AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena   Lun 4 Aoû - 16:39

« Mais ça veut dire que tu te retrouveras en Junior l’année prochaine ? Comme moi, si je ne redouble pas. T’es bien une Khi toi ! »

« Je sais pas si c'est un compliment, mais... Merci. »

« Tu sais quoi ? Prend le comme tu veux ! Mais en tous cas c’est pas un reproche » dis-je en sirotant mon cappuccino

Elle baisse ensuite les yeux avant de me regarder innocemment à travers ses longs cils.

« Ce serait bien qu'on se retrouve dans la même classe à la rentrée... Non? J'ai l'impression que... Je sais pas... Qu'on s'entend bien, que je suis naturelle avec toi. J'ai pas peur que tu me juges, et c'est rare que je me fiche du regard des gens. Je suis toujours en train de me sous-estimer. »

Elle hausse les épaules et regarde ses pieds. Maintenant qu’elle le dit, je réalise que je ressens la même chose qu’elle. Cette fille, je l’aime bien. Son innocence est adorable et en même temps, elle a une certaine force que j’admire. Elle sait avancer sans oublier le passé pour autant, chose que j’apprécie. Et en même temps, on pourrait croire que c’est une fille banale mais je ne pense pas. Pour que je me sente à l’aise comme ça avec elle, c’est qu’elle est pas banale. Non pas que je ne me prenne pas pour de la merde hein, loin de là, mais en général, je me connais, les gens, je ne leur donne pas ma confiance si facilement, alors qu’avec Alex… c’est comme naturel. Elle me fait confiance et je lui rends naturellement. Je n’ai pas l’impression de devoir me protéger d’elle comme avec les autres, d’être agressive, fausse et tout ça. Non, avec Alex, je peux être moi-même. Je suis à l’aise, sans prise de tête, plus qu’avec les autres. Il y a bien des gens que j’apprécie ici, à Wynwood, mais autant qu’elle… je ne sais pas. Surtout en si peu de temps. Maintenant, je réalise que pendant les entrainements de RD, c’est toujours celle que j’ai préféré, celle avec qui j’aimais faire équipe parce que, en fait, on se ressemble pas mal, dans un bon paquet de point. C’est sûrement pour ça qu’on se comprend aussi bien. C’est en certaines mesures, une mini moi mais qui n’aurait pas fait toutes mes conneries. D’ailleurs je ne veux pas qu’elle les fasse (ça y est, mon instinct de maman-grand sœur re-débarque). Ouais, en fait cette petite (pas si petite), j’ai envie de la prendre sous mon aile. Mais c’est pas que ça parce que je pense que c’est le genre de personne avec qui je n’aurais pas peur de parler, même de moi, de l’ombre de mon passé.
Mais je me perds dans mes pensées. Je relève la tête, que j’avais baissé à mon tour puis murmure :

« Ouais, ça serait bien ouais. »

Alors que le silence s’installe, je décide de le briser, de peur de retomber dans des pensées trop sombres qui ne viennent m’assaillir que trop souvent.

« Et tu connais beaucoup de gens à WHS que tu pourrais me présenter ou des trucs comme ça ? »

Elle relève la tête à son tour, l’air sortie de ses pensées elle aussi.

« Je ne connais pas grand monde, mais il y a Molly Sweetheart, recruteuse des Khi Omikron et ma grande sœur de cœur. C'est une Khi drôle et qui adore s'amuser, de quoi en mettre un coup aux clichés. Ensuite Mikah Low, mon meilleur ami. Joy Crawford, une vraie Khi douce mais toujours à faire la morale. Jennifer Wilson, ma cousine, je l'adore mais en public, c'est une garce d'EI. Et... »

Alors que je suis en train de me dire que je ne connais personne à part Mikah, un jeune homme pas énormément plus vieux que moi arrive et pose ses mains sur le dossier de la chaise où est assise Alex. Elle est dos à lui et ne semble pas l’avoir remarqué jusqu’à ce qu’il se racle la gorge avec un :

« Tu comptes bosser un jour ou ça ne t'as pas effleuré l'esprit? »

Je jette un regard noir à ce c**. L’envie de lui répondre un ʺNon mais t’as pas remarqué qu’on était en pleine discussion ?!ʺ me brule les lèvres mais je me retiens, ne voulant pas attirer d’ennui à ma… nouvelle amie ? Celle-ci se tourne vers moi, l’air désolé.

« Je suis désolée, le devoir m'appelle. Mais on se reverra à WHS, pas vrai? »

Son ton est presque suppliant et elle me regarde avec de grands yeux, comme un faon encore un peu apeuré de prendre son envol (oui je sais, les faons ne volent pas mais on s’en fout !). Je lui lance un sourire rassurant.

« Oh, t’inquiète pas pour ça ! »

Elle sort un papier et un stylo de son tablier et griffonne quelque chose dessus avant de me le tendre. Je le prends avant que la brunette s’en retourne à son comptoir pour s’occuper du peu de clients présents dans le Starbucks. Je la suis du regard avant d’observer ce qu’elle a écrit. 10 petits chiffres. Je souris et le pose sur la table en finissant mon cappuccino. Une fois la boisson terminée, je jette un coup d’œil à Alex, qui s’occupe de clients. Tant pis, j’attrape mon sac dans une main, mon gobelet vide dans l’autre et me lève avant d’aller jeter le récipient de carton. Je lance un dernier regard vers le comptoir et mes yeux croisent ceux de mon amie. Je lui souris puis me retourne, mets mon casque sur mes oreilles, n’ayant pas arrêté la musique depuis tout à l’heure, fouille dans mon sac jusqu’à ce que mes doigts rencontrent mon téléphone que je sors, puis pousse la porte, accueillie par l’air chaud de Miami. Je fais encore quelques pas dans la rue puis reprends dans ma poche le bout de papier où sont inscrits les 10 précieux chiffres (bah ouais, j’allais pas l’oublier sur ma table non plus !). Je les rentre dans mon Iphone puis tape :

Hey, Alex, ce soir, dès que t’as fini ton boulot, RDV devant le bâtiment des SM : on a une conversation à terminer ! ;)
Fin du RP

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena   Dim 13 Juil - 6:42


WHAT IF A BEST FRIEND WAS BETTER THAN CINNAMON MINTS?
Feat Elena Willows

Alors que je rougis suite à mon dernier commentaire, elle éclate d'un rire franc et léger, qui a l'air de la surprendre. À mon avis, ça doit faire un moment qu'elle n'a pas ri aussi spontanément. Peut-être même ri tout court. Je ne dis pas qu'elle a une tête austère, juste que je pense que sa carapace est bien trop dure pour qu'elle rie toutes les cinq minutes sans se forcer.

- Mais ça veut dire que tu te retrouveras en Junior l’année prochaine ? Comme moi, si je ne redouble pas. T’es bien une Khi toi !

- Je sais pas si c'est un compliment, mais... Merci.

Je lui adresse un grand sourire. Je baisse les yeux, une idée me venant à l'esprit. Quitte à me dévoiler, autant le faire entièrement. Je la regarde à travers mes cils, le regard levé vers elle mais pas complètement. Ensuite, innocemment, naïvement, timidement, je prends la parole.

- Ce serait bien qu'on se retrouve dans la même classe à la rentrée... Non? J'ai l'impression que... Je sais pas... Qu'on s'entend bien, que je suis naturelle avec toi. J'ai pas peur que tu me juges, et c'est rare que je me fiche du regard des gens. Je suis toujours en train de me sous-estimer.

Je hausse les épaules, et regarde mes baskets, mal à l'aise. Je suis solitaire, je garde les sentiments pour moi d'habitude. Ce n'est pas simple, surtout quand on est sensible comme moi. J'ai vécu 15 ans de ma vie comme ça, et c'est bizarre de changer du jour au lendemain. Presque... Maladroit.

- Et tu connais beaucoup de gens à WHS que tu pourrais me présenter ou des trucs comme ça ?

- Je ne connais pas grand monde, mais il y a Molly Sweetheart, recruteuse des Khi Omikron et ma grande sœur de cœur. C'est une Khi drôle et qui adore s'amuser, de quoi en mettre un coup aux clichés. Ensuite Mikah Low, mon meilleur ami. Joy Crawford, une vraie Khi douce mais toujours à faire la morale. Jennifer Wilson, ma cousine, je l'adore mais en public, c'est une garce d'EI. Et...

- Tu comptes bosser un jour ou ça ne t'as pas effleuré l'esprit?

Jake, le fils du patron, vient de remarquer que je ne travaillais pas. Normal, y a rien à faire. Mais je n'ai pas envie qu'il dise quoi que ce soit sur moi à son père. Je me retourne vers Elena, une expression désolée sur le visage.

- Je suis désolée, le devoir m'appelle. Mais on se reverra à WHS, pas vrai?

Ma voix sonne un peu désespérée sur les derniers mots. Je me racle la gorge vite fait et sors un papier et un stylo de mon tablier. Je griffonne 10 chiffres dessus avant de le tendre à la blondinette. Puis je retourne m'occuper de nouveaux clients qui viennent de passer la porte du café. Quelques minutes après, je vois Elena qui se lève, son casque autour du cou, et qui jette son gobelet dans une poubelle. Nos regards se croisent et elle me sourit avant de mettre son casque sur ses oreilles. Elle sort son portable de sa poche et sors sans un regard en arrière. Je sens mon cœur sombrer. Au final, je ne suis peut-être qu'une fille qui lui fait pitié, rien de plus. Je suis triste. Dégoûtée. Énervée. Seule. J'encaisse machinalement le café d'un homme mûr, puis retourne m'asseoir en tailleur sur mon tabouret, broyant des idées noires.

C'est à ce moment-là que mon portable vibre dans ma poche.

Tenue d'Alex (short et débardeur) avec un sweatshirt et des baskets
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena   Mar 10 Juin - 17:48

Je décide de lui parler vite fait de moi pour la détendre et lui changer un peu les idées puis conclue en lui demandant si elle est bien en Freshman.

« Ben dis donc, niveau parents, nous, c'est pas la joie ! »

Elle dit ça sur le ton de la plaisanterie, mais ça sonne un peu faux, je vais pas vous le cacher. Je me contente de sourire même si, en soit, c’est sûr que c’est pas la joie avec mes parents… Pourtant je les aime beaucoup mais on ne se comprend plus, c’est comme ça… Je les chasse de mes pensées.

« Ouais, je suis en Freshman, mais je m'ennuie un peu. Je suis de tout début d'année -je suis née le 19 janvier-, du coup, je pense demander si je peux sauter une classe. »

Elle rougit légèrement et souris timidement. Ow ! Elle est toute mimi la petite choupinette ! Je laisse s’échapper un rire naturel devant sa tête. Elle a l’impression que je vais la prendre pour la petite intello de service qui se vante ! Je la trouve de plus en plus sympathique cette petite ! J’aurais presque envie d’être moi-même avec elle ! J’ai l’impression que je fais de plus en plus confiance aux gens d’ailleurs, il faut que je me méfie, ça va me retomber dessus un jour sans que je n’ai rien vu venir.

« Mais ça veut dire que tu te retrouveras en Junior l’année prochaine ? Comme moi, si je ne redouble pas. T’es bien une Khi toi ! »

Je lui fais un clin d’œil. Je ne dis pas ça de manière péjorative mais, c’est vrai, elle a l’air curieuse comme tout, pas conne, loin de là et puis… Khi quoi ! Attends, je suis en train de parler avec une KO, une Freshman en plus et le pire, c’est que je l’apprécie ! Je dois être malade, ça me ressemble pas… Je sirote mon cappuccino bien chaud.

« Et tu connais beaucoup de gens à WHS que tu pourrais me présenter ou des trucs comme ça ? »

Bah quoi ? Il faut bien que j’apprenne à sortir de ma bulle ! Et puis comme le dit le proverbe, ʺkeep your friends close but your enemies closerʺ. Si je connais un peu de monde, je saurais qui est fréquentable et qui est à éviter. Au moins je risquerais moins de donner ma confiance à des gens qui ne le méritent pas.

En fait, je me demande bien comment me voit cette petite… Schizo ? Parce que au RD, je suis pas particulièrement délicate ni rien, j’en fais qu’à ma tête, et vas-y que je réponds, que je provoque... (même si je me suis un peu calmée après mon entrée remarquée), mon masque dans toute sa splendeur quoi. Et puis là, je sais pas si je suis vraiment gentille, mais en tous cas je ne suis pas particulièrement méchante, ni agressive, ni froide. Enfin si, quand elle m’a amené mon cappuccino mais là, non. Enfin, je crois pas. En fait elle m’a eu, elle a su péter mon armure par mon talon d’Achille, la sensibilité. Avec l’histoire de son père là. C’est horrible, dès que je vois quelqu’un pleurer, j’ai envie de prendre sa tristesse sur moi pour lui redonner le sourire (bon sauf quand c’est vraiment quelqu’un que je ne peux pas saquer, à ce moment, je peux être très cruelle et me foutre totalement de sa tristesse, sans aucun remord). Je crois qu’au fond, je ne suis pas aussi méchante que je ne le laisse transparaitre. En tous cas, pas question que j’évoque, ne serait-ce que par un seul mot, le fait que je joue un rôle en communauté. J’ai beau vouloir lui faire confiance, il y a des choses que jamais je ne dirais à personne, moi aussi j’ai mes secrets, les parties d’ombre de ma vie…
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena   Lun 9 Juin - 20:17


WHAT IF A BEST FRIEND WAS BETTER THAN CINNAMON MINTS?
Feat Elena Willows

Alors que je suis en train de pleurer comme un veau arraché à sa mère (bon, peut-être pas à ce point, juste quelques larmes qui mouillent mes cils), je sens une main se poser sur mon épaule. Je me souviens que je suis en compagnie d'Elena, et j’essuie mes yeux d'un geste tellement brusque que je manque de m'en arracher les paupières. Je garde les yeux rivés sur mes baskets, le souvenir de mon père frais dans ma tête, la douleur du deuil présente dans mon cœur. Je sens la main de la jeune femme remonter jusqu'à mon menton qu'elle soulève doucement. Je croise avec difficulté ses yeux marrons remplis de tendresse, d'affection, de préoccupation, d'inquiétude.

- Cocotte, je suis désolée… Sèche tes larmes, je suis sûre que ton père est fier de toi là où il est et qu’il voudrait pas te voir triste comme ça.

Elle aurait pas dû dire ça, j'ai encore plus envie d'exploser en larmes. Mais je veux être forte. Alors je lui lance un sourire, prends une grande inspiration et dis:

- Enfin bref, c'est pas très joyeux comme sujet. Alors comme ça t'es à Wynwood? ‘Fin c'est pas vraiment une question, vu qu'on est au roller derby...

Je m’emmêle les pinceaux, et je lui en suis infiniment reconnaissante quand elle me répond, comme si de rien n'était:

- Ouais effectivement. Je suis pas là depuis très longtemps, un mois à peine.

Nouvelle, comme moi. Un point commun en plus. Elle me sourit, et m'encourage silencieusement à en dire plus, à ne pas penser à mon père. J'arrive à la comprendre, à la lire. C'est dingue.

- Je suis chez les Khi Omikron. Et toi? Pas que je passe mon temps sur mes cours mais je suis curieuse, j'apprends vite et je dois avouer que j'aime bien découvrir de nouvelles choses. Parfois, je me noie un peu dans mes cours ou dans mes passions, pour oublier. Pour voyager, aussi. J'aime beaucoup ça, voyager.

Oups... Je rougis. Je parle un peu trop et un peu trop vite pour que ce soit naturel. J'essaye de combler le silence. Je n'ai pas envie qu'il s'installe, qu'elle parte, qu'elle me laisse seule, qu'elle m'abandonne, qu'elle me remplace. J'ai peur de l'abandon depuis toute petite, mais c'est pire depuis que mon père est mort.

- Moi je suis chez les Sigma Mu.

Grand sourire qui montre ses crocs, elle est fière. Je ne suis pas très étonnée, mais quand même, c'est impressionnant. Je sens mes yeux s'agrandir et je vois à son regard que c'est la réaction qu'elle attendait.

- Enfin je mange personne, t’inquiète pas ! Aussi étonnant que ça puisse paraître, je peux même être gentille ! Je lui souris. Je suis là depuis un mois comme je t’ai dit. J’ai voulu un peu prendre mon indépendance de mes parents qui… font pas trop gaffe à moi c’est pour ça que je suis venue à Wynwood à temps plein. A part ça, je suis en Sophomore Year. Oui parce que j’ai 16 ans. Toi t'es en Freshman c'est ça?

- Ben dis donc, niveau parents, nous, c'est pas la joie!, dis-je sur le ton de la plaisanterie, en espérant que ça ne sonne pas trop faux. Ouais, je suis en Freshman, mais je m'ennuie un peu. Je suis de tout début d'année -je suis née le 19 janvier-, du coup, je pense demander si je peux sauter une classe.

J'espère qu'elle ne me prendra pas trop pour une prétentieuse. Je lui fais un sourire timide, doux, hésitant. Je prends beaucoup de plaisir à parler avec elle, j'espère que je ne l'ennuie pas.

Tenue d'Alex (short et débardeur) avec un sweatshirt et des baskets
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena   Dim 25 Mai - 17:50

« Ouais, je suis née ici en fait. Et toi ? Je t’avais jamais vue avant il me semble. T’es dans quelle conf à Wynwood ? »

« T'es née ici? Ah oui, ça fait longtemps du coup haha. Moi, je suis arrivée en janvier, suite à... »

Sa voix se brise brusquement. Ne me dites pas que j’ai fait une énième bourde… Elle se racle le gorge et poursuit :

« Suite au décès de mon père. »

Oh… Oh… Merde, non… Aïe, la pauvre gamine. Toute innocente et tout ça, qui cache quelque chose, je m’en doutais. Cette fille est meurtrie par la perte de son père et du coup elle s’est forgé, elle aussi, une carapace. Mes parents sont pas particulièrement proches de moi mais au moins, j’ai encore les deux… Putain si on commence la conversation comme ça… En même temps si elle voulait pas m’en parler, elle ne me l’aurait pas dit. D’ailleurs ça m’étonne qu’elle me fasse confiance comme ça… J’aurais plutôt pensé qu’elle aurait tendance à me détester. Je me radoucis et pose délicatement une main sur son épaule. Elle essuie ses yeux d’un geste brusque mais son regard reste planté sur ses pieds. Je glisse ma main de son épaule à son menton et le remonte doucement pour relever son visage. Je cherche ses yeux du regard. Oh non, je veux pas qu’elle pleure et qu’elle soit triste par ma faute ! C’est mon instinct de grande sœur, frustré parce que je suis fille unique, qui ressort.

« Cocotte, je suis désolée… Sèche tes larmes, je suis sûre que ton père est fier de toi là où il est et qu’il voudrait pas te voir triste comme ça. »

Je souris gentiment, essayant de masquer la tristesse qui commence à m’envahir. Montre pas le mauvais exemple Elena ! Je laisse lentement retomber ma main. Alex essaye de sourire, même si, avouons-le, c’est pas très réussi. Putain, cette gamine a du courage. Ça c’est une fille forte !

« Enfin bref, c'est pas très joyeux comme sujet. Alors comme ça t'es à Wynwood? ‘Fin c'est pas vraiment une question, vu qu'on est au roller derby... »

Elle s’emmêle un peu les pinceaux mais c’est compréhensible. Je décide de ne pas en tenir compte et répond :

« Ouais effectivement. Je suis pas là depuis très longtemps, un mois à peine. »

Je vois bien qu’elle essaye de faire des efforts pour ne pas penser à… à son père et je l’encourage silencieusement en souriant. Elle va se dire que je suis schyzo à passer de fille hostile à fille toute gentille. Et bah oui, un peu !

« Je suis chez les Khi Omikron. Et toi? Pas que je passe mon temps sur mes cours mais je suis curieuse, j'apprends vite et je dois avouer que j'aime bien découvrir de nouvelles choses. Parfois, je me noie un peu dans mes cours ou dans mes passions, pour oublier. Pour voyager, aussi. J'aime beaucoup ça, voyager. »

Elle parle un peu trop. Enfin c’est pas du tout une critique, loin de là ! Mais bon, elle débite un peu vite pour que ce soit naturel. Bref ! La demoiselle rougit un peu. Elle a du se rendre compte qu’elle parlait beaucoup !

« Moi je suis chez les Sigma Mu. »

Dis-je avec un grand sourire découvrant mes crocs. J’adore voir la réaction des gens quand je leur dit ça ! Mélange entre effroi et surprise !

« Enfin je mange personne, t’inquiète pas ! Aussi étonnant que ça puisse paraître, je peux même être gentille ! »

Je décide de parler un peu, de lui raconter ma pauvre vie pour la détendre un peu.

« Je suis là depuis un mois comme je t’ai dit. J’ai voulu un peu prendre mon indépendance de mes parents qui… font pas trop gaffe à moi c’est pour ça que je suis venue à Wynwood à temps plein. A part ça, je suis en Sophomore Year. Oui parce que j’ai 16 ans (enfin dans quelques jours mais ça on s’en fiche). Toi t'es en Freshman c'est ça? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena   Sam 24 Mai - 15:20


WHAT IF A BEST FRIEND WAS BETTER THAN CINNAMON MINTS?
Feat Elena Willows

Quand je lui pose la question, elle me scrute de haut en bas. Limite les yeux plissés. Bon...

- Ouais, je suis née ici en fait. Et toi ? Je t’avais jamais vue avant il me semble. T’es dans quelle conf à Wynwood ?

Sa voix est un peu froide, légèrement réservée, mais je vois que j'ai réussi à progresser dans son estime. Je suis sûre qu'elle cache quelque chose en dessous. Peut-être qu'elle est plus comme moi, au final. Peut-être qu'elle ne veut pas l'admettre. Peut-être qu'elle aussi se protège de la jungle dans laquelle on vit. Un seul moyen de le savoir: essayer de percer la glace. Et pour ça, je dois être aussi naturelle que possible. De toute manière, il n'y a personne que je connais ici, alors autant en profiter.

Je vais répondre à toutes les questions qu'elle a à me poser, pour lui montrer que ça ne me dérange pas de me dévoiler. Je veux qu'elle ait confiance en moi, assez en tout cas pour se dévoiler un peu plus, comme elle a déjà commencé à le faire.

- T'es née ici? Ah oui, ça fait longtemps du coup haha. Moi, je suis arrivée en janvier, suite à... Ma voix se brise. Je racle ma gorge et recommence. Suite au décès de mon père.

J'ai encore un peu de mal à en parler. C'est trop frais. Il était trop jeune. Il avait une famille, une femme, une fille, une vie, merde! Il le méritait pas. J’essuie rageusement mes cils. Je veux prendre ma revanche sur la vie, lui montrer qu'elle ne m'a pas anéantie et que je peux encore être heureuse. Je veux me battre. Et je veux que mon père, où qu'il soit, soit fier de moi.

- Enfin bref, c'est pas très joyeux comme sujet. Alors comme ça t'es à Wynwood? Fin c'est pas vraiment une question, vu qu'on est au roller derby...

Je lui souris, en essayant d'alléger l'atmosphère, mais mes efforts sont lamentables. Alors je décide de parler pour éviter qu'un gros silence s'installe. Et si j'ai réussi à cerner Elena, elle voudra que je parle un maximum de moi pour essayer de me comprendre, de me sonder, de m'analyser.

- Je suis chez les Khi Omikron. Et toi? Pas que passe mon temps sur mes cours, précisé-je. Mais je suis curieuse, j'apprends vite et je dois avouer que j'aime bien découvrir de nouvelles choses. Parfois, je me noie un peu dans mes cours ou dans mes passions, pour oublier. Pour voyager, aussi. J'aime beaucoup ça, voyager.

Oups... J'ai peut-être un peu trop parlé. Je rougis et je lui fais signe de me répondre, même si je doute que ce soit une fille qui aime étaler sa vie devant une (presque) totale inconnue.

Tenue d'Alex (short et débardeur) avec un sweatshirt et des baskets
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena   Ven 23 Mai - 21:24

La p’tite a pas l’air très flattée que je ne me souvienne plus de son nom… Elle tire même une tronche de trois pieds de long. Enfin bon, quand je lui demande si elle est bien au club de Roller Derby de Wynwood, elle sourit, visiblement contente que je la reconnaisse avant de répondre :

« Ouais, je suis en Freshman A et, oui, je suis au roller derby. D'ailleurs, je crois que je suis la seule à t'apprécier un minimum... »

Ah ah… Merci de me le rappeler ! Si elle me provoque comme ça on va pas s’entendre longtemps ! Bon, en même temps, vous devez vous dire ʺparce que là elles s’entendent bien ???ʺ et bah oui, pour moi, ne pas snobber la demoiselle, c’est bien s’entendre avec elle. En vrai, ça me demande un effort surhumain ! Je suis juste un peu asociale sur les bords, juste un peu. Bref, je grogne à sa réflexion puis elle continue :

« Moi c'est Alexandra, mais Alex c'est plus court, si tu préfères. »

Ah bah voilà ! Alexandra ! Ça me revient maintenant, Louis en train de l’appeler. D’ailleurs elle était le pivot de mon petit groupe. Punaise, même si ça me tue à un point pas permit (oui parce que on peut être tués à plusieurs points !) de l’avouer, heureusement qu’elle était là pendant l’entraînement ! Sinon j’aurais clairement pété un câble et je ne serais plus jamais revenue ! Ça aurait été con… Retour à la réalité. Alex (c’est vrai que c’est plus court !) n’a pas bougé d’un pouce après avoir lâché un gloussement un peu gêné. Je balaye la salle du regard puis pousse un gros soupir (enfin bon, si j’étais moi-même je l’aurais pas fait mais je connais pas encore cette fille alors mon masque est vissé sur mon visage, pas question de montrer à n’importe qui qui je suis !).

« Tu veux t’assoir ? »

« Oh, euh... Oui, je veux bien. »

Elle me sourit timidement puis prend place sur une chaise en face de moi. Bon, c’est le moment pour elle de passer au Ele-scanner alias l’examen je-sonde-qui-tu-es alias j’essaye de te cerner… Bref ! Je la regarde de la tête aux pieds. Son petit sourire est toujours plaqué sur son visage. Elle m’a l’air timide mais en même temps elle n’a pas hésité à venir vers moi, et cela deux fois. Curieuse sûrement, d’où la petit habitude qu’elle semble avoir de vouloir tout scruter tout le temps. Ses yeux se posent partout dans la salle, comme si elle voulait capturer chaque petit détail. Elle a l’air toute mignonne, toute gentille, toute innocente, mais, je sais pas pourquoi, je pense que ça cache quelque chose et qu’en réalité elle est pas si toute mimi, toute innocente que ça… Je saurais pas dire pourquoi… Peut-être un petit truc au fond de ses yeux, un ombre furtive qui vient de passer… Non, je sais pas. Pour l’instant je sais pas grand-chose sur elle alors le Ele-scanner alias… bon ok j’arrête, marche pas du tonnerre. Bon, elle est là, elle semble vouloir discuter et elle a pas l’air bien méchante, alors tant qu’à faire, autant parler, au moins un peu, pour en savoir plus sur elle, et qui sait, peut-être sympathiser ! C’est elle qui coupe le fil de mes pensées :

« Et sinon... Ça fait longtemps que t'es à Miami? »

D’une voix un peu froide quand même, mais pas trop non plus, je réponds :

« Ouais, je suis née ici en fait. Et toi ? Je t’avais jamais vue avant il me semble. T’es dans quelle conf à Wynwood ? »

Et oui, c’est parti pour l’interrogatoire. Ça m’aidera à la cerner au moins. Parce que, tout bien réfléchis, je ferais peut-être mieux de bien m’entendre avec elle étant donné que, comme elle me l’a si bien rappelé tout à l’heure, elle est la seule à pouvoir un minimum me supporter au RD. Puis franchement, elle a l’air relativement sympa.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena   Jeu 22 Mai - 22:11


WHAT IF A BEST FRIEND WAS BETTER THAN CINNAMON MINTS?
Feat Elena Willows

La jeune femme ne me calcule même pas. Alors que je vas faire demi-tour, ne voulant pas perdre mon temps avec elle, elle enlève son casque d'un geste exaspéré, roule des yeux et me regarde enfin. Elle lâche:

- Oui ? Tu me parlais ?

Ça fait plaisir. Une moue amère se peint sur mon visage. Oups... J'affiche un grand sourire pour me rattraper, en espérant qu'elle se rappellera qui je suis, sinon je suis bonne pour la morgue. Je vois qu'elle réfléchit intensément. Au bout d'un court instant, je vois son regard s'adoucir -je soupire de soulagement intérieurement.

- T’es bien à Wynwood non ? Au Roller Derby ? Je suis désolée j’arrive pas à me rappeler comment tu t’appelles…

Ah bah voilà, elle s'en est souvenue! Si on veut. Mon sourire s'agrandit et devient plus franc.Alors qu'elle éteint son iPod et range son casque dans son sac, je réponds:

- Ouais, je suis en Freshman A et, oui, je suis au roller derby. D'ailleurs, je crois que je suis la seule à t'apprécier un minimum...

Mon sourire est doux, histoire de lui faire comprendre que je ne voulais en aucun cas la blesser. Je n'ose pas trop rajouter un truc du genre "je sais pas ce que t'aurais fait sans moi", faut pas pousser, on se connaît pas des masses non plus.

- Moi c'est Alexandra, mais Alex c'est plus court, si tu préfères.

Je ris, mais mon rire est nerveux. Je ne sais pas trop comment me comporter avec elle. Je pense qu'opter pour le naturel est la meilleure solution si je veux essayer de m'en faire une amie. Je dois dire qu'elle est le type de personne avec qui j'oserais être moi-même. Malheureusement, y en a pas beaucoup sur cette Terre.

Elena me regarde, parcourt la salle vide des yeux et pousse un long soupir:

- Tu veux t’assoir ?

- Oh, euh... Oui, je veux bien. Je lui lance un timide sourire et prends place sur une chaise. Et sinon... Ça fait longtemps que t'es à Miami?

Je sais pas trop quoi raconter d'autre, et comme j'aime pas que le silence s'installe, je l'évite du mieux que je peux. J'espère juste que je ne la soûlerai pas trop. Mal à l'aise, je croise mes jambes sur la chaise et pose mes mains dans le creux formé par mes cuisses, jouant avec un de mes bracelets au poignet gauche.

Tenue d'Alex (short et débardeur) avec un sweatshirt et des baskets
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena   Jeu 22 Mai - 21:19

Je suis en plein milieu d’une chanson géniale quand la petite serveuse arrive à ma table. Je ne prends même pas la peine de relever les yeux. Elle dépose mon cappuccino devant moi ainsi que ma monnaie et un reçu. Je prends le gobelet de café entre mes mains. Même s’il fait super chaud dehors, j’aime sentir la chaleur de la boisson contre mes paumes. Tiens, mon nom est marqué sur le gobelet en carton. Pourtant il ne me semblait pas l’avoir donné… Oula ! Les trous de mémoire arrivent de plus en plus tôt ! Je suis troublée dans le fil de mes pensées par un bruit de fond. Je roule des yeux puis passe mon casque autour de mon cou en levant les yeux vers la gamine pour lui lancer, d’un ton exaspéré :

« Oui ? Tu me parlais ? »

Putain, mais c’est pas possible, elle me dit décidément quelque chose ! Aller Elena, creuse toi la tête, où tu l’as vue ? Elle est pas si petite que ça de près. Elle doit faire la même taille que moi, ou peut-être même un peu plus grande. Par contre elle est plus jeune, ça c’est sûr et certain. Ses longs cheveux châtain foncé font ressortir ses deux grands yeux bruns. Elle a des sourcils épais mais même pas si gênants que ça. Elle est pas maquillée et fringuée relativement simplement. Elle sourit bêtement et me regarde d’un air naïf. Bon d’accord, elle me connait aussi mais moi je ne me souviens plus de qui c’est. Je suis mal barrée moi ! Creuse-toi la tête putain ! Réfléchis ! Alors, si je la connais c’est sûrement que je l’ai déjà rencontrée, soit à Wynwood, soit… non, pas avant. Donc elle est, j’en suis quasi sûre, à WHS. Elle est plus jeune donc pas dans ma classe. Où j’ai pu la croiser d’autre… Mais oui ! Bien sûr ! Pourquoi je n’y ai pas pensé ! Le Roller Derby ! Comment oublier ! L’entraînement foireux, mon entrée très… remarquée par toutes et puis… Bon elles me détestent presque toutes quoi ! Sauf la p’tite là. J’arrive vraiment plus à me remémorer son nom mais je me souviens très bien que c’est elle qui m’a tendu la main à l’entraînement. C’est peut-être un peu grâce à c’te mioche que j’ai pu intégrer l’équipe d’ailleurs.

Du coup je laisse un peu ma mauvaise humeur de côté et essaye de pas lui donner l’impression que je vais la bouffer dans deux secondes si elle me laisse pas tranquille tout de suite. Je prends sur moi pour lui demander :

« T’es bien à Wynwood non ? Au Roller Derby ? Je suis désolée j’arrive pas à me rappeler comment tu t’appelles… »

J’éteins mon Ipod. Je pense que je vais devoir me taper une discussion. Je ne pense pas qu’elle me laisse comme ça, tranquille. Je range mon casque dans mon sac puis relève le regard vers… la-fille-dont-je-ne-me-souviens-plus-du-nom. Elle n’a toujours pas bougé d’un pouce. Je balaye la salle du regard : il n’y a quasiment personne. Je lâche un long soupir. Bon, je vais devoir faire la fille gentille je crois bien…

« Tu veux t’assoir ? »

Pourquoi je ne peux jamais être seule ? C’est pas possible ! Jamais je ne serais tranquille ! Je bois une gorgée de cappuccino, bien chaud et réconfortant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena   Lun 19 Mai - 22:07


WHAT IF A BEST FRIEND WAS BETTER THAN CINNAMON MINTS?
Feat Elena Willows

Je viens de finir mon footing hebdomadaire du dimanche matin (sans incident, cette fois-ci). Helsinki et moi rentrons au bâtiment des Khi, où je prends une douche rapide, et comme je n'ai plus rien à faire chez moi et qu'on a besoin de moi au Starbucks, je m'habille tout en noir pour aller bosser. J'appelle mon chien, je lui mets sa laisse, et on part à pied, comme c'est pas très loin.

Je pousse la porte et rentre dans le Starbucks presque complètement désert. Je remarque que Jake, le fils du patron qui "bosse" pour se faire un peu d'argent, est avachi derrière le bar. Je soupire. Ce que j'ai peut-être fait un peu trop fort, d'ailleurs, parce qu'il tourne la tête vers moi et lâche un aimable "Ah bah c'est pas trop tôt la mioche!". Pourquoi tout le monde me traite de gamine alors que je fais presque 1m75? Je lève les yeux au ciel et décide de faire comme si je n'avais rien entendu, ce qui va l'agacer encore plus.

Je me glisse derrière le comptoir, chope un tablier caché en-dessous et l'enfile; une fois attaché, je m'accroupis un moment pour caresser mon chien. Depuis mi-janvier et une annonce dans le journal, on a pris nos petites habitudes ici. Je viens trois à quatre fois par semaine; mon patron ne m'a pas vraiment donné d'horaires fixes, il m'envoie un message si jamais il a extrêmement besoin de moi. Helsinki, comme d'habitude, s'est couché au pied du bar, dans un endroit qui gêne personne. Je me lave les mains rapidement, les essuie sur mon tablier et m'assois en tailleur sur un tabouret en face de la caisse, faisant abstraction totale de mon collègue. Quelques personnes sont éparpillées dans la salle, mais elles sont toutes déjà servies.

Alors que je vais me lever pour prendre mon livre dans mon sac, une jeune femme blonde pousse la porte. Elle enlève le casque qu'elle avait sur les oreilles, prend deux boîtes de cinnamon mints au passage et es dépose sur le comptoir. Je me lève et les encaisse.

- J’prendrais aussi un cappuccino.

S'il vous plaît, ça t'écorche la bouche? Je me retiens de montrer mon agacement et je l'ajoute. Je lui donne le montant, mais, n'ayant pas de réponse, je lève les yeux de mon écran et je la vois assise à une table près de la fenêtre, son casque sur les oreilles et les yeux rivés sur son portable. Je baisse le regard et vois qu'elle a laissé un billet sur le comptoir; j'ouvre la caisse et je prends la monnaie et le ticket de caisse, que je glisse dans la poche de mon tablier. Alors que je fais son cappuccino en humant les bonnes odeurs de café, je réalise que je la connais: c'est Elena, celle que j'ai recueillie au roller derby! Je griffonne son prénom sur le gobelet en carton, histoire de voir si ça lui fait quelque chose de voir son prénom alors qu'elle ne l'a même pas dit.

Une fois arrivée à sa table, je ne sais pas trop si elle m'a reconnue, alors je choisis de rester debout. Je pose sa tasse sur la surface lisse et je tire la monnaie de la poche de mon tablier, ainsi que le reçu, qui atterrissent à côté du café.

- Tu avais oublié ta monnaie. Oh! Et fais attention, c'est chaud.

Je lui adresse un grand sourire amical, mais comme je n'ai pas trop réussi à la cerner à l'entraînement, je décide de rester sur le plan "sois ouverte et gentille et mignonne et tout et tout" et on verra bien pour le reste.

Tenue d'Alex (short et débardeur) avec un sweatshirt et des baskets
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena   Dim 11 Mai - 21:39

What if a best friend...
... was better than cinnamon mints?




Je marche dans les rues de Miami. Il fait super beau, j’ai bien fait de sortir ! Ça aurait été bête de passer la journée enfermée dans ma chambre ! Je marche sans autre but que de m’éloigner un peu de Wynwood. J’aurais pu aller me promener dans le parc où sur la plage mais je n’ai aucune envie de croiser tout le monde. J’ai envie d’être un peu seule, ne plus avoir besoin de surveiller mes moindres faits et gestes, être un peu moi-même sans avoir besoin de m’en inquiéter. Mon casque vissé sur les oreilles avec de la musique à fond, je suis dans ma bulle, tranquille. Je sors mon paquet de clopes de mon sac et mon briquet puis en allume une. Je continue à marcher comme ça, en expirant des petits nuages de fumée régulièrement. Je m’amuse à observer les gens que je croise, ça m’occupe, comme j’ai personne avec qui discuter. En même temps c’est pas plus mal, je suis nulle pour tenir une conversation. Et puis mieux vaut être seule qu’avec quelqu’un que je ne peux pas supporter !

Je marche depuis déjà un moment, ma clope est terminée. Je fouille dans mon sac à la recherche de ma boite de bonbons à la cannelle. Rolala ! Mais où est ce que je l’ai mise ? C’est un peu ma drogue ces bonbons. Je les achète au Starbucks et j’en prends tout le temps, surtout quand je viens de fumer pour ne pas avoir le goût du tabac (oui je fume mais l’odeur et le goût du tabac c’est pas trop mon truc). Ma boite de bonbons reste introuvable. Bon tant pis, il y a un Starbucks pas loin. Je m'y dirige donc.

Je pousse la porte du Starbucks, passe mon casque autour de mon cou et me dirige vers la caisse, choppe deux boites de pastilles à la cannelle puis les pose devant la caissière avec un billet.

« J’prendrais aussi un cappuccino »

Je prends mes deux boites de bonbons, les fourre dans mon sac puis vais m’assoir à une table libre. Je me laisse tomber sur la chaise, remet mon casque puis pose mon sac à mes pieds. Je check mon portable en attendant qu’une serveuse m’apporte mon cappuccino.

Je relève les yeux de mon téléphone pour voir une ptite serveuse se faufiler entre les tables. Elle se dirige vers moi, ça doit être mon cappuccino. Quand je dis ptite serveuse c’est parce que c’est vraiment une gamine. Je suis presque persuadée qu’elle est plus jeune que moi. Mais dites-moi, c’est légal d’employer des gamins comme ça ? C’est sûrement la fille d’une des serveuses qui veut jouer à la grande et gagner un peu de fric. Ridicule ! Enfin bref, tant qu’elle m’apporte ma commande comme il faut… En fait, plus elle se rapproche, plus sa tête me dit quelque chose. J’ai dû déjà la voir... Mais quand ? Aucune idée ! Et puis je vais pas me creuser la tête pour ça. Si je ne me souviens pas d’elle, c’est que le première fois où je l’ai vue ne devait pas être très importante, ni très passionnante. Je replonge le nez dans mon portable.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena   

Revenir en haut Aller en bas
 
What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» What if a best friend was better than cinnamon mints? || Alex et Elena
» Friend or foe, guitar or piano? || Sean et Elena
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» 01. My friend, mes amis ♪ [Fe Brittany]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: Rps terminés-
Sauter vers: