AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Arthur • Le Retour du Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Arthur • Le Retour du Roi    Jeu 11 Sep - 0:08

Abramovitch Arthur
Id Card
Âge : 17
Date de Naissance : 1er Avril 1997
Lieu de Naissance : Miami, Floride
Classe : Senior

Confréries choisies : Khi Omikron, Lambda, Lambda
Riche ou boursier : Boursier
Avatar : Andrew Garfield
Scénario ou P.I. : Scénario
Forum's Business
Code de validation : Vu par Ashou
Secret envoyé :
Parrain/Marraine souhaité(e) : Non
Code:
→ Andrew Garfield [color=red]?[/color] Abramovitch Arthur
My Physical is mine
On remarque beaucoup certaines personnes, nettement moins d'autres. Dans la cafétéria d'un lycée, à l'heure du déjeuner, on peut donner des pancartes à certains seulement en observant leur tenue vestimentaire. Le type, là, avec ses gros muscles et son T-shirt moulant, c'est certainement le sportif que toutes les filles s'arrachent. La grande et belle jeune femme, chaussée de talons aiguilles et donc aucun cheveu ne dépasse de sa longue crinière blonde, est sans doute une garce qui martyrise les autres pour assoir sa supériorité. Il y en a beaucoup d'autres. Le scientifique, le cinéphile, l'intello... Et puis le petit bonhomme qu'on peut regarder un peu plus loin. Il passe relativement inaperçu par rapport aux autres. Son regard est fixé sur son plateau, en silence, le plus souvent seul. Son petit torse frêle est prolongé par deux longs bras maigres, dont les mains tripotent nerveusement les manches d'un pull noir, sans élégance.

Voici donc le jeune Arthur. Sans forcément ressembler à un roi, il peut se considérer comme le souverain de son monde. On dit que les seigneurs les plus faibles d'apparence sont susceptibles d'être les plus dangereux ; si cette théorie est véridique, alors Arthur est un véritable danger public. Parce qu'en matière de frêle nous ne sommes pas en reste. Tout son corps semble avoir été passé sous un rouleau compresseur. Ses jambes minces, ses longs bras un peu trop maigre, son visage en ovale dont le regard se promène à présent un peu partout dans la pièce, dans l'attente d'une surprise quelconque... Et mauvaise, cela ne fait aucun doute dans sa tête. Arthur a cependant des qualités manifestes ; ses cheveux, bruns, souvent en bataille car absolument intordables... ou du moins c'est l'effet que le jeune homme désire. Il paraît que les cheveux en bataille, c'est in. Et pour quelqu'un qui a besoin de sortir de sa maison proprette, se renseigner sur la mode des jeunes adolescents est un challenge bien plus compliqué que de passer des heures dans un laboratoire. Ses yeux, aussi, parce qu'ils ont la couleur du chocolat, parce qu'ils sont grands, également. Arthur a le regard perçant, le regard de quelqu'un qui paraît vous sonder de l'intérieur. Le regard de quelqu'un qui vous inspire une sympathie manifeste, même si vous en ignorez plus ou moins l'origine.

Oui, Arthur peut vous paraître frêle, un spaghetti tout raide qui se promène dans les couloirs un peu comme une petite souris égarée. Certains lui donneront même avec plaisir la comparaison avec le faciès d'un rat. "Après tout il est juif, non ? Regarde son nez, c'est évident". La peur de la maladie le pousse à porter une écharpe à carreaux assez régulièrement, en prolongation de gilets et de chaussettes épaisses, malgré la chaleur de la ville... On est jamais trop prudents. Mais sous ces apparences de petit gosse fragile, Arthur est un jeune homme souple, aux gestes rapides. Le jeune homme a su entraîner ses réflexes depuis qu'il est devenu la proie d'ennemis presque insaisissables car beaucoup trop puissants pour lui. Et si son sourire peut vous paraître franc et rieur, il suffira d'observer ses prunelles pour en voir la fausseté crispée. Arthur est un adolescent angoissé. Et cela se ressent aussi bien dans sa tenue vestimentaire que dans sa manière d'être. C'est peut-être ce stress évident qui pousse les gens à lui montrer une sympathie entière et totale. Sauf certains, évidemment. Des gens qui ne se sont pas laissés avoir par cette candeur expulsée du corps d'Abramovitch un peu comme des phéromones.
Ideas in my head
Arthur n'a jamais compris une règle de vie commune consistant à emprunter les affaires des autres, ou à prêter ses propres objets.

Parce que s'il y a bien une chose qu'il ne supporte pas, c'est qu'on touche à ses affaires. Sans forcément être misanthrope, le contact de personnes étrangères sur ses possessions est bel et bien quelque chose qu'il ne comprend pas et surtout, qu'il n'accepte pas. En particulier avec la nourriture. Gourmand au possible, c'est un jeune homme qui serait capable de manger du chocolat à toute heure, y compris si c'est à trois heures du matin, lorsqu'il est réveillé en sursaut, en pleine nuit pour une raison quelconque. Le chocolat et les pommes. Et surtout les pommes avec du chocolat. Si Arthur aime la nourriture sous toutes ses formes, ces deux choses-là sont pour lui la quintessence du bonheur. Mais attention, pas n'importe quel chocolat. La maniaquerie évidente de ce charmant petit bonhomme et son souci du détail poussé à l'extrême le force à sélectionner la tablette à l'ingrédient près. 65% de chocolat, ni plus ni moins, sans cela il lui sera bien plus difficile de s'envoyer la tablette en à peine vingt minutes. Sa maigreur peut paraître étrange au vu de ce qu'il mange, parfois ; on peut supposer que la graisse emmagasinée dans le petit corps d'Arthur se transforme en stress, qui se présente sous forme de sueur froide dans son dos.

Car Arthur est défini par le stress. Il EST le stress, sous toutes ses formes. Que ce soit le frottement de ses mains contre les manches de son pull, sa façon de marcher, le dos légèrement voûté ou le regard qui part dans tous les sens dans l'attente d'un accident quelconque. On pourrait croire que c'est en raison d'un instinct de conservation sur-développé chez lui ; mais ce serait un tort. Arthur semble n'en avoir aucun. En cas de conflit, ses réactions peuvent être tout à fait démesurées. La peur, la réaction presque épidermique et une attaque non voulue, sans réfléchir aux conséquences de ses actes ou seulement après, à retardement. Peureux, craintif, c'est un garçon qui n'a accès à la colère qu'en de rares occasions. Pour être ami avec ce petit juif, il y a deux recettes qui sont susceptibles de marcher : d'abord, être attiré par la sympathie qui semble irradier de lui quand on le croise, mais pas seulement ; il faut avoir de la patience, beaucoup de patience. Parce que ce petit roi est une véritable tortue, dont les membres se replient sous une carapace solide lorsqu'il est confronté au contact humain ; il lui sera difficile, voire impossible de fréquenter des personnes dites "normales" en raison de son incapacité manifeste à communiquer. Parler, raconter sa journée, partager opinions et petits ragots de bas étage, semble être pour lui un véritable challenge. Seule patience et compréhension permettront à Arthur de le faire sortir de sa cachette pour véritablement s'ouvrir à vous.

Mais attention, si votre volonté est de faire d'Arthur votre ennemi juré, vous avez visiblement misé sur le mauvais cheval. Le stress et le caractère craintif d'Arthur dissimule habilement un petit lutin plein de colère, aux mots aussi acérés que des épines, qui serait capable de vous poursuivre rien que pour avoir la satisfaction de vous pourrir la vie. Rancunier jusqu'au bout des ongles, il sera véritablement incapable d'accepter des excuses si vous avez commis une faute trop grande. Car l'apparente peur d'Arthur pour le genre humain ne fait que cacher une répartie cinglante et une petite boule de nerfs capable de partir dans des colères terribles.

Enfin, un autre trait de caractère définissant le jeune Abramovitch : sa curiosité. Excellent élève, travailleur de l'extrême, il aime par-dessus tout faire ses devoirs et étudier. Passer des heures entières dans sa chambre à tenter de comprendre des formules de biologie ou de chimie, étudier également l'anthropologie et la sociologie. Ses épaisses lunettes vissées sur son nez un peu larges lui donnent toujours un air très sérieux, le plaçant pour le commun des mortels dans la case "Gros Intello". Pourquoi s'en plaindrait-il ? C'est ce qu'il est. Arthur va mal s'il n'a pas de devoirs. Vous aurez ici un esclave corvéable à merci pour tous vos travaux en retard. Et il le fera avec beaucoup plus de plaisir si vous lui apportez une tablette de chocolat.
Story of my life
Il y a des gens qui vivent des aventures extraordinaires. Elles peuvent être belles ou laides, cela n’a aucune importance, l’important pour ceux qui les envient reste qu’ils ont vécu, vraiment vécu quelque chose dans leur misérable vie. Les autres, ils sont monotones, ils se lèvent chaque matins pour aller bosser ou en cours. Ils étudient le soir en rentrant ou regardent la télévision, lisent le journal, font, en bref, des choses que n’importe quel imbécile ferait, et ça les met en rage. Intérieurement, ils rêvent d’aventures. Même si cette aventure n’est rien de plus que perdre mémé Gertrude, morte à 99 ans dans son lit d’hôpital. Les gens ont des rêves mais ne les concrétisent pas, certains veulent même vivre quelque chose de terrible pour ensuite qu’on parle de lui, qu’on le plaigne pour ne jamais l’oublier. La postérité. C’est une notion terriblement importante. On dit que la vie est déjà une aventure magnifique. Mais elle est difficile à savourer lorsqu’on est incapable de tailler un crayon pas vrai ? On fait croire qu’on a un don pour le dessin, la musique ou l’écriture, qu’on est un artiste incompris. Alors qu’en fait on est seulement un imbécile enfermé dans sa chambre pour rêver à une vie meilleure, bien plus exaltante. Enfin, ça, c’est en ce qui concerne le commun des mortels. Ça concerne les gens qui vivent mal, et qui ne sont pas capables de l’assumer, parce que chaque jours ils affichent de grands sourires pleins de mélancolie. Et une chose est certaine, une vie pleine d’aventures n’est certainement pas faite pour Arthur Abramovich

Poussière, check. Insectes, check. Les araignées purifient une maison, mais sait-on jamais, il suffirait d’une petite allergie aux morsures. Pliage de vêtements propres, check, désinfection de la chambre : check. Une petite moue devant un paquet de gâteau éventré près de la table de nuit. Il va y avoir des miettes, à coup sûr et il va falloir tout recommencer. Mais c’est sans nul doute le seul péché du petit juif, celui de se goinfrer juste avant de se coucher, pour souffrir à trois heures du matin de maux de ventre terribles. Mais il sait que c’est la digestion. Donc ça ne l’inquiète pas. En fait, ça ne l’inquiète pas parce qu’il a déjà été chez le médecin dix fois pour ça. On lui a conseillé d’arrêter la tablette de chocolat avant de dormir. Mais ça, il ne peut pas parce que l’endorphine fournie par le chocolat lui permet aisément de passer un bon début de nuit. Avant que le reste foute tout simplement son ventre en l’air. Après avoir passé en revue chaque centimètre carré de sa chambre, Arthur pose enfin ses fesses frêles sur le siège de son bureau. Il attrape d’un geste souple la bande dessinée qui trainait là, et se plonge dedans pendant une bonne heure. Le rituel classique avant d’aller se coucher. Les Marvels pour lui, c’est la preuve que dans un monde véreux et pourri il y a encore des gens suffisamment honnêtes, même si au départ c’étaient des messieurs tout-le-monde. Des gens qui vivent des aventures. Cela, évidemment, n’est valable que sur le papier. Parce qu’IRL, tout ce qui a attrait à l’inconnu l’effraie. Un peu moins, maintenant, mais si on lui demandait de partir à l’autre bout du monde, ne serais-ce qu’en vacances, vous entendriez un petit couinement étouffé. Non, ça jamais. Vous avez pensé au paludisme, à la tourista, toutes ces choses qu’on peut attraper ? Et les crash d’avion ? L’eau n’est pas filtrée partout non plus. Il n’y a pas si longtemps que le petit Arthur a quitté le cocon familial pour s’épanouir au lycée. Enfin, s’épanouir. Echapper autant que possible à la traque, se faire discret le plus possible pour éviter toute embuscade et se contenter de trembler comme une feuille au moment où finalement il se fait débusquer de son terrier un peu comme un lapin traqué par deux martres. Et c’est un peu ce que représentent Kurshner et Seyton. Deux martres qui ne cherchent qu’à le saigner.

Il n’a rien vécu, Arthur ou alors rien de notable, le confort de sa chambre briquée par ses soins, la chaleur réconfortante de sa maison et les mots doux de sa maman, quelques repas de famille à la maison et puis ça s’arrête là, une petite prière et on en parle plus. Il n’a pas vécu d’aventures, Arthur et c’est quelque chose dont il ne veut pas. Ou en tout cas, dont il ne veut plus. Guidé par la peur de la maladie et des accidents, le jeune homme vit une vie aseptisée. Une vie ou chaque chose est nettoyée. Même ici, à Wynwood, là où son quotidien est bouleversé, il sait que rien ne doit traverser sa carapace, rien ne doit troubler cette vie faite de toutes pièces, si simple à vivre en apparence que cela en est ennuyeux. Mais quiconque penserait cela serait atrocement loin de la vérité. Une chose qu’Arthur ne vous dira jamais, avec son sempiternel sourire poli. Et cette sympathie qu’il attire un peu trop sans savoir pourquoi.
And you ?
Votre prénom ou pseudo : Andréa/Eva
Votre âge : 21

Où avez-vous connu le forum ?
TC ! Je vous aime bande de nazes.

Une suggestion/remarque ?
Oui, je veux un Big Mac et un Mac Flurry à la mangue, et dans cinq minutes sinon je vais me mettre en colère.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arthur • Le Retour du Roi    Ven 12 Sep - 15:13

Y a pas un "t" en plus là ?
C'trop bizarre de te voir reprendre le rôle... mais rebienvenue Ririss ♥

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arthur • Le Retour du Roi    Ven 12 Sep - 19:45

Rebienvenue Evaaaaa <3 Courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arthur • Le Retour du Roi    Ven 12 Sep - 20:13

Rebienvenue Eva :hopy:

Bon courage pour cette fiche, hâte de voir ce que ça va donner :D
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arthur • Le Retour du Roi    Ven 12 Sep - 20:31

OMFG EVA ! :eva:
Toi qui disais y'a peu "je veux faire un TC, Sky sûrement" :roll:
En tout cas, je suis rassurée, j'avais peur de voir un nouveau jouer le rôle de Tutur et que ça parte en cacahuètes x) J'ai hâte de te voir le jouer même si ça me fera quand même bizarre de voir quelqu'un d'autre jouer Tutur :omg:
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arthur • Le Retour du Roi    Sam 13 Sep - 12:42

Merci beaucoup tout le monde :3

J'avance, pas très vite mais j'avance x)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arthur • Le Retour du Roi    Jeu 2 Oct - 15:43

Sorry pour le DP mais j'up ! j'ai fini :) ENFIN \o/
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arthur • Le Retour du Roi    Jeu 2 Oct - 20:19

Rebienvenue.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arthur • Le Retour du Roi    Sam 4 Oct - 9:14

Wynwood High School



congratulations !
Tu es Validé(e);
« EVAAAAAAAAA *_* Cette fiche est magique, extraordinaire, j'aime et ce perso m'a l'air super intéressant (je ne connaissais pas trop Arthur avant). Bref félicitation t'es validée. Ton perso se trouvera en senior A et en attente de confrérie, tu connais la chanson 🇧🇬. Je te souhaite la rebienvenue et un bon amusement avec ce monsieur ! <3

P.S : N'oublie surtout pas de faire ton choix de cours ici ! »

Tu peux dès à présent faire ta fiche de liens et puis aussi celle de tes RPSs. Pour être plus à l'aise avec les diverses choses qui te sont proposées sur le Forum, je t'invite à aller consulter le Guide complet de WHS. Et si tu as le moindre soucis, ta marraine ou ton parrain, ainsi que chacun des membres sur le forum (surtout du Staff) reste à ta disposition ! Bon jeu (:




Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Arthur • Le Retour du Roi    

Revenir en haut Aller en bas
 
Arthur • Le Retour du Roi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Gestion des personnages :: Vieilles présentations-
Sauter vers: