AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Cérémonie d'Accueil ~Siegfried Wade.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Cérémonie d'Accueil ~Siegfried Wade.    Ven 20 Juin - 0:37



« Cérémonie d'accueil. »

  Siegfried Wade.


M
algré son sourire, ce dernier demeurait crispé. Même si ses doigts frêles ne lâchaient pas le micro, ils ne cessaient de trembler. Se tenir debout devant ces « Baptisés » ne le mettaient pas à l’aise. Son sort était – en quelque sorte – entre leurs doigts crochus de sorciers cruels. Après discours, ces mots lui paraissaient stupides. Qu’en avait-on à faire de là où il venait ? Non, ce qui importait était ses capacités, cela allait de soi. Tout ce blabla n’avait rien de concret. Pourquoi ne devait-il pas faire d’épreuves ? Plus tard. Cela viendra en temps et en heure. Les rumeurs mettaient en scène une confrérie loin d’être indulgente avec ses recrues, par conséquent, Siegfried avait intérêt à être prêt à tout. Vraiment ?
Dans tous les cas, voir ses futurs « frères et sœurs » était impressionnant. Qu’était-ce donc ces insignes accrochés à leur veste ? Des trophées ? Des signes ? Et lui ? Pourrait-il se retrouver parmi eux dans les mois qui suivront ? Devenir un Baptisé lui paraissait hors d’atteinte mais terriblement tentant. Enfin, ce n’était pas l’objectif du moment. A présent, c’était le rang de « petite-pucelle-farouche » qu’il devait gagner. Pour cela, rien de plus simple ! Trouver un mentor. Quel mentor ?
Là demeurait tout le système : Siegfried n’était plus qu’une marchandise que l’on saisissait pour le retourner, l’examiner, décortiquer comme un rongeur en vue d’une dissection. Un peu comme un cheval. Il avait déjà assisté à une mise aux enchères d’un cheval. Race. Taille. Age. Type de cheval. Couleur. Démarche. Défauts. Caractères. Activité (Voltige ? Course ? etc etc ?), et pleins d’autres choses. Bien entendu, les acheteurs ouvraient leur porte-monnaie. Ici, on enchérit avec des verres de bière. Et force est de constater que la mise fut bien écartelée.
La première est une acheteuse. Ashlyn Spencer. Cette dernière leva bien haut son verre à son adresse, ce à quoi il l’a remercia d’un sourire rougissant.
 
« Une bière pour toi, Siegfried le cavalier. »
 
Avant d’envoyer sa candidature dans la confrérie des « survoltés sportifs », Siegfried avait tout de même fait quelques petites recherches sur les membres de ce « club d’échec ». En trouvant des informations sur la jeune fille. Il ne fut pas déçu ! Avant d’être jolie et grande sportive, elle était avant tout passionnée d’équitation. Parfaite mentor. Cheval. Jolie. Blonde. Youpy ! Mais elle ne fit que lever une bière. Dommage. Plus tard peut-être ?
Deuxième acheteur : Un garçon. Déjà moins tentant.
 
« Monsieur Victoire du Lange Doc’ Roupillon, dompteur de poneys, hm ? 6 bières pour moi, et que ça saute ! »

 
Un sourire apparut sur le visage du bâtard. Son nouveau nom lui convenait bien ! Puis, les américains disent bien souvent des français qu’ils sont aussi coincés et compliqués que les noms à rallonge. Cette étiquette ne lui convenant pas, il trouvait cette nomination amusante. Cependant, les 6 bières qu’il demandait –pardon , réclamait- furent une réelle menace pour son espoir d’être sous la direction de la jeune fille.
Miss Cheval-blonde-poney-sauvage, si tu veux prendre ce charmant jeune homme français, venu tout droit du sud de France, c’est le MOMENT de lever tes verres et de te saouler la gueule. TOUT DE SUITE ! Mais ses désirs fuyaient la réalité et ce jeune homme – Trévor, grand, brun et très blagueur dirait-on – aligna les six bières et les but comme s’il s’agissait de vulgaires verres de grenadine. Au fil des verres, Siegfried vit baisser ses chances de passer de très belles chevauchées dans les écuries de l’école. Six verres qui le séparait du rêve de chaque mec :  Dresser Calimity Jane.
Si ça se trouve, c’est LUI qui lui avait choppé le pantalon. Mer-de. Mais soyons bon joueur ! Un mentor homme c’est bien aussi. Footballeur. Bon, ce n’est pas son sport préféré. Il connaissait tout de même les joueurs Zidane… Benzema… Matterazzi… mais heum c’est tout. Les bières bues, le destin de Siegfried fut scellé. Trevor était son mentor. Personne d’autre ne remit en cause sa parole. Le ton était donné : Il était à lui. C’était, ce qu’on pouvait appeler, un écartèlement. Pas de remise aux enchères ? C’est fini ?
Siegfried fit les comptes mentalement.
Une fois ?
Deux fois ?
Affaire conclue.
Il reprit son micro et demanda d’une voix qu’il voulait assurée :
 
« Je suppose que les jeux sont faits. »
 
Il dut s’empêcher pratiquement de force de jeter un coup d’œil plein de regret à la seule fille du groupe. Dommage, il aurait pu le dresser comme un… non arrête, pas de ça ici. Vilain. Pas de pensées obscènes. Non !
Mais Siegfried est bon joueur. Avant tout, il intégrait cette confrérie pour l’amour du sport ainsi que le bien-être de la confrérie. Pour cela, il a fallut demander l’autorisation d’y accéder et… de laisser les membres décider de sa nomination. Il n’était pas encore intégré dans leur petit cercle très sélect. Mais peu lui importait. Il avait tout le temps pour faire ses preuves. D’ailleurs, il a bien fallu qu’il les laisse l’observer… c’était bien là le plus flippant… alors, qui était l’auteur du kidnapping de son futal ? Bon, au moins, c’était fait. D’ailleurs, était-ils tous passer par là ? C’était pas une blague ? Tant mieux.
Trève de plaisanterie. Maintenant, il aimerait tout de même avoir le mot de la fin.
 
« Bon, Avant de connaitre mon nouveau... nom, j'aimerais savoir QUI m’a prit mon pantalon que je le félicite ? »
 
Demanda t-il non sans fixer d’un air soupçonneux son futur-actuel mentor. D’ailleurs, en parlant de mentor… était-il normal de se sentir aussi frêle et fragile que le pauvre Bambiiii devant  le grand méchant chasseur qui a tué sa mère ? Non, bien sur que non. Après tout, en déposant sa candidature pour les Rho Kappa, Siegfried n’avait pas choisi l’endroit le plus tendre pour se faire un nom. Vu les rumeurs qui circulaient à leur sujet… mais n’était-ce pas dans une ambiance de défi qu’il avait franchi la porte cette nuit ? Sans nul doute. Son existence avait cruellement besoin de mouvement. Surtout que… Miami les gars ! MIAMI ! Etats-Unis ! Tout est possible dans ce pays de cinglé ? Il entendait bien profiter de ce séjour de malade dans ce club de cramés de la cervelle !


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas

I see you

avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 1996
Je suis âgé(e) de: : 25


MessageSujet: Re: Cérémonie d'Accueil ~Siegfried Wade.    Mar 17 Juin - 15:03

Le membre 'Matthew S. River' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Eta Iota ' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Cérémonie d'Accueil ~Siegfried Wade.    Mar 17 Juin - 15:03

On sait jamais...
Revenir en haut Aller en bas

I see you

avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 1996
Je suis âgé(e) de: : 25


MessageSujet: Re: Cérémonie d'Accueil ~Siegfried Wade.    Mar 17 Juin - 14:54

Le membre 'Emeric Kürschner' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Eta Iota ' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Cérémonie d'Accueil ~Siegfried Wade.    Mar 17 Juin - 14:54

Si je fais 6, je ris. =')
Revenir en haut Aller en bas

I see you

avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 1996
Je suis âgé(e) de: : 25


MessageSujet: Re: Cérémonie d'Accueil ~Siegfried Wade.    Mar 17 Juin - 14:34

Le membre 'T. Trey Seyton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Eta Iota ' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Cérémonie d'Accueil ~Siegfried Wade.    Mar 17 Juin - 14:34

Ce que j’aime, dans les Cérémonies d’Accueil… c’est qu’on se retrouve souvent devant des fortes têtes. Des mecs, ou des filles, qui pensent que pour eux, les choses seront différentes. Des gens qui croient qu’ils vont rentrer chez les Rho Kappa, mais que ça ne sera pas pareil pour eux. « Moi, je suis bien trop génial pour me faire humilier ! Pas question de me mettre en tenue d’esclave pour servir à boire aux Baptisés, et puis quoi ? Ah, et jamais je ne subirai les humiliations qui font partie de l’intégration. Je passerai directement Baptisé, ils sont obligés de se rendre compte à quel point je suis au-dessus de tout ça ». Tous les mêmes, ils arrivent et nous sortent leur petit discours qui – pensent-ils – annonce la couleur : Rho Kappa, ok, mais rêvez pour que je me plie à vos lois. Laissez-moi rire. Il n’y a qu’à regarder Matthew, notre Adjoint. J’ai encore des photos de lui en tenue de soubrette, ce brave Mellord ! Et c’est en passant par toutes les étapes qu’il est devenu ce qu’il est aujourd’hui : un pilier de la Confrérie. Un frère.

Ce soir, le type qui se présente devant nous fait partie de ces gens-là. Lui aussi, il pense que c’est des conneries, tout ça. Oh, il n’a pas apprécié qu’on lui arrache son pantalon ? Pauvre chéri. Il nous le fait sentir… mais c’est bien la seule occasion qu’il aura de le faire. Et dans quelques mois, encadré par un bon Mentor qui lui fera comprendre qu’il y a quelque chose derrière « nos conneries », il sera comme nous. Debout devant la scène, vêtu d’une veste punaisée d’insignes et fier comme un coq de faire partie de la famille Rho Kappa. Enfin, pour cela, encore faut-il qu’il se choppe LE Mentor. Pas quelqu’un de trop gentil, comme mon adorable Ashlyn assise à côté de moi, sur cette table. Je passe mon bras autour des épaules de la jeune femme, qui vient de finir sa bière, et me penche vers son oreille.

« Désolé ma belle, mais j’en fais mon affaire » lui dis-je à l’oreille, puis je me redresse. « Monsieur Victoire du Lange Doc’ Roupillon, dompteur de poneys, hm ? 6 bières pour moi, et que ça saute ! »

D’où il vient, je m'en bats les couilles. Enfin... tant que c'est pas d'Afrique ou une connerie dans ce genre là, quoi. Moi, ce qui m'intéresse, c'est ce qu'il a dans le ventre. J’attrape, un à un, les verres que l’on dépose devant moi et les bois comme s’il s’agissait de petit lait. Ce qui m’a tout particulièrement fait rire, dans le discours de Victoire – intérieurement renommé dans mon fort intérieur, amen –, c’est le fait qu’il se dise assez fort pour dompter un cheval. Mon Totem, c’est Anko. Un âne. Têtu, et peut-être un peu con. Voyons voir ce qu’il va faire de moi, si personne ne renchérit ! Hâte de faire la connaissance de son Mentor… il ne croit pas si bien dire, surtout si c’est réellement moi qui l’emporte. Une fois mes bières terminées, je me cale tranquillement contre le mur, bras croisés sur la poitrine… et attend de voir ce qu’il se passe. Je gagne, quelqu’un enchaîne ? En attendant, je fixe le nouveau, en essayant d’imaginer quelle première épreuve je pourrais lui imposer, histoire de le mettre dans le bain et de lui souhaiter la bienvenue chez nous comme il se doit.

. . .
Revenir en haut Aller en bas

I see you

avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 1996
Je suis âgé(e) de: : 25


MessageSujet: Re: Cérémonie d'Accueil ~Siegfried Wade.    Mar 17 Juin - 11:34

Le membre 'Ashlyn K. Spencer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Eta Iota ' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Cérémonie d'Accueil ~Siegfried Wade.    Mar 17 Juin - 11:34

Cérémonie de Siegfried



Cette nuit allait être courte, une fois de plus. Une nouvelle cérémonie allait avoir lieu et j’allais y participer, comme toujours. Le dernier prétendant au rang de Puceau était Siegfried, un jeune RK français d’origine. Il n’était pas loin d’une heure lorsque je suis sortie de ma chambre, vêtue de ma tenue de cérémonie, c’est-à-dire un top accompagné d’un jean, une paire de talons et bien évidemment, ma veste qui comportait toutes les insignes que j’avais obtenues. Mes cheveux relevés en un chignon laissaient ma nuque apparente et tous pouvaient donc voir le tatouage que j’avais fait il y a plus d’un an de cela.

Je me suis dirigée vers la salle commune qui était déjà pleine de monde, remplie en grande majorité de non baptisés et je suis allée me placer non loin de la scène de fortune qui était installée pour chaque cérémonie. Une fois sûre que tout le monde était bien là, je me suis avancée vers la scène pour y monter, prenant le micro qu’un puceau me tendait.

« Bonsoir ! Ce soir, j’ai l’honneur d’appeler Siegfried Wade pour qu’il vienne enfin se présenter à nous. J’espère qu’il saura trouver les mots pour avoir un mentor qui lui conviendra. »

J’ai laissé le micro à un Rho Kappa qui se tenait derrière moi et qui était chargé de le refourguer au nouveau venu avant d’aller m’asseoir sur une table. Il monta sur scène et se présenta, il semblait fort mal à l’aise et cela m’arracha un sourire. L’ambiance était plutôt bon enfant, même si je devais reconnaître que j’aurais bien aimé connaître le nom du Rho Kappa qui lui avait volé son pantalon. Depuis le savon qu’Eden nous avait passé, j’étais nettement plus sur mes gardes et moins apte à laisser passer ce genre d’histoires.

En se présentant, il aborda un point qui me touchait tout particulièrement, son passé dans un ranch. Je le voulais comme puceau, c’était obligé. J’avais peur qu’il se fasse manger tout cru par les autres, même s’il fallait le reconnaître, tous les Baptisés n’étaient pas des peaux de vaches en mentor. De plus, j’avais déjà Sebastian à ma charge et je ne savais pas s’il était judicieux d’avoir deux Puceaux à ma charge.

Une fois son discours terminé, je me suis levée et j’ai pris une bière avant de la lever au dessus de moi.

« Une bière pour toi, Siegfried le cavalier. »

J’ai descendu la chope avant de la déposer sur une table derrière moi.

« Au suivant. »

Je venais d’ouvrir le bal, il ne me restait plus qu’à voir si quelqu’un allait surenchérir ou si la victoire allait être facile.

B-NET
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Cérémonie d'Accueil ~Siegfried Wade.    Mar 17 Juin - 0:24

   

   

   
« Cérémonie d'Accueil »

   
Siegfried Wade.

   

   

Mot « Si je vous diiiiis… soirée d’intégration,  à quoi pensez vous ? ». La réponse est très simple : Série d’humiliation ponctuée de bières par paquet de dix avec en prime un cocktail savoureux de pisse et de vomis. Rien d’excitant. « Et leeeees… confréries, qu’en pensez vous ? ».  Un ou deux types très riches qui exploitent une armée de pauvres étudiants. Bon, d’accord, c’est injuste. Les confréries sont tout d’abord unis par ce lien que l’on appelle… fraternité. D’ailleurs, n’est ce pas un synonyme ?
Les Rho Kappa – Rho Carpette ?- sont une de ces confréries connues dans le lycée de Wynwood. Dès les premiers jours, le jeune Siegfried en avait entendu parler. A la base, ils sont appelés les… sportifs. Mais ils ont d’autres aspects moins appréciables comme… l’alcoolisme. Le non politiquement correct. En tout cas, à entendre les Khi Omicrons, ce ne sont pas vraiment des gens très fréquentables. Mais que penser des gens qui préfèrent passer leurs temps à la bibliothèque et étudier la vie trépidante des fourmis ouvrières plutôt que de deviner le tour de tailles des chearleaders ? Les Rho Kappa se faisaient passer pour les sportifs stupides et alcooliques, certes. Mais il se passait sans doute quelque chose au-delà de cette apparence.
Leur méthode de recrutement par exemple. Ce sera sans doute l’un des souvenirs les plus singuliers que Siegfried pourra raconter à ses petits-enfants – en espérant qu’il épouse une chearleaders evidémment. Mais que s’est t-il passé ? Comment le jeune « Cow-boy » s’est-il fait recruté par cette bande de cinglés ? Aux toilettes simplement. Siegfried s’était simplement eclipsé dans une des cabines pour se soulager. La scène aurait pu être filmée par une caméra indiscrète et passer sur internet tant elle était amusante et vulgaire. Assis sur son trône, Siegfried attendait sa « délivrance ». Quand soudain, une main suivit de son bras (puis de son avant-bras) surgit de sous la porte pour agripper le pantalon du jeune français. Ce dernier ne percute que trop tard et tente d’arracher son jeans de cette main fort impolie. Cette lutte ridicule alimente l’intérêt de cette caméra. C’est tellement amusant de voir  un type tirer, tirer sur son pantalon. Quelques jurons dans sa langue natale plus tard, il réalise sa défaite. Plus de pantalon ! Mais merde, il ne va pas aller en cours de maths comme cela n’est ce pas ? Bon, il n’a pas besoin d’y aller tout court hein. Mais il n’y a rien de plus frustrant de perdre son pantalon de la sorte. Il entend un bref rire et une phrase simple : « Bienvenue à la confrérie ».
Bienvenue… ? Quoi ? Mais… dans quelle confrérie ? Pas les khi omicrons tout de même… non parce que les maths… très peu pour lui.  Mais il serait étrange que des gens si sérieux volent un jeans de manière si sournoise. Plus rien. Siegfried doit pourtant sortir. Heureusement, personne ne se fait remarquer dans les toilettes, aussi… il sort rapidement et récupère son pantalon. Quel bâtard ce TYPE !  Rageur, il remet son pantalon mais au moment où Siegfried met ses mains dans ses poches qu’il sent quelque chose de dur et de rectangulaire.  Un lecteur de cassette. Curieux, il appuie sur play et voici qu’une voix masculine aux accents dynamiques et moqueurs lui annonce qu’il a été choisi pour intégrer les… Rho Kappa. Rendez vous à une heure du matin. Cette nuit. Endroit. Venir. Se vendre (nom, prénom, capacités). Rien que ça ! Rien que ça…
Faire partie d’une confrérie mais allez vous… faire mettre.
Et c'est ainsi que le jeune français fit ses premiers pas dans la confrérie des Rho Kappa. Bienvenue dans l'univers du sport, de l'amusement et des fêtes durant lesquelles on ne se souvient plus des choses affreuses que l'on a faite !
 
Il se retrouve alors sur ce podium. Debout, devant ces filles et garçons qu’il ne connait pas encore. On les appellait – à ce qu’il parait bien entendu – les  baptisés. Et lui ? Un bâtard.. ho mais pas pour longtemps. Une fois cette formalité décullotée, il deviendra un puceau. Bon heureusement qu’il s’est dépucelé une fois au ranch. Les joies de la nature, on connait non ?
Bien. Et il n’est affreusement pas habitué à parler avec ce truc dans les mains. Il déteste ça. L’objectif ? Se vendre. Etre le plus alléchant possible, comme une superbe Lotus Elise d’un bleu ciel profond exposé sur cette plate-forme rotative. Comment ? Certes, il savait repousser ses limites sur un terrain de sport, montrer ses capacités en attrapant une balle ou en faisant de longues randonnées à cheval. Mais avec des MOTS ? Jamais… pourtant, il était obligé.
Après l’annonce de son nom, Siegfried s’était avancé sur le podium et avait accepté –fébrilement- le micro dans lequel il faudra se vendre. Courage mon grand. Une seconde. Deux secondes. Et il prit la parole. Après tout, il était obligé.
 
« Bonne soirée à tous. » dit-il d’une voix peu assurée. « Tout d’abord, j’aimerais féliciter le crétin qui m’a « transmis » le message. Voler un pantalon c’est très original. Bravo, ouai, super, hourra… »
Ces derniers mots furent prononcés de manière faussement allégrement. Il se reprit. « Bon, alors heum… je vais passer outre les noms prénoms, bien sur. Vous savez déjà comment je m’appelle. D'ailleurs, Siegfried signifie "Victoire" donc, c'est déjà bon signe. Celà signifie aussi... "paix". Mais je ne pense pas que cette confrérie est paisible cependant..., Hum...  Vous savez aussi où j’habite. Vous savez aussi que je suis français et que je viens du charmant village de Carcassonne, département Aude de la région Languedoc-Roussillon. Sud bien entendu. Minute géographie terminée. Passons à l'essentiel. »
C’était IMPORTANT à stipuler. Les américains ont une fâcheuse tendance à penser que Paris est la France. Pâris serait le seul et unique centre d’intérêt des français. Mais non ! En France, Paris n’est pas la seule ville importante. Certes, il y a tout ce qu’on veux la bas. Tous les magasins que l’on cherche. Les bars, les cabarets. Mais pas la nature… !
« Passons au plus important maintenant. Mes capacités. Bah… c’est tout à fait simple. Pendant deux ans, j’ai été en Arizona, dans un superbe ranch.  J’ai passé mes journées à me lever à 5 heures du matin, à nettoyer les boxes des chevaux, à faire de longues randonnées épuisantes. Donc, je valide mon endurance. »
Rien de tel que des situations concrètes pour valider mes capacités.
« Conduire  un cheval, ça demande de la force. Ces bestioles ne vous obéissent pas parfois alors il faut vraiment de la volonté pour les guider. Et les faire avancer surtout. C’est têtu un cheval. Mais moi j’y arrive alors je me considère comme fort. »
Et comment…
« Et enfin… j’ai certes des limites mais elles me contraignent alors n’hésitez pas à les repousser.  Nan, les bousiller même !  Boum ! Je suis votre homme.  Je serais bien entendu discret sur les activités de cette confrérie. D’ailleurs, j’ai réussis à faire croire à ma mère que j’étais dans un club d’échec." Il lève les yeux au ciel "Elle a sauté à pieds joints dans le bobard, c’est épatant ! Et maintenant, j’attends mon… mentor. J’ai hâte de faire sa connaissance. Surtout s’il a autant de créativité que le type qui m’a pris mon futal. Ca promet d’être génial cette.. heum… entente. »
   
Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Cérémonie d'Accueil ~Siegfried Wade.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Cérémonie d'Accueil ~Siegfried Wade.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ~ Présentation de Siegfried Wade ~
» Cérémonie d'accueil des Sigma Nu, ça va chier — ft. Sigma Nu
» Arrivé des 163 à Dakar
» Siegfried
» Image sur l'accueil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: