AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Hello, please try to not be the devil tonight || Cynthia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Hello, please try to not be the devil tonight || Cynthia    Lun 28 Juil - 16:19

Mes parents sont partis depuis quelques minutes seulement et je m'ennuie déjà. J'espère que cette baby-sitter saura m'occuper, créer de l'ambiance, le temps que mes parents aillent dîner.
Comme je l'ai pensé auparavant, j'espère que cette baby-sitter n'est pas comme la baby-sitter qu'il y avait dans Les Simpsons. Elle était plutôt jolie, coquette et semblait aimer la mode. C'est pour cela que je vais lui demander de faire une séance maquillage/relooking.
Je me demandais ce qu'on allait manger. Serait-ce des pâtes, des raviolis, de la soupe, de la salade, du riz ou des frites ? Mais Marguerite m'informa que ce soir ce sera des spaghettis.
Elle ajouta qu'elle le mettrai au micro-ondes, et que ce sera prêt. J'espérais que ce serait pas long, car j'avais faim et marre d'attendre. Des frites ou une pizza serait mieux.
« On peut pas commander une pizza plutôt ? », proposais-je.

Entre temps, j'avais tenté d'appeler mes parents parce que je voulais une glace. Ils ne répondaient pas. Marguerite me fit comprendre que je devais laisser mes parents car ils dînaient en amoureux. Elle ajouta qu'on mangerait quelque chose de meilleur. Je voulais bien la croire.
J'avais proposé des biscuits, du gâteau ou des milk-shake. Mais peut être qu'elle ferait quelque chose de meilleur.
La jeune-fille fut très enthousiasmée par l'idée des biscuits. Elle ajouta qu'elle avait même une recette spéciale aux noisettes puis me fis un clin d'oeil.
« Je vais te faire ton spaghetti et puis on fera les biscuits si tu veux. »
J'opinais du chef, puis la blondinette mis le plat de spaghettis au micro-onde.
Je m'avançais vers la baby-sitter puis lui demandais : « Tu veux que je te joue un air au piano ? ».
Juste après sa réponse, on entendit un « TING » qui signalait que le plat était chauffé.
Marguerite enleva le plat du four et le posa sur la table après avoir tiré une chaise. Je m'installais puis enroulais les spaghettis sur la fourchette. Je soulevais les spaghettis enroulés puis soufflais sur elles avant de les manger.
« Alors, c'est bon? », me demanda la demoiselle.
J'hochais la tête en la regardant. « C'est les meilleures! », ajoutais-je.
Puis, je demandais à Marguerite : « Dis moi, tu viens d'où comme ça ? Tu es à Wynwood ? ». Et oui, y a pas plus curieuse que moi. « T'as quelle âge ? » .
Et ce n'était pas fini : pauvre marguerite, elle allait bientôt regretter d'avoir accepté de me garder car je continuais de la bombarder de question : « Tu as un petit ami ? Tu vis ici avec tes parents ? ». Je mangeais en même temps que je parlais, ce qui n'était pas prudent : je pourrais m'étouffer. « Tu gardes souvent des enfants ? ».
Nouvelle cuillère de pâtes.
« Tu aimes le m... ». Je n'eus pas le temps de finir ma phrase-je voulais lui demander si elle aimait le maquillage-, car j'eus une violente quinte de toux. Les spaghettis étaient passés au travers de ma gorge, je sentais que j'étouffais. Je m'agitais tout à coup, me levais et essayais d'articuler : « De l'eau, de l'eau ! ». Mais les violentes quintes de toux me reprenaient.
Voilà ce qui arrivait aux petites filles trop bavardes et curieuses quand elles mangeaient vite en parlant.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Hello, please try to not be the devil tonight || Cynthia    Sam 5 Juil - 18:19

Quand j'entra dans la pièce, la petite me fit un grand sourire en signe de salutation. Elle était toute mignonne avec ses deux tresses. La vérité était que je n'avais aucune idée comment ça marchait le babysitting. La seule fois où j'ai réellement fait ça était quand je restais seule à la maison avec mon frère et ma soeur plus jeune et puisque Émilie était toujours avec nous, ça ne compte pas. Je suis sensée jouer avec elle? Ça joue encore à cet âge là? Est-ce que tous les enfants sont comme dans les films et attendent quelques minutes pour vous faire croire qu'ils sont gentils avant de vous attachez dans le sous-sol? Toutes sortes de questions farfelues me passaient par la tête. La petite semblait plutôt sympathique, mais un un peu trop énergique à mon goût. J'avais passé toute la matinée à m'entraîner. J'avais promit à Byron, mon frère un peu plus jeune que moi, qu'une fois que nous serions bien installé je recommencerais à courir et nager. Je l'ai fait un peu pour lui faire plaisir, mais aussi parce que ça me fait du bien. Je ne pense plus à rien quand je fais du sport et j'aime la sensation de légèreté que l'on ressent après. Tout ça pour dire que j'étais assez raquée.

Soudainement, elle me demanda se que l'on mangeait. En premier, je fronça les sourcils, puis je me rappela du menu. "Ah!" Je baissa la tête vers l'écriture. "Euuum, on mange du spaghetti." Je releva la tête. "Il est dans un pot dans le réfrigérateur. Je le met au micro-onde et c'est prêt!" dis-je en lui faisant un petit sourire. Je n'avais aucun talent en cuisine alors au moins j'étais sûr de ne pas rater ce plat! Sans attendre que je dise un mot de plus, Cynthia se leva d'un bond en se dirigeant vers la cuisine. Je la suivis, beaucoup plus lentement toutefois. Elle semblait outrer qu'il n'y est plus de glace, se qui me fit sourire. Parfois, j'aimerais vraiment retourner en enfance. Dans le temps où, comme elle, un de mes plus gros soucis était le dessert. Je fis encore quelques pas dans la cuisine pour la rejoindre. Quand elle raccrocha le téléphone, je vins pour parler, mais elle le reprit pour composer un nouveau numéro. Je pouvais parier qu'elle tentait de rejoindre ses parents. J'étais une aussi horrible gardienne que ça? Ah, non, c'est vrai, la glace! Dès qu'elle eut fini son deuxième appel, je m'avança d'avantage vers elle et lui toucha doucement l'épaule. "Je crois qu'on devrait laisser tes parents avoir leur soirée en amoureux tranquille, on a qu'à manger un truc encore meilleur!" lui dis-je en souriant. Elle me proposa des milkshakes, du gâteau ou encore des biscuits. "Je serais tentée par les biscuits! J'ai toujours bien aimé et j'ai une recette spéciale aux noisettes!" dis-je en lui faisant un clin d'oeil. Je marcha vers une petite table et tira une chaise. "Je vais te faire ton spaghetti et puis on fera les biscuits si tu veux."

Je pris le pot et en mit une moyenne portion dans l'assiette que je mis au micro-onde jusqu'à se que se soit assez chaud. Quant à moi, j'avais déjà mangé du Macdo avec ma mère. Nous nous étions arrêté sur le bord de la route et avions mangé notre commande à l'auto. Je servis son plat à Cynthia. "Alors, c'est bon?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Hello, please try to not be the devil tonight || Cynthia    Mer 2 Juil - 15:17


Maman m'a dit ce matin qu'elle serait absente ce soir pour partir avec papa dans un restaurant chic en amoureux et qu'ils reviendraient très tard. Peut être iraient-ils dans un hôtel luxueux !
J'ai donc hoché la tête, puis maman m'a appris : « Quelqu'un va venir s'occuper de toi ce soir. Une sorte de nounou. Alors sois bien sage et ne l'embête pas, d'accord ? Je lui donnerais des indications sur le repas. ».

Pendant la journée, j'ai répété des morceaux au piano, dessiné, et dansé. Je voulais bien m'entraîner et perfectionner mes arts. Ensuite, j'ai lu des encyclopédies très intéressantes et instructives sur les animaux, le fonctionnement de la planète, ou encore le corps humain. J'ai appris le nom de tous les os humains par cœur et aussi comment le système cardiaque fonctionne. Puis, j'ai lu d'autres chapitres de livres tels que Les aventures de Tom Sawyer, Mobby Dick et Notre Dame de Paris.
Ensuite j'ai regardé une émission de cuisine puis la rediffusion de The Voice.

Puis l'heure est arrivée. Quelqu'un toqua à la porte. J'étais prête à parier que c'était la nounou.
N'y avait-il pas une sonnette ? Enfin..tant pis. Peut-être que la nounou était une étrangère.
Maman passa en coup de vent me dire au revoir en m'embrassant sur les cheveux : « Bon au revoir ma chérie, et surtout, sois sage ! ».
Je saluais de la main en souriant mes parents, qui se tenaient la main. Papa ouvrit la porte et une jeune-fille blonde apparu sur le seuil. Oh non pitié ! Pas encore une blonde ! Excusez moi, je n'ai rien contre les blondes, c'est juste que j'ai eu une expérience assez traumatisante avec une blonde du nom d'Elena à WHS !
Maman donna le menu à la jeune nounou puis papa la tira par la main et ils s'en allèrent, tout excités à l'idée de passer une soirée en amoureux.
La blonde se tourna vers moi. Elle ouvrit tout d'abord la bouche, mais aucun son ne pu en sortir. Je fis tourner une de mes tresses en attendant qu'elle me parle.
J'avais coiffé mes longs cheveux châtains en deux tresses, et je portais une tunique à carreaux, un legging violet et un cardigan violet. Je portais des tennis blanches comme chaussures.
Comme il faisait nuit, mes yeux verts avaient tournés au marron.
La miss se racla la gorge et me dit : « Eum, moi c'est Marguerite, je m'occupe de toi ce soir. Je crois. ». Je crois ?
Si elle ne savait pas si elle s'occupait de moi, c'était un peu inquiétant. Je me mis à repenser à cet épisode des Simpsons où Bart et Lisa étaient confrontés à une nounou maléfique. J'espérais que Marguerite n'en était pas une !
De toutes façons, je savais faire du Karaté.

Je fis un énorme sourire, puis je m'écriais joyeusement : « Salut ! Moi c'est Cynthia. Oui tu t'occupe de moi  ce soir ! ». J'entraînais ensuite Marguerite à la cuisine, puis je m'asseyais à table.
« J'ai faim, alors j'aimerais savoir ce qu'il y a à manger ! Maman ne m'a pas dit!».
Je me mis à bouger mes jambes d'impatience, puis je me levais pour ouvrir le frigo à la recherche d'un futur dessert.
« Quoi ?!!! Pas de glace ? »
Je me retournais puis me précipitais sur le téléphone fixe afin de composer le numéro du portable de ma maman. Je portais le combiné à l'oreille et j'attendis très longtemps, mais personne ne répondis.
Je fis le numéro de mon père et j'attendis en fermant mes yeux et en murmurant : « Réponds s'il te plaît ! Réponds ! Réponds ! Réponds ! S'il te plaît ! S'il te plaît ! ». Mais personne ne répondis.
Je re-déposais le téléphone à sa place et je me tournais vers Marguerite : « Si tu veux on pourra fabriquer des Milkshakes , des gâteaux ou bien des biscuits ! ».
Puis, je demandais, curieuse : « Alooooors Marguerite, tu nous viens d'où comme ça ? De France ? ». Cet été, je pars à Paris avec mes parents pendant toutes les vacances ! Ça va être trop cool ! La jeune nounou devait venir de France avec un prénom pareil !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Hello, please try to not be the devil tonight || Cynthia    Lun 30 Juin - 15:21

Selon ma mère, ma "réhabilitation" en société se fait en trois étapes. La première était de totalement changer d'environnement. Fini la Californie et le collège près de la plage. Pour moi, mes parents ne comptaient plus les signes de dollars. Nous avions une nouvelle maison, encore plus grande que l'ancienne, de nouvelles voitures, de nouveaux vêtements, une nouvelle école encore plus prestigieuse que l'ancienne. La deuxième étape ne dépendait que de moi puisque qu'elle avait pour but "de se faire des amis". J'avais maintenant l'obligation de sortir au moins une fois par semaine et ne pas revenir avant minuit. Mes parents me donnaient de l'argent pour m'acheter tout se que je voulais et pour me payer des sortis au cinéma et d'autres trucs du genre. Finalement, la troisième étape était d'avoir un job. Ma mère ne cessait de me dire que cela développerait mon indépendance économique, mon sens de la responsabilité et serait déjà habitué à travailler fort quand je finirais mes études.

Bien sûr, les jours passaient et je ne me trouvais toujours aucun emploi. C'étais loin d'être dans mes priorités. Le plus à l'écart j'étais de la société, le mieux je me portais. Honnêtement, je croyais vraiment aller mieux depuis que nous étions arrivés à Miami depuis presque un mois. Je ne fais plus du tout de cauchemars, vous savez et je suis retournée sur Internet. J'ai prit tous mes messages un par un. Même ceux donc je savais très bien qu'ils parleraient de Steeve. Trois jours plus tard, j'y étais retournée pour répondre aux messages. J'allais à mon rythme. Pour moi, toutes ces améliorations étaient assez, mais rien n'était suffisant pour ma mère. Je crois qu'elle avait peur que je finisse ma vie seule avec des chats dans un petit appartement avec plus personne pour se rappeler de moi et comme seule souvenir cette photo au piano que je pourrais passer des heures à regarder. Ou encore morte.

Les avis sont partagés. Certains psychologues sont sûrs que le retour en société doit se faire lentement et en douceur tandis que d'autres préfèrent dire que ce retour doit ce faire rapidement. En d'autres mots, retourner dans une vie presque normale en à peine deux mois. Ma mère ne pense que par la deuxième théorie. Elle dit qu'en prenant trop notre temps, on finit par se dire que ce n'est pas si grave si elle n'est pas totalement normale et blablabla. Je pourrais vous nommer des tonnes d'arguments du genre. Le problème est que mon père préfère l'autre théorie. Ils se crient dessus au moins une fois par jour et parfois, je prie pour qu'ils se séparent. Il y a un moment que plus rien ne va dans leur couple et nous savons tous qu'ils restent ensemble par peur de me "déstabiliser." Je déteste que tout tourne autour de moi de cette façon.

C'est de cette façon que je me retrouva à cogner sur une porte inconnue, dans une maison inconnue. Il ne me restais plus qu'à espérer que la fille que je gardais toute la soirée ne soit pas un petit démon. Bientôt, un homme vint répondre et je les salua, lui et sa femme, timidement. Ils m'indiquèrent qu'est-ce qu'il y avait pour souper et tout le reste avant de s'enfuir pour un dîner en amoureux. Je retrouva la jeune fille. J'ouvris la bouche, mais aucun son ne sortit. Je me racla la gorge et recommença. "Eum, moi c'est Marguerite, je m'occupe de toi ce soir. Je crois." La vérité était que cette petite de 12 ou 13 ans était surement déjà plus stable que moi psychologiquement, mais encore une fois, ma mère avait omit de partager mes "petits" problèmes aux autres. Parce que pour elle, tout n'est vraiment pas bon à dire.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hello, please try to not be the devil tonight || Cynthia    

Revenir en haut Aller en bas
 
Hello, please try to not be the devil tonight || Cynthia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» [Defense Devil] Présentation
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: