AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 We going from one surprise to the nex -Alex & Pay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: We going from one surprise to the nex -Alex & Pay   Mar 26 Aoû - 15:43

Paytah ∞ Alexandra
Appelle moi Pochette Surprise
D'où est-ce que j'avais trouvé ce talent d'acteur ? Je faisais croire aux filles n'importe quoi. Alex n'avait pas vu que je l'avais vu avant, alors, elle était tombée dans le panneau quand j'avais fait semblant de l'avoir vu pour la première fois de la journée.
Elle sursauta, me fit un sourire et me dit : « Paytah, quelle bonne surprise! Je faisais un crochet par mon casier pour jeter un coup d’œil aux dessins dont tu m'as parlé. ».
Je lui fis un grand sourire puis baissais mon regard vers les dessins. La jeune Khi Omicron avait effectivement les dessins dans ses mains.
Je m'approchais des casiers puis posais ma main au-dessus de sa tête contre les casiers bleus. Je tournais mon visage vers elle, faisant mon regard de dragueur et la saluais en lui demandais de ses nouvelles.
La jeune-fille me répondit par l'affirmative avant de me retourner la question. Je détournais un instant le regard, fixant le bleu du casier avant de dire  de façon nostalgique: « Oh...moi ... ». Je reportais mon attention sur Alexandra avant de continuer en retrouvant le sourire : « ça va ! ».
J'avais passé le pire été de ma vie mais je m'en étais sorti. Je demandais ensuite à Alex en regardant les deux dessins si ils lui plaisaient.
Elle me répondit : « Ils sont merveilleux, merci. ». Je sentais que pour une fois, une visage pâle me disait la vérité. Alexandra n'était pas une Visage Pâle comme les autres. Je me méfiais toujours un peu des Blancs, pour leurs traîtrise sans fin même si j'étais un naïf qui croyait tout ce qu'on lui disait. Mais Alex, je lui faisais confiance les yeux fermés. Cette fille était un véritable trésor, une perle rare. Elle était franche. Je sentais que son compliment était sincère. Je lui fis un sourire charmant avant de lui dire : « Avec plaisir. ».
Je me rappelais du temps que j'avais pris pour dessiner ces portraits. C'était des jours et des jours, des heures et des heures de travail.
Le premier dessin, très réaliste, je l'avais fais sans modèle. Le deuxième, plus simple dans les traits, avait été fait à l'aide d'une vieille photo que j'avais d'Alex.

Alex et moi, on se connaît depuis l'enfance. Elle a été ma meilleure amie quand j'étais encore un gosse à la coiffure de Japonais.
Elle voyageait souvent un peu partout et elle a passé un an dans le Dakota du Sud, surtout à Cheyenne River, ma réserve. Je me rappelles du premier jour où Alex et moi nous nous sommes rencontrés. Elle m'avait rencontré quand j'allais acheter des bonbons dans la petite épicerie de Cheyenne River. J'avais ma coiffure à la Japan Boy.
Je ressemblais d'ailleurs trop à un Japonais avec cette coiffure...Et j'avais encore ma voix d'enfant (oh làlà l'horreur). J'avais des colliers de ma compositions. A cette époque, j'avais le même style que maintenant...Colliers, bracelets...Bon, je n'étais pas encore Catho, alors je ne portais pas de crucifix comme aujourd'hui. Je n'avais pas encore les oreilles percées en plus ! J'étais timide (je le suis toujours d'ailleurs) et je ne savais pas trop quoi lui dire au début. Je me rappelle même des bonbons que j'avais achetés ! C'était des Sunkists, ces petits bonbons colorés. Il y avait des rouges, des jaunes, des oranges, des verts, des violets et des roses. Je me rappelle que j'avais donné à Alexandra un bonbon. Mais on a discuté et on s'est découvert beaucoup de points communs (la timidité, le dessin, la musique).
On a tout de suite accrochés. Comme je n'avais pas beaucoup d'amis (seulement 5 potes garçons) puisque j'étais timide et que j'étudiais beaucoup pour réussir, elle est vite devenu ma meilleure amie. On a passé beaucoup de moments ensembles. On s'amusait bien à embêter nos mamans, à faire quelques bêtises, à courir partout, à jouer tous les deux, à discuter et à s'embêter entre nous. Je lui ai même emmené dans « ma cachette secrète », mon endroit à moi - un endroit calme et paisible- : la rivière. On se connaissait par cœur. J'avais même un faible pour elle. Un grand faible je dirais. Tout me plaisais chez elle. Mais j'étais beaucoup trop timide pour le lui avouer et j'ai préféré me taire à ce sujet. Elle est malheureusement repartie dans un autre pays et je l'ai perdue de vue.
Les années ont passés, j'ai coupé mes cheveux, les ai refait pousser, je suis sorti avec Olathe une Sioux de ma réserve qui me tournait autour et puis j'ai recoupé mes cheveux (enfin Ty les a recoupés) et c'est seulement cette année en 2014 que j'ai retrouvée Alex, un jour où j'étais perdu dans le lycée. Ça m'a surpris de la voir là. Nous avons discutés, heureux de nous retrouver. Je l'ai invité à mon anniversaire et je l'ai à nouveau perdu de vue. On avait quand même contact par SMS (heureusement) et c'est comme ça que j'ai appris qu'elle était en vacances à Boston.

La Alex que j'avais devant moi aujourd'hui avait bien grandi. Elle était devenue une jeune-fille charmante ; en fait elle n'avait pas changé. Elle était toujours aussi jolie, polie, respectable, gentille, intelligente, souriante.
Aujourd'hui elle portait un look de sportive :queue de cheval, sweat aux couleurs de Wynwood, legging noir et baskets au pieds.
J'étais resté un moment plongé dans mes souvenirs, alors, je me tournais vers Alex et je lui lançais  : « Tu fais quoi de beau aujourd'hui ? ».
La Khi Omicron me répondit : «  Oh, rien de bien passionnant, je comptais aller faire un footing dans Miami, et puis après... Je sais pas, peut-être aller à la bibliothèque. Pourquoi? ».
Les flammes de mes yeux devinrent plus vives. Mon regard devint encore plus rougeâtre et une lueur vive l'éclaira. Je baissais mon bras des casiers puis déclarais l'air de rien, sans sourire : « Oh...comme ça...Je me disais que peut-être tu aurais envie de... » J'haussais les épaules en faisant un regard de blasé avant de reprendre : « ...faire un tour avec moi...Je sais pas...sortir...voir Miami... ». Je pris un air mystérieux et je lançais : « Je suis un gars qui réserve beaucoup de surprises tu sais ! ». Je fis un clin d’œil avant de sourire.
Pas question de lui dire ce que j'ai prévu ! Motus et bouche cousue! Je n'avais malheureusement pas eu le temps de l'emmener quelque part après mon anniversaire, mais j'allais rattraper le temps perdu ! J'étais une pochette surprise à moi tout seul. Ma mère aurait pu m'appeler Pochette Surprise au lieu de Paytah.
Je reculais fixant Alexandra de mes yeux bruns rougeâtres, puis je lui lançais : « Mais si tu as déjà quelque chose de prévu... ». Je lui tournais le dos en marchant vers la porte de sortie avant de me retourner brusquement et de dire : «...Tant pis ! ».
Mon lueur de défi éclairait mes pupilles.
Footing, bibliothèque toute seule ou...sortie à Miami avec un meilleur ami d'enfance? Qu'allait-elle choisir?
Je regardais Alex, attendant sa réponse avec mon sourire craquant auquel on ne pouvait rien refuser.

HRP : T'inquiète pas ! Moi aussi je pense ralentir aussi. J'ai voulu raconter un peu le passé, j'ai mis qu'ils se sont rencontrés quand Pay allait acheter des bonbons (bon...pas très original) . Je ne me souviens plus de l'âge où ils se sont rencontrés, donc j'ai mis quand ils étaient enfants (j'ai pas mis d'âge mais Booboo à genre 7 ou 9 ans sur la photo). Dis moi donc si ça te va !
PS : Ce serait bien qu'on fasse un rp passé avec Pay et Alex quand ils étaient petits :beuh: quand tu auras le temps bien sûr et si tu veux évidemment ! :clin:.
Voilà la miss, j'espère que ma réponse te plait.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: We going from one surprise to the nex -Alex & Pay   Dim 24 Aoû - 20:25






we're going from one surprise to the next
Alexandra et Paytah


Je suis rentrée il n'y a pas longtemps. Pourtant, en une seule soirée, j'ai réussi à accumuler les conneries. J'ai volé ma meilleure amie, j'ai bu à m'en soûler, j'ai appelé Sean à la rescousse, j'ai failli tomber dans le coma, j'ai chialé devant lui, je me suis serrée dans ses bras, je me suis laissée embarquer dans sa voiture puis dans sa chambre, alors qu'il était aussi bourré que moi (peut-être un peu moins), j'ai couché avec lui, je l'ai engueulé le lendemain matin. Du coup, j'ai non seulement fait plus de conneries en un soir qu'en une vie, mais j'ai en plus bousillé ma relation avec Sean. Pas que je sois sûre qu'il y ait eu un truc. Mais j'arrête pas d'y penser. Ça me suit. Ça me torture. Ça me tue. J'ai passé la journée d'hier à pleurer dans ma chambre, la tête dans l'oreiller, sans rien manger.

Mais je dois me changer les idées. Je m'habille d'un débardeur noir et d'un legging de la même couleur, avec des baskets colorées et un sweatshirt violet. C'est pas très classe mais c'est les seules choses que j'ai envie de mettre. Et encore, j'aurais pu trouver plus informe. Comme Paytah m'a mis des dessins dans mon casier, je décide de me diriger vers celui-ci. Ça me promènera. Et comme je suis en tenue de sport, j'irai courir dans le parc pendant une heure ou deux après, ça me défoulera. Et je trouve que c'est génial de courir quand on doit réfléchir ou, au contraire, oublier.

Quand j'ouvre la porte de mon casier très ordonné, je trouve tout de suite les deux portraits. Le premier me plaît énormément, le deuxième aussi. Je me trouve, pour une fois, belle. Je me demande où il a bien pu trouver les photos pour les modèles. Je souris, attendrie; je sais que ça a été fait avec soin et amour, et ça me touche.

- Oh Alexandra je ne t'avais pas vue ! Que fais-tu ici ?

Je sursaute et me retourne avec un grand sourire.

- Paytah, quelle bonne surprise! Je faisais un crochet par mon casier pour jeter un coup d’œil aux dessins dont tu m'as parlé.

Il s'approche et se pose nonchalamment contre les casiers, le bras au-dessus de ma tête et le corps tourné dans ma direction. Je rêve ou...il me drague? Paytah, mon meilleur ami d'enfance, me drague? Wouah, y a vraiment des trucs qui ont changé pendant l'été.

- Hey Salut ! Alors comment ça va ? C'était bien les vacances à Boston ?

- Ça va, et toi? Gros mensonge et changement de sujet. bon. Ça commence bien.

Il me répond à son tour. J'espère qu'il n'a pas cramé mon jeu. Ses yeux passent ensuite de mon visage aux dessins que je tiens encore dans la main.

- Alors, ils te plaisent ?

- Ils sont merveilleux, merci, réponds-je honnêtement.

- Tu fais quoi de beau aujourd'hui ?

- Oh, rien de bien passionnant, je comptais aller faire un footing dans Miami, et puis après... Je sais pas, peut-être aller à la bibliothèque. Pourquoi? lui demandé-je, vraiment curieuse.

HRPG:
 


made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: We going from one surprise to the nex -Alex & Pay   Dim 3 Aoû - 1:59

Alexandra Wayland ∞ Paytah Yellow
But where's my legendary shyness?
Vous êtes-vous déjà réveillé avec une détermination que rien ne peux enlever ? Vous êtes vous déjà réveillé en décidant de changer tout de A à Z, comme dans les films où le héros décide de faire une transformation totale pour être meilleur ?
He bien c'est exactement ce qui m'est arrivé aujourd'hui ! J'ai ouvert mes yeux et je me suis levé d'un bond, je me suis longuement regardé dans le miroir et j'ai secoué la tête en me disant que le Paytah aux cheveux longs c'était fini, que le Paytah qui passait son temps à se morfondre en buvant du RedBull c'était fini et que le Paytah qui pleurait Joy et Ty c'était fini.
Alors j'ai foncé, je me suis habillé et je suis parti chez le coiffeur. J'ai demandé tout en soufflant sur la mèche qui cachait mes yeux : « Je voudrais qu'on me coupe les cheveux s'il-vous-plaît. ». Un coiffeur à l'allure d'un gay s'est approché de moi, j'ai reculé et j'ai demandé plutôt que la coiffeuse me fasse ma coupe-on ne sait jamais, je me méfie!-.
La demoiselle qui ressemblait à une Gothique a soulevé mes cheveux et à fait une mine dégoûtée.
Normal : mes cheveux, je ne m'en suis pas du tout occupé pendant 2-3 semaines. En plus, ce ne sont que des faux cheveux. J'avais raccourcis un peu il y a quelques jours la longueur, parce que ces extensions commençaient à me saouler grave : j'avais trop chaud.
Quelques coups de ciseaux plus tard, j'étais redevenu le Paytah d'avant : celui avec les cheveux courts, celui qui ressemblait à un ado de 15-16 ans et qui avait la lueur de joie dans les yeux. La mort de Ty m'a forgé et m'a fait repousser un peu plus mes limites, grandir un peu plus aussi.
Je payais puis j'allais m'acheter de nouveaux vêtements, car c'était bientôt la rentrée.

Après cette séance shopping, j'allais à mon nouvel appartement au volant de mon pick-up bleu que j'avais reçu pour mes 16 ans pour transférer mes achats. J'avais transporté mes affaires de Wynwood jusqu'à mon nouveau chez moi. Je voulais de l'indépendance, je voulais un endroit rien qu'à moi, non pas que Sasha soit un colloc' insupportable, non pas du tout. Ma chienne Eureka somnolait sur tapis du salon et lorsque j'eus franchis le seuil du salon, elle m’accueillit joyeusement.
La fortune de Ty était passée dans cet appart' vraiment trop sympa, dans les canettes de bière et dans les nouveaux vêtements que je m'étais permis d'acheter. Il ne me restait pas grand chose de l'argent de Ty, enfin si quand même mais j'avais utilisé une bonne partie pour mes achats. Ça faisait un peu bizarre d'être dans un appartement tout seul avec son chiot, mais c'était cool, comme si c'était une nouvelle expérience. Je n'avais pas à m'inquiéter de la nourriture : j'étais un cuisinier hors-pair, presque un Chef.

Une fois que j'eus rangé mes achats dans mon armoire, je quittais mon appart' hyper bien rangé pour enfourcher ma moto direction Wynwood High School. Je devais absolument vérifier que je n'avais rien oublié. Je passais dans mon ancienne chambre de PS et je constatais que je n'avais rien oublié.
Comme je n'avais rien d'autre à faire, je me rendis dans les couloirs, mains dans les poches afin de prendre dans mon casier mon médiator.
J'étais vêtu d'un jean noir, d'une chemise à carreaux -dont 2 boutons étaient détachés juste pour le style-et d'un veston gris à bretelle. Mes cheveux étaient coiffés normalement et sur ma poitrine cognait au moindre de mes mouvements mon médaillon avec la croix dessus. A mon poignet droit pendait des bracelets noirs et à mes oreilles brillaient les boucles d'oreilles noires. Je n'avais pas ma montre aujourd'hui ce qui était très rare.
Une fois devant mon casier, j'ouvris la porte et chercha des yeux mon médiator dans mon casier impeccablement bien rangé. Je suis un garçon ordonné. Si d'un coup, je deviens désordonné, c'est que quelque chose de terrible m'est arrivé : par exemple la mort de Ty et le départ de Joy m'ont plongés dans le désordre, l'indifférence totale, la boisson, les fêtes, la fénéantise absolue et la crasse. Mais aujourd'hui je renaît (enfin presque, depuis quelques jours je me reprend en main). Fini la casquette de marijuana offerte par Miss Pretty (une fille que j'ai rencontré à une soirée) et les soirées alcoolisées qui virent à la bataille !

Je referme mon casier puis range le médiator vert dans ma poche. Je me remets en marche dans les couloirs, souriant de toutes mes dents aux filles au passage. Le PS trop mignon, trop cool et trop orgueilleux est de retour !
Soudain je m'arrête net. Mon sourire s'évanouit et mes lèvres s’entrouvrent légèrement, laissant apparaître mes dents de devant qui viennent toucher celles du bas. Mes yeux bruns ont repérés Alexandra Wayland, mon amie d'enfance qui ouvre son casier.
Je tourne les talons et file me cacher derrière les casiers, espérant qu'elle ne m'a pas vu. Après être resté quelques secondes sans bouger, j'ose regarder discrètement ce qu'Alex fait. J'avais glissé des dessins pour elle il y a quelques jours et elle devait les avoir trouvés. Je voudrais savoir si ce que je lui ai dessiné lui plaît mais...je suis trop timide pour lui demander, même si j'ai passé 1 an avec elle dans le Dakota.

Après une longue hésitation, je décide de passer à l'action. Il faut bien oser dans la vie, non ?
L'air de rien je me remets à marcher dans les couloirs. Je passe tout près d'Alexandra genre « Je ne t'ai pas vu » puis je freine au dernier moment avant de me retourner et de faire : « Oh Alexandra  je ne t'avais pas vu ! Que fais-tu ci ? » comme la personne la plus surprise du monde.
Je suis un bon acteur, non ?
Je m'avance près d'elle, pose ma main sur des casiers pour m'appuyer contre eux, relève la tête et lance joyeusement avec un grand sourire : « Hey Salut ! Alors comment ça va ? C'était bien les vacances à Boston ? ».
Mes yeux bruns glissent du visage d'Alexandra vers les dessins et je lui demande plus sérieusement: « Alors, ils te plaisent ? ».
J'ai vraiment une appréhension sur ce que la Khi Omicron pense de mes dessins. Je mes ai fais en m'appliquant, surtout le premier qui est très réaliste.
«Tu fais quoi de beau aujourd'hui ? », demandais-je après que la brunette m'est répondu, avec un courage absolument extraordinaire.
C'est bien la première fois que je ne prend pas d'inspiration pour poser une question, ni que je n'hésite pas en chemin, ou encore que je parle sans bégayer.
Étonnant mais pourtant vrai !
Aujourd'hui je suis déterminé et rien ne peux m'arrêter.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: We going from one surprise to the nex -Alex & Pay   

Revenir en haut Aller en bas
 
We going from one surprise to the nex -Alex & Pay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We going from one surprise to the nex -Alex & Pay
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» Baptême surprise de Petite Plume.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: