AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Event SM- Sigma Mu's Party

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Lun 25 Aoû - 11:25

Interactions (plus ou moins prononcées) : Trey, Paytah, Sean, Fawn, Alexandra
Mentions : Leahna, les SM, Nath, Carry, Bambi


Tonight’s the night. Enfin. J’ai attendu l’event des SM avec impatience, après avoir vu ce dont les PS/EI avaient été capables. Nous nous étions tous mis au boulot pour leur vendre du rêve, ce soir. Ou plutôt leur vendre la peur de leur vie. Une maison hantée, c’était une idée juste géniale. On avait trouvé un chouette scénario, surtout pour l’épisode du bus. La dame blanche est tout simplement effrayante, le chauffeur terrifiant et le bus brinquebalant pas super rassurant. J’avais décidé de ne pas participer à la première partie pour être prêt pour la suite. La tenue du dress-code des SM était plutôt simple, mais bien pensée : pantalon et sweat noir, avec inscrit SM au dos dans un magnifique rouge sang, et un bandeau rouge. Je le fixe à mon bras droit et rejoins les SM devant la maison hantée. Notre chef, Leahna, elle aussi en tenue de combat, est prête pour le début de la soirée. Elle passe devant moi, me sourit et discute avec d’autres SM. Je reste un peu dans mon coin, même si je vois Shane, que je connais. Je pense à Ty. J’aurais voulu qu’il soit là ce soir. Il serait déjà en train de sauter partout, tout content… Il ne méritait pas de mourir si jeune. Je ferme les yeux et soupire.
Dans un bruit de ferraille affreux, le bus arrive et me tire de ma rêverie. Je ne sais pas comment cette épave a pu rouler jusqu’ici, sincèrement. C’est un miracle. Les élèves en sortent, pour la plupart blancs comme des linges, et j’en conclus que notre dame blanche a su en effrayer plus d’un. Je m’esclaffe et en me penchant, reconnais quelques têtes connues : Paytah (le cousin de Ty), Carry (que j’ai rencontré il y a peu), Sean (mon fidèle compagnon de bar), Trey (mon ex-coéquipier des CB) et Nathan McCoy, qui m’avait accueilli avec froideur mon premier jour à Miami. Je ne vois pas très bien les autres d’où je suis, mais je m’en fiche. Je sais qu’ils vont sérieusement flipper et ça me fait sourire. Leahna demande le silence et s’adresse à nous. Elle nous explique le principe de la soirée, que je connais déjà, et parle des épreuves. Je ne fais pas partie des accompagnateurs, je me contenterai d’aller de groupe en groupe et de les taquiner un peu. Elle cite les différents groupes, mais je n’écoute que d’une oreille, occupé à mettre mon portable en veille pour la nuit.
Les groupes partent, et je reste un moment en attente avant de rejoindre le deuxième groupe. Je n’y connais que Trey, mais c’est l’occasion de lui envoyer une ou deux piques pour le fun :

- Ben alors mon cochon, ca va ? Tu apprécies ton bain de boue ?


Je ris et me prends une giclée de boue. Tout en éclatant de rire, je continue ma progression vers le premier groupe. Sean et Paytah sont d’hésiter devant la grotte sordide de leur épreuve quand je m’approche.

- Allez les gars, vous voulez pas entrer dans la maison, c’est ça ? Sean, j’te paie un verre si tu entres !


Après m’être bien marré, je décide d’aller au cimetière où le groupe des filles s’est dirigé plus tôt. Elles sont déjà dans le cimetière, l’épreuve doit avoir commencé vu les cris que j’entends. Je rigole silencieusement, et m’asseois sur un muret un peu en hauteur pour les voir se faire la trouille de leur vie. Je vois Carry mettre la main dans une boîte et pousser un cri, et je me tords de rire à en tomber par terre. J’entends un bruissement de feuilles près de moi, et je vois trois silhouettes se profiler plus loin. Je me lève et m’en approche discrètement et bondis sur une des nanas :

- Aaaaaaaahhhhh ! (J’explose de rire, et elle se tourne vers moi. Mes yeux sont grand ouverts, tandis que je regarde Fawn de haut en bas) Bambi ? Qu’est-ce que tu fous là ?!


Les deux autres ont du se disperser, et je regarde autour de moi. Une des trois revient, je la reconnais, c’est Alex, la cavalière de Sean au bal. Je la salue d’un signe de tête et regarde de nouveau « Bambi » de haut en bas. Quelque chose cloche. Elle lui ressemble vraiment, mais certains détails comme sa posture et son regard sont différents. Elle ne semble pas me connaître. Etrange, on a bien passé un été ensemble, non ? Les yeux écarquillés, je la fixe de haut en bas :

- Je sais pas qui tu es, mais tu n’es pas Bambi, c’est clair ! Oh la vache comme tu lui ressembles !



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Lun 25 Aoû - 18:18



Event SM - Sigma Mu's Party


BAMBI & INSCRITS

Interactions: Fawn, Alex, Zacc
Mentions: Eric
Je n'ai même pas le temps d'entendre la réponse de Nicholas avant qu'un jeune homme dont les traits me disent quelque chose [Eric] vient vers notre groupe. Il nous fait signe de le suivre, et je regarde Nicholas avec appréhension. Qu'est-ce qu'il nous ont encore concocté? Je n'ai pas peur à proprement parler, mais je sens une boule d'angoisse, de nervosité et d'adrénaline prendre de l'ampleur dans mon ventre. Le jeune homme qui nous guide s'arrête à une grille de cimetière à peu près aussi sympathique qu'une douche d'eau froide remplie de limaces et se tourne vers nous avec un grand sourire sadique. Uh oh.

- Entrez entrez n'ayez pas peur, charmant n'est ce pas ? C'est bel et bien ici que votre épreuve va se dérouler ! Comme les autres équipes vous êtes à la recherche d'indices, quand vos indices seront réunis avec ceux des autres équipes vous pourrez trouver le moyen de rejoindre la soirée dans la maison hantée. Dans ce cimetière nous vous avons préparé des choses intéressantes, des petits trous remplies de bestioles, de boue, des caveaux vides mais bel et biens hantés et d'autres choses joyeuses dans le genre, mais il vous faudra passer ses obstacles pour trouver les deux indices cachés dans le cimetière, n'ayez pas peur, il ne peut techniquement rien vous arriver... Enfin normalement. Et bien il est temps pour moi de déclarer l'épreuve ouverte ! Et attention, il se peut que les fantômes existent vraiment après tout...

- Génial, maugréé-je.

A ce moment-là, une main se pose sur mon bras et je manque de hurler de frayeur. Je suis peut-être bien plus apeurée que ce que je veux bien me laisser croire. Mais je reconnais cette main frêle, fine et pâle. Mon instinct de sœur jumelle est confirmé quand la voix de Fawn se fait entendre:

- Bambi ... Tu restes avec moi, hein !

- Fawn?! Mais qu'est-ce que tu fais là? T'es folle? Bon, je suppose que maintenant que t'es là, tu vas pas repartir. Et bien sûr que je reste avec toi, idiote.

Je secoue la tête puis finis par lui adresser un sourire attendri. Je l'adore, et je sais qu'elle a fait l'effort de venir pour moi, mais quand même, elle aurait pu choisir autre chose qu'une fête d'horreur pour me montrer qu'elle peut surmonter son agoraphobie. Et puis, venir en robe, ce n'était peut-être pas franchement la meilleure des idées, mais enfin bon. Elle est là, et en fait, j'en suis bien heureuse, je me sens moins seule et moins effrayée. Il faut que je sois forte pour elle.

- Hum... Euh... Je peux chercher avec vous? Enfin, je veux dire, on peut faire équipe?

Je me retourne et me trouve face à une jeune demoiselle brune, qui a l'air timide et un peu effrayée, mais qui a ce petit truc qui me dit qu'on ne devrait pas la chercher non plus.

- C'est d'accord! Plus on est de fous, plus on rit!

On commence à partir dans un coin de cimetière où il n'y a personne, et on trouve vite des petites boîtes sur le sol. Je plonge ma main dans la première; je hurle quand ma main rencontre un liquide visqueux qui ressemble fortement à du sang. Je cherche quand même au fond mais il n'y a rien. je ressors ma main et vois qu'elle est rouge sang. Je vais vomir. Mes deux compagnes n'ont pas eu beaucoup plus de succès. On se disperse un peu plus quand j'entends ma sœur hurler non loin de là. Merde, qu'est-ce qui se passe? J'accours et m'arrête net dans les fourrés. Ils ne peuvent pas me voir d'ici, mais je vois très bien la scène. Zacc vient de sauter sur ma sœur jumelle pour lui faire peur. Mais ça, c'était une très très mauvaise idée. Elle est morte de trouille, et le fait que ce soit un garçon et que ni moi ni la brune ne soient là n'arrange pas les choses.

Je ne peux plus bouger, je suis médusée. Mon cœur bat de plus en plus vite, et ce n'est pas à cause de la peur ou de ma sœur. C'est à cause de cet homme qui m'a fait rêver le temps d'un été et qui est reparti comme un voleur. Je le hais. Je le hais à un tel point que ça fait mal. Mais je sais qu'au fond, cette haine, je ne l'ai que parce qu'il m'a cruellement blessé. Il a blessé un organe qui est très dur à réparer. Mon cœur.

- Bambi ? Qu’est-ce que tu fous là ?! dit-il après avoir ri comme un fou.

Ma sœur le regarde comme un alien. On dirait une biche acculée mais qui se demande quand même pourquoi son chasseur se met à danser la polka devant elle. Mon cœur, lui, bat aussi vite que celui d'un colibri; c'est-à-dire très vite, pour les incultes. Il m'a reconnue. Enfin, pas moi, mais presque. Il se souvient de moi! Mais je dois me calmer. Alors que je vais sortir des fourrés, notre coéquipière arrive à grandes enjambées.

- Je sais pas qui tu es, mais tu n’es pas Bambi, c’est clair ! Oh la vache comme tu lui ressembles !

Comme Fawn est pétrifiée et que la jeune femme ne sait pas qui elle est, je sors du couvert des arbres, fixant Zacc. Je suis prête à lui faire comprendre qu'il m'a fait mal et que je le déteste. Et aussi qu'il n'a rien à faire dans ma vie.

- C'est Fawn, ma soeur jumelle.

La brunette regarde tour à tour Zacc, puis moi, puis Zacc, et se décide enfin à agir. Elle prend Fawn par le poignet et dit:

- Bon, c'est pas tout ça, mais on a des indices à chercher nous! A tout!

Et elles repartent aussi sec. Je fixe Zacc avec les sourcils froncés. Je suis fâchée, rancunière, et je ne vais pas louper cette occasion pour essayer de me venger. Il m'a fait souffrir, il m'a fait croire que ce qu'on avait était vrai. Il va le regretter amèrement.

- Alors c'est là que tu te caches depuis tout ce temps?

Résumé:
 


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Lun 25 Aoû - 22:20

Interactions : Lila, Eric, Carry - Mentions : Leahna

L’attente avait été longue. Très longue. Trop longue. Si à Miami, on n’avait pas le temps de s’ennuyer, depuis qu’elle avait rejoint les SM, et même avant, Nastya attendait leur évènement avec impatiente. Ayant rejoint la confrérie avant le déroulement de la fête, elle s’était greffée à l’organisation, aidant aux préparatifs et différentes tâches. L’excitation montait jour après jour, tandis qu’elle faisait doucement connaissance avec sa nouvelle famille, appelés communément les rebelles. Malgré le jeune âge de la russe, et la tendance que les gens avaient de vouloir la « protéger » -ce qui l’agaçait au plus haut point-, elle se sentait parmi eux comme un poisson dans l’eau. Comme si elle avait trouvé un endroit, ou, enfin, elle avait sa place.

A la hâte, la brunette revêtit un tee-shirt et un jean noir, avant d’enfiler un sweat de cette même couleur. Autour de sa tête elle noua un ruban rouge, s’habillant ainsi aux couleurs de sa confrérie. Ce soir, ils seront tous habillés pareils. Et ils allaient offrir à leurs invités une bonne trouille, dont, Nastya l’espère, ils se souviendront.

Si, pour les invités, le rendez-vous était à 21 heures sur le parking, ou un bus bien flippant devait les conduire, la slave s’était rendu plus tôt auprès des chefs et d’autres SM pour aider aux derniers préparatifs. Elle devait superviser le groupe des filles, au cimetière, en compagnie d’Eric et Lila .Attendant avec impatience leurs chers invités, qui devaient arriver d’un instant à l’autre, elle croisa les bras et s’adossa à un arbre. Soupir.

Un bruit de bus –légèrement fatigué hum- se fit entendre, et elle tendit l’oreille. Ranger son impatience pour afficher ce calme de façade n’était pas facile, mais elle s’y attelait tant bien que mal. Si Nastya avait gigoté dans tous les sens ou quelque chose s’y apparentant, ça aurait un peu casé l’ambiance flippante qui s’installait tranquillement. Elle devait canaliser son énergie de sportive. Les invités descendirent du bus, bien content de quitter ce que Leahna appelait si joliment un carrosse. Quel nom poétique ! Eric profita du discours de la blonde pour aller se changer en shmet, évitant ainsi que les invités ne découvrent qu’il avait conduit l’épave ambulante. De son côté, Nastya n’écoutait le monologue de sa supérieure que d’une oreille, se préparant plutôt psychologiquement à entendre des cris de fillettes ou quelque chose qui y ressemblait. Sans aucun doute qu’une ou eux tapettes peupleraient le cimetière, s’en donnant à cœur joie pour leur casser les oreilles. Ca aura au moins le mérite d’être marrant.
Lorsque la chef des Sigma Mu eut finit de planter le décor, Eric, Lila et la jeune Sigma Mu conduisirent les filles et Nicholas au cimetière. Certaines flippaient déjà, rien que de rentrer dans un cimetière de nuit semblait leur foutre les chocottes. Eric leur expliqua le topo et elles se mirent à la recherche des fameux indices. Une fois les trois rebelles seuls tous les trois, Nastya s’écria :

« Ah la la, ça va être terrible ! »

Puis, complètement détendue, elle se balada entre les tombes, datant pour certaines de plusieurs centaines d’années, lorsqu’elle passa à côté d’une brune (Carry). Cachant mon amusement, elle lâcha, mystérieuse :

« Fais gaffe, il parait que les esprits aiment pas trop le remue-ménage, alors évite de crier … ou de marcher sur leur squelette »

Résumé:
 

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Mar 26 Aoû - 20:45

Interactions : Olivia et Lila
Mentions : Matt et Trey, Samuel, Eric et Nastya, Carry, Soraya, Nicholas.

Se mettant doucement à s'intégrer à la vie scolaire de sa future école, la jeune polonaise avait fait quelques rencontres. C'est ainsi qu'elle s'était retrouvée invitée à une soirée, d'une des confréries les plus turbulente du campus. Habituellement, elle se serait mise à l'évité, pour ne pas inquiété son frère plus que de raison. Et elle en serait peut-être même venu accompagné avec plaisir. Mais il avait mieux à faire et même tentée de l'en dissuader. Il aura fallu user de charme et d'argument pour venir à bout de l'instinct protecteur de son grand frère. Peut-être que l'argument qu'elle ne sera pas toute seule l'avait convaincu.

Toujours est-il qu'elle avait accepter, seule comme une grande de participer la soirée des Sigma Mu sans savoir à quoi s'attendre. On lui avait bien parler de la fête sur le bateau, de leurs tempéraments excessifs, de leurs tendances à l'alcool, mais chez les Pi Sigma, ce n'était pas un peu la même chose. Puis la curiosité, l'avait poussé à venir, la curiosité de revoir ce garçon brun qu'elle avait fait tomber dans la piscine. Elle suivait son instinct plu dangereusement qu'un papillon vers les flammes. C'était juste par curiosité se rassurait-elle, puis Olivia sera là, c'était déjà rassurant. Elle avait déjà rencontrer plusieurs Cannonball et Cheerlanders, Lucy, Soraya, mais encore Matt peut-être d'autre joueurs qu'elle ne connaissait que de vue. Tout devrait bien aller et puis, si elle s'ennuyait, elle n'aurait qu'à appeler son frère pour qu'il vienne la chercher.

Dress code demandé, Natasza s'en était ravie. Vêtue d'un short et d'un haut d'un blanc éclatant (click), elle s'était paré d'une veste en cuir que sa mère le lui avait offerte. Il ne faisait pas frais, mais pas non plus trop chaud, lui permettant ce caprice de mode.

Arrivant sur le parking avec un très léger retard, elle repère immédiatement Olivia qu'elle appréciait énormément. Mais très vite découragé par la présence d'autre personnes autour d'elle, qu'elle ne connaissait pas. Elle balaya les alentours du regard à la recherche de visages connus sans succès. Le bus leur ouvre ses portes et elle attend que la masse proche du véhicule monte pour faire de même dans la discrétion. Son attention se porte sur le conducteur, effrayant, lui rappelant tout ces comptes pour enfant qu'on lui racontait en Pologne. Ces légendes urbaines qui servaient d'avertissement pour les gosses. Elle s'assoit rapidement vers l'avant, gêner par la crasse des sièges, salissant déjà son short blanc. Pourquoi un tel dress code si c'était pour se salir ?

L'ambiance effrayante du bus, la nuit, mettait déjà l'imagination de la jeune slave en malaise. Elle rongeait l'ongle de son petit doigts machinalement, tournant la tête parfois, vers le groupe d'Olivia. Devrait-elle les aborder ou non. Matt, qu'elle pensait être son copain au vu de leurs positions. Le bus s'arrête au milieu de nulle part et le cœur de la petite brunette s'emballe d'angoisse. Elle regarde par la fenêtre cherchant à comprendre. Avant de voir cette femme livide entrer dans le véhicule avec eux et continuer son chemin jusqu'au milieu du bus et s'asseoir prêt d'un élève. C'est à peine si elle ose regarder le fantôme directement. Elle serre le pan de son manteau, se demandant dans quoi elle s'était embarquer. Elle regarda son téléphone, hésitant presque à appeler Sergueï pour qu'il vienne la chercher. Et si elle appelait Samuel plutôt. Dans un cas comme dans l'autre, elle allait se ridiculiser à dire qu'elle avait eu trop peur. Une fois encore, le bus s'arrête, laissant descendre la dame blanche du bus.

Après quelques minutes angoissante sur la route, à fixer l'arrière de la tête du conducteur. Leur route se termine devant un manoir des plus inquiétant. C'est à peine si Natasza voulait descendre du véhicule crasseux. Une fois dehors, c'est alors qu'elle comprends le terme de maison hantée. Immense manoir aux allures d'Halloween. Elle se décide alors à braver sa timidité pour rassurer ses frayeurs. Allant à la rencontre d'Oli et de son groupe. "Bonjour Olivia !" Dit-elle enjouée et d'un grand sourire. Son attention est absorbé par Leahna qui attire l'attention pour donner la suite des événements. L'idée de se séparer des garçons lui déplait. Non pas qu'elle voulait les attirer, mais dans sa tête, c'était toujours plus rassurant une figure masculine. Elle envia même Soraya, qui avait la chance de rester avec eux. Les groupes se forment et de nouveau Sigma Mu prennent places. Point positif, elle comprends que le grand élancé (Eric) restera avec eux pour leur partie. Accompagné d'une fille aussi grande qu'elle au cheveux court et pour le moins à l'aise dans sa peau. Ils se présentent Eric et Lila. Les deux Sigma Mu ont l'air plutôt à l'aise, l'un avec l'autre. Les filles et l'unique garçon du groupe se mets à les suivre sous l'invitation d'Eric. Un cimetière. Nat n'était pas croyante, mais elle ne put s'empêcher de faire le signe de la croix, sans être sûre de s'y être pris dans le bon ordre. Elle chuchote à Olivia, unique lien dans ce groupe. "On devrait pas perturber les morts, ça porte malheur !"

La polonaise capte un bout de conversation à côté d'elle entre deux fille (Carry et Nastya) et c'était justement ce qu'elle se disait. Elle attrape le bras d'Olivia, le serrant pour se rassurer. "Je sais pas pourquoi je suis venue, j'aurais peut-être pas dû". Nat se mets à regarder de partout, au sol principalement, se disant, que plus vite elle trouverait l'indice, plus vite, elle quitterait cette terre remplis de mort. "Hey toi ! La brunette sur vibreur !" L'intonation de la voix interpelle Nat et tourne la tête vers Lila, les yeux ronds. Se demandant si c'était à elle qu'on parle. "Oui c'est toi que j'appelle. Je connais pas ton blaze donc ramène tes fesses ici." Sur le coup, tellement souffler par une telle façon de parler, la polonaise s'exécute, prêtant son attitude à un jeu d'acteur pour la soirée. "Oui ?" "T'es la première victime de la soirée, j'ai décider. Plonge ta main dans l'une des trois tombes devant toi pour trouver le premier indices. Si tu trouves pas, on passera à la suivante."

Nat la dévisage, comme si elle lui avait demander de se jeter par dessus un pont. Elle tient sa main comme si on allait la lui couper. "Euh..." Lila croise les bras et arque le sourcil, peu patiente. Nat se résigne et prend la tombe du milieu avant de plonger sa main en fermant les yeux et grimaçant de dégout et de peur. Son cœur battait à mille et la terreur de se faire attraper la main par un zombie frappa son esprit. Soudainement, ses doigts touchèrent quelque chose de vivant, chaud et velu. Puis plusieurs se mit en mouvement et la polonaise retira sa main en hurlant dans sa langue natale ! Elle s'écarte avec horreur et la sigma mu qui l'avait encourager plus tôt, se foutait littéralement de sa gueule. "Mais c'est vivant ! C'est horrible... héééééé".

La danseuse était littéralement horrifié, elle frottait sa main contre son blouson comme si ça allait changer quelque chose. Lila quand à elle, semblait apprécier le déroulement des choses et cria "Au suivant !"

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Mar 26 Aoû - 23:48




Sigma Mu's Party












Leahna venait d’expliquer un peu comment allait se dérouler la soirée. Elle avait également demandé à ce que les filles et les garçons se séparent, hormis Soraya et Nicholas. Ils avaient la chance de remplacer l’autre dans chacune de leur équipe, quoi de mieux ? Pour Nicholas, ça allait très certainement être un jeu d’enfant, pour Soraya, Leah n’en était pas aussi sûre. Alors qu’Eric disparaissait dans la nuit avec son groupe, vers le cimetière voisin, elle sépara le sien en trois. Chacun des trois groupes allait être supervisé par un sigma mu. Le premier était dirigé par Shane, le deuxième par Mike et enfin le dernier par sa propre personne. Leahna leur avait donné une seule consigne : faites ce que vous voulez. Une consigne digne de leur confrérie, non ? C’était un peu ce à quoi il fallait s’attendre en s’inscrivant à cet événement et pour elle, ils étaient bien au courant de ce qu’ils pourraient subir, mais aucune mort au programme, qu’ils se rassurent. Enfin c’était ce qu’elle espérait, un peu, quand même.

La blonde attendit que les groupes se forment et que chacun parte de son côté quand elle se tourna vers sa propre équipe. Tout d’abord, elle avait bien remarqué le geste de Nathan, qui lui disait bien « n’oublie pas que je gère quoi que tu fasses ». Elle lui sourit dans un premier temps et finalement lui répond avec un petit air de défi dans la voix « A ta place je ne ferais pas le gros bras, McCoy. N’oublie pas que toi, contrairement aux autres je peux encore te faire souffrir les jours à venir. T’as la chance inouïe de m’avoir dans ta vie, tu sais. » Enfin, elle reprit son sérieux et s’adressa au reste du groupe, quand l’un d’eux se présenta à elle comme étant « Maël ». A première vue, elle ne voyait pas trop de qui il s’agissait, mais lorsqu’elle se décida à pousser sa réflexion un peu plus loin, elle se rappela ce que Dwight lui avait dit, mais qu’elle avait écouté à moitié, trop occupée à préparer son événement. Un nouveau, pote, Maël, France, SM. C’était ce qu’elle avait retenu de la discussion. Elle l’écouta avec attention, dans un premier temps, puis lui adressa un sourire narquois. « Très bien… Tu diras à Dwight que je ne suis pas la seule à m’occuper des conseils et que donc, il te dise d’aller aussi faire de la lèche à Shane et Eric. D’accord ? Mais c’est en toute amitié que j’te dis ça, tu fais comme tu le sens après tout, mais bienvenue. » Enfin, elle s’adressa aux autres à l’aide d’un « bon on y va », avant de sortir à son tour sa lampe de poche afin de mieux voir où mettre les pieds.

Dans cette espèce de forêt plutôt humide et de plus en plus sombre, Leahna guida son groupe quand d’un coup, elle s’arrêta nette. « Ah ben c’est super con ! Je sais plus par où je dois aller. » Elle prit une direction, restant sérieuse et après 5 minutes de marche s’arrêta à nouveau « Ah ben non en fait, c’était pas par là » et enfin, fit demi-tour pour reprendre le chemin dont elle était certaine « Désolée hein les gars, je suis blonde ». Enfin, ils prirent une pente humide voir même un peu glissante et tombaient nez à nez sur un épouvantail effrayant. Leahna le contourna et ensuite, prit un petit pont de bois totalement déclassé « Attention, il ne tient plus trop. J’espère que vous ne pesez pas 100 kilos, sinon il risque de nous foutre à l’eau, mais bon au pire… ce n’est qu’un peu d’eau, de vase peut-être des sangsues, rien de bien grave. » Enfin, ils arrivèrent là où allait se dérouler l’activité. Elle déposa un sac à dos qu’elle avait pris avec elle, dans lequel se trouvaient des baudriers et lorsqu’elle vit Zacchary pas loin, elle s’accroupit pour sortir les accessoires. « Prenez tous un baudrier et pour que ce soit plus rapide, on va vous aider à vous sécuriser un minimum. Matt, t’es un grand sportif, t’as pas besoin d’aide j’imagine. L’escalade ça doit te connaître, non ? » Elle s’approcha ensuite de Nath et lui tendit une corde à nouer à son baudrier « Je suis sûre que t’aimes l’escalade autant que tu ne m’aimes. » Elle vérifia une dernière fois la sécurité de son meilleur ami, puis reprit en souriant « en plus, si tu arrives à trouver l’indice avec ton équipe et que tu as accès à la soirée, tu auras même l’honneur de me venir me parler, si ça c’est pas génial ». Elle conclu par un clin d’œil et passa ensuite à Maël « Alors le nouveau, c’est comment ton prénom déjà ? Ah oui, Maël. T’aimes l’accrobranche ? » Elle vérifia les nœuds en vitesse alors que Zacc s’occupait des autres et enfin donna les explications : « J’espère que… vous n’avez pas le vertige, sinon vous êtes foutus et si vous l’avez, vous devrez réaliser le défi à la place d’un autre de cette équipe et croyez moi, vous allez regretter de ne pas être monté, parce que c’est rien comparé à ce qui vous attend taleur. A mon sens c’est certainement l’épreuve la moins dégueu. » Elle marqua une pause, échangea un sourire avec son confrère et puis reprit « Alors devant vous, c’est un parcours d’accrobranche abandonné. Donc ce qui veut dire que je ne sais pas ce qu’il vaut, ni même s’il est toujours en normes. Faites attention, testez, vérifiez, soyez vigilants. En plus de ça, je crois que c’est plein de vase donc ça glisse très certainement. Vous avez un peu différents parcours qui mène chacun à un nid. Dans chaque nid, un code, ou pas. Vous devez récupérer un code chacun. Il y a 10 nids, 6 avec un papier vide. Une fois les quatre codes récupérés, vous devez reprendre un autre parcours pour rejoindre la cabane, là-bas. Vous les encodez et vous avez l’indice. Attention, dans chaque nid il y a des habitants. Ben oui, sinon c’est trop facile. » Elle se tourna vers Zacc « vous avez mis quoi, là-dedans ? Des araignées ? Limaces je crois. Il doit y avoir des blattes et d’autres trucs » Enfin, elle regarda le parcours pour leur expliquer : « vous grimpez par le mur d’escalade qui se trouve là et vous revenez à la mode de Tarzan avec les espèces de cordes autour de vous, ou vous descendez en rappel. Ne vous précipitez pas trop, vous avez le temps… Bon pas toute la nuit sinon je vous laisse là, mais vous n’avez pas de temps limite. Allez-y » Croisant les bras, elle les regarda se mettre à l’œuvre.



HRPG::
 


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Mer 27 Aoû - 23:24


J’arrive devant la maison hantée avant le vieux bus, accompagnée par Mike. J’échange quelques mots avec les autres SM pour leur donner un bref aperçu du déroulement du trajet en ma présence puis me dirige vers le cimetière où j’attendrais le groupe des filles. Un grincement indiquant l’arrivée du carosse résonne alors. Ça ne devrait pas tarder à être à moi.


Elle est là, à l’orée de la forêt. Elle observe froidement les jeunes filles qui viennent déranger les morts par leurs cris stridents ou même simplement leur présence. La plupart se sont regroupées en petits effectifs, probablement car elles pensent qu’à plusieurs, elles seront plus fortes face aux esprits dont elles viennent troubler le sommeil. Quelle naïveté. Au milieu des demoiselles se trouve un jeune homme, il doit se sentir bien seul. Elle reste quelques minutes à observer les jeunes, aller et venir, laisser trainer leurs mains à la recherche du fameux indice pour les plus courageux ou alors tout simplement trembler, de froid, de peur, des deux. Puis, au bout d’un petit moment, elle décide de se montrer.

Lentement, elle avance ses pieds nus dans la terre froide et émerge de l’ombre. Le regard toujours aussi vide, elle commence sa promenade nocturne dans le cimetière. La lumière de la lune rend sa peau plus pâle encore et fait ressortir sa robe blanche de manière presque irréelle, plus fantomatique encore que lors de son petit trajet en bus. Elle se dirige entre les tombes, plus anciennes les unes que les autres, pensant aux corps décomposés depuis longtemps, ne laissant que des os, gisant à quelques mètres à peine sous ses pieds. Elle ne se dirige pas particulièrement vers un groupe, sachant que, de toute façon, tous la verront. Ces jeunes sont sans aucun doute les premières âmes vivantes à mettre les pieds ici depuis un long moment. On voit bien en tournant dans les allées que le peu de fleurs ornant les tombes sont fanées depuis longtemps, leurs couleurs évanouies. L’étrange jeune femme, la dame blanche, le fantôme, Morticia, appelez la comme vous voulez, continue sa promenade, à pas lent et trainant. Un groupe de jeunes filles se trouve sur son chemin, lui tournant le dos. Sans s’en préoccuper, elle continue jusqu’à l’atteindre. En se glissant entre deux personnes, les pans de sa robe frôlent bras et chevilles des demoiselles (vous ?). Elle ne prête même pas attention à leur réaction, et continue sa marche lente. Elle contourne un caveau ouvert où un escalier en pierre, mal en point, s’enfonce, entraînant qui ose les descendre dans l’obscurité la plus complète, puis se retrouve nez à nez avec un autre groupe de demoiselles. Une reste là, bouche bée, sans bouger (toi ?). La fantôme se rapproche d’elle, à petits pas, lents mais sûrs, son regard acier est posé sur la jeune fille immobile mais… pas réellement, comme si elle regardait à travers elle. Elle approche sa main du poignet de l’étudiante sans pour autant la toucher, laissant quelques centimètres entre leurs peaux. On peut pourtant sentir le froid qui se dégage d’elle, même à plusieurs centimètres. Puis soudainement, sans prévenir, elle fait demi-tour pour continuer sa promenade.

Elle ne prête plus attention à celles et celui qui viennent troubler le sommeil des morts et marche sans se préoccuper de ce qui l’entoure, dans son monde, monde lointain. Après plusieurs longues minutes, elle retourne au niveau du caveau ouvert et s’arrête quelques secondes devant. Puis elle pose un pied sur la première marche en pierre glacée, puis son deuxième pied sur la deuxième marche et lentement, descend dans une ombre épaisse et pesante, jusqu’à disparaître sous terre.


J’arrive dans le caveau vide et aménagé auparavant par notre confrérie. Le groupe des filles accompagnées de Nicholas y descendra une fois le premier indice trouvé afin que je puisse leur donner la deuxième partie. En attendant, j’allume les torches accrochées au mur humide. Les flammes projettent une lumière qui pourrait être rassurante si elle ne soulignait pas l’ombre tapie dans les moindres recoins, abritant on ne sait quelles créatures.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Jeu 28 Aoû - 0:24

Mentions: Ty/Son groupe/Carry, Bambi,Alex, Zac
Event SM: The hauting hour, the night of scary
Lorsque la fille étrange eut quitté le bus, le voyage repris son cours normal. Paytah regardait le paysage défiler par la vitre . Il n'y avait personne à côté de lui et personne ne lui avait adressé la parole, et pourtant il avait aperçu Carry, Alexandra, Zac et sa souffre douleur préférée : Bambi.
Il voulait bien lui faire peur en cette soirée mais, il pensa que ce ne serait pas sympa. Lui même avait déjà peur.
Il entendait les battements de son cœur. Il ne savait pas ce que lui réserverait cette soirée. Ty serait probablement excité si il participait à cette soirée, l'adrénaline aurait grimpé en flèche et il ferait certainement l'idiot dans le bus pour amuser la galerie et mettre de l'ambiance -et donc, se faire remarquer-. Mais son cousin lui, était calme et sage comme une image. Autour de lui, il y avait une agitation pas possible  et des discussions animées.
Pay appréhendait mais en même temps était content de participer au dernier Event de l'été. Cela mettait de l'ambiance et c'était original.

Le bus s'arrêta devant une maison et tout le monde descendit. Paytah descendit parmi les derniers, nonchalant. Des ados vêtus de noirs avec une capuche les attendait. Paytah pensa un instant que Ty ferait partie de ce groupe certainement, et l'imagina un instant, vêtu de noir et d'une capuche. Ty portait beaucoup de noir de toute façon et avait tendance à mettre sa capuche pour faire son rebelle.
Une jeune-fille s'avança vers les participants et leur expliqua les règles et le déroulement de la soirée. Puis, elle sépara les filles des garçons et réparti les groupes. Le petit Sioux se trouvais avec Sean et Sasha deux Pi Sigmas de sa confréries et deux autres gars qu'il ne connaissait pas, Meven et Aryan.
Ils devaient aller rejoindre un certain Shane qui leur expliquerait leur épreuve. Paytah salua rapidement Sean et Sasha puis suivit silencieusement le groupe jusqu'au Sigma Mu.
« Bon, comme vous l’avez compris, je suis Shane. C’est moi qui vais vous guider dans votre épreuve, mais que les choses soient claires, j’suis absolument pas responsable de ce qui peut vous arriver. Suivez-moi, c’est par là. », fit le SM au groupe de 5 garçons.
La petite troupe suivit le Sigma Mu dans les bois. Paytah ne se sentait pas rassuré. Les bois, la forêt, tout ça, ce n'était pas pour lui. Et sil il y avait des bêtes sauvages et des loups ? Le Sioux ne quitta pas son groupe d'une semelle, ayant peur. Il n'était pas Ty. Ty serait ravi de marcher dans les bois dans la nuit noire. Il n'avait pas peur de la forêt lui, ni des loups non plus !
Le Pi Sigma sursautait au moindre craquement et ses yeux de cerf effaré se posaient partout dans les bois. Il voyait des ombres surgir de la forêt et il décida d'accélérer le pas et de se mettre devant, près de Shane.
Ils arrivèrent tous près d'un rocher et Shane continua ses explications. Il avait même dit qu'il y avait des squelettes. Paytah voulu lui demander si il plaisantait. Alors il leva la main et demanda : « Tu plaisante j'espère ? (On aurait dit vraiment Ty-C'était Ty qui disait ça souvent-) Il y a vraiment des squelettes là dedans ? ».
En fait Shane n'avait pas l'air de plaisanter. Paytah savait qu'il se ferait crier dessus, mais il voulait être sûr que Shane disait la vérité.
Le Sigma Mu reprit : «  Évidemment, vous jouerez tous le jeu. Le premier qui ne le fait pas, il peut dire au revoir à sa soirée. Et se démerder pour rentrer, par la même occasion. À l’intérieur, vous n’aurez comme seul outil que cette lampe (il la fit tomber et elle se cassa)ah bah non, vous ne l’avez plus. Alors bonne chance, et si j’étais vous, j’éviterais de frôler les murs. Les chauves-souris ne voient pas mieux que vous ne verrez là-dedans, mais elles ne manqueront pas de vous attaquer si vous vous approchez d’un peu trop près. ».

Paytah frémit puis décida de laisser tout le monde passer devant lui. Il entra en dernier.
Il faisait froid dans la grotte. Soudain, une quelqu'un prévint : « Attention, baissez la tête pour les plus grands.». Paytah baissa quand même la tête et évita de justesse la paroi de la grotte. Le Pi Sigma marchait assez près du mur. Ses yeux de Sioux étaient habitués à l'obscurité.
Paytah avait peur quand même. Il avait l'impression qu'il était à Halloween. Il maugréa entre ses dents : « Ty...Ty..Ty...tu m'avais pourtant dit de m'amuser et de te faire honneur mais je ne m'amuse PAS là ! J'ai terriblement peur...J'aurais bien aimé que tu sois là, à mes côtés... »
Pay serra un instant les perles de son collier puis passa sa main sur son bras et continua de suivre les autres à l'aveuglette. Il frôla malheureusement la paroi de la grotte avec son bras, puisqu'il s'approchait plus de la paroi pour se guider, et des chauves souris se mirent à voler partout. Paytah poussa un grand cri, environné des chauves-souris qui criaient elles aussi. Le Pi Sigma se mit à courir et cria aux autres de son groupe : « Courrez ! Les chauves-souris nous attaquent ! ».
Le jeune Sioux avait réveillé une armée de chauves-souris. Il n'y avait plus que deux solutions : s'éloigner au maximum des parois et courir en avant.
Cette épreuve commençait bien !
Que lui réservait cette soirée ? Quelles autres surprises découvrirait-il ?
Paytah ne le savait pas mais sentait que cette soirée serait pleine de rebondissements et d'action !

Résumé:
 
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Jeu 28 Aoû - 14:52

Mentions: le chauffeur, Soraya, Nicholas, Aryan, Lila, Nastya, La dame blanche
Intéractions: Soraya, Aryan, Nicholas, Arsène.

L’été touchait à sa fin et Lucy en avait profité toutes ses vacances pour trouver sa place au sein de Wynwood. Elle avait fait des rencontres, intéressantes ou pas. Elle s’était amusée, elle avait profité et elle était même intégrée dans une confrérie. Elle ne connaissait pas encore tout le monde, mais elle se laissait le temps. La rentrée avait eu lieu, elle était dans la même année que Soraya, c’était tout ce qui lui convenait, les deux jeunes filles se trouvaient de plus en plus de points communs. C’était très certainement la seule envers qui elle n’était pas une belle hypocrite. Lucy avait reçu une invitation pour la soirée des Sigma Mu. Elle était heureuse, mais d’un autre côté se demandait pourquoi et comment. Sans chercher, elle répondrait présente, de toute façon et en blanc, comme le voulait le dress code. Un short blanc, une blouse assortie et par dessus, un gilet à capuche et le tour était joué. Lucy avait aussi relevé ses cheveux en queue de cheval et était fin prête à se rendre sur le parking, comme demandé sur l’invitation reçue quelques jours auparavant.

Sur le parking, elle n’hésita pas une seconde à retrouver la rho Kappa. Elle attendait comme les autres qu’on vienne s’occuper d’eux et donc, s’appuya contre un muret se trouvant pas loin. De sa poche, elle sortit son paquet de cigarette et en coinça une entre ses lèvres avant de l’allumer. Lucy était heureuse de voir que l’Alpha psi qu’elle détestait le plus au monde ne se trouvait pas parmi les invités. Soraya lui lâcha une réflexion à la suite de laquelle elle ne pu s’empêcher de sourire :
« Je me demande ce qu’ils nous réservent, mais j’ai pas vraiment confiance » Lucy tira sur sa clope. Elle n’était pas tellement terrifiée, elle avait vécu un traumatisme dans son enfance et avait réussi à vivre avec à contrario de Vicky, qui elle survivait avec. Elle avait fait de son traumatisme une force et avait changé radicalement de personnalité, Elle répondit après avoir recraché la fumée « Dans le pire des cas, tu devras te la jouer koh lanta. Easy game pour une RK non ? » Les yeux de l’Eta Iota se posèrent sur un visage qu’elle connaissait et scrutait depuis un nombre incalculable, maintenant. Elle aurait pu aller le trouver à nouveau, mais avait décidé de laisser de côté sa manière de fonctionner qui paraissait un peu brutale aux yeux de certains. Elle se contenta juste de lui adresser un regard et au mieux, un signe de tête accompagné d’un sourire en guise de bonjour et puis, détourna son regard pour rencontrer le nouveau venu que Soraya tenait à lui présenter. « Enchanté, Lucy. Toi aussi tu dois aimer les défis, si tu es amie avec Soraya. Elle ne se rend pas compte que si je perds, je trouverais un moyen pour qu'elle perde aussi ! » La jeune Eta Iota jouait avec sa clope entre ses doigts, observant le nouveau venu, Arsène. Elle lui adressa un sourire suivit d’un léger rire. « Je pense que la vie est plus palpitante quand on passe son temps à défier ce qu’elle nous offre, si on peut dire ça comme ça, mais enchantée, Arsène. Tu n’es pas sorti de l’auberge avec elle, je crois ».

Au même moment, un bruit sourd et assez surprenant se rapprochait petit à petit du groupe d’inviter. Lucy écrasa sa cigarette sur le muret avant de jeter le reste et se leva, voulant voir ce qui allait leur tomber dessus. Elle fut presque choquée de voir un vieux bus tout défoncé de tous les côtés, trainant à moitié son pare-choc derrière lui. « Oh putain. On va jamais faire 10 mètres avec ce truc » Elle se tourna vers Soraya et lui pinça le bras afin de sentir les muscles de la sportive « Ben ça vaaa ! Si on tombe en panne t’as de quoi pousser ! » Elle lui adressa un sourire avant de grimper dans le bus. Le conducteur était horrible, arrachant une grimace dégoutée à Lucy. Le bus sentait le vieux et la poussière et finalement, elle alla s’installer près de Soraya alors que les autres prenaient place eux aussi. Lorsque le bus se mit en route, il dûs très certainement s’y prendre à plusieurs reprises. Il ne roulait d’ailleurs pas très droit « Olalala, mais on va finir dans les champs à ce train-là ». Il freina une bonne fois, en plein milieu de nul part. Lucy tenta de regarder par la vitre, mais sans succès, elle était bien trop sale et il était hors de question qu’elle tente de la nettoyer. A la suite, une fille monta dans le bus. Lucy fut choquée de ce qu’elle avait devant elle. Elle faisait froid dans le dos, elle était silencieuse, pied nus et sans aucune vie sur le visage. Elle fixait quelque chose, quelqu’un, ou pas. Elle continuait d’avancer, passant à côté de la jeune fille. L’eta Iota sentait son cœur commencer à battre la chamade dans sa poitrine et enfin, se calmer lorsqu’elle s’installa à côté d’un type. Lucy se tourna vers Soraya, comme si celle-ci pourrait l’éclairer, mais rien, personne ne comprenait d’où elle sortait ni qui elle était. Elle ne pu s’empêcher de la fixer. L’inconnue se leva une fois de plus et retourna à l’avant du bus. Le chauffeur se stoppa et enfin, elle disparu au beau milieu de nulle part, comme à son arrivée. La jeune fille soupira et puis attendit la fin du voyage en bus pour descendre.

Une blonde et son équipe les attendait dehors, dans le noir. Au contraire des invités, les sigma mu étaient habillés de noir. Un bandeau rouge lié pour les reconnaître et finalement, les explications tombaient. Dans un premier temps, il fallait séparer les filles des garçons. Lucy s’exécuta. Ensuite, elle fut séparée de Soraya, qui elle devait rejoindre les mecs alors que l’un d’entre eux venait avec elles. Enfin, Toutes ces charmantes demoiselles prirent un chemin un peu inquiétant : le cimetière. Lucy n’aimait pas du tout cet endroit, ça lui foutait les jetons. Elle adressa un dernier regard à Aryan et ensuite à Soraya puis suivit son groupe alors que le dénommé Eric leur donnait des consignes. Les bras croisés, Lucy écoutait ce qu’il ramageait, posant parfois son regard sur la blonde à côté de lui et l’autre brune qui semblait aussi être une Sigma mu. Apparemment il fallait se balader dans le cimetière à la recherche d’indices pour intégrer la maison hantée. Les bras croisés, Lucy avança sans vraiment beaucoup d’assurance. Elle se pencha au-dessus d’une tombe vide et grimaça rien qu’à l’idée de devoir descendre dedans. Nicholas pas loin, elle lui demanda « Tu me crois capable de rentrer là-dedans ? » La jeune fille essayait de s’auto-motiver et finalement, se jeta à l’eau. Elle s’accroupi et sauta dans le trou où, plus loin, se trouvait un caveau avec déjà d’autres cercueils. « Putain, c’est quoi cet évènement glauque là. Ca ne se fait pas d’emmerder les morts. » Finalement, elle sortit son portable pour avoir un peu de lumière et se glissa dans le caveau. Ca la dégoutait, aussi bien l’endroit que l’odeur et lorsqu’elle remarqua qu’aucun indice était dissimulé là-dessous, elle s’empressa de sortir. « Tu m’aides stp ? » Elle lui tendit la main et enfin, s’aida de ses pieds pour remonter « Il n'y a rien là-dessous ». Lucy continua à regarder la tombe dans laquelle elle était descendue quand des tissus froids et légers vinrent lui caresser les mollets. Elle se retourna et sursauta en voyant le dos et la longue chevelure blonde de la fille du bus « Putain c’est la fille du bus ! Elle est morte ou quoi ? c’est à devenir dingue cette fête ! ». Elle continua à la fixer, sentant encore et toujours son cœur battre dans sa poitrine. Enfin, elle reprit « Bon je continue plus loin… »


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Jeu 28 Aoû - 18:23

Interaction: Natsya/Eric
Mentions:Eric/Nicholas/Les filles/Zac'/ Fawn/ Alexandra

Elle attendait. Patiemment, silencieusement, mais tout de même surexcitée à l'idée de ce qui l'attendait. Qu'est-ce que ces tarés de Sigma Mu leur avaient préparé ? Surement un truc bon ! En fait, ça avait déjà bien commencé alors. Le coup du bus déglingué, retapé pour qu'il fonctionne et la nana fantôme avait fait fureur auprès des invités et y'avait de quoi ! Ça avait été effrayant ! Tellement effrayant que Carry avait souri en même temps qu'un léger frisson lui parcourait le corps. Mais rien n'était fini, en fait, tout ne faisait que commencer. Quand tous descendirent du bus, ils firent face à un maison condamnée qui, en plus d'être interdite d’accès, était déclarée comme hantée. Chouette pour un événement. Ce qui l'était moins, c'était le coup des épreuves. Ouais. Il fallait faire et réussir des épreuves pour trouver un dit indice afin d'évoluer et de gagner son accès au reste. A la soirée, à l'intérieur du domaine. Ça ne devait pas poser de problème. Carry était motivée, plus que jamais.

Après avoir écouté les explications d'une blonde au pull noir et aux inscriptions "Sigma Mu. Chef", rouge sang, le groupe des "filles" suivit un type, qui faisait plus jeune que la brunette mais qui ne devait pas être trop, trop loin du même age. Brun, yeux clair, même tenue que la demoiselle des instructions. C'était bien la première fois qu'elle le voyait, celui là, et déjà, il l'agaçait avec son sourire en coin. Un sourire qui dit "je sais ce qu'il va se passer, frissonnez jolies demoiselle". Il avait une de ces têtes qui exaspère Carry, une de ces têtes qu'elle meurt d'envie d'exploser, m'enfin. Ce n'était ni le lieu, ni le moment. Si elle ne voulait pas être exclu des festivités, mieux valait se contenir. Chose qui se révélait beaucoup plus compliqué qu'elle ne le pensait parce que Monsieur s'exprima. Trou du cul ...

« Bonjour tout le monde, je suis Eric et voici Lila et nous allons vous diriger pendant toute la durée de l'épreuve, vous pensez avoir atteint le summum de l'horreur dans le bus, croyez moi ce n'est que le tout début ! Si vous voulez bien nous suivre ? »

Décidément, ouais. Il avait une tête de con, de pourri gâté, de riche. Les apparences sont tellement trompeuses ... Il n'y avait qu'à la regarder elle, mais ce n'était pas le sujet. Obligée d'obéir, l'australienne s'était résignée et avait suivi le troupeau en fille bien sage. Foutaises ... C'était dur de rester calme, surtout avec toute cette adrénaline qu'elle hébergeait dans son corps. Adrénaline qui d'un coup, augmenta à la vue du ... Cimetière. Voilà, comme elle l'avait pensé en venant, les Sigma allaient être à la hauteur de leur réputation et elle était persuadée que ça, encore, ce n'était rien. Et elle ne croyait pas si bien dire. Toujours un large sourire sur la tronche, le brun déclara d'un ton des moins accueillants et des plus faux : « Entrez entrez n'ayez pas peur, charmant n'est ce pas ? C'est bel et bien ici que votre épreuve va se dérouler ! Comme les autres équipes vous êtes à la recherche d'indices, quand vos indices seront réunis avec ceux des autres équipes vous pourrez trouver le moyen de rejoindre la soirée dans la maison hantée. Dans ce cimetière nous vous avons préparé des choses intéressantes, des petits trous remplies de bestioles, de boue, des caveaux vides mais bel et biens hantés et d'autres choses joyeuses dans le genre, mais il vous faudra passer ses obstacles pour trouver les deux indices cachés dans le cimetière, n'ayez pas peur, il ne peut techniquement rien vous arriver... Enfin normalement. Et bien il est temps pour moi de déclarer l'épreuve ouverte ! Et attention, il se peut que les fantômes existent vraiment après tout... »

Ahaha, oui bien évidemment. Des fantômes ! Et puis quoi encore. L'Alpha n'était pas stupide, elle savait que ça n'existait pas, ou du moins, elle n'y croyait et ni croirait pas tant qu'elle n'en aurait pas vu un. Un vrai. Un vrai de vrai. Pas une arnaque comme la fille du bus, non. Ça, bien que plutôt réaliste, ça sentait le faux. Surtout dans un événement, ce n'était pas comme si personne ne s'y attendait. Surtout plus maintenant. Plus après avoir vu la maison, le bus, plus après avoir entendu le grincement strident de la grille du cimetière. Plus après qu'il les ait prévenu. A la déclaration du début de l'épreuve, chaque fille, ainsi que l'unique garçon qui trainait dans le groupe se dispersèrent aux quatre coins du lieu lugubre à la recherche de boites, de trous, de creux. Une boite. Une boite tombe sous les mains de Carry. Très décidée à entrer dans la fameuse maison hantée, elle y plongea sa main sans hésiter, et sans regarder. Elle y plongea la main et le regretta immédiatement. C'était dégueulasse. Répugnant. Dégoûtant. Infecte. Des cafards ou des blattes, l'un de deux et tout ça pour quoi ? Pour que quelqu'un qui se trouvait elle ne savait où ne rigole lorsqu'elle poussa un petit cri malgré elle. Putain, celui là, si je le chope ...

N'ayant strictement rien trouvé dans la boite, elle poursuivit son chemin, passant près des différentes tombes et autres trucs. Quand elle trouva un espèce de "creux", elle s'y arrêta pour entrer à l'intérieur et gratter le fond à la recherche de quelque chose. Quitte à se mettre minable, autant y aller et puis, avec l'obscurité, elle ne risquait pas d'y voir grand chose si elle n'entrait pas à l'intérieur. Au moment même où elle s’apprêtait à se glisser dans le trou, une voix qu'elle ne connaissait pas surgit derrière elle et lança d'un ton qui se voulait mystérieux: « Fais gaffe, il parait que les esprits aiment pas trop le remue-ménage, alors évite de crier … ou de marcher sur leur squelette. »
En un coup d'oeil vers elle, l'australienne comprit qu'elle faisait partie de la confrérie organisatrice. Brune, ruban rouge noué sur la tête. Mignonne et jeune. Amusée par sa réflexion, Carry laissa ses lèvres s'étiraient en un sourire qui exprimait son ressentit.

« Les esprit ... Tu veux dire, ceux comme la nana que vous avez maquillé ? Celle du bus ? Ou les vrais ... Tu sais ... Ceux qui te poursuivent, te font faire d'horrible cauchemars, te possèdent et te détruisent ? Maintenant, tu m'excusera, mais j'ai un indice à trouver ! »

Le sourire toujours aux lèvres, la brunette descendit dans le creux et tapota le sol de ses mains ... Toujours rien. Merde ! Ça commençait vraiment à l'agacer. C'était quoi le délire et puis, à quoi ça ressemblait leur indice ? Bien décider à avoir des informations, elle se dirigea vers le fameux Eric et le plus aimablement qu'elle le pouvait -soit, le moins méchamment possible- elle dit, un rictus sur la figure : « Excuses moi .. J'veux pas te déranger, mais tes indices là ... Ça ressemble à quoi ? Parce que, j'veux bien traîner et traîner, descendre dans tous les creux du coin, me glisser dans la boue et même bouffer des insectes s'il le faut, mais si j'ai pas une idée de ce que je cherche, ça va vite me gonfler. Alors, ça ressemble à quoi ? »

Au moment où sa bouche se ferme, la dame blanche de plus tôt apparut dans le cimetière. Allait d'allées en allées, de tombes en tombes, de petits groupes en petits groupes, jusqu'à s'arrêter devant deux filles. L'une brune l'autre rousse. La rouquine parait bloquée, effrayée. C'était drôle. Surtout quand le "fantôme" levait son bras comme pour attraper celui de la jeune fille, mais s'arrêta. Et n'en fit rien. Elle se contenta juste de partir, disparue. Envolée sous la terre ... Folle cette nana.
Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Jeu 28 Aoû - 18:25

Interaction: Bambi/Alexandra
Mentions:Eric, Zac', Bambi, Alexandra, Lila, Natasya, Jennifer, un peu tout le monde. La dame blanche !

Réponse terminée !

Arrivée au cimetière. Horrible. Le bruit de la grille, le bruit du vent dans les feuillages environnant, le bruit de rien du tout. Parce que oui, à part les craquements sous leurs pieds, il n'y avait rien. Ou, si. Un chouette ou un hiboux s'amusait à rendre l'atmosphère plus pesante, plus oppressante. Trop oppressante, trop mystérieuse, trop froide, trop stressante. Trop stressante pour l'être fragile qu'était Fawn. Vraiment trop stressante. Et s'il n'y avait que cela ! Ce gars là, des Sigma Mu, Eric, avec son sourire satisfait sur le visage ... Angoissant, flippant. Et puis, ses explications et son insinuations sur les esprits. Connard. Ça avait été de trop pour la rouquine, qui déjà effrayée ne pu s'empêcher de se jeter sur sa sœur, de lui prendre le bras et de lui chuchoter, paniquée, qu'elle voulait qu'elle reste à ses côtés. Oui, à ce stade, il fallait vraiment, vraiment que Bambi reste près d'elle, il fallait vraiment qu'elle ne s'éloigne pas, jamais. Qu'elle lui tienne la main, à chaque seconde, à chaque minute qui s'écoulerait. Seul ça était en mesure de rassurer la jeune fille, de la garder calme ... Et ça risquait d'être compliqué. Mais la demoiselle gardait espoir. Bambi et elle, ensemble, étaient capable de tout, même de ça !

Très fortement, Fawn serrait le bras de sa jumelle contre son buste quand celle ci, surprise de l'apparition de sa moitié lui promis qu'elle resterait avec elle. Mais quand même, un peu affolée, elle lui avait clairement demandait ce qu'elle foutait la, d'une voix ferme avant de s'adoucir. La québécoise ne l'avait pas mal pris ... Elle savait que ça partait d'une bonne intention, elle savait que c'était pour son bien et qu'elle s'inquiétait. Mais le sourire qui étira ses lèvres juste après le mini sermon, fini de la rassurer entièrement. Elle se sentait bien mieux maintenant qu'elle était près de son double. Et à son tour, elle affichait un sourire rempli d'amour. Elles s'aimaient. C'était fou à quel point elles s'aimaient. Elles s'aimaient passionnément, à la folie. D'une manière indescriptible, d'une manière qu'on ne pouvait expliquer avec des mots. Elles s'aimaient plus que ne s'aimaient un simple frère et sa sœur. Elles étaient nées ensemble, avaient tout vécu ensemble. Elles s'aimaient et ça se voyait. Dans leur yeux, dans leur regard, dans leur sourire, dans leur gestuelle. Elles s'aimaient et personne ne pouvait leur enlever ça. Elles s'aimaient.

Enfin réuni, elles furent très rapidement rejointe par une adolescente aux cheveux châtains foncés. La même fille qui s'était assise à côté d'elle dans le bus. La même fille qui lui avait demandé si elle avait été forcée à venir, la même fille qui lui était tombée dessus après avoir touché la toile d'une araignée. La même fille à qui Fawn s'était contentée de sourire durant le trajet sans laisser un mot lui échapper. Une fille timide, visiblement, à qui Bambi accorde un sourire. Ce devait être quelqu'un de gentil ... C'était ce que s'était dit Fawn. Si sa sœur validait, alors elle le devait aussi. Et puis c'était une fille, alors, pas de réel danger.
Trois. Voilà le nombre de leur groupe. Trois filles, d'à peu près le même âge, d'à peu près la même taille. Des filles inoffensives, sans défenses, vulnérables. Trois filles qui très vite, furent séparées. L'une par ci, l'autre par la. La rouquine se retrouvait alors seule, près d'un buisson, à fixer l'obscurité à la recherche des "indices". Et au moment où elle ne s'y attendait pas, il y avait eu ce type, un gars grand, brun, qui avait surgit, comme ça, d'un coup, devant elle. Pour lui faire peur. Pour lui faire hurler de peur, parce que c'est ce qu'elle fait, elle hurlait, criait. Tellement que tous devaient l'avoir entendu, tous devaient s'être retourné pour voir d'où venaient les cris. Puis silence. Elle était figée, apeurée, effrayée. Son cœur battait à tout rompre, il allait exploser, sortir de sa poitrine et arrêter de battre.

Sa respiration n'avait plus rien de régulier. Elle peinait à remplir ses poumons, elle sentait le stress et l'angoisse s'installait en elle. Face à cette homme, elle n'était rien. Rien d'autre qu'une gamine en détresse, qui n'avait rien d'autre en elle que de la peur. Elle le fixait, intensément et prise de panique ne bougeait pas. Elle avait peur. Peur jusqu'à ce qu'il lui demande : " Bambi ! Qu'est-ce que tu fous la ? "
Bambi ... Bambi ... Bambi ! Il la connaissait ! D'ailleurs où était-elle ? Fawn trop préoccupée n'eut pas la force de la chercher. Ce mec connaissait sa sœur, il la connaissait et il croyait qu'elle était elle. Jusqu'à ce qu'il se rende compte que ce n'était pas la mais qu'elle lui ressemblait vachement, ce qui n'était pas faux. Mais rien n'y faisait. Le silence. Le néant. Le noir total. Rien ne pouvait sortir de sa bouche entre ouverte, jusqu'à ce qu'elles arrivent. Jusqu'à ce que sa jumelle et la brune de plus tôt débarquent près d'elle. Enfin... Elles étaient la, les deux. Près d'elle et Fawn se trouvait rassurée. Un peu. Elle reprenait son calme, légèrement jusqu'à ce que la voix de sa sœur atteigne ses oreilles. Elle était la ... Les yeux de la rouquine s'humidifièrent très rapidement et les larmes coulaient presque quand une main fraîche attrapa son poignet et la tira vers ailleurs en déclarant qu'elles avaient des indices à chercher. Plus de danger. Plus d'homme. Plus de danger. Plus d'homme. Juste elle et cette fille.
Cette fille qui venait de l'empêcher de craquer et de tout se rappeler. Ouf. Catastrophe évitée. Mais Bambi avait disparu. En se retournant rapidement vers la où elle était il y avait quelques secondes, elle l'aperçut, face à l'homme, et c'était tout, puisqu'ils disparurent derrière un arbre.

De toute évidence, même si Fawn avait été trop apeurée pour s'en rendre compte, il s'était passé quelque chose d'étrange entre ce type et sa soeur, quelque chose qui n'avait pas échappé à la brunette qui la tirait toujours pas le poignet. D'ailleurs, la rouquine ne l'avait jamais vu auparavant. Pas une seule fois, surtout que depuis qu'elle était arrivée, elle n'avait pas vraiment eu la possibilité de fréquenter les autres élèves du lycée. D'une voix affaiblie et presque tremblante, elle décida de se présenter, de faire un pas vers la demoiselle. Sa "ré-éducation" ne commençait-elle pas avec cela ? S'ouvrir aux autres n'était-il pas conseillé ?
"Je ... Je m'appelle Fawn et ... Et toi ?". Inutile de discuter. Pas le temps. Mais la demoiselle était satisfaite de son élan de courage. Disons que de toutes façons, cette fille n'avait pas l'air de représenter une quelconque menace alors ... Ce qui avait l'air plus dangereux c'était cette Sigma aux cheveux blonds et courts qui avait d'un ton bien décidé demandé à une petite brune à la tignasse longue de descendre dans une des tombes. Pas la peine de préciser, que celle ci s'extirpa du trou aussi rapidement qu'elle y était entrée. Ce qui devait s'y trouver devait être vraiment dégueulasse. Et pourtant, une autre, blonde, jolie se proposa d'y aller quand la tarée hurla "Suivant !". Courageuse. Vraiment, très courageuse. Parce qu'une chose était certaines, Fawn ne l'aurait pas fait, loin de là, et d'ailleurs elle avait peur d'y être contrainte. L'indice ne se trouverait pas tout seul. Au moment où la seconde victime sortit de la tombe en gueulant, un froid considérable retomba sur le cimetière Un froid semblable à celui du bus, quand la fille fantomatique était entrée. Elle était de retour et à sa vue, la québécoise n'eut d'autre réflexe que de prendre la main de la fille qui l'accompagnait dans la sienne et de la serrer très fort.

En fait, elle lui broya presque entièrement les doigts quand, après être passé près d'une brune qui sortait d'un creux, le fantôme se dirigea vers elles. D'abord, la rouquine crut qu'elle ne s'arrêterait pas, c'était ce qu'elle espérait, mais quand le truc fit tout le contraire, elle déglutit. Non, non,non. Elle refusait de regarder. Fermant les yeux, elle tentait de penser à autre chose, mais elle était là. Juste devant elle, sur le point de la toucher. Elle tendait une main aussi pâle que la neige vers le maigres poignet de Rivest. Mais pas de contact. Son doigt était là, tout proche. Tellement proche qu’instantanément son corps tout entier se glaça. Vas-t'en, vas-t'en, vas-t'en !
Et là, soulagement ! La jeune étudiante ouvrit un oeil pour pouvoir vérifier qu'elle ne rêvait pas. Non, elle ne rêvait pas. La dame blanche avait tourné les talons et s'en allait. En quelques secondes la température se réchauffa peu à peu. Comme quoi tout était dans la tête. Enfin, son coeur se calmait, son rythme cardiaque ralentissait. Faiblement, et dans un murmure elle souffla: "Mon dieu ... Ils vont me tuer ..."


Résumé:
 

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Jeu 28 Aoû - 23:52

Intéractions : Sasha, Meven, Olivia, Natasza, Lila - Mentions : Eric, Leahna, Nastya, Sean, la dame blanche, Trey

Accompagnée du doux son de mes talons sur le bitume, je faisais mon entrée sur le parking de Wynwood. Ce soir était un soir de fête mais aussi, forcément, de défis, puisque les Sigma Mu ne faisaient jamais les choses à moitié. La confrérie des rebelles organisait le dernier évènement de l’été, auquel j’avais –sans surprise- été invitée. J’avoue que je ne trépignais pas d’impatience à l’idée d’aller me foutre la frousse volontairement, mais j’étais quand même venue pour Olivia, pour mon rôle de chef et aussi parce que je ne voulais pas râter une fête SM qui était, d’après ce qu’on racontait, toujours mémorable. Voilà la raison pour laquelle je foulais le parking de mon lycée en compagnie des autres invités, 21 heures.

Remarquant Sean et Olivia, je m’avançais vers eux et les saluais, discutant un peu, jusqu’à ce qu’un jeune homme m’attrape la main, me faisant tourner sur moi-même. Meven. Je souris au garçon qui m’embrassa sur la joue, avant de me saluer.

« Mademoiselle Wilson, toujours la grande classe à ce que je vois. Je ne m’attendais pas à te voir ici, c’est un plaisir »

« Mister Belfort ! Eh oui, je suis une fille pleine de surprises, tu vois. Plaisir partagé » ajoutais-je, réellement contente de voir mon ami.

Lorsqu’il s’éloigna, je rejoignis le chef des PS que je saluais, lui demandant par la même occasion s’il allait bien.

« Très bien et toi? »

« Pour l’instant ça va, je te redirai ça tout à l’heure » plaisantais-je.
Jusqu’à ce qu’un bruit de vieux débris roulant m’interpelle. Notre bus.

« Et bien, et bien, ils ne lésinent pas sur les détails »

Non sans être dégoutée par la vétusté de l’engin, je montais à bord m’asseyant à côté de Sasha, encore à peu près tranquille jusqu’à ce qu’une fille aux allures de dame blanche monte à bord. Son passage jeta un froid dans le véhicule, mais à mon plus grand soulagement elle descendit une vingtaine de minutes plus tard. Visiblement, un des passagers n’avait pas froid aux yeux puisqu’il avait commencé à lui taper la conversation aussitôt arrêté par Olivia, que Sasha félicita. En tout cas Trey en avait bien profité pour me foutre la frousse, en faisant rire plus d’un. Comme je le lui avais annoncé, il me le payera.

Lorsque le bus s’arrêta, je ne me fis pas prier pour descendre, et nous fûmes accueillis par Leahna, qui nous servit un petit discours mis en bouche. Nous fûmes séparés en deux groupes, filles et garçons. C’est Eric, ainsi que Lila et Nastya –d’après ce que j’avais compris- qui se chargeaient du groupe des filles. Avant de quitter le grand groupe formé par tout le monde, Sasha me salua et j’en fis de même.

« A toute à l’heure » Répétais-je.

L’adjoint des Sigma Mu me salua d’un sourire et d’un signe de tête que je lui rendis, sincère quoique un peu sceptique quant à la suite des évènements. Et bien je ne fus pas déçue. On nous conduisit jusqu’à un vieux cimetière qui me fila la chair de poule, avant même d’y avoir posé un pied. Nous expliquant qu’il y avait deux indices à trouver, cachés dans des endroits que j’espérais ne pas connaitre, et qu’ils nous permettraient de nous rendre à la maison hantée, lieu de la fête. Nous vl’à bien.
Ne souhaitant pas rester seule, je me greffais au groupe d’Olivia et que j’avais surement du croiser une ou deux fois dans les couloirs, mais que je ne connaissais pas. Prenant les devants, je m’avançais vers elles.

« Bonsoir ! » Je marquais une pause, ajoutant en guise de présentation « Jennifer, enchantée » et un sourire pour la petite brune (Natasza) « Je peux chercher avec vous ? Cet endroit fou la chair de poule alors même si je crois pas aux fantômes j’préfère pas être toute seule »

L’amie d’Olivia était encore moins rassurée que moi, visiblement, puisqu’elle lui attrapa le bras, se demandant par la même occasion pourquoi elle était venue. Tiens, bonne question. Lila, d’après ce que j’en déduisais interpella Nat, d’une manière que je trouvais presque folklorique. Elle lui demanda de plonger sa main dans une des tombes afin d’y trouver l’indice. La jeune fille s’exécuta, pour ma part je n’en perdais pas une miette, jetant tout de même un regard horrifié à Olivia. Qu’est-ce qu’ils avaient bien pu mettre dedans ?

« Mais c'est vivant ! C'est horrible... héééééé »

Mes yeux s’agrandirent d’un coup, témoignant de ma surprise. Cela devait surement se jouer entre des araignées, des scorpions ou bien des souris.

« Au suivant ! » Cria la sigma mu, tandis que sa première victime se frottait la main.

« Heu … » Je me tournais vers Olivia et, néanmoins pas très sûre de moi, ajoutais « J’y vais »

Elan de courage qui se dissipa aussitôt devant la seconde tombe. Je n’étais clairement pas rassurée. Je soufflais un bon coup puis … Plongeais la main dans la tombe. C’était immonde. Dégoutant. Horrible. GLUANT. Et puis une odeur horrible s’en dégageait. Ni une ni deux, je passais vite fait ma main dedans, tatant pour voir si je trouvais quelque chose ressemblant à un indice puis la remontais aussitôt à la surface.

« Beurk c’est horriiible ! Qu’est-ce que c’est ? » Je jetais un regard noir à la Sigma Mu, ajoutant « Faut vraiment être frappé pour inventer un truc pareil »

Tout à coup, je sentis une présence non loin de là. C’était elle. Elle traversait le cimetière, s’approchant d’un autre groupe de filles. Son apparition dura à peu près 5 minutes, peut-être plus, peut-être moins, je n’en savais trop rien. Elle disparut comme elle était arrivée, dans les fin fonds de la Terre. J'inspirais de nouveau un grand coup, chassant des tremblements.

« Elle nous suit ou quoi cette fille ? En plus on dirait la dame blanche, flippante »

Résumé:
 

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Sam 30 Aoû - 17:31

Interactions: Trey, Sasha, Mike, Ritchy
Mention: Leahna, Arsène, son groupe

Attention aux fautes, la flemme de me relire xD

J’attendais sagement dans le groupe des mecs. Je me demandais vraiment ce qui allait me tomber dessus, J’avais préféré ne pas trop relever la remarque de Leahna concernant Mike, mais je n’avais pas pu m’empêcher de le regarder, alors que lui détournait son regard. Elle forma ensuite les groupes et je tombai dans celui de Trey que je devais déjà supporter à longueur de temps à la confrérie, mais c’était pas pire que son meilleur pote. A mon arrivée chez les Rho Kappa, on m’avait conseillé de ne pas me laisser marcher sur les pieds, étant donné les gros machos qui y régnaient. J’avais eu un peu de mal à trouver ma place et à plusieurs reprises, j’avais voulu laisser tomber. Le problème, c’est que je suis persévérante et bien trop égocentrique pour me laisser marcher sur les pieds ou simplement, me démotiver. Je voulais prouver que je méritais ma place et depuis plusieurs semaines, même si j’étais énervée à peu près tous les matins à l’idée de devoir supporter un défi de plus, je finissais la journée fière de ce que j’avais montré. Au fur et à mesure du temps, ils avaient vite compris que malgré le fait que je grognais, je ne mordais pas, ou pas vraiment. Finalement, me retrouver dans la même équipe que Seyton ne me changeait pas de mon quotidien. De toute façon, si ça n’avait pas été ici, j’aurai très certainement dû me le coltiner ailleurs. « Yeah Conchita, viens-là que j'te serre dans mes bras ! » Toujours en faisant la moue, je lui lançai un regard noir « Ca te ferait trop plaisir… » Je ne connaissais pas Ritchy, juste de vue. C’était son équipement que j’avais dû taguer pour mon premier défi, avec l’aide de Matt. J’étais pas sûre qu’il sache que cette œuvre était faite de mes propres mains, mais je m’en fichai au fond, qu’il le sache ou non et puis il y avait Arsène. Je devais lui apprendre l’espagnol, mais j’étais une bien trop mauvaise prof pour rester derrière un bureau à lui apprendre toutes les terminaisons et le vocabulaire. On avait donc notre rituel. Des défis, des défis encore des défis et le tout, en espagnol s’il vous plait. J’aimais bien ses prises de risques. Il était calme, posé et il ne se prenait pas la tête. Il s’amusait, il profitait et en même temps il cherchait à renouer avec son passé. Je trouvai ça plutôt honorable de sa part, parce que je ne voulais ni remettre les pieds à Puerto Rico, ni même à Vegas. En gros, je voulais juste vivre l’instant présent sans plus me retourner vers mon passé et puis comme dit le proverbe : « avec un pied dans le passé, on se cogne forcément la tête dans le présent ».

Je jetai un œil sur les autres groupes, je connaissais plusieurs personnes et finalement, mon regard se posa sur Mike à qui j’adressai un sourire. Au même moment, une voix qui me fit littéralement lever les yeux au ciel se glissa jusqu’à mes tympans. Sasha. Je ne supportai pas ce mec, ni de près, ni de loin et en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, il arrivait à m’ôter le sourire des lèvres. Je ne pris pas le temps de le regarder que je lui répondis d’un air détaché « Fais moi plaisir, Cobb. Va crever ». Enfin, je continuai la discussion que j’avais avec le Sigma mu : « Ahah, je te l’avais dit que c’était une mauvaise idée, cette colocation. Regarde, même Seyton ne peut pas vivre sans moi » lui répondis-je en montrant le Rho Kappa de la main, à qui j’adressais un sourire sarcastique voir même hypocrite. Avec un peu plus de sérieux, il m’expliqua la raison pour laquelle je me retrouvai chez les mecs alors que l’autre garçon, Nicholas était chez les filles. « J’ai pas confiance en ta confrérie, Mike. Je m’attends à devoir bouffer des insectes et à ce moment-là, il ne faudra pas compter sur moi et si c’est ça, j’te promets que Leah’ entendra parler de moi ». Il s’éloigna alors que je le suivis pour rejoindre le groupe également et me planta près d’Arsène, écoutant ses explications, qui en fait ne nous en disait pas plus. On avançait jusqu’à l’épreuve et je suivais mon équipe bien en retrait, beaucoup trop curieuse pour avancer à leur rythme. Je regardai les alentours, bien que la nuit commençait à tomber. Cet endroit foutait un peu la chaire de poule et toujours d’un air dégouté, j’avançai lentement mais surement, m’arrêtant à tous les trucs bizarres que je pouvais croiser. Mon regard se posa sur un truc blanc sali, tiré sur le gris prenant l’eau dans un espèce de petit marécage. Ma curiosité me poussait à m’approcher et descendre la rive pour voir de quoi il s’agissait. Lorsque l’information vint à mon cerveau, je ne pus m’empêcher de hurler. Un cri qui avait très certainement réveiller les voisins ou les nombreux morts qu’il y avait pu y avoir dans cette forêt. Je m’empressai de remonter sur le chemin et courrai à toute vitesse auprès du reste du groupe frustrée et apeurée j’expliquai la raison de mon angoisse à Mike et indirectement au reste de mon groupe « Mike ! On peut pas faire ton épreuve ailleurs ? Je sais pas dans le bus ou sur la route ou dans un champ mais pas iciii !! J’ai vu une tête de mort dans la rivière la bas c’est dégoutant, horrible, gerbant, flippant. Je t’en supplie c’est pas humain ! » Je regardai, inquiète, en direction de l’endroit, après avoir déballer ma demande avec un débit de parole plutôt rapide, comme si le squelette allait se recomposer et me courir après. Le rire de Trey me fit revenir à moi, le regardant en fronçant les sourcils « Seyton, tu m’emmerdes. Arrête de rire comme une baleine ! » Finalement, je continuai à suivre mon équipe en tentant de ne pas me laisser distraire par toutes les bizarreries que je croisai sur le chemin.

On arrivait enfin au lieu voulu par le Sigma Mu et à part un marécage, deux trois herbes et des arbres nous entourant, je ne voyais rien qui ressemblait à une épreuve, de près ou de loin. Je scrutai toujours les alentours quand Mike nous expliqua l’épreuve. Sur le coup, je pensais qu’il nous faisait marcher et c’est avec stupéfaction que je le regardai, pas sûre d’avoir bien compris « Tu plaisantes là ? » Je regardai ensuite le marécage avec dégoût. Je ne savais pas trop ce que je préférai entre avoir un squelette au cul ou nager dans ce truc répugnant et puant. Voyant qu’il était très sérieux, je sentis la pression monter d’un cran. Ritchy se lança en premier et pour se lancer, il se lançait ! Le Lambda fit un réel plongeon, comme un cochon heureux de retrouver sa maison, son confort : la boue et la puanteur. Je me reculai afin d’éviter d’être éclaboussée. Je demandai ensuite à Mike « On pourra se doucher après, rassure moi ? Si pas, je plonge pas là-dedans. » Enfin, Trey me regarda : « Les dames d'abord » Je regardai le rho kappa avec dégoût et finalement, enlevai ma veste que je lançai au Sigma Mu et m’approchai doucement du bord. Il était hors de question que je ne fasse le plongeon à la Ritchy. Je sentis Trey derrière moi qui collait sa main à mes fesses pour me pousser, mais je ne voulais toujours pas y aller, tentant tant bien que mal de résister à la force du rho Kappa. Enfin, sans que je n’y comprenne grand-chose, il m’attrapa et me balança dans le marécage en moins de deux. Je nageai pour remonter à la surface et lui hurlais « TREVOR JE TE DETESTE, PUTAIN » Finalement, maintenant que j’y étais il n’y avait plus qu’à chercher. Je replongeai sous l’eau et cherchai après une bouteille. Je nageai et essayai d’y voir quelque chose dans cette eau dégueulasse et qui en plus, puait la mort. Ne trouvant rien du premier coup, je remontai à la surface pour reprendre ma respiration « J’trouve pas ! » Finalement, je replongeai et y restai plus longtemps jusqu’à trouver enfin l’objet cherché. Je m’activai pour aller la récupérer et une fois dans la main, remontai à nouveau à la surface en nageant jusqu’au bord, attrapant une espèce d’algue flottant à la surface que je balançai sur le rho Kappa alors que celui-ci m’aidait à sortir « Tiens, un avant-goût ». Enfin je sortis de l’eau et balançai la bouteille sur le sol, ne cherchant même pas à regarder ce qu’elle contenait, si elle contenait quelque chose. J’étais pleine de boue, c’était répugnant « Je puuuuuuue, socorroooo* (* Au secours). C’est dégueulasse » Je sentais la boue sécher sur mes fringues désormais de couleur brun. Je m’écartai du bord au cas où l’un d’entre eux se prendraient un boulon de m’y refoutre dedans et, à l’aide d’une feuille d’arbre, commençait à frotter légèrement les trucs dégueu que j’avais sur moi. Je retournai près de Mike pour récupérer ma veste : « J’reviens » . Toujours aussi dégoutée je m’écartai un peu du groupe, et dos à eux ôtai ma blouse pour enfiler ma veste à la place. C’était pas ce qui allait m’aider à me sentir mieux, mais c’était toujours ça de prit. Je reviens près des mecs et leur demandai vite fait « Il y a des Nu Zeta, parmi vous ? ». Enfin, rassurée de ne pas risquer un incident diplomatique, je balançai ma blouse dans le marécage, de toute façon c’est pas comme si c’était récupérable. « Et si aucun de nous ne trouve l'indice ? » Je regardai Mike et finalement ajoutai avec une touche d’humour « Si on trouve pas l’indice je lui fais du charme pour qu’il nous donne la réponse. C’est bon pour la peau tu sais, la boue » reprenant ce qu’il nous avait dit un peu avant qu’on ne doive subir son épreuve avec un sourire forcé aux lèvres. Enfin je demandai au sigma mu, curieuse « Pourquoi Leahna m’a parlé d’escalade ? » J’aurai préféré ça à cette merde puante et lorsqu’Arsène sorti enfin de l’eau, impatiente je repris « bon, maintenant qu’on est dégueu et puants, on fait quoi ? On peut rentrer ? On peut passer par un autre chemin que l’endroit où il y a le squelette ? » Je regardai Ritchy et lui dis « Faudrait que tu m'expliques comment t'arrives à plonger la tête la première dans de la merde »



Résumé:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Dim 31 Aoû - 15:25

IMPORTANT POUR LES GENS DU GROUPE -:
 

Interactions : Ritchy, Trey, Soraya, les autres du groupe.

Mike riait déjà intérieurement en imaginant sa pauvre équipe découvrir l’épreuve qui leur était réservée. Bien évidemment, une soirée des Sigma Mu, ça se valait, et ils devaient tous prouver qu’ils étaient capables, et surtout dignes d’y participer. Et pour ça, ils avaient concoctés de quoi les faire frémir, et les faire pleurer. Mike ne se sentait aucunement mal pour aucun, puisqu’ils avaient choisis, et étaient venus de leur plein gré à cette soirée. « Ahah, je te l’avais dit que c’était une mauvaise idée, cette colocation. Regarde, même Seyton ne peut pas vivre sans moi » « Et bien, je ne vois pas ce qui t’empêche d’aller vivre avec lui alors. » Dit-il un semblant vexé, sur un ton légèrement sec, avant de répondre à la question de la portoricaine, qui ne comprenait pas pourquoi elle était ici, et non avec les autres filles. Mike ne pouvait clairement pas dévoiler la vraie raison, ce n’était pas à lui de le faire, cela ne concernait que l’intéressé, c’est-à-dire Nicholas. Et même si Mike pouvait être une vraie langue de pute quand il le voulait, c’était un sujet bien trop sensible pour en rire et en parler comme si c’était un simple problème. Du coup il passa vite fait sur les problèmes cardiaques du jeune Lambda, et expliqua que Soraya était en mesure de réussir à même titre que les hommes. « Tu devrais être flattée qu’on te mette avec eux, tu sais. Au moins ça prouve qu’on reconnaît tes capacités. » Dit-il un peu moqueur. « J’ai pas confiance en ta confrérie, Mike. Je m’attends à devoir bouffer des insectes et à ce moment-là, il ne faudra pas compter sur moi et si c’est ça, j’te promets que Leah’ entendra parler de moi » « On est pas dans Koh Lanta non plus, enfin bon, tu verras au moment venu. Mais promis tu ne seras pas déçue. » Conclua-t-il avec un clin d’œil.

Il ne pouvait décemment pas gacher le suspense, et se contenta de se taire, gardant pour lui ce qu’il savait, et attendit que son équipe soit au complet avant de les appeler à le suivre. L’endroit était lugubre, et entièrement redécoré sur le thème de l’horreur, de quoi filer la chair de poule à quiconque s’aventurerait ici seul, la nuit. Mike observait de temps à autres les réactions des personnes derrière lui, et il sentait une sorte de mal être. Il était clair, qu’on n’était jamais très à l’aise dans une ambiance aussi froide et morte. Pour le Sigma Mu, ce n’était en rien un souci, puisqu’il n’avait jamais eu peur de grand chose, si ce n’était de la mort, mais c’était une peur tout à fait normale pour un être humain. Du coup, même dans un endroit aussi peu rassurant, il gardait son attitude détendue, et son sarcasme qui lui allait si bien.

Sur le chemin, ils slalomaient dans un endroit un peu répugnant, aux odeurs fétides et nauséabondes, de temps à autre, il y avait des morceaux d’os déposés volontairement, qui dépassaient du sol, ou encore de petites mares de boue. A tout moment, l’un ou l’autre pouvait marcher dessus, et afficher un air de dégout sur son visage. Mais une toute autre chose se produit. Curieuse, Soraya s’était approchée de la chose en question, et revint vers le groupe en hurlant. Mike explosa simplement de rire. « Oh mais non, c’est pas drôle si on le faisait ailleurs. Tu ne trouves pas qu’on est bien ici ? La nuit tombée, les cadavres qui nous entourent, c’est certes un peu glauque, mais ça change de Wynwood, tu ne penses pas ? » Dit-il pas le moins du monde apeuré, et pour se moquer. « D’ailleurs paraît-il que c’est le crane de l’ancien dirlo de Wynwood. » Continua-t-il sur un ton plus rauque, plus sérieux, et plus flippant, avant de rire. « Allez tire pas cette tête, c’est rien, ça va pas te bouffer, c’est mort depuis longtemps. » Puis il reprit sa route comme si de rien n’était, continuant à zigzaguer sur le chemin jusqu’à atterrir devant le marécage de l’épreuve.

« Tu plaisantes là ? » « Hein ? Non. Pourquoi ? » Répondit-il à Soraya qui visiblement ne semblait pas prête à réaliser l’épreuve que Mike venait de leur expliquer. « Pourtant si tu veux entrer dans la maison, t’as pas le choix chérie. » Dit-il, avant de voir Ritchy plonger dans la mare sans aucun problème. Il pataugeait comme un petit cochon dans sa flaque de boue, et ne semblait pas mécontent d’y être. Finalement, il ressortit bouteille en main, plutôt fier de ce qu’il venait d’accomplir. « T’as du cran gamin, voyez, c’est comme ça qu’il faut faire, y aller sans se poser de questions. » Dit-il, avant de voir que Soraya regardait la mare avec attention. Alors qu’elle voulait se lancer, Trey la jeta carrément dedans, et c’est dans un cri aigu, et un SPLASH que Soraya finit dans la boue. « Et oui tu pourras te doucher après. » Répondit-il une fois que la portoricaine était sortie de la, et que le Rho Kappa y aille à son tour pour ramener lui aussi sa bouteille. « Je puuuuuuue, socorroooo* (* Au secours). C’est dégueulasse » « Haha, c’est bon ça aurait pu être pire tu sais. » Puis elle partit pour se changer, avant de revenir.

« Pour l’indice, faudra juste mettre vos méninges en action, et si vous le trouvez pas, pas d’accès à la soirée, c’est pas plus compliqué que ça. » Dit-il sérieux, avant de voir le dernier revenir avec sa bouteille. Il ne répondit pas à la question de Soraya, concernant l'escalade, mais s'empressa de mettre fin à l'impatience de ses recrues. « Bon tout le monde a sa bouteille ? Parfait. Chacun va l’ouvrir. » Il les observa faire, les laissant dérouler le petit papier que contenait leur bouteille. Sur chacun d’eux, une partie de l’énigme à résoudre. « Une fois que vous avez trouvé la réponse, merci de me la communiquer, pour avoir le droit à accéder à la soirée. » Il se tint alors face à eux, bras croisés.

LES INDICES :

Ritchy a sur son petit papier : Je suis indispensable pour réparer,
Soraya a sur son papier : L’évasion est garantie. Qui est elle ?
Arsène a sur son papier : On me trouve en début de toute portée,
Trey a sur son papier : Avec moi dans les champs,
Votre but, reconstituer l’énigme, et trouver la réponse, avant de la donner à Mike.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Dim 31 Aoû - 16:18

Interactions: Bambi, Eric, Lucy.

Pour un avant goût, c’était un sacré avant goût, loin de décevoir Nicholas, qui malgré l’aspect bancal du bus, lui donnait envie d’en savoir plus. Même si le chauffeur le mettait mal à l’aise, même si Fantomas venait de le faire frôler la crise cardiaque –dans le sens où il avait surtout très peur- , il voulait arriver sur place, il voulait savoir. Bien sur, en vue de la première réponse vague du chauffeur, il se rendit compte qu’il était inutile de compter sur Frankenstein pour avoir plus amples informations, et il devait contenir sa curiosité, enfoncé sur son siège miteux, à regarder à travers la vitre du bus, puisque celle-ci avait du être brisée violemment il y a de ça quelques années. Il faisait presque nuit, et Nicholas ignorait totalement où ils étaient. A part une route sinueuse, et au loin la silhouette d’une maison victorienne qui se dressait, il n’y avait pas grand chose.

Finalement, ils arrivèrent sur place, et furent accueillis par les Sigma Mu. Leahna, la chef, fit son petit discours, répartissant ainsi les différents groupes. A la surprise générale, parce que tout le monde sembla ne pas comprendre l’échange entre Nicholas et Soraya, il finit avec le groupe des filles. Bien sur, au fond de lui il aurait aimé pouvoir participer comme tout le monde, mais il avait promis d’être prudent, et surtout il était ici malgré tout, ce qui était au fond le plus important.

Regards inquisiteurs, interrogateurs, il s’en fichait et regagna sa place, lançant un regard de compassion à la jeune fille qui allait devoir subir la compagnie de quatorze autres hommes. Bien sur, il se sentait mal pour elle, il pensait que c’était de sa faute, mais après tout, y pouvait-il vraiment quelque chose ?

Du coup, sans trop se poser de question, il attendit les deux Sigma Mu en charge de son groupe, Lila et son ami Eric qui le remercia suite à ses félicitations. Le suspense était à son comble, et il n’attendait qu’une chose, connaître la suite des évènements. « Tiens donc, un homme parmi nous ? » Demanda une voix derrière lui. Il se retourna, surpris. Ce qui était apparemment le cas de la jeune fille qui avait du mal à saisir sa présence parmi elles. Ce qui pouvait être compréhensible dans le fond. Puis, sans se mentir, il s’y attendait. On allait le bombarder de questions, c’était tout vu. Il jeta un regard à Eric, qui semblait attentif à cette question. Bien sur, la jeune fille semblait tout à fait inoffensive, plus curieuse qu’autre chose, et sa question n’était en aucun cas prononcée dans un autre but, ce pourquoi Nicholas lui adressa un sourire poli, faisant comprendre par la même occasion à son ami Sigma Mu, qu’il n’y avait aucun soucis. « Je vais pas rentrer dans les détails, pour ne pas t’ennuyer avec mes histoires, mais j’ai quelques problèmes de santé qui font qu’il vaut mieux que j’évite certaines choses, et si je suis là, c’est qu’ils vont en baver les autres. Mais comme tu dis, entouré de filles je ne peux pas me plaindre. » Dit-il, souriant, avant d’ajouter, voulant faire sa connaissance, puisqu’elle était une des rares personnes à qui il adressait la parole depuis son arrivée. « A ton avis, tu crois qu’ils nous réservent quoi ? »

En fait, cette question, elle trottait dans sa petite tête depuis le début, et se sentait obligé de voir si d’autres étaient dans la même situation que lui. Et finalement, il n’eut pas à attendre la réponse de la jeune fille, puisqu’Eric les entraina avec lui jusqu’au cimetière. Lieu qui filait la chair de poule à Nicholas. Glauque à souhait, il était au cœur même de la mort, certainement le sujet qui lui plaisait le moins, mais ça faisait parti du deal, alors il attendait juste qu’on lui explique ce qu’il fallait faire.

Il regarda tout autour de lui, entendant des bruits bizarres d’un peu partout, puis fut ramené à la réalité par Eric qui commença à parler de trous, de caveaux, de bestioles. De choses répugnantes en somme. Et ils allaient devoir chercher un indice là-dedans. Quelle drôle d’idée, mais ça amusait bien Nicholas, qui même s’il avait un peu les chocottes en ce lieu sinistre, n’allait pas se démonter, surtout pas là, entouré de filles. Ca lui vaudrait une mauvaise réputation, déjà qu’il s’imaginait bien tous les mecs le traiter de tapette de l’autre côté du cimetière.

Les explications finies, chacun partit dans son coin à la recherche du fameux indice, et Nicholas ne savait pas où donner de la tête. Descendre dans un caveau le terrorisait. « Tu me crois capable de rentrer là-dedans ? » L’interpella alors une jeune fille (Lucy) penchée au bord d’une tombe vide. « Et bien, si tu as le courage, et que tu n’as pas peur de ce que tu peux y trouver, je dirais que oui, puis tu m’as pas l’air d’être le genre de fille qui chiale à la moindre bestiole, donc oui. » Répondit-il simplement, et calmement, puisque la présence de la jeune fille le rassurait inconsciemment. Finalement, elle se lança et finit par appeler Nicholas, n’ayant rien trouvé. Il lui tendit la main, et l’aida à sortir de là, alors que des cris venaient de derrière eux. Fantomas était de retour, et errait entre les stèles, faisant craquer sous ses pieds les os des squelettes. Un long frisson parcourut le dos de Nicholas, qui préféra ne pas rester là, et imita la jeune fille qui s’était déjà éloignée.

Une fois la menace passée, Nicholas put à nouveau respirer tranquillement, et finit par se lancer, plongeant le bras dans un trou qui lui faisait face. D’étranges chatouillements se faisaient ressentir dans son bras, et il faisait la grimace, pas vraiment apte à découvrir ce qui lui courait sur la main. Au fond, il finit par sentir quelque chose, et satisfait il retira son bras à la vitesse de la lumière voyant des asticots lui rentrer sous la manche de son t-shirt. Il se secoua dans tous les sens, puis se dirigea vers Eric, tout heureux. « J’ai l’indice. Qu’est-ce qu’il se passe maintenant ? »


résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Dim 31 Aoû - 16:49

Conchita mettait l'ambiance à elle toute seule, c'était fantastique de l'entendre hurler de terreur ! Elle était d'ailleurs tombée nez à nez avec un soit-disant squelette, ce qui la faisait mourir de frousse... et nous de rire. Je supposais, pour ma part, qu'il s'agissait d'une déco' posée là par les Sigma Mu, mais si elle était aussi réaliste que leur Dame Blanche, je comprenais que cette idiote de portoricaine flippe à mort. Une fille, quoi.

« Seyton, tu m’emmerdes. Arrête de rire comme une baleine ! » me lança-t-elle, tandis que je me moquais d'elle.

Je fis un baiser dans le vent, l'air de dire cause toujours, et nous arrivâmes finalement devant le marécage. C'était absolument répugnant, l'odeur surtout. Je m'étais déjà roulé dans la boue lors des entraînements avec l'équipe, quand le terrain était mouillé et ressemblait à une vraie pataugeoire, mais au moins ça ne sentait pas la mort comme ce vieux marécage. Vas-y pour emballer une fois que tu t'es trempé là-dedans. Pas le choix, néanmoins : nous y passâmes tous et récupérâmes chacun une bouteille – Soraya non sans m'avoir copieusement insulté au passage, puisque j'avais eu la bonne idée de la pousser dedans –. Je demandai à Mike ce qu'on ferait, si on ne trouvait pas l'indice, tout en observant Arsène qui remontait du marécage, pour nous rejoindre.

« Si on trouve pas l’indice je lui fais du charme pour qu’il nous donne la réponse. C’est bon pour la peau tu sais, la boue.
Pourquoi tu hurles comme une truie quand on te balance dedans, alors ?
Pour l’indice, faudra juste mettre vos méninges en action, et si vous le trouvez pas, pas d’accès à la soirée, c’est pas plus compliqué que ça ».

Génial, cette étape là il ne faudrait pas compter sur moi. Réfléchir, ça n'avait jamais été mon truc. Mais à voir la tronche d'Arsène, il pourrait nous tirer d'affaire en faisant le job de tout le monde, non ? Il avait l'air plus intelligent que Soraya, Ritchy et moi combinés.

« Bon tout le monde a sa bouteille ? Parfait. Chacun va l’ouvrir ».

Je fis ce qu'il nous disait, et dégageai le morceau de papier sur lequel était noté mon indice. Je lus rapidement ce qu'il était écrit, et me tournai ensuite vers Arsène, en ignorant un peu les deux autres.

« J'ai ' Avec moi dans les champs ' » indiquai-je, en fronçant un sourcil. « Avec moi dans les champs, les nanas prennent leur pied, mais à part ça, ça m'parle pas ».

Je ricanai, content de ma blague pourrie, et attendis que les autres lisent leur indice à voix haute, histoire qu'on puisse y réfléchir. Enfin, qu'ils puissent y réfléchir.

« Une fois que vous avez trouvé la réponse, merci de me la communiquer, pour avoir le droit à accéder à la soirée » nota Mike, histoire de bien nous mettre la pression. 

Les indices, une fois lus par tout le monde, ne me disaient vraiment rien.

« Pfff, c'trop chiant, j'comprends rien » marmonnai-je, en balançant ma bouteille vide sur le côté. « Allez Arsène, fais travailler le cerveau que je n'ai pas, on a b'soin de toi là ».

Au moins avais-je conscience d'être complètement à côté de mes pompes, je n'allais pas les encombrer à essayer de trouver en débitant toutes les – nombreuses autres – conneries qui me passaient par la tête. J'avais fait la feinte, j'étais content, pour ce qui était du reste... à vous, l'équipe !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Dim 31 Aoû - 17:10

Interaction : Soraya, Mike, Trey

Je ressortis de la mare, enfin plutôt du marécage, couvert de boue qui me dégoulinait de partout sur la rive. Je passais simplement ma main sur mon visage pour libérer mes yeux. J'étais allé chercher cette bouteille à l'aveuglette, tâtant un peu au hasard le fond de vase du marais et je devais reconnaître que j'y avais sentit des trucs un peu dégueu et dont j'étais ravi de ne pas avoir pu voir. En tout cas, j'avais la bouteille, j'avais l'indice, j'avais réussit l'épreuve, c'était l'essentiel non ? En sortant de là, un mec du groupe dont j'avais zappé l'identité me lança en se marrant :

« Ça te va bien d'être couvert de boue »

Passant mes mains sur moi pour retirer l'excès de vase, je répondis :

-Je suis persuadé que ça ne serait pas trop mal sur toi aussi !

Puis, le Sigma Mu qui nous avait guidé jusqu'à l'épreuve, me lança également :

« T’as du cran gamin, voyez, c’est comme ça qu’il faut faire, y aller sans se poser de questions. »

- Bah ouais, rien de tel pour savourer le moment. C'est pas tout les jours qu'on a l'occasion d'aller à la pêche à main sur dans un marécage.

Sur ce, pendant que la seule fille du groupe se battait presque avec les autres pour ne pas avoir à faire l'épreuve, je m'intéressais à ma bouteille et l'ouvrit. Le petit bout de papier à l'intérieur était intact et j'avais essuyé mes mains le mieux possible pour pouvoir le récupérer sans le salir et risquer de faire disparaître l'indice sous des traces de boue. Mon indice disait :" Je suis indispensable pour réparer." Vu comme ça, ça pourrait être n'importe quoi, je devais donc attendre que les autres plongent et récupèrent le leur. Finalement, la fille fut jeter comme un boulet dans la marre et donc pu récupérer son indice qui disait :"L’évasion est garantie. Qui est elle ?" D'ailleurs, elle en profita pour me demander :

« Faudrait que tu m'expliques comment t'arrives à plonger la tête la première dans de la merde »

- Bah, toute nouvelle expérience est bonne à prendre !

Puis, le SM annonça :

« Pour l’indice, faudra juste mettre vos méninges en action, et si vous le trouvez pas, pas d’accès à la soirée, c’est pas plus compliqué que ça. »

Un autre gars du groupe finalement plongea à son tour, suivit du dernier.

« Bon tout le monde a sa bouteille ? Parfait. Chacun va l’ouvrir. Une fois que vous avez trouvé la réponse, merci de me la communiquer, pour avoir le droit à accéder à la soirée. »

Moi qui n'avait jamais été très doué en énigme, dû réfléchir à deux fois pour trouver la réponse. Faut dire que réfléchir n'était pas non plus dans ma juridiction, avec mon cerveau constamment massacré par la drogue, même si je n'en avais pas pris aujourd'hui. En tout cas, j'énonçais mon indice :

- "Je suis indispensable pour réparer" ! Si jamais ça dit quelque chose à quelqu'un...

J'avais horreur de me creuser la tête de toute manière. En tout cas l'un des gars qui était avec nous ne s'en sortait pas mieux. Soraya, peut-être qu'elle trouvera elle, les filles étaient toujours plus maligne que les mecs.



Résumé : Ritchy récupère son indice, répond à Soraya et je laisse le soin aux autres d'énoncer la réponse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Dim 31 Aoû - 19:12

« Et bien, je ne vois pas ce qui t’empêche d’aller vivre avec lui alors. »
« J’ai déjà tenté l’expérience et tu as devant toi le pire raciste que la terre n’ait jamais porté, du coup ben la colocation est un peu compliquée pour une portoricaine comme moi, tu comprends ? » Je marquai une pause et repris « Puis si c’est pas moi ça serait une autre, alors non, j’préfère encore que tu me supportes moi »
« Allez tire pas cette tête, c’est rien, ça va pas te bouffer, c’est mort depuis longtemps. »
« Oui, mais il y a bien une raison pour laquelle c’est là ! »

Plus tard, il nous expliqua :

« Pour l’indice, faudra juste mettre vos méninges en action, et si vous le trouvez pas, pas d’accès à la soirée, c’est pas plus compliqué que ça. »

Je m’étais dirigée près d’une grosse pierre se trouvant près des autres de mon groupe et m’assieds dessus. De toute façon, je ne pouvais pas être plus crade. Lorsque Mike nous demanda de récupérer l’indice se trouvant dans la bouteille, je récupérai la mienne que j’avais déposée en sortant de ce marécage et lorsque chacun se mit à lire son indice, j’en fis tout autant :

« L’évasion est garantie. Qui est elle ? »

Au même moment, Ritchy répondit à ma question, toujours aussi sceptique, je repris :

« Oui fin, si tu m’avais dit du lait d’anesse je dis pas, mais des marécages c’est dégueu quand même. »

Je fixai le sol, réfléchissant un peu à ce qu’on pourrait trouver avec différents indices. J’avais pas envie de passer ma nuit ici. Non seulement je commençai à me les geler, mais en plus j’avais envie de participer à la soirée, comme nous 4 ici, j’imaginai. De toute façon, Mike quoi qu’il arrivait, il allait pouvoir y participer. Trey fit une remarque quant à son indice et pour une fois, je n’y répondis pas :

« Si on remet un peu d’ordre dans les indices, j’imagine que ça donne un truc du style "On me trouve au début de toutes portées, je suis indispensable pour réparer, avec moi dans les champs la l’évasion est garantie", non ? »

Je regardai ensuite Mike, comme pour attendre un mot ou un geste de sa part et cherchai un mot commun à tout ça. Je ramenais mes jambes contre moi et toujours en regardant dans le vide, je réfléchis et finalement donnai une solution :

« La clé ? » Je fixai une fois de plus le sigma mu, puis expliquai ma réponse « En début de portée, en musique il y a la clé de sol ou de je ne sais pas quoi… Il y a l’outil, la clé pour réparer et puis la clé des champs quand on s’évade ? »

Attendant la réponse du Sigma mu, je tentais néanmoins de contourner la règle

« J’ai fait l’effort de chercher, si c’est pas ça j’ai le droit d’entrer dans cette soirée. Puis tu ne me laisserais pas ici toute seule. T’imagine, t’aurais plus qu’Aiden comme coloc » lui demandai-je indirectement avec le sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Dim 31 Aoû - 22:02

Interactions: Jenny & Soso vite fait, Shane, Meven, Paytah, les autres.

Après une petite virée en bus des plus étranges, nous voilà fraichement débarqués près d’une maison hantée. Je n’en avais jamais vu en vrai, si ce n’était dans des films d’horreur. Le pire, c’est que c’était vraiment le gros cliché de la maison hantée. Style victorien, et aura quelque peu maléfique. Mais ce n’était pas ça qui allait m’arrêter, les histoires de fantômes et tout ça, ça me laissait très indifférent, et j’en riais presque. Presque, parce qu’au fond ça me rappelait un peu ce qu’on avait ressenti à Halloween, et tout ce qui au début ne devait être qu’une blague avait viré au cauchemar, du coup au fond je me méfiais, ne pouvant pas oublier ce traumatisme.

Leah se pointa face à nous, et nous expliqua qu’en gros on allait être séparés en groupe, et du coup je fis un dernier signe à Jenny, qui par conséquent serait avec les autres filles. Elle continua ses explications et j’acquiesçais sagement, jusqu’à ce qu’on apprenne que Soraya finirait du côté des mecs, et un type, Nicholas, finirait chez les filles. Sur le coup je ne comprenais pas bien la situation, mais préférais laisser tomber, faisant confiance à Leahna, ce choix n’avait pas été fait au hasard. En même temps, ça me permettait de me foutre un peu de la gueule de Soraya. La chef des SM nous sépara encore en trois groupes, gérés par elle-même et deux autres types que je ne connaissais pas encore. Enfin, par chance je me retrouvais avec deux autres Pi Sigma, et deux mecs dans l’équipe des CB, donc que des gens que je connaissais, rien de tel. Je les saluais brièvement, discuta un peu avec Sean, mon nouveau délégué, et notre SM nous interpella, se présenta. Shane. C’était son nom. Il n’était pas très loquasse et nous demanda de le suivre. Avant de partir, je passais dire bonjour à Soraya, qui me répondit avec un très aimable « Va crever » auquel je répondis « Moi aussi je t’aime. » des plus sarcastiques et faux.

Shane nous guida à travers divers marais où un des groupes se dirigeait également, sauf qu’il n’était pas décidé à s’arrêter de suite, et commença à allumer la lampe torche. On s’éloignait clairement de la maison, et la pénombre pesait. La nuit tombait, et on y voyait que dalle. Pourtant, on continuait à s’enfoncer dans les bois, alors que les branches craquaient sous nos pas. Je manquais de me manger des arbres à plusieurs reprises, complètement aveuglé par la lumière de sa lampe, et à la fois incapable d’y voir clair. On marcha longtemps, et pendant un moment j’avais cru qu’on retournerait à Miami et que notre épreuve était de survivre sur un chemin carrément flippant, au milieu de nulle part. Du coup, je m’attendais à des types déguisés armés de tronçonneuses. Comme dans les films d’horreur. Mais non, il finit par s’arrêter devant un caillou, plus grand que lui, et nous fit comprendre que l’épreuve aurait lieu ici. J’arquais un sourcil, puis après m’être déplacé sur ma gauche, je remarquais une cavité. C’était une grotte. Merveilleux.

On s’avança donc, et il nous expliqua qu’une soirée SM ça se méritait, blabla, et nous fit largement comprendre que ce n’était pas parce qu’on était chez les CB ou chez les PS qu’on pouvait rentrer partout sans soucis. Oui, je l’avais clairement pris comme ça. En même temps, il nous visait, c’était tout vu. On était tous chez les CB, enfin tous, sauf Paytah et Sean, mais qui étaient chez les PS. On correspondait tous à sa putain de description péjorative nous concernant. Je ne retenais cependant pas, trop impatient de passer à la soirée. Les consignes étaient simples : trouver un indice dans la grotte, caché je ne sais où. Il était possible qu’il soit entre les clavicules d’un mec mort, ou dans une toile d’araignée, bref, un truc pas bien méchant. Fallait juste pas être une grosse mauviette et c’était largement faisable, sauf si on s’appelait Paytah. Ce mec avait clairement les flipettes. « Ouais y a des chauves-souris, t’es sourd. Puis faut pas avoir peur, c’est pas comme dans les films ils vont pas se transformer en vampire, alors respire, on dirait que tu vas crever. Fallait le dire si tu voulais aller chez les filles comme le mec là, Nicholas. »

J’étais légèrement désespéré par son attitude quelque peu puérile, et indigne des PS. Qu’on ait peur, je le conçois, mais là il se pissait carrément dessus, alors que c’était clair que tout avait été mis en scène, fallait juste avoir des couilles. Ce qu’il n’avait apparemment pas. Et puis l’épreuve ne se déroulerait pas dans le noir complet, puisque l’avantage était qu’on avait le droit à la lampe, enfin, on y avait le droit jusqu’à ce qu’il la fasse « malencontreusement » tomber dans l’eau. Un grand fracas, des bris de verre partout. « Ah bah génial. » Soupirais-je, et je n’étais pas le seul, puisque Meven semblait tout aussi exaspéré que moi. S’il voulait qu’on le fasse dans le noir, qu’il le dise tout de suite. Enfin. Je sentais Paytah trembler à côté de moi, tandis que Meven s’engouffrait dans la grotte, talonné par celui dont je m’occupais chez les PS. Il n’avançait vraiment pas vite, et je manquais de lui marcher dessus à tout instant. C’était insupportable. « Attention la tête » fut tout ce que j’entendis avant de me manger un truc en pleine tête. « Putain. » Crachais-je me tenant le front avec la main. Je ralentis légèrement la cadence, le temps que la douleur passe, et entendit Paytah parler à son cousin, ou je sais pas trop quoi, avant de pousser un cri de fillette. Un putain de cri de fillette. « Ouah mec, t’as craqué ou quoi ? T’as vu un fantôme ou quoi ? » Puis des battements d’ailes se firent entendre. Ce crétin avait réveillé toutes les chauves-souris de la grotte. « C’est pas vrai. » « Courez ! » Hurla-t-il alors, bien décidé à décamper, je le bloquais alors avec mon bras. « Hep hep, tu passeras pas, t’as un indice à récupérer je te signale, et si je vais pas à cette soirée par la faute d’une chochotte comme toi, je te préviens que ton stage chez les PS va pas durer longtemps. T’es un mec oui ou merde ? C’est juste des chauves souris. Couches-toi sur le sol, et attends qu’elles passent, c’est rien. » M’énervais-je pas plus perturbé que ça. Elles n’allaient rien nous faire, elles avaient juste peur.

Après quelques minutes ça se calma, alors je continuais ma quête, tâtant partout, allant jusqu’à toucher des choses visqueuses. Mais au final, je ressortais de la grotte victorieux, avec un indice en main. Je le tendis au SM, puis me secoua. J’étais poussiéreux et poisseux à souhait. Tout ce que je détestais en somme.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Lun 1 Sep - 19:29




Sigma Mu's Party












Mentions : Mon groupe, Mike, Soraya, Eden (vite fait).
Interactions : Mon groupe


Le groupe de cinq mecs que j’étais chargé de guider venait à peine de pénétrer dans la grotte, et s’enfonçait dans l’obscurité, sous mes yeux satisfaits, satisfaits de les voir ainsi obéir à mes ordres. C’est vrai que c’était un peu malsain, mais j’assumais totalement. Tout ces mecs qui se disaient, ou bien qui se voulaient populaires … et qui acceptaient d’obéir à des ordres dans le simple but de cultiver cette popularité en intégrant l’une des plus épiques soirées du campus, j’appelle ça des moutons. Et ça me fait rire. Beaucoup.

Je m’allumais une clope tandis que mes yeux ne distinguaient plus leurs silhouettes dans la pénombre, et l’on entendait que les mots qu’ils s’échangeaient, ainsi que la peur dans leurs voix. Pas pour tous, c’est vrai. Certains semblaient être des mecs, des vrais, tandis que d’autres me paraissaient être de véritables chochottes –pour ne pas tomber dans la vulgarité.

Je les avais observé un par un, et si certains m’évoquaient vaguement quelque chose, d’autres étaient inconnus au bataillon. Pour commencer, il y avait ce grand mec brun là, qui n’avait pu contenir son agacement lorsque j’avais volontairement détruit la lampe torche. Je me rappelle avoir vu son nom sur la liste de Leah. Belfort qu’il s’appelle, comme Simon, peut-être qu’ils sont de la même famille. Ils ne se ressemblent pas vraiment, mais après tout, toutes les familles ne se ressemblent pas comme moi et Henri nous ressemblons. Quand on était mômes, nos parents s’amusaient à dire que j’étais sa copie conforme, avec quelques années de moins et un tout autre caractère. Oh oui, cette phrase, je l’ai entendue presque toute ma vie, et encore aujourd’hui, à Wynwood, on me faisait parfois la remarque, ce qui avait le don de m’agacer.

À côté de Meven, il y avait Aryan Palmer, le frère d’une des poules les plus populaires du lycée. Il devait probablement savoir, tout comme moi, ce que ça représentait d’être « le frère de », m’enfin. Il ne m’avait pas l’air désagréable, ni du genre à flipper au moindre bruit suspect. Contrairement à l’amérindien, là. Il m’avait collé au cul pendant tout le trajet quasiment, à tel point que je le sentais sursauter dans mon dos au moindre son inquiétant. Évidement, c’était l’effet recherché, même si son comportement m’avait quelque peu saoulé. Surtout lorsqu’il me dit « Tu plaisantes, j’espère ? Il y a vraiment des squelettes là-dedans ? » - question à laquelle je n’avais pas répondu.

Un silence particulier hantait les alentours, si bien que l’on pouvait entendre au loin le groupe de Mike qui avait pour mission de sauter dans les marécages pour y trouver une bouteille. J’imaginais facilement la petite Muños – qui était soit dit-en passant la gonzesse de mon pote Mike – plonger dans le marais et en ressortir pleine de vase, d’algues, son tee-shirt moulant sa jolie paire de BADABOOBS*.

Pour en revenir à mon groupe, il y avait aussi Sean, un mec à qui j’avais déjà fourgué de la came une ou deux fois et un autre Pi Sigma, Sasha, que je ne connaissais pas des masses, mais que je jugeais déjà péjorativement du fait de son lien de parenté avec Cobb, le prof d’anglais et directeur de l’université. Et ce même si il marqua un point en remballant son confrère à ma place. De l’extérieur, on entendait leurs pas résonner dans la grotte, et les coups qu’ils prenaient en se heurtant à des murs et à tout ce qu’il se trouvait à l’intérieur. Ce qui ne manqua pas de me faire rire. Une voix conseilla de baisser la tête, avant qu’une autre, plus apeurée, se mette à parler toute seule. Je crus reconnaître Paytah, l’amérindien, qui se mit également à hurler de peur. Des bruits de pas affolés retentirent jusqu’à qu’une autre voix le remballe à nouveau et le menace de ne pas abandonner l’épreuve en quittant la grotte. Encore une fois, on m’avait devancé, mais je comptais bien ouvrir ma gueule à un moment ou un autre.

« Lopette … »

Quelques minutes plus tard, ce fut Sasha, le frangin du dirlo, qui sortit le premier de la grotte, un morceau de parchemin dans la main.

« Bien joué » dis-je sobrement pour le féliciter d’être le premier à réussir son épreuve. Il fut suivit par ses camarades quelques instants plus tard, et chacun d’entre eux semblaient, non sans mal, avoir trouvé ce qu’ils cherchaient.

« Impeccable. J’ai bien cru que certains ne ressortiraient jamais de cette grotte … ce qui ne m’aurait pas particulièrement dérangé, finis-je en jetant un regard noir en direction de Paytah, toujours agacé par son exubérance. Maintenant que tout le monde a son indice, repris-je tout en m’allumant une autre cigarette, vous pouvez les mettre en commun et résoudre la petite énigme qui se trouve à l’intérieur. Elle vous aidera à entrer dans la maison. Si vous le voulez toujours, bien entendu. Ensuite on ira rejoindre les autres. Et évitez de mettre trente plombes, un gamin de huit ans trouverait la réponse. »


Résumé : Après avoir expliqué le déroulement de l'épreuve, Shane attends patiemment à l'entrée de la grotte, il se moque, et une fois que tout le monde est sortit avec son indice, il les invite à résoudre l'énigme avant de rejoindre les autres pour la suite de la soirée.

Consignes Hors-RP - À LIRE:
 

[/size]


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Mar 2 Sep - 10:09

Le noir me va généralement bien, comme couleur. Ce sweat me permet de me fondre dans le noir et de me distinguer des autres confréries, ce dont je profite puisque je m’éclate à leur foutre la frousse ou les nerfs. Quand je saute sur le groupe de Bambi et de sa sœur, je ne m’attends pas à ce qui m’arrive. Cette jeune femme, plantée devant moi, ressemble celle que j’ai rencontrée l’été 2013. Celle qui m’a fait découvrir Québec avec un plaisir indicible. Celle qui, joyeuse, m’av ait montré les fortifications, les rues pavées et le sirop d’érable. J’étais rentré en Australie satisfait, puisqu’elle avait cédé à mon charme fou. Et ça m’était complètement passé au-dessus dès que j’avais croisé une belle blonde aux gros seins qui avait fini sur mon balai magique. Et abracadabra, Bambi avait disparu de mon esprit. Mais la jeune femme devant moi avait bien plus de taches de rousseur et rien dans son attitude ne correspond à Bambi. Je trépigne en la regardant, un peu mal à l’aise… Il s’est passé tellement de choses depuis… D’un coup, sortie de nulle part, une femme apparaît et je la reconnais : Bambi. J’ai un léger bug, je regarde sa sœur, puis elle, puis sa sœur… Jamais elle ne m’avait dit qu’elle avait une sœur ! Bon, d’un côté, on avait pas vraiment parlé famille, sauf moi par rapport à Liam, mon frère. Elle me fixe d’un regard glacial, et mon ventre se serre par malaise. Bambi a l’air furax, et elle a tous les doits de l’être. Jamais je n’ai répondu à ses mails, jamais je n’avais donné de nouvelles, et six mois après, elle avait juste abandonné. Je sens mon visage se contracter sous la honte.

- C'est Fawn, ma soeur jumelle.


Elle continue de me fixer, et je baisse les yeux, gêné. Sa jumelle… Ceci explique pourquoi deux minutes plus tôt, j’ai failli les confondre. Dans le noir, dans un cimetière, pas facile de bien voir. La situation est ironique, vu que notre « relation » est au point mort. Le silence domine la conversation, et Alex finit par s’éclipser avec Fawn. Fawn… Décidément, leurs parents ont des goûts plutôt originaux. Mais j’aime bien Bambi. Ce nom correspond à sa nature douce et gentille, et j’ai vraiment honte d’en avoir profité. Il faut dire qu’après mon accident, beaucoup de mes erreurs m’ont hanté, et je n’ai plus vraiment d’autre choix que de les affronter. Je lève les yeux vers la jeune femme et croise son regard cette fois-ci brûlant. Ses sourcils froncés rendent son doux visage dur et impassible, même si je sens tout le ressentiment et la douleur qu’elle vit à cet instant.

- Alors c'est là que tu te caches depuis tout ce temps?
- On peut dire ça comme ça… Bambi… J’ai… J’ai été un véritable connard, je le sais. A l’époque, j’en avais rien à foutre de rien ni personne. C’était vache, gratuit et débile. Je suis désolé. Y’a eu… tellement de choses qui se sont passées ici… (Je m’avance vers elle d’un pas incertain) J’ai beaucoup réfléchi et… Tu as raison de me détester. J’espère juste qu’un jour, tu pourras m’en vouloir un peu moins…


Je me sens complètement nu devant elle, mais c’est le prix à payer. Je vais assumer mes actes et payer ma dette envers elle.


[Un peu plus tard]

Après ma discussion avec Bambi, je m’éclipse vers le groupe de Leahna. Il y a Nathan McCoy, le mec que je déteste, Matt, Maël et Shawn que je ne connais pas. Ca me permettra de penser à autre chose qu’à ma discussion avec Bambi. J’ai l’esprit complètement à l’ouest, mais je connais ma tâche et je m’y colle avec plaisir. Je dois harnacher les participants pour l’accro-mort, l’activité de cinglé qui devait les faire pisser dans leurs frocs. Je commence à sortir le matos et le déplie (ça s’emmêle toujours les baudriers) et les pose par terre pour que chacun se serve. Je les aide à les mettre, les sangle bien et mets leur corde en place. J’arrive au niveau de Nath :

- Si tu pisses dans ton froc, je prends des photos et je les expose sur les murs du bahut, McCoy. (Je serre fort ses sangles, lui écrasant un peu les burnes au passage) Oups, pardon.


Leahna vérifie mes nœuds, mais ils sont parfaits, je le sais. Je leur montre comment s’attacher à la double poulie pour leur sécurité et les laisse aux bons soins de ma chef. J’ai hâte de les voir dans le parcours, se prendre de grosses frayeurs !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Mer 3 Sep - 0:57




Sigma Mu's Party













Interaction: Lila, Nastya, Natasza, Carry, Nicholas, son groupe.
Mention: Meven, Leahna, Bambi, Fawn, Zacchary.

Tout le monde était descendu du bus désormais, ils attendaient tous la suite des événements, ils se demandaient tous ce qui allait leur tomber sur le coin de la tête, encore une fois, s'ils savaient, tout avait été étudié pour qu'ils aient la frousse, pour qu'ils n'oublient pas un seul détail de notre soirée, ce n'était pas le genre des Sigma Mu de faire les choses à moitié, quand nous faisions quelque chose nous y allions à fond, tout les détails étaient soignés pour que même nous nous y croyons le plus possible, c'était primordial, on ne pouvait pas organiser quelque chose et embarquer les gens dans notre univers pour le moins sordide si nous même nous n'y croyons pas un minimum, d'où les efforts pour le bus ou pour mon déguisement, pour le choix de l'endroit le plus glauque des alentours de Miami, le dress code avait bien entendu été étudié lui aussi, il fallait espérer que nos invités ne tiennent pas trop à leurs habits, déjà que nos surprises allaient requérir une bonne dose de courage et de ne pas avoir peur de se salir, je rigolais d'avance en imaginant les réactions de nos victimes, pardon de nos honorables invités.

Mes yeux survolent les alentours et la petite foule qui venait d'écouter le discours de Leahna, on peut lire l’appréhension dans leur regard, de l'attente oui, l'attente de savoir ce qui allait se passer mais surtout une légère crainte liée à cette attente, il est vrai qu'il régnait dans l'air une certaine tension qui pesait, un sourire s'étira sur mes lèvres. « Excellent » aurait dit Mr Burns en se frottant les mains, un sourire sadique sur le visage, je n'en était pas là bien entendu, mais la suite des événement promettaient d'être riches en rebondissements. Dans ma tête je repassais la liste des choses qui restaient encore à faire et les premières concernaient le cimetière, je me remémorait les endroits où l'on avait caché les indices, les obstacles que l'on avait mis en place, je voyais déjà leur mines déconfites. Parmi les invités je repérais Meven Belfort, je poussais un soupir, j'allais devoir me le coltiner pendant toute la saison chez les CB et quelque chose me disais qu'il n'allait pas me lâcher les bottes.

Comme Charon guidant sa barque pour les Enfers je guidais Nicholas et les filles vers le charmant cimetière où leurs épreuves allaient avoir lieu, accompagné de Lila et Nastya, je jetais d'ailleurs un sourire à Lila en prévision de ce qui allait suivre. Une fois tout le monde arrivé à destination, et les règles du jeu établies et expliquées, je pouvais encore lire cette appréhension encore présente dans leurs yeux, c'était tout à fait compréhensible, je pense que ça ne rassurerai personne de devoir crapahuter dans un cimetière au milieu des tombes dans des trous remplis de sang, de bestioles et autres joyeuses surprises, quand je vous dit que chez les Sigma Mu nous ne faisons pas les choses à moitié.

Une fois l'épreuve entamée Nastya s'écria : « Ah la la ça va être terrible ! », je souris devant son enthousiasme que Lila et moi partagions. « Un peu que ça va être terrible, déjà tu aurais vu leur tronches dans le bus c'était épique je regrette de pas avoir pris mon appareil photo pour immortaliser ce moment. » dis-je en rigolant. Du coin de l'oeil j'apercevais un mec de notre confrérie, Zacchary il me semble qui avait l'air d'avoir une altercation avec une des filles, je les surveillais un peu, ce n'était pas le moment de faire de l'esclandre, mais ce ne fus pas le cas, Zacchary parti rejoindre Leahna et l'épreuve continua. Visiblement Lila trouvait que l'épreuve n'avançait pas assez vite puis ce qu'elle interpella une jeune fille pour lui faire subir l'épreuve des tombes, je souris devant la façon de faire de ma camarade, la pauvre devait être effrayée, alors qu'elle ne trouva pas l'indice je murmurais : « Pas très brillant tout çà. » Ceci dit, je me mit à déambuler dans le cimetière, regardant l'avancée de l'épreuve, pour le moment pas d'indice à l'horizon, le temps commençait à passer alors que notre amie fantomatique fit son apparition de nouveau et visiblement elle ne passa pas inaperçu, tout se passait à merveille vraiment.

Ma « ballade » fut interrompue par une fille qui me demandait de façon très gentille à quoi ressemblait les indices, prenant un air blasé je lui répondis : « Comme tu l'a deviné tu me déranges en effet et franchement tu vis à la campagne ou bien, tu as jamais vu un indice, un petit morceau de papier avec des trucs mystérieux écris dessus » répondis-je avant de me détourner en souriant. J'avais conscience de ne pas être agréable du tout mais tant pis, a faisait partie du jeu, ci tout était facile ça ne serait pas drôle. Je retournais vers l'entrée du cimetière quand Nicholas vint vers moi tout content, il avait trouvé l'indice, j'étais fier que ce soit lui qui l'ai trouvé. « Félicitations Nicholas. » Je me tournais vers tout le monde. « Ecoutez moi, la première partie de l'indice a été trouvée, car oui votre indice est scindée en deux, maintenant, vous allez devoir plonger dans l'obscurité totale pour que l'on vous communique la vérité. Vous m'aurez compris, c'est dans un caveau en particulier que vous trouverez l'ultime partie de votre indice, bon courage à tous ! » annonçais-je après leur avoir lu la première partie de l'indice, la deuxième partie pouvait commencer.

Résumé::
 

Première partie de l'indice::
 



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Ven 5 Sep - 0:19


Elle se tient dans un coin de la pièce, tapie dans l’ombre. Ses bras sont croisés contre elle, elle tremble. Il faut dire que la température de ce caveau en pleine nuit, contre la pierre qui capture le froid, descend bien bas. Déjà qu’à l’extérieur il ne fait pas très très chaud... Les torches continuent à brûler. Rien ne bouge. Le silence est lourd, aucun son n’atteint la pièce.

Mais ce silence est soudain troublé par des bruits de pas. Des pieds sur les marches descendant dans le caveau. Elle arrête ses tremblements et décroise les bras, les laissant pendre le long de son corps. La deuxième partie va pouvoir commencer ! Elle se colle un peu plus contre le mur, dans l’ombre la plus épaisse. Elle est presque invisible, le seul moyen de s’apercevoir de sa présence est de regarder intensément, juste dans le coin où elle est, là vous pourrez peut être distinguer une silhouette. Mais des jeunes filles apparaissent déjà en bas des marches, relativement silencieuses, pas très rassurées. Elle se détache lentement du mur, toujours dans l’ombre et commence à longer la paroi de pierre, toujours aussi lentement, laissant sa main glisser le long de le mur. Les pans de sa robe flottent derrière elle. Elle avance dans le caveau, se rapprochant des jeunes filles mais toujours fondue dans l’obscurité. Les étudiantes sont désormais face à elle, le long du mur opposé, près des torches, dans la lumière. Elle se rapproche. Son visage entre désormais dans la zone éclairé. Ses yeux acier perdus quelque part. Les flammes se reflètent dans ses pupilles, des points rouges, oranges et jaunes y dansent de manière inquiétante. On pourrait croire que ce sont des esprits en colère, enfermés dans ses yeux, cherchant à s’échapper. On entendrait presque leurs cris glacés vous transpercer jusqu’aux os. Elle arrive donc devant les jeunes filles. Son visage se tourne tour à tour vers chacune d’elle. Elle les détaille, de la tête aux pieds, ses yeux scrutant chaque détail, comme si elle choisissait sa proie. Finalement, elle semble ne pas pouvoir faire de choix car elle recule de quelques pas puis murmure :

Pour continuer votre chemin, il vous faut trouver une réponse mais la question n’est pas encore complète

Elle recule encore un peu puis fait un signe de la main au groupe pour leur indiquer de la suivre. Sans vérifier s’ils lui obéiront, elle se retourne soudainement et s’enfonce dans l’ombre. Elle emprunte un petit couloir dans le fond du caveau, très étroit, avis aux claustrophobes, puis débouche dans une nouvelle salle, bien plus inquiétante encore que la première. Le plafond s’est écroulé à un endroit et laisse passer les rayons lunaires, seule lumière ici. On ne distingue pas bien ce qu’il se trouve là mais on peut voir des traces plus foncées sur les murs par endroit. Avec un peu plus de luminosité, vous vous rendriez compte que ces taches sont d’une couleur entre le rouge et le brun… oui, vous ne rêvez pas, c’est du sang, du sang séché qui strie les murs. Le sol est jonché d’objets qu’elle enjambe pour se retrouver à l’endroit où tombe la lumière de la lune. Vous vous demandez ce que sont ces objets à qui il arrive de craquer quand on marche dessus. Réfléchissez un peu. Le sang sur les murs, un caveau… Toujours pas trouvé ? Mais oui, ce sont des os, tout simplement, vous pouvez maintenant remarquer des crânes qui vous observent de leurs orbites vides. Mais n’oubliez pas votre hôte. Oui, elle est toujours là, sans bouger, sans parler, elle attend que tous soient là. Une fois réunis, elle ouvre la bouche et dans un souffle lâche :

Ecoutez bien, je ne répèterais pas deux fois. Ce qui viendra compléter votre énigme n’est autre que ceci :
Modèles des peintres artistes,
Ou des poètes dont il inspire l’âme.
Alors ? Qui est-il ? Non, ce n’est pas à moi que vous devez le dire, partez, partez vite avant qu’il ne me prenne l’envie de garder l'un de vous.

Tout cela ne fut qu’un murmure, un murmure pourtant rauque en quelque sorte, comme si ses cordes vocales n’avaient pas servi pendant longtemps. Son regard devient cependant de plus en plus menaçant. Les jeunes filles se hâtent de ressortir pour la laisser seule, c’est tout ce qu’elle veut.

Tout est fini, le silence est retombé dans ce caveau lugubre, plus personne ne vient troubler les morts. Elle retourne dans la première partie du caveau où les torches brûlent toujours, mais plus pour très longtemps. Elle se tient au milieu de la pièce, les ombres dansent sur son visage, visage qui soudain, voit les coins de ses lèvres se relever. Elle sourit. C’est maintenant le temps de laisser sa place.


Après avoir vérifié que plus personne ne risquait d’entrer, je vais chercher mon sac contenant toutes mes affaires que j’avais caché. J’entreprends de me démaquiller entièrement (ce qui n’est pas une mince affaire), enlève les lentilles qui teintaient mes yeux, me coiffe, me remaquille convenablement, puis me change, enfilant jean, t-shirt et gros sweat à capuche, le tout noir. Je mets également mes Doc Martens noires et attache le bandeau rouge, assorti à l’inscription « SIGMA MU » dans le dos de mon sweat, à mon bras. Maintenant réchauffée et en tenue, je suis fin prête pour rejoindre nos invités sous mon vrai visage !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Dim 7 Sep - 16:40

HRPG : Ce RP concerne tout le monde, à la fin, puisque c'est le début de la soirée !!!

Interactions : Tout le monde.
Mentions : Tout le monde.

L'épreuve se déroulait globalement sans trop d'encombres, puisque jouant le jeu au maximum, ses victimes s'étaient lancées une à une dans la boue, avec plus ou moins d'hésitations. Malgré la difficulté de l'épreuve ils avaient eu le cran, et Mike les respectait pour ça, puisqu'il fallait le dire, entrer dans une soirée SM ça se méritait, et eux le méritaient pleinement.

Couverts de boue, bouteilles en main, Mike leur ordonna de les ouvrir pour qu'ils découvrent un à un leurs indices, et donc l'énigme pour enfin accéder à l'intérieur de la maison hantée, et donc découvrir la suite des évènements, parce que non rien n'était encore fini. Une fois leurs papiers en main, leurs cerveaux étaient en route, et pour certains en surchauffe, notamment le grand gaillard. Une boule de muscles qui semblait ne pas avoir tant de neurones que ça, aux yeux de Mike, qui riait intérieurement. Ils étaient tous là, comme des poules devant un soutien-gorge. Ils retournaient les papiers dans tous les sens, lisaient leur phrase trois fois chacun, sans qu'aucun n'ait le déclic de les assembler entre elles. Mike aurait largement eu le temps de se poser et boire un thé, il savait qu'ils en auraient pour la nuit, vu la capacité intellectuelle dont ils faisaient preuve. Mais finalement, Soraya fut celle qui sauva la troupe, sans pour autant étonner le Sigma Mu. C'était celle qui réussit en premier à assembler les pièces du puzzle. Mike acquiesça, lui faisant comprendre qu'elle était sur la bonne voie.

« La clé ? En début de portée, en musique il y a la clé de sol ou de je ne sais pas quoi… Il y a l’outil, la clé pour réparer et puis la clé des champs quand on s’évade ? » « Et nous avons une gagnante. Et ben, c'était pas si facile que ça finalement, enfin vous pouvez remercier la demoiselle qui vient de résoudre l'énigme avec brio. Voici donc votre récompense, et donc votre pass vers la meilleure partie de la soirée. » Mike leur tendit donc une clé. Une simple clé, celle qui ouvrait la porte devant laquelle ils s'étaient tous réunis au préalable à l'arrivée du bus. « Grâce à ça, vous allez maintenant pouvoir avoir accès à la soirée, donc demi-tour et direction la maison hantée. » Ils firent donc le chemin en sens inverse et laissa l'un d'eux insérer la clé dans la serrure.

Derrière la porte se trouvait un grand hall qui distribuait plusieurs pièces, toutes plus ou moins aménagées pour la soirée. Une grande, tout de suite sur leur droite entièrement décorée, avec bar et buffet avec un peu de tout et de rien, alcool, jus, chips, et choses en tout genre, mais également une grande roue accrochée au mur, faite un peu à la va vite, de couleur rouge et noire. « Vous voilà arrivés à la fin de votre aventure, maintenant place à la fête. Vous voyez cette roue, chacun pourra au cours de la soirée, aller la lancer pour découvrir un gage. Libre à vous de le réaliser, ou même de tirer la roue plusieurs fois. » La musique était déjà en route, l'ambiance était au rendez-vous, et le Sigma Mu s'était adressé à tous les invités présents. Ensuite, il s'éloigna pour aller prendre un verre, et en ramena un à Soraya « Tiens. T'inquiètes c'est que du jus. » Préféra-t-il préciser.

La maison avait été aménagée de sorte à ce que la terreur règne, puisque certaines portes étaient programmées pour s'ouvrir et se fermer, des bruits de pas provenant des étages supérieures, ainsi que toute sorte de bruits glauques. C'était une maison hantée, donc pas de place pour le répit. Les invités pouvaient s'y déplacer en toute tranquillité néanmoins, pour les plus courageux qui voudraient la visiter.

_______________________________

Consignes: Ceci est le début de la soirée, pour ceux qui ne sont pas dans le groupe de Mike, ce qui les intéresse (description des lieux, et explication de la roue) se trouve plus à la fin du RP, sinon voici un petit résumé pour ceux qui auraient la flemme de lire (a)

- On est obligé de lancer la soirée maintenant, par manque de temps, cependant vous avez encore l'énigme à résoudre avant d'entrer à la soirée, évidemment vous pouvez dire que votre perso arrive à la maison pour commencer la fête, sinon on y arrivera jamais, c'est juste dommage parce qu'en fonction des groupes, l'accès à la maison se faisait différemment. Mais bon sur ce, bonne soirée :)
- Après avoir fait vos épreuves, vous accédez à la fameuse soirée, dans la maison hantée. Tout est à votre disposition, toutes les pièces, dont une avec buffet (boissons alcoolisés, softs, nourritures) musique, bar, et une grande roue que vous pouvez tourner.
- Pour la roue, vous pouvez la tirer une fois, ou plusieurs fois, pour ce faire, utiliser le dé "Roue de Gages". Vous obtiendrez un numéro, il suffira ensuite de vous référer au tableau que je mettrais plus bas pour connaitre votre gage.
- Votre perso est libre de visiter la maison, sachant que des bruits suspects peuvent provenir de n'importe où, portes qui claquent, plancher qui grince, cri d'enfants, etc.
- Le gage, vous pouvez évidemment ne pas le réaliser si votre perso n'en est pas capable :P

Tableau des gages.:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Mar 9 Sep - 21:14

A LIRE ABSOLUMENT :
 

Trey parle à : Soraya, Mike, le/la SM préposé(e)
à la roue en début de soirée & Elena.
Résumé : T'as qu'à lire, Flemmard(e) !



Contre toute attente, ce fut Soraya qui nous offrit l'accès à la soirée des Sigma Mu en résolvant la foutue énigme de Mike. Et apparemment, elle n'avait pas eu besoin de le sucer sous le bureau pour avoir la réponse, parce qu'il lui avait fallut le temps d'y réfléchir, quand même... ce qui, dans ma tête, était un gage de bonne foi. J'étais bien trop honnête – kof kof kof – pour imaginer ne serait-ce qu'une seconde qu'elle aurait pu faire semblant de réfléchir. Non, en fait, j'étais surtout beaucoup trop con pour imaginer moi-même un tel stratagème, ce fut donc une occasion loupée de me foutre de sa gueule et je fus obligé d'admettre qu'elle avait géré sur ce coup-là.

« Good game Conchita ! » notai-je en lui claquant les fesses une fois de plus. « Tiens, ça mérite bien une petite lèche nan ? »

Je laissai échapper un rire goguenard en voyant le regard qu'elle me lança, et m'abstins évidemment d'approcher ma bouche d'elle. On ne sait jamais, elle aurait pu me refiler la peste des portoricains, brrr. Mike la félicita également, et nous donna... tiens tiens, comme la réponse à notre énigme : une clé, en nous annonçant que celle-ci serait l'accès à la soirée dans la Maison Hantée. Il nous invita à le suivre pour retourner jusque là.

« Hey minute tête de gland, tu nous as promis une douche ! J'ai prévu d'emballer ce soir, c'pas en puant l'marécage que ça m'en empêcherait mais t'admettras qu'on est pas aidés, hein ! » dis-je en attrapant son bras, alors qu'il commençait à s'éloigner.

Soraya était plutôt d'accord avec moi, apparemment, son petit chéri nous confirma donc qu'on pourrait vite fait se débarrasser de la boue dégueulasse qui collait à nos vêtements, nos cheveux et compagnie. *

Nous arrivâmes finalement dans la Maison Hantée. Ricky, Arsène et moi nous poussâmes pour laisser l'honneur à Miss-Tacos d'ouvrir la porte. Après tout, elle avait trouvé la solution, il n'y avait pas de raison qu'elle n'entre pas la première là-dedans. Une fois à l'intérieur, nous constatâmes rapidement que nous étions les premiers. L'endroit était encore désert, mais on entendait des bruits de pas provenant du premier étage. Des grincements, portes qui claquent, escaliers qui grincent... or, la maison semblait déserte ! L'ambiance était au RDV, les Sigma Mu avaient encore une fois frappé fort. J'espérais que le bar serait, lui aussi, à la hauteur. Mike, d'ailleurs, s'y dirigea rapidement pour y prendre deux verres. Je l'imitai, en observant le décor autour de moi, tandis que les autres Wynwoodiens arrivaient. Les Sigma Mu, tous vêtus de la même façon, complétèrent l'ensemble : la soirée pouvait commencer ! Je pris un verre de cocktail alcoolisé, rouge sang. Un Bloody Mary. Le goût laissait un peu à désirer, mais il faut dire que je n'avais jamais été un grand fan du jus de tomate. Je fis une grimace et le vidai d'une traite, pour le remplacer par quelque chose de moins risqué : une bière. Le Saint-Graal du Rho Kappa que j'étais. Je remarquai alors une roue, contre le mur, qui promettait apparemment des défis tous plus fous les uns que les autres. Je m'approchai, histoire de lancer les hostilités. Le / la SM qui se trouvait à côté attendait apparemment que quelqu'un la fasse tourner pour donner le premier gage de la soirée. Je lui souris en m'approchant.

« Ton premier client d'la soirée ! Voyons voir c'que vous nous avez réservé » notai-je en attrapant la roue à pleine main.

Je la lançai avec force, elle fit plusieurs tours sur elle-même – j'y avais peut-être été un peu fort, oups – avant de finalement s'arrêter sur... le numéro 4 !

« Oléééé ! Alors, j'ai droit à quoi ? » demandai-je, avalant ensuite une gorgée de bière.

La personne à côté de la roue m'annonça que je devais... tenez vous bien... mâchonner la chaussette de mon voisin de gauche.

« Quoi ? C'est une blague ? » m'étonnai-je, persuadé qu'il / elle essayait de me faire marcher.

J'eus la confirmation que non, ce n'était pas une blague... je grimaçai en lançant un regard dégoûté au Sigma Mu.

« Putain, si c'est Ritchy à ma gauche, pas question que je fasse votre truc, bande de dégueulasses ! » râlai-je en me retournant, histoire de voir qui allait devoir me filer sa chaussette... de gré ou de force.

Et là... une jolie blonde, une Sigma Mu puisqu'elle portait elle aussi « l'uniforme » de la soirée. ( ndlr : Elena ) Je ne la connaissais pas encore, le gage me débectait un peu... mais c'était l'occasion de faire sa connaissance. Pour une fois, j'aborderais une fille d'une manière hypra-originale, voyons le côté positif des choses. D'autant que j'avais déjà sucé des capotes pleines de bière en soirée Rho Kappa – entre autres choses –, je pouvais bien m'attaquer à la chaussette d'une charmante petite minette !

« Admire, et mets moi une bière au frais ! » dis-je au Sigma Mu qui gérait la roue, en m'éloignant déjà vers la blonde. « Hey, toi ! File-moi ta chaussette ».

J'aurais certes pu la jouer plus fine, mais qu'importe. Une fois bien en face d'elle, je lui souris en dégainant mon « sourire de playboy », celui qui me valait les moqueries d'Emeric mais dont j'étais le plus fier ; j'étais persuadé que sourire en fronçant un sourcil et levant l'autre, les yeux un peu plissés et un côté de la bouche plus relevé que l'autre me donnait un air irrésistible. Objectivement, j'avais surtout l'air d'un crétin dans une publicité ringarde pour dentifrice – dans les années 80 –, mais je persistais et signais : je me sentais juste trop cool quand je le plaquais sur mes lèvres, ou plutôt sur mon visage tout entier.

« Comme t'es une Sigma Mu, j'imagine que tu sais pourquoi j'te demande ça, mais juste au cas où : je dois la mâchouiller. Allez, on s'presse poupée ! » lui dis-je en reprenant une expression faciale normale. « Pour ton info, le type génial qui s'apprête à relever ce défi pourri s'appelle Trey. C'est moi, Trey, tu m'suis toujours ? Ta chaussette ».

Je tendis la main et attendis qu'elle me donne ce que je réclamais, en portant le verre de bière à mes lèvres de mon autre main. La gauche, parce qu'en soirée, un Baptisé Rho Kappa droitier boit de sa main gauche, c'est bien connu. S'il veut une distinction particulière au sein de la Confrérie, mais cette anecdote ne vous concerne pas, pauvres mortels.



* J'ai pris la liberté d'écrire ça, parce qu'il me semble que Mike l'avait confirmé à Soso dans un autre poste... mais corrigez-moi si je me trompe et j'éditerai ma réponse !

Revenir en haut Aller en bas

I see you

avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 1996
Je suis âgé(e) de: : 25


MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    Mar 9 Sep - 21:14

Le membre 'T. Trey Seyton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Roue de gages' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Event SM- Sigma Mu's Party    

Revenir en haut Aller en bas
 
Event SM- Sigma Mu's Party
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [EVENT] Corpse Party — Informations !
» Party on (event)
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Bisounours Party | V. 2.0

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Events passés :: Summer Events-
Sauter vers: