AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Première rencontre et mille similitudes [PV Cissy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre et mille similitudes [PV Cissy]   Dim 24 Aoû - 18:59

Je conduisais donc la jeune fille à mon nouveau bureau. Etait-elle surprise que je la tutoyais ? J'avais toujours cette habitude de tutoyer les élèves, ça ne serait pas nouveau pour un adulte mais j'appréciais également que le tutoiement était renvoyé. Je n'étais pas contre le fait d'être vouvoyer mais je partais du principe qu'on pouvait parfaitement parler à quelqu'un avec respect sans pour autant avoir besoin de changer de langage. Je lui en ferais part plus tard. Peut-être qu'à force de la tutoyer, elle en fera de même automatiquement. Vous savez, j'étais encore jeune comme prof et ça me faisait sentir tout le contraire d'être appelé par des "vous" ou des "monsieur".

« Merci. »

Et elle s'installa sur la chaise. Moi je m'adossais à la mienne après avoir naturellement pris soin de refermer la porte du bureau. Mon prochain cours n'était là que l'heure suivante donc j'avais largement le temps de répondre à tout ce que pourrait me demander cet élève. Bien que les entretiens n'était pas mon fort.

« Oh, c’est étrange, je pensais vous l’avoir déjà dit, je m’en excuse, c’est très certainement un oubli de ma part. Si je vous ai demandé un entretien, c’est pour le journal du lycée. Nous souhaitions avoir le ressenti et le parcours de notre nouvel enseignant en EPS. »

- Oh tu sais, il n'y a pas grand chose à dire.

Mais elle garda le silence. Probablement pour me laisser le temps de choisir définitivement si oui ou non j'acceptais l'entrevu. Ca serait idiot et pas très respectueux de refuser maintenant de toute manière.

- Mais continue je t'en prie.

« Alors, je vais commencer par quelques petites questions toutes basiques. Quel est votre parcours ? Pour les jeunes étudiants souhaitant se tourner vers le métier d’enseignant en EPS cela pourrait s’avérer très utile. »

Bien...Alors je me mis à lui expliquer brièvement mon petit parcours que j'avais du franchir pour faire ce que je faisais maintenant. (HRP : moi même n'y connaissant rien, je ne détaillerais pas) J'insistais bien sur le fait que j'avais vraiment fait le minimum obligatoire pour obtenir ce post.

- La motivation a toujours été présente, je suis d'un naturel sportif. Enfin, même si je suis plus spécialisé en arts martiaux, j'ai largement les connaissances nécessaire pour tout autre domaine, tu penses bien. Mais il faut savoir qu'enseigner le sport dans un lycée n'a jamais été ce que j'ai toujours voulu faire. Au départ, je me suis beaucoup entraîné dans le but de devenir policier à Miami. Oui, j'ai toujours voulu l'être. Mais j'ai bêtement raté la théorie alors je n'ai pas réussit.

Je trouvais ça idiot car j'étais persuadé que si j'avais fait un peu plus d'effort, j'aurais pu l'avoir !

- Mais il ne faut pas se méprendre ! J'adore mon poste ici, ça m'a permit de découvrir une autre voie.

« Bien, j’entends à votre accent que vous n’êtes pas d’ici, pourquoi avoir choisi de venir à Miami pour exercer ? »

Cet accent était le plus grand des traîtres.

- Ca peut paraître idiot mais...Je me suis toujours sentit plus à l'aise ailleurs que dans mon pays natal. J'ai passé une grande partie de mon enfance en Suisse et pour s'en sortir, on avait décidé d'apprendre la langue internationale, donc l'anglais. Quand je suis revenu au Japon, j'avais beaucoup de retard à rattraper. Mais j'ai aussi pu découvrir à quel point le monde est grand et j'ai toujours rêvé d'aller vivre en Amérique. Miami, ça a toujours été vu comme une ville dans le genre paradisiaque tu vois ? J'avais toujours eu envie de voir la vie là bas. Finalement, j'avais un rêve, être policier aux Etat-Unis. C'est rare de voir son rêve exaucer, le mien l'est à moitié, autant dire que je suis comblé. Autant ma vie ici que le travail que je fais, je m'en satisfait très bien.

Je me tus. Je pense que j'avais dit ce que j'avais à dire de ce côté là alors attendit la suite.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre et mille similitudes [PV Cissy]   Sam 23 Aoû - 23:23




Premier contact & tant de ressemblances

Gymnase du lycée, Shinjõ et Anaeli} Premièrement, un tutoiement. Soit, il n’avait pas l’air de se prendre la tête avec les élèves et Anaeli le nota directement dans un coin de son esprit. Il l’invita par la suite à aller dans son bureau, et elle le suivit, saluant d’un signe de tête son ancien prof de sport tandis qu’elle suivait le nouveau titulaire.

La pièce était petite mais fonctionnelle, surtout pour un enseignant de sport. Il l’invita à s’asseoir et elle prit place face à lui, s’asseyant calmement avant de lui faire face avec son calme et son détachement habituel.

« Merci. »

Il lui demanda pour quelle raison elle souhaitait le voir et elle fronça légèrement les sourcils. Elle pensait pourtant le lui avoir précisé au moment où ils avaient fixés le rendez-vous.

« Oh, c’est étrange, je pensais vous l’avoir déjà dit, je m’en excuse, c’est très certainement un oubli de ma part. Si je vous ai demandé un entretien, c’est pour le journal du lycée. Nous souhaitions avoir le ressenti et le parcours de notre nouvel enseignant en EPS. »

Elle marqua une pause, le laissant réfléchir et lui accordant un délai nécessaire pour se rétracter. Une fois certaine qu’il était partant, elle reprit la parole, avec tout le professionnalisme dont elle était pourvue.

« Alors, je vais commencer par quelques petites questions toutes basiques. Quel est votre parcours ? Pour les jeunes étudiants souhaitant se tourner vers le métier d’enseignant en EPS cela pourrait s’avérer très utile. »

Elle nota scrupuleusement les réponses de l’enseignant, l’écoutant attentivement, prenant soin de n’oublier aucun détail important. Notes, abréviations, espagnol lorsque cela lui permettait de gagner du temps sur l’anglais, tout était mis en œuvre pour obtenir un résumé concis des propos du jeune professeur.

« Bien, j’entends à votre accent que vous n’êtes pas d’ici, pourquoi avoir choisi de venir à Miami pour exercer ? »

Moyen détourné pour ne pas dire ouvertement qu’il avait une tête d’asiat et qu’il était aussi américain qu’un Inuit. Une fois de plus, elle prit le temps de noter ce qui lui semblait important. Elle avait encore une multitude de questions mais chaque chose en son temps. Tout venait à point à qui savait attendre et c’était précisément l’une des caractéristiques de la Vénézuélienne, la patience. Elle pouvait rester durant le cours de photographie près d’une heure durant à observer un simple paysage, pour chercher le meilleur angle, pour capter un élément qui entrait son cliché unique. Elle pouvait rester des heures durant dans une forêt pour dénombrer de petits coléoptères, elle pouvait rester d’une patience sans limite les rares fois où elle aidait des associations de protections des animaux et qu’ils devaient rester immobiles, en attendant qu’un spécimen rare point le bout de son museau. La patience était un trait de caractère qui pouvait définir le mieux possible la Vénézuélienne et elle savait en user voir même en abuser dans certaines situation.

[HRP : Désolée pour la petite réponse mais je ne peux trop faire avancer la chose sans bloquer Anaeli. La prochaine réponse sera plus longue, promis ♥ ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre et mille similitudes [PV Cissy]   Sam 23 Aoû - 14:18

J'aimais ce bruit de balle qui rebondissait fougueusement, ces pas agités qui parcouraient le terrain, ces voix qui hurlaient de part et d'autres dans l'espoir de recevoir une passe, de donner des directives ou d'encourager simplement un camarade en mauvaise posture. Il ne restait plus beaucoup de temps et le dernier panier sera décisif sur l'équipe gagnante car elles étaient pour le moment à égalité. Amplifié par l'écho du gymnase, ma voix résonnait comme dans un mégaphone. Moi aussi j'encourageais ceux qui avaient la balle en main à ce moment là. Cette motivation, cette énergie qu'ils offraient à mettre leur dernier point, c'était magistral, tellement agréable à voir. Ils transpiraient les pauvres, accablés par la chaleur et le sport. Mais ils continuaient comme si leur vie en dépendait. Ces jeunes étaient toujours partant pour une bonne séance d'éducation physique, car ça les défoulait des cours habituels où ils n'avaient rien d'autres à faire que de rester assis et emmagasiner tout ce qu'on leur disait. Ils relâchaient dans les heures sportives tout ce qu'ils avaient accumulé la journée, surtout quand les cours se passaient l'après midi. Je devais reconnaître que le matin, il était un peu plus dur de les activer.

Suivant leur parcours sur le terrain, je courrais avec eux sans franchir les limites du périmètre, le chrono et sifflet qui pendaient à mon cou faisaient des bonds au gré de mes pas. Je ne quittais pas la balle des yeux comme si je jouais également. Moi aussi, j'étais à fond dedans. J'avais également un calepin en main où je notais les scores ainsi que mes appréciations par moment sur certains élèves. Cela ne faisait pas longtemps que j'étais professeur de sport, encore moins à Wynwood, mais j'étais attentionné et essayais de cerner chacun de mes élèves, voir leur point fort, leur point faible, leur relation avec les autres, leur aises dans différents domaines. Le but de ce petit match de basket était justement pour analyser la classe à laquelle j'avais à faire. C'était une bande de joyeux Freshman, toujours prêt à se dépenser au maximum. Puis, jetant un oeil à mon chrono qui sonnait faiblement, je remarquai la fin du temps. Cependant, je ne pouvais les interrompre alors que la fin de leur match était proche ! Fort heureusement, un panier fut mis les trente secondes suivantes et l'équipe gagnante s'acclamait de joie. Sifflant dans mon sifflet, j'annonçais et la fin du match et celle du cours. Puis, je félicitais les deux équipes de leur performance avant de les lâcher pour qu'ils aillent au vestiaire se changer et passer à leur cours suivant dans le bâtiment du lycée.

Par la suite, monsieur Oller me rejoignit au centre du terrain pour enchaîner la discussion alors que je rangeais le ballon de basket et les plots qui déterminaient les terrains de jeux. C'était alors qu'une jeune fille arriva à notre rencontre, nous saluant. Je lui serrais la main en signe de salut également et elle se présenta alors :

« Bonjour Monsieur. Je suis Anaeli Angeles, du journal du lycée. J’avais pris Rendez-vous avec vous pour un entretien, je ne sais pas si vous vous souvenez ? »

- Aah oui, j'attendais ta venue Anaeli.

Je m'étais toujours demandé pourquoi elle tenait tant à me parler et j'avais surtout accepté pour lui faire plaisir et aussi un peu par curiosité.

- Eh bien, allons-y. Viens, nous allons nous installer dans mon bureau.

Je lui adressais un sourire puis excusa Oller pour cette interruption de conversation avant de le saluer et de faire signe à l'élève de me suivre. Le bureau était juste là, derrière cette porte qui trouait le gymnase avec une petite vitre sur laquelle était fraîchement marqué mon nom. Pénétrant dans la pièce, je retirais le chrono et le sifflet que j'avais autour du cou pour les poser sur le bureau. Un bureau plutôt bien rangé, avec un peu de paperasse mais bien empilée. C'était vraiment une toute petite pièce. Il y avait un siège pour moi et un autre de l'autre côté du meuble pour la jeune fille, d'ailleurs, je lui fis signe de s'y installer. Il faut dire que je n'avais pas encore pris le temps de tout ranger dans cet endroit. Je m'assis à mon tour sur mon siège et lui demanda :

- Bien, par quoi veux qu'on commence ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Première rencontre et mille similitudes [PV Cissy]   Sam 23 Aoû - 0:32




Premier contact & tant de ressemblances

Gymnase du lycée, Shinjõ et Anaeli} La Vénézuélienne s’étira, fit craquer ses doigts avant de se lever de son lit. Elle prit son sac et quitta sa chambre à la Confrérie, avant de passer faire un petit tour du côté de leur jardin pour dire bonjour à Batman. En la voyant arriver, le grand chien se mit à aboyer avant de se diriger vers elle tout fou, lui faisant la fête comme s’il ne l’avait vu depuis des années.

« Ola mon beau, calme toi quand même. Assis Batman. Batman. Assis ! »

Avec un brin de fermeté, elle se fit obéir par le chien qui finit par s’asseoir. Elle s’accroupit et lui caressa la tête, avant que le grand canidé ne se décide à s’allonger sur le dos pour prolonger les caresses. Anaeli sourit avant de soupirer. Elle venait de se faire avoir une fois de plus par cette fripouille et tous les deux le savaient fort bien.

Une fois sa dose quotidienne de gratouilles reçue, le grand chien s’occupa d’aller creuser dans le jardin à la recherche d’un trésor dont seul lui avait connaissance et l’étudiante en profita pour filer. Aujourd’hui, et plus précisément ce matin, elle avait du boulot à faire, et pas n’importe lequel. Elle allait faire l’interview d’un nouveau prof pour le journal et allait devoir faire faire de son mieux. Sa cible était un nouvel enseignant au parcours plutôt intéressant et c’est pour cette raison que la demoiselle tenait tant à s’occuper elle-même de cette affaire.

La veille, elle avait envoyé un mail à Carry, la corédactrice en chef pour confirmer le fait qu’elle se chargeait de l’interview et c’est pour cela qu’aujourd’hui, au lieu de faire du bénévolat à la SPA ou d’aller aider à faire diverses actions, la demoiselle se préparait à offrir de son précieux temps à un inconnu. Elle se dirigea vers le gymnase, endroit où il devait donner un cours de sport à une classe de lycée. Lorsqu’elle arriva sur place, elle tomba en plein milieu d’une séance de basket et soupira. Elle regarda sa montre et constata qu’il ne restait que dix minutes de cours.

Elle alla donc s’installer dans un coin du gymnase, s’asseyant à même le sol, sortant son calepin ainsi qu’un stylo. Elle commença à re-noter les points qu’elle souhaitait aborder en priorité avec l’enseignant, même si elle les connaissait presque par cœur à présent. Un coup de sifflet strident attira son attention, alors qu’elle était perdue dans son écriture. La fin du match était annoncée et elle en profita pour se relever. Les Freshman passaient à côté d’elle, sans un regard pour cette hippie aux cheveux attachés, parsemés de quelques tresses à défauts de dreads, pas un seul regard pour cette fille vête d’un sarouel et d’un débardeur uni, ce qui constituait chez elle, et il fallait être franc, un effort remarquable au niveau vestimentaire mais non, personne ne la regardait et c’était bien mieux ainsi.

La Vénézuélienne se dirigea vers l’enseignant qui était en pleine discussion avec monsieur Oller. Elle salua les deux hommes avant de tendre sa main à Monsieur Isao. Typé asiatique comme pas deux, elle se demandait ce qui l’avait poussé à venir ici, mais elle n’avait pas d’inquiétude quant à la réponse, elle finirait par l’avoir puisqu’elle figurait à son programme.

« Bonjour Monsieur. Je suis Anaeli Angeles, du journal du lycée. J’avais pris Rendez-vous avec vous pour un entretien, je ne sais pas si vous vous souvenez ? »

Une sourire Colgate pour paraître plus aimable, une grande inspiration et la demoiselle semblait presque devenir professionnelle, je dis bien, presque


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Première rencontre et mille similitudes [PV Cissy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première rencontre et mille similitudes [PV Cissy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'automne en mille morceaux!
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Le Lac aux Mille et un Secrets
» CANADA -- MILLE-ISLES
» Première mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: