AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Friend or foe, guitar or piano? || Sean et Elena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Friend or foe, guitar or piano? || Sean et Elena   Mer 23 Juil - 14:45



Friend or foe,
guitar or piano?
« Sean et Elena »

« Mes doigts courent sur le piano, ma voix suis, doucement, jusqu’à la dernière note que je laisse raisonner dans mes pensées encore un moment. A chaque fois que je joue, écoute, chante cette chanson, je suis comme transportée, totalement dans la musique, chaque paroles s’imprimant dans l’air comme en lettres de feu, l’air de dire ʺtu ne peux pas échapper à ce que tu es, tu peux essayer de le dissimuler, ça te rattrapera toujours, il te rattrapera toujours, le passé ne s’efface pas, ses cicatrices t’accompagneront jusqu’à ta mortʺ. Chaque mot prend son sens, me ramenant aux parts les plus sombres de mon être. Je ferme les yeux et serre mes poings. Ce terrible secret qui se cache au fond de moi, me ronge de l’intérieur, mon impossibilité de parler de moi, de me confier, de montrer qui je suis réellement, mon besoin de me protéger, des autres, de moi, ma peur de m’attacher trop vite, mes déceptions, ma carapace, mon agressivité, ma tristesse constante qui se cache au fond de moi sans que je puisse y échapper, mes vieux démons qui me rattrapent toujours, m’empêchant d’être réellement heureuse, je ne peux pas y échapper, c’est tout, je ne peux pas échapper à moi-même. En fait, je suis peut-être la seule que je fuis réellement…

« Et bien tu te débrouilles très bien, tu aurais peut-être du continuer. Je connais bien cette musique à la guitare, je l’ai joué la première fois que j’ai rencontré Alexandra. Je pourrai peut-être te l’apprendre si tu veux ? »

Je rouvre brusquement les yeux, sortie de mes pensées. Sean, je l’avais totalement oublié. Je me force à chasser le tourbillon de souvenirs qui flotte dans mon esprit, le repousser le plus loin possible afin de retarder le moment où il reviendra à l’assaut, car il revient toujours, je ne le sais que trop. Je prends une inspiration discrète et me retourne vers le jeune homme, ma façade bien remise en place.

« Ah ouais ? Tu ferais ça ? Ça serait juste génial ! Vraiment ! »

Positivons. J’ai toujours voulu apprendre la guitare et là, Sean me propose de m’apprendre ma chanson préférée ! Si c’est pas parfait ! Il me fait gentiment signe de lui laisser la place. Je me lève donc afin qu’il puisse à son tour s’installer devant le piano. Je me poste sur le côté, et, sans un mot, attends qu’il commence à jouer. La mélodie ne se fait pas beaucoup attendre. Je la reconnais dès les premières notes : Apologize de One Republic. J’observe les mains de Sean puis remonte ensuite vers son visage, concentré sur ce qu’il fait mais aussi… qui semble ailleurs, à son tour perdu dans ses pensées. Apologize… C’est fou ce qu’on peut se confier à travers la musique… Rien qu’en l’observant, j’ai l’impression de pouvoir deviner quelque chose, une sorte de douleur en lui, de la culpabilité peut être ? S’en voudrait-il parce qu’il aurait pu empêcher quelque chose d’arriver ? Ici nous cachons tous de terribles secrets, je ne sais ce qui aurait pu lui arriver, à lui… Et je ne sais pas pourquoi, le voir comme ça me touche, j’’ai envie de lui dire de ne pas s’en faire. Mais à propos de quoi ? Je n’en sais rien alors à quoi bon ? Son expression ne trompe pas mais je ne pense pas que ses problèmes me regardent, pas plus que les miens ne le regardent, alors je me contente de continuer à l’observer en silence, jusqu’à la fin de la chanson.

Les dernières notes s’envolent dans l’air, suspendues encore quelques secondes avant de laisser place au silence. Le jeune homme relève la tête vers moi. Je lui souris gentiment.

« T’es doué. Très doué. C’était super beau. »

Ça se ressent quand les gens vivent ce qu’ils jouent… Le silence commence à nouveau à s’installer, chacun de nous dans ses pensées. Mais je ne veux pas retomber dans mes pensées, c’est bien trop douloureux, bien trop fréquent, alors je brise le silence.

« Alors tu veux bien m’apprendre à jouer Demons à la guitare ? »

Je me dirige vers le coin où sont mise à disposition des dizaines de guitares en tous genres. Et oui, c’est ça d’être dans un lycée de riches.

« Je dois prendre laquelle ? » Dis-je en me retournant vers mon peut-être futur prof de guitare.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 269
Je suis âgé(e) de: : 23
Mes disponibilités pour RP: : Libre
Je fais partie des: : Sigma Mu


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis:
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Friend or foe, guitar or piano? || Sean et Elena   Ven 18 Juil - 14:34

Friend or foe, guitar or piano
Elena & Sean


- Merci, tu es une musicienne toi aussi, vu que tu te balades du côté des salles de musiques ?

Ma curiosité avait encore une fois frappé, et je n’avais pas pu m’empêcher de poser la question. Ma elle rie quelque seconde et me réponds que non, en même temps je me dirige à la fenêtre.

- Non pas vraiment ! J’ai des bases mais vraiment pas grand-chose. En piano principalement mais j’ai toujours voulu apprendre la guitare.
- Ah d’accord, aller petite démo ! J’ouvre la fenêtre et sors une clope. Tu crois qu’on peut fumer ici ?


C’est évidemment rhétorique et je m’octroie le droit de fumer dans la salle de musique. Attends la flemme de sortir pour cinq minutes quoi. Et elle répond avec un ton banal qui lui va tellement bien.
- Quelle question, bien sûr que non.
- Bon c’est trop tard je crois.
Dis-je avec le même ton qu’elle. Oh c’est vraiment bête, si quelqu’un me trouve au pire j’irai passer le bonjour au directeur.
- Oulala, c’est mal ce que tu fais. Je vais aller te dénoncer pour non-respect des règles du bahut.


Elle sourit et descend du piano ou elle étais assise et se place devant. Et je le lui sourit de la même façon. J’étais un peu étonné de la voir faire, mais apparemment elle avait pris quelque cours avant. Elle se concentre quelque seconde et se met à jouer des notes que je reconnais de suite. Demons d’Imagine Dragons. Cette chanson me remet en mémoire ma rencontre avec Alex… Bordel qu’est ce que je vais faire avec elle… A part l’entrainer dans mon sillage. Peut être que cette fille si détendu et pas prise de tête qu’est Elena, et comme moi, avec un démon au fond qu’elle essaye de cacher. Où alors ca a un rapport avec son secret ? Les fameux secrets que les gens cachent perfidement dans cette école… C’est finalement le même cas pour moi.

- Et bien tu te débrouilles très bien, tu aurais peut-être du continuer. Je jette ma cigarette par la fenêtre et reprends. Je connais bien cette musique à la guitare, je l’ai joué la première fois que j’ai rencontré Alexandra. Je pourrai peut-être te l’apprendre si tu veux ?

Je la pousse gentiment du piano pour y prendre place. Elle ne semble pas vexée. Et je m’installe devant. Je n’ai sérieusement aucune idée de ce que je pourrai jouer. Classique ? Non trop traumatisé par mon père et ses foutus cours ! Fallait quelque chose de plus fun parce que sinon je rejouerai pas du piano avant longtemps. Je trouve enfin le morceau parfait et pose mes doigts sur le clavier. Hop je commence. Même si le piano me rappelle tellement mon père et ses cours infernaux, j’en joue depuis tellement longtemps que ca me vient avec beaucoup de facilité, pour moi le piano c’est naturel. Ca me procure des sensations très bizarre comme quand on revoit un cousin qu’on n’a pas vu depuis des mois mais qu’on adore qu’on sait pas comment on a pu attendre autant pour le voir.

Les notes s’enchaine… Les unes après les autres. Je replonge dans mes pensées, à ce moment précis, il n’y plus que le piano et moi… Apologize, One republic. Qui parle de culpabilité. Culpabilité tiens, parlons-en !
Mon frère a commencé le piano en même temps que moi. C’est drôle quand je vois les progrès que j’ai fait… Est ce que toi tu joue encore du piano ? J’ai remplit des pages de mon journal à cause de toi… j’en ai utilisé de l’encre pour toi, mais les mots ne suffisent plus maintenant. A l’intérieur de moi, ton souvenir brûle, et je ne peux pas en parler… Je n’arrive plus à l’écrire, je ne l’évacue plus. La culpabilité me ronge un peu plus… Je suis désolé… mais c’est trop tard maintenant. Des que j’approche un piano, je repense à notre père tu sais… A la rigueur qu’il m’a imposé au piano… Mais enfaite, jouer me rappelle que c’est une des rares choses qu’on a fait ensemble…
La musique prend fin quand mes doigts se pose sur les dernières notes. Et je suis éjecté de mes pensées retour à la réalité. Elena est toujours la.

Code by Silver Lungs


HRP - Indice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Friend or foe, guitar or piano? || Sean et Elena   Mer 25 Juin - 18:30



Friend or foe,
guitar or piano?
« Sean et Elena »

« Tu joues bien. C’était très beau. Sean c'est ça? »

Bon en fait je n’ai pas à attendre sa réponse pour savoir que c’est lui. Bah oui, Sean, comment l’oublier ? Le mec qui joue avec Alex mais, qui, il faut l’avouer, est très sympa. Après le slow imposé, on s’était même très bien entendus. Non il est vraiment cool !

« Oui c’est ça et toi Elena. »

Il sourit. Bon d’accord, lui aussi dit ça plus sur le ton de l’affirmation que comme une question. Au moins il se souvient de moi et moi de lui, c’est déjà ça ! Je lui rends son sourire mais modérément, il faut pas abuser non plus.

« Merci, tu es une musicienne toi aussi, vu que tu te balades du côté des salles de musiques ? »

Je lâche un petit rire.

« Non pas vraiment ! J’ai des bases mais vraiment pas grand-chose. En piano principalement mais j’ai toujours voulu apprendre la guitare. »

Je me hisse sur le piano où je m’assois pendant que Sean pose sa guitare et se dirige vers la fenêtre. Je ne l’aurais jamais soupçonné musicien ! Non vraiment jamais. Surtout qu’il joue carrément bien et puis il chante pas mal. De la bonne musique en plus. Oula, que de qualités qui se dévoilent en si peu de temps ! C’est louche ça ! Il ouvre la fenêtre et sors une clope. Toujours dos à moi, il me demande :

« Tu crois qu’on peut fumer ici ? »

Je lui réponds, d’un ton détaché, comme une banalité sans importance :

« Quelle question, bien sûr que non. »

Mais franchement qui s’occupe de ce qui est permis et de ce qui ne l’est pas hein ? Ni moi, ni lui alors… Effectivement, il allume sa clope et commence à fumer.

« Bon c’est trop tard je crois. »

Du même ton que tout à l’heure, je réplique :

« Oulala, c’est mal ce que tu fais. Je vais aller te dénoncer pour non-respect des règles du bahut. »

Je souris puis descends de mon perchoir pour m’assoir sur le tabouret de piano. J’essaye de me remémorer ce que j’ai appris il y de là quelques années pour ressortir les accords du dernier morceau en date que j’ai appris. Ouais, un jour, il y a un peu plus d’un an je dirais, allez savoir pourquoi, j’ai eu envie de me remettre au piano. Donc j’ai appris un morceau avant de laisser tomber à nouveau. J’essaye de me souvenir des notes de l’accompagnement. Puis lentement ça reviens. Je commence à jouer (la partie bleue), chantant doucement pour m’accompagner (la partie verte ^^). Demons, d’Imagine Dragons, une chanson qui semble avoir été écrite pour moi. Au fur et à mesure de la chanson, je me rappelle des variantes ect. Les paroles viennent naturellement, comme je le disais, elles semblent avoir été écrites pour moi.

« When you feel my heat
Look into my eyes
It’s where my demons hide
It’s where my demons hide
Don’t get too close
It’s dark inside
It’s where my demons hide
It’s where my demons hide
»

Mes doigts jouent sur les touches blanches et les touches noires jusqu’à la fin de la chanson. Ouah, finalement ma prof avait peut-être raison, si je m’y remettais sérieusement je pourrais peut-être aller loin ! En tous cas je n’ai pas perdu. Je souris, ouais j’aime bien ça la musique !
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 269
Je suis âgé(e) de: : 23
Mes disponibilités pour RP: : Libre
Je fais partie des: : Sigma Mu


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis:
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Friend or foe, guitar or piano? || Sean et Elena   Dim 22 Juin - 18:27

Friend or foe, guitar or piano
Elena & Sean


Je suis réveillé tranquillement ce matin par la fraicheur de ma chambre. Avec la chaleur et le soleil de la vieille j’ai préféré dormir avec la fenêtre grande ouverte. Ca m’arrive souvent de faire ça enfaite quand j’y pense. Je profite de ne pas encore avoir de colocataire… Apparemment dans quelque jour un certain Silver de machin chose devrait arriver. J’espère que se ne sera pas une tête à claque…
Je regarde l’heure, bon trop tard pour aller en cours aujourd’hui j’ai raté la première heure et pour moi une heure de raté c’est une journée de cours terminé. Je redouble donc bon autant se concentrer sur les vacances et après les choses sur l’année prochaine.

Je commence à chercher du café et une fois une tasse remplit je retourne sur mon lit. Je prends une gorgé et regarde de loin ma bibliothèque. Quel bouquin je vais sortir aujourd’hui ? Franchement je vois les noms des auteurs défilé et mon café descendre… Rien ne m’inspire. Je me lève m’approche de la fenêtre et sors une clope. Qu’est ce que je pourrai bien faire. Une gorgé de café. Deux gorgé de café. La clope se consume toujours. Trois gorgé de café. Je jette le mégot et sort une seconde clope. Je sombre un peu plus dans mes pensées.

Qu’est ce que je devrais faire avec Alex… Après le bal franchement aucune idée… Carry m’a aussi bien aidé pour savoir si je voulais rejouer du piano. Marguerite m’a dit qu’elle venait d’arriver à Miami… Et bien le bordel. Je devrais aller voir Zac pour me boire de la tequila. Oh et puis merde je vais pas lire aujourd’hui je vais aller jouer de la guitare.

Je rentre dans la salle de bain, pose mon IPod sur la base que je laisse toujours dans la salle de bain et commence à mettre un peu de rock. Je prends ma douche avec de l’eau bien froide qui me permet déjà de me rafraichir. Et qui m’éloigne un peu plus de mes pensées. L’eau coule le long de ma peau… La musique résonne dans la petite pièce. Je chante comme un con sous la douche.
Une fois la douche terminée je commence à m’habiller. Un jean noir troué au niveau des genoux, un débardeur gris bien échancré au niveau des bras.

Direction la salle de musique, avec ma guitare pour avoir une bonne acoustique et en plus il fait bien trop chaud pour aller jouer tranquillement sur la plage. Celle-ci sera surement envahie par des familles, des jeunes et des touristes qui profiteront d’une chaleur bien trop présente en ce moment.

Finalement je me suis très bien acclimaté à Miami. Je pensais que j’aurai plus de mal que ça avec les gens. Mais la chaleur les plages à proximité, le campus, les élèves tous plus barré les uns que les autres, ça m’a fait apprécier le lieu. C’est une charmante folie qui rapproche tous les élèves autours de leur secret, d’une Voice un peu trop informé de ce qu’il se passe, d’une anonyme qui nous mets en dangers… Est ce que moi même j’arriverai à garder ce que je veux au fond de moi. Les secrets les plus noirs de ma famille… Mon téléphone sonne, c’est ma mère qui me demande si je vais bien, qu’est ce que je vais faire aujourd’hui… Je ne l’aurai pas avant plusieurs jours au téléphone avec le décalage horaire. Je suis heureux, depuis mon déménagement à Vienne ma mère ne me surprotège plus. Peut être est elle finalement passé à autre chose avec toutes ces années écoulées. Maintenant elle joue moins à la mère poule… Je pourrai presque dire que sa me manque mais enfaite… Ca me ramène juste à des souvenirs difficiles.
« La culpabilité me rongera toujours. Elle a un pouvoir sur moi… Et même quand j’ai essayé de me dire que ce n’était pas ma faute, elle est revenue plus vicieuse que jamais, elle s’est glissée derrière moi et m’a dévoré les entrailles… C’est aussi la culpabilité qui a détruit ma famille et l’a réduit au néant. Une mère devenue parano, un père se noyant dans le travail.
Chacun cherchant à oublier la culpabilité… Mon père a surement du y arriver quand on le regarde maintenant, mais à quel prix. Il a perdu petit à petit sa conscience. L’enterrant au fond de ses ténèbres … Un père, non… Un homme chez qui je vis, un inconnu qui me donne des ordres… »

Sans m’en rendre compte j’étais repartie dans mes pensées. Sans m’en rendre compte, une énième fois à la dérive, replongé dans un passé bien trop présent…
C’est seulement en arrivant devant la porte de la salle de musique que je me suis rendu compte de ce qui m’entouré, finalement New York, Vienne, Miami je suis hanté par le même démon. Repensant à se que j’avais écrit dans mon journal lorsque j’avais 15 ans, je me regarde dans la fenêtre, mon reflet à peine perceptible. Et lui à quoi il ressemble maintenant…
Mais qu’est ce que je fous… Je voulais jouer de la musique aujourd’hui pas réfléchir à ce que j’ai pu écrire dans mon journal, pas penser à ma famille, à mes amis, à une fille. JOUER !

J’ouvre la porte de la salle de musique et claque la porte… Ok je devrais peut-être pas faire ça, mais le bruit brusque qui fend l’air me remets les neurones en place. Il y a un piano en plein milieu et d’autres instruments. C’est plutôt grand… Je laisse glisser ma main sur le piano. Je me souviens des moments passés à Vienne avec ma mère qui jouait du violoncelle et où je l’accompagnais au piano. Un petit moment de complicité avec maman… Comme qui dirait.

Je suis venu avec ma guitare acoustique. Mais finalement de voir une guitare électrique me rappel ce qu’on jouait avec Maxime et Clara. Une envie soudaine me prend au trip. Les paroles de notre morceau fétiche me reviennent en tête.
« Jay committed suicide, Brandon od’d and died, what the hell is going on, cruellest dream reality »
Un morceau de Offspring qui nous rappelle que la vie peut changer et que l’avenir est fragile… Mes amis me manque. Il y a quelque jour j’ai appris que Marguerite aller venir à Miami… Comme je disais la vie et fragile je l’ai connu grâce à son copain… Malheureusement il est mort.

J’attrape ma guitare et je joue rapidement The Kid aren’t alright. Finalement je commence un autre morceau que je connais par cœur, qui me marque plus qu’il ne devrait, comme un poignard dans le cœur. Mes doigts effectuent les accords avec une telle habitude et une telle facilité que je me surprends moi même, je fredonne les paroles que je chante toujours avec la même émotion. Pendant que je chante, j’entends la porte s’ouvrir, quelqu’un entre. Mais malgré cette intrusion je ne m’arrête pas et reste concentré sur ma guitare et mes émotions.

« But I miss you
But there’s comin’home
There’s no commin’ home
With a name like mine
I still think of you
But Everyone knows
Yeah everyone knows
If you can, let it go »


Une fois que j’ai fini de chanter Ghosts Towns de Radical Face, je releve la tête pour voir qui est rentré dans la pièce. C’est une fille blonde, son visage me dit quelque chose mais je ne vois pas vraiment qui c’est, sur le coup. Et puis sa me revient quelque seconde après, bien sure… Elena la meilleure amie d’Alex. J’ai dansé un peu avec elle au bal. Une fille plutôt sympa pas prise de tête.

- Tu joues bien. C’était très beau. Sean c'est ça?
- Oui c’est ça et toi Elena, lui dis-je avec un sourire. Merci, tu es une musicienne toi aussi, vu que tu te balades du coté des salles de musiques ?


Je pose la guitare et me dirige vers une des fenêtre de la pièce je l’ouvre et sors une clope de mon paquet déjà bien entamé.

- Tu crois qu’on peut fumer ici ?

C’était bien sure plus une question rhétorique qu’autre chose, et je pense bien qu’on a pas le droit, mais enfaite le détecteur et bien assez loin de la fenêtre et il devrais pas se déclencher pour de la fumé de cigarette. Je sors mon briquet allume ma clope.

- bon c’est trop tard je crois.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Friend or foe, guitar or piano? || Sean et Elena   Ven 30 Mai - 14:57



Friend or foe,
guitar or piano?
« Sean et Elena »

Je suis assise dans le fauteuil à mon bureau, dans ma chambre. Je regarde par ma fenêtre, le regard vide. Je viens de m’allumer une clope et je laisse s’envoler dans les airs des volutes de fumée qui dansent quelques secondes autour de moi avant de disparaître. J’ai pas cours cette aprem et rien à faire. Je suis assise là, à rien faire, depuis un bon moment mais je ne sais pas combien de temps exactement. Je ne pense à rien, rien du tout. J’observe juste le parc de Wynwood par ma fenêtre. Pour une fois en plus, il ne fait pas particulièrement beau. De gros nuages gris masquent le soleil et il n’y a pas de vent pour les chasser. L’air est lourd, il fait chaud mais moche. Ça sent l’orage.

Je finis par me lever, une fois ma clope finie, et fait des aller-retours dans ma chambre. Je ne sais absolument pas quoi faire. Le peu d’amis que j’ai ici sont en cours et je n’ai pas envie de sortir par ce temps. Du coup je continue à tourner dans ma chambre, comme un lion dans sa cage.

Je me décide finalement à sortir de ma chambre pour aller faire un tour dans les couloirs. C’est vraiment pas bien passionnant mais le trajet est un peu plus long que fenêtre-porte dans ma chambre alors bon… Je déambule dans les couloirs vides, éclairés par une lumière blanche pas très chaleureuse. Seul le bruit régulier de mes pas contre le sol vient troubler le silence qui règne. On croirait presque que le bahut est entièrement vide, que tout le monde a disparu mystérieusement, me laissant seule au monde.

Je marche toujours dans les couloirs, je n’ai toujours pas croisé quelqu’un, le silence est toujours aussi présent… Attend… Mais non en fait. Je m’arrête et tend l’oreille. Je ne me suis pas trompée. On peut entendre des notes au loin, de la guitare. Intriguée, je me dirige vers la source de musique. Mes pas et mon ouïe me mènent devant une salle. Les notes sont plus audibles maintenant quoi qu’étouffées par la porte. C’est joli, je me demande qui est en train de jouer… Lentement, je pose ma main sur la poignée puis entre.

La salle est plutôt grande, avec un grand espace dégagé et un piano au milieu. Derrière se trouvent d’autres instruments en tous genres. J’ai quelques bases en musique, notamment en piano. J’ai pris quelques cours étant plus jeune et ma prof s’étonnait de la vitesse de mes progrès. J’aurais sûrement pu devenir bonne musicienne si je n’avais pas arrêté… Je referme la porte sans faire de bruit puis m’appuie contre celle-ci. Un jeune homme est en train de jouer un morceau en fredonnant quelque chose. Il joue bien. Je me permets de rester pour l’écouter. Il ne m’a pas vue, penché sur sa guitare, mais bientôt, le morceau se termine et, une fois la dernière note évaporée, il relève la tête vers moi. Hey! Mais je le reconnais lui! C'est Sean ! Je lui lance:

« Tu joues bien. C’était très beau. Sean c'est ça? »
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Friend or foe, guitar or piano? || Sean et Elena   

Revenir en haut Aller en bas
 
Friend or foe, guitar or piano? || Sean et Elena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friend or foe, guitar or piano? || Sean et Elena
» What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena
» Sean Penn and Wyclef Jean: Hollywood, Hip Hop and Haiti
» Down - JAY SEAN - LIL WAYNE
» Goodbye my old friend...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: