AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Don't forget to be young [Alma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Don't forget to be young [Alma]   Dim 15 Juin - 18:55

Quand je lui avais dit que mon père s'était barré et que ma mère s'en fichait, il me fit un sourire compatissant, m'annonçant qu'il était désolé. J'haussai les épaules, puis répondis, insensible:

« T'as pas à l'être. Je m'en fou de toute façon, moins je les vois, mieux je me porte... »

J'avais cet air de me foutre de tout. La famille, c'était une notion sensée être importante dans la vie, un repère, une valeur. Je ne voyais pas les choses comme ca. Depuis qu'on avait déménagé suite à l'incendie du ranch, mes parents ne faisaient que de se disputer, se fichant royalement du mal qu'ils pouvaient me faire. Mon frère s'était barré... et j'avais finis par le suivre tellement chez moi, ca craignait. J'avais pris mon indépendance, et mes parents avaient finis par divorcer, ce que j'avais très mal vécu alors que j'étais en pleine crise d'ado -qui ne doit sans doute pas être terminée.

Alors que je ne voulais pas qu'il se dégonfle, il me certifia que jamais ce ne serait le cas. Il en profita pour me caresser l'épaule puis le bras, du bout de ses doigts, ce qui capta soudainement toute mon attention. Nous avions beau nous être plus ou moins dragués avec des sous entendus, c'était réellement la première fois qu'il tentait une approche tactile, et je dois dire qu'il était plutôt doué pour ca. Sa caresse réussit à faire diversion et je regardai ses doigts glisser le long de mon bras, me faisant frisonner de plaisir. Le fait que nous soyons à l'écart, en retrait au bout du bar était particulièrement excitant. Il déclara n'avoir rien d'intéressant à dire, se dérobant, mais comme son visage s'était dangereusement rapproché du mien, je ne prêtais plus aucune attention à ses mots.

J'attendais de voir ses gestes, essayant de les anticiper sans y parvenir. Je croyais qu'il allait m'embrasser, je me rendis compte que je m'étais même rapprochée moi aussi, dans ce but. Sauf qu'il n'en fit rien. Il me sourit de son air provocateur, ce qui me fit afficher un léger sourire, car je savais qu'il me faisait volontairement languir. Pourtant, sa main était plus entreprenante. Elle descendit le long de ma jambe, la frôlant en toute innocence, puis vint se plaquer dessous ma cuisse. Alors qu'il la remontait pour atteindre mes fesses, je sentis mon rythme cardiaque s'emballer soudainement. J'avais déjà envie de lui avant, mais là, ca en devenait insoutenable. Je voulais qu'il me prenne, tout de suite, dans ce bar, sur ce canapé.

Ma bouche s'était entre ouverte, alors que je cherchais à calmer ma respiration haletante, et avant que je n'eusse le temps de dire quoi que ce soit, il m'embrassa, me forçant à le suivre dans ce baiser sensuel, ce qui m'excita davantage car je le sentais qui me dominait. Je goûtai ses lèvres, alors qu'il exerçait une certaine pression sur moi que je pouvais ressentir dans tout mon corps. J'étais à sa merci, je n'avais plus le choix. Je ne dis pas que je n'étais pas consentante -c'était même tout l'inverse- mais c'était comme si c'était inévitable. Sa main pressait ma cuisse alors que j'étais coincée contre le canapé. Je sentis un désir ardent s'emparer de moi, une montée d'adrénaline parcourant le bas de mon ventre. Il me faisait un effet de dingue !

Je sentis sa main remonter le long de mon corps, alors que je voulais déjà qu'il passe aux choses sérieuses. Mon corps appelait déjà le sien à venir le rencontrer, le conquérir. Il s'écarta, affirmant qu'il n'y avait pas grand chose que les gens ignoraient à son sujet. Je mis un léger temps à redescendre sur terre et comprendre ses mots. D'un regard espiègle et provocateur, je lui répondis d'une voix aussi suave que la sienne:

« Menteur, je suis sure que c'est tout le contraire ! »

Et j'affichai un sourire, car tout ce mystère me plaisait. Il pouvait bien me mentir, me dire n'importe quoi, ou même ne rien me dire. Il pouvait avoir tous les défauts du monde, ca ne changerait rien à mon envie, au contraire. Plus mauvais garçon il était, mieux ce serait pour moi. J'avais une tendance à aimer ce qui est mal, à m'auto-détruire. Il pouvait même me violer s'il le voulait, je n'attendais que ca. Sauf que ce ne serait pas un viol, non, j'étais pleinement consentente. Il me demanda alors si j'étais certaine de vouloir ce gain. Il m'embrassa fougueusement, me donnant un avant goût de ce que je pourrais avoir d'autre. Hum... J'appréciais vraiment le contact de ses lèvres sur les miennes. Ce baiser était trop court à mon goût. J'en voulais plus. Bien plus. Il le faisait exprès pour que je craque. Il proposa d'aller dans un endroit plus intime. J'affichai un sourire et m'avouai vaincue:

« Ok, t'as gagné. Tu es plutôt doué en négociations finalement... »

Je le regardai droit dans les yeux, le regard rempli de désir.

« Tu sais ce que je veux... Alors, qu'est-ce qu'on attend? »

Je me mordis les lèvres sensuellement, me rendant compte que ma main s'était placée d'elle même derrière son cou.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Don't forget to be young [Alma]   Sam 14 Juin - 18:17

Installé sur le canapé, l'ambiance était plus intimiste et il n'avait pas à élever la voix comme un con. Son frère disparu, il n'avait pas non plus à se soucier d'où est-ce qu'il était. Et même si il est vrai qu'il avait perdu au billard et laisser sous-entendre qu'il se dévoilerait un peu plus, il lui était difficile de trouver quelque chose qu'il n'avait jamais dit à personne. Après tout son histoire regorge de saloperie dont il ne cherchait pas à exorcisé. Nan, il gardait son passé pour lui, ses blessures et ses erreurs. Le reste, le joyeux, le fun, ça il le partageait sans égoïsme parce qu'il préférait largement passé pour un guignol que pour une victime. Il n'y avait qu'à regarder Seth, il était l'exemple même de l'homme parti avec un sérieux handicap dans la vie et qui au lieu de lui faire un doigt d'honneur subit et se laisse entrainer par la violence de la guerre. Etre militaire. Si Jack aimait la discipline, il pensait obstinément que son frère avait juste trouver un moyen de se voiler la face à l'aide d'armes, de violence et de sang. Et si on se rappelle son retour d'Iraq, le résultat avait été pire, que son passé.

Jack s'était mis en tête d'en apprendre plus sur la petite brune qui se voulait mystérieuse. Quand elle lui parla de ses parents, Jack eut un sourire compatissant mais n'en rajouta pas plus. Un père et une mère dysfonctionnelle, il connaissait bien le schéma même si dans la théorie il n'avait pas été abandonné. "Je suis désolé." Il aurait bien dit qu'il pouvait comprendre, que son père était un homme irresponsable et immature, mais il ne se voyait pas déballer, les fissures de sa vie, juste pour dire "t'a vu je suis un peu comme toi." C'était un peu égocentrique comme vision non ? La jeune fille se rapproche et c'est à peine si la distance "réglementaire" était respecté. Il pouvait sentir son parfum, voir le détail de sa peau, la frise irrégulière que formait ses iris. Elle est têtue et tente de le percé à jour. "Me dégonflé moi ?" S'insurge-t-il faussement avec un grand sourire. "Jamais !" D'une subtile caresse sur son épaule, il fais passé les cheveux de la belle dans son dos et caresse du bout des doigts son bras.

"Je n'ai vraiment rien d'intéressant à raconter tu sais."

Il fait durer le plaisir et rapproche son visage, lentement pour rester juste qu'à quelques centimètres de ses lèvres et planter ses yeux dans ceux d'Alma. Il sourit de toute ses dents. Pour être franc, il ne savait que dire qui pourrait l'intéresser et le préserver à la fois. Ces doigts qu'il avait fait allé contre son bras, il les descends sur sa cuisse avec la même légèreté avant de poser sa main et la faire remonter juste en dessous de ses fesses. Il avait compris qu'il n'y avait pas de code de retenue avec la jeune fille.

Avant qu'elle puisse ouvrir la bouche, il met fin à la distance qui les séparait et l'embrasse. Sa main presse sa cuisse et il force un ses lèvres il ne l'embrasse pas qu'à moitié. De toute manière, il n'était pas aveugle, il avait compris depuis le début qu'elle ne s'intéressait pas forcément à ses états d'âme. Il approfondit ce moment encore plusieurs secondes, secondes pendant lesquelles il fait remonter sa main le long de son corps, caressant ses flancs, frôlant sa maigre poitrine, passant enfin sur sa nuque. Il écarte enfin son visage en pinçant ses lèvres entre ses dents pour finalement lui sourire à nouveau.

"Je suis vraiment très simple et il n'y a pas grand chose que personne ignore à mon sujet tu sais..." Prononce-t-il d'une voix suave.

Vile mensonge, mais il se persuadait que sa vie, tout le monde la connaissait ou la connaitrait en temps voulu. Et sérieusement, il détestait commencer une phrase par "moi je..."

"Tu es sûre que c'est ce que tu veux remporter comme gain ?"

Proposition pleine de sous-entendus. Il presse sa nuque et la force à revenir vers lui et l'embrasse à nouveau, plus passionnément mais moins longtemps. Il la regarde ensuite.

"Tu ne veux pas aller quelque part de plus intime ?" Il fait aller ses sourcils, d'un air victorieux et amusé. Il ne pouvait pas être plus explicite.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Don't forget to be young [Alma]   Dim 1 Juin - 18:41

Jack accepta le nouveau challenge que j'avais proposé. C'était tout moi ca, d'augmenter l'enjeu à mesure que je me rapprochais du but. J'étais à deux doigts de gagner, mais également à deux doigts de perdre. J'aimais prendre des risques. Jack voulait qu'en cas de victoire pour lui, je lui fasse une danse privée. A la vue de son sourire, je souris également. Celui là, il ne perdait pas le nord alors !

« Pour ca, c'est quand tu veux ! »

Avais-je répondu sur un air de défis, avant d'adresser le coup de grâce proclamant ma victoire. Il s'inclina presque devant moi, admettant sa défaite, ce qui renforça mon égo, ca faisait toujours du bien. Jack était apparemment un homme de parole, il alla aussitôt nous chercher deux verres, à ma plus grande joie. Je sentais que je passais une bonne soirée comme je n'en avais pas passé depuis longtemps. Jack était différent des autres mecs. Il ne me regardait pas seulement comme une fille de plus à mettre dans son plumard. Je n'étais d'ailleurs même pas certaine que ce soit ses attentions. Mais je n'étais pas née de la dernière pluie non plus et j'avais beau être naïve, je connaissais bien les hommes. Il cachait mieux son jeu que les autres, voilà tout.

Il revint rapidement avec deux pintes de bière, dans lesquelles il avait versé la tequila. Parfait, il commençait vraiment à me plaire celui là. Me voilà servie comme une princesse -que j'étais loin d'être. Il m'entraina dans le fond du bar.

« Bonne idée ! »

Déclarai-je en le suivant. Il s'installa à côté de moi, il est vrai que l'on était mieux ici, à l'abri des regards. Et puis, la banquette était très confortable. Je goute le merveilleux breuvage alcoolisé, il fait du bien par où il passe. Je remarque, amusé, que Jack a plein de mousse sur les lèvres. Ca me donne presque envie de l'embrasser... J'ai dit presque ! Il s'essuie tout seul comme un grand, puis continue ce qu'il me doit: quelque chose qu'il n'a dit à personne. Je suis bien curieuse de ce qu'il va me sortir, même si je doute qu'il le fasse vraiment. Qui aurait envie de se confier à une parfaite inconnue? En même temps, il n'est pas sur de me revoir un jour... A moins qu'il me laisse son numéro et encore, rien ne dit que je vais le rappeller.

Jack bifurqua royalement le sujet, m'annonçant des choses de bases comme...

« Non sérieux, t'es à Wynwood? »

M'exclamai-je avec de gros yeux, étonnée par la coïncidence. Il avait l'air étonné que je fasse des études. Je n'en avais donc vraiment pas le profil?

« Disons que j'essaie... »

Répondis-je en essayant d'être naturelle. Bon, ok, je mentais un peu, je n'étais pas étudiante, j'étais encore au lycée. Je ne lui avouais pas non plus que j'étais également à Wynwood. Mais ce n'était pas vraiment mentir, si? Je n'allais pas lui dire que je n'avais pas la majorité, j'allais risquer mon job. Il était proche de moi à présent, ce qui me déconcentrait un peu. Il me détaillait de haut en bas, un peu soupçonneux. Ou alors, c'était moi qui devenais parano. Mais pourquoi toutes ces questions? Etait-il de la police? Ou cherchait-il tout simplement à me connaître mieux? Pourquoi?
Je répondis à sa question:

« En fait, mes parents ne sont pas au courant... Mon père s'est barré y a pas mal de temps, et ma mère, elle s'en fout. »

C'était vrai. J'avais vécu à la rue quelque temps, et depuis, j'étais indépendante. Ce qui était bien avec l'internat, c'était que j'avais un toit, et que je n'avais pas à supporter ma mère. Cette fois, ce fus moi qui me rapprochai de lui, encore un peu plus, histoire de reprendre les cartes en main.

« Mais ne change pas de sujet. Tu m'as promis quelque chose que personne ne sait sur toi. Je serais déçue que tu te dégonfles... »

Je le regardai droit dans les yeux d'un air de défis. Je ne me rendis pas compte que je me pinçai les lèvres, pleine d'envies...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Don't forget to be young [Alma]   Dim 1 Juin - 11:58

Il fallait le prévoir, il aurait du se douter qu'Ethan allait rentrer si Jack ne restait pas avec lui. Le Rho Kappa était clairement le plus sociable. Ethan avait un mal fou à s'intégrer et a se faire des amis. Toujours méfiant, toujours renfermé, toujours en colère. Son petit frère était si différent entre les moments où la fratrie était presqu'au complet et l'Ethan de l'extérieur, que Jack oubliait toute cette frustration qu'il renfermait depuis des années. Le grand garçon s'éclipse alors du bar croisant Alma toute sourire, presque provocante. Il secoue la tête exaspéré et ne lui rendra pas son sourire. Jack suit la scène des yeux, mais ne se prononcera pas sur cette réaction. Alma ne se vexait pas, c'était l'essentiel et il ira checker son frère plus, pour comprendre ce qui n'allait pas. La jeune fille d'ailleurs revient très vite à la partie qu'ils étaient en train de disputer et c'était nettement plus distrayant. Elle augmente l'enjeu de la partie. Révéler quelque chose de lui. Son regard brille. Il ne se révèle jamais aux inconnus. Même ses "amis" n'ont jamais vraiment su, ce qu'il pensait au plus profond. Mais il a toujours été mue, par la curiosité et le challenge. "Ok je marche, mais si je gagne, je réclame une danse perso" Son sourire s'élargit en s'imaginant assis sur une chaise avec la jolie Alma devant lui.

Alma gagne très vite la partie, il rit silencieusement, devant s'en douter. Il était compétitif mais pas mauvais perdant. Il se penche, lui faisant une basse révérence. "Bravo ! Je suis lamentablement vaincu" Il se redresse et s'approche de la belle, le regard toujours planter sur elle avec un sourire assuré et fier. "Pari lancé, pari tenue je vais nous chercher deux nouveaux verres."

S'approchant du bar en abandonnant alors Alma le temps qu'il puisse avoir sa commande. Il intercepte le barman en un instant. Charismatique et sans gène, il mettait certainement beaucoup moins de temps qu'Ethan à avoir une bière. Il demande deux pintes et deux shots de tequila. Il plonge les deux shooters dans les pintes, laissant le verre couler dans la bière comme le voulait la tradition. Il revient vers Alma et lui tends la pinte, l’entraînant un peu plus dans le fond du bar, là ou un canapé s'était libéré. "Viens là bas, on y sera mieux". Il pose sa bière sur la table basse, vient s'asseoir et lui fait fasse en s'accoudant au dossier, tenant sa tête avec sa main. De sa main libre, il vient récupérer sa bière et boit une longue gorgée avant de se lécher les lèvres pour récupérer la mousse restante sur sa bouche.

"Alors, quelque chose que je n'ai jamais dis à personne ?" Il prends un air pensif, faisant ressortir les plis de son front. Il cherche dans sa mémoire, un truc, quelque chose qui ne casserait pas l'ambiance. Parce que dire qu'il était un survivant de Katrina, c'était pas le meilleur moyen d'excité une fille. Il se surprends d'ailleurs à vouloir changer de sujet. "Mais pourquoi tu ne veux pas savoir déjà les bases ? Comme, je suis un charmant jeune homme de vingt ans, je suis célibataire et je vais à l'université de Wynwood depuis peu" Fit-il d'un grand sourire, à la limite de l'arrogance, toujours sans méchanceté. Il se déplace légèrement sur le canapé, s'approchant même d'Alma. Si prêt, que leurs genoux se touchaient. "Dis moi, tu fais des études ? Etudiante ? Vraiment ?" Il la regarde de haut en bas. Elle était belle, sur d'elle, mais quelque chose en elle, l'interpellait. Il n'avait pas l'allure d'une femme accomplis, quelque chose de juvénile dans son visage, dans sa façon d'agir et de parler. Certainement mature pour son âge et d'ailleurs si elle était danseuse, elle devait certainement être majeur.

"Famille ? Tes parents n'y voient pas d'inconvénient à ce que tu fais ? Loin de moi l'idée de te juger. J'ai une petite soeur. Et majeur ou pas, je sais que si je la trouvais dans un bar, je serais capable de l'enfermer dans une tour." Il rigole de bon cœur. Mais il était franc. C'était plus fort que lui, ce côté paternel, surprotecteur avec sa sœur, et surtout cette manie à comparer les femmes qu'il rencontrait à sa sœur. Pas qu'il ait un complexe incestueux. Loin de là, mais depuis que son père avait démissionner de ses responsabilités et agissait comme un ado plein aux as, ça l'inquiétait d'imaginer qu'elle puisse prendre un chemin glissant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Don't forget to be young [Alma]   Dim 25 Mai - 15:32

Le jeune homme m'apprit que c'était la première fois qu'il venait ici, ce qui m'étonna un peu parce qu'il avait l'air habitué aux bars, mais je compris ensuite qu'il voulait dire dans ce bar là, parce qu'il venait d'emménager avec sa famille. Quand je lui annonçai que je bossais dans les bars et les boites, il avait commenté avec un 'je comprends mieux'.

« Ca veut dire quoi ca? »

avais-je rétorqué amusée, sans vraiment attendre de réponse. Puis, je l'avais coincé contre le billard, afin de voir ce qu'il allait faire. Je le connaissais à peine, il fallait bien que je le teste un peu. Allai-je le troubler? Le déstabiliser tout au moins? Il gardait toujours ce sourire provocateur, digne d'une pub de dentifrice, que j'essayai de ne pas trop fixer, ce qui m'aurait trahis dans mes intentions de l'embrasser. Car oui, il n'était vraiment pas mal ce mec. Mais je n'étais pas non plus une nymphoman qui se jette sur tout ce qui bouge, non?

Étant bien plus petite que lui du haut de ses 1m85 à vue d'œil, j'étais obligée de lever la tête pour le regarder droit dans les yeux. Il n'hésitait pas à me fixer lui aussi, n'étant pas très timide, ce qui me plaisait. Mais étrangement, je me surpris à être la plus troublée des deux, comme prise à mon propre jeu. Je n'en laissai rien paraître évidemment, mais en me plongeant dans ses yeux, leur couleur verte m'avait pris de court. Et comme si ca ne suffisait pas, il dégageait une odeur plus qu'agréable.

Il me répondit du tac au tac, déclarant qu'on aurait tout le temps de découvrir ce que je voulais, puis il se libéra, voulant sans doute continuer la partie. Ok, il comptait me faire languir. Mais qui disait qu'on allait se revoir? Je n'étais pas certaine de mon coup, sa réaction, plutôt singulière par rapport aux autres types qu'il m'était donné de rencontrer, n'était pas un refus, mais à moitié. Il attendait de voir. Peut-être qu'il voulait se faire désirer? Ou peut-être que je ne lui plaisais pas tant que ca?

J'allais reprendre la partie là où nous l'avions laissée, sauf que le frère de mon adversaire vint nous interrompre. Il demanda les clés pour partir d'ici, m'adressant presque un regard agacé. Lorsqu'il partit, je lui adressai un signe de la main partant de mon front puis se tendant vers lui, comme je savais bien le faire.

« Salut frère de Jack !! »

Dis-je amusée, nullement susceptible par rapport à son attitude. S'il voulait partir, à cause de moi, et bien, tant pis pour lui. Jack restait lui, c'était le principal. Bon revenons à nos moutons, il ne me restait plus qu'un coup à jouer, et je comptais bien gagner la partie. Et comme j'étais sure de moi, je décidai de faire monter un peu les enchères.

« J'ai une idée. Si je gagne, tu me révèles quelque chose sur toi que tu n'as jamais dit à personne ! »

Je le regardai avec mes yeux doux, auxquels il était difficile de refuser quoi que ce soit. J'avais envie d'en apprendre plus sur lui, de pouvoir le cerner, savoir qui il est, et à la fois, qu'il me surprenne.

« Tu marches? »

J'attendis sa réponse, puis adressai le dernier coup qui me fit gagner la partie. Je ne savais pas si Jack avait joué la galanterie en perdant son coup tout à l'heure, mais le résultat était bien là: j'avais gagner. Assez fière de moi, un sourire rusé sur les lèvres, je le charriai:

« Alors, qui est-ce qui va la payer cette tournée? »

J'attendis donc qu'il nous commande nos deux prochains verres. Allait-il tenir ses engagements ou trouver une excuse? Allait-il contester ma victoire ou comptait-il me soûler pour mieux parvenir à ses fins? Et d'ailleurs, quelles fins étaient les siennes exactement?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Don't forget to be young [Alma]   Ven 23 Mai - 16:36

Cela faisait toujours un bien fou à Jack de sortir et de se rappeler quel jeune homme il était. Les après match de Bâton-Rouge lui manquait. Les carnavals de la Nouvelle-Orléans aussi. Des soirées, où on ne se souciait que de s'amuser et de boire jusqu'à plus soif. Ca manquait peut-être de romantisme, mais tant que sa sœur n'était pas dans le cadre, il n'en avait pas besoin.

"Monsieur n'est pas partageur ?" Il sourit, terriblement amusé par son attitude. Il hausse le sourcil et prends un air arrogant. "Pas avec tout, j'en ai peur." Termine-t-il d'un clin d'œil et de boire une gorgée de sa bière. Après lui avoir proposer de jouer la prochaine tournée au billard, il était heureux de mettre un peu d'action dans cette rencontre. Il s'assure que son frère puisse s'occuper lui-même, quitte même à lui filer les clés de la bagnole pour qu'il puisse rentrer seul. Alma est confiante, elle le challenge même, il aime ça. Galant par moment, il laisse l'honneur à Alma de casser le jeu. Elle déclare quel couleur elle veut prendre et il comprend aussitôt, qu'ils n'ont pas les mêmes règles du jeu. Il s'adaptera, c'est simplement pour s'amuser après tout. "Bien, je me contenterai des jaunes et de la boule de huit". Admit-il d'un grand sourire, s'avouant déjà vainqueur. La jeune fille tire, casse le triangle et rentre une boule. Il reste confiant et même souriant. Il croise son regard, il ne se laissera pas impressionner pour si peu, mais il appréciait fortement son petit caractère de grande fille. Les yeux du garçon ne lâche pas Alma. Il la détaille. Jolie, mince, un peu plate mais loin d'être désagréable. Lorsqu'elle passe devant lui, il se permet de descendre ses yeux vers ses fesses. Elle était bien faite à ce niveau là, pensa-t-il comme un idiot. Elle manque son coup, ça le réveille.

« Alors dis-moi, tu traînes souvent dans le coin? C'est la première fois qu'on se croise... »

Il tourne autour de la table, se pavanant comme un coq. Il prenait encore ses airs arrogant sans vraiment s'en rendre compte. Mais c'était aussi sa façon de montrer qu'il était à l'aise dans ses baskets.

"C'est bel et bien la première fois, j'ai emménagé il y a peu avec ma famille." Elle lui explique, ce qu'elle fait. Il hausse les sourcils, comme s'il venait de comprendre pourquoi elle ne semblait pas si timide. "Hmm je comprends mieux" Haussa-t-il les épaules avant de tirer d'un coup sec et faire rentrer une boule jaune. Il recommence et réussi encore son coup. Il réussi jusqu'à se retrouver à égalité avec Alma, ratant (ou peut-être pas) son dernier mouvement, donnant la main à la jeune fille. Il se tourne alors, pour lui faire face et la brunette se rapproche si fortement de lui, qu'il eu un léger pas de recul. Pris entre le billard et Alma, il ne quittait pas ce sourire idiot et provocateur. Ok elle avait réussi à le surprendre et ce qu'elle avancer, il fallait être un idiot pour ne pas la comprendre.

Mais monsieur est joueur, même temps, il n'aime pas les choses toute cuite, pas de challenge, pas de récompense valorisante. Cependant, il fallait l'avouer, il aimait le caractère de la jeune femme. Elle était vraiment crevette à côté de lui. Petite très petite. Il se pencha pour frôler son visage, prenant le même ton qu'elle, ses yeux définitivement fixés dans les pupilles de la Sigma Mu.

"Alors on aura tout le temps de découvrir ce que la demoiselle veut..." Nouveau sourire vainqueur, et il s'échappe sur le côté pour la laisser jouer et prendre ses distances. S'il ne pouvait pas être le chat, il jouera la souris. Sans problème ! Mais Ethan vient casser leurs délires, il se pointe, la mine déconfite. Il est saoulé, ça se voyait à des bornes. Visiblement se faire lâché par son frère n'était pas dans ses plans. "Hey Jack, file moi les clés je rentre !" Jack jette un œil à Alma, l'espace d'une seconde puis revient sur son frère. "Déjà ?""Tais-toi et file moi c'est clé s't'eu plait !" Il fouille sa poche arrière en faisant une moue contrarié, mais il n'allait pas le forcé à glander. "Je croyais que t'allais trouvé une jolie fille ?" Termine-t-il de le taquiner. "Ta gueule" Souffle Ethan exaspéré. Il attrape les clés que Jack lui tends, le petit (grand en taille) frère regarde Alma d'un œil fuyant, presque accusateur et s'échapper de l'alcôve ou se trouvait les billards pour rejoindre la sortie. Jack prends une longue inspiration et tape dans ses mains. "Bon c'est juste toi et moi ma jolie !"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Don't forget to be young [Alma]   Mar 13 Mai - 21:38

« Tu m'en diras tant ! »

Répondis-je d'un air de défis lorsque le jeune homme justifia son approche par le simple fait de vouloir une place pour s'asseoir, et tant qu'à faire, autant que ce soit à côté d'une jolie fille. Ca faisait déjà deux compliments en peu de temps, pourtant, je n'étais pas dupe. Mais il avait l'air franc, ou plutôt direct, ce qui me plaisait. Les romantiques n'étaient pas du tout mon genre, ca se voyait non? Alors comme ca, c'était SA place. En face de moi. Intéressant.

« Monsieur n'est pas partageur? »

M'amusai-je, veillant toujours à le charrier tout en le séduisant. Car oui, j'étais entrée rapidement dans un jeu de séduction. J'avais besoin de plaire, d'être désirée. Je ne voulais pas de sentiments, je les évitais. Je voulais du désir, de la passion, de l'aventure, du défis. Et en parlant de défis, le jeune homme m'en lança justement un. Une partie de billard. Il annonce que le perdant paiera la prochaine tournée, ce qui me fait sourire. Au moins, il n'est pas galant, ni trop polis, je préfère largement ca.

« Très bien, j'accepte ! On voit que tu ne sais pas à qui tu as à faire, prépares ta monnaie ! »

Déclarai-je espiègle. Le billard, ca me connaissait, depuis le temps que je trainais dans les bars. Je ne comptait plus les parties qu'on m'avait payé. J'étais assez sure de moi, mais peut-être allait-il me surprendre. On verrait bien. Comme je connaissais bien les lieux, je passai la première. Arrivée devant le billard, il inséra la tune pour faire sortir les boules, alors que je prenais déjà la queue bien en main -celle du jeu bien sur. Je jubilais d'avance de ma victoire. J'étais bien curieuse de voir ce que ca lui ferait de perdre contre une fille. Avait-il sa fierté? Je le laissai placer les boules, puis je commençai la première.

« Je prends les rouges, j'aime bien cette couleur. »

Je lui adressai un petit sourire. C'était ma couleur préférée, et également celle de ma confrérie, les Sigma mu. Je fis glisser habillement la queue entre mes doigts fins, tapai en plein dans la boule d'un petit coup sec, qui fit entrer celle que je visais dans le trou. Je jetai un regard vers le jeune homme pour voir sa réaction, m'amusant de le surprendre. Je l'avais prévenu après tout, non? Comme j'avais gagné, je jouai jusqu'à ce que les boules ne me permettent pas un bon coup, si bien que ce fut au tour du jeune homme. Je n'avais pas hésité à me pencher sensuellement afin de voir s'il cherchait plus avec moi ou pas, et si ce n'était pas le cas, le faire changer d'avis.

« Alors dis-moi, tu traînes souvent dans le coin? C'est la première fois qu'on se croise... »

Et peut-être pas la dernière, maintenant qu'il m'avait abordé. Ma question insinuait que moi, je venais souvent dans ce genre de lieux, alors je précisai:

« Je suis danseuse dans plusieurs bars ou dans des boites en plus de mes études... »

Je me rapprochai dangereusement du jeune homme, le coinçant soudainement contre le billard. Puis, je murmurai d'une voix suave, pour m'amuser un peu:

« ...Ce soir j'ai quartier libre, je peux faire tout ce que je veux... Absolument tout. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Don't forget to be young [Alma]   Mar 13 Mai - 15:12

La jeune brunette tease Jack dans le bon sens et le garçon ne la trouve que plus sympathique. Et ce n'était pas les paroles ambigüe d'une jolie fille qui allait le faire rougir. Alors qu'il lui avait promis un verre, il s'était retourné sur son jeune frère qui était arrivé avec les boissons. Le pauvre avait été envoyé au casse pipe pour l'égoïsme soudain de Jack. Mais au fond, c'était aussi un langage codé entre frère, pour dire, j'ai trouvé une nana, maintenant casse-toi ! Même si c'était Jack qui avait tendance à avoir le plus de fille autour de lui, il en faisait de même lorsque qu'Ethan avait la chance de cueillir une donzelle. D'ailleurs, c'était bien pour ça, qu'ils refusaient, l'un comme l'autre, d'emmener la petite sœur avec eux. Car elle, c'était même pas la peine d'y penser, personne de louche ne l'approchera. Personne ne sera jamais assez bien aux yeux des garçons et c'était bien là, la malédiction d'Hayley au fond. Une musique en fond, passe un air joyeux et dansant, mettant de bonne humeur le lambda. « Mais je suis très gourmande tu sais... » Il se mords la lèvre inférieur en souriant. Il n'est pas dupe et il ne nit pas que ça lui plait. Il se permets de juger de sa poitrine l'espace d'un instant, reflexe qu'il n'a pas vraiment contrôler. Pas très formé, mais elle était loin d'être désagréable. Il se présente à la brune devant lui, espérant qu'elle en fasse de même. Il n'était pas du genre à aimer les devinette et se creuser la tête pour un détail. Il ne nota même pas qu'elle s'étouffai à cause de son prénom. Surement qu'elle avait bu trop vite ou alors qu'elle n'était pas si habitué qu'elle en avait l'air.

Alma ?! Alors c'est comme ça qu'elle s'appelle, pensa Jack. "Enchanté Alma !" Répéta-t-il son prénom, comme un benêt tout souriant et buvant sa bière dans une lourde gorgée. Juste un instant, car c'est plus fort que lui, il se retourne sur son frère pour vérifier qu'il était toujours occupé et surtout en sécurité. "Il est pas mal ton frangin..." Les yeux de Jack se tournent immédiatement vers Alma avec une mine surprise. "Hm ?" Il tourne la tête vers Ethan pour chercher ce qu'elle trouvait de mieux chez lui qu'il n'avait pas... « ...Mais je suis contente que ce soit toi qui m'ais abordé. Tu pensais vraiment que j'étais pas assez grande pour me débarrasser du vieux toute seule, et dans un élan de bravoure, tu n'as pas pu t'empêcher d'intervenir pour avoir la conscience tranquille...? »

Il sourit vainqueur, car oui, il avait vaincu son frère aux yeux d'Alma. Et ça le rassurait sur son sex-appeal. Depuis quand on le trouvait moins canon qu'une asperge peu sur de lui ! "Oh disons que l'approche n'était pas si honorable que tu pense le croire" La défie-t-il d'un clin d'œil. "Me fallait une table ou m'asseoir et j'ai vu une jolie fille avec un homme pas très ragoutant s'asseoir à ma place." Il boit son verre sans se laisser impressionner par l'assurance d'Alma. De plus monsieur était franc, la seule fille qu'il caressait dans le sens du poil, c'était Hayley, mais c'était surtout pour qu'elle lui foute la paix.

Il finit sa bière en deux gorgée et s'égosille d'une manière bien masculine et tape dans ses mains. "Une partie de billard ça te dit ?" Il fallait l'admettre, c'était la seule chose qu'il aimait faire dans ce genre d'établissement, ça et boire, bien évidemment. Les filles, ils pouvaient en trouver un peu partout, surtout qu'étant encore étudiant, il ne manquait pas de terrain de chasse. Ou de pêche dans son cas. "Le perdant paye la prochaine tournée ?" Dit-il amusé. Il manquait peut-être un peu de galanterie, mais Alma lui paraissait au delà de ces conneries et surtout pas vraiment intéressée par sa chevalerie. "Allez je suis sur que t'en meurs d'envie !" Parlant en fait pour lui. D'un bond, il quitte la table, qu'il avait si "péniblement" trouvé et laisse Alma passer devant lui. Il se retourne vers le bar pour croiser le regard de son frère. De geste et de mimiques ridicules, il fait comprendre à Ethan que s'il s'incruste il était mort. Bien que c'était des menaces en l'air. Trois tables, dont une qui venait de se libérer. Il s'empare de la queue accroché au mur avant d'insérer deux dollars dans le billard. Il tire la manivelle pour faire tomber les boules.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Don't forget to be young [Alma]   Ven 9 Mai - 20:14

Face à la répartie du jeune homme à ma première question, je décroche un franc sourire qui n'est pas si courant chez moi. Il n'hésite pas à se rabaisser dans sa fierté, et je trouve ca très drôle, il n'a pas l'air du genre à se prendre la tête, ce que j'apprécie. Surtout qu'il émet carrément l'hypothèse qu'on a couché ensemble, ce dont je doute fortement. Un gars comme lui, ca ne court pas les bars. Il dit ca parce que c'est ce qu'il a envie de faire? L'idée n'a pas l'air de le déranger en tout cas. Je me mords la lèvre inférieur tout en souriant et je rétorque, le prenant à son propre piège:

« Peut-être bien... Le manque d'expérience sans doute, tu devrais pratiquer plus souvent. »

Peut-être que je devais lui apprendre? Je suis plutôt satisfaite de ma réponse, puis j'ajoute:

« La prochaine fois n'en sera que plus mémorable. »

Parlai-je de la prochaine fois avec moi? Qui serait en faite la première. Ou avec une autre en générale? Peut importe, mais à cette instant, l'idée de l'avoir dans mon lit d'ici une heure ou deux était loin de me déplaire, et j'allais tout faire pour ca. Vu le caractère du jeune homme, ca ne serait surement pas bien difficile. Il regardait déjà en direction du bar, sans doute vers une autre femme. Quelqu'un qu'il voulait rendre jalouse par exemple? Ca expliquerait pourquoi il fait semblant de me connaître. Je ne pense pas être si canon que ca, je n'ai pas assez de formes pour ca, il y a bien d'autres filles à aborder ce soir. Mais je pense que ma disponibilité, mon accessibilité font que les mecs qui cherchent un coup d'un soir sont attiré vers moi comme des mouches après du vinaigre.

Quand je fais remarqué qu'il vient de me faire louper le coup de l'année, il me fait remarquer qu'il devait surement avoir pleins de tunes dans les poches.

« Vu son look, il avait plutôt des capotes ! »

Fis-je remarquer, ne relevant pas le fait que je puisse être intéressé par quelqu'un pour son argent. En fait, parfois, c'était le cas, donc bon... Je ne sais pas ce que le vieux avait dans ses poches, mais c'était surement pas des billets en tout cas. Ma réponse était directe, amis j'étais quelqu'un de spontané.

Un jeune homme arrive ensuite avec deux pintes de bière. Il a un air de ressemblance avec le premier, sauf qu'il est plus grand et moins costaud. Le jeune homme qui me fait face répond alors à ma question, avant même que j'ai le temps de la formuler. C'est son frère. Je comprends que c'était lui qu'il regardait tout à l'heure, non pas une autre fille.

« Je m'en contenterai pour l'instant... »

Rétorquai-je, prête à faire des concessions, puis j'ajoutai, commençant à l'allumer un peu:

« Mais je suis très gourmande tu sais... »

Lui je l'aurais bien croqué par exemple. Je gouttai la bière. Il se présenta et j'avalai de travers. Il s'appelait... Jack ! Après plusieurs toussements, je me justifiai:

« Qu'est-ce que je peux être maladroite moi alors! »

Jack. Le même prénom que mon frère, que j'avais perdu. Comment ne pas se laisser rattraper par le passé? Comment ne pas comparer les deux jeunes hommes? Il se demandait mon prénom, je mis un léger temps avant de comprendre qu'il comptait rattraper le vieux pour le savoir si je ne le lui disais pas.

« Ce ne sera pas la peine. L'édenté croit que je m'appelle Caly... »

Il n'étais pas rare que je mente. Et comme je travaillais en tant que danseuse, j'utilisais un tas de pseudonymes pour éviter qu'on me retrouve trop facilement. Ce soir, pour le vieux, j'étais Caly.

« ...En fait, c'est Alma. Je m'appelle Alma. »

Avec lui, j'avais envie d'être franc, sans vraiment comprendre pourquoi. Je me laissais guider par mon instinct, telle l'inconsciente et l'imprudente que j'étais. Pour tester un peu le jeune homme et me faire sortir mon frère de l'esprit, je rajoutai:

« Il est pas mal ton frangin... »

Je le laissai attendre un peu, avant d'ajouter, le regardant droit dans les yeux.

« ...Mais je suis contente que ce soit toi qui m'ais abordé. Tu pensais vraiment que j'étais pas assez grande pour me débarrasser du vieux toute seule, et dans un élan de bravoure, tu n'as pas pu t'empêcher d'intervenir pour avoir la conscience tranquille...? »

J'avais mon petit caractère, je n'avais pas besoin de garde du corps, mais là n'était pas la question, j'ajoutai d'une voix suave:

« ...ou tu avais une autre idée en tête? »

J'étais directe, mais ce que je voulais surtout, c'était mieux connaitre cet inconnu. Qu'allait-il répondre à ca? Qu'il avait été attiré par mes jolis yeux? A d'autres... Il devait surement sortir le même scénario chaque soir. En fait, je me fichais un peu de me faire avoir, comme toutes les autres. Je n'attendais pas l'amour, je n'avais pas l'impression de m'être fais prendre pour une fille facile. Si je prenais mon pied aussi, c'était donnant donnant, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Don't forget to be young [Alma]   Ven 9 Mai - 8:06

Jack était encore nouveau à Miami, qui était qui, ça lui échappait. Il aura surement du mal à suivre les codes de popularité également, habitué aux petits établissement. Même son université, ne comptait pas autant d'élève. Et même si il attirait les gens, par son humour et sa facilité d'accès, il ne recherchait pas la reconnaissance des autres. D'autant qu'il avait très peu d'amis en réalité. Des potes, ça oui, il en a des dizaines, des compagnons de football, des équipiers, de camarade de classe et quelque acolyte de soirée. Mais il s'était renfermé individuellement, se suffisant de la relation qu'il entretenait avec ses deux frères et sa sœur. Ethan étant un peu son meilleur ami, à bien y regarder. C'était plus facile pour lui, même s'il lui gardait encore quelque secret, leur maigre différence d'âge leurs permets d'avoir les même souvenirs, d'avoir les mêmes cicatrices, les mêmes sentiments. Il n'avait pas à s'ouvrir, à parler de son passé à Ethan, car il avait traverser les mêmes choses, voir pire. La grande différence, c'est que malgré les airs qu'Ethan se donne, il ressent les choses plus sensiblement que Jack. Mais ce n'était pas lui qui allait confronter son petit frère à ses défauts, il en avait assez lui-même.

Assis à la table, faisant face à la jolie brune, il rit à sa première question. Il décide de s'amuser un peu. "Ouhhh je suis presque vexé ! Tu ne te souviens vraiment pas ? J'ai été si mauvais ?" Termine-t-il en riant. Il tourne la tête vers le bar un instant, voir ce que son frère branlait, il attendait toujours ses commandes. Cette grande gigue était vraiment trop timide pour être celui qui commande les boissons.

« Tu viens de me faire louper le coup de l'année ! »

Il pouffe d'un rire ironique en haussant les épaules. "Oh oui ! Je suis sûre qu'il avait de la tune plein les poches !" Exagéra-t-il. Il la regarde boire son verre, il lui sourit. Les jolies filles avaient l'avantage de le distraire et de lui rappeler qu'il n'était qu'un jeune homme de 20 ans et non un connard de 50 ans qui fliquait sa fille, comme il pouvait le faire avec Hayley. La jeune brunette n'a pas froid aux yeux, elle réclame carrément un autre verre. Il s'installait plus ou moins dans son espace privée, il pouvait bien faire un petit geste. "Hmm je vais voir ce que je peux faire !"

Quand Ethan arrive, il est si concentré à ne pas reverser les deux pintes, qu'il avançait aussi rapidement qu'une otarie sur la banquise et avec autant de grâce ! Ne lui parlait pas de ses grands pieds c'est un sujet de haut complexe pour l'adolescent et la taquinerie préféré de Jack quand il veut l'emmerder. Une fois arrivé, Jack se relève de sa chaise, attrape les verres, les pose sur la table. "Aaaah enfin !" Il attrape le jeune garçon par les épaules. "Maintenant, tu peux retourner au bar nous rechercher un verre." Une bonne tape sur les épaules, il sourit fier comme un con, d'avoir le dessus sur lui. "Quoi mais..." "Tatatah ! La jeune fille nous autorise à sa table, tu seras gentil d'avoir de bonne manière !"

Il aurait pu refuser, se rebeller et même se vexer. Mais ils ont toujours fonctionner ainsi, Jack avait le dernier mot, même quand ce n'était pas très fairplay. Ethan repars au bar en rageant dans sa barbe et Jack se retourne pour s'asseoir en face de la jeune fille. Il lui tends la pinte avant de venir boire dans la sienne. "J'espère qu'une bière suffira pour le moment car je doute que mon frère m'écoute une deuxième fois ! Il est docile mais faut pas pousser" Rit-il en réalisant, qu'en effet, malgré ses protestations, Ethan faisait ce qu'il lui demandait. Qu'est-ce qu'il aimait son frère !

"Je m'appelle Jack, et notre gentil serveur s'appelle Ethan. Ai-je le droit de connaître le nom de la jolie fille qui se tient devant moi ? Où faut que je rattrape l'édenté pour le questionner ?"

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Don't forget to be young [Alma]   Jeu 8 Mai - 18:31


Depuis quelques semaines, je travaillais dans des bars et des boites pour me faire de l'argent. Mon job consistait à danser, ce n'était pas vraiment compliqué car j'étais plutôt douée en la matière, mais je devais avouer que ce rythme avait tendance à me fatiguer. Or, comme j'étais quelqu'un de tout sauf raisonnable, je ne voulais pas vraiment l'admettre et je ne voulais pas ralentir le rythme. Ce soir, j'avais un soir de congés. D'autres en auraient profité pour dormir ou rester tranquillement seul chez eux. Or moi, j'étais de sortie. Passer un samedi soir dans ma chambre avec Ty n'avait jamais fait partie du programme.

J'étais donc dans un bar où j'avais parfois bossé. Je crois que certains clients me reconnaissaient, mais je faisais comme si de rien était. C'était ca le plus dure quand on dansait dans des boites: gérer les relations clients. Car oui, certains étaient des clients en quelque sorte, ils me donnaient de l'argent quand ils appréciaient mon boulot, et moi qui avait toujours besoin de tune, je faisais tout pour. Si bien qu'à ma sortie du travail, je devais me débarrasser de certains -ou pas ! Ce soir, je m'étais installée tranquillement, seule à une table, et j'avais commandé de la vodka pour me mettre bien. Le serveur, qui m'avait à la bonne, m'avait offert mes premiers verres. Mon job avait quelques petits avantages...

Mais alors que je m'attendais à faire une rencontre intéressante, un vieux gars vint s'asseoir à côté de moi. J'aimais les hommes murs, certes, mais il y avait des limites. Depuis combien de temps ce type ne s'était-il pas lavé? Il puait le whisky et je voyais des gouttes de sueurs qui perlaient son front.

-Salut beauté ! On est toute seule ma jolie?

Me lança t-il dans un sourire qui m'informa qu'il n'avait jamais du aller chez un dentiste de sa vie. Comme je n'étais pas du genre à me prendre la tête, ni à avoir peur des inconnus, je lui répondis que j'attendais quelqu'un, ce qui bien sur était faux, mais mentir n'avait jamais été un problème pour moi. Cependant, il resta là à me baratiner, espérant sans doutes me ramener chez lui pour obtenir ce qu'il voulait. Il m'informa qu'il était un habitué de ce bar et qu'il m'avait déjà vu danser. C'est vrai que maintenant qu'il le dis, j'ai déjà du le croiser un soir... Alors que je me demandais sincèrement comment j'allais me débarrasser de ce galeux pour espérer rencontrer quelqu'un de plus intéressant et de plus jeune si possible, il se produisit quelque chose d'inattendu: ce fut justement parce que j'étais avec le vioc qu'un mec m'aborda.

-Hey je t'ai cherché partout ! Pardon, je suis en retard.

Hein, quoi? J'avais parfois un certain temps de compréhension, surtout que j'avais bu plusieurs verres. C'était qui ce gars? Il sortait d'où? Je ne pensais pas le connaître, à moins que je me le sois tapé un soir où j'étais complétement défoncé. Si c'est le cas, je devrais m'en rappeler, il est plutôt bien gaulé. Pendant un instant, j'ai cru qu'il s'adressait au vieux, mais ce dernier se leva, apparemment mal à l'aise, faisant croire qu'il m'avait confondu avec une autre alors qu'on se parlait depuis au moins une demi heure. Le nouveau venu pris sa place. Je fis comme si je le connaissais, attendant que le vieux parte. Ensuite, je lui demandai à demi voix:

« Excuse-moi mais... On se connait? »

J'étais intriguée car je n'en étais pas sure.

« Tu viens de me faire louper le coup de l'année ! »

Déclarai-je ironiquement en parlant du vieux, haussant les sourcils. Je pris mon verre de vodka, le portai à mes lèvres tout en dévisageant le jeune homme, me demandant ce que j'allais bien faire de lui. Je terminai mon verre, puis lui demandai:

« Tu m'en payes un autre pour te faire pardonner? »

Cette soirée avait mal commencé, mais je crois que les événements avaient pris un virage à 180°.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Don't forget to be young [Alma]   Jeu 8 Mai - 15:23

Dans sa chambre, le garçon est allongé sur son lit, les bras derrière la tête à fixer son plafond. Il pousse un soupire et réalise que pour une fois, c'était agréable d'avoir sa propre chambre et de ne pas la partager avec ses deux frères. Il n'était pas soucieux, il n'était pas malheureux, il n'était pas inquiet. Ce n'était pas plus mal après tout. Ça lui faisait des vacances. Quand il regarde l'heure de son réveil, il réalise que s'il voulait ne pas devenir un vieux garçon avant l'âge, il avait intérêt à lever son cul de son lit. D'un mouvement rapide, il saute de son lit, enfile un t-shirt et mets ses pompes. Il entends un hurlement strident, des bruits d'objets qui tombe, un grognement masculin. Hayley et Ethan étaient encore en train de se battre. Il lève les yeux au ciel. Il était encore passé où le vieux, il pouvait pas réglé ça ? Il se frotta le visage, devant le miroir, voila pourquoi il continuait de s'inquiéter parfois. Il ne voulait pas de ce rôle... Ce n'était même pas lui l'aîné, alors pourquoi il devrait élever des ados... Il sort de sa chambre en grognant. "C'est quoi encore ce bordel ?" Quand il arrive dans l'immense salon de la nouvelle maison familiale, il a devant les yeux, sa sœur sur le dos de son frère. Les deux s'étant figés comme des statuts à l'arrivé de Jack, il put comprendre que cette idiot était en train de lire ses messages. Certainement pour l'emmerder. Hayley était leur protégée, la petite dernière, qu'on avait tendance à couvé, et Ethan s'y prenait parfois un peu trop brutalement. Fallait aussi comprendre, que des 4, c'était celui qui avait le plus souffert, bien qu'on aurait du mal à le suspecter. Il embarque son frère. "Allez toi tu viens avec moi, on sort !" "Et moi !" S'offensa la jeune fille. "Toi t'a 16 ans, tu reste à la maison regarder tes séries et on se retrouve demain matin pour les cours." Elle croise les bras, boudeuse. "Je ferais le mur..." Jack pousse un grand soupire, il ne voulait pas être celui qui l'enfermera dans une cage dorée. "Tu sors pas en ville avec nous, c'est mort... Je te dépose chez Ash s'il le faut !" Hayley grogne de rage et s'enferme dans sa chambre en claquant la porte ! "JE VOUS DETESTE". Jack sourit et hausse la voie à travers le couloir. "Moi aussi je t'aime !"

Accompagné de son cadet, Jack conduisit jusqu'en ville. "On se trouve un bar sympa et on regarde lequel de nous deux tiens le plus longtemps ?" Propose Jack, manquant d'inspiration. Le jeune homme rigole."Ouai, enfin si je trouve une jolie nana, m'attends pas !"Jack sourit, détache ses yeux un instant de la route pour le regarder de haut en bas. "Qui voudrait d'une grande asperge comme toi !"

Il se gara dans la rue, voyante de préférence. Ethan sortie un paquet de cigarette de sa poche et plaça une clope dans son bec, tendant le paquet à son frère. "Depuis quand tu fumes toi ?" Reprocha Jack à son petit frère. Pas si petit quand on réalise qu'il était même bien plus grand que Jack, pourtant fier de son mètre quatre vingt-cinq. "Qu'est-ce que tu peux être coincé parfois..." "Non, j'aime juste ma jolie gueule et des rides précoces et une haleine de poney, très peu pour moi !" Soudainement, le garçon se sent con, mais pour ne pas perdre la face devant son frère un tantinet moralisateur, il allume sa cigarette pour lui prouver qu'il ne l'influencerait pas. Arrivant devant l'entrée, il matte l'insigne. Un bruit de fond l'attire, la musique, il s'en foutait, tant qu'on pouvait s'entendre à l'intérieur. "J'espère qu'ils ont un billard ?"

Il passe les portes suivi d'Ethan et celui-ci se perds déjà dans la masse. Il se retourne. "Je vais prendre les bières !" Héla-t-il comme un abruti. "Trouve nous une table !" Il le dévisage, depuis quand c'était lui qui donnait les ordres ? Ne se prenant pas la tête pour si peu, il tourna les talons et s'enfonça dans l'établissement en cherchant ou s'installer. Une jeune fille brune assise à une table, un vieille homme vient s'asseoir à côté d'elle. Jack connait bien ce genre de mec, il les méprise, car il maudit le jour où ce genre de type pourrait s'intéresser à Hayley, beaucoup trop gentille et naïve, pour les repousser. Il tourna la tête vers Ethan, encore en train d'essayer de capter l'attention du barman. "J'espère qu'on demandera pas sa carte d'identité à cet abruti" Marmonna Jack dans sa barbe inexistante. Il s'approche de la table de la demoiselle et sort son sourire le plus arrogant qu'il connaisse. "Hey, je t'ai chercher partout ! Pardon je suis en retard !" Prétendit-il en se tournant vers le vieux dégueu, se montrant presque amical. Car oui, ce n'était pas non plus un homme violent, il n'était pas non plus le gars le plus menaçant du monde. "Et c'est qui ton nouvel ami ?" "aaah... Non, j'ai confondu, excusez moi" Dit l'homme en levant les bras, l'air innocent.

HRP : Alors pour le rp, Jack est avec son frère, je le pnjiserai, donc n'est pas peur de dire qu'Ethan revient les rejoindre, je m'en débarrasserai le moment voulu ;)
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Don't forget to be young [Alma]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't forget to be young [Alma]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» 06. Let's be young folks together - PV Santana
» IF I DIE YOUNG
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» The Young And The Hopeless

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: