AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Back to school and already godforsaken

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Back to school and already godforsaken   Lun 6 Oct - 19:01

Paytah ∞ Tess

Back to school and already godforsaken
Après que Pay eût appuyé sur le fait que la brunette était une visage pâle, cette dernière se mit à ricanner , puis lui lança : « Bon mon mon grand .. enfin mon petit qui faire son grand. Tu va éviter de faire le macho avec moi parce que ça ne marche jamais. Compris ! ». Pay haussa le sourcil puis se mit à pouffer de rire. Il lui lança du tac au tac : « Tu crois que tu me fais peur ? ».
Pay était très quelques fois macho, ce qui était vraiment pas sympathique de sa part. C'était un de ses défauts. Il pouvait se montrer adorable mais quelques fois dire des choses peu aimable à la gente féminine.
La brunette rebelle écorcha ensuite le nom de Paytah. Elle le fit un bon nombre de fois, si bien que Pay la rapella à l'ordre, précisant que son prénom était PAYTAH et que si elle le désirait, elle pouvait l'appeler Pay, ce serait plus simple.
Mais la rebelle lui annonça qu'elle s'en moquait de son prénom, et qu'il s'appelait Paytah ou Chocapic, elle n'en faisait pas la différence. La jeune fille énervait sérieusement le jeune de 16 ans, et, il souffla, levant les yeux au ciel. Il préféra ne rien ajouter pour ne pas lancer une nouvelle polémique, et donc une nouvelle réplique et pique de l'adolescente. Cette dernière lui apprit son nom. Tess. Pay fit un sourire en coin.
« Enchanté Tss. ».
Il faisait exprès d'écorcher le prénom de la rebelle, pour lui montrer ce que ça faisait d'avoir son nom écorché.
Il faisait un sifflement entre ses dents, au lieu de dire « Tess », il faisait « Tss ».

Puis, après avoir répondu à la question de Tess, le Sioux s'en alla pour chercher sa salle. Il ignorait où aller. Etant totalement perdu et voué à lui même, il alla dans une direction, direction qui était, bien sur la mauvaise. La voix de Tess le lui indiqua : « Je ne sais pas en quelle classe tu es .. on n'est pas amis et on le sera jamais. MAIS les cours d'anglais ne sont pas en cette direction, maintenant.. si quelqu'un te demande si on se connait tu dis non capiche. »
Pay se retourna et plongea son regard dans celui de Tess.
«  Parce que pour une nouvelle traîner avec un sioux qui s’appelle Pay truc c'est pas génial vois-tu ! »
Pay haussa les sourcils. « Tu ne me connais pas...Arrête de me juger !  Mais comme tu veux MADEMOISELLE TSSSSSSSSS. Je dirais que je ne te connais pas...Mais de ttoutte façon, vois-tu, c'est super ridicule parce que...tu es nouvelle et personne ici te connais ! Moi ici on me connait parce que j'ai un cousin célèbre en mal, mais au moins on me connait quoi. Voilà !» Pay fit la moue en haussant les sourcils puis haussa les épaules en bougeant ses deux mains.
«  Et puis les rumeurs sur toi et ton cousin .. Enfin bref bonne journée. », termina Tess en partant presque.
Le garçon aux cheveux noirs de jais arqua un sourcil et demanda en criant presque: « Quelles rumeurs ?».
Il s'approcha un peu plus de Tess et lui demanda par le regard de lui en dire un peu plus, curieux, lui faisant signe de rester.
Le sosie de Booboo Stewart savait qu'il y avait beaucoup de rumeurs sur son cousin, mais....des rumeurs sur lui ?! Il ne savait pas ! Que pouvait-on bien raconter sur un jeune de 16 ans fraîchement débarqué d'un trou perdu dans le Dakota du Sud ?
Pay fit un petit sourire timide pour encourager Tess à cracher le morceau. De toute façon, si elle ne le faisait pas, tant pis : tôt ou tard, la vérité se saura !
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Back to school and already godforsaken   Dim 7 Sep - 14:23

Comment un garçon comme lui se permet de m'adresser la parole. C'est lundi matin, je n'ai aucune envie de rentrer de rencontrer des gens et ce .. Paytah je sais pas trop quoi, se permet de me demander où se trouve sa foutu salle d'anglais. Sérieusement, si il a besoins d'aide il n'a qu'à comme tous les nouveaux aller à l’accueil et puis basta. Alors forcément il a oser m'adresser la parole je l'ai envoyé bouler. Je n'en suis certainement pas désolé ! je m'étais permis de faire l'impasse sur une lettre de son prénom, il me semble que ça ne lui à pas plu mais il a gentiment repris mon erreur, je me suis fais une joie de ne pas écouter sa remarque à mes yeux sans aucun intérêt. J'avais carrément fait comme s'il était pas là mais ce pot de colle était toujours là, il me fixais c'est pour cela que de ma voix la plus stricte j'avais dis " Excuse-moi Patah, je crois que tu n'as pas bien percuter. Bouge de là immédiatement !" J'avais involontairement écorcher son nom pour la seconde fois ce qui sans que je m'en rendre vraiment compte. Apparemment ma remarque ne lui à pas plu.. il a répondu aussi sec que je l'avais envoyé paître "Non mais je rêve ! D'où tu me parles comme ça ? Je ne suis pas ton chien ! Vous les visages pâles vous vous prenez toujours pour les chefs ! Je resterais ici et c'est tout ! Je n'ai pas d'ordres à recevoir...d'une fille ! " Je ne sais pas vraiment pour qui il s'était pris à ce moment précis ou il a insisté sur "vous les visages pâles." Un petit rire s'échappa de ma bouche un rire moqueur avant que je reprenne la parole "Bon mon grand .. enfin mon petit qui faire son grand. Tu va éviter de faire le macho avec moi parce que ça ne marche jamais. Compris !" Je m'en alla avant de revenir et pour la troisième fois écorcher son nom de sioux, cette fois ci c'était voulu. Il l'avait sûrement compris vu la manière dont il me répondit "C'est PAYTAH mon nom ! Pay-tah. Paytah. PAY-TAH. C'est pas bien compliqué quand même ! Si c'est trop dur de retenir Paytah, tu n'a qu'à m'appeler Pay, c'est plus cours et rapide. Pay au moins tu t'en souviendras, c'est le mot pour dire « Payer » en Anglais. Désolé de t'avoir crié dessus, mais...c'est vraiment vexant quand on entend son prénom déformé dans la bouche des autres. Tu serais contente qu'on écorche ton nom ? Excuse-moi...Appelle moi Pay. D'ailleurs, toi, comment tu t'appelles ?" Il me faisait rire à s'énerver, je pourrais le comparer à une souris devant un chat.. bien sûr ce n'est pas lui le chat. J'attendis qu'il finisse sa vielle tirade avant de lui répondre en déposant mes yeux sur lui "Bon que tu t'apelle Pay, Payta, Yatah ou chocapic je m'en fiche un peu à dire vrai. Moi c'est Tess mais ne m'appelle pas c'est plus facile." Je fis une moue avant de lui demander si vraiment j'avais une tête à aider les gens et à être présente dans ce lycée de minable depuis belle lurette. Il me répondit "Et pour répondre à ta question, oui je trouve que tu as une tête de quelqu'un qui est là depuis belle lurette. Je suis nouveau ici et je ne connais personne. Si tu veux pas m'aider tant pis ! " Il me faisait presque pitié, il tourna les talons. Je le suivis avant de lui dire. "Je ne sais pas en quelle classe tu es .. on n'est pas amis et on le sera jamais. MAIS les cours d'anglais ne sont pas en cette direction, maintenant.. si quelqu'un te demande si on se connait tu dis non capiche. Parce que pour une nouvelle traîner avec un sioux qui s’appelle Pay truc c'est pas génial vois-tu ! Et puis les rumeurs sur toi et ton cousin .. Enfin bref bonne journée. "
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Back to school and already godforsaken   Mer 27 Aoû - 19:51

Paytah ∞ Tess

Back to school and already godforsaken
« Bonjour. Moi c'est Paytah. Je suis nouveau ici...et...e..et heu...je...je ne sais pas où aller pour lire les...les numéros de classe. Tu pourrais m'aider...s'il te plaît ?  Merci ! ». avait dit gentiment le jeune garçon qui était complètement perdu en ce jour de rentrée des classes.
Si Ty était vivant, il lui aurait montré comment faire, lui aurait donné des indications, fait visiter le lycée. Paytah regretta un instant de n'avoir pas essayé de tirer Ty lorsqu'il avait la balle dans la jambe pour essayer de le sauver, afin d'éviter la deuxième balle. Mais, ça n'aurait de toute façon servit à rien ! Ty était trop lourd à tirer. Pay faisait 66Kg, Ty 72 kg...Ty était quand même lourd avec tous ses muscles...
De toute façon, Dawn aurait tout de même tiré sur Ty, puisqu'il voulait se venger de lui tout ça parce que Ty lui avait piqué sa petite-amie en Novembre, lorsque l'SM était toujours dans son gang.
Paytah sans son cousin était perdu et sans repères. C'est pour cela qu'il avait été rebelle durant tout l'été et qu'il n'avait cessé de pleurer. Soit il pleurait ou faisait des bêtises.
Mais cette période de deuil était passée : Pay avait réussi à sortir du deuil de son cousin, même si il pouvait repenser nostalgiquement à lui. Néanmoins, étant sensible, il lui arrivait rarement de pleurer lorsqu'on lui parlait de Ty ou lorsqu'il rêvait de lui.

Quoi qu'il en soit, Paytah Yellow était devant une brunette à l'allure de rebelle et lui avait demandé poliment où se trouvait le panneau pour lire les salles.
Paytah se souvenait qu'à chaque rentrée à Cheyenne River, un grand panneau était affiché avec les numéros des salles et que les élèves se précipitaient pour lire les numéros des salles. Paytah s'arrangeait pour arriver à l'heure à chaque rentrée. Mais cette année, étant nouveau à Miami, il ne savait pas comment ça se passait à Wynwood. Celui qui aurait pu lui expliquer n'était plus.
La jeune-fille racla sa gorge et lança au jeune brun : « Bon Paya,je crois que sur mon front c'est pas écrit demandez je renseigne alors va voir plus loin tu sera gentil. ».
Paytah rectifia tout d'abord gentiment : « C'est PayTah. Tu es sûre que tu ne peux pas m'aider ? ». Le jeune Sioux refit son sourire super craquant exprès pour que la fille lui indique le panneau. Il resta là, à la fixer, de ses yeux noirs qui avaient une petite lueur de feu rouge à la lumière du soleil qui le recouvrait. Les rayons tombaient sur lui, et il était obligé de plisser encore plus ses yeux qui étaient déjà bridés.
«Excuse-moi Patah, je crois que tu n'as pas bien percuter. Bouge de là immédiatement ! »., lui dis la fille.
Paytah fit un sourire en coin avant de rire -mais pas un rire amical-. Il écarquilla ensuite ses yeux et dit  en secouant la tête et en refaisant son sourire : « Non mais je rêve ! D'où tu me parles comme ça ? Je ne suis pas ton chien ! Vous les visages pâles vous vous prenez toujours pour les chefs ! Je resterais ici et c'est tout ! Je n'ai pas d'ordres à recevoir...d'une fille ! ».
Le jeune Sioux croisa ses bras et plongea son regard dans celui de l'inconnue. Il n'avait jamais vu ça. Quel accueil et quelle intégration !
Ty, pourquoi tu m'as abandonné ? Joy pourquoi tu es partie ? Maman, Papa, pourquoi vous n'êtes pas avec moi ? Matoskah, Ehawee, Lootah, Ehwakan...pourquoi êtes vous loin de moi ? Eureka pourquoi tu ne m'a pas accompagné ? Je t'aurais mis quand même ta laisse et je t'aurais caché dans mon sac et on serait rentrés ici ni vu ni connu !
Pourquoi je n'ai pas regardé Shake It Up ce matin ?


La Visage Pâle se permit de le décaler puis partit un peu plus loin, mais, elle revînt sur ses pas. Pay arqua un sourcil puis fit un sourire, se demandant si la brunette avait décidé de lui indiquer le chemin.
« Ah et au fait Yatah, tu trouve vraiment que j'ai une tête de fille qui est là depuis belle lurette ? ».
Exaspéré, PAytah fit retomber son sourire et leva les yeux au ciel avant de crier à la fille : « C'est PAYTAH mon nom ! Pay-tah. Paytah. PAY-TAH. C'est pas bien compliqué quand même ! ».
C'est la première fois qu'on écorchais son nom ! Il reprit d'une voix plus douce : « Si c'est trop dur de retenir Paytah, tu n'a qu'à m'appeler Pay, c'est plus cours et rapide. Pay au moins tu t'en souviendras, c'est le mot pour dire « Payer » en Anglais. Désolé de t'avoir crié dessus, mais...c'est vraiment vexant quand on entend son prénom déformé dans la bouche des autres. Tu serais contente qu'on écorche ton nom ? Excuse-moi...Appelle moi Pay. D'ailleurs, toi, comment tu t'appelles ? .
« Bon mon coco, tu m'excusera, mais j'ai pas toute la journée, j'ai une salle d'anglais à trouver. Alors dépêche toi de me répondre .. oui ou non. Allez !! », lança la fille qui tapait du pied, ce qui agaçait Paytah.
Celui-ci fit une petite pause exprès pour l'agacer (Vengeance!), puis repris : « Et pour répondre à ta question, oui je trouve que tu as une tête de quelqu'un qui est là depuis belle lurette. Je suis nouveau ici et je ne connais personne. ». Il soupira puis gratta son front un instant avant d'hausser les épaules en disant : « Si tu veux pas m'aider tant pis ! ».
Paytah tourna les talons et se mit à chercher partout dans les couloirs le panneau.

Je ne te pardonne pas nah!:
 
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Back to school and already godforsaken   Mer 27 Aoû - 14:25

"Bonjour. Moi c'est Paytah. Je suis nouveau ici...et...e..et heu...je...je ne sais pas où aller pour lire les...les numéros de classe. Tu pourrais m'aider...s'il te plaît ? Merci !" Voilà comment à commencer ma rentrée scolaire, un sioux qui sort de sa jungle et qui ne sait pas à qui parler. Ai-je une tête à donner des renseignement non je ne crois pas alors pourquoi il vient me noir ce nain ? Je racle la gorge et le fixe "Bon Paya,je crois que sur mon front c'est pas écrit demandez je renseigne alors va voir plus loin tu sera gentil."Bon j'ai peut-être était un peu dure avec lui mais, mes vacances m'ont mit hors de moi. Ce fut horrible. Ma mère m'a obligé à venir dans ce foutu bahut pleins de gosses de riches pour étudier mais surtout pour ne pas que je traîne dans ses pattes et qu'un nouveau scandale sur la famille Di Giacamo explose et rende sa vie infernale, ce que je me suis efforcée de faire durant ces dernières années de ma vie. Lui faire vivre le cauchemar que je vis tous les jours. Mais il semblerait que elle n'ai pas reçu le message. Je suis soudainement tiré de mes pensées, le Sioux est encore devant moi droit comme un "i"."Excuse-moi Patah, je crois que tu n'as pas bien percuter. Bouge de là immédiatement" Non mais je vous jure on dira un fan qui me réclame un orthographe et rapidement je ressemble à ma mère qui les envoie paître un par un mais un peu plus gentiment et puis ça passe toujours avec une star. Je décale le garçon et passe puis je reviens subitement sur mes pas. ''A et au fait Yatah, tu trouve vraiment que j'ai une tête de fille qui est là depuis belle lurette ?'' Si il me réponds oui c'est que j'ai une tête de fille pourrie gâtée ce que je suis loin, très loin d'être. Je croise les bras sur ma mon torse en tapant mon pied au sol en rythmant les secondes qui s'écoulaient très rapidement. ''Bon mon coco, tu m'excusera, mais j'ai pas toute la journée, j'ai une salle d'anglais à trouver. Alors dépêche toi de me répondre .. oui ou non. Allez !!''


Désolééééééééé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Back to school and already godforsaken   Ven 15 Aoû - 0:38

Paytah ∞ Tess

Back to school and already godforsaken
Aujourd'hui c'est le 14 Août 2014. C'est la rentrée.
Les vacances sont passées en coup de vent avec la mort de Ty, les pleurs, les bêtises, les soirées alcoolisées dans les bars et le tabassage dans le parking.
Mais finalement, Paytah Ohitekah Odakota Yellow est prêt.
L'été l'a fait mûrir un peu plus. Les vacances et l'été l'avait forgé.
C'est en buvant de l'alcool qu'il a compris que rien ne pourrait stopper sa tristesse. C'est en mettant des extensions, c'est restant avec les cheveux gras, c'est en se revêtant de noir qu'il avait compris ce que c'était d'enfreindre les règles. C'est en draguant dans les bars qu'il avait appris à mieux draguer, recommençant ses tactiques tous les soirs. C'est en faisant des bêtises qu'il a appris. C'est en jouant les gros durs qu'il a appris qu'il était encore un enfant à mi-chemin entre le monde des adultes. C'est en étant naïf qu'il a compris qu'il ne fallait pas donner sa confiance facilement à une fille. C'est en se faisant manipuler qu'il avait compris qu'il était influençable. C'est en embrassant Miss Pretty qu'il avait compris qu'il était fait pour être un Pi Sigma. C'est en se faisant rouer de coups qu'il avait vu qu'il n'était pas aussi invincible que ça. C'est en allant au commissariat de police qu'il avait compris que tôt ou tard on devait payer.
C'est en roulant sur le chemin de sa maison dans la voiture de police, qu'il avait trouvé LA solution pour draguer.
C'est en mettant un glaçon sur son œil au beurre noir et en se maquillant d'un masque de voleur ou de raton laveur comme Warpath dans X-Men Days Of Future Past, qu'il avait compris qu'il était vraiment idiot de s'être fait tabasser comme ça. C'est en sentant ses côtes lui faire mal, qu'il avait compris qu'il fallait qu'il reprenne le Karaté à fond et sérieusement.
Il avait fait un changement total, même de look. Fini les extensions. Fini le noir. Fini les vêtements de pauvres et les baskets trouées. Fini les yeux pleins de larmes. Fini le Pay qui pleurait pour une fille. Fini. Il s'était entraîné dur pour devenir un séducteur avec SON truc à lui.

Enfin bref, l'été lui avait été bénéfique, même si il avait souffert.
Et aujourd'hui, il était prêt !
Et il était là, devant le miroir de sa salle de bains, entrain de s'admirer.
Il portait en ce jour de rentrée de classe une chemise à carreaux et un veston noir à bretelle (celui qui l'avait craquer lors du jour où il avait été tabassé), un jean noir et des bottines noires. Il avait coiffé ses beaux cheveux noirs et brillants et une frange retombait sur son front. Ses oreilles portaient les boucles d'oreilles noires, et à son cou était le pendentif crucifix. A ses poignets, une montre en argent et un bracelet noir.
Il attrapa sa veste et son sac, les balança par dessus son épaule et avant de sortir de la salle de bains, il s'envoya un baiser pour son reflet.
Narcissique, toujours narcissique !

Pay dévala les escaliers de son appartement, fila au garage au sous sol, puis monta dans son pick-up bleu et argenté.
Il démarra sa voiture et partit pour Wynwood en roulant doucement. Il était parti en avance.
Arrivé devant le portail, une bouffée de joie et d'adrénaline s'empara du jeune Sioux, complètement ravi d'entrer enfin dans sa nouvelle école pour étudier.
Il se gara, puis descendit de sa voiture, sourire aux lèvres. Il prit son sac noir, ferma sa voiture puis entra dans le hall.
L'endroit grouillait de monde, et Paytah se perdit rapidement, ne sachant où aller pour lire le numéro de sa classe et la salle.
Il se tourna alors vers une brunette et s'adressa à elle : « Bonjour. Moi c'est Paytah. Je suis nouveau ici...et...e..et heu...je...je ne sais pas où aller pour lire les...les numéros de classe. Tu pourrais m'aider...s'il te plaît ?  Merci ! ».
Pay fit un sourire encourageant.
Il avait été une fois de plus timide et poli.
Tout à fait charmant.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Back to school and already godforsaken   

Revenir en haut Aller en bas
 
Back to school and already godforsaken
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Back to School Kids [PV : Purcell]
» [1er cours de DCFM, niveau 5e à 7e année] • BACK TO SCHOOL
» Back to school [Miles, Zacharias - LIBRE[prio 2éme]]
» Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)
» R.M.S TITANIC IS BACK!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: