AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Call me Nini [OVER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Call me Nini [OVER]   Jeu 7 Aoû - 15:20

Nijiko Nishimura




Id Card

ÂGE : 21 ans.
DATE DE NAISSANCE : 7/11/1992
LIEU DE NAISSANCE : Tokyo, Japon.
CLASSE: L3 Langues.
2 CONFRERIES AU CHOIX EI et RK
RICHE OU BOURSE D'ETUDE : Riche.
AVATAR: Koda Kumi.
SCÉNARIO OU PI ? PI.



Forum's buisness

CODE : Ok by Ninou
SECRET ENVOYE ? : ✔️ | (à remplir par un administrateur) écrire.
QUESTIONS RÈGLEMENT:
1) Comment je sais que je peux participer à un cours ? ok by Ninou
2) Quels conditions je dois remplir pour créer un Double compte ? Ok by Ninou
SOUHAITEZ-VOUS UN PARRAIN / MARRAINE : Non merci.



Code:
→ Koda Kumi [color=red]ϟ[/color] Nishimura Nijiko



Physical thing


Nijiko. Enfant de l’arc-en-ciel pour les non-japonisants.
Et en effet, je n’ai rien de terne.
Contrairement à beaucoup de mes compatriotes, je ne cache pas ma peau sous une ombrelle l’été. J’apprécie les bienfaits du soleil et de ses UVs. Bien sûr que je m’en protège, je n’aimerais pas me retrouver avec des tâches disgracieuses, le cancer ou pire, une peau vieille plus tôt que prévue ! Avec toutes les précautions nécessaires, j’arrive tout de même à obtenir un joli teint hâlé que je complète au niveau du visage par un joli bronzer irisé de doré. Du moins le plus souvent. J’aime aussi varier concernant le maquillage ainsi que du côté vestimentaire. Côté capillaire aussi, j’aime changer, blonde, brune, cheveux longs cheveux courts, extensions… Pourquoi se limiter à un seul look lorsqu’on a le loisir de piocher dans ce qu’il y a de mieux dans chacun ? De plus, j’ai conscience que je suis loin d’être un boudin alors je teste, selon mes humeurs, l’inspiration du moment.

Par contre, là où c’était simple lors ce que je vis au Japon, l’est moins en Occident, est au niveau de ma petite taille. Souvent, ici, je me retrouve à faire faire des ourlets, des ajustements. Non pas que je sois pauvre mais vous comprendrez que c’est pénible de toujours attendre pour obtenir le dernier article qui me fait envie. Mesurer 1m54 et ses aléas. D’ailleurs à Miami, si je n’étais pas asiatique on me caserait vite dans la catégorie naine. Les girafes me font plutôt pitié qu’envie. C’est quoi votre avantage les filles ? Attraper le bouquin le plus haut de la bibliothèque ? Pendant ce temps, moi, j’aurais déjà accosté vos mecs pour s’en charger à ma place.

Sinon, je vous disais plus tôt que mes cheveux changeaient souvent de coupes et de couleurs. Naturellement, vous vous doutez bien qu’ils sont noir de jais, lisses et je les ai eus très longtemps au carré avec une frange. Puis vers 12 ans je les ai laissés pousser très longs, à 13 ans ils étaient en bas du dos et j’ai passé mon adolescence les cheveux à cette longueur et sans frange. Aujourd’hui, ils sont blonds au carré, souvent passés au fer à boucler, parfois avec des extensions de la même teinte.



Get up & move


Nijiko. Enfant de l’arc-en-ciel pour les non-japonisants.
Et je vais vous en faire voir de toutes les couleurs.
Caractérielle, qu’ils disent souvent. Pire que têtue, exigeante, capricieuse. Je suis de celles qui obtiennent ce qu’elles veulent qu’importe le prix. Enfin, nuançons sur ce dernier point, lorsque je parle de prix, je ne parle pas d’argent car de côté je suis plutôt radine. Avec un héritage en suspens, vous le comprendriez aisément mais ça, c'est une vieille excuse dont je ne me sers jamais. Je m'en trouve des bien plus lâches " Oh mince, j'ai oublié ma CB ", " je te paierai un verre, un jour ", " oh ma CB est bloquée, j'ai trop dépensé ce mois-ci ! ". Je suis rationnée, que voulez-vous !

On me traite souvent d'allumeuse.
Je me vante jamais de mes conquêtes. Je suis pudique même si ça se voit pas tant que ça. Je parle peu de mes sentiments et je n'aime pas me déshabiller devant quelqu'un. On m'imagine souvent comme la voleuse de mecs, celle qui attire par son assurance et son sex appeal... Je me trouve pas moche, loin de là mais, juste le moment de se désaper, ça me met mal à l'aise. De toute façon, l'important c'est qu'on me pense sûre de moi.

J'étais accro au pachinko. Maintenant il ne me reste plus que deux addictions, la danse mais aussi l'alcool, mais un peu moins qu'avant, promis. Par contre, je ne fume pas. Jamais testé, jamais eu envie. Je ne supporte pas l'odeur de la fumée.

L'amitié ? Ça se mange ? Je dois avouer que je ne suis pas l'amie la plus loyale à avoir. Rares sont les gens pour qui j'ai du respect et encore plus rares sont ceux dont je ne vendrais pas la mère au plus offrant. La dernière fois que j'ai eu une amie à qui j'ai pu faire des confidences, ça date de ma première année de collège. Après ça, je n'ai traîné qu'avec des potes du club de danse. Et ces deux dernières années, je préfère ne pas vous dire avec quel type de personnes j'ai zoné.

Quant à l'amour... Dois-je vous rappeler mon court mariage ?


Can we go back ?


J'étais accro au pachinko.

Plus nocif que l'alcool, plus cher qu'une barette de shit, plus chronophage qu'une partie de jambes en l'air. Une partie et j'étais cuite.

Comme beaucoup qui fument leur première clope, j'avais seulement voulu essayer. Juste une fois. Juste pour voir. Si je perdais, ce n'était pas grave, une partie, ça ne coûte pas grand chose. Dans les jeux de hasard, on s'attend souvent à perdre. Mais on a toujours un peu d'espoir. Ce n'était même pas une question d'argent, ce n'était que pour le plaisir de jouer.
Et dieu sait à quel point je me suis prise au jeu depuis ce jour là.


Bref. J'ai perdu deux années à cause de ça.

Tout a commencé en 2012. Oui, cela fait peu de temps que je suis sortie de ces conneries. En deux ans, j'ai foutu en l'air une partie du pognon que mes parents me laissaient en "argent de poche". Ils ont menacé de me rayer de leur testament et de léguer la totalité de leur héritage à ma petite sœur. Je me suis également mariée à un type que je connaissais à peine. On a divorcé trois mois après, c'est-à-dire... il y a un an. J'avais beaucoup bu et j'avais besoin d'argent. Très vite, car je commençais à être sévèrement à sec. Mes parents, surtout mon père, m'ont très vite forcée à demander le divorce et le monsieur en voyant la tête du padre a très vite compris qu'il fallait pas traîner. Mais j'ai continué mes conneries en cachette. Bien sûr que c'était flagrant, je découchais de plus en plus, j'avais les yeux éclatés en permanence, je laissais des bouteilles d'alcool sous mon lit les fois où j'y retournais... Puis l'université à laquelle j'étais inscrite au Japon ne se gênait pas de faire savoir à mes parents que mon taux d'absentéisme était à deux doigts de passer dans le livre des records - façon de parler, évidemment.

Alors oui, en deux ans, il s'est passé tellement de choses que vous vous dites, encore une histoire sortie tout droit d'un roman. Je vous arrête de suite, avant ça, ma vie était des plus ennuyeuses...


Préparez vos coussins, l'heure de la sieste est arrivée.

Je suis née le 7 novembre de l'année 1992 à Tokyo qui se situe, comme vous le savez, j'espère, au Japon. Et non, Lucette, on ne va pas en Australie aujourd'hui. J'ai été élevée par une mère femme au foyer, soumise à son mari qui lui dirige une grosse boîte familiale. Honnêtement, je ne saurai pas vous dire de quel genre d'entreprise il s'agit. Je m'en contrefiche, tant que ça rapporte du fric. J'ai pu intégrer des écoles privées, les meilleures du pays qu'ils disent. J'ai pu voyager un peu mais jamais très longtemps, parce que "ton père a des choses importantes à gérer, tu sais". Clairement, j'ai énormément de chance et je crache dessus. Je le sais. Sans ça, je serais couverte de dettes à l'heure qu'il est. Mais c'est dur de redescendre sur terre, je vous le dis. La petite soeur qui pleure en demandant à nos parents "où l'est Nini-chan ?". Ah oui, j'allais la zapper celle-là. Elle, c'est Chisame. Prénom qui signifie "mille pluies" et elle le porte bien. Tout le temps à chialer. Elle, c'est clair, ils l'ont adoptée. Une Nishimura ne pleure pas.

Enfin, en théorie. J'ai bien pleuré quand on m'a traîné hors du pachinko, hors de Kabukicho, il y a trois mois. En trois mois, mes parents m'ont sortie du jeu. Ils ont tenté de me sortir de l'alcool aussi mais j'ai toujours un faible pour le sake. Mais je vais déjà mieux. Apparemment pas assez bien pour eux puisqu'ils ont décidé de m'envoyer aux États-Unis pour continuer mes études "Trouve-toi un centre d'intérêt sain et utilise ton temps libre pour réviser". J'ai donc repris les études de Langues où je les avais laissées, avec comme langues le chinois et l'anglais et en option facultative le commerce international. Je ne sais pas encore ce que j'en ferais, si je m'orienterai davantage vers le commerce ou plutôt vers les métiers de traduction/interprétation.

Un centre d'intérêt sain ? J'ai repris la danse. Pas la danse de la fille bourrée, non. Jusqu'à ce que je plonge dans le jeu, je pratiquais la danse, entre autres du break dance, en club. Quand j'étais gamine, mes parents m'avaient inscrite à un club de danse classique. À 11 ans, je les ai harcelés pour changer de club de danse parce que les tutus, ça va bien deux secondes. Après un mois sans jouer au pachinko, j'ai de nouveau ressenti le besoin de danser. Mais je me suis contentée de danser dans ma chambre, trop honte pour retourner au club, pas envie de parler de ces deux dernières années. Mes parents trop contents de me voir retrouver une passion plus acceptable, m'ont vite dit qu'ils m'inscriraient dans le club de mon choix à Miami. J'ai marmonné que ça m'allait. En réalité, j'étais ravie et j'espérais qu'avec ça, là-bas, j'oublierais plus facilement le pachinko. Mais dès que je pensais à l'adrénaline que le jeu me procurait, je me rappelais également des conséquences, et là, j'avais une boule dans le ventre. Ça ne suffisait pas à calmer mon envie de jouer mais peut-être qu'à Miami, j'aurai moins de tentation...








Prénom/Pseudo : Manon / Nini
Âge : 25 ans
Où as-tu connu le forum ? : Mon meilleur ami qui m'en a parlé il y a plus de trois ans. :roll:
Une remarque particulière? : Encore moi :alisa:





(c) Suika


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Call me Nini [OVER]   Jeu 7 Aoû - 15:27

Rebienvenue Nini  (enfin, si c'est la nini à laquelle je pense? ) :ola: 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Call me Nini [OVER]   Jeu 7 Aoû - 15:34

Merci Mali ! :love: 
J'ai tellement hâte de jouer ce perso là  :ola: 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Call me Nini [OVER]   Ven 8 Aoû - 0:16

Haaaaaaaaaaan un nouveau perso de Nini ♥♥♥♥
Rebienvenue ♥♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Call me Nini [OVER]   Ven 8 Aoû - 0:38

Vouiiiii et la fiche bientôt finie !  :evy: 
Merci Nealou ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Call me Nini [OVER]   Ven 8 Aoû - 1:51

Présentation terminée, j'envoie de suite mon secret à Sherlock ! o/

 :alisa: :alisa: :alisa: :alisa: :alisa: :alisa: :alisa: :alisa: 

 :ola: :ola: 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Call me Nini [OVER]   Ven 8 Aoû - 2:56

rebienvenue Enfant de l’arc-en-ciel :dancing: 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Call me Nini [OVER]   Ven 8 Aoû - 12:32

Merci Tigrou ♥️  🌈 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Call me Nini [OVER]   Ven 8 Aoû - 13:25

Wynwood High School



congratulations !
Tu es Validé(e);
« NINININININININI *-* j'aime bien ton perso, elle me fait - un peu - penser à Nina. Bref, félicitation, tu es validée, mais comme tu le sais tu te trouveras en attente de confrérie jusqu'à ce que t'aies 2x2 rp's ! Sur ce, je te laisse aller t'amuser avec ce nouveau perso, j'espère qu'il te plaira. Rebienvenue et un bon jeu :P

P.S : N'oublie surtout pas de faire ton choix de cours ici ! »

Tu peux dès à présent faire ta fiche de liens et puis aussi celle de tes RPSs. Pour être plus à l'aise avec les diverses choses qui te sont proposées sur le Forum, je t'invite à aller consulter le Guide complet de WHS. Et si tu as le moindre soucis, ta marraine ou ton parrain, ainsi que chacun des membres sur le forum (surtout du Staff) reste à ta disposition ! Bon jeu (:




Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Call me Nini [OVER]   Ven 8 Aoû - 13:28

Merci Ninounounounounou ♥️
Si elle te fait penser à Nina, ça sent le lien Nina/Nini :roll:
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Call me Nini [OVER]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Call me Nini [OVER]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Call me Nini [OVER]
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Call of Chtulhu LCG
» ~ call me maybe (baptiste)
» Quel est votre Call Of Duty préféré?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Gestion des personnages :: Vieilles présentations-
Sauter vers: