AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   Jeu 3 Juil - 18:02

Interaction : Tout le monde.

Sérieusement, je commençais à trouver le temps affreusement long. Entre les gens qui arrivent comme des fleurs après la sonnerie, qui mettent trois cents à s'installer, et ceux qui batifolent dans tous les sens en racontent leur week-end, ça m'exaspérait. La joue contre le bois froid de mon bureau, je n'avais qu'une envie, m'endormir et vite. J'en avais strictement rien à faire des cours, et surtout pas de l'histoire. Oui, c'était pas du joli joli, sachant que la prof n'est autre que la mère de mon meilleur pote, mais ça ne m'intéressait guère, et vu au rythme où nous avancions, il y avait des chances qu'on finisse le cours sans avoir rien pu faire, hormis "Bonjour".

Je m'ennuyais à mourir, jusqu'à ce qu'on finisse par entendre mon soupir de désespoir. La prof avait enfin décidé à commencer le cours. Elle nous salua, commença à parler, et au moment où je me redressais pour mieux entendre, un bruit de l'autre côté de la porte se fit entendre, et une gamine se pointa dans la classe. Pas vraiment d'intérêt, une retardataire. Ou du moins, c'est ce qu'elle prétendait être, parce qu'on aurait plus dit une môme paumée dans les environs. Celle-ci monta les marches de l'amphi et se pointa pile à côté de Soraya, que j'étais pas très heureux d'avoir dans mon cours. La mioche lui ordonna sèchement de bouger ses fesses, ce qui me fit rire dans ma barbe. Pas de culot, aucune gêne, finalement je l'aimais bien, et puis remballer Soraya, ça ne pouvait que me procurer du plaisir.

S'en suivit sa soeur, alias Maira avec qui nous avions conclu un petit pacte. Elle sait que je ne supporte pas Soraya, et par mesquinerie, nous montons quelques petits coups pour s'amuser. Rien de bien méchant direz-vous, mais j'y prends un malin plaisir. N'allez pas me demander pourquoi.

Sur ce, je ne fis pas plus attention que ça, puisque la dénommée Alyssia finit par s'assoir la rangée derrière Soraya, et Madame McCoy put reprendre son discours. Le fait que nous soyons une classe mixte avait l'air de trop lui plaire à mon goût. Sincèrement, travailler en binôme ça me dérangeait pas parce que je pouvais mettre toute la charge sur mon compagnon, mais avec une meuf, ça coinçait déjà plus, puis sérieux si c'était pour me farcir Munos, plutôt faire binôme avec moi-même. Cependant, elle n'avait pas tort quant au fait qu'un atelier pratique serait plus ludique qu'une fichue leçon soporifique.

Elle nous expliqua alors le déroulement de la séance, et le fait que nous devions choisir nos groupes en fonction de nos confréries. Génial. Merveilleux. Je n'y voyais aucun intérêt, mais soit. Je me levais, et me mis en évidence, n'ayant pas trop la foi d'aller poser des questions à droite à gauche.

Bon les gars, ceux qui veulent un groupe avec un Pi Sigma, qu'ils se manifestent. Perso, je prends les Anglais qui entrent dans l'histoire américaine, donc ceux qui sont intéressés, c'est par ici, dis-je avant d'ajouter : même si vous êtes un Khi, je me ferais violence.

HRP : Désolée, j'ai pensé mieux de faire comme ça, histoire de voir qui est actif ou pas, et pardon pour le mini-rp :p
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   Mer 18 Juin - 11:21


*Every day create your history*

Petite citation ici. petite citation ici petite citation ici


Isobel venait de prendre place à son bureau, elle avait sorti ses affaires ainsi qu’une phrase pour laisser planer le doute. Elle voulait allier créativité et histoire afin de rendre le cours plus intéressant. Elle s’asseyait sur sa chaise et, feuilletant un magazine elle attendait que le reste des étudiants ne prennent place. Dans ces nouveaux arrivants, il y avait d’abord Soraya, une de ses nièces qui vient la saluer. Elle discute un peu avec elle, puis laisse la jeune portoricaine prendre place. D’autres élèves entrèrent en la saluant, comme Sasha, par exemple, qu’elle connaissait depuis longtemps étant donner les multiples vacances qu’il puis vint au tour de Maira qui lui adressa aussi un signe en guise de salut auquel Isobel répond par un sourire. Elle se replongea ensuite dans sa lecture jusqu’à ce que l’heure du début du cours pointa le bout de son nez. Elle s’avança devant son bureau contre lequel elle s’appuya et croisait les bras sur sa poitrine. Elle pris quelques secondes pour balayer l’amphithéâtre maintenant rempli d’élève puis, pris officiellement la parole :

- « Bonjour à tous ! Aujourd’hui ça va être un cours assez spécial, ou du moins vous, ça prendra une bonne partie pour en parler. Comme vous l’avez remarqué, nous avons une classe mixte et, si je ne m’abuse… »

Au même moment, une personne toqua. Isobel s’arrêta nette et se tourna vers la porte, invitant le retardataire à entrer qui était, en fait, une retardataire et mieux, sa propre filleule à qui elle adressa un sourire. Sa sœur lui avait dit qu’Alyssia commencerait ses cours qu’en septembre, contrairement à Maira qui était là depuis un ou deux mois maintenant. Isobel trouvait que la démarche d’Alyssia de participer à des cours alors qu’elle n’en était pas obligée, très honorable. Elle lui sourit lorsque cette dernière s’excusa et lui répondit :

- « Ce n’est pas grave, entre Alyssia, bienvenue »

Isobel attendit que la jeune fille passe devant son bureau pour reporter son attention sur le reste du groupe :

- « Je disais donc que nous avions une classe mixte et qu’il était logique que je mette le cours au niveau de tous, c’est pourquoi je vous ai concocté une petite activité qui ferait ressortir votre créativité et surtout votre personnalité. Pourquoi allier créativité à l’histoire ? Parce que je pense que c’est mieux qu’un cours où je vous déballe l’histoire d’Amérique de A à Z et que vous terminiez tous endormis avant l’heure. »

Elle fit une pause et reprit :

- « Ici, je pense et j’espère que vous êtes tous de confréries différentes. Je sais la confrérie de certains d’entre vous, comme Maira qui se trouve chez les Alpha psi, ou encore Soraya chez les sportifs » Elle continua à balayer la classe cherchant d’autres élèves dont elle connaissait la confrérie « et je crois que c’est tout ce que je sais » termina-t-elle dans un sourire.

- « Vous allez devoir travailler en groupe de 3 et choisir une époque de l’histoire américaine. Ca serait plus intéressant si vous n’étiez pas tous de la même confrérie. Dans les époques nous avons : les premières explorations de l’Amérique, le début de la colonisation européenne, Les anglais qui entrent dans l’histoire américaine, la colonisation française, la guerre de l’indépendance, l’expansion territoriale la guerre de Sécession et bien d’autres encore. Chaque groupe choisit un thème qu’il devra présenter de manière originale et c’est là que votre personnalité va ressortir. Vous allez devoir vous répartir la tâche en fonction de votre confrérie. Si dans votre groupe vous avez un(e) Alpha Psi, une Eta et un(e) Khi omikron, le membre des l’alpha peut s’occuper de la manière dont vous allez présenter ? Sous forme de petit sketch, avec des dessins, des tableaux, de la danse je ne sais pas quelque chose comme ça. L’Eta pourrait s’occuper de l’aspect féminin, ce que faisaient les femmes à ce moment-là, quelles étaient leur place et le Khi omikron pourrait voir le côté didactique, voir les dates importantes à retenir. Vous l’avez compris, c’est un défi que je vous lance afin de vous montrer qu’au final, même 3 confréries différentes peuvent s’allier sur un même travail peu importe votre groupe »

Isobel attendait un court instant puis reprit de plus belle :

- « Alors, qui va avec qui et qui prend quoi ? »




©BlackSun
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   Ven 6 Juin - 14:02

Interactions : Gabriel, Arizona
Mentions : Isobel, Eden

Ce matin, nous avions un cours d’histoire. Mais pas un cours comme tous les autres. La prof avait fait une exception et avait convié non seulement les Junior mais également les Sophomore et les Freshman à son cours. J’étais vraiment curieux de savoir comment ça allait se passer. J’imaginais qu’il allait y avoir du monde, mais les amphis de Wynwood étaient assez grands pour accueillir tous les élèves. Sinon, le proviseur n’aurait pas donné son accord pour un tel cours.
Je m’étais levé de bonne humeur, j’attendais ce cours avec impatience. L’histoire n’était pas mon domaine d’étude favoris, je lui préférais largement les sciences, mais j’aimais quand même m’y intéresser. Après tout, l’histoire, c’était important, non ? L’histoire était faisait ce que nous étions. A petite comme à grande échelle. Mon histoire personnelle m’avait rendu méfiant avec les gens, froid vire manipulateur pour me protéger et protéger ma famille. De l’histoire d’un pays en découlaient des villes, des anecdotes, une nationalité, des frontières, des coutumes. Tout ce que nous étions de notre naissance jusqu’à notre mort était influencé par notre histoire. Le meilleur exemple que j’avais en tête était les guerres.
Je m’étais préparé rapidement, comme à mon habitude, à la journée que j’allais passer. Puis j’étais partie en moto, en même temps que Gaby. Nous étions dans la même classe, donc nous avions cours aux mêmes horaires, exception des options. J’entamai ma journée avec entrain.

Lorsque le cours arriva, je me dirigeai vers l’amphi concerné, avec mon frère. Je lui souris alors que nous étions à quelques mètres de la salle.

- Je me demande ce que McCoy a préparé …

McCoy. Isobel McCoy. C’était la mère de cet imbécile de Nathan. Non, je ne le portais toujours pas dans mon cœur. Ce petit con ne méritait pas les gens qui l’entouraient. Je savais que sa mère était gentille et compréhensive, et qu’elle s’impliquait beaucoup pour ses élèves. Quant à Nina … Elle était définitivement d’un niveau au-dessus. Il ne les méritait vraiment pas. J’entrai en soupirant. Même quand il n’était pas là, il m’emmerdait celui-là. J’observai les gens déjà présents dans la salle et repérai une personne que j’appréciais de plus en plus en ce moment : Arizona. Je grimpai jusqu’au milieu de l’amphi, endroit où elle avait pris place. Mon frère me suivit, mais il flaira sûrement le mauvais coup. Je ne m’installais avec elle pas que parce que je l’appréciais. Mais aussi parce que mon frère l’aimait beaucoup. Beaucoup beaucoup. Et j’étais un traître. Je m’engageai dans la rangée où elle était et m’arrêtai à côté d’elle, ignorant mon frère qui me suivait certainement.

- Tu n’attends personne ?

La jeune fille me répondit que non et je la saluai alors en souriant. Je m’installai à côté d’elle, laissant la seconde place à mes côtés à mon frère. Il avait certainement envie de s’installer à côté d’elle, mais je ne lui en avais pas laissé l’occasion volontairement. La prof ne tarda pas à rentrer dans l’amphi elle aussi, après qu’il ait fini de se remplir. Elle nous salua et nous répondîmes dans un ensemble. Puis elle s’exclama joyeusement :

- J’espère que vous avez de la créativité à revendre, parce que je vous ai préparé un atelier plutôt intéressant.

Je me tournai vers Ari puis vers mon frère, et leur chuchotai mon enthousiasme tout bas.

- Elle a l’air de nous avoir prévu quelque chose de cool !

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   Mer 4 Juin - 15:18



Every Day Create Your History
 


Mentions: Shin Young Hae, Adam Handstom, Isobel McCoy.
Interactions: Soraya Munos, Alyssia Mitchell


Je suis un petit peu perdue à Wynwood High School, c'est tellement différent de tout ce que j'ai connu jusqu'ici, un monde tellement autre que ce que j'avais pu connaître à San Juan, que malgré le fait que j'étais maintenant là depuis quelques semaines n'avais pas arrangé les choses, je me sentais toujours autant noyé dans ce grand monde qu'est Miami, jamais je n'aurai pensé voir un jour autant de luxe, autant de richesse, pour vous le dire je n'en ai même jamais rêvé, car pour moi c'était évident que je finirai ma vie à Puerto Rico, jusqu'à ce que mon père me demande de partir, d'aller faire ma vie sur le Continent, d'aller retrouver ma sœur et ma mère. Le départ ne fut pas sans difficultés, je ne me sentais pas ravi du tout de devoir abandonné mon père comme çà, mais quelque part je savais qu'il avait raison, que mon avenir à Puerto Rico était très limité, je comprenais même les raisons qui avaient poussées ma mère et ma sœur à partir il y a un an, ce que je ne comprenait toujours pas c'est la manière dont elles l'avaient fait, tout avait été si soudain, tout avait été si brutal pour moi que j'ai eu du mal à m'en remettre Aujourd'hui, j'ai retrouvé ma sœur Soraya, nous sommes dans le même lycée et malgré qu'une sorte de froid nous sépare, froid dont je suis totalement responsable et j'en suis parfaitement consciente, il allait bien falloir que je passe au dessus de mon ressentiment envers elle, deux sœurs qui comme nous, avaient étés si proches ne pouvaient pas rester éternellement en froid comme çà. Alors je sais qu'à un moment, Soraya et moi allions nous réconcilier, sans peut redevenir aussi proches qu'avant bien entendu, cela prendra du temps mais j'étais convaincue qu'avec le temps, les choses iraient mieux entre nous.

En dehors de tout cela, je me plais plutôt pas trop mal à Wynwood High-School, je ne connais pas encore trop de monde, mais les gens que j'ai d'ors et déjà rencontrés sont des gens très bien, les membres de ma confrérie pour commencer, des gens qui me comprenaient et qui partageait ma passion de l'art, je n'aurai jamais pu rêver mieux, il y avait bien sûr Shin, ce garçon avec qui je partage ais une chambre à la confrérie, lui et moi c'est littéralement grâce à l'art que nous nous sommes rencontrés, il y a aussi Adam notre chef, j'aime beaucoup discuter avec lui, nos humeurs changeantes sont souvent la cause de discussions assez intéressantes. Donc oui je ne connaissais pas encore grand monde mais, je savais que ce n'était pas très important du moment que les personnes que je fréquente sont des gens en qui je peux avoir totalement confiance.

Mais Wynwood, c'est aussi de très longues heures de cours, je ne suis pas quelqu'un d'extrêmement, studieuse, mais je fais tout pour maintenir mes notes au dessus de la moyenne, je travaille ce qu'il faut, pas plus pas moins, je suis en cours, faisant plus d'efforts pour les cours qui m'intéressent vraiment, pour le reste je préférai me concentrer à améliorer mes compétences en dessin, plutôt que de perdre mon temps à vraiment suivre des cours qui au final ne me serviront à rien pour le reste de ma vie. En parlant de cours intéressant, il y en a un que je trouve particulièrement passionnant : le cour d'histoire, je ne dis çà parce que le cour est tenu par ma tante Isobel, mais tout simplement parce que l'histoire me passionne vraiment et ça m’insupporte de voir que les gens ne considèrent l'histoire que comme une succession de dates difficiles à retenir. C'est bien plus pour çà pour moi, mais à croire que je suis un peu incomprise sur ce sujet là. Vous l'aurez compris, ce matin j'ai cour d'histoire et je suis en retard, j'allais débarquer essoufflée dans l'amphithéâtre et ça allait faire rire tout le monde, tout un programme. Je me réveille donc, alors que mon réveil me joue sa stridente mélodie depuis au moins vingt minutes, je me frotte les yeux et avec difficulté, prenant conscience de mon retard, je décidais pour autant de ne pas me presser, je pris même le temps de choisir soigneusement ma tenue pour la journée, une petite robe noire toute simple, ainsi que des ballerines assorties. Mon petit-déjeuner pris je quittais la chambre, Shin était déjà parti, regardant ma montre je me mis à courir, j'allais définitivement arriver en retard et essoufflée au cour. Je traversais la cours,les couloirs défilaient et tout devenait flou alors que je courrais, l'entrée de l'amphithéâtre arrivait dans mon champs de vision, une fille plus jeune que moi, que je ne connaissais pas entrais justement à ce moment là dans l'amphithéâtre. Arrivée devant la porte je repris mon souffle quelques secondes et pénétrais dans l'amphithéâtre à la suite de la jeune fille. Je gratifiais ma tante d'un petit sourire comme pour m'excuser de mon retard et me me mis à gravir les marches des l'amphithéâtre, j'allais saluer Soraya de la main quand, m'approchant d'elle j'entendis la jeune fille lui adresser la parole ça donnait quelque chose comme : « J’ai dis bouge, tu comprends pas l’anglais ou quoi ? » Je levais un sourcil, me stoppant net dans ma montée des marches. Cette fille n'avait pa froid aux yeux, s'adresser comme çà à Soraya c'était à pertes et fracas, surtout le matin, je peux vous le dire j'ai déjà essayé, il y a quelques semaines, dans le gymnase, bon ce n'était pas tout à fait le même contexte, mais tout de même, je n'imaginais pas Soraya ne répondant pas à cette provocation. Je me remis à gravir les marches jusqu'à me trouver devant elles, je me tournai tout d'abord vers ma sœur lui souriant légèrement : « Bonjour Soraya, bien dormi ? » demandais-je avant de tourner la tête vers l'autre fille. « Ça te dérangerai de bouger de là par contre, tu bouches complètement le chemin, mais si tu comprend pas je peux te le dire en espagnol si tu veux » lui dis-je en rebondissant sur sa réplique précédente. « Sans rire j'aimerai vraiment passer » dis-je en croisant les bras, faisant mime d'être agacée de l'attente.

Résumé::
 
Code by Drakunet (Scienta Magicam)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   Mer 4 Juin - 12:02

Cours d'histoire
Freshman, Sophomore, Junior


Interaction : Soraya, Isobel.

Aujourd’hui était mon deuxième jour à Miami. La veille, je l’avais surtout passé à compléter tous les papiers administratifs, dont la confirmation de mon inscription en Freshman dès septembre, celle de ma présence au sein de l’internat, puisqu’à part ici je n’avais nulle part où aller, et tant d’autres choses qui m’avaient radicalement épuisée. J’avais horreur de devoir faire ce genre de choses, et j’avais supplié mon père pour qu’il s’en charge à ma place, mais cette fois-ci, rien à faire, avec la distance j’étais forcée de mettre la main à la pate.

Une fois fini, j’avais pu profiter d’un coucher de soleil au bord de la plage, et d’une bonne nuit de sommeil après un vol irritant à côté d’une gamine collante, qui gémissait tous les quarts d’heure, et me regardait d’un air de psychopathe. J’avais horreur des enfants, et encore plus de ceux qui ne peuvent arrêter de vous fixer. J’avais du paraître gentille et aimable, mais si j’avais pu je lui aurais fait comprendre ma façon de penser. Seulement, elle aurait braillé pendant tout le trajet, et ce n’était pas le but recherché.

Ce matin, en me levant, j’avais à nouveau un programme bien chargé, mais beaucoup moins déplaisant. Trouver le club de sport ou même la confrérie pour aller postuler, c’était dès lors mon principal objectif de la journée. Parce qu’il était hors de question que j’arrête le handball, et s’il le fallait je ferais tout Miami pour trouver un club pour me recruter, j’en fais la promesse. Le sport, c’est un peu toute ma vie, et ce que je rêve de faire plus tard : joueuse de handball professionnelle. On ne me croit que très rarement quand j’en parle autour de moi, mais une fois sur le terrain, je deviens une toute autre personne, prête à tout pour gagner.

Pas encore habituée aux lieus, je déambulais dans les couloirs de l’internat, pieds nus, serviette et trousse de toilette en main, à ouvrir toutes les portes qui s’offraient à moi. A part des chambres vides à perte de vue, je désespérais de trouver la salle de bain, jusqu’à ce que miracle, au fond à droite du couloir, la fameuse porte avec un panneau « douche » se présente à moi. Je l’ouvrais et rentrais dans cette grande salle comprenant assez de douches pour que dix filles s’y rendent à la fois. Je posais ma serviette sur un des crochets, me déshabillais et rentrais dans une des cabines, dans laquelle je dus passer une bonne demie heure. Ce que j’aimais le plus au monde, c’est prendre de longues douches bien chaudes, bien revigorantes. Je me savonnais, puis finis par sortir de là, me retrouvant face à une rangée de miroirs tous embués. D’un geste vif, j’effaçais la buée avec ma serviette, essorais mes cheveux, et les peignais avant de repartir dans ma chambre, où je pouvais enfin m’habiller. Une jupe, des ballerines, un petit haut blanc et une chemise qui faisait guise de gilet par dessus. Des bracelets, et j’étais fin prête.

Je sortais donc de ma chambre, et du bâtiment pour me rendre dans l’aile principale, où je me perdais littéralement. C’était grand, des couloirs dans tous les sens, aucun moyen de se repérer. Je commençais à perdre patience, puis je vis sur un emploi du temps affiché sur un grand tableau de liège, qu’il y avait un cours qui venait tout juste de commencer dans l’amphi 1, avec la présence de trois niveaux, dont celui que je comptais intégrer. Curieuse, je m’avançais dans cette grande allée, et atterris devant la porte où était maladroitement gravé, Amphi 1, me mis sur la pointe des pieds, et regarda à travers la petite fenêtre.

C’est là que je la vis : Soraya, à une rangée, pas trop loin du bureau de la prof. Je la reconnus de suite, parce que souvent, mon père et ma mère -quand elle venait à la maison-, me montraient des photos de mes deux soeurs, comme ça je pouvais les voir grandir sans avoir besoin de vivre avec, et puis quel scandale ça aurait été si j’avais débarqué un beau jour à Puerto Rico. Non, il ne valait mieux pas qu’elle sache tout de suite.

J’hésitais entre rebrousser chemin, et profiter de ce cours pour aller l'aborder. D’un côté, ça ne durait qu’une heure, et j’avais donc toute la journée pour faire ce que j’avais prévu, je pouvais donc aisément aller l'embêter un peu. Et l’avantage, c’est que moi je la connais, et elle non.

Un sourire sur le bout des lèvres, je toquais trois fois à la porte, et l’ouvris. Le professeur et tous les élèves me regardaient alors. Prenant ma voix la plus douce, j’exprimais la raison de mon retard.

Je suis nouvelle, et je me suis perdue, pardon de mon retard, dis-je poliment. On m’invita à aller regagner ma place, et je montais les marches de l’amphi jusqu’à me retrouver face à Soraya, qui occupait la place juste à côté du couloir, celle que je voulais.

Tu peux te décaler s’il te plait ? Demandais-je d’abord innocemment, comme si j’étais une adorable petite fille, puis voyant qu’elle ne comptait pas céder, mon sourire s’effaça. J’ai dis bouge, tu comprends pas l’anglais ou quoi ?

Elle ne me connaissait pas encore, mais elle allait vite se rendre compte que j’étais loin d’être cette petite fille adorable avec qui on peut passer du bon temps. Et même si j’avais toujours voulu les rencontrer, je n’allais certainement pas me laisser impressionner par les filles pour qui ma mère repartait sans arrêt de la maison, ça non.

Tenue d'Alyssia:
 
Résumé:
 
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   Mer 4 Juin - 11:27

Le réveil avait été plutôt dur. La veille, j’étais rentrée à la confrérie vers 1h du matin, après une soirée. J’avais trouvé ça raisonnable comme heure, mais en me levant, j’avais vite regretté de ne pas être revenue plus tôt. En me levant, j’avais pris la direction de la salle de bain, de mauvaise humeur. Première rencontre : Matthew, mon mentor qui prenait un malin plaisir à m’énerver à chaque fois qu’il me voyait. Première pique de la journée, j’essaie de ne pas faire attention et de le laisser s’amuser tout seul. Je ne le supportais déjà plus depuis qu’il était devenu le roh kappa qui devait se charger de mon évolution dans la confrérie, mais depuis qu’il était passé adjoint, il ne se sentait plus pisser et se prenait limite pour un mini Emeric, un pseudo dieu. Il passait son temps à dire à tout le monde qu’il était populaire avec son statut de quarter back et terminais généralement par s’auto-complimenter sur son physique. A plusieurs reprises, je suppliais Ashlyn de me détacher de ce mec et de me donner un autre mentor, mais au dernier moment, lorsqu’elle me demandait si j’étais bien certaine, je me rendais compte que non, je ne voulais pas changer. Malgré qu’il était chiant, malgré que je ne le supportais plus, j’avais fini par m’y attacher comme on s’attache à un chien. C’était le cas de le dire.

Après ma douche, j’avais enfilé un pantalon noir, une blouse à manches courtes grise et une veste en cuir noir. Mes cheveux, je les avais laissé sécher et donc, détachés. Une légère couche de mascara, du parfum et je n’avais pas envie de plus, bien trop flemmarde. J’étais retournée dans la chambre et avais échangé deux trois mots avec ma colocataire, puis avais pris la direction de l’école, croisant une fois de plus Matthew dans la salle commune. J’étais sensée faire comme si ses piques ne m’atteignais pas et pourtant elle me mettait vraiment de mauvais poil. Mon tempérament voulait lui répondre, mais je savais pertinemment qu’en l’insultant ou en lui demandant de la fermer, j’allais aggraver mon cas. Faire comme si de rien n’était me demandait un effort surhumain et pourtant… Arrivée au lycée, lunette de soleil sur le nez, j’évitais de saluer les gens que je connaissais. J’étais pas d’humeur à taper la discussion et encore moins à jouer les hypocrites. A mon casier, je prenais mon livre d’histoire et pris la direction de l’amphithéâtre où ma tante allait donner cours. Malgré qu’elle fasse partie de ma famille, je n’espérais pas de traitement de faveur. Justement, Isobel semblait être assise à son bureau, attendant ses élèves. Je m’approchais d’elle pour lui faire la bise puis, pris la direction des bancs. En voyant Sasha, je lui adressais un sourire des plus hypocrite et allais m’installer, avec une préférence pour le bord de rangée. Si j’avais bien compris, il y allait avoir plusieurs années et donc, Maira devrait elle aussi participer à ce cours. Je balayais la salle du regard, comme pour chercher après ma petite sœur, et puis en ne la voyant pas, prenais le cours de ma lecture, parce que oui, même les sportifs peuvent aussi aimer la littérature.

Tenue de Soso:
 

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   Lun 2 Juin - 23:57

BIP BIP BIP

Réveil de merde. Au lieu de tomber en panne, en vue de son état, il continue quand même à marcher, en faisant encore plus de bruit que quand je l'avais acheté. Quelle technologie à la con. A croire que c'est programmé, même complètement bousillé pour marcher. D'un geste brutal, je coupais court à son bruit incessant et sortit du lit pour me préparer. Ce matin j'avais comme d'hab, anglais, histoire sport et physique, mais je commençais ce coup ci par histoire. Je trouvais cette matière chiante, barbante à souhait, et même si depuis c'était la mère de Nathan qui gérait le tout, je n'arrivais toujours pas à m'intéresser à cette matière qui consistait à parler de macchabées et notre soit disant passé et ancêtres. Personnellement, j'en ai rien à carrer, mais paraitrait-il que c'est très important de le savoir, ce que je ne m'explique toujours pas, mais bon.

Je finis quand même par me lever, et aller me doucher, pour m'habiller et aller prendre un bon petit déjeuner consistant ainsi qu'un jus de fruit bien vitaminé, histoire d'avoir l'air déjà un peu plus réveillé qu'à l'heure actuelle, ce qui n'était pas franchement gagné. J'en profitais pour trainer, essayer de prendre mon temps, mais malgré tout ça, j'avais encore réussi à arriver pile à l'heure dans les couloirs, où je voyais mes camarades de Juniors rentrer. Quand je posais un pied dans la salle, je me rendis compte qu'il n'y avait pas que des juniors, mais des freshman et sophomore, qui attendaient que le cours commencent. Sur le coup je ne comprenais pas trop, mais ne cherchais pas de midi à quatorze heures. Je saluais poliment madame MCcoy et partis m'assoir dans le fond, ma place attitrée, celle ou je peux faire tout sauf écouter le cours sans me faire coincer.

Après plusieurs minutes après la sonnerie, elle nous salua officiellement, fermant la porte de la salle, et s'installa au bureau, ou je commençais à sortir mon téléphone, prêt à m'adonner à mes activités favorites, alors qu'elle nous annonça qu'elle avait préparé un atelier. J'ignorais ce que ça pouvait être, mais très franchement, je ferais tout pour ne pas avoir à y être confronté et rester cacher dans mon trou tout au fond de la salle, pour que l'heure passe vite et que j'en finisse, parce que j'en avais déjà marre. J'étais loin d'être assidu, attentif, et franchement enclin à accepter de rester le cul collé sur une chaise à entendre un prof déblatérer des monologues barbants. Du coup, je commençais à lancer ma partie, en attendant qu'elle poursuive ses explications.

HRP : C'est court je sais, mais Sasha ne connait pas grand monde de ceux qui sont là, et j'attends de voir ce que nous réserve Isobel pour vraiment interagir, mais Sasha n'est pas le plus assidu des élèves /pan
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   Dim 1 Juin - 0:38


Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)
Interactions: Elena, Alexandra

« Cassie ! Cassie ! Réveille toi ! »
Cynthia Cassie Cox ramena la couette sur ses oreilles en bougonnant. «  Je veux dormir ! Je suis fatiguée ! »
Mais Fifi ne fût pas d'accord avec elle et se mit à chanter. Le canari voulait que sa propriétaire se réveille. Même Crunch, l'hamster de couleur abricot, se mit à faire du bruit. Celui-ci ne dormait pas encore, préférant faire sa roue.
« Fifi et Crunch, ça suffit ! C'est bon, ça va, j'ai compris : je me lève, je me lève ! », fit la brunette en riant. Elle repoussa sa couette et se leva de son lit.
Puis elle fila prendre son petit déjeuner (deux tartines de nutella avec un bol de céréales au chocolat), puis alla se brosser les dents, se doucher, s'habiller et lisser ses cheveux. Comme elle n'y arrivait pas vraiment, ce fût sa mère qui les lui lissa.
Une fois ses cheveux lisses, Cynthia fit une couette basse sur les côtés puis attrapa son sac d'école.
Elle salua sa mère qui était déjà en retard dans son cabinet d'avocat, puis son père qui buvait son café en lisant Miami New Times.

Puis elle descendit les escaliers et marcha tranquillement jusqu'à Wynwood High School.
Elle portait une magnifique robe noire, des chaussettes hautes noires et des bottes rouges. Elle avait un serre-tête rouge comme accessoire dans les cheveux. ( Tenue de Cynthia)

La fille aux cheveux châtains arriva en avance et attendit patiemment que la sonnerie sonne pour qu'elle puisse se ranger avec ses camarades.
Elle entra en dernier, par peur de se faire écraser ou bousculer. Elle se faisait remarquer par sa petite taille et son jeune âge. Elle était en effet, la plus jeune de tout Wynwood !

Cynthia reconnut quelques élèves de sa classe comme par exemple Alexandra Wayland. Elle alla directement s’asseoir à côté de cette dernière, la trouvant sympa et cool. Elle était assise à côté d'une blonde.
« Salut ! », fit la brunette en les saluant de la main toutes les deux.
La professeur dit ensuite : «  Bonjour ! J’espère que vous avez de la créativité à revendre, parce que je vous ai préparer un atelier plutôt intéressant. »
Les yeux verts de Cynthia se mirent à briller. Elle était très impatiente de savoir ce qui allait se passer dans cet atelier.

La jeune fille sortit ses affaires et ouvrit son cahier d'histoire. Elle écrivit de son écriture d'enfant la date du jour puis « Atelier d'histoire ».
Elle se tourna vers Alexandra puis lui chuchota : «Je t'ai vu hier avec un chien. C'est le tien ? Je pourrais venir un jour le voir ? ».

© EKKINOX


code rep:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   Sam 31 Mai - 19:25

Aujourd’hui s’annonçait être une matinée plutôt barbante. J’étais pas motivée pour les cours, mais j’avais pas vraiment le choix comme tous les autres jours de la semaine. Je n’avais pas besoin de programmer mon réveil, parce que celui de Grace était là pour ça, je savais que j’avais encore le temps pour dormir un peu, mais je me connaissais assez pour savoir qu’une fois toute seule, j’opterais pour la grâce matinée. La voix de ma cousine résonnait dans mes tympans, m’obligeant à me lever et à me diriger vers la salle-de-bain. Après ma douche, j’optais pour un jeans, une blouse à longue manche marin ligné blanc et bleu et un blazer assortis. J’attachais mes cheveux d’un chignon éclaté et après avoir attraper mes cours et mes affaires, je quittais la chambre.

Sur le chemin, je passais par un starbucks pour y acheter un chocolat chaud et des cookies, de quoi passer son temps à ce cours d’histoire qui ne m’enchantait guère. J’étais pas la fille la plus assidue ou du moins la plus intéressée, mais je me forçais à faire le minimum pour les cours qui ne m’intéressaient pas, comme celui-ci. Heureusement, la nouvelle prof était moins barbante que l’ancien et son cours un peu plus attrayant. Elle essayait toujours de nous apprendre l’histoire à travers diverses activités, plutôt que de nous endormir sur un ton monotone. Arrivé à l’école, je me dirigeais vers mon casier pour y prendre mon bouquin et ensuite, chocolat chaud en main prenais le chemin pour l’amphithéâtre où avait lieu le cours. Des étudiants étaient déjà présents, mais aucun que je ne connaissais. Je les regardais, le temps de grimper les quelques marches et m’installais au milieu de l’amphi. Je sortais de quoi écrire, mon portable et posais mon gobelet ainsi que mes cookies sur ma tablette. J’enlevais ensuite ma veste et la posais sur le siège à côté de moi et finalement, sortis des exercices de math à terminer pour le cours suivant.

Concentrée et à peine éveillée, je tentais de réaliser mes exos alors qu’une voix féminine nous saluait. Je relevais la tête vers cette dernière quand elle nous demandait de la créativité pour son cours. Quelle idée. J’acquiesçais un sourire et replongeait ma concentration sur mon devoir.

HRP: Désolée c'est court

tenue d'Arizona


Résumé::
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   Ven 23 Mai - 23:40

Elena se retourna soudainement vers moi, j'espérais ne pas l'avoir effrayé, mais elle me répondit :

« Salut Mikah ! Bien sûr que tu peux te mettre à côté de moi ! Ça serait avec plaisir ! Ça va toi ? »

Je pris alors place à ses côtés et posa mon sac sur la table pour commencer à sortir ce dont j'avais besoin tout en souriant à Elena et lui répondant joyeusement :

- Merci. Oui ça va et toi ? Tu n'as pas l'air très emballé par ce cours.

Puis arriva Alex que je saluais toujours aussi ravi de revoir des amies. D'ailleurs, c'était la première fois que j'étais aussi bien entouré durant un cours ! Mais je laissais les demoiselles converser entre elles le temps que je préparais tranquillement mes affaires.


« Salut! Ça va? Ça faisait longtemps! Super cours qui s'annonce n'est-ce pas? »

« Chuut. »

Rooo, ça va… »

« J'adore les cours d'histoire, pas toi? »

« Euh, comment dire… »

« Surtout que celui-là s'annonce particulièrement intéressant. Bref. Oui, ça va super, et toi? »

« Super serait un bien grand mot mais ça va. Non mais sérieusement, tu aimes les cours d’histoire ??? Quoi de plus ennuyant ! T’es pas d’accord Mikah ? »

Je posais mon sac finalement par terre, juste sous ma chaise avant de me tourner vers Elena et lui répondit très franchement :

- Les cours d'histoire ? On va dire que je suis divisé. Ca dépend des sujets. Tu sais, il y a des sujets qui peuvent être intéressant en histoire. J'avoue que je suis curieux du cours d'aujourd'hui. Je reconnais que ce n'est pas la matière la plus passionnante non plus, mais ce n'est pas la pire.

Pour moi, la pire des matière était et restera toujours l'économie. Déjà parce que c'était encore plus ennuyeux que tout ce que je connaissais jusqu'alors et ensuite parce que je n'y comprenais rien, c'était trop complexe et je n'arrivais pas à retenir le quart des cours. Pourtant j'étais attentif en classe mais avec cette matière, rien du tout, mon cerveau fermait boutique à chaque fois. J'observais les filles et bien qu'elles restèrent silencieuses, je sentais comme une sensation étrange dans l'atmosphère. J'étais un peu naïf, c'était vrai, mais pas complètement idiot. Cela dit, je passais sous silence mes doutes et faisait mine de rien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   Ven 23 Mai - 19:52

Je viens de faire signe à Alex pour qu’elle vienne me rejoindre quand une voix familière m’interpelle derrière moi :

« Salut Elena ! Est-ce que je peux me mettre à côté de toi ? »

Je me retourne brusquement. Mikah !

« Salut Mikah ! Bien sûr que tu peux te mettre à côté de moi ! Ça serait avec plaisir ! Ça va toi ? »

Ce gars est adorable ! Puis en plus, connaissant Alex, une vraie Khi, elle va vouloir suivre le cours alors au moins, j’aurais quelqu’un d’autre avec qui discuter ! Je me retrouve donc entourée de mes deux amis. Je demande ma p’tite Alex :

« Salut! Ça va? Ça faisait longtemps! Super cours qui s'annonce n'est-ce pas? »

« Chuut. »

Dit-elle en souriant. Bon d’accord, j’ai pas été très discrète mais bon, on s’en fout non ?

« Rooo, ça va… »

« J'adore les cours d'histoire, pas toi? »

« Euh, comment dire… »

Elle continue en ignorant mon petit commentaire :

« Surtout que celui-là s'annonce particulièrement intéressant. Bref. Oui, ça va super, et toi? »

« Super serait un bien grand mot mais ça va. Non mais sérieusement, tu aimes les cours d’histoire ??? Quoi de plus ennuyant ! T’es pas d’accord Mikah ? »

J’ai bien vu dans ses yeux qu’Alex n’allait pas ʺsuperʺ comme elle dit, bien au contraire. Mais comme on est un peu en plein milieu d’un amphi bondé, j’évite d’évoquer le sujet. Du coup, je chope mon portable et fait comme si je répondais à quelqu’un alors que j’écris en fait dans mes brouillons ʺToi ça va pas. On en parle juste après le cours poussinus ?ʺ. Je montre discrètement le pseudo-sms à ma meilleure amie puis range mon portable une fois que je suis sûre qu’elle a bien lu. Et puis je ne veux pas inquiéter Mikah pour rien. Le connaissant, il va vouloir tout prendre sur ses épaules, et, je pense être bien placée pour dire que de temps en temps, il faut être un peu égoïste et penser à soi. Puis, je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression qu’Alex veut me parler seule à seule. Enfin bref, on discutera de ça juste après le cours ! Pour l’instant j’essaye de me préparer mentalement à un long cours bien chiant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   Ven 23 Mai - 19:07


EVERYDAY, CREATE YOUR HISTORY
Feat Freshman, Sophomore and Senior

Ce matin, je me lève de plutôt bonne humeur. Je vais prendre mon petit déjeuner dans le salon, comme j'ai l'habitude de prendre ce dont j'ai besoin à la cafet la veille au soir, ça m'évite de perdre du temps. Une fois fini, je chope mes affaires de toilette et file à la salle de bain. Je rencontre quelques autres Khis sur le chemin, mais être en pyjama devant eux ne me dérange pas. C'est comme ma famille: ma timidité s'évapore quand je suis avec eux. Je fais ma toilette, brosse mes cheveux (que je laisse exceptionnellement lâchés), et je fais le voyage en sens inverse pour aller m'habiller tranquillement dans ma chambre. Je mets une chemise rose que j'aime beaucoup, un jean fin et des Bensimon du même rose que mon haut. Je balance mon sac sur mon épaule et pars en direction de ma salle de classe.

Une fois arrivée -en même temps que la prof, d'ailleurs- je balaye la salle du regard. Mes yeux croisent ceux de quelques Khis et d'autres connaissances, mais aucune ne m'invite à m'asseoir. Alors que je désespère de trouver une place à côté de quelqu'un que j'apprécie, je capte une couleur blond platine un quart de seconde avant que la demoiselle à qui appartient cette crinière (Elena, donc) ne me fasse un signe. Un sourire énorme s'affiche sur mon visage, et je m'engage vers elle, enjouée mais un peu dégoûtée qu'elle se soit mise tout au fond. Alors que je m'installe, la prof nous dit:

- Bonjour ! J’espère que vous avez de la créativité à revendre, parce que je vous ai préparer un atelier plutôt intéressant.

Non seulement j'adore l'histoire, mais en plus j'adore cette prof. Elle est jeune, et la réalisation qu'elle me fait beaucoup penser à ma mère me fait un pincement au cœur. Je secoue la tête pour chasser ces pensées négatives. J'aimerais bien parler de ça avec Elena, mais Mikah est à côté -je viens de m'en rendre compte alors que je tourne la tête pour parler à la blonde. C'est pourtant mon meilleur ami, mais ces choses-là sont des choses de filles, et je sais qu'Elechou saura me réconforter, surtout que le jeune homme m'a avouer ne pas savoir s'y prendre avec les problèmes comme ça. Du coup, je me force à faire bonne figure, en espérant que ça ne fasse pas trop faux.

- Salut! Ça va? Ça faisait longtemps! Super cours qui s'annonce n'est-ce pas?

- Chuut. Je souris. Elle est aussi discrète que moi. J'adore les cours d'histoire, pas toi? Surtout que celui-là s'annonce particulièrement intéressant. Bref. Oui, ça va super, et toi?

Sauf que, s'il y a bien une seule personne que je ne peux pas berner sur cette Terre, c'est bien elle. Je sais qu'elle saura lire dans mon regard et que mes yeux vont démentir ce que je viens de dire. J'espère juste qu'elle aura le tact de ne pas le remarquer à voix haute; je n'ai pas envie d'inquiéter Mikah pour rien.

Tenue d'Alex
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   Ven 23 Mai - 10:35

Le réveil sonna, une fois de plus, pour une nouvelle journée. Pris dans un rêve, j'eus du mal à ouvrir les yeux, pensant que la sonnerie venait de ce même rêve mais à force, je compris que ce n'était pas le cas. Je m'empressa d'éteindre l'appareil situé sur ma table de nuit et rabattit les couvertures, sentant le froid matinal sur mon corps engourdit. Je me leva d'un bond pour le réchauffer rapidement. Une fois de plus, je m'étais levé suffisamment tôt pour avoir le temps de me préparer sans avoir à trop me presser. La douche qui suivit était la bienvenu pour éveiller mes sens. J'essayais de rester discret car je ne savais pas si Carry était là ou non et je n'avais pas le temps de m'en préoccuper. Une fois tout prêt, je quitta la chambre.

La journée démarra avec un cours d'histoire un peu particulier puisqu'il était fait avec trois niveau de classe différent, dont celle des Junior dont je faisais partie. En bon élève modèle que j'étais, j'arrivais à l'heure, voir même en avance. Il y avait déjà quelque élève mais la seule que je reconnu fut Elena. Souriant, je me dirigea près d'elle.

- Salut Elena ! Est-ce que je peux me mettre à côté de toi ?

J'avais rapidement appris à connaitre cette fille et je l'adorais vraiment. Elle était la dure à cuir qui cachait son grand coeur mais j'avais su le découvrir. J'aimerais tellement qu'elle puisse un peu plus le faire découvrir aux autres. Alors que la prof arriva, une jeune femme plutôt jolie et qui avait l'air gentille, Elena appela Alex qui venait de débarquer. Je souris d'avantage. Alex, ma belle protégée. Je l'aimais énormément cette fille et en plus, ça faisait longtemps que je ne l'avais pas vu. Peut-être qu'Elena préférait rester seule avec Alex, dans ce cas, elle me le dira probablement. Finalement, la prof annonça :


« J’espère que vous avez de la créativité à revendre, parce que je vous ai préparer un atelier plutôt intéressant »

De la créativité ? Etrange, je me demandais bien à quoi aller ressembler le cours d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   Jeu 22 Mai - 22:11

Every day...
... create your history




Je me lève, avec le doux son du réveil, d’excellente humeur (*ironie !*), comme d’habitude ! Je grogne, frappe mon réveil pour qu’il arrête de me percer les tympans puis balance ma couverture au bout de mon lit. Je me mets sur pieds, m’étire et lâche un bon gros bâillement : j’aurais pas été contre quelques heures de sommeil de plus ! Je traîne des pieds jusqu’aux douches. Je reste sous l’eau brûlante pendant près d’un quart d’heure puis retourne dans ma chambre. J’enfile un haut noir, des collants noirs, un short blanc à motifs, me maquille, glisse mes pieds dans mes Doc Martens noires, chope mon sac où je fourre ma trousse avec une pochette de feuilles (le strict minimum quoi) et enfile ma veste en cuir noir. Dans la joie et la bonne humeur s’il vous plait ! J’ouvre ma porte puis la claque derrière moi. Je m’engage dans le couloir quand je me rends compte que j’ai oublié mon portable dans ma chambre. Et merde ! Je fais demi-tour, re-rentre dans ma chambre, attrape mon portable puis repart. J’espère que cette fois est la bonne !

Je rentre dans l’amphithéâtre. Il y a déjà pas mal de monde mais la prof est pas encore là. Je m’installe tout au fond, à côté de… personne. Au moins je serais un minimum tranquille et je pourrais dormir si je me fais chier. Ce cours s’annonce paaaaassionnant ! Déjà qu’à la base, l’histoire c’est pas mon truc, alors là, avec trois niveaux pendant le cours… Ça risque d’être sacrément la merde ! J’espère juste que la prof est un minimum intéressante… Au pire je finirais ma nuit ! Je lance un regard circulaire autour de moi. Personne que je connais. Aïe aïe aïe ! L’ennuie suprême qui s’annonce ! Surtout que la prof entre avec un :

« Bonjour ! »

Très enthousiaste. Je vois Alex entrer dans l’amphi. Oh ! Quelqu’un que je connais ! Et en plus, une amie ! Si c’est pas beau ça ! Je lui fais signe de la main pour qu’elle vienne s’assoir à côté de moi et lui sourit. Bon, au moins j’aurais quelqu’un avec qui m’ennuyer, on sera deux et puis on pourra discuter. Alex me rejoins quand la prof poursuit :

« J’espère que vous avez de la créativité à revendre, parce que je vous ai préparer un atelier plutôt intéressant »

Wouh ! Génial… Super programme qui s’annonce…

« Salut! Ça va? Ça faisait longtemps! Super cours qui s'annonce n'est-ce pas? »

Dis-je à Alex sans chercher à être discrète.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   Jeu 22 Mai - 19:00


*Every day create your history*

Petite citation ici. petite citation ici petite citation ici


Exceptionnellement, le directeur avait accepté qu’Isobel donne cours aussi bien au Freshman qu’au Sophomore et également les Juniors. Ca allait être un grand groupe, mais la jeune femme avait l’habitude, elle qui donnait déjà des cours de droit à l’université. Elle avait la chance de ne pas avoir un cours à niveau et donc pouvait se permettre ce genre de fusion. Isobel avait adapté son programme afin que tous puissent participer. Elle savait qu’elle ne travaillerait probablement pas aussi bien qu’en temps normal avec autant de monde, mais tant qu’eux recevaient les informations, c’était déjà un grand plus à ne pas négliger. La dame se leva de bonne humeur et prit la direction de la salle-de-bain où elle se glissa dans la cabine de douche. Elle y resta une bonne vingtaine de minutes le temps de se réveiller et ensuite s’habilla d’un jeans et une blouse beige à col bateau. Elle attacha ses cheveux d’une pince et harmonisait son visage à l’aide de maquillage très léger et finalisait le tout en se regardant une dernière fois dans le miroir. En bas, la maison était vide ou plutôt, silencieuse. Chris était parti, il avait prit le divorce au sérieux comme l’avait voulu Isobel et lui avait laissé la maison. Elle se retrouvait maintenant toute seule dans un endroit si grand. Parfois, elle se surprenait à se poser la question que toutes les femmes en instance de divorce devaient se poser : ai-je fait le bon choix ? Immédiatement, sa pensée dévia sur Nathan. Elle savait que tout ça le touchait, mais pouvait-elle éternellement vivre dans cette situation pour le protéger lui ?

Le bruit de son portable la fit sortir de ses pensées. Elle jeta un œil sur l’horloge murale et pris ses cours puis, quittait la maison, fermant la porte derrière elle. Dehors, le temps était doux et agréable : c’était donc un vrai plaisir pour elle d’aller travailler. Dans son audi TT, la jeune femme écoutait les infos et une fois sur le parking devant le bâtiment scolaire, elle sortit de son véhicule pour rejoindre la salle de professeurs. Dans cette salle, elle y croisa ses collègues ainsi que ses deux supérieurs : Eden Cobb et Peter Palmer. Elle adressa un sourire plus sincère à ce dernier, bien que ce bel homme était le père de Nina, la copine de son fils à elle. Peter et Isobel se connaissaient depuis l’adolescence pour avoir fait leurs études ici, à Wynwood. Isobel faisait partie des Alpha Psi alors que Peter était à la place de Nathan : chef des Pi Sigma. A cette époque, c’était à peine si elle était remarquée, comparé à sa sœur qui elle attirait l’attention des Pi Sigma.

Sur son chemin en direction de sa classe, Isobel croisa Nina qu’elle saluait avec beaucoup d’entrain. Elle était contente que Nathan soit tombé sur une fille aussi adorable, jolie, charmante et ambitieuse que Nina. Cette gamine avait du potentiel, énormément, sinon elle n’aurait pas été acceptée à Harvard. Elle continuait à avancer jusqu’à pouvoir, enfin, entrer dans l’amphithéâtre où elle allait donner cours. Isobel avait un travail de groupe à leur donner et un sujet bien précis sur l’histoire américaine. Elle n’avait pas envie de donner une matière compliquée à digérer et surtout, barbante. La jeune femme déposa ses cours sur le bureau et saluait les élèves déjà présents d’un simple :

- « Bonjour ! »

Toujours souriante, Isobel enchaina :

- « J’espère que vous avez de la créativité à revendre, parce que je vous ai préparé un atelier plutôt intéressant »



©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Every day create your history - cours d'histoire (Freshman, Sophomore, Junior)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gérard Gourgues l'homme par qui le cours de l'histoire aurait pu changer
» Premier cours d'Histoire de la Magie - Toutes années confondues
» [Cours d'Histoire de la magie] Premier cours
» Premier cours d'histoire géo
» [Cours 1] Histoire de la Magie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: