AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Scream ice cream- Paytah & Carry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Scream ice cream- Paytah & Carry   Lun 7 Juil - 15:44


Scream Ice-Cream
AVEC CARRY CHAINSAW

Ler service de ma nouvelle cliente était devenu un bavardage. C'était plutôt cool, parce que d'habitude, les clients ne me parlaient pas comme ça. Je confiais à Carry que j'avais trop chaud avec ce tablier. C'était bel et bien vrai ! Tablier et T-Shirt n'arrangeaient pas la chaleur !
La brunette réagit à mon commentaire par une phrase : « Ah oui, c'est vrai qu'à bien y réfléchir, c'est dommage. De ce que j'en ai vu à la soirée au parc aquatique, c'est triste de devoir cacher tout ça sous des fringues... ». Je n'étais pas dupe, -iibien que je manquais d'expérience. Carry m'avait lancé une phrase de drague, mais pas très approfondi, enfin je veux dire, c'était pas très explicite.
« Oui tu as raison, mais, je dois encore m'entraîner au Karaté deux fois plus si je veux avoir les abdos et les muscles comme Ty. »
J'étais sûr que je réussirais un jour ! Dans quelques années, quand j'aurais 20 ans, je serais aussi musclé que Ty. (Paytah a 20 ans) On parie combien ?
Je servis ensuite le milkshake aux fruits rouges à la demoiselle, en ajoutant même une petite déco mangeable. Puis, vînt le moment où Carry devait me payer. Elle me donna 5$ au lieu d'un seul dollars, ce qui était un peu dommage, mais j'encaissais tout de même l'argent, lui remettant ensuite 4$. Cependant, la jeune fille ne pris que 2 $, ce qui me surpris, le tout accompagné par un « Garde le reste ! ». Je fis un sourire puis je remis les deux dollars dans la caisse.

Après que Carry ai récupéré son milk-shake, je lui parlais de mes vacances. Quand je mentionnais le portrait, Carry fût très surprise et arqua un sourcil, ce qui me fit laisser échapper un rire so cute.
Elle : « Hum ... Un portrait ? De moi ? Je ne pense pas être un parfait modèle tu sais ! ». J'avais essayé de faire de mon mieux, laissant mon imagination faire le reste. Dessiner Carry avait été un peu dur, mais le plus dur était Ty.
C'était très compliqué de faire un portrait sans que le modèle soit en face. J'avais utilisé ma mémoire pour faire Carry, une méthode que je faisais fréquemment, surtout à Cheyenne River.
« Oh si tu l'es ! Peut être aurait-il était meilleur si je t'avais en face. Il faudrait que j'essaye un jour, avec ta permission, bien entendu !  Et si tu veux, je te le donnerais !». Je lui fis un clin d'oeil.
Puis, je demandais à Carry si elle voulait voir son portait. C'était le premier, mais sûrement pas le dernier. Elle accepta avec plaisir, ajoutant même qu'elle était le sujet. C'était normal de vouloir voir son portrait.
« Hum ... Pour mes ... Vacances ... Pour être tout à fait honnête ... J'en sais trop rien. J'suis en train de réfléchir à partir quelque part avec une amie ... Peut être faire une petite virée sur la côté ouest, et faire venir deux, trois collègues à certaines étapes de notre petit voyage. J'avais pensé à Ty, puisqu'il es particulièrement proche d'elle.  ».
Au nom de Ty, mon sourire se figea. Si Ty vient, je ne viendrais pas !
Ce fût la première pensée qui me traversa l'esprit.
« Tu pourrai venir, si ça te dit .. Si tu as le temps bien sur ... ». Ce fût à Carry de me faire un clin d'oeil à son tour.
Puis je me mis à réfléchir un peu plus sur la question.
Dans un sens, ce serait vraiment dommage de râter une occasion inoubliable de voyager hors de Miami, avec en plus, Carry qui était très sympa. Je n'aurais qu'à ignorer Ty, qui passera son temps dans les bars et dans les bras des filles.
Je fis semblant de réfléchir en faisant un « Humm... », puis je reposais le regard sur Carry et je lui dis joyeusement : « J'accepte avec grand plaisir. Tu me dira la date par SMS. Je dois passer mon permis dans peu de temps mais après, je serais dispo pour ce voyage. Ty payera pour moi ! »
Je fis un énorme sourire, puis je pris le cornet que j'avais eu précédemment entre les mains, et je me servis en Cacahuète. Je mis la boule dans le cornet , sortis 1 $ dans ma poche et le mis dans la caisse. Puis, je me mis à déguster ma glace, regardant Carry tout en attendant sa réponse.


© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Scream ice cream- Paytah & Carry   Sam 5 Juil - 19:52




Scream Ice cream.

Ils discutent un peu de leur vacances, Carry apprécie le milk-shake, elle le drague juste un peu, il n'est pas assez grand pour elle.


feat. Paytah Yellow

Presque entièrement déshydratée, Carry, en apercevant un stand de glace et de milk-shake décida de s'accorder quelques instants de plus sur cette plage, histoire de se refroidir un peu l'intérieur. S'approchant de son nouvel oasis, elle ne regarda que les parfums présents dans la vitrine ne portant aucune attention particulière au vendeur. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle ne comprenait pas l'intérêt de s'intéresser à quelqu'un qui n'est la que pour vous servir. Son raisonnement était certes totalement absurde, elle n'en restait pas moins sur ses positions. Après tout, l'australienne était particulièrement étrange. Tandis qu'elle perdait son temps en s'attardant sur les goûts des glaces sachant que quoi qu'il arrive elle prendrait un milk-shake, elle fut surprise par une voix qu'elle avait déjà entendu et qui de toute évidence appartenait à quelqu'un qui la connaissait. Celle ci la salua, lui demanda comment elle allait pour ensuite la questionner sur ce qu'elle souhaitait. Levant les yeux, c'était avec étonnement qu'elle découvrit Paytah, le jeune indien, cousin de Ty. Se montrant le plus aimable possible, elle le salua à son tour, commentant son boulot et s'apprêtant à passer commande. Chose qu'elle n'eut pas le temps de faire puisque le jeune glacier lui coupa la parole afin de lui présenter tous les goûts possibles alors qu'elle avait pu le constater toute seule, plus tôt. Il parlait trop, mais contrairement à Ty, s'abstenait de dire des conneries à chaque phrase, ou des choses qui pouvait même mal s'interpréter. Ne lui ayant pas laisser le temps de passer commande, Paytah enchaîna sur son activité précisant qu'il ferait cela tous les ans, que c'était son job d'étudiant et que oui, mange la chaleur il était obligé de garder son tablier sur lui. "ah oui, c'est vrai qu'à bien y réfléchir, c'est dommage. De ce que j'en ai vu à la soirée au parc aquatique, c'est triste de devoir caché tout ça sous des fringues..." Oui, elle venait de le draguer, mais c'était rien de bien méchant, c'était gentil, c'était petit. Juste comme ça. Et ce n'était que la vérité... Lui lançant un sourire charmeur comme celui qu'il venait d'afficher, elle l'observait tandis qu'il préparait le milk-shake aux fruits rouges qu'elle lui avait demandé, déposa cinq dollar sur le comptoir et questionna le jeune homme sur les projets de ses vacances.
Se retournant pour poser le gobelet sur le comptoir, il sembla surpris pour le billet de cinq dollar et se plaignait presque auprès de la jeune fille. Finalement, il encaissa et rendit quatre dollars à sa cliente. Elle n'en récupéra que deux, lâcha un "Garde le reste!" et sourit. Beh quoi, deux dollars pour quelqu'un comme elle ça ne représentait rien .. Rien du tout.

Se saisissant de sa boisson, elle encra son regard brun dans celui du jeune homme qui, appuyant ses deux mains sur le comptoir, s'approcha d'elle et dit "He bien, rien de spécial. Je vais m'entraîner à la guitare, créer de nouvelles chansons, dessiner, peindre...Sortir, peut être draguer, aller au ciné, découvrir Miami, me baigner, et passer mon permis pour conduire. Je vais aussi terminer ton portrait. » Son ... Son portrait ? De quoi parlait-il ? Étonnée, Carry arqua un sourcil avant d'engloutir deux gorgées du milk-shake. Paytah l'avait bien réussi, c'était sûrement un des meilleurs qu'elle avait bu depuis son arrivée à Miami. Savourant le liquide elle décida d'en revenir au fameux ... Portrait.



Hum ... Un portrait ? De moi ? Je ne pense pas être un parfait modèle tu sais !


À l'avouer, cette histoire était plutôt spécial, surtout quand il ajouta qu'il faisait des portrait de chaque personne qu'il avait croisé depuis son arrivée. À bien y réfléchir, ça devait faire un paquet de monde quand même. Il ajouta que, celui de Carry fini, il comptait faire celui d'Alma, qui dans les souvenirs de la jeune fille était la colocataire de Ty. Face au silence de l'australienne, l'indien posa un doigt sur ses propres lèvres, demanda à son interlocutrice de ne rien dire à personne. Comme un secret.
Dans les projets de vacances du jeune homme, il y avait de la musique, de la drague, du cinéma, de la conduite et de la visite de la ville. Un planning qui semblait bien charger pour un petit jeune ! Alors qu'il proposait à Carry de lui montrer le dessin une fois que celui ci sera fini, il enchaîna sur ce qu'elle, elle comptait faire. Hum ... Excellente question.


Pour le portrait, ce serait avec plaisir. J'aimerai bien que tu me le montre! Après tout, j'en suis le sujet. Hum ... Pour mes ... Vacances ... Pour être tout à fait honnête ... J'en sais trop rien. J'suis en train de réfléchir à partir quelque part avec une amie ... Peut être faire une petite virée sur la côté ouest, et faire venir deux, trois collègues à certaines étapes de notre petit voyage. J'avais pensé à Ty, puisqu'il es particulièrement proche d'elle. Tu pourrai venir, si ça te dit .. Si tu as le temps bien sur ...


Accompagnant ses paroles d'un clin d'œil bourré de sous entendus, elle sourit et englouti rapidement une bonne dose de son milk-shake avant de penser à Joy. Ça faisait un petit moment qu'elle n'avait plus de nouvelle, et ça l'inquiétait un peu ... Depuis que Curtis était parti, c'était différent, elle n'avait plus cette joie de vivre, elle n'était plus comme avant ... Et bien que l'Alpha refuse de l'admettre, ça lui faisait de la peine, elle l'aimait vraiment bien, d'ailleurs, en évoquant son projet, Carry avait utilisé le terme d'amie ... Ce qui prouvait réellement qu'elle l'appréciait, sans pour autant s'en rendre compte ...

Au fait, très bon le milk-shake!


Ohp ... Clin d'œil.

(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Scream ice cream- Paytah & Carry   Mer 2 Juil - 23:04


Scream Ice-Cream
AVEC CARRY CHAINSAW

J'étais très content de travailler sur la plage et de satisfaire un besoin de rafraîchissement aux vacanciers. C'était chouette de voir qu'une petite fille qui croulait sous la chaleur vous fasse un sourire et vous dise merci pour une simple glace au chocolat.
J'aimais redonner le sourire aux gens. C'était vraiment cool !
Carry arriva à mon stand. Je ne m'y attendait pas. Elle devait crouler elle aussi sous la chaleur !
Je la saluais donc, puis lui demandais de ses nouvelles. Au début, elle ne me remarqua pas car elle avait la tête baissée, mais lorsqu'elle releva son visage, elle me répondit gentiment : « Salut Paytah ! C'est étonnant de te voir ici, tiens. Alors comme ça tu vends des ... glaces et de milk-shakes ? Ça va, pas trop chaud la dedans ? Ah euh ... Pour moi, ce sera un Milk-shake à ... ». Je lui coupais la parole et l'élan en lui présentant les parfums. Puis, je répondis à Carry : « En effet je vends des glaces et des milk-shakes. C'est mon job d'étudiant ! Je le ferai tous les ans ! J'ai effectivement chaud, mais je suis bien obligé de rester ici pour vendre ! Et je dois laisser mon tablier sur moi! ».
J'aurais bien aimé enlever mon t-shirt et courir sur la plage pour me baigner, mais je n'avais pas terminé mon boulot. Je voulais plus de clients, car qui dit plus de clients dit plus d'argent. Et cupide et radin que j'étais, je voulais toujours plus d'argent !

La demoiselle me fit un sourire en échange du mien, et elle était tout simplement trop craquante. Je me demande bien qu'elle âge elle a...Sûrement 19 ans...Parce que si elle a eu Ty comme...coup d'un soir (d'après ce qu'elle m'a dit au parc aquatique), elle doit pas avoir 15 ans !
Quoi que avec Ty, on ne sait jamais ! Il a bien été dépucelé par Alma alors qu'elle n'avait que 17 ans, non ?
Oui je sais, vous pensez que je suis bien curieux de la vie de débauche que mène mon affreux cousin, mais détrompez vous : si je sais autant d'histoires et de détails, c'est à cause de l'autobiographie de Ty lui même, que j'ai lu sans savoir qu'il y aurait autant de détails ! Il y a dans ce bouquin de ces histoires ! J'ai tout lu de A à Z, allant de surprise en surprise, jusqu'à l'histoire des Everglades, car c'est là que se termine l'autobiographie.
J'ai eu tellement honte pour Ty en lisant son bouquin. J'ai été profondément et sincèrement choqué et scandalisé !
Carry doit être plus vieille que moi. C'est vraiment dommage, j'aurais pu sortir avec elle si elle avait 15-16 ans ou même 17. Tant pis !

Je suis certain de trouver un jour l'Ame-Soeur avec un grand A. Contrairement à Ty, je ne suis pas pessimiste en amour, bien que je sais qu'il me manque de l'expérience, mais je suis sûr que j'y arriverais : je trouverais la fille qu'il me faut ! Et un jour je sortirais avec elle et je dirais à Ty : « Tu vois...même moi j'arrive à sortir avec une fille ! Toi...T'es qu'un pauvre râté qui restera célibataire jusqu'à ses 90 ans ! ». Ensuite je lui ferais « Piiiicht ! » en ouvrant mes mains, je le toiserais et je partirais main dans la main avec la miss.
Je suis un beau gosse, plus mignon mais alors là dix milles fois plus mignon que Ty ! De toutes façon, je suis plus TOUT que ty : Plus mignon, plus intelligent, plus débrouillard, plus poli, plus cool, plus la classe, plus gentleman, plus fort en Karaté, plus bon en course, plus rapide en moto, plus prudent en voiture, plus galant, plus beau, plus fort, plus coquet, plus talentueux, plus mélomane, plus .. plus...plus tellement tout. Je suis plus parfait que lui ! Je suis le plus fort des Yellow ! Bref en un mot : je suis MIEUX que Ty.
Hé ouais !

Carry me tire dans mes pensées égoïstes, en me donnant le parfum qu'elle souhaite avoir comme Milk-shake. Fruit Rouges. « C'est parti ! Un milk-shake fruit rouge pour mademoiselle, un ! », fis-je en lui faisant un clin d'oeil.
Je me mis au travail, ajoutant fruits rouges congelés, lait et sucre dans le mixeur. Je mis l'appareil en marche. En une minute, le Mik-shake était déjà prêt !
Tandis que je déposais le grand verre rempli du milk-shake aux fruits rouge sur comptoir et que j'ajoutais une décoration en plus sur le verre (à savoir un petit bonbon rouge en forme de fraise) , j'entendis Carry me demander :  : «Alors, tu fais quoi de tes vacances à part ça ? ».
Je relevais la tête et pris les 5$ . Je marquais un temps d'arrêt. « 5$ ? Tu n'a pas 1 $ sur toi ? Bon, tant pis (Je fis un sourire en haussant les épaules). ». Je tirais le tiroir de la caisse et ramassais rapidement 4 $ et les tendis à la jeune-fille avant d'encaisser les 5$.
Posant mes deux mains à plat sur le comptoir, je répondis en regardant Carry droit dans les yeux en souriant : « He bien, rien de spécial. Je vais m'entraîner à la guitare, créer de nouvelles chansons, dessiner, peindre...Sortir, peut être draguer, aller au ciné, découvrir Miami, me baigner, et passer mon permis pour conduire. Je vais aussi terminer ton portrait. »
La jeune brunette semblait étonnée. Je pouffais de rire avant de lui avouer : « Je fais les portraits de tous les élèves que j'ai rencontré sur mon chemin. J'ai fais celui de Ty. Je commence le tien et je prévois de faire celui d'Alma, de Sasha et...de tous ceux que je rencontrerais ! ». Je plaquais mon index sur mes lèvres et d'un ton mystérieux, je fis en murmurant : « Mais chuuut ! Ne le dis à personne ! ».
J'éclatais de rire, puis soufflais à Carry que je lui montrerait son portrait quand il sera terminé si elle le désirait, avant de lui retourner sa question : « Et toi, tu fais quoi pendant ces vacances ? ».


© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Scream ice cream- Paytah & Carry   Mer 2 Juil - 21:00




Scream Ice cream.

Carry, par les temps chauds décide d'aller à la plage. Après quelques heures, blasée, elle décide de s'en aller mais avant se dirige vers un stand et prend un Milk-Shake, elle y voit, Paytah, ils discutent.


feat. Paytah Yellow

Les jours étaient tous plus chauds les uns que les autres. Il n'y avait pas eu de journée pluvieuse depuis au moins deux semaines et ça commençait à devenir particulièrement désagréable pour Carry qui, ayant vécu en Australie, était habituée à ce que de temps en temps, des pluies diluviennes rafraichissent l'atmosphère. Malheureusement, c'était loin d'être le cas sur la côte ouest des États-Unis. C'était chaque jour, plus invivable que le précédent. Bien évidemment, il existait un grand nombre de solutions face à cette canicule, comme se rendre à la piscine municipale, boire des litres et des litres d'eau, des cocktails frais, ou manger des glaces. Pour sa part, l'Australienne optait généralement pour des heures de plage et de baignade, mais à la longue, ça devenait autre que pénible. Et rester pendant des heures et des heures sous le soleil brulant, ça faisait bronzer, certes, mais ça donnait plus chaud qu'elle ne le voulait. Et pourtant, il était encore plus difficile de rester dans la chambre numéro sept, en espérant qu'il y fasse frais et en se rendant compte que non, ce n'était pas le cas. Les nuits aussi, étaient compliquées. Il était dur de dormir six heures d'affilés tranquillement sans se sentir trempé jusqu'aux os. La vie était dure, c'était chiant. Déjà irritable, il ne manquait plus que cela pour rendre la jeune Alpha entièrement détestable. Et autant le dire, ça ne ratait pas !


Aujourd'hui, une fois encore, comme le jour d'avant et celui d'avant, la brunette n'avait comme option que la plage qui criait, qui lançait son appel assez fort pour qu'il parvienne aux oreilles fines de la jeune fille. C'était bien trop tentant pour y renoncer ! A peine ouvrait-elle l'œil qu'elle l'entendait, qu'il lui demandait de venir. Et évidemment, elle ne disait jamais non. Bien au contraire. Au début, jamais hésitante, il ne lui fallait pas plus d'un quart d'heure pour enfiler son maillot, préparer quelques affaires et s'y rendre puis, au final, après deux heures et des fois même moins, elle finissait par regretter de ne pas être restée dans son lit. Ce n'était pas qu'elle n'aimait pas ça, non. C'était juste qu'étant donner, les courtes nuits auxquelles, elle avait droit, le soleil et la puissance des vagues la fatiguaient plus que n'importe quoi. Mais une fois qu'elle y était, elle y était. Elle n'avait pas la foi de rebrousser chemin. Du coup, elle se laissait croire que quoi qu'elle en pense, au fond, elle était contente d'être là. Elle était satisfaite de sentir le vent sur son corps, le sable chaud sous ses pieds et l'eau salée perler de ses cheveux. En fait, pour les gens dit, normaux, la plage était un endroit paisible qui rendait forcément joyeux et aimable. Mais pas pour Carry, elle était différente. Différente des autres, chiante et insatisfaite de la vie. La plage ne la rendait pas « heureuse », enfin ça dépendait.

Allongée sur sa serviette, l'australienne, depuis son arrivée, avait fait trempette à peu près aussi longtemps qu'un chat resterai dans l'eau, soit pas bien longtemps et s'était contentée de rester à dorer sur le sable. L'après-midi se faisait longue et la jeune fille qui était venue seule commençait à s'ennuyer ferme. Tandis qu'elle réfléchissait à ce qu'elle pouvait faire, si elle partait, elle dessinait des petits ronds dans le sol. Signe parfait d'une personne qui se fait chier. Les lunettes des soleils sur le nez, elle balaya la plage du regard, histoire de voir s'il n'y avait pas quelqu'un digne de l'intéresser. Parce que oui, si quelqu'un l'intéressait, si elle pouvait se divertir, elle fonçait. Mais la ... Non, rien de rien.. C'était d'ailleurs bizarre. C'était les vacances et à part des filles, il n'y avait pas grand monde sur à l'horizon. Inutile donc de rester plus longtemps. Carry avait assez pris le soleil. Se levant délicatement, elle s'étira et, s'écartant de sa serviette la ramassa avant de la secouer. Enfilant son short et son t-shirt, elle rangea ses affaires avant de se mettre en route. Sur son chemin, un peu plus loin, elle aperçut un espèce de stand, et en se rapprochant, elle vit que celui-ci vendait des glaces.

Quand elle jeta un œil dans son porte-monnaie, elle y découvrit une somme plus que faible, mais qui lui suffirait sans doute pour une glace ou ... Ou un Milkshake ! La question ne se posait même plus, si elle achetait quelque chose, c'était un Milkshake, et par chance, là, ils en vendaient. Jetant un œil au différent parfum de glace, elle ne prêta pas réellement attention au vendeur et ne réagit que lorsque celui-ci lança : « Bonjour Carry. Comment ça va ? Tu t'amuses bien pendant ses vacances ? Bon alors, que veux-tu ? Une glace ou un Milk-shake ? C'est 1$ la glace et ...1$ le Milk-shake. » Cette voix, lui semblait d'abord familière et en plus, la personne la connaissait, et elle confirma se ressentit quand elle vit, un cornet à la main Paytah, le cousin de Ty. Alors c'était ça, son occupation des vacances ? Il vendait des glaces sur la plage ? Il en avait de la patience hein ! Ce n'aurait pas était-elle qui l'aurait fait !
Quand elle jeta un œil dans son porte-monnaie, elle y découvrit une somme plus que faible, mais qui lui suffirait sans doute pour une glace ou ... Ou un MilkShake ! La question ne se posait même plus, si elle achetait quelque chose c'était un Milkshake, et par chance, là, ils en vendaient. Jetant un œil au différent parfum de glace, elle ne prêta pas réellement attention au vendeur et ne réagit que lorsque celui-ci lança : « Bonjour Carry. Comment ça va ? Tu t'amuses bien pendant ses vacances ? Bon alors, que veux-tu ? Une glace ou un Milk-shake ? C'est 1$ la glace et ...1$ le Milk-shake. » Cette voix, lui semblait d'abord familière et en plus, la personne la connaissait, et elle confirma se ressentit quand elle vit, un cornet à la main Paytah, le cousin de Ty. Alors c'était ça, son occupation des vacances ? Il vendait des glaces sur la plage ? Il en avait de la patience hein ! Ce n'aurait pas était-elle qui l'aurait fait ! D'un ton qu'elle tentait de laisser paraitre aimable, elle s'adressa à lui, à son tour.

Salut Paytah ! C'est étonnant de te voir ici, tiens. Alors comme ça tu vends des ... glaces et de milk-shakes ? Ça va, pas trop chaud la dedans ? Ah euh ... Pour moi, ce sera un Milk-shake à ...

Trop lente, elle n'eut pas le temps d'annoncer entièrement ce qu'elle désirait puisqu'il la coupa, lui présentant et énonçant la multitude de parfum qu'offrait le stand. D'ailleurs entre les deux phrases, il avait fait une pause pour reprendre son souffle. Il était mignon, marrant et son sourire qu'il affichait après avoir tout dit était, comme ceux de son cousin, des plus craquants. Il devait, lui aussi, en faire tomber plus d'une ! Dommage qu'il soit si jeune pensait alors Carry, puis, laissant elle aussi apparaitre un sourire charmeur, elle se pencha pour mieux regarder l'appareil à Milk-shake avant de dire ou de demander ce qu'elle souhaitait qu'il le serve. Un Milk-shake aux fruits rouges lui irait parfaitement. Déposant cinq dollars sur le comptoir, elle suivait attentivement du regard le jeune homme, l'observant à sa tâche. Il était vraiment canon.. Bien musclé, parfait. Les deux cousins n'avaient rien à s'envier l'un l'autre.


Alors, tu fais quoi de tes vacances à part ça ?


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Scream ice cream- Paytah & Carry   Dim 29 Juin - 14:54


Scream Ice-Cream
AVEC CARRY CHAINSAW


« I scream, Us scream, We all Scream for Ice-Cream !!! » Citation d'un inconnu

Paytah Yellow
Salut soeurette ! Alors, tu t'en sors avec la guitare ? Je suis sur la plage actuellement et...je bosse.  Ty n'est pas là, il est en Australie et c'est super ! Enfin des vacances tranquille. Mon anniversaire c'est Mercredi je te rappelle, donc n'oublie pas mon cadeau ! Merci. Kiss. @Matoskah Yellow


Je range mon portable dans la poche de mon jean et je me tourne vers mon client qui me fixe de ses yeux bleus. Que veut-il encore ? Je lui ai servi sa glace aux cacahuètes !
« Oui ? Que désirez-vous ? », arrivais-je à dire dans un Anglais correct.
« Heu je voudrais une autre glace. »
Je saisis un cornet et je demande : « Quel parfum ? »
L'homme aux cheveux grisonnant me répond après avoir réfléchit un peu : « Fraise. ».
Je prend la cuillère et je fais une grosse boule de glace à la fraise que je dépose délicatement dans le cornet. Une fois la glace préparée, je la tend à mon client en souriant.
« Merci. Tenez donc 2$. »
L'homme pose sur le comptoir de mon petit stand 2$ que je m'empresse de ramasser car je suis très avare.

C'est les vacances et c'est l'été. Il fait très beau et chaud aujourd'hui Les touristes affluent sur les plages de Miami et j'ai beaucoup de clients. C'est vraiment super, car en cette journée, je me suis déjà fais 153$. Je ne sais pas si c'est mon mignon minois qui attire les clients et les clientes, mais j'en en ai eu beaucoup ! En même temps, un beau gosse qui vend des glaces à seulement 1$ vêtu d'un t-shirt blanc, d'un jean et d'un tablier noir dont le motif est une glace colorée, ça attire forcément ! Je porte en plus de ça, un collier en argent glissé sous mon t-shirt, mes 4 boucles d'oreilles en argent et un bracelet noir au poignet.
Je ne fais pas que vendre des glaces. Je vend aussi des Milkshakes. Il y en a pour tous les goûts !

J'aime bien mon petit job, c'est assez sympa. Ça me permet de glisser quelques phrases de drague aux jolies filles de mon âge de temps en temps.
Je n'arrive pas à croire que dans quelques jours ce sera mon Seizième anniversaire ! Je suis très content : Ty ne sera PAS à mon anniversaire ! En plus, il m'a donné du fric pour que je puisse faire une grosse fête. Je ne sais pas faire la fête vraiment...Je ne suis pas un fêtard comme Ty, mais j'aime bien m'amuser quand j'en ai l'occasion. En plus avec mon jeune âge et mon éducation, je ne peux pas vraiment participer à des fêtes comme Ty le fait, puisque je ne bois pas, je ne fume pas et je suis toujours puceau. Je suis très innocent. Trop à mon goût. Beaucoup Trop.
Quelques fois, j'envie mon cousin. Même si il est orphelin par deux fois, il en a de la chance de pouvoir faire des conneries et d' être un rebelle. Il s'amuse tous les soirs, il boit, il va en boîte, il s'éclate ! Il a beaucoup de filles pour une nuit aussi...Mais moi non. Je suis l'Innocent de la famille.
Le plus mignon, le plus innocent, le plus cool, le plus ignorant question fêtes et compagnie.
Pour mon anniversaire, je verrais bien. Je pourrais toujours inviter Carry et les PS trop sympa du parc aquatique.

Tout en pensant à mon futur Birthday, je sers les clients et les clientes avec politesse. Bientôt mon stand est vide. Ouf ! Une petite pause !
Je m'assois sur un petit tabouret derrière le stand, épuisé. Il fait une de ses chaleurs ! J'aimerais bien manger une glace, mais je dois les vendre, pas en manger. Ma patronne a été bien formelle à ce sujet : vendre uniquement. Si je veux une glace, il faut que j'en achète une.
Je craque mes doigts puis je regarde les touristes et les Miamiens s'amuser sur la plage. Mon regard balaye un instant tout le périmètre autour de mon stand.

Soudain, mon œil brun qui vire au rouge à cause du soleil repère une nouvelle cliente. Elle s'approche de mon stand.
D'un bond, je me lève et prépare un cornet ainsi que la cuillère.
Une fois qu'elle arrive près de moi, je la reconnais. C'est Carry, la fille qui avait accompagné Ty au parc aquatique et à qui j'avais demandé si elle était la petite-amie de Ty. Heureusement elle avait dit non, ce qui m'avait rassuré. Ty ne mérite pas d'avoir une petite-amie ! Moi j'en mérite d'en avoir une. Moi et seulement moi. Pas Ty ! Lui, c'est un raté !

Je fais un grand sourire à la brunette et je la salue joyeusement : « Bonjour Carry. Comment ça va ? Tu t'amuse bien pendant ses vacances ? Bon alors, que veux-tu ? Une glace (Je lui désigne les différents parfums dans la vitrine) ou un Milk-shake ? (Je me retourne pour lui désigner l'appareil qui fabrique les boissons glacées rafraîchissantes)  C'est 1$ la glace et ...1$ le Milk-shake. ».
Je fais une pause pour reprendre mon souffle car j'ai dis trop d'informations d'un seul coup.
Puis, tout en désignant du doigt les différents parfums, je lui demandais :
« Alors, quels parfums voudras-tu ? Il y a chocolat, fraise, cacahuète, coco, banane, pêche, mangue, fruit de la passion, menthe, kiwi, framboise, Fruits-Rouges, Corossol, poire, myrtille, citron, Coca, Barbe-à-papa, ou Brownie ? »
Que la liste était longue !!! Cette variété de parfums était la même pour les Milk-shakes.
Je fis un superbe sourire -faut croire que Ty et moi nous sommes doués pour les sourires craquants- en attendant sa réponse, espérant que Carry achètera au moins une glace ou un Milk-shake.


© EKKINOX



CODE REP PAYTAH:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Scream ice cream- Paytah & Carry   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scream ice cream- Paytah & Carry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carry On my wayward Son
» Carry On my wayward Son
» Ice Cream, poney de rêve..
» N'est malheureux que celui qui ne sait pas chanter [Carry]
» carry the sun in a golden cup, the moon in a silver bag.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: