AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Baby... BOOM ! (Dwight)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Baby... BOOM ! (Dwight)   Dim 24 Aoû - 16:25

"Qu'est ce que tu sais de lui au final Nina ? Tu n'as jamais essayé de voir plus loin que le bout de ton nez concernant Dwayne. C'est toujours comme ça avec toi. Tu juges sans connaître. Libre à toi, laisse moi juste te dire que derrière le gros pervers irrespectueux comme tu dis, il y a un mec en or, bourré de valeur, et bien plus précieux à tous les niveaux que tu ne le penses. Tu n'as juste pas la fibre pour comprendre les mecs comme nous, donc ne dis pas du mal de lui en ma présence. T'es assez maligne pour te douter que tu vas te prendre un mur. En plus si il est comme ça avec toi c'est parce qu'il ...."

« Ben peut-être que quelqu’un devrait lui apprendre à les mettre en avant ses qualités. »

C’était déjà compliqué pour moi rien qu’à l’idée d’annoncer ça à ma mère seule, mais là je me retrouvais face un réel public. 7 personnes rien que pour m’écouter faire mon annonce, j’en demandais pas tant. Ce qu’avait lâché Dwayne m’avait choqué, mais pas plus que d’habitude parce que contrairement aux parents, j’en avais l’habitude puisque c’était tout le temps, à chaque fois qu’on se croisait. J’avais voulu l’étrangler une fois de plus, sauf que Leahna m’en avait un peu empêché alors que son père éleva la voix. J’adressai un regard au mien et lui remémorais la discussion qu’on avait eu lorsque j’avais été mangé chez lui

« Tu m’excuseras de ne pas avoir vraiment envie de… " creuser " »

Dwight s’excusa pour Dwayne, des excuses qui au final ne me faisait ni chaud ni froid étant donné que la prochaine fois que j’allais le croiser, toutes ces pseudo-excuses ne seraient plus que du vent. Il s’excusa également auprès de mes parents, mais je n’y faisais même pas attention, bien trop occupée à lâcher une remarque, moi aussi, qui avait fait réagir Meily au quart de tour. Toujours aussi énervée, je répondis avec néanmoins beaucoup de respect :

« Des Young, non, mais avec tous le respect que je vous dois, à mon tour, Dwayne je ne peux plus le voir en peinture. Ces remarques et ses sous-entendu du genre c’est pas juste aujourd’hui, c’est tout le temps. Aujourd’hui il a juste moins réfléchis que d’habitude »

Au même moment, Damon tenta de calmer son épouse. Même si cette famille m’impressionnait, j’appréciai et enviai presque leur équilibre familial alors que mes parents à moi étaient d’un côté et de l’autre de la pièce. Meily s’approcha de moi et s’excusa plus calmement que sur le ton qu’elle avait employé.

« C’est pas grave »

Effectivement, j’étais pas vraiment à ça près et le pire était sans doute à venir. Un doute planait dans leur tête, mais pas dans la mienne. Je me demandais si je ne devais pas juste leur dire que tout allait bien, et attendre un peu que les esprits échauffés de chacun se calme, mais ça ne ferait que repousser le problème. Ma mère tenta tant bien que mal de me pousser à parler. La tête toujours entre mes mains. Celle de mon père sur mon épaule me fit presque sursauter. Je joignis enfin mes mains contre mes lèvres avant de lâcher la bombe probablement aussi efficace que celle d’Iroshima.

« A moitié. Ce que Dwight a dit est vrai… Sauf que c’est pas Dwayne, mais Nathan. D’ailleurs c’est la raison pour laquelle je voulais te voir TOI et pas un public entier Mais bon c’est pas grave, ça fait une pierre 8 coups, comme ça…. » Je marquais une pause puis repris toujours avec autant d’hésitation dans la voix « Le problème, c’est que j’arrive pas à le dire à Nathan… » Au même moment, mon portable qui était maintenant posé sur la table basse devant moi se mit à vibré affichant la photo du pi sigma en appel. Je fixai le téléphone, sans même prendre la peine de répondre et ajoutais « … Et que je l’évite ».
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Baby... BOOM ! (Dwight)   Dim 24 Aoû - 3:21

Leahna devait commencer à préparer la soirée que sa confrérie allait organiser. Elle avait déjà vu avec eux à plusieurs reprises ce qu’ils comptaient faire comme activité, mais il y avait encore tout le côté « soirée » à faire. Certains s’occupaient de voir ce qu’il fallait prendre pour la nourriture ou encore les boissons alors que d’autres réfléchissaient à l’aménagement de la maison et surtout de la salle. Leah, quant à elle s’était proposée pour s’occuper de la musique et du côté organisation des invités avec Eric. Ils avaient passé une bonne partie de la journée sur la formation des groupes et finalement, ils étaient tombés sur quelque chose d’assez cohérent à leurs yeux. Aujourd’hui, elle s’était jurée de s’occuper de la musique en récoltant des cd de droite à gauche ou encore en partant à la recherche d’un DJ, elle avait su en taxer pas mal à son frère qui n’y avait vu que du feu, jusqu’à ce qu’il le remarque. Après tout, elle ne faisait rien de mal et puis il ne les écoutait jamais. Elle avait aussi fouillé dans ses propres CD et finalement, une idée avait germé dans son cerveau de jolie blonde. En vitesse, elle avait attrapé ses clés de voiture et avait rejoint celle-ci garée près de la confrérie. Une fois dans l’auto, elle se rendit compte qu’elle était habillée en tenue de sport avec l’intention d’aller bruler les calories après. Elle hésita un instant à aller se changer, puis relativisa. De toute façon, il n’y avait pas de mal à faire du sport.

Devant la maison de Dwight, ou plutôt le palace. Elle descendit de son véhicule et cd vierges dans la main s’empressa de rejoindre la porte d’entrée, tombant en même temps sur la mère de son petit ami et Anna Palmer. Madame Young l’impressionnait beaucoup, mais elle commençait doucement à s’y faire alors qu’Anna apportait une douceur et de l’assurance. Elle esquissa un sourire aux deux femmes, lorsque celles-ci remarquèrent sa présence. "Leahna, tu vas bien ma chérie ? » La jeune Sigma mu adressa un sourire à son interlocutrice et lui répondit « Ca va, merci. Et vous ? » Elle se rappela de sa tenue, un peu gênée sur le coup « Hmm.. Désolée pour la tenue.. J’étais.. Sensée aller faire du sport… Fin, je compte y aller… après. » Elle lui adressa un sourire timide quand la mère de Nina lui posa elle aussi une question qui, finalement revenait souvent « Dwight ne t'en fais pas trop voir de toutes les couleurs Leahna ? Tu as bien du courage pour supporter un de ces garnements, déjà nous il arrive à nous épuiser en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Courage à toi en tout cas » C’était toujours la question piège. Dwight était effectivement infatigable, voir même hyperactif, mais elle n’avait pas trop à se plaindre, ou du moins pas quand elle était avec. « Non ça va. J’imagine que j’ai la chance de voir le Dwight pas trop chiant » S’approchant toutes les trois de l’entrée, Meïly reprit de plus belle « Ne reste pas là, viens, il doit être à l'intérieur en train de faire je ne sais quoi. »

A peine entrée dans la demeure des Young, elle entendit la voix de Dwight hurler dans toute la maison tel un zoo. Dans un premier temps, elle n’avait pas vraiment fait attention à ce qu’il avait dit, mais lorsque l’information fit son chemin jusqu’au cerveau, Leahna comprenait qu’elle ferait mieux de faire demi-tour et de prendre la poudre d’escampette afin d’éviter les règlements de comptes familiaux. Elle n’avait pas l’habitude de ce genre de discussion et encore moins avec autant de monde, parce qu’effectivement, elle se retrouva face à plus de monde qu’elle ne l’avait imaginé. Leahna fut assez choquée de ce qu’elle avait entendu et ne savait pas trop ce qu’elle devait faire ni penser. Enfin, Dwight la rejoint, mais la jeune fille beaucoup trop mal à l’aise ne réagit pas vraiment, bien trop absorbée par ce qu’elle avait sous les yeux. Finalement, elle expliqua à voix basse l’objet de sa visite, tendant les cd au Pi Sigma « J’ai besoin que tu me graves de la musique, stp, mais je pense que je vais… Vous laisser en famille. Je crois que je tombe mal » Et ce fut à ce moment-là que Dwayne lacha une bombe qui offusqua probablement toutes les personnes présentes, y compris Leahna. Elle savait qu’il était parfois – souvent – irrespectueux avec les filles, mais il savait aussi que lorsqu’il était un minimum sérieux, il pouvait être un gentleman. Nina n’avait pas l’air de le voir de la même façon et pour le coup, on ne pouvait que la comprendre. La Sigma mu ne savait pas trop ce qui la choquait et ne savait pas non plus si tout ça était vrai ou bien si Dwight avait juste joué au con. L’arrivée du paternel qui était une grande première pour Leah n’arrangeait rien, surtout pour elle. Elle n’avait pas l’habitude de la présence d’un homme dans une famille. L’entendre crier et s’énerver ne rassura pas non plus la jeune fille, la replongeant immédiatement quelques années en arrière lorsque son père battait sa mère. La seule chose qui rassurait Leahna était qu’au moins, lui, n’avait pas l’air saoul. Le pire arriva lorsque Dwight la planta littéralement au milieu de tout ce joli monde pour rejoindre son frère. Elle ne pouvait pas lui en vouloir, mais ça ne l’empêchait pas de rester dans son coin avec de plus en plus l’envie de partir un peu comme une voleuse. Elle ne faisait pas partie ni d’une famille, ni de l’autre et ne supportait pas se trouver au milieu de discussion qui ne la concernait pas.

Leahna fixa l’Eta Iota qui avait l’air totalement désemparé. Elle comprenait petit à petit que tout ça était vrai, hormis le fait que ce soit Dwayne le père de cet enfant. Dans un sens, elle se sentait soulagée pour Nathan, mais dans un autre elle se demandait comment Nathan, lui, le prenait. Normalement, au lieu de se trouver là, avec la petite amie de son meilleur ami, elle devrait tenter de le calmer lui. Connaissant trop bien Nathan, elle se doutait que cette nouvelle ne devait certainement pas l’enchanter et que les jours, voir les semaines à venir, n’allait pas être de tout repos. Sans s’y attendre, une voix grave et ferme s’adressa à elle, faisant accélérer son cœur. Elle devait se calmer, mais avoir le père de son petit ami en face d’elle pour la première fois dans un moment pareil n’était pas ce qu’elle avait espéré. Elle le regarda, les traits légèrement crispés. Elle saisit la main de l’homme de maison en écoutant ce qu’il lui disait. "Bonjour, tu es Leahna je présume. Meïly m'a beaucoup parlé de toi. Je m'appelle Damon, Damon Young, le père des jumeaux. Je suis ravi de faire ta connaissance et excuse nous pour ce piètre spectacle que nous venons de t'offrir. J'espère que mon fils se comporte bien avec toi. N'hésite pas à le mater si jamais il te fait des misères, c'est un bon garçon, mais il est ... Comme il est on va dire." La Sigma mu ne se sentait absolument pas rassurée et priait un dieu auquel elle ne croyait pas pour que Dwight revienne. Enfin, elle ne répondit qu’un simple « Enchantée » bien trop impressionnée et mal à l’aise pour ajouter quoi que ce soit. Leahna était incapable de bouger, alors qu’ordinairement, elle aurait voulu elle aussi soutenir Nina. Cette dernière était entourée de ses parents et la blondinette ne se contenta que de la regarder, lorsque Dwight revient avec son frère. Ce dernier avait l’air toujours autant énervé, mais finis par faire ce que lui avait demandé son père : « Anna, Peter, je m’excuse pour ce que j’ai dit, je ne le pensais pas » Leahna le fixa alors qu'il se dirigea vers sa mère, embrassant la joue de celle-ci, comme pour s'excuser pour son comportement. Elle s’attendait à ce qu’il s’excuse aussi auprès de Nina, mais il n’en fit rien, ne lui adressant qu’un regard noir. Tout ça était beaucoup trop compliqué pour la jeune anglaise et dans l’angoisse, s’adressa à Dwight « Je vous laisse en famille. Ca ne me regarde pas tout ça. Je repasserai un autre jour. » Elle ne voulait pas entendre Nina qui confirmait sa grossesse et n’était pas non plus capable de revivre des cris, de l’énervement et de la colère. Elle embrassa Dwight et se dirigea vers la porte d’entrée « Tu salueras tout le monde pour moi ».


***

DWAYNE

"Qu'est ce t'as Dwayne ? Qu'est ce qui t'as pris de réagir comme ça et de parler à Nina de cette façon, devant les parents en plus. Désolé Bro' je sais que c'est ma faute ce malentendu j'aurais pas du m'emporter comme ça, mais j'ai vraiment cru que vous deux ça c'était fait. Bref c'est totalement ma faute donc excuse moi. Mais pourquoi ce coup de colère ? Je croyais que t'en avais rien à foutre d'elle ?"

« T’as entendu la même chose que moi, non ? Cette fille elle m’obsède et en même temps elle me tape sur les nerfs. Elle fait sa vie tranquille, elle pense pas aux autres. C’était déjà compliqué de me dire qu’elle vit avec McCoy, mais là c’est l’eau qui fait déborder le vase. Ok j’aurais pas dû lui parler comme ça, mais c’est sorti tout seul. Elle rend dingue cette fille. Elle était déjà classée comme inaccessible, mais pas impossible à avoir, sauf que là avec un môme en plus en 15 secondes, tous les espoirs que j’avais, naïvement, s’envolent. C’est quand même une putain de championne, non ? Il n’y a que Nina Palmer pour enlever les espoirs d’un mec en 15 secondes. » Plus calme, il reprit « On devrait redescendre avant que ça ne tourne en cyclone. Puis ta meuf t’attend, la pauvre »


HRP: Désolée j'ai la flemme de faire deux rp, donc j'ai pnjisé Dwayne et j'ai donné la réponse au dialogue avec Dwight. Au pire, vous pouvez le pnjiser aussi.
Kenny, j'ai laissé la fin vague au cas où tu voudrais que Dwight lui demande de rester ou quelque chose du genre, mais vu qu'elle angoisse elle avait au moins cette idée là en tête.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Baby... BOOM ! (Dwight)   Mer 20 Aoû - 12:43

HRP: Ce rp est découpé en deux parties. La première, Damon L. Young. Le père des jumeaux Dwayne et Dwight. La seconde. Peter Palmer, père de Nina S. Palmer et ex-mari de Anna W. Palmer.

Visage et coupe de Damon L. Young

Une pièce, deux verres, deux hommes, des rires, un billard. Voila comment je profitais de ma journée de congé bien mérité. Le programme de ce soir était d'ailleurs plus que rempli, mes fils me faisait la joie d'aller voir jouer le Heat de Miami, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas partagé un petit moment privilégié avec eux. J'avais chargé Dwight d'aller demander à sa mère de s'occuper des places, j'avoue qu'aujourd'hui je n'avais pas envie d'enfiler mon complet et faire jouer mes relations pour avoir des places de dernières minutes. Je savais que Meïly allait sortir avec Anna pour faire du shopping, autant faire d'une pierre deux coups. Naturellement, j'avais prévenu mon fils d'être assez malin et ne pas le dire à sa mère que la demande venait de moi, sinon le match nous passait sous le nez. J'avais dans l'idée d'embarquer mon grand ami et compère de toujours Peter, qui était présent avec moi dans la pièce, mais aussi Aryan, mon filleul ainsi que Dwayne bien sur, mon rejeton. Ce match promettait d'être grandiose. Autant le dire, j'arborais un sourire naturel en ce jour, oui j'étais d'excellente humeur, et j'avais aussi prévu d'emmener ma charmante épouse prendre un repas en tête avant le match. Exceptionnellement celui-ci était à une heure avancée, j'aurais donc bien deux heures à consacrer à ma belle avant de partir avec les petits. Naturellement, c'est une surprise. Je suis sur qu'elle pense que j'ai pris cette journée pour me reposer, non, je l'ai prise pour profiter de mes proches. J'avais posé un autre week-end aussi, et j'avais pris la peine de vérifier son propre planning, je voulais l'emmener faire un petit voyage, pas très loin d'ici, histoire de pouvoir profiter sans avoir nos garnements ou nos responsabilités dans les pâtes.

"Ahh Peter, si tu savais comme je salive d'avance de ce petit Week-end avec Meïly. J'en ai marre du boulot en ce moment ! J'ai juste envie de profiter de ma petite femme. Je laisse les gosses à la maison, l'entreprise au placard et il n'y en aura que pour elle et son merveilleux bikini !"

"Toujours aussi amoureux de ta femme après toutes ces années à ce que je vois."

"Toujours ! Et j'ai intérêt surtout, elle me tuerait sinon. Je me demande d'ailleurs comment tu as réussi à rester en vie avec une femme comme Anna..."

Oh oui, nos épouses avaient un caractère bien à elle. Sirotant mon verre je regardais mon ami, qui contrairement à moi il est vrai, n'a pas toujours été fidèle à sa femme. Je respecte énormément Peter, mais il sait que j'ai été le premier à lui faire la leçon lorsque Anna l'a quitté. Je ne savais pas qu'il l'a trompait ainsi, mais au final, il en a payé les pots cassés et je ne peux pas lui enlever, malgré que son geste soit impardonnable, que maintenant il se rachète une conduite. Nous traînons souvent ensemble, parfois le temps d'un verre, parfois le temps d'un repas. D'autres fois quand j'ai besoin de lui sur des cas compliqués à l'entreprise. C'est un homme qui a toujours joué et jouit d'une grande estime à mes yeux. L'entreprise Young en est là aujourd'hui en grande partie grâce à lui. C'est plus qu'un ami à mes yeux, au même grade que sa famille, je considère la sienne comme la mienne. J'ai d'ailleurs la mauvaise manie de toujours couver la petite dernière, dans l'ombre bien sûr, elle ne le sait pas, en fait j'ai l'impression que Nina non pas qu'elle ait peur de moi, mais je crois qu'elle n'est pas très à l'aise en ma présence.

Il faut dire que je ne suis pas l'archétype même du bon samaritain tout souriant, exception aujourd'hui. Enfin, en pleine discussion avec Peter, qui me racontait ses déboires sur le fait que sa petite fille chérie lui manque, il me glissait sans aucune subtilité qu'il voyait une femme de temps à autre. Cette femme, je la connais plus que bien puisqu'il s'agit d'Isobel McCoy, une ancienne camarade de promo, en revanche je n'ai pas eu le loisir de la revoir après tout ce temps. Enfin selon Peter, elle était magnifique. Tant mieux, de toute façon, aucune femme ne peut arriver à la cheville de ma belle Meïly. Ahhhh le bon vieux temps de Wynwood où nous faisions les 400 coups chez les Pi Sigma avec les Rho Kappa. Il parait que nos fils ont plutôt bien pris la relève. Je faisais donc part à Peter du programme de la soirée suite à cette conversation, il était au moins autant enchanté que moi à l'idée d'emmener nos fils pour cette soirée. Une fois nos verres terminés, je proposais à Peter de descendre en bas le temps de nous faire une petite collation, Meïly n'allait plus tarder à rentrer, et je devais lui parler de l'organisation de la soirée. Descendant les escaliers, je remarquais que nous arrivions tous au même moment, et quel moment s'il vous plaît.

J'entendais Dwight s'exciter et je le voyais auprès de Dwayne. Mes yeux se posaient aussi sur la petite Nina, ainsi que sur ma femme, Anna et ... Une petite blonde dont le prénom m'était inconnu sur le coup, mais dont je faisais le rapprochement immédiat. Leahna, la petite amie de Dwight, oui je crois que c'est ça. C'est ça en fait, la mémoire me revient puisque Meï m'en avait parlé. Cependant je ne lui offrais strictement aucune attention puisque mon rejeton venait de lâcher une énormité. Un équivalent entre la bombe atomique et un tsunami. Je me décomposais sur place presque autant que Peter qui venait de blêmir et prendre 50 ans d'un coup.
Nos femmes s'énervaient, la voix de Peter se faisait entendre, pour ma part j'analysais le tout, surtout Dwayne en fait, qui semblait pris d'une colère monstrueuse. Je comprenais alors rapidement que tout cela était un malentendu, en revanche la façon dont Dwayne parlait commençait à m'inssuporter. Je n'élève jamais la voix après mes fils, c'est quelque chose de très rare, j'ai toujours laissé couler leurs petites bêtises, les protégeant de leur mère et ses crises d'hystéries. Je comprenais dans un sens, elle avaient leur caractère sur son dos bien plus que moi. Pour ma part je ne les voyais que peu, du coup j'étais beaucoup plus laxiste plus tolérant, mais il y a une chose que je ne tolère pas, c'est le manque de respect. Encore moins sous mon toit et envers un membre de sa famille. Ici Dwayne venait d'être cruellement irrespectueux envers l'ensemble des Palmer, surtout Nina, et envers sa propre mère. Peter fulminait envers mon fils, je ne peux que le comprendre. Je posais ma main sur son épaule, il comprenait par ce geste que je prenais la relève. Ma femme n'eut d'ailleurs pas le temps de me demander d'intervenir que ma voix fusait.

"Oh Dwayne, fais attention comment tu parles et à qui tu t'adresses tu veux."

J'étais sec et horriblement autoritaire dans le ton que j'employais. Je ne supportais pas parler ainsi à mon fils. Cependant je ne m'attendais pas à ce qu'il continue sur sa lancée, et de quelle façon ... Décontenancé et totalement surpris par le manque d'éducation de mon fils. Je ne prenais pas le temps de réfléchir, pas plus que Nina d'ailleurs. Dwayne pour sa part repartait vers sa chambre je pense. J'avoue avoir pris un léger temps avant d'intervenir, bien trop perturbé par la réaction de mon enfant, les dires de Dwight et la tête de Nina qui se décomposait sur place. En tout cas, c'était la goutte d'eau, il avait été trop loin.

"DWAYNE !! Je te préviens qu'on a en pas fini ! Tu vas venir et t'excuser IMMÉDIATEMENT !! Si c'est moi qui monte t'attraper je te garanti que tu vas le regretter !! Tu te crois où et tu prends pour qui pour parler ainsi aux Palmer ? Et à ta mère en prime !! Reviens la !!!"

La colère fulminait, je voyais Dwight près de Leahna, un bien triste spectacle pour cette petite. J'aurais aimé lui montrer une autre image de notre famille pour le coup. Enfin je la laissais pour le moment, mon attention était encore trop portée sur cette situation rocambolesque. Dwight prit alors la parole. Je lui lançais un regard froid à lui aussi, mes nerfs commençaient cependant à descendre peu à peu.

"Ce n'est pas à toi de t'excuser Dwight, ramène le. Dis lui qu'il a 5 minutes pour se calmer et descendre s'excuser platement de son comportement. Je ne lui en laisse pas une de plus sinon c'est moi qui monte, et tu sais ce qu'il va se passer. Lui aussi. Va le chercher."

Mes yeux quittant mon autre fils, je reportais mon attention sur ma femme, vêtu de sa superbe robe, qui commençait à craquer et s'en prenait à Nina. M'approchait d'elle, je prenais la parole d'une voix douce, extrêmement calme, le genre de voix que je n'offrais qu'à mon épouse. Mes mains se posant sur ses frêles épaules, je sentais qu'elle n'était pas bien du tout.

"Chérie, calme toi, Nina n'a rien à voir la dedans pour le coup, et elle ne le pense pas tu le sais parfaitement. Elle a agit sous la colère, comme tu es en train de la faire. Puis je pense que c'est juste un énorme malentendu tout ça."

Suite à cela je lui proposais de s'asseoir, regardant Nina je lui faisais un sourire qui se voulait compatissant. Je prenais la parole envers elle.

"Je vais m'assurer que ce genre de chose ne se reproduise pas Nina. Tu peux compter la dessus."

Bon je savais qu'avec Dwayne ça allait être dur, mais il allait devoir se tenir un carreau sous notre toit, il n'a pas le choix. Mes yeux se reposèrent alors sur la petite blonde qui se faisait discrète. La pauvre, quelle piètre image des Young elle a du avoir aujourd'hui. Je m'étais alors approché d'elle, c'est drôle, elle était toute petite, ce qui la rendait encore plus adorable. C'était donc elle la petite qui avait apparemment calmé le comportement de Dwight. Je ne sais pas si je dois lui offrir une médaille ou une tombe, et je ne sais pas si je dois la plaindre ou la féliciter. Enfin je dis ça, mais je suis exactement comme Dwayne et Dwight sont, enfin j'étais pareil à leur âge, ce n'est plus le cas maintenant. Lui tendant une main pour la saluer ma voix s'éleva. Calme, ferme, mais un minimum accueillante.

"Bonjour, tu es Leahna je présume. Meïly m'a beaucoup parlé de toi. Je m'appelle Damon, Damon Young, le père des jumeaux. Je suis ravi de faire ta connaissance et excuse nous pour ce piètre spectacle que nous venons de t'offrir. J'espère que mon fils se comporte bien avec toi. N'hésite pas à le mater si jamais il te fait des misères, c'est un bon garçon, mais il est ... Comme il est on va dire."

C'est à ce moment là que j'entendais la voix de Anna, elle parlait à Nina et c'est vrai qu'au final, nous ne savons pas comment cette situation est arrivée. Laissant Leahna avec un simple "Fais comme chez toi, tu es la bienvenue ici." mais poli et respectueux, je retournais près de mon épouse. Peter lui aussi était près de sa fille et son ex-femme. Nous attendions tous que Nina nous en dise plus sur tout cela.

Seconde partie:

Tenue et coupe de Peter

Nous étions tranquillement posé avec Damon autour d'un billard et d'un bon verre. Je ne buvais pas un verre d'alcool pour ma part, je reprenais le volant de ma moto pour la suite, autant éviter les frayeurs donc. Nous discutions de tout et de rien, je lui racontais mes petites misères, ou plutôt mes petits caprices concernant Nina et le fait que je me plaignais de ne pas passer plus de temps que ça avec elle. Oui je suis un père poule et alors ? J'ai assez perdu de temps de part le passé où j'ai délaissé mes enfants au profit de mon travail et mon ancien style de vie. Cependant ça c'était l'ancien moi. Le nouveau Peter n'avait plus rien à voir. Plus stable, plus disponible, plus serein. J'avais même commencé à fréquenter Isobel un peu plus souvent que d'ordinaire. Je dois dire que cette femme me plaisait, beaucoup, mais je savais aussi que je ne pouvais pas vraiment m'aventurer vers ce terrain étant donné que c'est la mère de Nathan, le petite amie de ma fille, et je doute fort vu leur caractère qu'ils acceptent que nous nous fréquentions.

J'ai dans l'idée que Nina me ferait la crise du siècle... Enfin nous descendions tranquillement vers la cuisine et le salon, Damon m'avait fait part du programme de la soirée et je dois dire que l'idée d'aller voir un match de NBA avec toute la petite troupe masculine me ravissait. L'idée était exquise. Dans le bas des escaliers, nous arrivions donc au même moment que tout le reste de la famille en fait, exception pour un visage que je reconnaissais comme étant celui de Miss Montgomery. Une de mes élèves en somme. C'était la petite amie de Dwight. Je ne la connaissais pas plus que cela, et pour le coup je m'en fichais totalement vu que Dwight avait lâché une bombe. Mon visage se transformait d'un coup, mes traits se durcissaient et je prenais 50 ans d'un coup. Mes yeux se posant alternativement sur le regard revolver de Anna, ma présence ne devait pas l'enchanter, et sur Nina qui semblait déconfite.

"Dwight c'est quoi cette histoire ?"

Mon ton était très sec, et comme tout le monde nous attentions une réponse, et ce fut le principal intéressé, ici Dwayne, qui se permit de répondre, et de quelle façon s'il vous plaît... D'ordinaire je ne dis jamais rien aux enfants concernant leurs charmailleries, mais Nina m'avait déjà parlé du fait que Dwayne était infect avec elle. Je pensais que c'était juste de bonne guerre, que ce n'était que des histoires d'enfant, mais voyant la colère noire dans laquelle Dwayne était entré et l'insolence de ses propos, je ne pus rester calme.

"Hola Dwayne, fais attention à qui tu parles tu veux !"

Une main se posa alors sur mon épaule. La colère que j'éprouvais était grande, tout comme ma surprise. J'adore ce gamin, c'est un enfant bien élevé, pleins de principes et de valeurs, tout comme ses parents. Je pourrais comprendre quelques litiges avec Nina, mais rien ne justifie qu'il parle ainsi de ma fille en la faisant passer pour la dernière des catins. Je laissais alors faire Damon, le connaissant parfaitement et sachant que Dwayne allait se prendre la soufflante du siècle. Mon attention se reportait directement sur ma fille maintenant, je n'accordais pas beaucoup d'importance à mon ex-femme sur le coup. Je la saluais bien entendu poliment, et avec le respect que je lui dois, mais nous n'avions pas la tête à nous faire la conversation pour le coup, trop préoccupé par Nina. Damon avait aussi calmé sa femme qui semblait tout autant énervé. La pression redescendant doucement, je me demandais ce qui était passé par la tête de Dwayne pour agir ainsi. Toujours fâché contre lui, j'étais cependant plus calme, maîtrisant mieux mes émotions pour me tourner vers ma fille. Ma main sur son épaule, je m'adressais à elle d'une voix douce, à la suite de Anna.

"Oui ma chérie, c'est quoi cette histoire ?"

J'espérais que c'était surtout une énorme blague. La perspective de savoir ma fille enceinte, à 19 ans, en pleine construction de sa vie, ne m'enchantait absolument pas. L'idée même de l'envisager était tout bonnement impensable. L'observant, elle était étrangement docile, ce qui n'était absolument pas son genre, elle qui est d'ordinaire pleine d'énergie et au moins aussi caractérielle que sa mère. Enfin, j'attendais maintenant, une fesse assise sur le haut du canapé, les bras croisés, la réponse de ma fille.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Baby... BOOM ! (Dwight)   Dim 17 Aoû - 20:52

HRP: Ce rp est découpé en 3 Parties. La première ou c'est Dwight. La seconde c'est Meïly Young, sa mère. La dernière, Anna Palmer, la mère de Nina.


Partie 1: Dwight Young.

« Moi j’suis pas étonnée. Li aurait pu être miss monde, il l’aurait juste utilisée et puis jetée. C’est son truc à ton frère. C’est juste un gros pervers sans respect. »

Je fusillais Nina du regard. Autant j'étais toujours gentil avec elle dans le fond, compatissant et toujours "protecteur" dans l'ombre bien sur, autant qu'elle parle mal de mon jumeau n'était pas quelque chose d'acceptable. Surtout qu'elle n'a jamais fait le moindre effort pour le connaître véritablement. Avouons après que Dwayne n'a jamais fait non plus l'effort d'être à peu près civilisé avec Nina. Enfin maintenant je savais pourquoi, il est maladroit, et c'était sa façon à lui de lui montrer son intérêt. C'est juste que Nina n'est clairement pas le genre de fille qui est réceptive à ce genre de chose. Dommage pour nous, enfin lui contrairement à moi ne s'est pas cassé les dents contre le mur, je l'envie dans un sens. Ma voix s'éleva alors, étrangement froide, glaciale, c'était sûrement la première fois que je parlais avec une telle intonation à Nina. Je n'étais pas méchant et je ne l'agressais pas. J'étais juste ... Différent.

"Qu'est ce que tu sais de lui au final Nina ? Tu n'as jamais essayé de voir plus loin que le bout de ton nez concernant Dwayne. C'est toujours comme ça avec toi. Tu juges sans connaître. Libre à toi, laisse moi juste te dire que derrière le gros pervers irrespectueux comme tu dis, il y a un mec en or, bourré de valeur, et bien plus précieux à tous les niveaux que tu ne le penses. Tu n'as juste pas la fibre pour comprendre les mecs comme nous, donc ne dis pas du mal de lui en ma présence. T'es assez maligne pour te douter que tu vas te prendre un mur. En plus si il est comme ça avec toi c'est parce qu'il ...."

Je me stoppais net, conscient que j'avais failli lâcher la bombe du siècle !! Je pense que Dwayne m'en aurait voulu à mort, pourtant ça n'aurait en rien changer la situation. Nous continuons donc notre discussion et j'apprenais alors que Nina était enceinte. Je ne pouvais contenir mon émotion quand j'apprenais que c'était mon frère le géniteur. C'est donc à ce moment là que j'avouais à Nina les sentiments de mon frère pour elle. Je pense que ça elle ne s'en doutait absolument pas. D'ailleurs en parlant de lui, il venait d'arriver. Je sautais limite dans tous les sens suite à la nouvelle de Nina et m'empresse de lui en faire part. C'est à ce moment là qu'il arriva mais quand je voyais l'expression de son visage, Nina qui tentait vainement d'en placer une et surtout la bourde exceptionnelle que je venais de faire en lâchant ça très fort, devant tout le monde qui débarquait en même temps qui plus est. Je prenais conscience que j'avais fait une énorme erreur. Un peu honteux je n'avais maintenant plus le temps d'en placer une entre ma mère, mon père, Nina, Anna et Peter. D'ailleurs je me prenais une claque derrière la tête par Nina, je la regardais d'un air désolé, je ne l'avais pas volé celle-la puis j'ajoutais.

"Bah j'y peux rien moi, l'euphorie tu comprends !" ajoutant ensuite à voix basse un brin moqueur. "T'as demandé après ta mère, pas après ton père ma belle..."

Suite à cela, la discussion prit une tournure que je qualifierais de dramatique. Du coup je m'étais réfugié dans les bras de Leahna qui était la pour une raison toujours obscure. Le ton montait, je voyais Dwayne en colère, terriblement en colère même, à un point qu'il franchit une barrière de non respect que je ne soupçonnais qu'à moitié. J'étais choqué qu'il parle ainsi à Nina en présence de nos parents. En dehors je dis pas, mais là y'avait maman ET papa surtout. Puis Peter et Anna était la. Merde Dwayne pourquoi tu le prends aussi mal ? Même ma mère n'arrivait pas à l'arrêter. Je n'écoutais plus qu'à moitié, Nina avait failli lui sauter à la gorge et sérieusement pour le coup je ne pouvais pas lui en vouloir. Je comprenais dans un sens la colère de mon jumeau, mais la c'était quand même démesurée la façon dont il s'était adressé à elle. Regardant Leahna je lui disais à voix basse.

"Excuse moi, je monte le voir c'est pas normal. Va auprès de Nina, je pense qu'elle aura besoin de soutien."

Passant près de l'ex Eta je posais ma main sur son épaule, pour une fois j'étais véritablement sincère, et je n'avais pas mon sourire de fanfaron, j'étais vraiment inquiet.

"Pardon Nina, excuse le. Il ne le pensait pas. Je vais le voir. Désolé pour tout ça. Vraiment. Leah est là si t'as besoin. Je vais m'occuper de Dwayne et je redescends histoire de pas te laisser en galère avec nos vieux."

Oui je n'étais pas toujours constamment chiant et con avec Nina. Même si elle ne nous considère pas ainsi, et que souvent on fait tout pour l'emmerder, elle est notre amie d'enfance. Des amis, on en a peu Dwayne et moi dans le fond, et malgré ce qu'elle peut penser, elle fait partie de la courte liste de ce qui compte pour nous. Maintenant j'ai fait le deuil de mes sentiments pour elle et j'ai pardonné, je suis passé à autre chose, notamment grâce à la petite blonde qui était à l'entrée et vers qui je me dirigeais. Lui déposant un baiser sur la joue je lui disais dans le creux de l'oreille.

"Je reviens très vite, excuse moi de t'abandonner comme ça, mais la il doit vraiment pas être bien. Au passage, mon père sait qui tu es. Je te présenterai une fois tout ça calmé."

Je montais ensuite vers les escaliers et m'adressant à Peter, Anna et mes parents je disais à voix haute.

"Peter, Anna, excusez le, il ne pense pas tout ça, c'était sous la colère, puis tout est ma faute dans ce malentendu. Puis y'a une raison à sa colère ... Bref je peux pas en dire plus, mais ne lui en voulez pas trop, okay ? D'accord Mam ? Je pense que la dans l'immédiat, y'a plus important."

Je tentais d'apaiser un peu la tension car mon père venait d'entrer dans une colère noire, c'était rare, et ma mère était restée figée sur place, ne sachant comment réagir tellement elle était elle aussi choquée par les propos de Dwayne. Peter et Anna en revanche n'avait relevé qu'à moitié vu que mes parents étaient immédiatement intervenus. Je montais donc les escaliers quatre à quatre et ouvrait la porte de Dwayne. Je la refermais doucement puis m'approchant de lui je lançais calmement.

"Qu'est ce t'as Dwayne ? Qu'est ce qui t'as pris de réagir comme ça et de parler à Nina de cette façon, devant les parents en plus. Désolé Bro' je sais que c'est ma faute ce malentendu j'aurais pas du m'emporter comme ça, mais j'ai vraiment cru que vous deux ça c'était fait. Bref c'est totalement ma faute donc excuse moi. Mais pourquoi ce coup de colère ? Je croyais que t'en avais rien à foutre d'elle ?"

Observant mon frère, j'attendais silencieusement sa réponse, ou plutôt le coup de canon qui risquait d'arriver.



Partie 2: Meïly Young.

Coupe et Visage de Meïly Young

Tenue de Meïly

Mes talons claquaient contre le sol, j'arrivais dans ma demeure en compagnie de Anna. L'après-midi avait été riche en émotion, nous avions fait les boutiques, parler de tout et de rien, surtout de nos enfants en fait. J'avais remué ciel et terre pour avoir les places que Dwight m'avait demandé. J'ai même du aller à l'autre bout de la ville pour ça. J'ose espérer que mon rejeton me fera au moins l'honneur d'embrasser sa mère pour ça. Enfin je ne rêve pas trop. Je poussais donc la porte d'entrée d'un air satisfait, j'étais plutôt joyeuse je dois dire pour le coup. Je ne travaillais pas aujourd'hui, j'étais avec mon amie, mes enfants ne me faisait pas trop de misère, par miracle mon mari était présent, oui j'avais décidément tout ce qu'il faut pour que cette journée soit bonne. De plus, je venais de croiser Leahna, la petite amie ravissante de mon fils à l'entrée. Je l'invitais à entrer avec nous.

"Leahna, tu vas bien ma chérie ? Ne reste pas là, viens, il doit être à l'intérieur en train de faire je ne sais quoi."

Un sourire sur les lèvres j'entendais Anna lui poser la question que je mourrais moi même d'envie de lui poser.

"Dwight ne t'en fais pas trop voir de toutes les couleurs Leahna ? Tu as bien du courage pour supporter un de ces garnements, déjà nous il arrive à nous épuiser en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Courage à toi en tout cas."

Je tendais l'oreille histoire d'écouter ce que Leahna allait répondre quand j'arrivais devant la porte d'entrée que j'ouvrais, c'est la que j'entendis Dwight hurler dans la maison d'un air euphorique.

"Pouuuahh il est la le négrooo ! One shot Bro' t'as pas le temps !! Par contre Maman va t'arracher quand elle va savoir que t'as foutu Nina en cloque !!"

"Comment ça Dwayne a mis Nina enceinte ? C'est quoi cette histoire Dwight Young ?"

Anna tout comme moi prenait déjà la parole, cherchant après Nina. Pour ma part je sentais le sang me monter, mon coeur battait à mille à l'heure. Mon estomac se retournait dans ma poitrine. Comment ça Dwayne a mis Nina enceinte ? Mais qu'est ce que c'est que cette histoire ? Je ne savais même pas qu'il avait ce genre de relation avec Nina. Je la pensais en couple et rangé. Mes yeux cherchaient ma filleule, c'est une fille pourtant tellement sérieuse et appliquée, il y a forcément une explication. Je la voyais et au moment où je voulais prendre la parole, c'est Dwayne qui le fit.

"Ohhh on se calme. Je comprends rien, mais j’ai jamais couché avec Nina et si j’en avais eu l’occasion je me serais au moins offert le luxe de m’en rappeler."

Je tournais mes prunelles vers mon rejeton, je ne m'occupais pas de son insolence habituelle, pour le coup j'étais bien trop soulagé de ne pas apprendre qu'il avait fait la bêtise de mettre une fille enceinte, qui plus est Nina. Mon visage avait pris 20 ans de plus d'un coup sur le moment, mais je n'eus pas le temps de laisser la pression redescendre que Dwayne lâchait un coup de canon.

« Avec tout le respect que je vous dois, Peter et Anna, tout le monde n’a pas la chance de se taper Nina Palmer. Sur ce, bon amusement, moi j’vais pieuter »

Mon sang ne fit qu'un tour, un "hannn" furieux sorti de mes lèvres. Indignée je regardais mon mari, Peter, Anna et surtout Dwayne.

"Dwayne ! On n’en a pas fini !" je continuais sur ma lancée. "Reviens ici, TOUT DE SUITE !!!"

Et là mon petit rétorqua, énervé, sans que je ne puisse rien dire de plus sur le coup.

« C’est bon, j’ai jamais couché avec elle et j’ai foutu aucune fille enceinte. Destress. C’est juste Dwight qui a loupé des cours de compréhension dans sa jeunesse, ou Nina qui se goure dans les prénoms de tous les mecs qu’elle se ferait… Ou alors elle pense tellement à moi qu’elle ne peut s’empêcher d’appeler Nathan Dwayne. Bref, bonne nuit et félicitations à la jeune maman et aux futurs grands-parents »

Je regardais Dwayne déconcertée, jamais mon fils n'avait parlé de la sorte. Je sais qu'il a un mauvais caractère parfois, et j'ai remarqué que Nina c'était sujet sensible, mais je ne pouvais pas imaginer une seule seconde qu'il puisse être aussi irrespectueux, sous mon toit, devant Peter et Anna qui plus est. Ils sont comme sa famille, que dis-je, ils SONT sa famille. Je ne comprenais pas mon garçon et pour le coup j'étais tellement désemparée que je regardais mon mari en disant d'un air choqué et mon fils partant pour je suppose, sa chambre.

"Damon ! Fais quelque chose nom de Dieu !!"

Mon mari était au moins aussi déconcerté que moi, mais lui contrairement à moi fit entendre sa voix d'homme. Je ne l'avais que rarement vu en colère, très rarement même. Lui qui passe toujours les frasques de ses fils, ne les grondant qu'à moitié, bien trop complice et proche d'eux, pour le coup je sentais bien qu'il était de mon côté, et j'étais un peu rassurée je dois l'avouer.

"DWAYNE !! Je te préviens qu'on a en pas fini ! Tu vas venir et t'excuser IMMÉDIATEMENT !! Si c'est moi qui monte t'attraper je te garanti que tu vas le regretter !! Tu te crois où et tu prends pour qui pour parler ainsi à Peter, Anna et Nina ? Reviens la !!!"

Peter semblait en colère lui aussi, Nina idem, je ne peux que les comprendre. La surprise se lisait sur le visage de Anna qui était comme moi totalement surprise et choquée. Ce fut alors Dwight qui prit la parole, à mon grand étonnement.

"Peter, Anna, excusez le, il ne pense pas tout ça, c'était sous la colère, puis tout est ma faute dans ce malentendu. Puis y'a une raison à sa colère ... Bref je peux pas en dire plus, mais ne lui en voulez pas trop, okay ? D'accord Mam ? Je pense que la dans l'immédiat, y'a plus important."

Je regardais Dwight d'un air furieux. J'étais très en colère pour le coup mais il est vrai qu'il y avait plus important. Je laissais mes sacs tomber, Nina en avait rajouté une couche aussi mais je ne pouvais pas lui en vouloir d'être fâchée envers Dwayne, par contre je n'aimais pas sa façon de parler ainsi de lui. Regardant ma filleule d'un air particulièrement mauvais, elle savait que quand j'étais en colère, dur de me calmer.

"Dois-je comprendre que tu as honte des Young Nina Palmer ?"

Oui, je l'avais appelé par son prénom et son nom, avec une voix froide. Ne comptez pas sur moi pour me calmer présentement. D'ailleurs pour une fois, ce fut mon mari qui intervint.

"Chérie, calme toi, Nina n'a rien à voir la dedans pour le coup, et elle ne le pense pas tu le sais parfaitement. Elle a agit sous la colère, comme tu es en train de la faire. Puis je pense que c'est juste un énorme malentendu tout ça."

Je sentais les mains de mon mari autour de mes épaules. Il exerçait une sorte de massage, il a toujours fait ça pour me détendre, il faut dire que ça marchait. Je regardais alors Nina puis reprit la parole d'un ton plus calme ce coup-ci.

"Pardon ma grande, je me suis énervée contre toi je n'aurais pas du. C'est l'émotion. Comprends moi. J'ai pris 10 ans d'un coup."

Lui offrant un sourire timide, je pensais que tout cela se terminait mais ce ne fut pas le cas car Anna prit la parole.

"Nina rassure moi, tout ça ce n'était qu'un malentendu n'est ce pas. Tu n'es enceinte de personne ? D'ailleurs, pourquoi tu voulais me voir, ça avait l'air tellement pressant."


Troisième partie: Anna W. Palmer

Tenue de Anna

Coupe de Anna

Nous rentrions de notre après-midi shopping avec Meïly. La journée ne fut pas longue et au contraire très distrayante. Gustaf étant encore en train de jouer les chimistes à la maison, préférant ses éprouvettes à une sortie avec moi, je passais donc la journée en compagnie de ma grande amie. Ma fille non plus n'étant pas vraiment disponible pour sa mère depuis quelques temps, je ne pouvais pas compter sur Aryan pour m'accompagner. A la limite j'aurais pu attendrir Shawn, j'y songerai la fois prochaine. Nous étions devant l'immense demeure des Young, endroit où près du portail nous croisions Leahna, la petite amie de Dwight mais aussi la meilleure amie de mon fils. J'aimais beaucoup cette petite malgré le fait que je n'avais pas le luxe de la croiser autrement que dans ce genre de circonstance fortuite. La regardant, Meïly et moi même lui faisions la conversation. Je brûlais d'envie de savoir pour ma part si Dwight n'était pas trop un sale chenapan avec elle. Non pas qu'il soit turbulent comme garçon, mais Dieu qu'il peut être chiant quand il a envie celui-la. Enfin je dis ça mais j'adore les petits Young, ils sont comme mes fils.

"Dwight ne t'en fais pas trop voir de toutes les couleurs Leahna ? Tu as bien du courage pour supporter un de ces garnements, déjà nous il arrive à nous épuiser en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Courage à toi en tout cas."

Suite à cela nous entrions enfin dans la demeure, je me demandais ce que Nina avait. Elle avait l'air en bonne santé au téléphone mais il m'a semblé qu'elle avait l'air ... Contrarié. Je ne l'ai pas eu directement puisque c'est Dwight qui parlait, mais pour qu'elle vienne jusqu'ici sachant l'amour inconditionnel qu'elle porte aux Young, qui soit dit en passant, son des parents, je me doute que c'est assez urgent. J'espère qu'elle n'a pas encore fait une immonde bêtise. Non, je ne pense pas, elle a l'air relativement calme et stable en ce moment. Mon Dieu je parle de ma fille comme si c'était une détraquée mentale. Enfin en arrivant dans la maison, j'entendais Dwight lâcher ce qui était pour moi l'équivalent de la bombe atomique.

[/color]"Qu'est ce que j'ai entendu ? Ou est Nina ? Je veux la voir. TOUT DE SUITE !!"[/color]

C'était la première phrase me venant à l'esprit. Je n'étais pas remontée, j'étais paniquée. Je voulais une explication. Comment ça ma fille est enceinte. Puis comment ça Dwayne est son père. Je voyais mes yeux se poser sur Peter... Mais qu'est ce qu'il faisait ici celui-la. La colère monta d'un cran quand je vis mon ex-mari. Dans un sens je ne devrais pas être surprise, Damon est son meilleur ami depuis l'enfance, je ne vois pas à quoi je pouvais m'attendre... Je n'avais toujours pas digéré dans le fond son comportement envers moi, bien qu'il semblerait avoir repris une certaine contenance, et qu'il soit devenu un homme plus stable et moins frivole. J'avais parfois gratté quelques informations ça et là à mes enfants quand ils allaient le voir, et il semblerait qu'il soit dans une autre dynamique. C'est déjà ça, je préfère le savoir ainsi que toujours fidèle à lui même. Enfin je vois dans ses yeux, lorsque ceux-ci se posent sur moi, qu'il a changé. Soit. Mon attention fut de toute façon accaparée par Dwayne qui venait, mais d'une façon tout bonnement irrespectueuse de mettre fin au malentendu il semblerait, causé par Dwight. Ces gosses auront ma peau. Meïly je vais t'offrir une médaille. Je retire ce que j'ai dit, mes fils sont des anges. En revanche, la colère fulmine, jamais Dwayne n'avait parlé comme ça, en tout cas pas devant nous. Je savais que Nina et lui c'était un peu la gueguerre, mais je pensais que c'était enfantin, pas que c'était si ... Si méchant.

"Nan mais Oh! Dwayne !"

Mais je n'eus pas le temps d'intervenir que les voix masculines se faisait entendre, particulièrement celle du petit Young, et lorsque je vis Nina se lever vers lui je lui lançais un regard tellement noir, qu'elle comprit de suite que si elle terminait sa phrase, elle brûlait sur place. Ce qui ne l'empêcha pas de dire une immondice aussi. Je la regardais, je comprenais sa colère, bien sur que je la comprenais, Dwayne avait été un petit salaud sur le coup, mais je savais que ses parents n'allaient pas laisser passer ça, Peter non plus apparemment.

"Tais toi Nina, n'en rajoute pas."

J'avais été ferme, ce que je pensais être des broutilles d'enfant ne le sont donc pas. Je ne sais pas ce qu'il se passait entre eux mais Meïly était totalement décontenancée, et ce fut Damon qui, pour la première fois depuis très longtemps, c'était mis en colère. La pauvre Leahna assistait à ce pitoyable spectacle. Meïly n'arrivait pas à se calmer, à tel point qu'elle lança une phrase à sa filleule, ici ma fille. Je la comprenais dans un sens, mais Nina n'avait fait que se défendre des attaques de Dwayne, nous même aurions réagi de la sorte. Dwight prit alors la parole, nous expliquant que son frère n'était pas dans son état normal, et il s'excusait à sa place. Je ne souriais pas à Dwight, au contraire, mon visage était en colère, je ne comprenais pas le manque de respect de Dwayne et si il y a bien quelqu'un qui doit venir s'excuser de son coup de colère, c'est bien lui. Je ne pense pas qu'il déteste foncièrement Nina, bien au contraire, il était toujours le premier à la taquiner, à la chercher, je suis même certaine qu'il l'adore dans le fond. Après tout, ils ont grandi ensemble. Cependant la il avait été trop loin. N'accordant maintenant plus d'importance aux Young mais à ma fille, je reprenais mes esprits me rappelant le pourquoi de sa venue. Je m'approchais d'elle, lui faisant une légère caresse sur la joue comme pour apaiser sa colère de tout à l'heure.

"Nina rassure moi, tout ça ce n'était qu'un malentendu n'est ce pas ? Tu n'es enceinte de personne ? D'ailleurs, pourquoi tu voulais me voir, ça avait l'air tellement pressant."

J'avoue que d'un côté, j'appréhendais sa réponse. J'ose espérer qu'elle n'était enceinte de personne. Dwight a peut être crée un quiproquo mais je ne sais pas pourquoi mon sixième sens de mère me disait que je n'étais pas au bout de mes peines aujourd'hui. Je regarde ma fille, oui, définitivement je connais ce visage, ce petit air un peu trop calme à mon goût. Nina fait toujours cette tête quand elle va m'annoncer une tornade.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Baby... BOOM ! (Dwight)   Dim 17 Aoû - 18:16

"Mais tu sais pas toi, t'as oublié, bien sur que ma mère elle nous dresse !! Elle a pas le temps ! Si on fait les malins on se fait trucider !! Donc clairement ouais ma mère est une exception. Concernant maintenant le sac de riz qui te sert de copine, promis j'éviterais, après tout t'as pas tort elle est mignonne, je me demande bien pourquoi Dwayne l'a largué d'ailleurs. Par contre Amber même si c'était ta meilleure copine, rien à foutre je l'ai prise en grippe elle ! C'est ma victime tu vois."

Devais-je vraiment relever l’attitude de Dwayne ? Je ne le supportais pas et ce qu’il s’était passé avec Li ne m’étonnait pas vraiment. Même si il a fallut que l’eau passe sous les ponts pour que j’arrive enfin à la voir comme une fille digne de ce nom, actuellement elle avait tout mon respect et mêmes mes encouragements au sein de la confrérie. Cependant, je n’en faisais plus partie, mais je n’avais pas non plus l’impression que Jenny la prenne en grippe donc à mon sens, tout irait bien pour la jeune Taiwanaise. Dwight avait l’air d’accepter de foutre la paix à Li, mais pas à Amber. Je m’en fichais éperdument de cette fille qui à mon sens n’avait rien à faire chez les filles. C’était à peine si elle savait la constitution exacte et intéressante d’un corps masculin et surtout, si elle savait comment s’en servir. Elle passait son temps à dessiner sur ses ongles, alors que d’autres préféraient s’offrir des manucures de niveaux professionnelles. Chacun son truc.

« Moi j’suis pas étonnée. Li aurait pu être miss monde, il l’aurait juste utilisée et puis jetée. C’est son truc à ton frère. C’est juste un gros pervers sans respect. »

Dwight s’intéressa ensuite à la raison de ma venue. Je ne savais pas vraiment qu’en lui disant, ça allait créer le plus gros quiproquo du monde. Je lui avais effectivement confirmé que j’étais belle et bien enceinte. Lorsqu’il me demanda si c’était de Nathan, j’avais roulé les yeux. C’était quoi cette question débile ?

"Non c'est ton frère ducon ..."

Evidemment, j’étais loin de me douter que Dwight allait faire fonctionner qu’un dixième de la totalité de son cerveau. Je ne pouvais pas voir son frère en peinture et pourtant, il arrivait encore à croire que j’étais sérieuse quant à l’identité du père. Depuis plusieurs mois maintenant, J’avais trouvé un équilibre parfait dans ma relation avec Nathan au point que nous ne nous disputions presque plus. Presque. Les chiens restaient toujours un sujet tabou me concernant, mais j’arrivais à faire avec avec le temps, heureusement, même si l’idée de les envoyer à la fourrière me traversait l’esprit bien trop souvent à mon goût. La réaction de Dwight me laissait totalement sans voix.

"WOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO JE LE SAVAIS !!!! Je le savais que t'allais craquer !!!! Tu peux pas résister à un Young comme ça !"

Je papillonnais des yeux d’incompréhension, me demandant s’il était sérieux et tenta de reprendre :

« Mais … » sauf qu’il enchaina, tout heureux et presque fier de son frère pour une raison totalement fausse :

" En plus il m'a dit qu'il était amoureux de toi ! C'est sûrement pour ça qu'il était aussi chiant avec toi ! Purée j'hallucine tu vas avoir un gosse !! De mon frère en plus !!"

Le début de sa phrase me laissa vraiment perplexe, il se fichait de moi ou il le faisait exprès ?

« Quoi ? » elle hésita en entendant la suite de la phrase et tenta de reprendre « Non mais… »

Quand finalement, le pire arriva et Dwight n’hésita pas une seconde pour sauter sur son frère qui n’avait pas l’air d’y comprendre quoi que ce soit. Assise sur le bord du divan, j’enfuyais mon visage dans mes mains quand mes parents et ceux des jumeaux arrivèrent avec la discrétion légendaire du pi sigma.

"Comment ça Dwayne a mis Nina enceinte ? C'est quoi cette histoire Dwight Young ?"


« Ohhh on se calme. Je comprends rien, mais j’ai jamais couché avec Nina et si j’en avais eu l’occasion je me serais au moins offert le luxe de m’en rappeler. »

J’hésitais à m’imposer quand la réflexion de Dwayne me choqua nette. Je tournais la tête vers lui « Dwayne, ta classe légendaire m’épatera toujours, vraiment » Je me tournais ensuite vers son frère à qui je donnais une tape derrière la tête « non, mais tu te sers de ton cerveau parfois, toi ? ton frère, putain. TON FRERE ! » et d'un ton plus bas, je repris « En plus tu te serais bien retenu de me dire que mon père était là aussi! »

Alors que ma mère était à deux doigts de passer ses nerfs sur moi, Dwayne l’ouvrit à nouveau

« Avec tout le respect que je vous dois, Peter et Anna, tout le monde n’a pas la chance de se taper Nina Palmer »

Sur le coup, je ne pouvais que ressentir la haine profonde que j’éprouvais pour ce mec. De toute façon, avec des réflexions du genre, c’était dur de l’apprécier. Je me levais du fauteuil dans le but d’aller lui en coller une. « Putain, mais toi j’vais te … » Au même moment Leahna me rattrapa afin de m’empêcher de faire sans doute une grosse erreur. Finalement, je finis par lâcher :

« Non mais c’est Dwight qui m’a pas laissé le temps de m’expliquer. Si vraiment j’étais enceinte de ce…. » (connard, salop, crétin, débile, goujat, pervers, bouffon…) ma mère m’adressa un regard voulant bien me faire comprendre que si je continuais, j’allais moi aussi passer un sale quart-d ‘heure, je repris néanmoins, laissant l’insulte de côté « … de lui j’aurais pas pris la peine d’en parler et j’aurais avorter comme on jette un vulgaire papier brouillon qui sert à rien ou pire, dont on a honte » Au final, je glissais mes mains dans mes cheveux, de chaque côté de ma tête, appuyant mes coudes sur mes cuisses.

« Pour l'intimité on repassera ... Enfin, bon courage ... C'est la merde la.»

Je relevais la tête vers lui et lui adressais un sourire jaune:

« Merci à toi d'y avoir contribué »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Baby... BOOM ! (Dwight)   Dim 17 Aoû - 11:06

Baby... Boom
...

ft toute la clique



La soirée d’hier, je l’avais passée en partie avec Aryan. Il m’avait montré ses nouvelles découvertes musicales et ses progressions sur ses logiciels qui l’aidaient à manier la musique. Il pouvait la transformer, la déformer, la changer, la ralentir ou l’accélérer. Il pouvait aussi jouer sur les voix de chaque personne et offrir ainsi des effets. Il pouvait même les améliorer et tout ça, rien qu’avec un logiciel sur un macbook. Après, j’avais terminé la soirée dans un bar plutôt branché que Simon connaissait bien et qu’avec le temps qui passait, je finissais par connaître aussi. C’était toujours l’ambiance, les jolies filles, la musique et au final il ne nous fallait pas grand-chose de plus. Rentré chez lui à passé 6h du matin, je m’étais réveillé laissant encore le Pi sigma dormir, je m’étais douché et j’avais changé de fringues puis était reparti en direction de ma propre maison. Encore à moitié réveillé, j’attendais que le feu passe rouge, au volant de ma voiture, complètement dans la lune. C’est grâce au klaxon de la voiture juste derrière moi, que je remarquai qu’il était temps pour moi d’appuyer sur l’accélérateur et surtout, de rejoindre mon lit pour terminer ma nuit. La sonnerie de Star Wars annonçant l’arrivée de Dark Vador résonnait dans la voiture : ma mère. Je décrochais pour voir ce qu’elle me voulait, et finalement elle m’annonçait juste qu’elle allait faire du shopping avec Anna. Elle me précisa toutes les personnes encore présentes à la maison et toutes en raccrochant, je grimaçais. Je n’avais pas compris le but de son appel, si ce n’est pour s’assurer que j’étais toujours en vie.

Je garais la voiture dans l’allée, à côté de celle de Dwight et, lunettes de soleil sur le nez, j’en sortis pour rejoindre la porte d’entrée. Dans le salon, mes yeux se posèrent directement sur Dwight qui sautait dans tous les sens comme un gamin à qui on venait d’apprendre qu’il allait passer son après-midi dans un zoo à nourrir des animaux. J’eus à peine le temps de poser mon regard sur Nina qu’il s’approcha de moi, heureux comme un pinçon. Je le regardai sautiller dans tous les sens en essayant de comprendre "Pouuuahh il est la le négrooo ! One shot Bro' t'as pas le temps !! Je le regardais, sceptique et puis le coupait une première fois dans son enthousiasme afin qu’il m’explique ce qui lui prenait « Oooh. Calme Zébulon, je comprends rien » Je regardais Nina qui avait l’air plus mal à l’aise qu’autre chose et je compris vite que c’était pas elle qui allait m’aider à comprendre. Finalement, il reprit « Par contre Maman va t'arracher quand elle va savoir que t'as foutu Nina en cloque !!"” La dernière partie de sa phrase me fit froncer les sourcils. C’était quoi ces conneries ? Je regardais mon frère avant de lui demander « Mais t’es pas bien, toi ? » au même moment, ma mère, celle de Nina et tout le reste de la maison fit son apparition "Comment ça Dwayne a mis Nina enceinte ? C'est quoi cette histoire Dwight Young ?" . Je lançais un regard noir à mon frère avant de tenter une explication qui n’aurait déjà même pas avoir lieu à ma mère « Ohhh on se calme. Je comprends rien, mais j’ai jamais couché avec Nina et si j’en avais eu l’occasion je me serais au moins offert le luxe de m’en rappeler. » Je m’adressais ensuite à Anna, Peter et en même temps à l’eta iota « Avec tout le respect que je vous dois, Peter et Anna, tout le monde n’a pas la chance de se taper Nina Palmer » Blasé, je repris « Sur ce, bon amusement, moi j’vais pieuter » Avant même que je n’atteigne le haut de l’escalier, ma mère m’interpella « Dwayne ! On n’en a pas fini ! » et énervé je répondis « C’est bon, j’ai jamais couché avec elle et j’ai foutu aucune fille enceinte. Destress. C’est juste Dwight qui a loupé des cours de compréhension dans sa jeunesse, ou Nina qui se goure dans les prénoms de tous les mecs qu’elle se ferait… Ou alors elle pense tellement à moi qu’elle ne peut s’empêcher d’appeler Nathan Dwayne. Bref, bonne nuit et félicitations à la jeune maman et aux futurs grands-parents » terminais-je sur un air totalement faux, bien trop dégouté et blasé pour rester Là.

.► BAUDELAIRE
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Baby... BOOM ! (Dwight)   Lun 11 Aoû - 1:04

Je ne rebondissais pas sur ce qu'elle avait dit par rapport à sa connerie qui était apparemment plus grosse que la mienne. Nous avions toujours eu un égo surdimensionné elle et moi, mais je lui ai toujours dit qu'au jeu de qui a la plus grosse, c'est forcément moi qui gagne. Bien sûr ici j'étais loin de me douter que j'allais me faire exploser et à plate couture. Nous parlions donc maintenant de Li. L'ancien poubelle de mon frère comme j'aimais l'appeler. Bah oui nous étions des ordures selon elle, et les ordures, on les vide à la poubelle non ? Regardant alors Nina avec un sourire en coin vu la bêtise à laquelle je songeais.

Elle enchainait sur le fait que l'on se faisait dresser par ma mère nous les Young. Mais elle sait pas elle ... Notre mère c'est pas Anna, Anna elle est tolérante, ma mère elle a pas le temps. Si on fait les fanfarons, ce que nous faisons toujours d'ailleurs, on se fait tuer. Bon maintenant on fait les cowboys, mais c'est parce qu'on a grandi, petit, on en a pris des raclées avec Dwayne quand on faisait n'importe quoi. On voit que Nina n'a pas passé beaucoup de temps chez nous pour avoir oublié ça. Sentant un tressaillement dans ma voix, je parlais comme un petit garçon fragile à la jeune fille, n'hésitant pas à accentuer la chose.

"Mais tu sais pas toi, t'as oublié, bien sur que ma mère elle nous dresse !! Elle a pas le temps ! Si on fait les malins on se fait trucider !! Donc clairement ouais ma mère est une exception. Concernant maintenant le sac de riz qui te sert de copine, promis j'éviterais, après tout t'as pas tort elle est mignonne, je me demande bien pourquoi Dwayne l'a largué d'ailleurs. Par contre Amber même si c'était ta meilleure copine, rien à foutre je l'ai prise en grippe elle ! C'est ma victime tu vois."

Disais-je avec un ton d'excitation dans la voix. Après quoi, la jeune femme et moi parlions du fait que Nina avait apparemment fait une énorme bêtise. Contre le seuil de la porte la jeune fille attisait deux fois plus ma curiosité, je laissais mon esprit chercher, chercher et encore chercher ce qu'elle aurait pu faire de si grave pour qu'elle ait peur de le dire à sa mère, et qu'elle ne l'ait d'ailleurs pas dit à Nathan non plus. Sous le coup de la plaisanterie, je lui lâchais un "quoi ? t'es enceinte ?" mais ça c'était le truc le plus improbable du monde, jamais Nina Palmer ne tomberait enceinte comme ça, je veux dire, on parle de cette chieuse, de la fille qui se braille tout le temps, qui fait ses caprices de princesse. Enfin, plus que tout ça, on parle d'une fille relativement sérieuse, avec de l'ambition, impossible qu'elle prenne une décision aussi inconsidérée surtout à notre âge. Non impossible.

« Euh… En plein dans le mille. Tu vois, j'ai gagné...»

Je me tenais contre la porte et la je manquais de tomber tellement j'étais surpris. Je lâchais un.

"QUOI ?? T'ES VRAIMENT SÉRIEUSE EN PLUS ????? OOOOOOHHHH Putain c'est CHAUUUUUUDDDD !!! CHAUUUUUUUUUUUUD T'ES DANS LA MERRRRDE !!!"

Je n'arrivais pas à me calmer, c'était tellement invraisemblable, c'était tellement inimaginable comme situation que je peinais à reprendre mon sang froid. M'agitant alors dans tous les sens je m'approchais d'elle puis l'observant je disais d'une voix quelque peu, incertaine.

"C'est Nathan le père ?" demandais-je avec toute l'insolence de la planète, je sais que Nina n'a pas toujours été très chaste et noble, parfois très frivole, donc je demande on sait jamais ...

"Non c'est ton frère ducon ..." ajouta l'Eta d'un ton sec.

"WOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO JE LE SAVAIS !!!! Je le savais que t'allais craquer !!!! Tu peux pas résister à un Young comme ça !"

En fait c'était tellement une nouvelle de dingue que j'en croyais pas mes oreilles, j'étais loin du compte, mais je ne le savais pas sur le coup, car je repensais à ce que Dwayne avait dit.

" En plus il m'a dit qu'il était amoureux de toi ! C'est sûrement pour ça qu'il était aussi chiant avec toi ! Purée j'hallucine tu vas avoir un gosse !! De mon frère en plus !!"

C'est le moment que choisissait Dwayne pour entrer dans la pièce. J'allais vers lui en courant. La situation n'avait rien de drôle, parce qu'il allait se faire décapiter, mais moi j'étais partager entre le rire et la surprise. Passant mon bras autour de son cou je lâchais d'un ton jovial.

"Pouuuahh il est la le négrooo ! One shot Bro' t'as pas le temps !! Par contre Maman va t'arracher quand elle va savoir que t'as foutu Nina en cloque !!"

J'avais parlé relativement fort, et je n'avais pas remarqué sur le coup que beaucoup de monde était arrivé derrière nous. En l'occurrence ma mère, Anna, et Leahna, ainsi que Peter et mon père. Tiens Leah est la ? Je ne savais pas qu'elle devait venir.

"Comment ça Dwayne a mis Nina enceinte ? C'est quoi cette histoire Dwight Young ?"

Regard de tueuse, voix de Dark vador, ça craint mes aïeux, ça criant un max !!!! J'entendais déjà Anna qui en rajoutait une couche aussi !

"Qu'est ce que j'ai entendu ? Ou est Nina ? Je veux la voir. TOUT DE SUITE !!"

Anna semblait remontée, Peter et mon père arrivait aussi. Je montrais alors Nina du doigt près du canapé. Je ne sais pas pourquoi mais sur le coup, j'étais pris d'un énorme élan de solidarité pour l'Eta Iota. Mais genre, VRAIMENT. Parce que la c'était la grosse merde. Tout le monde venait de débarquer en même temps ... Je regardais Nina et lâchais doucement en allant près d'elle.

"Pour l'intimité on repassera ... Enfin, bon courage ... C'est la merde la."

Aussi et après cela j'allais tout de suite près de Leahna, évitant soigneusement ma mère, Anna, mon père et Peter qui venait aussi d'entrer en trombe dans la pièce en laissant chacun leur voix pénétrer la salle. Je sens que ça va être mouvementé ici. J'embrassais Leahna furtivement et discrètement.

"Je ne m'attendais pas à te voir, ça fait plaisir, mais la je crois que tu arrives pas au meilleur moment... Quoique ça dépend comment on voit la chose"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Baby... BOOM ! (Dwight)   Dim 10 Aoû - 20:50





Alors que j’attendais qu’on vienne m’ouvrir, rien que le fait d’imaginer le scénario de devoir tout annoncer à ma mère devant Meily, Dwight et toute la clique Young, me filait presque la nausée, mais au même moment le Pi sigma fit son apparition. Il m’invita à entrer tout en écoutant mes plaintes quant à ma mère toujours fourrée chez lui ou plutôt le fait que je devais absolument lui parler. Alors qu’il se moquait de moi, je ne relevais pas ses réflexions, hormis la dernière à laquelle je ne pouvais m’empêcher de répondre :

« Ouais, mais la mienne de surprise est beaucoup plus grosse que la tienne. Je te bas, Young et à plate couture, crois moi » terminais-je en lui adressant un sourire.

Habituellement, j’aurais fait ça par égo surdimensionné, mais cette fois-ci, j’aurais préféré qu’il gagne à ce petit jeu du « mon cheval est plus grand que le tien ». J’entrais dans la maison et gonflais les joues, déçue de devoir encore attendre madame la ministre. Je continuais la discussion avec Dwight sur son côté emmerdeur de première. Il n’y avait qu’à voir avec les deux asiatiques chez les EI, elles en prenaient vraiment pour leur grade :

« En même temps, ton frère est casse couille pour deux, alors forcément que t’as été clément. Et arrête de parler comme ça de Li, elle a changé depuis sa période KO. En plus elle est toute mignonne. Amber elle sert à rien, je sais même pas pourquoi elle est chez les EI elle ressemble à rien cette fille » Je roulais les yeux au ciel quant à sa connerie qui servait de conclusion à sa phrase « Je ne suis pas chiante, je m’exprime, moi. Puis comme je répète souvent à mon père, les femmes de caractère d’aujourd’hui sont les femmes de pouvoir de demain. Regarde ta mère ! Elle vous balade comme elle veut toi, Dwayne et ton père. »

Il en venait enfin au fait : nos mères. Je ne savais toujours pas où était la mienne, mais lorsqu’il me proposa un échange entre les deux matriarches de nos deux familles, je relevais la tête furtivement.

« Non ça va, c’est gentil. Remarque, ta mère elle rêverait de m’avoir comme fille, je ne suis pas aussi chiante que ça, j’enchaine juste un peu les conneries, mais bon avec le temps on se blinde. Fin j’espère que la mienne est assez blindée pour ce que j’ai à lui annoncer, haha »

Il se décida finalement à appeler sa mère au téléphone. En attendant, je déposais mon sac contre le pied du divan. Il déposa son portable et m’invita à m’asseoir sur celui-ci. Une fois de plus, j’affichais une moue blasée de devoir tout le temps jouer à cache-cache lorsque j’avais besoin d’elle.

« Euh non merci, j’espère pas rester des heures, je dois annoncer ma grande nouvelle à Nathan aussi, c’est tout de suite moins drôle. »

Lorsqu’il prononça le mot « enceinte », je fronçais les sourcils. Il était marqué sur mon front ou quoi ? Finalement, ma perplexité se transforma rapidement en un visage grimacé voir même coupable qui voulait clairement annoncer la couleur.

« Euh… En plein dans le mille » je marquais une pause puis repris « Tu vois, j'ai gagné...» ponctuais-je en faisant allusion aux surprises un peu plus tôt dans la conversation
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Baby... BOOM ! (Dwight)   Dim 10 Aoû - 14:30


Tenue de Dwight

Tout en descendant les escaliers qui allait me mener à la cuisine, je passais ma main derrière ma tête, légèrement courbaturé, le réveil était plus difficile que je ne le pensais. J'avoue ce matin j'avais fait n'importe quoi, ou plutôt la veille. J'étais sorti avec Leahna, pour une fois il n'y avait que nous, et nous étions rentrés tard, bien sur chacun de notre côté, madame ne voulait pas venir à la maison par peur de croiser ma mère ... J'arrivais donc dans la grande cuisine, simplement vêtu d'un pantalon d'où mon boxer dépassait. Un t-shirt ? C'est quoi ça ? Entrant dans la pièce je n'étais pas surpris d'y trouver Anna avec ma mère en grande discussion. De ce que je comprenais, ça ne parlerait pas boulot, mais bien de trucs de mégères dont elles ont le secret. Je n'étais plus étonné de voir Anna ici, la mère Palmer étant la meilleure amie de ma mère, elles trainaient toujours ensemble, surtout depuis que mon enseignante d'économie vit à Miami. Je m'approchais de ma mère à qui je faisais un baiser sur la joue pour la saluer et faisait de même avec Anna, au final, c'est un peu comme une tante pour moi. Cependant ma mère me lançait un regard qui voulait tout dire.

"Dwight, tu peux pas t'habiller un peu plus que ça ? C'est vulgaire, et remonte moi ton pantalon ! Il ne faudrait quand même pas à ton âge que ce soit moi qui t'habille ? Imagine si nous avions des invités."

Je regardais ma mère, ne relevant pas vraiment ce qu'elle disait parce que je m'en fichais complètement en fait, je buvais seulement mon verre de Yop.

"J'y penserai Mam, promis, mais la c'est Anna donc c'est bon !"

Voyant mon sourire en coin qui voulait tout dire, je posais le Yop et allait faire le fayot en lui faisait un calin rempli de faucuïsme.

"Puis tu as la chance d'avoir un fils aussi sexy, toutes les mères en rêve... Puis tu sais ce qu'on dit, telle mère tel fils..."

Le regard de tueuse qu'elle me lança suffit à me faire lâcher ma prise et regarder Anna qui rigolait de la situation. Ma mère me lança d'un ton étrangement sur la défensive.

"Tu veux quoi ? Parce que forcément si tu es comme ça, tu veux quelque chose. C'est toujours pareil avec Dwayne et toi."

Au moins elle était perspicace, c'est déjà ça, puis il faut dire que la je ne faisais pas dans la discrétion.

"Des places pour le match de basket de ce soir. Le Heat reçoit les Spurs. S'il te plait ma petite maman que j'aime. Il m'en faudrait cinq, il paraît que Papa a un créneau ce soir, on voulait y aller avec lui Dwayne et moi, et comme Peter est la, on voudrait embarquer Aryan aussi."

Je lui faisais mes yeux de chien battu, j'appuyais surtout sur la corde sensible de ma mère à savoir mon père, qui n'était quasiment jamais la et ne sortait pas beaucoup avec nous. Mon regard croisait celui de Anna. J'ai cru qu'elle allait me foudroyer sur place. Sa voix n'était pas des plus amicale non plus.

"Peter et Aryan sont là ?"

"Euuh j'ai vu Peter avec Papa tout à l'heure, ça fait un moment qu'il est la je pense, mais pas Aryan, il était avec Dwayne hier, du coup on voulait se faire une sortie entre homme."

Je grimaçais, Anna était au moins aussi flippante que ma mère parfois. Voyant en tout cas qu'elle commençait à plier au fur et à mesure j'ajoutais un "allééé steuplaît dis oui, j'ai pas réussi à en trouver. Toi je suis sur que tu connais du monde pour nous en avoir."

Elle souffla un coup et me dit en se levant.

"Je verrais ça tout à l'heure, mais je ne te promets rien ! Pourquoi tu t'y prends le jour même aussi. Enfin, nous sortons avec Anna, on va faire du shopping, si je peux je te prends tes places."

Je lâchais un sourire satisfait et lui faisait une bise de nouveau, puis montant vers l'étage pour me doucher elle lançait un "Et habille toi nom de Dieu !!" que j'ignorais totalement. Elles étaient donc sorti depuis un moment maintenant, ma douche faite, je redescendais flâner dans le canapé, je n'avais rien à faire, Dwayne ronflait encore et Leah était apparemment occupée. Enfin je fus sorti de mes rêveries par la sonnerie de la porte. Voyant un membre du personnel y aller je lui fis signe que c'était bon et que je m'en chargeais. J'ouvrais alors la porte et tombait nez à nez avec sûrement la personne que je m'attendais le moins à voir, surtout chez moi. Autant voir sa mère est normale, autant elle. Je l'écoute me parler, apparemment elle cherche sa mère. Je l'invite à entrer d'un geste de la main, histoire qu'elle reste pas sur le pallier.

"Bichette ... C'est presque mignon. Entre, elles vont pas tarder à arriver, elles sont parties faire du shopping avec ma mère. Je vais l'appeler, parce que j'attends un paquet surprise moi aussi."

Je prenais mon téléphone dans la main quand ce qu'elle dit me fit arquer un sourcil.

« J’vais finir par être jalouse. Elle passe sa vie ici, t’as pas envie de la renvoyer chez elle, de temps en temps ? Pourtant j’ai ouïe dire que c’était ce que tu faisais de mieux, remballer les gens. « Si tu t’avises d’encore emmerder Li, t’auras affaire à moi Dwight Young, et crois-moi, je vais bientôt devenir très dangereuse, à mon avis. Par contre, Amber je m’en tape »

J'avais bien entendu le ton humoristique de la chose, aussi j'en faisais de même, avec une tête et une attitude de branleur au max, ne retenant pas un rire sarcastique.

"BRRR je meurs de peur Palmer, je tremble de partout tu vois ? Mais maintenant que tu dis ça, j'ai tellement hâte de voir ce que tu vas faire. N'oublie pas que j'ai toujours été clément avec toi à l'époque, mais maintenant c'est révolu tout ça. Puis pour le sac de riz et le transsexuel Thaïlandais, je peux rien te promettre. C'est de l'art tu sais de faire chier son monde ! Et je suis le roi ! Mais tu te débrouilles plutôt bien à ce niveau, la preuve..."

C'était une menace masquée par le rire, mais ça je suppose qu'elle le savait. Puis maintenant, Nina ne m'intéresse plus de la même façon qu'avant, c'est devenu une ... Une quoi en fait ? Amie ? Je pense que oui, enfin je ne sais pas, connaissance quand même pas, c'est presque un membre de la famille pour les Young, même si elle ne nous voit pas du tout comme ça, c'est bien la seule d'ailleurs. En tout cas nous avions réglé ce que nous avions à régler à l'époque et maintenant nous nous entendions relativement bien, c'était cordiale et poli en tout cas. Lui offrant alors mon sourire cristallin j'ajoutais d'un ton toujours aussi humoristique.

"Pour te répondre sinon, c'est ta maman, pas la mienne, débrouille toi avec ! Mais j'avoue que c'est pas l'envie qui me manque des fois, surtout quand elle me fait limite des cours à domicile .... Mais si tu veux je te l'échange contre la mienne ?"

Suite à cela je prenais mon téléphone et appelait ma mère. Je lui expliquais que Nina était la et qu'elle attendait Anna. Ma génitrice me répondait donc qu'elles étaient en route pour la maison, et que dans maximum une dizaine de minutes elles étaient la. Posant mon téléphone et montrant le canapé à Nina je lui expliquais tranquillement.

"Elles vont arriver, dans genre dix quinze minutes grand max. Tu veux boire un truc en attendant ? Et qu'est ce que t'as encore fait comme connerie pour parler d'apocalypse ? Plus j'y pense et plus j'ai du mal à imaginer le pire avec toi tellement t'es capable de faire n'importe quoi, quoique attends ... Tu vas lui dire que t'es enceinte ! AH AH AH AH le truc le plus improbable du monde."

Me posant contre la porte de la cuisine j'attendais sa réponse. Je me demande bien ce qu'elle a encore fait pour que ça ait l'air si urgent... Certainement pas ma dernière allusion qui était ici une énorme blague je tiens à le souligner. Elle a encore dû brûler sa voiture, ou torturer ses chiens, je sais pas vraiment, tromper Nathan peut être ? Non impossible elle est trop love de lui. Mhh pour une fois elle éveille ma curiosité.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Baby... BOOM ! (Dwight)   Mer 6 Aoû - 0:53





Assise par terre au pied du lit, je tentais de retrouver le peu d’esprit qu’il me restait. Une fille normale aurait probablement sauté sur son téléphone et annoncé ce genre de nouvelle au concerné, ou à celui qu’elle aime. Elle l’aurait fait heureuse ou peut-être même apeurée, mais toujours dans l’optique que ce garçon concerné se serait trouvé dans la même galère et ils auraient trouvé une solution à deux. Elle l’aurait appelé dans le but de trouver une solution. Moi, je restais assise là, attendant quelque chose qui ne viendrait uniquement si je le voulais et si je me donnais les moyens de l’avoir : du courage. Mon portable posé à côté de moi, sur le sol, j’agrippais mes cheveux à l’aide de mes doigts, comme si une idée, une solution ou même un retour à la réalité afin de me faire comprendre que tout ça n’était qu’un bête rêve, mais j’étais déjà dans la réalité et elle était bien trop réelle à mon goût. A chaque bruit, chaque son ou chaque claquement de porte dû à un courant d’air à travers chaque pièce de la maison, je sentais mon cœur s’accélérer à l’idée que Nathan fasse son apparition dans la minute qui suit. Il n’était pas con, et moi j’étais une très mauvaise comédienne. Lui dire que tout allait bien alors que j’étais dans un état de perplexité élevé, revenait à lui dire oui oralement accompagné d’un signe de tête allant de la droite vers la gauche signifiant un non. Depuis 48 heures maintenant, j’esquivais presque les discussions, ou évitais même de lui donner l’occasion de comprendre que quelque chose clochait. Dans un moment de courage, très léger, je pris mon portable et commençai à composer le numéro de Nathan, je frôlais le bouton tactile vert de mon iphone, et à peine 1 seconde plus tard, pressais le rouge en le redéposant sur le sol : de toute façon, c’était pas quelque chose qu’on annonçait par téléphone.

Je soupirai, ne sachant pas trop quoi faire. Je ne faisais pas partie de ces filles normales qui s’empressaient d’annoncer ce genre de nouvelle à son copain. J’étais le genre de fille qui préférait ne rien annoncer du tout, afin d’éviter la mise en activité d’un volcan. Nathan allait mal le prendre, c’était évident. Je ne savais pas où ça me menait et peut-être qu’au final, je devrais ne pas en parler, garder ça pour moi et régler ce problème toute seule, mais si plus tard il venait aussi à l’apprendre, j’imaginais que ce serait pire que de lui avouer maintenant. Je voulais l’annoncer, mais à qui ? Jenny, c’était un peu trop simple, Nathan ? C’était beaucoup trop compliqué et finalement, j’optais pour ma mère. C’était pas le mieux, mais c’était pas le pire et puis ça ne serait pas le premier conflit, ça en devient presque une habitude. Sans réfléchir plus longtemps, je me relevais et pris mes clés de voiture pour rejoindre la maison où je vivais, avant. Dans l’allée, je savais déjà que j’allais me prendre un vent, en voyant uniquement la voiture de Gustaff. Je montais les deux trois marches et poussais la porte d’entrée sans la refermer derrière moi, en sachant très bien que je n’allais pas rester ici plus de 2 minutes, top chronos, je fouillais toutes les pièces de la maison, jusqu’à tomber sur le suédois

« Elle est où maman ? »
« Chez les Young »
« Ok merci »
« Bonjour quand même »

Reprenant la direction de la porte d’entrée, je ne me contentais que de répondre d’un simple signe de la main, en guise de bonjour et reclaquais la porte derrière moi. Derrière le volant, la sonnerie de mon portable parvient jusqu’à mes oreilles. J’attrape ce dernier dans le fond de mon sac, et lorsque je compris qu’il s’agissait de Nathan, je sentais mon cœur à deux doigts de louper un battement. Je regardai l’écran de mon portable pendant plusieurs secondes et finis par le laisser sonner, mettant le contact, prête pour rejoindre la grande demeure des Young. Je garais ma voiture devant celle de ma mère, le long de la demeure et rejoignais l’entrée en trottinant. Pressant mon doigt sur la sonnette, j’attendais qu’on vienne m’ouvrir, sursautant lorsque Dwight finit par ouvrir la porte.

« Salut, aujourd’hui je suis un petit agneau perdu sans sa maman et on m’a dit qu’elle était ici, je peux la voir, s’il te plait, en privé ça serait le must, mais je ne voudrais pas trop en demander, non plus » ponctuais-je avec un sourire forcé.

D’un ton détaché, je repris :

« J’vais finir par être jalouse. Elle passe sa vie ici, t’as pas envie de la renvoyer chez elle, de temps en temps ? Pourtant j’ai ouïe dire que c’était ce que tu faisais de mieux, remballer les gens »

J’avais effectivement appris que Dwight prenait beaucoup de plaisir à s’en prendre à Li ou encore Amber. Cette dernière, je m’en tapais complètement, mais j’appréciais vraiment Li. Continuant sur une touche d’humour je continuais :

« Si tu t’avises d’encore emmerder Li, t’auras affaire à moi Dwight Young, et crois-moi, je vais bientôt devenir très dangereuse, à mon avis. Par contre, Amber je m’en tape »


Au même moment, mon portable se fit à nouveau entendre. J’attrapais ce dernier et remarquais rapidement qu’il s’agissait de Nathan et que je ne voulais toujours pas répondre ou du moins, j’en mourrais presque d’envie, mais j’en n’étais pas capable. Je me contentais juste de lui envoyer un texto, comme quoi je le rappellerai (peut-être) plus tard. Je reportais mon attention sur Dwight :

« Bon alors, ma maman chérie, elle se trouve où ? Je dois lui annoncer l’apocalypse »
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Baby... BOOM ! (Dwight)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baby... BOOM ! (Dwight)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baby... BOOM ! (Dwight)
» [Distrib n°1] Baby Boom!
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: