AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Petit rendez-vous juste entre nous ♥ Avec Soma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Petit rendez-vous juste entre nous ♥ Avec Soma   Ven 12 Sep - 14:59


Tenue de Soma (à gauche de l'image)

De l'eau avait coulé sous les ponts. Cinq longs mois s'étaient écoulés depuis notre dernière rencontre et pourtant j'ai l'impression que c'était hier. Entre temps nous nous sommes croisés bien sur, parfois sur le campus, des fois sur les terrains, mais je n'étais plus retourné à la villa des River depuis ce temps, excepté le jour où j'avais réglé mes comptes avec mon vieil ami. Autant le dire, je n'ai pas perdu une miette de ce soir où elle m'a cruellement rappelé que je n'avais pas oublié Savanah. Je pensais que je l'avais oublié, que mes blessures étaient pansées, mais il n'en fut rien. Aujourd'hui c'est autre chose, Jewel est dans ma vie. Bon on ne sort pas encore ensemble, mais mes pensées se sont tournées vers elle, et cela m'apaise. J'arrive peu à peu à voir les choses autrement d'un point de vue sentimental. Je ne sais pas si cela donnera quelque chose, je n'ai pas encore parlé de tout ça avec elle. On se fréquente, parfois on sort ensemble manger un morceau, on discute, on s'envoie des messages. Oui je pense pouvoir dire que je passe doucement à autre chose. Cependant Marie, c'est différent. Elle a commis une énorme erreur, et je suis bien trop rancunier pour laisser passer ça. Je compte bien me venger et à ma façon. D'ailleurs cela a prit beaucoup plus de temps que prévu, la faute à l'embrouille que Matt a crée, que Olivia a envenimé et où moi j'ai mis le feu au brasier sans l'éteindre. Ce fut une période aussi délicate que douloureuse de ma vie. Savanah partie, Matt m'ayant trahis, car je l'ai vécu comme tel. Olivia faisait ses frasques ça et la. Maintenant c'est sur tout cela est derrière moi, j'ai discuté avec le Rho Kappa et Olivia, et bien, le temps fait le reste en fait. J'ai mes principes, et jamais je n'irai vers elle sachant que j'ai raison. Du coup je la laisse brailler dans son coin si tel est son désir, et si elle veut me reparler, elle peut le faire ma porte n'est jamais fermée. Enfin ce n'est qu'une question de temps vu qu'elle a remarqué que Matt et moi c'était comme avant. A peu de chose près. Je ne lui ai pas spécialement parlé de l'épisode avec Marie, je pense qu'il va difficilement apprécier que j'ai "embrassé" sa soeur maquée à l'époque et que je lui ai touché le cul. Enfin il a rien à dire, il s'est tapé ma cousine. Je le soupçonne de toujours se la faire d'ailleurs donc ce n'est qu'un revers de médaille.

Matthew est donc la raison de ma venue. L'époque où je voulais aider Marie et être gentil avec elle est révolue, mais je suis un homme de parole, je tiens mes promesses. Voir mon meilleur pote en froid comme ça avec sa soeur pour des histoires à mon sens puérile, je ne le supporte pas. Puis au fond de moi, même si je ne veux pas l'avouer, voir Marie comme ça m'agace. J'avais donc parlé avec Matt et j'avais à peu près réussi à lui tirer les vers du nez même si monsieur faisait la diva et voulait esquiver le sujet. Du coup, maintenant que j'avais mes réponses, je pouvais mettre mon plan diabolique et machiavélique en route. J'avais échangé quelques sms avec Marie et je lui avais demandé de se faire belle, pour MOI. J'aurais pu trouver plus sadique, mais je me dis que ça déjà ça va l'énerver. Me faire à manger, pas vraiment, fut un temps où sans nous en rendre compte, nous mangions souvent tous les deux le soir. Je passais quelque fois, histoire de m'assurer qu'elle allait bien. Naturellement c'était sous couvert de profiter de sa cuisine parce que Matt ne venait pas. Pourquoi je ne lui disais pas la vérité ? J'avais pas envie, je préfère l'emmerder, puis je sais que si je suis honnête, comme à chaque fois ça va se retourner contre moi. Les filles sont comme ça, si tu es gentil, avenant, prévenant et adorable, elles te font la misère. Merci Savanah. Du coup ce soir, je la savais sur son 31. De mon côté, j'y étais obligé vu que j'avais rendez-vous avec mon agent et un membre de la fédération japonaise de football pour discuter de mon contrat et autre conneries. Mon complet enfilé, j'avais de l'allure dedans je dois l'avouer, c'est quelque chose que je porte bien, puis je suis sur que ça va lui couper le souffle à cette bécasse de me voir aussi propre sur moi. Un costard ça vous change un homme. Tout en me rendant à mon rendez-vous je m'étais assuré de l'horaire avec la Khi et une fois le tout réglé, j'avais une pensée pour Jewel. Je savais que je ne pourrais pas continuer ce jeu avec Marie si je voulais avoir une chance avec l'Eta. J'avais compris qu'elle ne se prendrait pas la tête et il faut dire que ma réputation me précède dans certains moment. Cependant, j'avais le sentiment qu'avec Jewel, ça irait. Pourquoi, je ne sais pas encore. Je dois aussi vous avouer que fut un temps, j'aurais voulu creuser avec Marie, mais elle a tout gâché. Malgré tout je reste toujours sur mes gardes avec elle, je sais qu'elle a une certaine emprise sur moi malgré tout.

Mon rendez-vous ennuyeux se clôturant enfin, je saluais les membres de la fédération. Le discours avait été barbant. Ils voulaient absolument que j'accepte les propositions des clubs étrangers, afin de bénéficier d'encore plus de temps de jeu, pour pouvoir progresser encore plus afin de faire progresser l'équipe nationale. Je fais partie de la génération prometteuse apparemment. Cependant j'ai pas envie de quitter tout de suite ma vie à Miami, elle me plaît, je suis épanoui dans mon club et je travaille beaucoup. J'aime le football, un jour j'en ferai mon métier et je ne me consacrerai qu'à ça, mais pour l'instant, j'aimerai juste profiter de ma jeunesse. Au volant de ma moto, la mine un peu contrarié j'arrivais chez les River rapidement. Je savais que Matt n'était pas la et que nous serions seuls. Je ne sais pas ce que cette soirée me réserve mais une fois descendu de ma moto, j'ajuste ma tenue, c'était pas pratique de conduire avec ça. Je pose mon casque et mes gants. Je regarde mon portable, me demandant si je dois envoyer un message à Jewel ou non, puis après avoir hésité, je le range dans ma poche. Je ne sors pas avec elle après tout, elle trouverait ça étrange de plus, puis je ne vais rien faire de mal, juste discuter, oui voila, discuter. J'arrive près de la porte d'entrée et je sonne. D'un air nonchalant et mes mains derrières mon dos j'attends que la brunette vienne m'ouvrir. Je revois à nouveau en flash notre dernière rencontre, ma rancune remonte, je fais le vide et je pose mon regard sur celle qui vient de m'ouvrir la porte. Je suis époustouflé, estomaché même. Depuis quand Marie est elle aussi belle ? Mes yeux noirs ébènes parcours sans retenu les courbes de son corps vêtu d'une ravissante robe rouge, j'aime le rouge en plus, le tout ponctué par une paire de talon la mettant en valeur. Mes yeux remontent, cette robe n'est pas stricte, elle n'est pas vulgaire non plus, elle est ... Sexy. Oui c'est le mot. Je n'y mets pas une connotation vulgaire d'ailleurs, pas du tout, elle est juste terriblement attirante. Ses longs cheveux bouclés me perturbent aussi, mon regard se plante alors dans le sien. Ses yeux sont mis en valeur bien plus que d'habitude. Je n'ai qu'un mot, magnifique. C'est d'ailleurs sa voix qui me rappelle qu'elle est présente. Je bug totalement et ma main a couper que je me suis fait griller. Pas grave, j'ai l'habitude avec Marie. Enfin non c'est faux. La elle me déstabilise. Je pensais faire forte impression avec mes cheveux coupés et soigneusement recoiffé malgré le casque de moto et mon costard, mais la, je perds à plate couture. Je la regarde et je prends la parole d'un ton presque ... Naturel et sincère.

"Bonsoir Marie. T'es ... Tu as pas blagué la en fait. Tu es...." Je marque une courte pause. "Magnifique. Sérieusement, je pourrais presque tomber amoureux la."

Elle ne me croirait pas mais bon pour une fois, j'étais presque sincère. Elle était magnifique c'est vrai, mais retomber amoureux, jamais. Merci Savanah naturellement. Je passais alors le pas de la porte puis une petite idée me traversa la tête. Je sortis alors mon portable, elle m'avait pris au dépourvu, je pouvais pas rester comme ça. J'activais l'appareil photo de mon portable puis m'approchant d'elle je passais mon bras autour de son cou pour la coller à moi puis prenant une photo en mode "selfie" je disais d'un ton enjoué.

"Fais un sourire !"

Et click, la photo était prise. Parfaite, elle était parfaite. Je regardais alors Marie puis mon sourire narquois et diabolique s'afficha sur mon visage.

"Petit souvenir pour moi si tu permets. En fait non. Même si tu permets pas, je la garde quand même."

Et hop, je balançais le fichier sur ma boite mail et mon facebook en prime, simple précaution au cas où elle se prenait l'envie de me piquer mon portable et de l'effacer. Enfin pour ça faudrait qu'elle arrive à entrer dedans. J'en profitais pour envoyer la dite photo à Matt avec la mention "Petite soirée avec Marie (<3) pour lui remonter le moral vu que t'es pas la. PS: Putain comment elle est b.... belle !" Je rangeais ensuite mon portable dans ma poche et je me rendais dans la cuisine la où mon nez me dirigeait en fait. Une odeur familière y régnait et j'avoue que vu la journée que j'ai passé, j'avais faim. Entre la muscu le matin, l'entrainement l'après midi et le rendez vous par la suite, je n'avais pas pris le temps de manger. Au moins j'allais honorer la jeune femme. Enfin pas dans le sens que vous croyez. Une fois face à la table, je remarquais l'effort de présentation de la jeune femme. Bien sur je lui lançais un compliment à ma sauce.

"Hey, si j'étais une fille je pourrais croire que tu veux me mettre dans ton lit. C'est carrément le grand jeu la. Robe sexy, maquillage et coiffure de circonstance, table décorée, ça sent bon et la dessus je m'inquiète même pas... Je pensais plutôt que tu ferais la tête de mule et que tu ne ferais pas ce que je t'ai dit."

Je passais du côté de la jeune femme et tirait une chaise, puis lui faisant un geste de la main l'invitant à s'asseoir je pris la parole d'un ton joueur, amusé, mais tendre et calme. Tout ce qu'elle ne me connaît pas.

"Mais je t'en prie, assied toi Marie."

Puis j'allais à mon tour en face d'elle. Je la laissais gérer la soirée mais pour ma part, je gérais la conversation, je pris alors la parole. La fixant surtout dans les yeux sinon le reste allait trop me déstabiliser.

"Alors, c'est quoi l'idée ? Tu es jamais aussi docile. Tu brûles vraiment d'envie de savoir ce que Matt m'a dit ou bien tu veux vraiment me mettre dans ton lit ? Pas trop dur au fait la séparation avec Raphaël ? J'ai appris ça à un détour de couloir...."

Mon cul ouais, j'affichais un sourire faux, mais elle n'en savait rien. J'avais moi même participé avec Matt à tout ça. Dans l'ombre bien sur, puisque c'est sa pucelle qui a fait le sale boulot, mais j'avais participé avec Matt à l'idée que Raphaël ne convenait pas à sa soeur. En gros je lui avais monté la tête moi aussi même si pour le coup Matt n'avait pas eu besoin que j'intervienne. Il avait bien trop les nerfs qu'un pauvre naze accapare sa soeur chérie. Décidément ce mec a un vrai complexe. Il l'a déteste autant qu'il l'aime. Enfin, mon rôle ce soir était surtout de dire la vérité à Marie, et je doute que celle-ci va lui plaire. J'ai senti dans le regard et la voix de Matt beaucoup d'amertume et de colère. Quand il est comme ça, c'est dur d'arriver à le raisonner. Enfin je fixe la jeune femme et ma voix s'élève, calme, très calme, sérieuse et à la fois douce.

"J'ai pris du temps à cause de l'histoire que j'ai eu avec lui, mais j'ai tes réponses. J'espère que tu es prête à les entendre, je ne vais pas te mentir, donc tu vas devoir me faire confiance. Même si tu ne m'aimes pas, je suis un homme de parole, puis on parle de Matt après tout, donc je ne mentirais jamais."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Petit rendez-vous juste entre nous ♥ Avec Soma   Sam 30 Aoû - 21:22




Soma & Marie
Petit rendez-vous juste entre nous ♥

*FLASHBACK* Persuadée que Soma se moquait encore une fois de moi, je l’avais attaqué froidement et méchamment, comme une vraie garce à vrai dire, lui parlant de Savannah. Ce n’était pas dans mon naturel d’être méchante seulement je pouvais facilement l’être, c’est mécanisme de défense courant chez les individus et présent chez moi. Je savais très bien que Savannah est son plus gros point faible, qu’elle lui manquait beaucoup et qu’il en souffrait encore. Je savais que je le blesserais mais il était allé trop loin, je devais faire ça. Bien sûr je n’avais pas vraiment pensé aux conséquences, en sa présence ça m’arrive un peu trop souvent, je réfléchie moins, je me laisse un peu aller. En fait au fond je l’aime bien, enfin bien est un grand mot, mais il me diverti. Bon, on parle souvent des sujets qui fâchent mais au fond quand on s’engueule ça me détend un peu. Mais là j’avais surement tout gâché.

« Dans ton cul. »

Il me lance un regard aussi noir que glacial, emplit de colère. Je ne sais pas quoi répondre, je ne l’ai jamais vu aussi énervé, aussi froid, aussi vulgaire alors je me tais. Je ne veux pas en rajouter, mon objectif était qu’il me lâche, c’est réussi. Mais je l’ai aussi énervé et à voir sa tête plutôt bien, je redoute ce qu’il va faire. Je le connais un peu il est impulsif, direct, mais pourtant toujours réfléchi… La colère change les hommes. La première attaque arrive, il parle de Raphaël mon petit-ami actuel, et le critique. C’était presque évident qu’il allait en venir à lui. Quand il s’approche de moi, j’ai envie de reculer, il est bien plus grand et imposant, d’habitude ça ne me gêne pas mais là le contexte est différent. Je me retiens de reculer mais crispe poings et orteils. Quand il affirme que son cœur s’en remettra et passe devant moi en me frôlant, je me crispe un peu plus, respire un bon coup avant de le suivre du regard, me tournant légèrement.

« Tu as fait le mauvais choix Marie, tu vas devoir en payer les conséquences. Moi qui voulait être gentil avec toi. Décidément. »

Il se rapproche doucement de moi. Je vais répondre mais avant que je puisse dire un seul mot il rentre dans le périmètre interdit pose une main sur mon visage et une autre trop près de ma fesse droite avant de m’embrasser sur le coin de la bouche. J’aurais dû lui mettre une gifle, elle aurait dû partir naturellement, mais non elle était restée bloquée. C’était comme si mon cerveau était éteint, j’étais presque choquée. Soma m’avait presque embrassée. C’était trop pour aujourd’hui, il m’énervait. Certes je l’avais clairement envoyé chier avec Savannah mais il savait très bien que j’étais en couple il n’avait pas le droit de faire ça. J’aurais dû réagir et je m’en voulais de ne pas l’avoir fait, je ne savais pas trop ce qu’il se passait dans ma tête sur le moment, mais j’étais plus crispée que des molécules de carbone dans du diamant.

« Je t'enverrais un message avec ce que tu devras faire pour moi en contre partie de Matthew. Je te préviens, t'as voulu jouer, tu vas perdre. »

Je ne réponds toujours pas mais reprend mes esprits peu à peu. C’est pas un gamin de l’âge de mon frère qui va me faire chier quand même ! Il s’en va, mais avant de partir il passe la tête dans l’encolure de la porte avec un sourire débile que je n’aime pas. Il ne devrait pas sourire.

« Au fait, mes amitiés à Raphaël. »
« Va te faire foutre ! »

Je l’avais dit assez fort pour qu’il l’entende, seulement il avait claqué la porte au même moment. Oui j’avais été vulgaire, mais il dépassait les bornes. Ca montrait que je l’avais touché et j’aurais pu en être fier mais il avait fait quelque chose que je ne lui pardonnerais surement jamais. Je ne savais pas si je devais le dire à Raphaël ou encore à Matt. Au fond dans les deux cas ce serait une mauvaise idée, Raphaël ne supporterait surement pas les rapports que Soma et moi avons et Matt s’énerverait surement encore plus sur moi et ça irait très mal pour Soma. *FIN DU FLASHBACK*

Ce soir j’ai rendez-vous avec Soma. Presque 5 mois plus tard il a enfin réussi à faire parler mon frère. Je n’y croyais plus vraiment mais comme je n’avais pas rendu de service en échange je ne le sentais pas vraiment passer. J’avais été plus déçue au début et puis j’avais laissé couler, si ça ne s’arrangeait pas c’est que ça ne le devait pas. M’alertant par sms il m’a aussi donné ma condition, ce soir je dois me faire belle, mais je ne dois pas juste me faire belle, je dois le faire comme si j’avais rendez-vous avec l’homme de ma vie. Alors que je viens juste de me séparer de Raphaël… A cause de Matt. C’est la vie. Bien sûr je n’ai pas eu envie de la faire et je n’ai toujours pas envie de la faire mais si je ne le fais pas il ne me dira rien. Son chantage m’énerve, en fait presque tout m’énerve en ce moment, je suis légèrement irritable. D’un côté faire ça ne me fera pas de mal, je prendrais un peu soin de moi, ce qui n’était plus trop le cas en ce moment même si j’essayais de rester la même que normalement. De toute façon pour mon entourage ça ne changeait pas grand-chose, et puis peu de personne prêtaient attention à ma personne peut-être quelques-uns à la confrérie tout au plus.

Au milieu de l’après-midi je me décidais de me mettre à la tâche. Refusant l’aide de la femme de ménage je lui laissais un jour de congé, de toute façon en ce moment elle ne servait pas à grand-chose. Je décidais de faire un poulet au curry avec du riz, une recette simple mais que je maîtrisais à la perfection, autant jouer une carte sûre. En dessert je prévoyais de faire des cupcakes certains à la vanille d’autres fondants au chocolat et d’autres à la rose de toutes tailles avec de jolies décorations, j’en prévoyais pas mal pour en ramener à la confrérie. Je passais donc l’après-midi entier à m’atteler à la cuisine m’autorisant des pauses pendant les cuissons. Quand tout fut près il me restait du temps avant que Soma n’arrive alors je décidais de prendre un bon bain relaxant, histoire de relativiser avant de devoir me contrôler chaque seconde de sa misérable présence dans ma villa. En sortant du bain je me questionnais un petit instant avant d’opter pour une huile pailletée à me mettre sur le corps, discrète bien sûr mais qui savait faire ses preuves. Je ne l’avais encore jamais utilisée, c’était un cadeau mais bon vu les circonstances autant mettre toutes les chances de son côté. Pour la tenue je m’étais décidée à l’avance et avait choisi une petite robe rouge bordeaux et drapée, une des seule qui était assez courte dans mon dressing, elle était simple mais très jolie sans être stricte comme celle que j’avais l’habitude de porter. Pour le maquillage je restais dans la simplicité, faisant tout de même un maquillage aux yeux plus appuyé que d’habitude pour faire ressortir leur couleur. Pour le reste j’appliquais juste un fond de teint naturel et du baume à lèvre. Le plus gros changement résidait dans ma coiffure où je pris soin d’onduler quelques mèches et surtout de les laisser détachés. En accessoires je rajoutais juste une petite bague simple et discrète. Il ne me restait plus que la table à préparer il Soma devait bientôt arriver. Organisée j’avais déjà tout prévu, et je me doutais qu’il ne s’attendrait pas à ce que j’ai joué le jeu à fond. Faire ça pour lui m’énervait mais le faire en soit n’était pas si dérangeant. Je redoutais juste le moment de son arrivée, là ça risquerais d’être beaucoup moins plaisant. J’avais serti la table d’une nappe rouge pâle, mis des assiettes blanches, des couverts en inox imitant très bien l’argent, des serviettes roses pâles, des verres à pied et pour finir un petit bouquet de roses, sans oublier deux petites bougies chandelles avec un chandelier. La table n’était pas trop de mon goût un peu trop gnan-gnan mais le résultat était quand même pas mal. Plus qu’à espérer que Monsieur Akane apprécie.

Quelques minutes plus tard Soma arrivait, le bruit de sa moto se faisant entendre dans l’allée. Je réglais les derniers détails pour que tout soit parfait tout en essayant de cacher mes plats afin que la surprise soit mieux. En passant devant le miroir je rajustais quelques mèches de cheveux et lissais ma robe. La tension commençait à monter je savais déjà qu’il allait me faire une réflexion sadique comme il aimait les faire. Je me rappelais aussi notre dernière vraie confrontation qui remontait à assez longtemps depuis le gros froid que j'avais lancé et sa dispute avec Matt. Au final j’aurais certainement fait tout ça pour rien et lui ça l’aura bien amusé. Je me dirigeais, perchée sur des talons que je réservais pour de rares occasion, vers la porte d’entrée et ouvrit, avec un petit sourire juste pour la forme.

« Bonjour Soma. »
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit rendez-vous juste entre nous ♥ Avec Soma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous avec le diable - kélia&xénosis
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.
» Ça n'aurait jamais pu marcher entre nous, chérie ! [Remy]
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: