est rendu compte qu’il s’était trompé. Il connaît bien sa sœur, et il sait que son copain est le père du bébé. Il est asiatique lui aussi, et il a l’air de la rendre heureuse. Il les a assez peu vus tous les deux, pourtant ça se sent dans la manière dont elle se comporte auprès de lui. Shin a toujours été très réservée et a toujours fui les gens. Lorsqu’ils étaient dans le Tennessee, il a tenté plusieurs fois de l’aider à s’ouvrir aux autres, sans jamais y arriver. Mais ce n’est pas facile après ce qu’elle a vécu, après tout. Aujourd’hui, elle a l’air bien différente. Il ne savait même pas, avant sa disparition, qu’elle avait quelqu’un dans sa vie. Il a cru, pendant l’été, puisqu’elle est partie rendre visite à un « ami » durant une semaine, mais elle lui a toujours assuré bien timidement qu’il n’y avait rien entre eux. Que s’est-il passé ?

Young Sun replace une mèche de ses cheveux, les yeux braqués sur la porte de l’immeuble. Il a eu un peu de mal à retrouver sa trace, il doit bien l’avouer. Sa sœur vient de déménager, quittant le bâtiment de la confrérie dans lequel elle vivait. Il est resté pendant de longues heures devant le bâtiment à attendre l’entrée ou la sortie de la jeune fille ou de son copain sans jamais rien voir. Puis il a fini par demander à quelqu’un qui vivait là. Il a appris ce jour-là que lui était chef de la confrérie des Artistes, mais qu’il venait de démissionner de son poste et de quitter les rangs de la confrérie. Il ne sait pas pourquoi, cependant. Alors ils habitent ailleurs maintenant, dans un appartement en ville. L’immeuble est grand et il a vite compris que l’endroit était plutôt luxueux. Avec quel argent paient-ils le loyer ? Sa sœur n’a aucun moyen. Avant de partir, elle se débrouillait avec seulement une bourse sociale, et ce n'est pas du tout suffisant pour vivre dans ce genre d’endroit. Alors il en a déduit que l’argent ne vient pas d’elle, mais du père de l’enfant. Elle a l’air de bien vivre ici, c’est plus grand que les chambres des confréries. Ça ne fait que quelques jours qu’elle est ici, encore moins qu’il a trouvé l’endroit.
Depuis quelques temps, que ce soit lorsqu’elle vivait encore à Wynwood ou après, elle a un comportement étrange. Le soir ou dans la journée, quand elle n’a pas cours, elle sort avec le bébé pour aller en ville Parfois, elle est seule, mais c’est assez rare. Elle se rend toujours dans le même bâtiment, un truc en rénovation, visiblement. Il ne sait absolument pas ce que ça peut être, certainement quelque chose en préparation, mais dans quel domaine ? Elle n’y a jamais été avec son copain, il en est certain. Le grand frère a même été jusqu’à l’observer à travers une fenêtre. Pour se rendre compte qu’elle décore les murs d’une très grande pièce type salle de danse ou de relaxation. Il l’a vue discuter plusieurs fois avec quelqu’un en arrivant, mais il n’a pas encore été lui poser de questions. C’est assez délicat, en fait. Il a déjà abordé une personne de son entourage, celui qu’il pensait être le copain de sa sœur, et une autre l’a accosté d’elle-même. S’il n’est pas assez discret, elle va croire que quelqu’un la suit, quelqu’un de dangereux. Déjà qu’il a osé demander où était passé le couple asiatique avec le bébé, c’était déjà un grand risque.

Il soupire lorsqu’il la voit sortir encore. Il sait où elle va se rendre, encore là-bas. Cette fois, elle est complètement seule, peut-être qu’elle a donné le bébé à garder avant qu’il n’arrive ou que son copain est là-haut pour s’en occuper. Il attend qu’elle ait fait quelques mètres avant de lui emboîter le pas. Il connaissait le chemin par cœur depuis la confrérie, mais plus maintenant. Du moins pas le début. Il met sa capuche sur sa tête, baisses les yeux au sol et cale ses mains dans ses poches. Il la suit le plus discrètement possible. Il a déjà failli se faire repérer plusieurs fois, elle a tendance à se retourner pour vérifier si quelqu’un est derrière elle. Cherche-t-elle à cacher quelque chose, craint-elle quelqu’un ? Il a gardé l’œil autour de lui pour voir s’il était bien le seul à l’épier, et il n’a jamais vu personne. Il ne sait donc pas pourquoi elle a ce comportement. Avant, elle était peureuse, mais elle n’allait pas jusqu’à se retourner dans la rue, du moins pas quand ils étaient tous les deux ensemble. Il aimerait tellement comprendre ce qu’il se passe, elle semble cacher beaucoup de choses. Elle rentre finalement dans le même bâtiment après avoir salué la personne qui l’attendait devant. Yong Sun se pose non loin de là pour surveiller l’entrée ainsi que les alentours.
C’est à ce moment que son esprit dérive encore. Que s’est-il réellement passé ? Sa sœur a-t-elle fui volontairement ou a-t-elle réellement disparu ? Avant son départ, elle n’avait pas semblé différente ou nerveuse. Juste … lointaine. Mais c’était normale, elle était fâchée avec leur père, rejetée. Leur mère n’osant pas le défier, aussi il n’y avait que lui qui était encore proche d’elle. Quel âge a ce bébé ? S’il avait la réponse, il saurait si elle était enceinte au moment de sa disparition. C’est un détail important pour lui, car il peut être déclencheur de ses problèmes. Et son copain, quel a été son rôle dans tout ça ? Il a pensé au départ qu’il lui avait fait du mal, mais jamais elle ne serait restée avec lui si ça avait été le cas. Et elle n’aurait pas l’air si sereine à ses côtés. Si le père de cet enfant lui a fait du mal, il n’y aurait pas tant d’amour sur son visage quand elle tourne son regard sur le nourrisson. Etait-ce une disparition volontaire ? Avec ce bébé comme donnée, c’était fort possible, mais il ne pouvait en être certain. Il décide finalement de s’approcher pour admirer le travail de sa petite sœur. Discrètement, il se poste à la fenêtre encore sale et poussiéreuse. Dans la grande salle, les murs sont couverts de dessins. Il y a des fleurs, des animaux, des paysages. Il reconnait un endroit, une cascade où elle aimait se rendre étant petite, en Corée. L’endroit respire beaucoup la nature environnante de leur Tennessee. Elle a fait beaucoup de progrès, il ne savait même pas qu’elle peignait. Elle s’est toujours contentée des dessins, avec plusieurs techniques, de peur de rater si elle va dans autre chose. Elle est vraiment douée. En l’observant quelques minutes, il voit qu’elle prend plaisir à ce qu’elle fait. Elle est un peu tête en l’air de nature, mais là elle est parfaitement concentrée. Il remarque qu’elle a attaché ses cheveux pour travailler, même s’ils sont de nouveau courts. Le landau est dans un coin de la pièce, mais malheureusement, il ne peut rien voir d’où il est. Que fait-elle ici et à quoi va servir cette pièce ? Sa sœur a-t-elle un projet sans rapport avec ses études ? Est-ce que ça a un rapport avec le départ de son copain de la confrérie, le provoquant ou en étant une conséquence ? Encore des questions qu’il aimerait lui poser mais il n’est pas encore prêt à lui faire face. Il veut trouver quelle approche il doit adopter pour ne pas lui faire peur. Si elle n’est pas retournée dans sa famille alors qu’elle est de nouveau à Miami et en totale liberté, c’est qu’il y a une raison. Il ne veut pas qu’elle se braque, il a peur de gâcher ses dernières chances de renouer avec elle. Pourtant, il doit se dépêcher, il n’a pas l’éternité devant lui. S’il est parti à sa recherche, c’est parce qu’il sait qu’il va partir faire son service militaire, et qu’il ne voulait pas abandonner sa petite sœur avant de le faire. Et si elle disparaît encore sans laisser de trace durant son absence ? Non, il ne veut pas la perdre une fois de plus.

Le temps passe et il recule, s’éloignant de la fenêtre pour attendre qu’elle sorte. Ce qu’elle fait après un bon moment. On dirait que son travail ici est presque terminé. A quoi est-ce que tout ça va servir ? Il la suit de nouveau, elle va moins vite qu’à l’aller, certainement fatiguée par l’effort qu’elle vient de fournir. Le bébé pleure et il est assez près pour l’entendre. Elle s’arrête rapidement pour passer sa main dans le landau, un sourire aux lèvres. Les pleurs se calment un peu et la voilà qui repart. A vrai dire, il a assez peu entendu le nourrisson pleurer, et lorsque ça se produit elle le calme assez rapidement, à une ou deux rares exceptions. C’est la seule preuve qu’il a pour lui confirmer qu’il y a réellement un enfant. Il voudrait le voir, rien qu’une fois, savoir à quoi il ressemble. Il n’est pas bien vieux, il ne pourra pas vraiment dire s’il ressemble à sa mère ou à son père, mais Yong Sun veut voir le visage de ce bébé. Il veut demander à sa sœur s’il a un neveu ou une nièce, prendre le petit ou la petite dans ses bras. Ses parents ? Il ne leur a rien dit, parce qu’il pense que Shin ne veut pas qu’ils soient au courant. Pourtant, il aurait envie de partager la nouvelle. Oui, sa sœur est jeune, mais qui leur dit qu’elle n’a pas choisi ? Avoir un enfant n’est pas un crime. Il s’arrête alors qu’elle rentre dans le bâtiment et reste là, interdit. Combien de fois s’est-il retrouvé dans cette situation ? Une petite dizaine, au moins. Son cœur s’accélère, il a encore cette même envie. Il attend quelques minutes avant de s’approcher l’entement de l’immeuble. Il hésite, baisse la tête et grimace. Il ne peut pas entrer comme ça, il faut un code. Il aurait dû s’en douter, c’est sécurisé. Il ne lui reste plus qu’à abandonner. Il est sur le point de se retourner quand la porte s’ouvre sur quelqu’un. Son cœur manque un battement jusqu’à ce qu’il se rende compte que ce n’est pas sa sœur. Il sourit poliment à la personne qui va sortir. Puis il lui adresse la parole.

- Hum … Excusez-moi. Ma sœur habite dans cet immeuble avec son copain et son bébé, mais je ne sais pas à quel étage. Est-ce que vous pourriez m’aider ? Elle s’appelle Shin.

Il n’a pas le nom de son copain, peut-être même qu’ils sont mariés. La jeune femme en face de lui hoche la tête et semble voir de qui il parle.

- Ah oui, ils viennent tout juste d’arriver ! Leur petit garçon est vraiment à croquer. Par contre, je ne me souviens pas à quel étage ils sont, mais c’est écrit sur leur boîte aux lettres. Bonne journée.

Et elle s’en va. Alors … C’est un garçon ? Il a un neveu. Un sourire étend ses lèvres, plutôt discret, et il s’engouffre dans le rez-de-chaussée. La porte claque derrière lui, le faisant sursauter. Il n’aime pas les portes qui claquent. Il se dirige vers les boîtes et récupère l’information dont il a besoin. Puis il choisit les escaliers plutôt que l’ascenseur, il a besoin de calmer son rythme cardiaque. Mais qu’est-ce qu’il est en train de faire ? Ça fait un mois qu’il se répète qu’il doit attendre pour faire ça en douceur. Il doit lui laisser des indices sur sa présence, pour lui laisser le temps de se faire à l’idée sans avoir peur. Il arrive enfin devant la porte, un peu choqué par son comportement. Tout est calme dans le couloir, et il n’entend rien non plus venant de l’appartement. Tout doit être insonorisé, ce n’est pas un immeuble de bas étage avec des murs en papier. Il lève le bras, regardant la porte, la questionnant du regard. S’il fait ça … S’il fait ça il va le regretter. Pourtant, avant qu’il ne puisse faire marche arrière, sa main heurte le bois. Quand il réalise, il prend peur et se met à courir pour rejoindre les marches empruntées il y a si peu de temps. Il les dévale deux par deux, manquant de tomber, se retenant de justesse et se faisant mal. Il ne sait pas ce qu’il s’est passé là-haut, ni s’il a été entendu, ni si quelqu’un s’est déplacé pour ouvrir la porte. Il sait juste qu’il s’est enfui.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

Revenir en haut Aller en bas
 
Laisse-moi voir ce que tu es devenue, rien qu'une fois [RP unique]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~
» Laisse moi voir ton prénom en binaire... ▬ Flynn L. Newton || Terminé
» TYLER. ♔ « Voir une araignée, c'est rien. Le pire c'est quand tu la vois plus... »
» aprés la douche ( pv malika)
» Un dur "réveille"...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: Rps terminés-
Sauter vers: