AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Hey! What's up? Joy & Paytah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Hey! What's up? Joy & Paytah   Mar 22 Juil - 0:13

Paytah ∞ Joy
A thousand silhouettes dancing on my chest
Les paroles de Joy Crawford étaient les meilleures que j'ai entendu après la disparition de Ty. Elles étaient justes, réfléchies et encourageantes. Elle m'avait convaincu.
Enfin...presque. Le lion de la vengeance était toujours tapi en moi. Je voulais tout de même me venger. Mais pour l'instant cette idée sommeillait. Doucement. Les paroles de Joy avaient englouti ce projet horrible pour le moment.

Puis, je lui dis : « Tu as des paroles pleines de sagesse pour une Visage Pâle...Et c'est très bien. Je téléphonerais à la police, en espérant qu'il arrêtent enfin ce bandit recherché depuis des années. ». J'avais été sincère dans mes paroles. Les paroles de Joy étaient sages. Mais...
Le lion de la vengeance était toujours là.
Joy semblait un peu surprise que je l'appelle Visage Pâle, mais c'est ainsi que nous appelons les Blancs, nous Amérindiens.
Je la serrais dans mes bras pour la remercier.
Puis, je fis le signe des Amérindiens pour dire « amis ». Joy ne compris pas tout de suite, mais quand je lui expliquais, elle posa elle aussi sa main sur sa poitrine et leva l'autre en l'air. Je lui fis un sourire, sourire qui ne cessait de s'élargir par ce mot: « Amis ! ».
Puis, Joy s'avança vers moi après avoir baissé ses mains, et monta sur la pointe de ses pieds avant de me faire un bisou sur la joue. Je me sentis légèrement rougir-c'est qu'elle ne m'était pas indifférente-.
La rouquine se remis sur la pointe des pieds pour me dire : « Paytah tu as ma confiance, je crois en toi et je sais que maintenant que tu as bien réfléchis tu n'ira pas te venger et tu appellera la police. Je suis fière de toi. « .
Elle avait confiance en moi. Wow. Je lui fis un sourire sincère.
Le Lion de la vengeance allait bientôt, dans quelques jours m'engloutir et je trahirais la confiance de Joy. Mais je l'ignorais pour l'instant. J'accompagnais Joy hors des toilettes. Elle souriait. Elle avait un très beau sourire. Nous avions retrouvés notre joie, mais rien ne pourra remplacer le vide qui nous habitait.
Joy me fit la bise, je la saluais de la main et la regardais s'éloigner, espérant qu'elle n'allait pas être triste.
De mon côté, j'allais dans ma chambre et je me mis à ma guitare électrique.

THE END
code by Silver Lungs

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Hey! What's up? Joy & Paytah   Lun 21 Juil - 23:00

Paytah&Joy


Je pense que j'ai trouvé les mots juste et que Paytah ne va pas aller se venger. Il semble se calmer et comprendre ce que je lui dit, je suis assez fière de moi je lui ai évité la mort. En fait je me serai détestée si il avait lui aussi perdu la vie, c'est vrai quoi, comme il vient de me le dire il à 16 ans il mérite de vivre de profiter de tout le reste de sa vie. Je suis sûre que au fond de lui il voulait juste se prouver qu'il était un homme mais justement un homme dans cette situation n'aurai jamais réagit comme ça, il faut réfléchir avant d'agir et non pas le contraire. Veut-il réellement finir sa vie en prison ? Et je m'y connais, la prison c'est pas cool. Enfin bon, ce gars à l'air plus sentimental qu'il ne le laisse paraître, ce n'est pas un dur à cuir comme il essaye de montrer.

Puis soudainement je me cru en amérrique du sud avec en face de moi un indien un vrai :

-Tu as des paroles pleines de sagesse pour une Visage Pâle...Et c'est très bien. Je téléphonerais à la police, en espérant qu'il arrêtent enfin ce bandit recherché depuis des années.

«Visage pâle», je retint mon rire pour ne pas paraître hautaine mais en effet ce n'est pas tous les jours qu'on m’appelle comme ça mais je ne m'en pleins pas et faut avouer que je suis très pâle.
Il me fit un large sourire avant de me faire un câlin je me sentit presque en présence de Ty à ce moment précis, il me remercia et posa sa main sur sa poitrine, je ne savais ce qui lui arrivait mais il finit rapidement pas comprendre que j'étais perdue puis il m'expliqua:

-C'est le signe des Amérindiens pour dire «Amis»

Je fut surprise, mais je lui fit un large sourire avant à mon tour de poser ma main sur ma poitrine.

-Amis !

J’enlevai ma main, m'approcha du jeune sioux, me hissa sur la pointe des pieds avant de lui déposer un baiser sur sa joue gauche. Je me remis devant lui à ma taille normale et je finit par lui dire:

-Paytah tu as ma confiance, je crois en toi et je sais que maintenant que tu as bien réfléchis tu n'ira pas te venger et tu appellera la police. Je suis fière de toi.

Je sortis des toilettes accompagnés du jeune homme j'avais un large sourire je me sentais tellement bien avec lui j'avais l'impression d'avoir un nouveau Ty même si mon tyty est irremplaçable. Je fais la bise à Paytah et m'en vais sans rien demander de plus, je l'ai dissuader de se venger c'est ma Bonne Action de la journée dirons nous !


THE END
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Hey! What's up? Joy & Paytah   Ven 18 Juil - 21:33

Paytah ∞ Joy
Lorsque je demandais à Joy ce que j'avais de fameux, aucune réponse orale ne me fût donnée. La jeune-fille me fit un clin d'oeil. Je lui souris, puis, elle me parla sérieusement au sujet de ma tristesse et de Ty. Pourtant, lorsque la question des bandits fut soulevée, je parlais de Vengeance.
La vengeance est un bien grand mot...Mais il est lourd. Se venger, c'est vraiment horrible et pas bien du tout. Mes parents ne m'ont pas élevés dans cet esprit, mais quand même....Mon cousin Ty était MORT il fallait faire payer au COUPABLE.
Je m'imaginais déjà, vêtu du costume de l'Amérindien de X-men, les cheveux longs, approchant du meurtrier de Ty pour me venger. Je me voyais lui faire des prises de Karaté, lui donner des coups, le massacrer.
Je n'avais pas peur des autres bandits ; j'avais tout prévu : j'allais me servir de Silver De Lawyer, comme appât. Il allait simplement occuper les autres bandits en disant qu'il allait entrer dans leur gang. Pendant ce temps, j'agirais. Il me fallait une arme pour me défendre pour que ça ne tourne pas comme avec Ty. Les bandits sont toujours armés. Avec quoi viendrais-je donc ? Une hâche comme mes ancêtres ? Un pistolet ? Un couteau ? C'est bien beau mais où est-ce que je trouve ça ? Un arc et des flèches ? Non...Je ne savais pas comment faire si jamais l'assassin de Ty était armé. Il fallait que je m'arme au cas où...

Mais la voie de la Sagesse, j'ai nommée Joy me rappela à l'ordre et chercha à m'ouvrir les yeux. Elle était en colère. Je priais Dieu (oui, car je crois que je vais devenir chrétien comme Ty...Je crois que le Dieu des Blancs est plus efficace que celui des Sioux finalement. Je crois que le discours du curé, les bougies et les croix du cimetière m'ont hynoptisés.) que cette discutions ne se termine pas comme avec Carry. Car cette dernière était devenue violente la dernière fois et on avait fini la discussion en bagarre sanglante.
Mais au lieu de cela, Joy me parla sagement mais avec des accents de colère dans la voix : «Écoute Paytah, je ne veux pas te dire ce que tu devrai faire mais j'essaie de te dire d'oublier tout ça de laisser tous ces imbéciles derrière toi mais tu insiste pour tout remuer. Si tu va les chercher c'est toi qu'ils tueront et personne ne te vengera et ce qu'aurait fait Ty servira à rien tu as envie de ça ? Je ne sais pas quel âge tu as mais sûrement pas celui de mourir. Après c'est comme tu veux, je veux juste t'aider c'est tout...» .
Je réfléchis aux paroles de la très jolie Rousse. Il y avait plusieurs probabilités pour ma vengeance. La probabilité que ça se finisse mal était de 88%. Dawn pouvait mourir, mais moi aussi. Le vengeur et l'assassin décédés...wow, ça faisait froid dans le dos. Je pouvais aussi échouer...et y rester. Ou alors devenir invalide à vie. Je ne me m'étais jamais vengé de ma vie, et je n'avais encore jamais tué personne. J'étais trop jeune pour ça...et puis, étais-je prêt ? Prêt à ôter la vie ?
Je baissais la tête, tandis que Joy passait près de moi. Je relevais la tête, un peu inquiet, me demandant où elle allait. Elle était surement dégoutée comme Carry qui me haïssait à présent, mais comme elle était plus douce, elle ne voulait pas me frapper alors elle partait. Peut être était-ce cela.
«Je pensais que tu étais différent que tu serai sensible à mes paroles et que tu comprendrai ce que Ty à fait pour toi. Sache que le venger ne servirai à rien.. rien du tout !»
Le venger ne servirait à rien ? Comment ça ?
Réfléchissons un peu...

Dawn a tué Ty. Si je tue Dawn, qu'est-ce que ça fera ? Est-ce que ça fera RESSUCITE Ty d'entre les morts ? Est-ce que Ty réapparaîtra si je tue son assassin ? Non. Absolument pas.
(Quel dommage tout de même, car Carry arrêterait sa haine envers moi.) Trêve de...rêveries. Ty est mort et bel et bien mort, même si je ressens quelque fois sa présence...
Joy me laisse tout seul. Elle m'a abandonné. Je reste donc là, tête baissée, main droite posée sur mon bras, entrain de repenser aux paroles de la demoiselle. Elle avait totalement raison ! Se venger ne servirait à rien.
Des pas rapides dans le couloir se fit entendre. Joy étaot de retour. Elle avança vers moi et m'attrapa par me bras : « Pense à ta famille, ils ont perdu Ty tu penses vraiment qu'il veulent perdre quelqu'un d'autres ? Regarde moi dans les yeux et dis moi la réponse.». Je repensais soudainement à ma mère, mon père, mes deux frères, mes deux sœurs et à ma sœur jumelle (que je ne connaissais pas et qui ne me connaissais pas encore). Matoskah et ma mère mourraient de chagrin si je venais à disparaître.
Mes yeux bruns plongés dans les yeux émeraudes de Joy, je lui répondis : « Non. » en secouant la tête, alliant ainsi la parole au geste.
L'amie de mon feu cousin m'attrapa de nouveau et me mis face au miroir -Je suis beau gosse même quand je suis triste, c'est extraordinaire, non?-: «Regarde toi, tu as même pas 16 ans tu veux mourir pour venger ton cousin, je suis sûre que tu te mens, que tu ne le souhaite pas tu ne souhaite pas mourir et si tu me réponds ''si pour mon cousin'' alors tu me décevra à jamais, avant de te connaître je serai déçue ! Maintenant réponds moi et après je te laisse tranquille !».
Je fis un petit sourire, puis répondis : « J'ai 16 ans. » Puis je repirs plus sérieusement: «Je ne souhaite pas mourir, je n'ai pas encore profité de la vie. Je ne compte pas mourir, même pour Ty... Je voulais juste...punir le gars qui a tué Ty. »
Je restais un moment silencieux, puis je me tournais vers Joy et lui dit : « Mais tu as raison ! Je dois ne pas me venger. Je vais t' écouter fille aux paroles sages. (J'écartais une mèche des cheveux de Joy en lui souriant) Tu as des paroles pleines de sagesse pour une Visage Pâle...Et c'est très bien. Je téléphonerais à la police, en espérant qu'il arrêtent enfin ce bandit recherché depuis des années ! ».
Je fis un énorme sourire à Joy puis la ramenais contre moi pour la serrer fort contre moi. Je n'étais pas Ty...mais bon. « Merci Joy ! Merci pour tout ! ». lui murmurais-je.
Je me dégageais de son étreinte et lui fis un mouvement de tête pour la remercier. Je posais ensuite une main sur ma poitrine et levais l'autre en l'air.
La jeune adolescente en face de moi ne comprenait rien.
Je lui expliquais : « C'est le signe des Amérindiens pour dire « Amis ». ».
Un sourire s'esquissa sur mes lèvres et une lueur de joie éclaira mes pupilles.
Joy apporte la Joie.
C'est une fille sage.
Elle porte bien son nom.
Et...c'est une amie.
(Enfin j'espère!)
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Hey! What's up? Joy & Paytah   Ven 18 Juil - 18:25

Paytah&Joy
Je l'avais surnommé le ''fameux'' cousin je ne sais pas vraiment pourquoi il n'était pas si merveilleux selon les dires de Ty et pourtant il avait l'air différent. Je ne lui répondit pas et fit seulement un clin d’œil. Puis il me demanda ce que Ty avais dit sur lui, en fait il ne m'avait pas dit grand chose mais pour garder un suspense je lui répondit seulement, avec un air genre '' j'en sais des choses,tu n'imagine même pas'', «Plein de choses».

Ensuite j'avais essayé de trouver les mots justes pour l'aider à se remettre, à sourire et il faut avoué que je n'avais pas faillit à ma mission Ty aurait été fier de moi j’espère.Puis comme je ne peux m'empêcher de garder ma langue, je lui demandais alors pourquoi il ne souhaitais pas porter plainte et sa réponse me glaça sur place :

-J'ai un meilleur plan pour eux. Je vais me venger. Je retrouverais l'assassin de Ty et...je me vengerais !

Ces mots résonnèrent en moi, j'avais faillit à ma mission je lui avait dit tout ça espérant qu'il aille de l'avant et non pas qu'il ressasse le passé, combien de temps allait-il faire ça. D'un coup, l'image du gentil Paytah tout triste fut remplacé dans mon esprit par l'image d'un .. monstre. J'ouvris la bouche mais aucun mot n'en sortit je me sentit tellement mal. Je repris de l'inspiration me décolla de lui avant d'entrer dans une colère que je réussi avec beaucoup d'expérience à faire passer pour quelque chose de plus .. sympathique.
«Écoute Paytah, je ne veux pas te dire ce que tu devrai faire mais j'essaie de te dire d'oublier tout ça de laisser tous ces imbéciles derrière toi mais tu insiste pour tout remuer. Si tu va les chercher c'est toi qu'ils tueront et personne ne te vengera et ce qu'aurait fait Ty servira à rien tu as envie de ça ? Je ne sais pas quel âge tu as mais sûrement pas celui de mourir. Après c'est comme tu veux, je veux juste t'aider c'est tout...»
Heureusement que j'ai réussi à rester à pe
u près calme sinon ma main serait parti mais je ne lui aurai sûrement pas fait de câlin comme lorsque Ty m'a annonçait qu'il m'avait menti et qu'il sortait en fait avec un certain Mikah. Je reprends ma respiration, attrape mon sac par terre et sors des toilettes. Avant de franchir le seuil de la porte je me retourne et lance à Paytah
«Je pensais que tu étais différent que tu serai sensible à mes paroles et que tu comprendrai ce que Ty à fait pour toi. Sache que le venger ne servirai à rien.. rien du tout !»
Je sors dans le couloir et puis au bout de seulement une dizaine de pas je retourne dans les toilettes, j'attrape Paytah et lui dit:
«Pense à ta famille, ils ont perdu Ty tu penses vraiment qu'il veulent perdre quelqu'un d'autres ? Regarde moi dans les yeux et dis moi la réponse.»
Je l'attrape par le bras le mets face au miroir et lui dit.
«Regarde toi, tu as même pas 16 ans tu veux mourir pour venger ton cousin, je suis sûre que tu te mens, que tu ne le souhaite pas tu ne souhaite pas mourir et si tu me réponds ''si pour mon cousin'' alors tu me décevra à jamais, avant de te connaître je serai déçue ! Maintenant réponds moi et après je te laisse tranquille !»
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Hey! What's up? Joy & Paytah   Mer 16 Juil - 14:51

Paytah ∞ Joy
Je demandais à la rouquine son nom, car je ne voulais pas me tromper. Elle me répondit  qu'elle s'appelait bien Joy et ajouta : « Paytah n'est-ce pas ? Ty m'a parlé toi ... le fameux cousin. ». J’acquiesçais en hochant la tête, puis je fis un petit sourire en disant : « Fameux ? (J'émis un petit rire) Je n'ai rien de fameux. (Je me remis à rire). Qu'est-ce que j'ai de fameux ?  Et qu'est-ce que Ty a dit sur moi?». Je me demandais bien ce que Ty avait dit à Joy à mon sujet.
Joy ne s'appelait pas Joy pour rien : elle m'avait fait retrouver deux fois le sourire en quelques minutes.
En effet, lorsqu'elle m'essuya le sang de ma croûte, elle rougit, se qui me fit rigoler. Mais moi aussi je devins rouge d'ailleurs, mais je raclais ma gorge et ma peau redevint basanée.
Puis j'avouais à Joy que j'étais responsable de la mort de mon cousin.
La jeune fille s'approcha de moi et dit alors ces paroles, non sans buter sur les mots réconfortants: « Tu .. tu sais ce n'est pas ta faute. Si Ty as fait ça c'est seulement pour te protéger parce que il t'aime il est mort pour te dire qu'il t'aime tu dois te dire que c'est le plus cadeau qu'il t'est fait, en fait il t'as ''redonner'' la vie. Alors maintenant ne te remet pas en question, Ty as fait ça parce que tu es jeune tu dois encore en profiter alors fait ce qu'il aurait toujours voulu que tu fasse, amuse toi et chaque choses que tu fait pense à lui. ».
En entendant cela, une larme vint glisser sur ma joue. Joy avait raison : Ty avait fait ça pour moi. Il s'était sacrifié. Il savait que j'avais toute la vie devant moi, que j'avais du potentiel, que je n'étais pas comme lui. Ty était vraiment un mec bien au fond. Il voulait protéger tout le monde : ses amis, sa famille, même si il était orphelin et n'avait personne d'autre. Il était toujours prêt à faire quelque chose, même complètement extraordinaire ou à « côté de la plaque ». Joy avait raison : je devais profiter de la vie, peut-être repousser mes limites, penser à Ty et ne jamais l'oublier. Et je devais aussi venger Ty.

Joy avait essuyé la larme qui avait coulé de mon œil gauche. Je lui fis un sourire timide pour la remercier, puis baissais la tête en reniflant. J'essuyais ensuite mes yeux rougis, puis me répétais un instant à moi même que Ty ne voulait pas que je pleure. Il me l'avait recommandé. Je devais lui faire honneur en cessant mes pleurs.
Soudain, je vis les mains de la jeune demoiselle aux cheveux roux s'approcher et se glisser dans les miennes.
Je relevais alors le visage vers Joy, mon regard éteint et ma mine sombre.
Ma lueur joyeuse, pétillante et pleine de vie avait disparue dans mes pupilles depuis la mort de Ty.
Joy se hissa sur la pointe de ses pieds et reprend : « Tu es prêt à vivre comme Ty l'aurait voulu et lui prouver que il n'a pas fait ce geste de bravoure pour rien.. Allez ! ».
Ému, je baissais la tête en souriant puis la relevais rapidement avant de répondre à la fille qui pleurait il y a quelques minutes, sur de moi : «Oui, je suis prêt. ».
Je sais que Ty voulais que je devienne un bon PS, c'est pour cela qui me donnais des conseils à sa façon. Je sais qu'il aurait voulu que je sois un bon Karatéka, que je réussisse mon année et ma scolarité, que je me trouve des amis et aussi une copine, sans oublier que je surpasse ma timidité. Alors je vais essayer et je suis sûr d'y arriver.

Tandis que je repensais aux souhaits de Ty et à ses recommandations, Joy s'était avancé vers le miroir pour essuyer ses larmes. Ty et elle devaient être de très proches amis. Ça me rendait triste de voir que toute la famille et les amis de Ty étaient tristes d'avoir perdu leur ami/proche. Tout en continuant de se regarder dans le miroir mais en me fixant, Joy me parla des gangsters, puis me demanda si je prévenais la police, me rappelant même qu'ils risquaient de payer très cher la mort de mon cousin.
Je poussais un énorme soupir en repensant à ces 10 gars, puis je lâchais : « J'ai un meilleur plan pour eux. ». Je marquais une pause, un peu pour faire régner le suspens, puis je lançais : « Je vais me venger. Je retrouverais l'assassin de Ty et...je me vengerais ! ».
Je ne savais pas encore tout le plan, mais j'avais quelques idées. Je savais que par exemple, je me déguiserais pour me venger. Mais je ne savais pas encore quelle type de vengeance je ferais. Je ne voulais pas que la police se mêle de cette affaire. Je voulais agir moi-même.
Mes yeux fixèrent à son tour l'image de Joy dans le miroir. Un regard décidé et vengeur, un regard à faire peur.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Hey! What's up? Joy & Paytah   Mar 15 Juil - 1:46

Paytah&Joy
J'ai remarqué que quand j'étais mal j'en faisais toujours profiter les autres, aujourd'hui c'est lui. Et je ne pense pas qu'il ai vraiment besoins de ça après un enterrement, je m'excuse rapidement puis assez compréhensif il me réponds

-Je comprend...Ty n'était pas taré...Il était juste.... épicurien !

Puis le jeune homme dépose sa main sur mon épaule avant de vérifier mon identité. Je le laisse faire et je réponds.

-Elle même et toi c'est Paytah n'est-ce pas ? Ty m'a parlé toi ... le fameux cousin.

Puis je vins à dévisager sa petite bouille si jolie et innocente pleine de bleus, je lui tamponna un mouchoir humidifié sur sa blessure puis par gène je me recula quelque secondes plus tard. Je devenais pire qu'une tomate je passerai ça sur le compte des larmes. Je m'excusa une nouvelle fois puis le jeune sioux me répondis:

-Non non non, tu n'as pas à t'excuser...C'est gentil. Merci.Je me suis fait tabassé la nuit de la mort de Ty par des gangsters et...ils ont voulu me tuer. Et Ty est arrivé. Il m'a sauvé.  C'est ma faute si Ty est mort.

Il plongea ses yeux marrons dans les miens et je me sentis différentes, je sentis la tristesse dans ses paroles et la sincérité. Il n'avait pas besoins que je remue le couteau dans la plaie il avait besoins que je l'aide pas que je sois un boulet qu'on traîne. Comme Ty m'a aidé, comme je l'ai aidé je vais faire de même pour tenter d’alléger la conscience de ce pauvre sioux. N'importe qui le prendrai de haut en l'accablant de tous les noms mais je ne suis pas n'importe qui. Je m'approche de lui avant de dire en butant sur chaque mots.

-Tu .. tu sais ce n'est pas ta faute. Si Ty as fait ça c'est seulement pour te protéger parce que il t'aime il est mort pour te dire qu'il t'aime tu dois te dire que c'est le plus cadeau qu'il t'est fait, en fait il t'as ''redonner'' la vie. Alors maintenant ne te remet pas en question, Ty as fait ça parce que tu es jeune tu dois encore en profiter alors fait ce qu'il aurait toujours voulu que tu fasse, amuse toi et chaque choses que tu fait pense à lui.

Une larme perle sur la joue du garçon je l'essuie avant qu'elle s'explose sur le sol. J'ai la sainte horreur de voir quelqu'un pleurer en face de moi surtout un garçon ça me rappelle trop Curtis surtout dans ces toilettes brrrr j'en ai la chair de poule. Je glisse ma main droite dans sa main droite et ma main gauche dans la sienne, je me hisse sur la pointe des pieds avant de lui dire:

-Tu es prêt à vivre comme Ty l'aurait voulu et lui prouver que il n'a pas fait ce geste de bravour pour rien.. Allez !


C'est fou, je pleure, je ne fais que ça et j'arrive quand même à sortir un discours assez émouvant à un semi-inconnu. En tout cas j'ai envie de savoir ce que ces 10 gangsters avaient contre ce petit aux airs innocents .. je le saurais un jour .. je le saurais ! Je m'avance devant les miroirs essuie mes larmes et fixe Paytah.

-Et ces gangsters .. tu ne préviens pas la polie .. Homicide volontaire ! Il peuvent prendre gros tu sais, tu devrai y songer quand tu auras la tête un peu plus reposée.

En fait ce garçon plus désespéré que moi m'a donné le courage de ma battre encore plus et à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Hey! What's up? Joy & Paytah   Mar 15 Juil - 1:11

Paytah ∞ Joy
«Hey!Est-ce que...Est-ce que ça va ? Tu veux un mouchoir ? »
La rouquine me répondit sans me regarder : « Est-ce que ça va .. t'es drôle toi mon seul ami garçon mon protecteur celui que je considéré comme mon frère est mort et tu me demande si ça va. »
J'écarquillais les yeux, étonné par les phrases de la fille.
Protecteur ?
Si je rappelle bien de toutes les lettres, y en a une qui disait : « Paytah sera ton garde du corps. ». C'était adressé à une certaine Joy.
Mais si c'est Joy que j'ai en face de moi, c'est qu'elle a bien changé ! Elle semble être très attaché à Ty. Si Ty était son protecteur, il me demandait de le remplacer. Mon défunt cousin était un protecteur.
Mais soudain, la voix de (peut-être) Joy me tire dans mes souvenirs : « Désolé la colère l'emporte toujours. Je n'arrive toujours pas à savoir pourquoi lui il était peut être fou mais ..Oh Putain ! Désolé je n'arrive pas à finir .. c'est trop douloureux pour le moment. ».
« Je comprend...Ty n'était pas taré...Il était juste.... »
Juste quoi ? Juste épicurien ?
« Epicurien ! »
Je posais ma main sur l'épaule de Joy, puis je lui demandais : « Tu es Joy n'est-ce pas ? ». Puis, je lui proposais le dernier mouchoir de mon paquet.
Les yeux verts de Joy me scrutaient et je me demandais un instant pourquoi. Puis je me rappelais de mes bleus et de ma croute sur la lèvre inférieure. Cette croûte saignait. Mes blessures ne voulaient pas s'en aller. C'est la preuve que la bataille avait été dure. La nuit du 11 Juillet, j'ai souffert. J'avais même d'autres bleus et les côtes qui me faisaient encore un peu mal.

Flashback
« C'est fini l'Indien ! Tu va morfler ! »
BAM ! Je reçu un coup de poing dans la machoire.
Puis tout s'enchaina très vite : les coups redoublèrent. Je suppliais, mais rien n'y fis : ces gansters me frappaient sans scrupule ni pitié. Les coups pleuvaient : coups de pieds, coups de poings. Je me retrouvais bientôt à terre, gisant sur le sable. Dans un gémissement je suppliais :
« Pitié, arrêtez ! »
« Non on n'en a pas vraiment terminé ! », ricanna le Chef, en sortant une arme de sa veste. « Fais tes prières le Sioux ! »
Je levais mon visage vers l'arme qui était pointé sur moi.
C'était fini j'allais mourir.
«Non s'il vous plaît ! », murmurais-je.
Et c'est là que Ty arriva. Au bon moment, au bon endroit. Ty ce héros !
Fin du flashback*
Je me rappelle de ses mots pour me défendre : « Arrêtez ! Ne touchez pas à mon cousin! Laissez-le ! » ou encore : «  Ne te venge pas sur mon cousin, laisse le en dehors de ça ! ».
Ty m'a sauvé la vie. Je lui serais toujours reconnaissant pour ça.

Joy me regardait. Elle pris le mouchoir que je lui tendais, puis, elle se leva, alla le passer dans l'eau. Fronçant mes sourcils, je lui demandais : « Qu'est-ce que tu fais ? ».
Je n'allais pas tarder à le savoir. Joy s'approcha de moi et le tamponna doucement sur mes lèvres. Je l'observais et je la laissais faire. Il me semblait un instant que le temps s'était arrêté. Il n'y avait plus un bruit, sauf les battements de mon cœur. Je sentais que je rougissais.
Mais soudain, le temps reprit son cours : Joy recula, visiblement gênée. Son teint s'empourpra, ce qui me fit sourire. Je raclais ma gorge, puis la rouquine s'excusa : « Désolée. ». Elle baissa sa tête et je m'empressais de lui dire : « Non non non, tu n'as pas à t'excuser...C'est gentil. Merci. ». Puis, Joy me demanda d'où je tenais ces bleus. Je baissais mes yeux et j'avouais : « Je me suis fait tabassé la nuit de la mort de Ty par des gangsters et...ils ont voulu me tuer. Et Ty est arrivé. Il m'a sauvé. »
Je repensais à Ty qui m'avais pris dans ses bras et qui s'était tapé un sprint pour échapper aux 10 gars qui nous poursuivaient.
« C'est ma faute si Ty est mort. », réussis-je à articuler.
Je relevais mes yeux noisettes puis les plongeais dans les yeux émeraudes de Joy.


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Hey! What's up? Joy & Paytah   Mar 15 Juil - 0:25

Paytah&Joy

L'enterrement se finit, mes larmes quant à elles ne finissent pas de perler sur mes joues devenues roses. Je vois l'urne contenant les cendres Ty s'en aller son dernier souhait fut d'être jeter à la mer et il me semble que son cousin va le faire. J'avoue que me dire que mon protecteur ,et il faut le dire seul ami du sexe opposé, est en cendre me donne le cafard mais c'est ce qu'il voulait alors on se plie à ses dernières volontés. Carry m'attrape le bras et me propose une balade pour se changer les idées. J'avoue que dans d'autres circonstance j'aurai aimablement répondu oui mais là ce n'est pas vraiment le moment. Et puis me changer les idées c'est vite dis, maintenant la mort de Ty va me hanter à jamais et ce sentiment de culpabilité aussi même si je n'ai rien à voir avec cette histoire je me dis que si j'avais plus été à l'écoute ces derniers temps, Ty m'aurait plus parlé, il m'aurait peut être confié ce qu'il s'est passé cette nuit là.

Je sors de la cathédrale, et sans même me retourner je fonce tête baissée vers le lycée. Personne ne m'a vue, je pénètre dans les toilettes de filles et comme le jour où Curtis m'a humiliée je me laisse glisser dos au mur en pleurant de plus belle. Je sors mon paquet de mouchoir vide eh merde ! J'ai tellement pleuré que j'en ai vidé ma boîte de 100 mouchoirs extra doux. Je jette la boîte dans la corbeilles à mes côtés puis plongée dans mes pensées je n'entends même pas le cousin de Ty qui pénètre dans les toilettes.

-Hey ! Est-ce que...Est-ce que ça va ? Tu veux un mouchoir ?

-Est-ce que ça va .. t'es drôle toi mon seul ami garçon mon protecteur celui que je considéré comme mon frère est mort et tu me demande si ça va.

Dis-je sans le regarder. Puis rapidement prise de remord je levais les yeux afin de voir à qui je parlais, je fus surprise de voir le cousin de Ty. Je me levais et confuse j'essayai en vain de m'excuser.

-Désolé la colère l'emporte toujours. Je n'arrive toujours pas à savoir pourquoi lui il était peut être fou mais ..Oh Putain ! Désolé je n'arrive pas à finir .. c'est trop douloureux pour le moment.

En observant son visage au détail près j'aperçus des bleu sur son visage et une croûte à la lèvre qui saignait encore. Je pris le mouchoir qu'il me tendit, le passa sous l'eau et le tamponna sur les lèvres du Sioux. Puis après quelques secondes qui me parurent une éternité je me reculait plus que confuse, je devins soudainement rouge, j'étais presque collée au jeune homme et je trouvais çà assez gênant.

-Désolé .. -dis-je en baissant la tête, puis je la releva tout aussi lentement- D'où te viennent tous ces bleu?

A partir d'aujourd'hui j'étais décidée à faire la lumière sur la mort de Ty Noah Swan. Je pris un autre bout du mouchoir afin d'essuyer mes larmes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Hey! What's up? Joy & Paytah   Lun 14 Juil - 22:04

Paytah ∞ Joy
13 Juillet 2014
17h15

Un jeune Sioux paumé déambule seul dans les couloir, tête baissée. Son costume marron et sa chemise blanche sont toujours sur lui. Il erre à Wynwood et ne veut pas rentrer dans sa chambre, même si il la partage avec Sasha Cobb. Il se sent anéantit, brisé.
Il pleure encore à chaudes larmes. Il regrette tout absolument tout. Il regrette d'avoir causé la mort de son cousin.
Ce mec là, c'est moi. Et étrangement, je ne fais plus mon égoïste ni mon macho comme je l'ai fais pour Bambi. Je ne suis plus le petit prince qui veut essayer d'avoir sa place à WHS. Non, je suis Paytah l'anéantit.
Je m'arrête et m'adosse au mur avant de me laisser glisser tout le long et de m’asseoir sur le sol, d'enrouler mes bras autour de mes jambes que j'ai ramenées contre moi et de poser ma tête sur mes genoux.
Des tonnes de souvenirs de Ty fusent dans ma mémoire. Je suis désolé d'avoir entraîné mon cousin dans cette histoire et causé sa mort. Car c'est moi le fautif. Je culpabilise...
Si j'avais obéit à Ty qui me disait de ne pas sortir, je n'aurais jamais été attrapé par ces gangsters. Ils voulaient du fric, ils voulaient me racketter et ils n'ont rien eu...Alors le chef m'a tabassé. Et là, Ty est apparu avant que le chef ne me tue.
Je ne cesse de repenser à cette histoire. Ty est un héros. Il était un boulet, mais il est mort en héros.

Le visage de l'assassin de Ty ne m'est pas inconnu. C'est un gangster très recherché dans tout Miami. Il était l'ex chef de gang de Ty, J'ai fais des recherches sur lui ce matin.
Je ne vais pas le laisser sans tirer comme ça ! Il a tué mon cousin pour rien, il a voulu m'ôter la vie juste pour de l'argent.
Je relève la tête. Mes yeux tristes, rougis, et vides se remplissent d'une lueur de colère.
C'est décidé !
Je murmure dans mes dents : « Je te vengerais Ty ! »
Oui, je me vengerais ! Je trouverais ce ****** et je lui ferais payer la mort de mon cousin !

Je me lève d'un bond et je cours dans les couloirs. Je file aux toilettes pour boire de l'eau et laver mon visage pour effacer ma tristesse. Une fois que ma soif fût étanchée, je m'en allais, visage sombre et yeux lançant des éclairs vers un autre couloir pour sortir du bâtiment et aller dans ma chambre. Mais j'entendis soudainement des pleurs de fille. Je m'arrêtais donc dans le couloir, revins sur mes pas et suivit les pleurs. Ces pleurs venaient des toilettes des filles. Je restais contre le mur un instant, puis passais la tête à travers la porte principale où il y avait marqué : « Toilettes des filles interdit aux garçons. ». Je vis la rouquine de tout à l'heure qui avait fait un discours trop touchant sur Ty. Je poussais alors la porte du bout des doigts, puis m'avançais jusqu'à la rouquine totalement effondrée.

Compatissant, je demandais : « Hey ! Est-ce que...Est-ce que ça va ? ». Je raclais ma gorge, puis passais ma main dans mes cheveux. J'ignorais le nom de la jeune-fille. « Tu veux un mouchoir ? », proposais-je en sortant un paquet de mouchoir de ma poche. Il ne restait qu'un seul mouchoir. J'avais utilisé tout le reste.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hey! What's up? Joy & Paytah   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hey! What's up? Joy & Paytah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand te reverrais-je? Pays merveilleux! (PV Soraya, Siegfried, Héra, Paytah, Shane, Victoria)
» Le mariage de Matoskah Yellow- Cheyenne River- Paytah & Meika Rp futur
» If someone really loves you, they'll do the right thing... for you.-Paytah Yellow
» Bambi et Paytah || Some people find fault like there is a reward for it
» Appel de Paytah Lee Yellow à Nina Palmer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: