AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 La curiosité est-elle vraiment un vilain défaut ? [Jun] | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un vilain défaut ? [Jun] | Terminé   Mer 8 Oct - 18:51

HRP: C'est mauvais, vraiment, principalement parce que ça date et que j'ai du mal à RP sur ce forum depuis plusieurs semaines mais je voulais vraiment le clôturer. Désolé du retard.



La curiosité est-elle vraiment un vilain défaut ?


    Jun & Aya




.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un vilain défaut ? [Jun] | Terminé   Lun 25 Aoû - 16:57

Après s'être salués, le jeune homme proposa à la nippone de sortir. Elle le suivit don dans le jardin de la confrérie et s'assit à côté de lui sur un banc. Ils commencèrent à discuter tous les deux et Jun finit par demander à la jeune femme si elle repartait au Japon pour les vacances, elle lui répondit alors sincèrement que non et lui expliqua après qu'il lui ai demandé si elle n'avait pas le mal du pays que son pays lui manquait, mais qu'ici elle avait ses amis et qu'elle faisait tout ce qu'il fallait pour éviter d'avoir le mal du pays. Il lui demanda ensuite si elle avait des amis au Japon, si elle les oubliait. Elle secoua alors la tête de manière négative avant de répondre.

« Je ne les oublie pas. Mais j'ai peu d'ami au Japon et encore moins de vrais amis à qui je peux faire confiance. Et ils savaient quand je suis partit que je ne pourrais pas revenir souvent. »

À part sa mère et quelques rares amies qu'elle avait au Japon, elle n'avait pas d'attache là-bas. Mais ça restait son pays natal et elle ne s'imaginait pas vivre ailleurs une fois ses études terminées. Le sujet de discussion varia ensuite sur différents sujets avant qu'ils commencent à parler de Ki, Shin et le couple qu'ils formaient ainsi que Kyang Ja arrivé depuis peu de temps dans ce monde. La discussion se porta d'abord sur le calme étonnant du nouveau-né, elle fit d'ailleurs remarquer que ce serait bien si il devenait aussi gentil que Ki. Et en plus, elle le pensait puisque pour elle Ki était un ami de confiance, l'un des rare avec Shin. Il finit par lui répondre que oui et ajouta qu'il serait peut-être aussi doux que Shin, elle hocha alors la tête, il n'avait pas tort, ce serait bien aussi. Shin était sûrement la personne la plus douce qu'elle connaissait.

Jun lui fit ensuite par de son envie d'être père, elle trouvait surprenant qu'à son âge il veule déjà l'être, mais elle trouvait ça bien qu'il sache déjà. Elle lui avoua donc qu'elle, elle ne savait pas si elle en aurait, mais qu'elle avait encore le temps d'y penser. Il lui demanda ensuite et elle lui expliqua qu'elle n'en voulait pas, mais qu'elle ne savait pas si elle aurait l'occasion de le devenir. Bien-sûr cela sembla surprendre le jeune homme qui lui demanda pourquoi elle n'aurait pas d'occasion de le devenir, avant d'ajouter qu'elle avait le temps de choisir, ce à quoi elle répondit par un hochement de tête.

Puisqu'il avait "changé" de sujet, elle ne répondit pas à la question sur le pourquoi de ses paroles. Elle ne se voyait pas expliquer à quelqu'un qu'elle ne connaissait presque pas qu'elle ne faisait pas assez confiance aux hommes pour se mettre en couple avec eux. Qu'elle n'aimait être avec eux qu'en tant qu'amie. Et elle n'avait pas besoin de psy pour savoir d'où lui venait se manque de confiance en les hommes lorsqu'il s'agissait de couple. Elle remarqua alors que Jun semblait la fixer, mais elle n'arrivait pas à deviner ce qu'il pensait et heureusement, sinon elle aurait vraiment eu peur. Elle fut gênée lorsqu'il se mit à sourire en coin et à joindre les mains. Elle se demandait de plus en plus à quoi il pensait et tenta de se faire plusieurs hypothèses, mais aucune de s'approcha, même de manière infime, des réelles pensées du Coréen. Elle fut sortie de ses réflexions lorsqu'il lui demanda ce qu'elle était venue faire plaçant même de l'humour en lui disant qu'il doutait qu'elle venait pour lui déclarer sa flamme, ce qui la fit rire. Elle lui confirma qu'elle n'était pas ici pour ça.

Elle lui expliqua donc qu'elle était venue ici pour le féliciter d'avoir retrouvé Ki et qu'elle était contente pour eux. Elle lui fit même savoir, sans faire vraiment attention, que Ki lui avait déjà parlé de lui. Ce qui sembla attiser sa curiosité puisqu'il lui demanda ce que Ki lui avait dit sur lui. Elle lui expliqua alors que ça 'était passé lorsqu'il avait eu son accident et que Ki lui avait juste dit que Jun était son meilleur ami et qu'elle savait qu'il tenait beaucoup à lui. Il recula comme surpris avant qu'un léger blanc s'installe avant qu'il parle de l'accident comme si il ne s'en souvenait pas avant de sembler se souvenir, il lui demanda si il s'agissait de l'accident de voiture, elle réfléchit et hocha la tête pour affirmer, il lui semblait que Ki lui avait parlé d'un accident de voiture ce jour-là. Il ajouta rapidement qu'il s'était fait peur et qu'il y avait eu du sang partout. Un frisson parcouru, le corps de la jeune femme, elle préférait ne même pas imaginer, ça lui faisait froid dans le dos. Elle tenta donc d'oublier l'image qu'elle avait pu voir de l'accident et sourit au jeune homme. Il reprit alors la parole en lui disant que lui aussi tenait beaucoup à Ki. Plusieurs questions traversèrent ensuite son esprit et elle ne se retint pas pour les poser, lui demander si il savait que Ki était ici avant l'évènement du parking et si c'était lui qu'il était venu retrouver ici à Miami, comme il lui avait expliqué lors de leur première rencontre.

Il mit quelques secondes à répondre pour finalement lui dire que oui, il cherchait Ki, mais qu'il ne savait pas qu'il était ici. Elle se dit alors qu'il avait eu beaucoup de chance de le retrouver ici. Elle ne se dit pas un seul instant que ça faisait une trop grosse coïncidence pour que ce soit vraiment seulement un coup de chance. Un nouveau blanc s'installa ensuite. Il était vrai qu'Ayase n'était pas vraiment du genre à avoir beaucoup de discussions, elle avait toujours peur d'ennuyer en lançant un sujet dont la personne en face d'elle se moquait totalement, elle laissait donc généralement les autres mener la discussion. Cela datait de son enfance, elle n'avait pas vraiment eu le temps de se donner confiance en elle à ce sujet à cause de la méchanceté dont pouvaient faire preuve les enfants avec ceux qui sont différents. Ce fut donc Jun qui changea de sujet, en lui demandant si selon elle le couple que formaient Shin et Ki allait durer. Elle répondit donc qu'elle était d'accord sur le fait qu'ils soient jeunes, mais que la naissance de leur enfant allait sûrement les rapprocher. Elle l'espérait, étant elle-même d'une famille de parents séparés, elle ne voulait pas que Kyang Ja connaisse ça lui aussi. Même s ça devenait de plus en plus fréquent, elle, en gardait un très mauvais souvenir.

Avant que Jun lui pose la question, elle était sûre que Shin et Ki resteraient ensemble, mais maintenant elle doutait. Si le meilleur ami de Ki doutait de cette possibilité, c'était qu'il devait y avoir matière à douter, alors pourquoi pour elle, ils ne pouvaient pas se séparer ? Elle lui demanda donc si il pensait vraiment que cela ne pouvait pas durer entre eux. Elle était vraiment inquiète, elle savait que Shin aimait vraiment Ki et elle ne voulait pas qu'elle souffre. Il sembla réfléchir quelques secondes avant de lui répondre que ce n'était pas ce qu'il avait dit, mais que Ki était une personne instable quand il s'agissait de relations et que les précédente n'avaient jamais duré longtemps. Il marqua une pause avant de dire que Shin était sûrement la bonne.

« J'espère qu'elle est la bonne... Je ne pense pas que Ki-kun aurait pu avoir un enfant avec n'importe qui... Si il est resté malgré son appréhension, c'est qu'il doit vraiment l'aimer, non ? »

Elle marqua ensuite une pause avant de demander au jeune homme à côté d'elle si il voulait bien l'aider à faire en sorte que Ki et Shin restent ensemble. Il sembla vraiment surpris par sa demande puisqu'il écarquilla les yeux, il se mit ensuite à sourire et lui expliqua que si ils ne s'aimaient plus ce serait dur de les faire rester ensemble. Il avait dit ceci en murmurant avant de lui dire qu'il ferait quand même son possible pour les aider à rester ensemble avant de lui demander si elle avait un plan d'action. Il la prit un peu au dépourvu, elle n'avait encore aucune idée en tête. Heureusement, elle fut sauvée par le téléphone de Jun qui se mit à sonner. Il e mit à parler en Coréen avec la personne qui était à l'autre bout, elle ne chercha pas à comprendre et se perdit dans ses pensées à la recherche d'un plan d'action.

Elle réfléchissait, elle pouvait peut-être essayer d'organiser un repas pour eux à la confrérie, pour ranimer leur flamme où leur proposer de garder l'enfant un soir pour qu'ils puissent sortir tous les deux... Toutes ses idées venaient de film à l'eau de rose qu'elle avait pu voir, mais pour elle, il s'agissait de plutôt bonnes idées, ça pouvait marcher. Bien-sûr elle n'était pas assez bête pour se dire que ça marcherait aussi bien que dans les films, mais ça pouvait toujours être un élément déclencheur. Elle fut sorti de ses pensées lorsque Jun raccrocha et lui redemanda si elle avait un plan d'action. Elle aurait espéré qu'il aurait oublié à cause de son coup de téléphone, mais apparemment non.

« Je pensais que l'on pourrait faire en sorte de créer un cadre agréable pour qu'ils se retrouvent et puissent discuter tous les deux sans penser à autre chose et sans avoir à s'inquiéter de rien. » Elle marqua une petite pause avant de reprendre « Par exemple, on pourrait garder Kyang Ja un soir et la nuit pour qu'ils puissent sortir tous les deux sans s'inquiéter de savoir qu'ils auront à s'occuper de lui en rentrant, juste pour qu'ils se détendent. »

Il prit une profonde inspiration avant de se pencher vers elle. La proximité mis la jeune femme mal-à-l'aise et elle recula légèrement. Il la regardait dans les yeux et elle n'osait pas détourner le regard. Il lui avoua alors qu'il avait une autre mission en tête, il marqua une pause et elle lui lança un regard interrogateur, tentant de garder au plus profond d'elle le mal être qui grandissait en elle. Il finit par reprendre la parole pour lui dire qu'il allait essayer de trouver l'homme de sa vie, précisant qu'il n'était sûrement pas loin. Il plaisantait là n'est-ce pas ? Elle n'avait pas demandé d'aide pour trouver un petit-ami, elle n'avait même pas envie de trouver un petit ami. Elle était bien en tant que célibataire et l'idée que quelqu'un veuille la mettre en couple ou qu'elle puisse simplement être en couple l'angoissait.

Puis elle était loin d'être idiote, le fait qu'il ai précisé que l'homme de sa vie pouvait se trouver près d'elle, elle commençait à se dire qu'il parlait de lui. Pourtant, elle ne voulait pas s'imaginer qu'il puisse la trouver attirante ou qu'il veuille en faire sa petite amie. Elle devait avouer que Jun n'était pas repoussant loin de là, mais elle ne s'imaginait pas sortir avec lui. Il était gentil, mais de là à sortir avec lui, il y avait un fossé énorme. Elle mit tellement de temps à répondre qu'il reprit la parole, posant son doigt sur ses lèvres et en la complimentant et en lui disant qu'elle devait accepter le compliment. Elle était encore plus gênée maintenant qu'il y avait un contact physique entre lui et elle. Même si ce n'était presque rien, c'était déjà beaucoup pour elle. Il finit par retirer sa main et par détourner le regard. Elle eut alors l'impression qu'il était gêné. Il fallut quelques instants pour qu'elle se remette et elle prit enfin la parole.

« Je... Merci pour le compliment Jun-kun, mais... » Elle marqua une pause encore un peu gênée. « Mais je ne me sens pas prête à avoir un petit ami... »

C'était vraiment compliqué pour elle de parler de ça avec Jun qui était encore en grande partit un inconnu pour elle. Enfin, si elle en avait parlé avec Shin elle aurait sûrement été autant gênée. Quoi que... Shin ne lui aurait pas dit implicitement qu'elle était peut-être l'homme de sa vie... Elle prit une profonde inspiration avant d'essayer de sourire le plus normalement possible au jeune homme.

« Je suis très bien avec des amis masculins, sans qu'il y ait plus. »

Maintenant, la présence du jeune homme la gênait. Il allait sûrement lui falloir un peu de temps avant qu'elle puisse être en sa présence sans repenser à ce qu'il venait de lui dire. Il aurait fallu qu'elle en parle à quelqu'un, mais elle n'était même pas sûre de pouvoir en parler à Shin, elle n'allait pas l'embêter avec ça. En plus peut-être qu'elle se trompait totalement et qu'elle se faisait des films sur le sous-entendu du Coréen. Enfin, la gêne de la présence du jeune homme la fit sorti son portable. Elle regarda l'heure avant de se lever.

« Il va falloir que j'y aille Jun-kun. Encore une fois je suis heureuse que tu ais retrouvé Ki-kun. »

Elle sourit au jeune homme avant de se lever, elle commença à s'incliner, mais se reprit en se souvenant que Jun ne voulait pas qu'elle soit aussi formelle avec lui. Elle se contenta donc de lui sourire et de lui dire en revoir une dernière fois avant de tourner les talons et de se diriger vers la sortie de la confrérie, l'ayant prévenu qu'il n'était pas obligé de la raccompagner. Elle n'était pas du tout courageuse à fuir comme ça devant lui alors qu'il n'avait pas dit de chose qui auraient normalement dû la gêner. Elle se dit alors, en marchant pour retourner dans sa confrérie, qu'elle était vraiment bizarre... Elle en vint même à se dire qu'elle n'était pas normale...

Spoiler:
 

Un indice de laissé là-dedans ~
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un vilain défaut ? [Jun] | Terminé   Lun 11 Aoû - 15:16



La curiosité est-elle vraiment un vilain défaut ?


    Jun & Aya




.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un vilain défaut ? [Jun] | Terminé   Mar 22 Juil - 21:09

La jeune femme s'était décidée à aller voir Jun pour lui parler de ce qu'il s'était passé sur le parking et pour le féliciter. Elle s'était donc rendue dans la confrérie des Sigma Mu. Une fois là-bas elle avait demandé à voir Jun, elle avait attendu à l'intérieure quelques minute avant que le Coréen arrive. Quand elle le vit, elle le salua poliment en s'inclinant, il lui fit alors remarquer qu'elle n'avait pas besoin de s'incliner, mais c'était naturel pour elle. Elle nota tout de même d'éviter de le faire devant Jun pour ne pas le gêner ou le déranger d'avantage. Il la complimenta alors sur sa tenue, ce qui eut l'effet de gêner un peu la jeune femme qui le remercia tout de même, avec un sourire. Elle lui demanda ensuite rapidement si elle le dérangeait, cette idée commençant à la gêner.

Il lui répondit alors le plus sérieusement du monde que si, elle le dérageait. Elle se sentit alors affreusement gênée et était sur le point de repartir quand il se mit à rire en lui disant qu'il plaisantait, qu'elle ne le dérangeait pas du tout. Elle lui tira alors la langue ce qui sembla l'amuser puisqu'il se mit à sourire encore plus. Elle s'excusa tout de même, par politesse avant de le questionner sur ce qu'il devenait, elle apprit ainsi qu'il retournait en Corée pour les vacances. Il lui demanda alors si elle allait au Japon pour les vacances. La jeune femme répondit alors sincèrement que non, car elle n'avait pas assez d'argent pour se payer le billet d'avion. Elle ajouta aussi qu'elle essayerait sûrement d'y aller pour les autres vacances. Il lui demanda alors si son pays ne lui manquait, lui faisant remarquer que les États-Unis étaient vraiment différents. Elle hocha alors la tête. Bien-sûr que son pays lui manquait, mais elle en venant étudier ici, elle savait qu'elle ne pourrait pas rentrer régulièrement et qu'elle pourrait être un long moment sans mettre le pied sur sa terre natale.

« Le Japon me manque. Mais je sais que je pourrais y retourner. Puis j'ai des amis ici et s'ils ne sont pas disponibles, j'ai de quoi m'occuper. Tout pour ne pas avoir le mal du pays »

Elle avait dit ceci en souriant au jeune homme. Ensuite, le sujet de discussion changea et ils s'échangèrent leurs numéros. Après ça, la jeune femme suivit le Coréen hors de la confrérie. Ils allèrent s'installer sur un banc et Jun fit remarquer à la jeune femme la ressemblance entre ce jour-là et le jour où ils s'étaient rencontrés sur le campus de l'université. Il lui demanda également si elle avait terminé ce qu'elle était en train d'écrire ce jour-là. Elle lui répondit donc que non mais qu'elle espérait pouvoir le terminer pendant les vacances. Elle lui demanda alors si lui, il avait arrêté de se perdre. Il se mit alors à rire avant de lui dire que non, il avait arrêté.

Il se mit ensuite à maltraiter l'herbe qui se trouvait à côté d'eux et la questionna sur ses examens, elle lui expliqua donc qu'ils s'étaient bien passés et que normalement, elle allait passer. Elle lui retourna ensuite la question en ajoutant que ça avait dû être dur pour lui puisqu'il était arrivé en cours d'année. Il lui dit donc qu'il retapait, mais qu'il le savait déjà, qu'il espérait juste avoir validé quelques matières.

« Je te comprends, ce serait super si tu en validais »

Le sujet de discussion tourna ensuite autour du fils de Ki et Shin qui était vraiment trop adorable, elle ne put qu'être d'accord et lui dit qu'elle espérait qu'il deviendrait plus vivace parce que ce n'était pas drôle qu'il n'embête pas ses parents. Il lui dit alors qu'il était d'accord, qu'il était trop calme et qu'il allait devenir comme Ki.

« Ce serait bien si il était aussi gentil de Ki-kun. »

Elle enchaina ensuite en lui disant qu'en fait non, il fallait qu'il reste comme ça parce qu'elle était dans la chambre d'à côté et que si il pleurait la nuit, elle l'entendrait. Il lui répondit alors qu'elle l'avait surprise et qu'il pensait qu'elle allait dire ça pour le bien de Ki et Shin. Ce qui fit rire légèrement la jeune femme. Jun enchaina en lui disant que lui aussi aimerait bien être père, Aya lui dit donc qu'il serait sûrement un bon père et qu'elle, personnellement, elle ne savait pas si elle en voulait. Il lui demanda alors pourquoi elle n'en voulait pas.

« Ce n'est pas que je ne veux pas, c'est que je ne sais pas si j'aurais l'occasion de le devenir. Mais bon, j'ai encore le temps de voir venir. »

Un léger blanc s'installa ensuite entre eux, mais Jun reprit la parole lui demandant pourquoi elle était là. Lui précisant qu'elle n'était sûrement pas venue pour lui déclarer sa flamme. Cela fit rire la jeune femme qui lui répondit que non, ce n'était pas pour ça, ce qui fut commenté par un "dommage". Elle continua en lui expliquant qu'elle était venue pour lui dire qu'elle était heureuse qu'elle ait retrouvé Ki et qu'elle ne pensait pas qu'il était le Jun dont Ki lui avait parlé. Il lui demanda alors si Ki lui avait parlé de lui et ce qu'il avait dit sur lui, demandant aussi si ce n'était pas des choses trop désagréables.

« En fait, il ne m'a parlé de toi qu'une fois et par hasard. Il a appris que tu avais eu un accident et je l'ai vu par hasard alors qu'il déprimait dehors. Il m'a expliqué et c'est là qu'il m'a parlé de toi comme étant son meilleur ami. Je sais qu'il tient beaucoup à toi. »

Elle lui sourit, elle espérait ainsi le rassurer sur le fait que ce n'était pas méchant. Après, elle ne connaissait pas vraiment Jun, elle savait juste qu'il comptait beaucoup pour Ki. Elle continua de sourire et enchaina ensuite en lui demandant si elle savait déjà que Ki était là ou si il l'avait appris sur le parking. Elle se rappela ensuite de ce qu'il lui avait dit lorsqu'ils s'étaient rencontrés. Elle lui demanda alors si la personne qu'il voulait retrouver était Ki ou pas. Il répondit en riant, lui disant de poser une question à la fois, elle sourit donc de manière un peu plus gênée, mais il répondit tout de même que oui, il voulait retrouver Ki puisqu'ils s'étaient perdus de vue. Il ajouta aussi qu'il l'avait apprit au parking et qu'il avait trouvé cela surprenant. Un blanc s'installa ensuite jusqu'à ce que Jun pose une question à laquelle la nippone ne s'attendait pas du tout. Une question concernant Ki et Shin et si leur couple allait durer.

Elle comprenait que cela puisse être inquiétant puisqu'il avait raison, ils étaient jeunes et ils n'étaient peut-être pas totalement stables pour être parents, mais pourtant, Aya était sûre qu'ils resteraient ensemble.

« C'est vrai qu'ils sont jeunes, mais je suis sûre que Kyang Ja rendra Ki plus stable et que ça les rapprochera. Puis, ils sont tellement mignons, j'espère que ça durera. »

Elle aimait beaucoup Shin et Ki, alors bien-sûr, elle espérait qu'ils resteraient tous les deux et qu'ils pourraient faire leur vie ensemble. Oui, elle était un peu fleur bleue, mais elle était comme ça. Elle se mit tout de même à réfléchir. Jun devait très ben connaitre Ki puisqu'il était son meilleur ami et elle savait qu'il le connaissait mieux qu'elle. Si il se posait la question c'était donc qu'il doutait fortement que le couple puisse tenir et ça inquiétait la jeune femme qui ne voulait pas les imaginer séparés, encore moins maintenant que le bébé était là. Mais elle était quand même inquiète.

« Tu penses que ça ne pourrait pas durer entre eux ? »

Elle était un peu inquiète en demandant ceci, elle n'avait pas envie qu'ils se séparent. Peut-être qu'à eux deux, ils pourraient faire en sorte que Shin e Ki restent ensemble. Elle réfléchit à ce ci quelques instants avant de tourner de nouveau son regard vers le jeune homme qui était assis à côté d'elle.

« Jun-kun. Il faut que l'on fasse en sorte que Shin-chan et Ki-kun restent ensemble ! Tu veux bien m'aider ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un vilain défaut ? [Jun] | Terminé   Sam 5 Juil - 10:40



La curiosité est-elle vraiment un vilain défaut ?


    Jun & Aya




.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un vilain défaut ? [Jun] | Terminé   Sam 28 Juin - 15:07

La jeune femme s'était décidée à aller voir Jun, après tout, elle devait y aller depuis ce qu'il s'était passé sur le parking étant donné qu'elle avait voulu aller le voir tout de suite après pour lui faire savoir qu'elle était heureuse pour lui qu'il ait retrouvé son meilleur ami. Puis, elle avait décidé d'apprendre à le connaitre puisqu'il était important pour Ki et qu'ils seraient donc amenés à se revoir. Elle fit donc un effort pour se rendre à la confrérie des Sigma Mu, durant l'après-midi. En arrivant, elle demanda à voir Jun. On la fit rentrer et elle attendit le jeune homme à l'intérieur, un sentiment de mal être avait envahi la jeune femme, elle ne se sentait pas à l'aise dans cette confrérie dont les membres faisaient peur à la nippone. Ou plutôt qui ne la rassurait pas. Elle n'eut pas à attendre très longtemps avant que la personne qu'elle était venue voir descende. Elle lui sourit et le salua en s'inclinant poliment. Il lui dit alors qu'elle n'avait pas à être aussi formelle, mais c'était l'un des seuls aspects de son éducation qu'elle avait conservé après un an passé aux États-Unis.

Elle le salua ensuite de vive voix et il lui répondit, lui disant qu'elle avait une jolie tenue. Bien-sûr la jeune femme le remercia en souriant toujours avant de lui demander si elle le dérangeait. Après tout, elle été venue sans prévenir, peut-être qu'il avait quelque chose de prévu cet après-midi ou qu'il était occupé au moment où elle était arrivée. Tout était possible. Il lui répondit alors sans hésitation que oui, elle le dérangeait. Tout de suite, elle se sentit alors extrêmement gênée et était sur le point de partir, après s'être excusée quand il se mit à rire, lui expliquant que non, elle ne le dérangeait pas, mais qu'il était surpris de voir que c'était elle qui avait demandé à le voir. Elle était soulagée de savoir qu'elle ne le dérangeait pas, elle lui tira alors la langue. Elle s'excusa ensuite d'être venue sans prévenir et lui dit qu'elle voulait savoir comment il allait depuis la dernière fois. Il expliqua qu'il se préparait pour retourner en Corée avant de demander à la jeune femme si elle comptait retourner au Japon.

« Non, je vais rester ici pendant les vacances. Je n'ai pas assez pour me payer le billet pour le Japon cette année. J'essayerais d'y aller durant d'autres vacances »

Ça ne la dérangeait pas de rester. Bien-sûr, sa mère et ses amis lui manquaient, mais cette année elle n'allait pas s'ennuyer en restant, après tout, il y avait toutes les activités préparée par les confréries. Et elle avait vraiment envie de participer au paintball organisé par la sienne, d'ailleurs, il faudrait qu'elle demande à Shin si elle comptait y participer. Le sujet de la discussion changea ensuite puisqu'il demanda ensuite son numéro à la jeune femme lui précisant que comme ça, la prochaine fois, elle pourrait le prévenir. Elle lui donna donc et le regarder le taper avant de sortir son propre portable pour prendre le numéro de Jun. Elle le rangeait ensuite et releva le visage vers le jeune homme lorsque celui-ci lui proposa qu'ils allaient s'installer dans le jardin, que ce serait mieux pour parler, surtout avec ce beau temps. Elle ne pouvait qu'être d'accord et hocha donc la tête de manière positive pour répondre. Sauf qu'il n'avait pas attendu son avis pour aller vers le jardin. Elle se mit donc à marcher rapidement derrière lui pour le rattraper. Ils arrivèrent rapidement dans le jardin de la confrérie. Elle regarda autour d'elle et pu remarquer quelques tâches de peintures par-ci par-là. Elle se demanda ce qu'ils avaient bien pu faire, ne songeant pas un instant à du paintball. Elle s'assit après lui sur un banc et inspira profondément n souriant, c'était plus calme que ce qu'elle s'était imaginé.

Elle fut ramenée à la réalité par Jun qui fit le rapprochement avec le jour de leur rencontre, précisant qu'il faisait juste plus chaud et elle aurait pu rajouter que cette fois, elle n'avait plus de béquilles. Il enchaina d'ailleurs en lui demandant si elle avait fini ce qu'il écrivait ce jour-là. Elle secoua la tête de manière négative. Il lui fallait toujours du temps pour finir ce qu'elle écrivait, puisqu'elle devait jongler avec les cours et son colocataire insupportable.

« Non, je n'ai pas encore terminé. Mais 'espère terminer pendant les vacances, j'aurais plus de temps. Et toi ? Tu ne te perds plus ? »

Elle avait demandé ça en plaisantant à moitié, elle se doutait qu'après tout ce temps, il devait se retrouver maintenant dans l'établissement et avoir des points de repère. Alors qu'il arrachait de l'herbe, la jeune femme leva son regard vers le ciel et ne le rebaissa vers lui que lorsqu'il aborda la question des examens.

« Je pense que je devrais passer oui. Et toi ? Ça a dut être difficile en arrivant en cours d'année »

Après qu'elle ait répondu, il enchaina rapidement sur Kyang ja, le fils de Ki et Shin qui était né quelques jours plus tôt. Il était vraiment adorable comme enfant, Aya avait craqué sur lui direct, comme n'importe qui craquerait sur un bébé, tellement ils sont adorables, la plupart du temps.

« Oui, il est vraiment adorable. J'espère qu'il sera un peu plus vivace par la suite, ce n'est pas drôle, si il n'embête pas Ki-kun et Shin-chan la nuit » Dit-elle en plaisantant. Bien-sûr qu'elle ne voulait pas que ça arrive, elle n'était pas méchante, surtout au point de souhaiter ça à sa meilleure amie et son frère de cœur. « Quoi que non. Je suis dans la chambre à côté, je l'entendrais s'il les dérange, donc faut qu'il reste comme ça. » Elle sourit avant de répondre à la suite de la phrase de Jun. « Je suis sûre que tu seras un bon père quand tu auras des enfants. Personnellement, je ne sais pas vraiment si j'en veux »

Étant donné qu'elle n'imaginait pas de relation avec un homme, il serait difficile d'avoir des enfants, même si l'idée d'en avoir ne la dérangeait pas, au contraire, cela lui plairait. Mais il faudrait vraiment qu'elle trouve un homme en qui elle aurait assez confiance pour imaginer une relation sérieuse avec lui. Pour le moment, les seuls hommes ne qui elle avait confiance, l'idée de pouvoir sortir avec eux la dégoutait. Elle ne se voyait pas du tout en couple avec eux. D'un coup, Jun sembla devenir plus sérieux. Il demanda à la jeune femme en quoi il pouvait l'aider avant d'ajouter qu'il ne pensait pas qu'elle était venue juste pour parler de comment il allait. Il radoucie tout de même l'atmosphère en plaisantant, disant qu'elle était peut-être venue pour lui déclarer sa flamme. Ce la fit légèrement rire la jeune femme.

« Désolée de te décevoir, mais je ne suis pas là pour ça. » Elle sourit avant d'expliquer. « En fait, je venais juste pour te faire savoir que j'étais vraiment heureuse pour toi, que tu es retrouvé Ki-kun. Jamais je n'aurais imaginé que tu étais le Jun dont j'avais entendu parler »

Elle n'en avait entendu parler qu'une fois, la fois où il avait eu un accident et qu'elle avait tentée de réconforter le jeune homme. Elle ne savait rien sur Jun, mais elle était vraiment heureuse de savoir qu'il venait de retrouver Ki. Elle regarda donc le jeune homme avec un grand sourire.

« Tu savais déjà qu'il était ici ou tu l'as appris au parking ? » Quelque chose revient alors en mémoire de la jeune femme « La personne que tu voulais retrouver, c'était Ki-kun ? »

Elle se souvenait que la première fois qu'elle l'avait rencontré, Jun lui avait avoué qu'il était à la recherche de quelqu'un. Peut-être que c'était Ki après tout. Elle devenait un peu trop curieuse selon elle, il faudrait qu'elle se calme, elle n'aimait pas quand sa curiosité prenait trop le dessus, elle avait l'impression de s'aventurer sur des choses qui étaient privées et qui ne la regardaient pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un vilain défaut ? [Jun] | Terminé   Ven 20 Juin - 5:12



La curiosité est-elle vraiment un vilain défaut ?


    Jun & Aya




 I.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: La curiosité est-elle vraiment un vilain défaut ? [Jun] | Terminé   Sam 14 Juin - 9:22

Cela faisait déjà quelques jours que les chefs et les délégués avaient fait chacun leur tour monté quelqu'un sur l'estrade avec pour complimenter la personne. La jeune asiatique, avait été appelée par Adam, ce qui l'avait beaucoup surprise, mais une autre chose l'avait énormément surprise ce jour, c'était que Jun, celui qu'elle avait rencontré par hasard sur le campus et avec qui elle avait discuté était le meilleur ami de son petit frère de cœur. Elle avait encore du mal à le croire et se sentait idiote de ne pas avoir fait le rapprochement entre lui et le Jun qui avait eu un accident ce qui avait beaucoup affecté Ki, même si au final, ce n'était rien de grave. Ceci en plus de la gentillesse d'Adam devant plusieurs dizaines d'étudiants c'était beaucoup à assimiler pour elle. Le jour même, elle avait pu féliciter Ki par sms pour avoir retrouvé son précieux ami, mais elle n'avait pas pu voir Jun pour en parler avec lui, elle l'avait perdu dans la foule. Elle s'était donc dit qu'elle irait le voir chez les SM dès qu'elle aurait le temps.

Aujourd'hui, elle travaillait et était de matin, ce qui lui laissait tout l'après-midi pour aller voir Jun et lui poser des questions, comme par exemple "Est-ce que lorsqu'elle lui avait parlé de Ki, il avait fait le rapprochement avec son meilleur ami ? ". C'était des petites questions comme ça qui brûlait les lèvres de la jeune femme qui rêvait de pouvoir les poser à Jun Même si à chaque fois elle se retenait d'aller le voir, se disant que ça ne la regardait pas. Pourtant, aujourd'hui, elle avait trouvé une excuse pour quand même aller le voir et lui poser quelque question. Elle voulait savoir comme il se sentait après ces retrouvailles publiques. Une fois son service à la boulangerie terminée, la jeune femme rentra rapidement à Wynwood et retourna à sa confrérie déjeuner. Elle croisa Ki qu'elle salua d'un sourire. Elle n'osait pas trop parler avec lui en ce moment, elle ne savait pas ce que pensait le jeune papa de la naissance de son fils et elle préférait éviter de poser des questions maintenant. En tout cas de lui en poser directement, elle demanderait à Shin lorsqu'elle retournerait la voir. Après avoir salué rapidement son amie, la jeune femme était montée dans sa chambre pour se changer. Une chance son colocataire n'était pas là. Elle alla dans la salle de bain et s'habilla de son haut bleu clair et d'une jupe lui descendant jusqu'eu genoux. Une fois prête, elle redescendit et alla se préparer quelque chose de rapide à manger. Lorsqu'elle eut finit, elle regarda l'heure et se rendit compte qu'il n'était même pas deux heures de l'après-midi. Elle décida alors d'attendre un peu avant d'aller chez les SM. Elle ne voulait trop déranger Jun. Elle remonta donc dans sa chambre et prit son calepin. Elle coucha sur le papier, tout ce qui lui passait par la tête. Elle le faisait de plus en plus en ce moment, c'était un moyen pour elle de retrouver plus tard ses idées et les développer mieux que ça. En ce moment, elle essayait d'écrire une pièce de théâtre, par rapport à l'expérience qu'elle avait gagné au club, mais c'était plus difficile que ce qu'elle écrivait d'habitude. Mais il fallait qu'elle s'y connaisse ans plusieurs styles d'écriture, c'était en tout cas ce qu'elle s'était mise en tête.

Lorsqu'elle releva la tête de son calepin pour regarder son réveil, elle se rendit compte qu'il était deux heures passé. Elle se leva donc et sortit de la chambre, la referma derrière elle et quitta ensuite sa confrérie. Elle marchait calmement sur les chemins de Wynwood, se dirigeant vers la confrérie des rebelles. Elle ne les appréciait pas spécialement, en fait, ils lui faisaient un peu peur juste par leur réputation, mais elle faisait cet effort pour aller voir le meilleur ami de son petit frère de cœur. En connaissant sa relation avec Ki, elle avait envie de faire un effort pour le connaitre. Elle ne les appréciait pas spécialement, en fait, ils lui faisaient un peu peur juste par leur réputation, mais elle faisait cet effort pour aller voir le meilleur ami de son petit frère de cœur. En arrivant devant la confrérie des SM, elle inspira profondément avant de frapper à la porte, quelqu'un vint lui ouvrir, elle demanda si Jun était là, la personne devant elle lui dit d'entrer et partit chercher le Coréen sans rien dire de plus à l'asiatique. Elle attendit donc dans la salle commue en regardant autour d'elle, elle ne se sentait pas super bien ici, mais ça ne dura pas longtemps, quelques minutes après, Jun arriva, elle lui sourit donc et s'inclina poliment avant de le regarder.

« Bonjour Jun-kun. » Dit-elle en souriant avant d'ajouter « J'espère que je ne te dérange pas ? »

Maintenant qu'elle était là devant lui, elle commençait à penser qu'il avait peut-être autre chose de prévu et que donc elle le dérangeait. Il lui répondit et dans un premier temps, elle se sentit mal en entendant que si. Elle se sentait horriblement gênée et était sur le point de s'ordonner de partir quand il se mit à rire. Elle le regarda alors sans vraiment comprendre et lui dit que non, elle ne le dérangeait pas. Elle était soulagée et lui sourit un peu avant de tirer la langue à peine quelques secondes pour lui faire comprendre ce qu'elle pensait de sa blague.

« Je suis désolée d'être venu sans prévenir. Je voulais savoir comme tu allais depuis la dernière fois »

Elle n'allait pas l'attaquer tout de suite en lui disant qu'elle voulait savoir comment il allait plus précisément depuis qu'il avait retrouvé son meilleur ami sur le parking devant des dizaines de personnes dont la majorité ne connaissait ni l'un ni l'autre des deux coréens. Elle n'allait pas non plus lui dire qu'elle aurait pu le prévenir si elle avait eu son numéro de portable. Ils n'étaient pas assez proches pour qu'elle le lui demande et il était normal qu'elle ne l'ait pas, donc non, elle ne lui dirait pas ça.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un vilain défaut ? [Jun] | Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
La curiosité est-elle vraiment un vilain défaut ? [Jun] | Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]
» La curiosité est-elle un vilain défaut ?
» La curiosité est un vilain défaut ?! [Sujet en commun N°3]
» La curiosité est un vilain défaut (Zelda)
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: Rps terminés-
Sauter vers: