AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 If I Draw, You can too! Paytah & Miranda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: If I Draw, You can too! Paytah & Miranda   Lun 30 Juin - 15:46

Miranda ∞ Paytah
Penché au dessus d'un bloc de papier dessin, je m'appliquais à terminer le portait de Carry. C'était pas terrible.
Le pire c'était mon précédent, celui de mon cousin Ty. On dirait que je l'avais dessiné de travers.
Je tournais la page puis posais sur le sol le crayon à côté de mes autres matériels de dessin. Il y avait du fusain, des crayons à papier, une gomme, et une petite mallette contenant mon matériel de peinture. Je pris ma bouteille d'eau et bu un peu du breuvage rafraîchissant avant de prendre ma guitare qui était à côté de moi.
Je fis quelques accords au hasard puis me mis à chanter une chanson de ma composition : « The seaweed is always greener
In somebody else's lake
You dream about going up there
But that is a big mistake

Just look at the world around you
Right here on the ocean floor
Such wonderful things surround you
What more is you lookin' for?

Under the sea, under the sea
Darling, it's better
Down where it's wetter
Take it from me 
». Je n'avais pas chanté cette chanson depuis 7 années. Je l'avais crée qu'en j'étais encore un enfant. Je ne me souvenais plus trop des paroles pour continuer, alors je re-déposais ma guitare à côté de mon matériel de dessin, puis craquais mes doigts et repris mon crayon.

Une nouvelle page blanche s'offrait à moi. Qui pourrais-je bien dessiner ?
Je me rappelais d'Alma Rodriguez, la fille qui était la colloc' de Ty. Elle avait crié sur ce dernier parce qu'il avait coupé mes cheveux et qu'il avait laissé tout par terre. Me rappelant de son visage très bien grâce aux nombreuses photos d'elle que postais Ty sur son Instagram, je me mis à la dessiner, en m'appliquant.
Je rajoutais des ombres, et gommait les traits qui ne devaient pas être sur le dessin. Je fis chaque détails, chaque traits de cheveux, chaque ombre.
J'étais entrain de dessiner des élèves de Wynwood depuis ce matin à 08 heures. Il était 14 heures. J'avais même mangé ce midi un sandwich sur place, ne voulant pas quitter le lieu où je me trouvais. J'étais installé dans un endroit calme, dans le parc du lycée, à même le sol, sur l'herbe verte qui ondulait et qui brillait du rayon du soleil.
Je portais mon sweat crème à capuche, dont j'avais retroussé les manches, par dessus un débardeur bleu, un pantalon noir, des baskets blanches
Des bracelets de ma composition pendaient à mon poignet gauche. Je n'avais pas mis de collier aujourd'hui. A mes deux lobes d'oreilles cependant, il y avait l'anneau noir et un peu plus haut se trouvait les boucles d'oreilles rondes noires que j'aimais mettre avec les boucles noires.
Mes cheveux étaient coiffés en frange sur mon front, mais je l'avais un peu décoiffé tout à l'heure en passant mes mains dans mes cheveux pour essayer de dessiner Ty.

Une fois le dessin d'Alma fait, je l'admirais sourire aux lèvres. Il fallait que je le montre à Alma à tout prix ! Soudain, je ressentis une présence, alors je me retournais et je levais les yeux vers une jeune-fille qui avait l'air d'avoir à peu près mon âge, aux demi-longs cheveux dorés et bouclés. Trop tard ! Elle avait vu mon dessin !
Je refermais mon carnet, intimidé, tout en bredouillant un : « Q...Qu'est-ce que tu fais là ? ». La Timidité me faisait de nouveau perdre tous mes moyens et je me remettais à begayer. Je n'étais pas très doué à l'oral, surtout avec les inconnus. Les seules personnes avec qui j'arrivais à parler sans problèmes étaient les gens de confiance, comme ma famille par exemple, et même Ty. Avec la Timidité comme ennemie, il m'arrivait de dire n'importe quoi, comme par exemple le jour du bal où j'avais lâché un « Vous avez trop le Swag. ».
Je baissais la tête, en pensant que j'avais peu être fais de la peine à l'inconnue. Les paroles de maman revenaient à mon esprit : «Paytah, si tu veux te faire des amis, il faut que tu ailles vers les autres et que tu parles. Il faut que tu t'éforce à le faire, sinon, tu sera toujours seul. ».
Ma mère m'avait souvent dit ça, et c'était ces paroles qui avaient permis qu'à la Réserve de Cheyenne River, je me fasse 5 amis. J'étais pas très doué à l'oral. Mais en art, j'arrivais à dire ce que je ressentais, à parler. En chant, surtout.
Si la vie pouvais être un film musical, je serais bien heureux.

Je levais le visage vers la jeune-fille et je m'excusais : « Pardon si je t'ai blessé, ce n'était pas dans mon intention. C'est juste que...je ne m'attendais pas à voir quelqu'un regarder mes dessins, et...je suis...timide. ».
Je pris une grande inspiration et je me présentais en lui tendant la main : « Bonjour. Je m'appelle Paytah Yellow. Je suis nouveau ici depuis 16 jours. Et toi, comment tu te prénomme ? ».
Je ne voulais pas que la fille sache que Ty soit mon cousin. J'espérais qu'elle ne connaissait pas Ty, sinon elle verrait que nous avons un petit air de famille.
Je rouvris mon carnet et demandais à la blondinette : « Alors, qu'est-ce que tu en pense ? ». Je lui désignais le portrait d'Alma.
Je voulais qu'elle me donne son avis. Je trouvais que j'avais du progrès à faire en matière de dessin.

Je lui fis un de mes sourires craquants, puis soudain, j'eus une idée.
« Je pourrais faire ton portait ? », osais-je lui demander, espérant de tout mon cœur qu'elle dirait oui. Elle ne serait pas très difficile à dessiner, pas comme Ty en tout cas.
Elle avait un joli petit minois en plus, et elle serait parfaite pour clôre mon carnet. En effet, il ne me manquait plus qu'un seul dessin pour que mon carnet soit terminé. J'avais des carnets neufs dans mes valises et à côté de moi, j'en avais un qui n'attendait plus que de nouveaux dessins. Car je dessinais des paysages, des animaux, des humains, des objets et parfois même des super-héros.
Il ne restait qu'une seule page blanche.
Plus qu'une seule page blanche.
code by Silver Lungs


code:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
If I Draw, You can too! Paytah & Miranda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» My draw(original comme titre XD)
» Norah - Draw, Dream and Dead... Hey No Dead. Life !
» Christian vs Ezekiel Jackson
» The Weed Smoker
» Croulia's Draw

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: