AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   Mer 14 Mai - 20:48


❝Ash comme on se retrouve!❞
feat. Ashley Jones.



Je relève la tête puis je dis à Ashley que je l'aime et que je lui serais fidèle. Mes paroles ne sont pas dites sans réfléchir. Non. Je lui serais vraiment fidèle.
Ashley mords sa lèvre. Elle est perdue dans ses pensées. Elle doit réfléchir à mes paroles et elle doit choisir de me faire confiance ou non. C'est clair que ça doit être dur, surtout si je lui ai dit que je suis devenu un coureur quelques minutes avant. Mais elle n'a pas à avoir peur : je ne la tromperais pas !
Lorsque j'étais avec Kendall, un soi, Alma m'a tenté pour une nuit. Mais j'ai refusé, préférant passer pour un crétin plutôt que de la tromper.

Pourtant, Ashley me dit : « Je t'aime aussi Ty... Je te fais confiance alors... ».
Oh boy ! Je n'arrive pas à y croire. Mon souhait le plus cher depuis le départ de *Kendy s'est réalisé ! Et en plus...J'ai toujours voulu sortir avec une blonde. (enfin...Re-sortir).
Quand j'ai vu Ashley tout à l'heure, je n'aurais jamais pensé que je finirais par lui déclarer ma flamme. Je tombe amoureux vite, encore plus vite qu'Ashley. Demandez à Li, Alma, et...toutes les filles qui m'ont mis un rateau  sans compter celles qui sont sorties avec moi.

Je dis à Ash' que j'étais toujours le même sauf pour les tatouages et les cigarettes.
« 
Bon les tatouages ça va il sont beau. Par contre la clope... Je vais te mener la vie dure...»
Mon rire vînt rejoindre le rire de la blondinette.
« Ne t'en fais pas, je n'ai pas fumé aujourd'hui...et ça fais quelques temps que je n'ai pas fumé...Depuis le début du mois si je me rappelle bien. J'ai arrêté en fait mais je dois t'avouer que j'ai voulu me faire un bon joint ce soir, mais bon je crois que je vais...oublier ça.»
Je tâtais ma poche qui contenais mon matos de fumeur et mon briquet. Il fallait que je les jette le plus vite possible.
Mes dents sont toujours impeccablement blanches et ne sont pas encore devenues jaunes quant à ma voix , est toujours aussi douce, je me demande encore comment.
Lorsque je m'étais fais renverser par Vivianne à vélo, le médecin des Urgences m'avait appris que mes poumons étaient devenus un peu gris. Cette nouvelle m'avait fait un choc et m'avais encouragé à ne plus fumé. J'avais donc arrêté depuis quelques semaines, buvant plutôt de la bière pour remplacer le tabac ou la drogue. Mais boire, n'était pas non plus une bonne chose ! J'étais alcoolique depuis mes 16 ans, soit depuis ans, et je ne voulais pas être comme mon défunt père , Mr Kévin Noah Swan, alcoolo au chômage qui passait ses journées devant la télé et qui a causé la mort de maman et sa propre mort dans l'accident du 24 Décembre 1994. Accident dont je suis ressortis survivant.

Je fis la promesse en donnant ma parole à Ash, que je ne la tromperais pas.
Elle me dis en souriant : «J'arrête de m'inquiéter alors. ». Je lui rendis son sourire.
Puis je m'avançais vers elle et je l'embrassais le plus longtemps possible. Il me semblait que le temps s'était arrêté.
Je termine doucement notre baiser avant de rouvrir mes yeux.
« Alors tu veux bien qu'on... sorte ensemble toi et moi ? »
Je levais les yeux vers les étoiles un instant, me répétant que cette nuit ressemblait énormément à celle du 17 Décembre avec Kendy.
Je baissais le regard vers Ashley Jones. Elle me souriait de son sourire vraiment trop craquant, un sourire à vous faire tomber évanouit.
« Bien sur ! ».
Oh mama mia ! Elle a accepté !
Je ne sais pas quoi dire, je suis trop content !, alors je lui fais un énorme sourire et elle me souris aussi. Nous nous sourions donc -mais qu'est-ce que l'amour rend bête-, puis je l'attire vers moi, elle se blottit contre moi ce qui me fais sourire et je la serre contre moi doucement.
Je ne veux pas la lâcher au sens propre comme au sens figuré.

Tout en la gardant contre moi, je repense à nos aventures à la Grosse Pomme comme on dit. New-York...Concrete jungle where dreams are made of
There's nothing you can't do....
Nous nous voyions souvent Ash et moi : de jour comme de nuit. On faisait la fête, on allait manger au resto ou au McDo, on allait au ciné, faire du shopping, elle me faisait visiter NYC, je la taquinais et l'embêtais (gentiment bien sûr), on faisait plein de trucs ensembles...on parlait, on s'invitait l'un chez l'autre, on dansait, on s'amusait, on se marrait...
Le bon vieux temps !
Mais elle était de retour, en chair et en os. Et elle était d'ailleurs contre moi à l'instant même. Je glissais mes mains jusqu'à sa taille et lui caressais sa chevelure dorée, puis doucement je me dégageais de son étreinte avant de lui caresser doucement la joue en la contemplant de mes yeux bruns ….aux éclats...aux éclats qui devraient êtres dorés à la lumière du soleil, mais qui se contentaient de briller. J'étais le plus heureux des hommes. Je sortais enfin avec Ashley Jones ! J'y étais enfin arrivé !
Le truc, c'est que je l'aimais avant, à NYC. Mais alors que je voulais lui dire mes sentiments, je n'ai pas eu le courage et je suis directement monté dans l'avion pour Paris, la laissant seule à l’aéroport.

Mais les mois m'avaient forgés et maintenant j'avais osé lui dire mes sentiments parce que je savais ce que je faisais maintenant. J'étais enfin prêt pour elle.

Mes lèvres vinrent de nouveau retrouver celles de ma blondinette préférée pour un autre baiser.
Ensuite, je la pris par la main et je l'emmenais vers la porte de la boîte. Après avoir jeté un regard à la porte puis à Ashley, je demandais de ma voix douce : « Tu veux qu'on y retourne ou tu préfère qu'on fasse autre chose ? ». Attention, je vous vois venir et je vois venir Ashley : je n'ai pas d'arrière pensée et ce n'est pas un sous entendu. C'est juste que...
«J'ai une faim de loup ! »

*Kendy= surnom affectif de Ty donné à Kendall lorsqu'il était encore avec elle.
@Eques sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   Mer 14 Mai - 18:19



Feat Ty N. Swan
Ash comme on se retrouve !

onrajoutetoutcequ'onveut

A la fin de ma longue "tirade", je reprend mon souffle même si je sais très bien qu'il est bloqué. Je me demande comment il va réagir... Il m'a demandé d'être franche, et j'ai préféré l'être. Si il n'est pas sûre de lui, il vaut mieux qu'on attende. Sinon c'est prendre le risque de briser une amitié... Même si on vient seulement de se retrouver. Je le vois baisser la tête. Mon cœur se serre, je n'aurai pas du employer des mots aussi cru... Qu'elle idiote, je ne voulais pas lui faire de mal...
Il reste longtemps comme ça. Je ne sais pas si il réfléchit, si il pèse le pour et le contre, ou alors si il ne sait simplement pas quoi répondre. Son silence laisse place à toujours plus de question dans ma tête. J'ai l'impression que la situation m'échappe, enfin ce n'est pas qu'une impression... Tellement de choses de sont passée depuis New York. J'aimerai pouvoir les oublier, mais je ne peux pas. J'ai peur de souffrir de nouveau, de me faire avoir... Même si je suis convaincu que non, mais ça c'est parce que je connais l'ancien Ty et non le nouveau... Après tout, ils ne peuvent pas être si différent. On ne change pas du tout au tout. C'est ce dont j'essais de me persuadé... Il reste un moment silencieux, j'aimerai qu'il réponde, même pour me dire qu'il n'est pas sûre de pouvoir rester fidèle. Simplement avoir une réponse...
Des souvenirs reviennent de New York, nos délires, nos fou rire. Toute ces soirées, soit à faire la fête, soit à sortir, ou tout simplement à trainer chez moi ou chez lui. Tout ce que j'ai pu lui confier et tout ce qu'il a pu me confier... C'est loin dernière nous aujourd'hui. Nous avons grandis...
Il relève enfin la tête et me regarde. Je mordille ma lèvre sans faire attention. J'ai peur de ce qu'il peut me dire. Peur de m'être réjouis trop vite... Il ouvre la bouche et me dit qu'il même. Mon cœur qui s'était un peu calmé recommence à battre à la chamade. Il peut me dire que je peux lui faire confiance et qu'il ne me trompera pas. Je te ferai confiance... Mais je sais que malgré ce que je veux, une part de méfiance et de jalousie sera présente... Malgré tout mes efforts.

"Je t'aime aussi Ty... Je te fais confiance alors.."
C'est juste.. Etrange. A son départ de New York, je ne pensais pas le revoir, et encore moins que sa finisse comme ça... Je souris doucement en le regardant. Je crois que mes sentiments ne vont pas se faire prier pour arriver de plus en plus vite... Il me dit ensuite qu'il n'a pas vraiment changé, il est juste devenu fumeur et s'est fait 8 tatouages. Il fait juste plus de conneries mais est toujours aussi fêtard et alcoolique. Je rigole à sa remarque. J'espère bien ! Par contre, les tatouages pas de problème, mais la clope si ! Quand on ne fume pas, déjà l'odeur de la fumée c'est très très chiant, mais en plus.. L'haleine des fumeur est horrible !

"Bon les tatouages ca va il sont beau" Dis-je en souriant. "Par contre la clope... Je vais te mener la vie dure.." Continuais-je en rigolant.
Je continue par lui répondre que mon cœur bat aussi, mais que mes histoires se sont presque toute terminées très mal... Il me dit que je ne suis pas la seule, mais ça je m'en doutais bien. J'espère juste que les filles étant passées devant moi n'ont pas complètement tout cassé chez lui... Il me jure ensuite de ne pas me trahir, et je souris. La parole a toujours été quelque chose de très important, surtout dans ma famille. On a qu'une parole après tout...

"J'arrête de m'inquiéter alors." Dis-je en souriant.
Il finit par m'embrasser, ce n'est plus le Ty hésitant que j'avais connu auparavant, il est sûre de lui et sur ce point là, je préfère. C'est comme si tout autour de nous n'avait plus d'importance, le monde pourrait s'écrouler se serai exactement pareil... Il finit doucement le baiser puis me regarde. Il me demande si je veux bien que l'on sorte ensemble. Je souris.

"Bien sur !"
Il finit par m'offrir un magnifique sourire que je lui rend et me prendre dans ses bras. Je me blottis contre lui tout en le serrant contre moi. Je ne veux plus sortir de cette étreinte... Simplement rester là...
fiche par BLUE IVY, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   Mer 14 Mai - 17:32

[HRP: Ok ça marche :clin:]

❝Ash, comme on se retrouve!❞
feat. Ashley Jones



Ashley se mit à rire devant ma proposition. Puis elle me dit : « Si ça peut te faire plaisir, mais merci pour le DVD, je le regarderais vite ! ». Je lui fis un sourire montrant toutes mes dents.

Bien des minutes plus tard, je lui avoue mes sentiments envers elle. Je suis un gars qui a beaucoup d'amour à donner, trop même.
Je suis sûr qu'Ashley se pose des questions à mon sujet : si mes sentiments sont sincères, si je suis le même Ty, ect...
J'ai énormément changé, en pire. Mais je pense que je peux redevenir le gentil Ty-Ty.
Je dis à Ash tout ce que j'ai sur le cœur. Elle me regarde, puis, prend une inspiration pour me dire : « Et toi ? Moi je n’ai pas changé Ty, toi oui, alors non je ne peux pas te garantir que ton nouveau toi me plaise. Enfin je suis resté amoureuse de celui que j’ai laissé à New York, mais rien ne me dit que je ne tomberai pas amoureuse du nouveau… Tu sais comment je suis, je tombe vite amoureuse, mais je n’ai pas envie de me refaire trompé où jeter comme une vieille chaussette. Tu es devenue un tombeur de fille et j’ai souvent finis trompé lorsque je suis sortie avec ces gars-là. Je veux essayer mais je ne veux pas souffrir une nouvelle fois… »
Je baisse la tête.
Des souvenirs que je voudrais oublier resurgissent : ma tromperie alors que j'étais avec Chloé et Kendall qui avait refusée ma demande et qui était partie en Espagne et que j'avais trompé pour une nuit avec Alma. Fabuleuse nuit tout de même. J'avais rompu avec Kendy par lettre ensuite, ne croyant plus vraiment en l'amour.

Je passe ma main sur ma nuque. Pauvre Ashley ! Elle avait donc été trompé plusieurs fois et elle ne voulais pas souffrir de nouveau.
Lorsque j'avais trompé Chloé, j'avais juré de ne plus jamais souffrir une fille.
Je ne sais pas ce qu'est devenue Kendall après l'histoire de la lettre...Je pense qu'elle est très malheureuse. Ou alors elle sort avec le sosie de Kellan Luz en Espagne.

Et Mimi dans toute cette histoire ? Je pense que...ça ira. Je lui enverrais un SMS pour tout lui expliquer.
La seule question est : serais-je capable de ne pas tromper Ashley Jones ?
Bien sûr que je suis capable. Il suffit de minimiser les sorties, de faire comme si les autres filles n'existaient pas. Je relève le défi ! Je vais montrer à tous que je ne suis pas qu'un Casanova et que je peux rester fidèle. En plus, quand je sors avec une fille, je suis très bien comme garçon : sorties, cadeaux, mots d'amours, sérénades, ect. J'ai tout pour plaire. Mais...quand des tentations se présentent...
Je ne veux pas faire souffrir Ash. Je ne la tromperais pas ! Je lui serais fidèle !Je peux y arriver !

Le nouveau Ty quand à lui peut redevenir l'ancien Ty. Mais l'ancien Ty est trop sage, gentil garçon. Il ne portait pas de veste en cuir, il n'avait pas de tatouage et il ne fumait pas. Il ne se coiffait pas en «effet pas coiffé », il se rasait, il ne faisait pas autant de conneries. Il faudrait que je fasse un mix de l'ancien et du nouveau Ty. A moins de rester comme je suis tout simplement.

Je relève la tête, puis je prend enfin la parole :
«Je t'aime Ashley et tu peux me faire confiance, je ne te tromperais pas avec qui que ce soit. »
Avais-je trompé Mimi ? Si ! Le jour ou j'étais allé dans le stage de militaire de la marine ! Oh Boy ! Je suis vraiment un inchangeable ma parole !
OH BOY! D'ailleurs il ne faut pas qu'elle sache ce que je sais et que tout le monde sait et qu'elle saura bientôt !
A moins de le lui dire....Nope. Je ne lui dirais rien! Elle sera trop choquée !
« Tu sais, je n'ai pas vraiment changé. Je suis juste devenu fumeur et j'ai 8 tatouages, je fais plus de conneries mais je suis toujours aussi fêtard et alcoolique ! »

Il est temps pour moi d'arrêter d'être un gamin irresponsable. Il est temps pour moi de devenir un homme, d'être sérieux et responsable. Un vrai homme. Je l'ai promis à Joy Crawford, ma protégée.
J'aime Ashley, je lui serais fidèle et je m'occuperais d'elle.
Je lui dis que mon cœur bat pour elle. Elle me réponds par : « Le mien bat aussi fort… Je veux bien te croire, mais tu sais comment toute mes histoires se terminent à chaque fois.. »
Mon regard est triste. Je ne veux pas lui faire de la peine. Je veux la rendre heureuse. Et c'est ce que je ferai. Moi aussi mes histoires de cœur se terminent mal.
«Tu n'es pas la seule tu sais... », soupirais-je.
« Ne t'inquiète pas. Je ne te trahirais pas, foi de demi-Sioux et foi de Swan ! Je te le jure. »
Je levais la main droite, mais je croisais mes doigts de ma main gauche derrière mon dos. Je promets d'essayer, mais j'espère y arriver ! Mais qu'est-ce que je raconte? Bien sûr que je sais rester fidèle! Je l'ai été avec Kendall...Jusqu'à ce qu'elle s'en aille en Espagne et qu'elle m'abandonne.

Je me penchais sur la blondinette pour l'embrasser. Un baiser magique qui fit partir toutes mes inquiétudes.
Non, je ne la tromperais pas.
Je serais fidèle.
Elle et moi c'est pour toujours.


Je terminais doucement le baiser puis je demandais : « Alors tu veux bien qu'on... sorte ensemble toi et moi ? ».
Je levais les yeux vers les étoiles.
Ce soir ressemble vraiment trop au 17 Décembre !
J'avais presque l'impression de revivre le soir, où j'avais avoué mes sentiments à Kendall Ciara Cruz. D'ailleurs, c'était exactement sur le parking d'une boite de nuit qu'on s'étaient retrouvés.
C'est peut-être une seconde chance qui m'est donnée. Une chance pour réussir à rester fidèle, une chance pour réussir à devenir un homme. Je vais la saisir et cette fois ne pas faire le crétin.

Je baisse mes yeux vers Ashley et je lui fais un sourire charmant, le regard remplit de tendresse puis je l'attire vers moi et lui fais un câlin.
Je t'aime Ashley. Je te rendrais heureuse, tu verras...
@Eques sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   Lun 12 Mai - 9:49



Feat Ty N. Swan
Ash comme on se retrouve !

onrajoutetoutcequ'onveut

Je ris lorsqu’il maintient qu’il veut me faire une dédicace.
« Si ça peut te faire plaisir, mais merci pour le DVD, je le regardera vite ! »
Pui vient le moment où il me dit qu’il m’aime. Et où je reste complètement bloqué. Ça m’a surprise bien évidemment, je n’arrêtais pas d’y penser depuis qu’il m’avait embrassé. Mais les questions restaient toujours. C’est ce qu’il m’est passé par la tête tout ce temps où je n’ai rien répondu. Et si le nouveau Ty était différent de celui que j’ai connu avant ? Non ça c’était sûr. La question était plutôt est-ce que j’allais l’aimer comme à New York ? Je vois que ses yeux sont remplis d’angoisse, et ça me stresse encore plus et je n’arrive pas à sortir le moindre mot.
Il recule et continue de me fixer, lâchant mes mains tremblantes. Je me sens mal mais je renonce à prendre mes jambes à mon cou, et lorsqu’il passe sa main sur sa nuque, je prends une grande inspiration pour lui retourner son « aveu ».
Mon cœur tambourine dans ma poitrine j’ai l’impression qu’il va sortir d’un moment à l’autre. Il lâche une expression de surprise. Il ne s’attendait pas à ce point à cette réponse ? Pourtant il a bien dû voir ma réaction dans la boîte.
Il prend aussi le temps de digérer la nouvelle, je ne sais pas où poser mon regard, je n’arrive pas à le regarder trop gêner, mais je n’ose pas regarder autre part et qu’il pense que cette discussion ne m’intéresse pas. Il finit par s’avancer vers moi pour me demander si je suis sûr ou si je le crois seulement. Il est marrant je lui retourne la question… La différence c’est que moi je n’ai pas changé depuis New-York, ou très peu. On ne peut pas en dire autant pour lui. Qu’est-ce que j’en sais si le nouveau Ty me plait. Je suis amoureuse du Ty que j’ai laissé New York. Je ne peux pas savoir comment il se comporte. Il me dit ensuite qu’il ne veut pas me forcer. Il se rapproche de moi et me caresse les cheveux pendant qu’il me dit qu’il veut la vérité et qu’il ne veut pas me perdre… Evidemment, moi non plus je ne veux pas, mais si ça se passe mal, est-ce qu’on saura arrêter à temps pour que notre amitié reste sauve ? Je reprends une inspiration.
« Et toi ? Moi je n’ai pas changé Ty, toi oui, alors non je ne peux pas te garantir que ton nouveau toi me plaise. Enfin je suis resté amoureuse de celui que j’ai laissé à New York, mais rien ne me dit que je ne tomberai pas amoureuse du nouveau… Tu sais comment je suis, je tombe vite amoureuse, mais je n’ai pas envie de me refaire trompé où jeter comme une vieille chaussette. Tu es devenue un tombeur de fille et j’ai souvent finis trompé lorsque je suis sortie avec ces gars-là. Je veux essayer mais je ne veux pas souffrir une nouvelle fois… »
Je baisse un peu les yeux. Dans tout ce que j’ai dit il n’y avait rien de méchant et j’espère ne pas avoir été blessante. Je suis juste... Incertaine… Je m’aventure dans quelques choses d’inconnus et j’en ai marre de finir toute seule…
Il finit par prendre ma main et me l’a placé sur son cœur pour que je le sente battre. Il me dit que c’est pour moi qu’il bat comme ça… Il me dit qu’il ne m’abandonnera jamais et que je dois le croire. J’aimerai tellement, mais on me l’a dit tellement de fois. Mais après tout, c’est Ty. Il ne me le dirait pas en l’air sans le penser…
« Le mien bat aussi fort… Je veux bien te croire, mais tu sais comment toute mes histoires se terminent à chaque fois.. »
Il finit par posé ses mains sur ma mes joues et m’embrasser passionnément. Tous mes problèmes et mes questions s’échappent à ce moment-là. Je ne pense plus à rien si ce n’est qu’apprécier le moment. Mon cœur bat fort contre le sien et mes lèvres brûlent contre les siennes.
fiche par BLUE IVY, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   Dim 11 Mai - 0:31


Ash comme on se retrouve!
AVEC Ashley Jones

Lorsque Ashley me dit : "Je veux bien que tu m'en prêtes un ! Pour la dédicace t'embête pas, moi j'ai mieux je peux te voir quand je veux maintenant !" , je me mis à rire et lui fis : «Tu auras tout de même une dédicace, et le DVD, je te l'offres d'office ! ».
C'était comme ça entre amis, non ?
Entre amis...Si seulement elle était juste une amie pour moi, je ne l'aurais jamais dit ensuite : «Ashley Jones, je crois que je t'aime toujours. ».
Ce n'est pas une blague. Je l'ai vu et PAF, je sais pas ce qui s'est passé...C'est comme si elle dormais au fond de moi et que le fait de l'avoir vue, avait ravivé mes sentiments lointains...
Etrange, n'est-ce pas ?
Lorsque je lui avoue mes sentiments envers elle, j'ai peur. Mais je sens tout de même ses mains trembler dans les miennes. C'est moi qui aurait du trembler. C'est la catastrophe ! Pourquoi ai-je été aussi franc ?

Je recule puis je la regarde. Elle est figée sur place. Évidemment, la pauvre ! Je l'ai tuée !
Elle ne prononce aucun mot. On aurait dit Kendall lorsque je lui avait demandé en mariage. Elle était restée exactement sur place, sans bouger, sans rien dire.
Je passe ma main dans mes cheveux. Je sens que je vais me prendre la gifle de ma vie, ou alors le râteau de ma vie.
Allez Ash, dit quelque chose je t'en supplie. Même si c'est non, dis le mais ne reste pas muette comme ça !

Mon cœur s’accélère encore plus, tant je suis anxieux. Le suspens est à son comble.
La blondinette a l'air de vouloir se contrôler. Ses mains cessent enfin de trembler et elle ouvre la bouche : « Je.. Crois aussi.. ».
« Oh Boy ! », lâchais-je.
Le "Oh Boy" était teinté de surprise.
Rewind !!! Qu'est-ce qu'elle vient de me dire là ? Je crois aussi. Aussi ???
J'ai rêvé là, c'est pas possible ?!!

Ashley a l'air aussi gênée que moi. J'ai toujours été nul pour les déclarations, même les demandes les plus simples. J'avais quand même utilisé le verbe croire, ce qui laissait entendre un quelconque doute.
Tout en m'avançant vers Ashley de 5 pas, je lui dis : « Tu crois ou tu es sûre ? ». Une fois arrivé à quelques centimètres d'elle je continuais : «Si tu ne m'aime pas, je ne te forcerais pas.». Mes doigts vinrent caresser ses cheveux tandis que mes yeux la contemplaient. «Je veux savoir la vérité parce que...j'ai toujours été malheureux en amour. Et je ne veux pas te perdre. Tu comprends ? ». Non mais, pourquoi je lui dis ça ? J'humecte mes lèvres puis je prend sa main droite et la pose sur ma poitrine.
« Tu sens comme mon cœur bat fort ? Il bats pour toi Ashley. Je t'aime et je ne t'abandonnerais jamais. Tu dois me croire! »
Mes derniers mots ont été prononcés car j'ai peur qu'elle n'ai pas confiance en moi et qu'elle ne me prenne pour un de ses baratineurs ou comme les Pi Sigmas. D'ailleurs, si j'étais encore un PS, je pense que la confrérie serait fière de moi...Enfin...Pas vraiment avec la Voice ! J'aurais eu des sacrés ennuis. Chez les SM je suis en sécurité. Je dois me faire juste discret.

Je prend la tête d'Ashley entre mes mains et je me penche sur elle pour l'embrasser une seconde fois. Mais cette fois-ci, je l'embrasse avec fougue et passion comme je sais si bien le faire.



© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   Ven 9 Mai - 22:23



Feat Ty N. Swan
Ash comme on se retrouve !



Il m'affirme qu'il a bien 5 DVD de lui, ce que me fait encore plus rire. Il me dit ensuite que quand il est triste qu'il s'ennuie ou qu'il fait une insomnie il regarde plutôt Twilight toute la trilogie. Il continue en me disant que c'est très rare qu'il regarde son film. Tu m'étonne, ça doit faire bizarre de se regarder. Et puis je supporterai pas je me trouverai tout les défauts du monde et j'aurai trop honte ! Il me redemande si je veux qu'il m'en donne un, dédicacé même ! Je ris encore plus.

"Je veux bien que tu m'en prêtes un ! Pour la dédicace t'embête pas, moi j'ai mieux je peux te voir quand je veux maintenant !" Dis-je en riant.
Il ne comprend pas vraiment ma réplique, enfin quand je lui dis que je ne suis pas "n'importe qui". Il me dit alors une nouvelle fois que c'est un tic et je souris. Oui j'avais compris ça je suis blonde mais j'ai un minimum de neurone, même si ça reste un minimum ! Je passe sur le sujet, ça ne sert à rien de s'approfondir dessus !
Il souris quand je lui dis a intérêt à arrêté les drogues. Je rigole d'un côté mais si on recommence à se voir, interdit qu'il en touche ! C'est sympa une fois ou deux mais pas régulièrement, ça va lui pourrir la santé en plus...
Il me dit que le X de son tatouage est aussi une croix, ou bien X comme inconnu. Il n'a pas réfléchis à sa signification et l'a surement fait sur un coup de tête. Je souris à son explication puis hoche la tête. Il finit de me montrer ceux qu'il a dans le dos puis me dis que se sera avec plaisir pour que je l'accompagne, qu'il se fera surement un loup ou une lettre.
Je ne me suis jamais demandé si je me ferai moi aussi un tatouage, peut être un jour...

La boîte devenait de plus en plus étouffante, plein de gens la musique à fond et surtout le cerveau en ébullition. Des questions, encore et encore, je ne sais pas pourquoi je m'en pose autant. En plus je sais que je n'aurai pas mes réponses tout de suite et qu'il faut que j'attende la fin de cette soirée au moins. Mais c'est plus fort que moi..

Je suis Ty sortir de la boîte puis le rejoint après l'avoir chercher dehors. Il a vraiment l'air mal en point et je m'en veux de ne pouvoir rien faire. Je reste un moment derrière lui avant de tenter une approche. Il aurait mieux valu que je le laisse seul ? J'aurai peut être du rester dans la boîte... Trop tard ce qui est fait est fait. Il ne me répond pas mais rigole, ce qui me rassure un peu et me fait sourire tout de suite et lève la tête vers le ciel. Cela entraine aussi la mienne, qui se lève rapidement et j'observe les étoiles. J'ai toujours aimé regarder le ciel quand je n'étais pas bien. Même si je n'ai aucune connaissance en astrologie. Ca me calme et me fait un peu rêver... Je baisse les yeux vers lui quand il se retourne pour me faire fasse. Je fixe un peu ses yeux, juste pour voir si il est lui même ou qu'il a effectivement trop bu. Pourtant je ne vois rien d'anormal. Je me demande alors si il avait vraiment envie de vomir ou si c'était juste un prétexte pour fuir... Me fuir... Pourtant il ne part pas, il reste là et me regarde. Il lève un peu les yeux pour observer le paysage derrière moi. Quelque tics stressé sur son visage. Je baisse un peu les yeux vers mes pieds ne sachant pas trop quoi fixer.
Je pense à tout et rien en même temps, au paysage qui se trouve devant moi, à ma nouvelle vie à Miami.. Et à Ty.. Ce silence devient pesant et je commence a mordiller l'intérieur de ma joue.

Je suis encore en train de rêver quand Ty s'approche de moi et me prend les mains, je lève alors les yeux vers lui, le cœur battant à 100 à l'heure en me demandant ce qu'il va bien pouvoir me dire.. Ou faire..
J'ai perdu toute l'assurance que j'avais en moi lors de notre premier baiser. Il me regarde puis prononce mon prénom avant d'hésiter. J'ai qu'une envie m'enfuir en courant en criant, je suis une trouillarde je l'avoue et ces moments de blancs me flanque la frousse...
Il finit par prononcer des mots... Mais non.. J'ai du rêver il n'a pas pu dire ça. Le temps que ce qu'il dit parvienne à mon cerveau et que je comprenne.. En quelque sorte la signification, prend quelques seconde. J'essaye de rester calme mais mon cœur s'emballe, je commence à sentir mes mains trembler un peu dans les siennes. Je suis sortie avec beaucoup de garçon. Mais là c'est différent .. Enfin ce n'est jamais arrivé comme ça.. Enfin je ne sais pas je suis complètement pommé et je n'arrive pas à sortir la moindre phrase. Juste de le regarder sans bouger comme si.. Comme si je beuguais tout simplement ! Je commence à analysé sa phrase, on vient de ce retrouver alors c'est normal qu'il ne soit pas sûr, je ne suis pas sûre moi non plus.. enfin si mais je.. Non c'est fichu je n'arrive plus à aligner un mot devant l'autre, plus à réfléchir.

Il lâche mes mains puis se recule. Je sais que j'aurai déjà du parler, mais je... Je bloque je n'arrive pas à dire quoi que ce soit. Mon cœur s'est emballé laissant tout derrière lui. Toute mes certitudes. Je dis quoi maintenant.. Que je crois l'aimer aussi.. Mais c'est pas possible j'oserai jamais, j'y arriverai jamais. J'essaye de prendre une grande inspiration, de me calmer et de visualiser les mots dans ma tête. Je me calme, mes mains s'arrête quasiment de tremble et je finis par arriver à articuler.

"Je.. Crois aussi.."
L'envie de m'enfuir en courant ou de fermer les yeux comme si il suffisait de ça pour stopper le temps.

Ashley Jones, je ne sais pas dans quoi tu t'es embarqué..
fiche par BLUE IVY, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   Ven 9 Mai - 19:17


Ash comme on se retrouve!
AVEC Ashley Jones

Non mais, tu pouvais pas te taire?!

« Non t'es sérieux ?? T'a 5 DVD de toi ? », me fit Ashley en riant. Elle n'y croyait pas.
« Ouais ! » Elle me demanda ensuite : « "Et quand tu fais une insomnie tu te regardes et ça te remonte le moral ?? ». Je secouais la tête négativement : « Quand je fais une insomnie, que je m'ennuie ou quand je suis triste, je regarde toute la saga Twilight ! C'est ça qui me remonte le moral. Mais ça m'arrive de regarder, très rarement en fait. La dernière fois que je l'ai regardé, c'était en début Mars. Mais tu n'a pas répondu à ma question? Tu veux un DVD et je te le dédicace?  »

Puis je ne compris pas vraiment ce que me dit Ash au sujet du Oh Boy que j'avais dit. Lorsque je lui expliquais tout, elle me lança, amusée : « "Mouais, soit ! Mais je suis pas n'importe qui. » J'émis un petit rire puis je fis : «C'est un tic, tu sais ! ».

C'est sûr qu'elle n'était pas n'importe qui à mes yeux.
D'ailleurs, elle me dit que j'avais intérêt d'arrêter les drogues sinon elle me ferait arrêter. Ah sacré Ashley !
Ensuite, je lui montrais tous mes tatouages. La blondinette fût épatée. Cependant elle ne comprenait pas le X.
« C'est un X et une croix en même temps. X comme inconnu...En fait j'ai fais ce X sur un coup de tête et c'est le seul de mes tatouages qui signifie rien. »
Quand ses yeux bleus rencontrèrent mon cygne, elle s'exclama : « Il est magnifique.. Comme les autres d'ailleurs ! ». Je fis un sourire, puis décidais de lui montrer les trois autres tatouages qui ornaient mon dos.
Elle me dit qu'ils étaient magnifiques et qu'ils m'allaient bien. Je fis un sourire, puis, elle se proposa de m'accompagner pour le prochain.
« Avec plaisir. Je ferais sois un loup ou une lettre. Je verrais bien. ».

Puis vînt le baiser et ma gêne. Je me posais des questions, trop même. Je dansais, certes, mais j'étais ailleurs. Ashley dansait vraiment bien d'ailleurs et elle avait l'air d'apprécier que je la fasse tourner sur elle même. Pourtant, je m'inquiétais à son sujet, du moins à mon sujet par rapport à elle.
J'étais toujours comme ça : dès que je voyais une fille qui me plaisait, je me demandais si je devais lui avouer mes sentiments. On dit que les garçons ont du mal à dire leurs sentiments, mais moi je crois que je fais exception à la règle...Enfin presque !

Alors qu'elle était prête à m'écouter, je préférais fuir pour essayer de trouver une solution. Mais fallait pas se voiler la face : Ashley Jones me plaisait toujours.
Je prétextais une envie de vomir pour m'échapper. Je n'avais pas du tout envie de vomir, je n'étais pas dans un train (oui je suis Sidérodromophobe  ), mais je mentis pour me calmer. Je laissais donc la pauvre Ashley qui devait s'inquiéter à mon sujet, toute seule, au milieu des danseurs.
Une fois dehors, j'essayais de me calmer en vain.
Je chantais même une chanson française puis j'entendis la voix d'Ashley qui me fit à demi-sursauter bien qu'elle était douce : « Ty, ça va..? ». Elle était juste derrière moi. « On ne supporte plus l'alcool aussi bien qu'avant alors..? »
J' éttoufais un petit rire, levais la tête vers le ciel pour regarder les étoiles, puis me retournais lentement.
Ashley s'était rapprochée de moi. J'humectais mes lèvres puis les serraient un instant.
Dois-je tout lui dire ou me taire ? Et si elle ne veut pas de moi ?
Je poussais un soupir avant de mordiller mes lèvres, fixant le ciel et les maisons entourant la discothèque.
Miami by Night est magnifique. C'est pour ça que j'aime être un homme de la nuit.

Mon cœur battait toujours aussi fort et mes oreilles étaient encore plus rouges pivoines. Mes oreilles sont tout le temps rouges. Mais, quand les émotions sont trop fortes, elles deviennent encore plus rouges.

Je m'avance plus près d'Ashley Jones. Je lui prend les mains puis je relève les regards sur elle. Ses yeux bleus-verts me fixent et mes yeux bruns sont plongés dans les siens.
« Ashley, je... »
Attention, attention aux mots que tu va utiliser. Utiliser le verbe croire n'est pas une bonne idée : rappelle toi avec Kendall.
Je détourne mes regards de la jeune-fille. Ce n'est pourtant pas compliqué : j'ai déjà déclaré 5 fois ma flamme à Miami et 10 fois dans ma vie. Pourtant j'ai toujours aussi peur de me prendre un râteau.
Mes yeux se tournent vers la demoiselle qui attend que je continue ma phrase. Je sais qu'elle sait ce que je vais lui dire. Je suis autant franc, trop franc même. Il faut toujours que je dise la vérité et je le fais toujours trop tôt.
Je prend une grande inspiration, puis j'enchaîne : « Ashley Jones, je crois que je t'aime toujours. »
Le fameux verbe croire. Bravo ! Bravo Ty Noah Swan !

Je lâche les mains de la blondinette, puis recule de cinq pas. Je baisse la tête un peu honteux. Qu'est-ce qu'elle va dire ? Qu'est-ce qu'elle va faire ? Bordel, qu'est-ce qui m'a pris ?
Je pose mes mains sur le bas de mon visage et je relève la tête, regardant Ash dans les yeux.
Un jour, ma franchise me perdra, je le sais.
Nan mais quel con!
Tu pouvais pas la fermer?!!



© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   Ven 9 Mai - 13:32



Feat Ty N. Swan
Ash comme on se retrouve !

onrajoutetoutcequ'onveut

Il rigole quand je lui dis que le succès lui est monté à la tête. Il ne me dis pas le contraire donc. J'éclate quand il me dit qu'il à 5 DVD de son film chez lui. Alors là pour le coup ! Ça lui est plus que monté à la tête. Remarque ça va avec le style bad boy sûr de lui au moins.

"Non t'es sérieux ?? T'a 5 DVD de toi ?" Demandais-je en riant. "Et quand tu fais une insomnie tu te regardes et ça te remonte le moral ??"
Quand je lui dis que je suis plus le genre "girl" que "boy" il n'a pas l'air de saisir. Ah, une nouvelle habitude qu'il a pris ! Je m'en rappelle qu'il en avait plein sur New York, ce qui au début me faisait bien rire, mais qui m'ont eu au final. Je me résous à ne pas prendre celui-là en tout cas ! Enfin je vais essayer on verra bien le résultat. Il me dit qu'il dit ça tout le temps et me confirme que c'est un tic. Il dis ça à n'importe qui et n'importe quand. Sa remarque me fait sourire.

"Mouais, soit ! Mais je suis pas n'importe qui" Dis-je avec un sourire amusé sur les lèvres.
Je sirote un peu mon verre en souriant. C'est cool qu'il soit avec moi à Wynwood. Nos retrouvailles pourront être plus longue que l'année à New York. Enfin espérons. Et puis ça commence bien on à un club en commun ! Celui de Musique, en espérant que je sois prise. Il hoche la tête à ma question et me dit qu'il fait de la guitare électrique et acoustique. Il aura aussi pu faire du break dance, mais je suppose qu'on ne peut pas tout faire. Si j'y suis, ce sera danse, danse et danse pour moi ! Hors de question de faire quelque chose d'autre ! Ou alors juste pour apprendre.
Il m'informe aussi que j'ai le droit à 2 ou 3 clubs. J'espère 3 car je ne me vois pas en supprimer un de ces 3 là. Je verrai bien avec le directeur quand j'y retournerai. Sinon je pourrais lui demander une faveur si ça concorde avec mes emplois du temps. Bref je verrai ça plus tard.

Penser que Ty a pu autant changer et faire autant de bêtise me surprend. En fait je n'arrive tout simplement pas à l'imaginer. Il va falloir que je m'y fasse. Je suis sûre qu'au fond il est resté pareil.. Même si toute les périodes de sa vie l'on marqué. Enfin je l'espère. C'est un des seuls avec qui j'arrivais à me confier, enfin seulement 1 mois avant qu'il parte alors ça n'a pas été très long. Il me sort de mes pensées en me disant que c'est surtout en 2013 qu'il a fait beaucoup de connerie en voulant tester des nouvelles choses et se faire remarquer. Mais aussi que sa malchance à jouer dans tout ça. Il me rassure en me disant que le gang c'est du passé pour lui. J'en suis bien contente, si il n'a eu aucun accident ou ne s'est pas fait chopper par les flic, il peut s'estimer heureux sur ce coup-là... Il me dit que par contre les drogues, il arrête petit à petit.

"T'a intérêt à les arrêtés, tu vas voir si je me met sur ton dos pour que t'arrête, l'envie va vite passé !" Dis-je d'un ton sévère avant d'éclater de rire.
Après que je lui demande de me montrer ses tatouages, il enlève sa veste et commence par me montrer un tatouage de flingue sur son avant-bras. Honnêtement, ce n'est pas mon genre, mais il est vraiment bien fait. Ça devait signifier son passé de "gangster". Il me montre ensuite un X sur son coude. Je lève un regard interrogateur vers lui.

"Un X ?"
Pour le coup je ne voyais pas la signification. Il remonte sa manche avant de me montrer une tête de lion qui rugit de profil. Encore une fois, il est magnifique. Les détails sont impressionnant, je supposais encore que sa signification était en rapport avec son passé et ce qu'il est maintenant. Il leva ensuite son bras pour que je puisse y lire une phrase "No Sleep Until I'm Done". Il m'informe que c'est un clin d'œil à New York. Aussi je partie de son passé. Je lui souris en guise de réponse. Oui, la bonne époque.. Il me dit que ses derniers tatouages sont sur son dos et sur sa cheville. Avant que je ne puisse lui demander de me montrer au moins celui de sa cheville, il regarde autour de lui puis se déchausse pour me le montrer. Un magnifique cygne, à l'honneur de la famille Swan.

"Il est magnifique.. Comme les autres d'ailleurs !"
Je ne m'attendais pas à ce qu'il me montre les autres. On est en pleine boîte les filles sont à moitié bourré et il n'allait pas ce mettre torse nu maintenant. Il me les montrera un autre jour, ou alors on pourra aller à la plage un de ces quatre et je les verrai. Je m'apprête à bien me rassoir sur ma chaise quand je le vois une nouvelle fois regarder autour de lui avant d'enlever son tee shirt. Ah bah non, ça le gêne pas. Je ris un peu alors qu'il continue de me montrer le reste de ses tatouages.
Il me montre la marque de son gang, un beau papillon noir sur son omoplate avec une tête de mort en dessous. Et je baisse les yeux jusqu'au bas de son dos pour y découvrir une plume. Il se relève pour se mettre face à moi et me dis qu'il aimera en refaire d'autre.

"En tout cas ils sont vraiment très beau ! Ça te va bien en plus !" Dis-je en souriant. "Peut-être que je t'accompagnerai pour le prochain !"
Il remit assez vite son tee shirt et se rassit. Les filles en boîte sont pire que des furies, surtout bourré..

Je lui dis que je veux intégrer une des deux qu'il a mentionnés, et il semble assez fier de lui de les avoir trouvé du premier coup. En même temps il me connait je n'aurais pas rejoint d'autre confrérie. Je suppose que lui est dans la confrérie où le sport prime. Je ne sais plus exactement quel nom elle a par contre. Je me souviens seulement des trois que j'ai sélectionnés, et ça me va très bien !
Je rigole quand je vois sa tête alors qu'il allait me commander un verre alors que je plaisantais, il me regarde et rit aussi.

Lorsqu'il me regarde avant de m'embrasser, je vois qu'il analyse mon visage que je laisse.. Pas indiffèrent mais que je maitrise du mieux que je peux. Je sens les vapeurs de l'alcool remonter un peu et ne pas m'aider à garder la tête froide. Par chance il ne s'attarde pas plus que ça. Son geste est sûr, il n'hésite pas et je comprends bien que ce n'est pas la première fois qu'il fait se petit numéro. Malgré mon cœur qui bat à cent à l'heure, et mon envie de seulement fermé les yeux pour apprécier le moment comme il se doit. J'essaye de me calmer et de me mettre tant bien que mal dans la tête qu'il n'est plus comme avant et qu'il a l'habitude de faire ça. Les filles ne sont pas compliqué, du moment que tu as trouvé le bon boutons, sur certain point elles réagissent pareil. Et celui-là il l'avait trouvé et devait s'en servir dès qu'il rencontrait une fille. Enfin c'était ce que j'essayais de me persuader pour ne pas perdre la tête. Il me regarde dans les yeux alors que je soutiens son regard. Après le temps qu'il a passé à New York je suppose qu'il sait que quand mes yeux bleu adopte quelque teinte de vert c'est que les émotions sont fortes.. Voir trop fortes. J'espère juste qu'il ne se souvient pas de ce détails ou alors que la boîte est assez sombre pour ne pas que l'on puisse voir la nuance de mes yeux. Pourtant je vois très bien les siens, ainsi que leur couleur.
Ce long moment de maîtrise de soi même est complètement cassé quand il m'embrasse. A ce moment je ne peux rien faire, absolument rien. Juste me laisser entrainer vers.. Vers des sentiments ? Non, non c'est juste l'alcool qui me fait tourner la tête. Juste l'alcool... J’avais eu des sentiments pour lui.. qu s’étaient prononcé trop tard et nous n’avions pas pu finaliser ou concrétiser ça. Je ne vais pas dire que j’ai pensée à lui tous les jours après qu’il soit parti, mais il est resté dans mon cœur, avec une petite place et je ne l’ai jamais vraiment oublié. Espérant un jour pouvoir le revoir. Je m’étais imaginé différent scénario, mais pas un comme ça. Pas avec tant de changements.
Pourtant quand je réussis à me reprendre et à poser ma main sur son torse, je sens son cœur battre.. A la même vitesse que le miens.. Je n'ai pas forcément le temps de m'attarder dessus, il faudrait déjà que je me concentre sur mes propos pour qu'il est un sens. Mais je suis presque sûre de l'avoir sentis battre aussi fort que le miens... Ou alors j'ai rêvé.. Je ne sais pas.
Je lui murmure alors tant bien que mal que je ne finirai pas dans son lit, je vois une lueur de défis s'allumer dans ses yeux, un peu du genre, c'est ce que tu vas voir. J'essaye de lui faire passer sincèrement que je n'en est pas envie, et que je peux lui prouver que je suis différente de toute les filles faciles qu'il a pu avoir en claquant des doigts. Pourtant il devrait le savoir... On n’est pas des inconnus... Il sait très bien que je tombe facilement amoureuse malgré tout ce que j'ai pu vivre, et que si un moment j'y finis, c'est que je voudrais plus. Et je me doute bien que ça ne doit pas être son cas.. Il me dit ensuite que ce n'étais pas son intention. J'hésite à prendre cela au sérieux, les mots peuvent mentir, mais pas le regard. Je verrai bien comment finis la soirée, mais une chose est sûre, je ferai tout pour ne pas y finir et être une fille de plus dans son lit. Une fille comme les autres...
J'ai l'impression qu'il est aussi embarrassé que moi, enfin ce n'est qu'une impression, c'est pour ça qu'aller danser nous fera du bien.

Je souris et l'entraine vers la piste de danse avant de me mettre à danser. Depuis qu'il est partie de New York, j'ai beaucoup dansé en boite de nuit, enfin pas en y allant avec des amis mais plutôt en y travaillant. C'est toujours dur d'adopter un style de danse parce que les musique sont très rythmé et qu'on ne peut pas faire de chorée ou quoi que ce soit. J'ai donc appris un nouveau style de danse que je reproduis aujourd'hui et tous les jours où je vais en boîte ou dans un bar. Je suis à l'aise c'est mon élément et on le sens bien. Mes chaussures à talons sont plutôt confortables, je peux donc danser pendant un petit moment avant qu'elle me fasse mal.
Malgré le fait que j'essaye de me concentrer sur mes pas de danse et à sur tout ce qui m'entoure, je repense toujours à ce qu'il s'est passé tout à l'heure. Je lève les yeux vers lui et je constate qu'il est aussi plongé dans ses pensées que moi... Mais dans quel sens..? Dans mon sens ou dans le sens qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire pour l'attirer dans mon lit ?
J'ai toujours pensé le connaître parfaitement, et c'était le cas, mais il s'est passé tellement de chose depuis notre séparation. Je ne le reconnais plus tellement et je ne comprends pas ce qu'il peut se passer dans sa tête à ce moment-là. Je n'ai pas le temps de penser plus qu'il sort de ses pensées pour me faire danser. Il me fait tourner plusieurs fois sur moi-même, ce qui me fait rire. Je continue de danser avec lui et je souris quand je vois qu'il incorpore quelques éléments de break dance dans sa danse. Je ne connais pas du tout ce style, je sais seulement le reconnaitre mais je ne me risquerai pas a essayer de le danser maintenant, je serai ridicule, mais ce sera à tester chez moi !
Il commence à me faire basculer en arrière je le regarde en souriant et il se stoppe net. Je le regarde étonné mais il ne bouge plus d'un pouce. Je commence à me demander ce qu'il lui arrive quand il semble sortir de ses pensées et me relève avant de me faire tourner sur moi-même, ne me laissant pas lui demandé ce qu'il se passe.
On continue à danser, chacun plonger dans ses pensée, moi à me poser des questions sur ce qu'il va advenir sur le futur. Et si je disais non, si il m'emmenait dans son lit et que je disais non.. Comment allait-il réagir ? Ce sera la fin de nos retrouvailles commencées quelques heures auparavant ? La fin d'une amitié commencé il y a bien des années et pourtant toujours aussi forte ? Se croiser tous les jours au lycée et s'éviter ? J'appréhende... Je ne saurai surement pas comment réagir..
Je sors de mes pensées alors qu'il se racle la gorge avant de lever les yeux vers moi. Il hésite un peu avant de me dire qu'il doit me dire quelque chose, je m'arrête de danser et le regarde.

"Oui ?"Demandais-je mi curieuse mi anxieuse.
Il continue en fragment avant de me dire qu'il croit qu'il va vomir. Il plaque alors ses deux mains sur sa bouche avant de partir en courant vers la sortie de la boîte. Je me sens bête et sors de la foule qui danse essayant moi aussi de trouver la sortie. S’il vomit, c'est qu'il a surement trop bu, tout ce temps ou je me suis posée des questions sur son comportement, à essayer de l'analyser alors qu'en fait il était juste bourré. Ou alors la foule l'avait étouffé, mais il en avait l'habitude non s’il allait tout le temps en boîte. Je trouve enfin la sortie et je le cherche du regard. Il n'a pas pu aller bien loin. Il y a plein de mec à moitié saoul qui ont surement été viré de la boîte après avoir foutu la merde dedans. Je marche un peu vers le parking avant de le voir tourné en rond, vraiment pas bien. Je l’entends finir une mélodie, impossible de reconnaitre ce que c'était j'étais trop loin. Ouais bon là il est complètement mort. Enfin vu la situation je pense qu'il n'est pas tout à fait lui-même. Je m'approche doucement de lui.

"Ty, ça va..?" Je le regarde, il est dos a moi et je ne parle pas trop fort pour ne pas le surprendre. Je sens son mal être même d'où je suis. Ne sachant pas quoi faire, je tente une plaisanterie, ne sachant pas ce que ça peut bien donner...

"On ne supporte plus l'alcool aussi bien qu'avant alors..?" Souriais-je.
fiche par BLUE IVY, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   Jeu 8 Mai - 18:47


Ash comme on se retrouve!
AVEC Ashley Jones

"J'irai le voir dès que possible promis ! Si c'était en décembre qu'il est sorti, ça ne m'étonne pas, tu connais mon père avec les traditions de Noël et tout le blabla... Dis donc fait gaffe le succès te monte à la tête !"
Je pouffais de rire. Le succès m'étais monté à la tête il y a des mois : j'avais eu une limousine, un garde du corps et j'avais dormi dans des hôtels super luxueux.
« Je te passerais le DVD si tu veux. J'en ai 5. »
« "Alors non, moi ce sera plutôt Girl, enfin normalement ! Moi aussi ! »
Je fronçais les sourcils, puis je réfléchis à sa remarque. Je pouffais une fois de plus de rire : « Mais non. J'ai un tic de parole : Oh Boy et je le dis tout le temps, n'importe quand, n'importe où et à n'importe qui. »
Elle était contente que nous soyons dans le même établissement. C'était déjà ça.
Puis, elle me confia qu'elle aimerait entrer dans les Cheers, le Music Club ou le Cooking Club.
« On serai dans le Music Club ensemble alors ? », me demanda Ashley en souriant. J'hochais la tête avant de dire : « Je fais de la guitare électrique ou acoustique. J'aurais pu faire de la Break Dance...Mais bon ! »
"Après je ne sais pas combien de temps ça prend et dans combien je peux aller !"
« Tu as droit à deux clubs je crois ou peut-être trois. Il faudra attendre qu'on accepte ton postulat. »

Je raconte ensuite ma vie qui a mal tournée, plus précisément le temps du gang. La blondinette reste bouche-bée, elle est surprise. Surtout pour ma fausse mort.
J'en ai fais des conneries !
C'est sûr qu'Ash doit être perdue entre le Ty bon garçon et le Ty Bad Boy.
En fait je suis un peu les deux aujourd'hui. Ça doit être l'hérédité de mes parents : le côté bad boy de mon père et le côté bien de ma mère.
"Eh beh... Il s'en passe des choses en quelques années..."
Je fais un sourire en coin avant de dire : «C'est surtout que j'ai fais énormément de bêtises surtout en 2013, en voulant tester des trucs ou en voulant me faire remarquer. Il y a aussi ma malchance légendaire qui joue dans tout ça. Mais le gang c'est du passé. J'ai voulu juste voir ce que c'était. Les drogues...J'essaie d'arrêter petit à petit. »
Ashley me demanda de lui montrer un jour mes tatouages. J'esquissais un sourire, puis ôtais ma veste en cuir. J'approchais mon bras de ses yeux et lui montrais mon tatouage d'un flingue sur l'avant bras. Je tournais mon bras pour lui faire voir ensuite le « X » sur mon coude. C'était une croix mais c'était une lettre aussi.
Mes doigts vinrent remonter la manche de mon t-shirt noir pour laisser apparaître une tête de lion de profil qui rugissait. Puis je levais mon bras pour qu'elle puisse lire la phrase : « No Sleep Until I'm Done. ». Je lui expliquais : « C'est en clin d’œil à New-York, la ville qui ne dors jamais. »
« Le reste de mes tatouages sont sur mon dos. Et j'en ai un à la cheville aussi. »
Je jetai un coup d’œil autour de moi. Je voulais bien lui montrer tous mes tatouages, mais j'allais une fois de plus me faire remarquer. Tant pis. Je me déchaussais le pied droit et lui montrais un cygne sur ma cheville. « Un cygne en l'honneur des Swan. ».
Je me demandais si c'était une bonne idée de lui montrer les autres, tout en remettant ma chaussette et ma chaussure à mon pied droit. J'avais déjà commencé, alors autant terminer, nan ?
J'ôtais mon haut noir puis me levais pour m'accroupir devant elle, dos tourné pour qu'elle puisse voir la fameuse marque du gang : le papillon noir sur mon omoplate gauche, la tête de mort en l'honneur des SM sous le papillon, et enfin une plume sur le bas de mon dos, symbole de liberté et un peu en clin d’œil à mes ancêtres les Sioux.
Je me relevais en lui disant : « Je pense en refaire d'autres. Mais je verrais bien. »
J'attrapais mon t-shirt avant de me rasseoir et le remis bien vite avant qu'une horde de filles m'envahisse rien que pour voir mes abdos. Je remis ma veste en cuir, puis levais un sourcil à Ashley, lui demandant son avis.
Je continuais de parler à Ashley Jones.

Je lui donnais mon avis sur les confréries qu'elle pourrait intégrer, et à ma grande surprise, c'était exactement celles-ci qu'elle voulait intégrer. «  J'espère en intégré un des deux, sinon je partirai en Lambda. ». Lambda...C'est un peu triste de finir chez les Lambdas alors qu'une confrérie, c'est tellement chouette : c'est un peu comme une famille. Moi, étant orphelin par deux fois, j'ai bien besoin d'une famille.
« Les gens changent tu sais. J'étais un peu trop sérieux à mon goût. » , fût ma phrase de conclusion.
« "Oui j'ai pu voir ça.. Il faut trouver le juste milieux ! », me fit Ashley Jones.
Elle avait raison. On verra bien, dans deux mois si je suis toujours aussi Bad boy.

Ashley m'informa, alors que j'étais prêt à lui commander deux verres, qu'elle avait assez bu pour la soirée et qu'elle plaisantait. Je me mis à rire à mon tour, comprenant que j'aurais pu acheter deux verres pour rien.


«Alors, tu ne devine pas ce que je n'ai pas eu le temps de te donner avant mon départ ? », murmurais-je d'une voix aguicheuse lorsque je m'étais approché de la jolie blonde. Elle me répondis de la même voix : "Je pense avoir une petite idée maintenant...". Je recule pour voir comment elle réagit. Elle ne semble pas troublée, au contraire. Alors je m'approche d'elle de nouveau et je fais exactement ce que j'ai fais à Alexandra Wayland le jour où on était allés en boîte : j'écarte ses cheveux en posant ma main sur sa joue. Mes yeux sont plongés dans les siens.
Cette fois, je ne reste pas là à me demander qu'elle sera sa réaction où si je vais me prendre une gifle, comme je l'avais fais avec Alex. Je fonce.
Pauvre Alex ! Elle ne sait pas ce qu'elle a raté !
Ce soir là je ne l'avais pas embrassé. J'avais reculé, gêné et j'avais décidé d'aller boire au bar. C'était juste un prétexte pour oublier ce que j'avais failli faire.

Mais là j'ai pas devant moi Alexandra Wayland, la Khi prodigieuse mystérieuse. J'ai devant moi Ashley Jones.
Alors je me penche sur la New-Yorkaise et l'embrasse doucement sur les lèvres.
Mon cœur bat à 100 à l'heure, mes oreilles doivent êtres rouges, je le sens. Cette fille n'est pas comme les autres filles. Y a un truc.
Ce soir est un peu comme le 17 Décembre 2013, où j'ai retrouvé mon ex Kendall et où je lui ai avoué mes sentiments qui étaient restés les mêmes depuis notre séparation à Sydney.
En fait, je ressens toujours des sentiments pour Ashley. La revoir c'était comme...un deuxième coup de foudre. Comme si on n'avaient jamais été séparés avant.
Oh Boy ! Ty....Dans quels beaux draps tu t'es mis ?

La main d'Ashley vient se poser doucement sur ma poitrine alors que je m'apprête à terminer notre baiser. Je rouvre les yeux doucement et recule un peu, mais les doigts de Mlle Jones rattrapent mon t-shirt. Alors je reste, un peu inquiet à l'idée de ce qu'elle va bien pouvoir me dire.
La jeune-fille me murmure : « Je ne suis pas n'importe qu'elle fille que tu drague dans les boîtes, moi je ne finirai pas dans ton lit... ».
Tu crois ?
«Ne t'en fais pas pour ça, ce n'était pas mon intention. »
Un jour....je t'aurais.
Pas pour un coup d'une nuit...non non. Je t'aurais comme une petite-amie. J'en fais le serment.
Un jour, je te dirais ce que je ressent pour toi. Et j'espère que tu sera la bonne. Il y a intérêt, parce que j'en ai assez de ne jamais trouver celle qu'il me faut. Soit la fille veut pas ou alors elle m'abandonne comme une vieille chaussette. Je ne veux pas revivre la même chose. Je perds toujours ceux que j'aime.

Tandis que je pense à ces mots, mes yeux sont plongés dans ceux d'Ashley et je lui parle avec le regard. Je suis sûr qu'elle a comprit.

Ashley pose sa main à plat sur mon torse avant de me pousser doucement.
Je baisse les yeux un instant, avant de passer ma main sur ma nuque et de la regarder. Mes yeux reviennent fixer mes pieds.
Oui j'avoue je suis embarrassé. Je ne sais plus quoi lui dire, ni faire. J'aimerais bien tout lui avouer d'un coup, mais...Elle me donnera peut-être un râteau...
Arrête tes conneries Ty ! Elle a partagé ce baiser, donc elle ressent sûrement la même chose que toi.

J'attendrais je crois...Pourquoi ce précipiter ? On vient à peine de se retrouver ! Un peu comme ça avait été avec Kendall d'ailleurs.

Je lui propose d'aller danser. Elle accepte, et m'attrape par le bras pour m'entraîner vers la piste de danse. REWIND ! C'est moi qui doit normalement l'entraîner vers la piste de danse en la tirant par la main.
Elle me copie en fait ! Wow !
Elle et moi, on a beaucoup de points communs je trouve.

Tout en arrivant au milieu des danseurs, je réfléchis. J'essaye de peser le pour et le contre. Dois-je lui avouer maintenant mes sentiments ou demain ?
Et si je gâchais une amitié ?


La musique qui frappe mes tympans me fait chasser mes questions. Je suis le roi de la piste de danse, en plus d'être le roi de la vitesse et le roi de la route, sans oublier le roi de l'adrénaline.
Je serre les lèvres en tournant la tête vers les spots.
Pourquoi l'ais-je donc embrassé ? Nan mais pourquoi j'avais fait ça ?! Qu'est-ce qui m'avait pris ?
Oublie ça mec et danse !

Je retourne la tête vers Ashley et je me concentre sur la musique. Je me mets alors à danser, oubliant tous mes problèmes.
Je glisse dans ma danse des éléments de break dance, avant de faire tourner Ashley sur elle même et de la ramener contre moi.
Pourquoi mon cœur bat-il aussi fort ?
Pourquoi cela m'arrive t-il ?
Je suis censé ne plus croire en l'amour avec tous mes malheurs.
Je suis heureux en jeu, malheureux en amour, alors pourquoi j'espère qu'il se passe un truc entre moi et Ash' ? Pourquoi elle me regarde comme ça d'ailleurs ?


Heu...
Je me rend compte que je suis resté immobile, telle une statue, alors qu'Ashley est penchée en arrière.

Je me reprend bien vite en la relevant avec ma main et en la faisant tourner sur elle même.
Nous enflammons bientôt la piste de danse. Je me déchaîne totalement, enfin presque, parce que je repense à Ashley Jones.
Sérieux Ty, t'a déjà quelqu'un dans ta vie, nan ? Et puis, et Alex alors ? Tu veux pas l'avoir un jour ?

Alexandra....Franchement, je pense que cette demoiselle a déjà son prince charmant.
Quand à Mimi, faudrait peut-être l'oublier. Enfin non...Ce n'est pas sympa de dire ça....

Sérieux, je sens au plus profond de moi qu'avec Ashley ça marchera.
Et Blue Hastings ? Jamie ?
Nan, je vais les oublier. Elles ne sont plus de mode...


Je me ronge les sangs...Disons que je danse en m'inquiétant. La première fois que ça m'arrive. J'hésite entre lui dire la vérité ou me taire.
J'ai l'impression d'être Bella dans Hésitation, sauf que là je n'hésite pas entre deux personnes, quoi que...
Mimi ou Ashley ?
Ashley ou Mimi ?

Pourquoi je l'appelle Mimi d'ailleurs ? Yurk ! C'est pas très joli.
Mimi ou Ash' ? Mimi ou Ash ?
Maintenant ou plus tard ?
OH BOY!


Je racle ma gorge, toussote même, puis murmure : « Hum... ».
Nan Ty. Pour une fois, écoute ta conscience : Ne dis RIEN !
Et si Ash était LA solution?!
C'est elle qu'il me faut.
Pas parce qu'elle est jolie comme une princesse, nan. Parce qu'elle est vraiment une fille en or. Elle est vraiment trop sympa, et au moins, elle n'a pas un caractère de cochon comme Kendall.

« Ash il faut que je te dise que... »
Bavard comme j'étais, je n'allais pas tenir ma langue.
La tension montait en moi.
Je sentais que j'allais exploser.
« Je crois que... »
Vite ! Invente un truc, dis n'importe quoi !
« ...que je vais vomir ! »
Je plaquais mes deux mains sur ma bouche et m'en allais en courrant.
Vite ! De l'air !
Je poussais la porte de sortie et me plaquais contre le mur.
Avec mon don d'acteur, Ashley n'y avait vu que du feu ! J'étais déjà mal en point avec ma tête de tristounet, ça avait encore plus marché.

Mes mains vinrent tirer sur mes cheveux, mes dents mordiller mes lèvres et mes pieds marcher.
Je me déplaçais en rond en réfléchissant sur mes sentiments.
Ce n'était tout de même pas possible.
Cinq ans de séparation, mais toujours les mêmes sentiments.
Pourquoi ça m'arrivait à moi ?
Qu'est-ce que j'ai fais pour mériter ça ?
Pourquoi l'amour refrappe t-il à ma porte ?
Pour me rendre une nouvelle fois malheureux ?

J'inspire et j'expire dix milles fois tout en passant 36000 fois ma main dans mes cheveux.
Calme toi Ty-Ty ! Calme toi ! Du calme !

Mon cœur cogne dans ma poitrine comme des tambours.
Et de mes lèvres sortent ce chant français: « C'est toi ma Reine. C'est toi, c'est toi, c'est toi que j'aime. ».
Oh Boy !
Si je chante...C'est que je l'aime vraiment.
Oh non ! C'est la catastrophe !
Oh Boy ! Je suis mort !



© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   Jeu 8 Mai - 9:03



Feat Ty N. Swan
Ash comme on se retrouve !



Il souris en acquiesçant quand je lui demande en riant si il est devenue un rebelle. A ce moment là, je ne pense pas vraiment qu'il est pu devenir quelqu'un de si différent. A vrais dire, je pensais qu'il me disait ça mais qu'il était resté comme à New York. Quand on quitte une personne on ne peut plus la voir changer, et quand on l'a retrouve on a l'impression qu'on l'a laissé hier et qu'elle est resté comme avant. Seulement c'est plus compliqué que ça, nous avons tout les deux changé. Lui peut être plus que moi.
Quand je lui demande si il a autant d'argent que ça il lève le yeux vers moi et me dis qu'il a tourné un film ! Tourné un film ?! Et je ne l'ai pas vu ?! L'intituler serai "Juste pour un champs de maïs". C'est bizarre que je ne l'ai pas vu, surtout que le cinéma, c'est mon truc ! Il l'aurai apparemment tourné en 2013 et il serai sortis en décembre. Ah la période des fête, c'est surement pour ça que je n'ai pas pu aller le voir. Dans ma famille Noël c'est sacré, du coup on reçoit toute la famille de mi décembre à mi janvier pour fêter ça et avant les préparatifs sont... Long et chiant disons... Il m'explique les grandes lignes de l'histoire et son rôle. Je le regarde en souriant quand il me dit qu'il a gagné des récompense grâce à ce film. Puis j'éclate de rire lorsqu'il me dit qu'il signe encore tout plein d'autographe aujourd'hui.

"J'irai le voir dès que possible promis ! Si c'était en décembre qu'il est sortis, ça ne m'étonne pas, tu connais mon père avec les traditions de Noël et tout le blabla... Dis dons fait gaffe le succès te monte à la tête !"Le taquinais-je en riant.
Je sais très bien... Enfin je savais du moins, que ce n'était pas le genre à étaler tout ce qu'il avait. Du moins je ne suis plus sûre de rien... D'un côté il a tellement changer, je le retrouve avec certaine manie, mais c'est tout. Je verrai bien, il n'a pas changé jusqu'à devenir son opposé.
Il a l'air aussi surpris et content que moi que nous nous retrouvions dans le même lycée. Il me tape dans la main puis j'éclate de rire à sa remarque.

"Alors non, moi ce sera plutôt Girl, enfin normalement ! Moi aussi !"
Il me demande dans quel club je compte m'inscrire. A vrais dire j'ai regardé ce qu'il proposait sur leur formulaire cet après midi sur la plage et pas mal m'interresserai. Je ne sais pas si il y en a un nombre limité mais ceux que j'aimerai serai principalement Chearleeders, Music Club et le Cooking club. Après le Pleasure Sigma me tenterai bien de temps en temps ou le SN's secret et le Roller dolls. Affaire à suivre, il faut que je garde du temps pour étudier et travailler, et puis pour dormir aussi, ca peut être pratique !

"J'aimerai surtout Chearleeders, Music club et Cooking Club ! Les premiers pour la danse et le dernier... Parce que ça avait l'air sympa !" Dis-je en riant. "On serai dans le Music Club ensemble alors ?" Demandais-je en souriant. "Après je ne sais pas combien de temps ça prend et dans combien je peux aller !"
Je m'assois en face de lui ensuite et il commence à me raconter un peu tout de ce qui s'est passé pendant ses années d'absence. Beaucoup de chose apparemment. Ce qui explique son changement. Il m'explique qu'un soir il est rentré dans un bar et qu'il y a rencontré un groupe de jeune, un gang, les Black Butterflies. Ils lui ont fait passé un test pour rentré dans leur gang qu'il a réussit haut la mains. Jusque là, rien d'alarmant. C'est après que j'ai commencé à ouvrir réellement les yeux sur ce qu'il peut se passer en seulement quelques années. Il m'explique qu'ils avait une tenue, un tatouage et un repère etc.. Qu'une seule fille était présente et que le chef était un chinois très méchant. Cette dernière phrase me tire un sourire. La suite moins. Il m'apprend qu'ils ont commencé à braquer des banques, qu'ils avaient des milliards de dollars. Qu'ils braquaient des gens ou n'importe quel magasin, dès qu'ils voulaient quelque chose. Malgré leur nombreuses "interventions" ils ne se sont jamais fait avoir par les flics.. Et heureusement parce qu'ils auraient passé le restant de leur jour en prison. Plus il parlait, plus mon cœur se serrait. C'est étrange de voir quelqu'un changer comme ça, ça fait mal au cœur quand on sait que nous on était bien au confort chez nous comme des enfants pourries gâtés par leur parents se plaignant pour le moindre petit bobo. Il me dit qu'il a finit par quitter leur gang parce que le chef voulait le tuer après qu'il lui est piquer sa copine. Il est resté fugitif un petit moment avant de dénoncer le chef du gang à la police. Il a ensuite organisé sa fausse mort.. Sa fausse quoi ? J'ouvre de grand yeux. Je sais que sa vie ressemble jusqu'à maintenant à un film d'action américain, mais à ce point là ! Il a donné toute sa richesse à un orphelinat avant d'adopter une petite fille qui ressemblait à Nessie dans Twilight. Là encore je reste sur les fesses. Je ne trouve rien à dire, je digère juste ses nouvelles les unes après les autres. Il répond un peu à la question que je me posais, c'est à dire si il était toujours.. Papa. Mais apparemment non, elle lui avait été retiré. D'un regard extérieur, je pense que c'est une bonne chose même si vous arracher un être que vous aimez est horrible. Il finit par me dire qu'après il est retourné avec ses potes qu'il avait rencontré avec le gang et qu'il a vécu dans la rue avant de cassé le gang et de faire bruler le repère... Avec un immeuble entier en prime. Il me dit que ces amis là lui manque car ils ont toujours été là pour lui. Je sais qu'en le regardant comme je le regarde, mes yeux sont remplis de compassion. Mais je sais aussi que quand on est dans une situation comme ça, on en veut pas ça à tendance à plutôt énervé. Mais je ne peux pas m'en empêcher. J'ai l'impression d'avoir deux personne devant moi, l'ancien et le nouveau Ty. Beaucoup d'idée se bouscule dans ma tête mais je n'es pas le temps de les analyser. Il me précise qu'il n'a jamais tuer quelqu'un. C'est déjà ça. Avec tout ce qu'il m'a dit je ne trouve rien à dire.

"Eh beh... Ils s'en passe des choses en quelques années..."
Oui c'est nul comme réponse je sais, mais je suis complètement pommé et je n'arrive rien à sortir de cohérent.
Le sujet continue sur le fait qu'il est été Junkie. Il m'explique qu'il a eu une coloc, celle qui l'a dépucelé. Enfin bref elle l'a initié à la drogue alors qu'il était en couple. C'était en mars. Ce moi de mars ?! Ca pour être ressent... Il a apparemment aimé ça. Oui j'avoue y avoir touché et avoir aimé. Mais pas de là à devenir Junkie, loin de là.
Il me dit que sa prétendante est partie en Espagne après qu'il l'est demandé en mariage de la plus belle manière qu'on puisse imaginer. Je lui fait un petit sourire quand il me demande si j'imagine. Je le perd immédiatement après quad il me dit que la nouvelle l'a dévasté et qu'il a sombré en dépression tout de suite après. Il a commencé à boire à se droguer et à fumer sans s'arrêter. Qu'il pleurait tout le temps et qu'il avait plusieurs fois essayé de se suicider. Je mord l'intérieur de la joue pour ne pas péter un plomb et le serrer dans mes bras le plus fort possible en éclatant en sanglot. Ce qu'il me dit me serre le cœur, je ne peux pas m'imaginer à sa place, et encore moins le perdre... Il me dit que des amis de son lycée l'ont aidé à s'en remettre et qu'il avait commencé à sortir en boîte tout les soirs et à ramener des filles dans son lit tout les soirs aussi. Enfin il ne le dit pas comme ça mais je me doute bien qu'ils n'ont pas finis la soirée à faire un scrabble.
Il finit en me disant qu'il a un peu arrêté depuis. Tant mieux... Et moi qui ne voulait pas le croire quand il me disait qu'il avait changer et qu'il était devenue un mauvais garçon. Pour le coup, maintenant je n'ai aucun de mal à le croire. Le Ty que j'ai connu à New York n'est plus le même. Mais j'espère pouvoir retrouver notre complicité et une part de ce qu'il a laissé à New York.

"Tant mieux alors.."Dis-je en tentant un sourire.
En repensant à ses huit tatouage, je souris, curieuse de voir ce qu'il a pu faire.

"Tu me montreras hein ?" Demandais-je en souriant.
Il me fait un beau sourire que je lui rend, il me dit qu'il me verrai bien chez les Eta ou les Alphas. Eta j'aimerai beaucoup, ce serai mon premier choix ! Si je me souviens bien les Alpha sont pour les gens qui pratique un art. Comme moi c'est la danse, j'espère pouvoir intégrer un des deux assez rapidement !

"Les deux sont dans mes choix ! J'espère en intégré un des deux, sinon je partirai en Lambda." Dis-je en souriant.
Quand je lui dis que ma famille aime faire fuir tout mes prétendants, je vois une lueur amusé et joueuse dans son regard. Ce qui me fait lever les yeux en ciels en riant. Ca sent la connerie ça ! Mais pour l'instant on va éviter, j'aimerai rester sur Miami et ne pas être rapatrié à New York par mon père parce que je m'intéresse plus au garçon qu'au cours. Même si ce serai pareil sur New York.
Quand je plaisante et lui dit que je l'ai connu plus sérieux, il me réplique que les gens change et qu'il se trouvait trop sérieux avant.

"Oui j'ai pu voir ça.. Il faut trouver le juste milieux !" Dis-je en souriant.
Je n'ai pas encore testé le nouveau Ty mais je suppose que si il finissait chaque soir avec une fille différente dans son lit, c'est qu'il était passé d'u extrême à l'autre. Ce que je peux comprendre avec ce qu'il lui était arrivé.
Il m'invite à danser, ce que j'accepte avec plaisir pour faire abstraction de toute ses nouvelles révélations. Quand je lui dit en riant qu'il aurait pu m'en proposer, j'éclate de nouveau de rire quand je vois il prend ça au sérieux. Je me lève et lui souris.

"Je plaisantais, j'ai compris j'ai assez bu pour la soirée !" Dis-je en lui faisant un clin d'œil.
Quand je lui demande ce qu'il a bien pu garder depuis tout ce temps, je parle avant de réfléchir. Après avoir dit ça, l'idée qu'il m'embrasse me traverse évidemment l'esprit. Parce que je me rappelle bien qu'avant qu'il parte, on avait pas vraiment eu le temps d'approfondir le côté "cœur" de notre relation. Mais n'étant pas encore habitué au nouveau Ty, cette idée traversa mon esprit sans s'arrêter. Parce que je ne penserai pas qu'il pourrait faire ça. La suite de la conversation par contre, m'indique que je n'ai peut être pas visé à côté car il me dit que ce n'est pas quelque chose dont il peut se débarrasser.

Il commence a rire et à s'approcher de moi, je ne sais pas si l'alcool y est pour quoi que ce soit, mais ça m'étonnerai. Il s'approche de plus en plus de moi pour me murmuré une question. Si je savais ce qu'il n'avait pas pu me donner avant mon départ. Je lui fis un léger sourire avant de lui répondre avec la même voix.

"Je pense avoir une petite idée maintenant..."
Il se recule surement pour pouvoir voir ma réaction, je ne me démonte pas, gardant un sourire amusé sur les lèvre et soutenant son regard. Je fais de mon mieux pour calmer mon pauvre petit cœur qui va finir par faire un arrêt cardiaque si il continue a battre aussi fort. Je suis aussi fière d'avoir réussi à contrôler mon embarras et à ne plus rougir. Enfin à ne plus non, mais beaucoup moins, et grâce à la pénombre de la boîte et à ses lumières coloré, je sais qu'il ne pourra pas le deviner. Il se rapproche de nouveau de moi en écartant une mèche de mon visage avant de déposé ses lèvres sur les miennes.
A vrai dire, ce baiser me fait plus plaisir de ce que je ne pourrais avouer. J'ai l'impression que ma tête explose et mon cœur bat à la chamade, ce que je m'efforce de cacher du mieux que je peux. A ce moment là j'ai l'impression d'être sur un petit nuage et de rêver. Avant qu'il rompe le baiser j'arrive à me reprendre Ok, Ashley, le Ty que t'a en face de toi n'est plus le jeune ado innocent. Aujourd'hui on a grandis et un baiser ne signifie pas plus que celui qu'il aurait pu faire à n'importe qu'elle fille dans cette boîte.
Je dépose délicatement ma main sur son torse et quand il rompt notre baiser, j'attrape doucement son tee shirt pour lui signifier de rester près, je lui murmure avec un sourire sur les lèvres.

"Je ne suis pas n'importe qu'elle fille que tu drague dans les boîtes, moi je ne finirai pas dans ton lit..."Murmurais-je en souriant.
Je repose ma mains à plat sur son torse pour le poussé un peu pour qu'il se recul, un sourire toujours amusé sur mes lèvres. Je n'y pense pas tout de suite mais après réflexion, je me demande si il me considère aussi comme l'une de ses conquêtes de bar ou de boîte. Si c'est le cas, ça me stopperai net dans le petit monde de licorne rose et de peluche qui venait de s'installer dans ma tête. On s'est connu avant qu'il devienne comme ça, et j'espère que je suis plus qu'une simple fille à ses yeux. Surtout avec mon caractère. Il le connait et je n'ai toujours pas changer sur ce point là. Je tombe toujours aussi facilement amoureuse. Donc il sait très bien qu'en faisant ça, même si je joue sur le fait que j'ai pu moi aussi changer, un truc se passera forcément dans ma tête.
Il passe sa mains sur sa nuque avant de me proposer d'aller danser une nouvelle fois. C'est un signe d'embarras ou je rêve ? Non je dois surement rêver. Je lui souris et hoche la tête.

"Bien sur !"
Je crois que cette proposition me sauve la vie, je vais pouvoir me défoulé et masqué l'effet de ce qui vient de se passé entre nous. Enfin sauf si il en reparle. Mais je ne vois pas ce qui pourrait ramener le sujet. Je lui souris avant de l'attraper pour partir vers la piste de danse déjà bondé de monde.
fiche par BLUE IVY, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   Mer 7 Mai - 22:00


Ash comme on se retrouve!
AVEC Ashley Jones

Ashley avait l'air d'être étonné que je sois un rebelle dans l'âme. Elle avait sans doute oublié mes 16 ans. C'était là où j'avais commencé à me rebeller, d'où mon voyage à NYC lors de deux ans sabbatiques.
"Ouh, Tyty se rebelle ?", me dit elle. Je fis un sourire en acquiesçant car c'était une évidence pour moi.
En tout cas, elle n'avait pas oublié que mon surnom était Ty-Ty, c'était déjà ça.
"T'a à ce point trop d'argent ?!", me demanda en riant la belle blondinette.
Je levais mes yeux vers elle un instant, réfléchissant un peu puis lui dis : « Oh que oui ! Je me suis enrichi avec mon film Juste Pour Un Champs De Maïs qui m'a rendu un peu célèbre. Je l'ai tourné en 2013 pendant les cours et c'est sorti en Décembre. Si tu l'a pas vu, va vite le voir. C'est un film d'action où je joue un fermier assoiffé de vengeance. Il y a toute une histoire à cause d'un champs de maïs brûlé. J'ai même gagné le trophée du meilleur acteur et du meilleur cascadeur. Les gens me demandent tout le temps des autographes, même encore aujourd'hui. »
ça va ? T'a pas trop les chevilles qui enflent ? Prévois de racheter des chaussures car elles vont exploser là !
J'avais en effet parlé de mon succès avec vantardise.

Lorsque je mentionnais Wynwood, Ash me dit : « Je viens de m'y inscrire, je suis passé ce matin au lycée remplir les dernier formulaire et faire des choix de confréries et de clubs ! »
« C'est vrai ?! Oh Boy ! Je suis trop...enfin je veux dire je suis très content que tu sois dans le même lycée que moi ! »
Je lui tapais dans la main. Oh Boy était un de mes tics de parole. Je suis de toute façons LE mec à tics.

« Tu compte t'inscrire dans quel club ? Moi je suis dans le CSS, le théatre et je compte m'inscrire dans le Music Dance Club. », demandais-je très curieux

Un mec part danser et laisse un siège vide qui me fait face.
Ashley s'y assoit. Je lui mentionne le gang et ma vie de drogué vite fait. Mais la demoiselle n'en revient pas : « Junkie ?! Non tu te fou de moi ?! Un gang ? C'est à dire ? ».
Je pousse un soupir puis lui explique : «Un soir je suis entré dans un bar et j'ai vu un groupe qui avait l'air cool. Je me suis approché d'eux, on a discuté et ils m'ont proposés d'entrer dans leur gang les Black Butterflies en faisant un test de Parkour. Je l'ai fait le lendemain et j'ai réussi haut la main. Je suis entré dans ce gang juste pour tester, voir ce que c'était.
C'était vraiment cool le gang. On avait une tenue rien qu'à nous, tout de noir. Tous les membres avaient un papillon noir tatoué quelque part sur le corps. J'en ai un sur l'omoplate. Il y avait une seule fille. Le chef était un chinois très méchant. On vivait dans un immeuble au 7ième étage : c'était notre Repère. On braquait des banques, on avait des millions, non des milliards. On braquait des gens aussi. Des fois la police nous poursuivaient mais on s'en tirait toujours. Je braquais même les confiseries pour des smarties. J'ai appris le parkour grâce aux BB. J'ai quitté le gang à un moment, car le chef voulait me tuer puisque je lui avait piqué sa copine qui me courrait après. J'ai été fugitif un moment. Et puis...j'ai dénoncé le chef à la police après l'avoir piégé, il a été arrêté, je suis retourné à Wynwood. Puis j'ai organisé ma fausse mort et mon enterrement dans le but de devenir meilleur mais ça a empiré. J'ai voulu repartir de zéro, et comme mes vrais parents étaient pauvres, j'ai donné toute ma richesse à un orphelinat. J'ai même adopté une petite fille, Madeleine. Elle ressemble à Nessie dans Twillight. Mais, elle m'a été retirée.
Je suis retourné dans le gang où on n'était plus que 6, ceux là c'étaient mes vrais amis en fait, pour subvenir à mes besoins et survivre. La vie dans la rue c'était pas du gâteau, et puis je dormais sur un horrible fauteuil qui me donnait mal au dos. Puis, on a décidé tous ensembles de casser le gang. On a brûlé le Repère, c'est à dire tout l'immeuble et tout le monde est parti dans des chemins différents. Ces amis là me manquent tu sais...ils ont été là pour moi lors de mes conneries ou dans mes difficultés et jamais je ne les oublierais. Et puis...j'ai réussi à avoir Kimberley Jones, la « copine » du chef
. »
Je fis un sourire en repensant à toute cette vie de gangster. Ça me manquait un peu. J'étais passé énormément à la télé, cagoulé et menaçant des gens avec une arme.
« Je n'ai jamais tué quelqu'un si ça peut te rassurer. », fis-je en tournant mes yeux vers mon auditrice.

Je poussais un autre soupir, puis je repris : « Junkie, c'est une autre histoire. Ma colloc' Alma Rodriguez, celle qui m'a dépucelé d'ailleurs, m'a initié un jour à la drogue alors que je sortais encore avec Kendall. C'était en Mars.
C'était trop géant. Enfin bref. Je me suis juré d'en reprendre rarement. Or, Kendall est partie en Espagne alors que je lui avait demandé en mariage le 14 Février en lui chantant une chanson de ma composition. T'imagine un peu le truc ?!!! J'ai PAS survécut, enfin je veux dire....Je suis tombé direct en dépression, surtout que...je n'avais plus AUCUNE nouvelles. Alors c'est là que je me droguais tout le temps, en plus de me saouler nuit et jour et de fumer du simple tabac. Je pleurais tout le temps, j'ai tenté de me suicider plusieurs fois...Des amis de Wynwood m'ont aidés, j'ai cassé avec Kendall par lettre, car j'avais reçu une lettre d'elle entre temps, et puis je suis devenu un vrai débauché. Tous les soirs en boîte, et tous les soirs une fille dans mes bras.
Voilà l'histoire.
Bon là, j'ai un peu arrêté depuis.
 »

Je m'arrêtais un instant, pensant aux conséquences de la drogue sur ma santé. En plus, j'avais en ce moment même dans ma poche du matos pour fumer de la bonne marijuana.


Quand j'avais parlé de mes 8 tatouages, je vis les yeux d' Ashley briller de curiosité. Elle aimerait bien les voirs, pas de problème. Le truc c'est qu'il faudrait que je sois saoul pour pouvoir enlever mes hauts sans que ce soit étrange. J'ai surtout fait énormément de tatouages sur mon dos.
Il y a déjà le flingue sur mon bras, le lion à l'épaule que je peux réussir à lui montrer. Pour le cygne sur ma cheville il faudrait que je me déchausse, mais pour le reste, il faudrait carrément que je me mette buste nu. Sauf qu'on est pas dans Twillight ici, je ne suis pas Jacob Black et qu'on est pas en privé ni au bord de la piscine.

"Pour les sorties t'a pas changé, tant mieux !" , ria Ashley. Ash était toujours souriante ou entrain de rire...Comme moi en fait, et ça faisait plaisir à voir.
« "Eh bien tu enlève les A en sport, enfin ça dépend lesquels et tu tombe sur mon dossier scolaire !Et pour la confrérie je ne sais pas encore pour moi ! On verra bien !"
Je lui fis un sourire de star spécial pub Colgate, puis je lui dis : « Je te vois bien chez les Eta ou les Alphas ! ».
Faut croire que j'ai du flair pour deviner les confréries des gens.
Je demandais ensuite à Ash si elle était toujours « célib » comme on dit. Elle me confirma que oui, et que son frère (et sa famille) faisai(en)t fuir presque tous les prétendants.
Mmh...j'aimerais bien essayer pour voir si je fuis moi aussi. Je n'ai pas froid aux yeux, je suis un mec courageux qui aime le risque et tenter tout et n'importe quoi.

Je lui avoue tout bas que je suis un peu un coureur, alors elle me sourit puis me taquine : «Petit Tyty est devenu un grand dragueur et un adepte des coup d'un soir ? Dis donc je t'ai connu plus sérieux ! ». J'éclate de rire.
« Les gens changent tu sais. J'étais un peu trop sérieux à mon goût. »
C'était bien vrai. En plus, quand elle m'avait connu, j'étais encore puceau, bien que j'étais déjà dragueur. Je me souviens que certaines filles ne voulaient pas que je les drague si c'était pour ne pas aller plus loin. A l'époque j'étais un innocent et un gars pointilleux. Or, maintenant je suis un peu...Rebelle à fond et testeur de tout.

J'invite Mlle Jones à danser. Elle accepte : « Avec plaisir ! ». Me voyant boire en égoïste mes boissons, elle me déclare en riant et en me poussant de façon amicale : « Dit t'aurais pu m'en proposer, mal élevé ! ». Je m'excuse et m’apprête à commander au barman deux verres de punch pour elle, lorsqu’elle se lève. Je comprend qu'elle avait dit ça juste pour plaisanter et qu'elle m'attend pour danser.
Je lui dis : «  Ah attend! Pendant que j'y pense....Il y a un truc que j'ai oublié de te donner avant de partir pour la France. »
Elle me regarde, intriguée. "Et tu l'a gardé autant de temps sur toi ?", me demande t-elle en souriant.
Je me lève, un sourire aux lèvres puis m'approche d'elle en disant : «Bien sûr. C'est pas quelque chose dont je peux m'en débarrasser. ». Je gloussais puis émis un petit rire devant son étonnement. Je vous ai déjà dit que je suis un petit filou ?

Je m'approchais encore plus d'Ash qui devait flipper à mort, puis lui murmurais dans l'oreille d'une voix aguicheuse- comme je sais si bien faire- : «Alors, tu ne devine pas ce que je n'ai pas eu le temps de te donner avant mon départ ? ».
Je recule un peu, un sourire espiègle sur les lèvres, les yeux brillants de malice.
Je fais un sourire montrant mes dents impeccablement blanches, puis je m'approchais d'Ashley de très près. Je posais ma main sur sa joue tout en écartant ses cheveux dorés et la regardait-non la contemplait- un instant avant de me pencher sur elle et de déposer sur ses lèvres un baiser dont elle n'est pas près d'oublier. C'était étrange car lorsque mes lèvres rejoignirent les siennes, je sentis comme de l’électricité en moi alors que des filles, j'en en ai embrassé une tonne, même certaines sans sentiments. Mais là c'était...waouw !

Je reculais puis passais ma main sur ma nuque en l'observant de mes yeux marrons, un sourire aux lèvres avant d'humecter celles-ci et de dire  de ma voix douce : « Alors, on va danser ? ».

Tiens, c'est la première fois que je ne m'excuse pas après un baiser. Ah, ça aussi c'est nouveau. Bon...
Je regrettais de ne pas l'avoir embrassé plus longtemps ni fougueusement, mais comme je ne savais pas qu'elle sera sa réaction, j'ai préféré faire un baiser mi furtif mi long.
Je raclais ma gorge en attendant qu'Ash me dise quelque chose, à moins qu'elle soit prête à avoir un arrêt cardiaque. J'étais à deux doigts de lui agiter la main devant le visage, comme me le faisait souvent une de mes amies, Alexandra Wayland.



© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   Mer 7 Mai - 19:49



Feat Ty N. Swan
Ash comme on se retrouve !



Je suis à la fois surprise et super contente. Mon compagnon de fête au début, puis ensuite un véritable amis sur qui j'avais pu compter. Le nombre de délire qu'on s'était tapé à New York ! C'était du n'importe quoi, et je ne changerai ça pour rien au monde. Il me sourit en hochant la tête quand je prononce son prénom. Quand je le prend dans mes bras et qu'il me serre, je sens qu'il à changé de parfum... Et qu'il a mis la dose. Ce qui me fait sourire encore plus. Tyty devenus homme fatale ? J'ai hâte de voir ça. J'éclate de rire quand il me prend la mains pour l'ôter de ses cheveux. Déjà à New York il n'aimait pas ça, et c'est pour ça que je me faisais un plaisir de le faire au minimum une fois par jour. Enfin quand on se voyait, ce qui n'était pas loin du quotas. Aujourd'hui, avec ses cheveux soigneusement coiffé avec du gel, je suppose qu'il déteste encore plus qu'avant. Je me fais donc un plaisir de faire passer sa coiffure de "faussement décoiffé" à "vraiment décoiffé" avec un sourire plus qu'amusé. Pourtant il se retient de toute remarque. Comme avant quoi. Moi j'ai le droit, mais pas tout le monde ! Je suis contente que ce point là n'est pas changé.
Il acquiesce et m'affirme que tout va bien, mais que malgré tout il a eu des hauts et des bas mais que ça malchance avait commencé à passer. Du peu qu'on en avait parlé... Parce que oui en un an, même si nous étions toujours ensemble, on a pas le temps de se raconter nos péripétie vécu pendant notre enfance. Du moins seulement en grande ligne. On préférait s'amuser et rigoler plutôt que de broyer du noir sur le passé. Bref, du peu que j'en avait entendu, la vie ne lui avait pas fait de cadeau. La mort de ses parents quand il était petit et son placement dans un orphelinat. J'en passe. La vie a longtemps été contre lui et ça me rassure un peu qu'il me dise que ce côté là commençait à être plus rare. Je préfère passé sur le sujet, nous sommes en boîte entouré de gens qui danse ris et... vomisse pour certain, et de musique à fond. Autant garder une attitude positive, surtout que maintenant qu'il est a Miami, nous allons pouvoir nous revoir et avoir d'autre occasion de parler de ça.

"Tant mieux alors !"
Je souris sincère, puis il me dit qu'il est devenue un mauvais garçon depuis le temps où nous étions à New York. C'est vrai que quelques années ont passés, j'ai changée comme lui a changé. Mais on ne change pas du tout au tout. Enfin j'espère. Je veux retrouver à peu près le même Ty de New York ! De toute façon vu son comportement, il n'a pas l'air d'avoir changer totalement. Je le retrouve bien sur certain point et on vient juste de commencer à parler. Après, chacun à une définition différente d'un mauvais garçon.

"Ouh, Tyty se rebelle ?"Lui demandais-je en riant.
Il rigole à ma remarque à propos de son billet de 200$ et me dis que l'argent lui brulerai les doigts. Quelque choses à du se passer, une nouvelle vocation ou je ne sais quoi. Le Ty que j'avais connu n'était pas dépensier et encore moins à ce point là. Même moi qui avait vécu dans le pur luxe grâce à mon père, je ne faisais jamais ça. Ou alors pas autant. Je pense que beaucoup de choses ses sont passé ou on changé depuis notre première rencontre. J'avais appris le rapport à l'argent et encore plus maintenant que j'étais sur Miami, mon père nous envoyait un chèque pour payer notre logement et la nourriture et les petites choses utiles de la vie, mais le reste, c'était de notre poche. Ce qui m'avait obligé à prendre un travail... Travail que j'aimais de plus en plus d'ailleurs, alliant deux choses que j'aimais faire : danser et aller m'amuser en discothèque. Bref, vous l'aurez compris quelques soirs par semaines je vais dans quelques boîtes ou bar et j'y danse. Cela me permettais de garder un bon niveau et d'en apprendre toujours un peu plus.

"T'a à ce point trop d'argent ?!" Demandais-je en riant.
Il lève les yeux vers moi semblant réfléchir. Cette rencontre n'était pas vraiment prévu et ça l'a surement autant surpris et "bouleversé" dans un sens que moi. C'était peut-être une nouvelle chance de reprendre le passé où nous l'avions arrêté, faire ce que l'on a pas eu le temps, recommencer nos fêtes, nos conneries et nos délires. Au fond, je sais que ce ne sera pas comme avant car nous avons tout les deux changé mais j'espère que ces retrouvailles ne seront pas éphémère. Pas comme à New York.
Ty n'a pas perdu son charme, il a toujours le même sourire d'un blanc éclatant et cette petite tête d'ange, même si d'après ses propos ça n'en n'est plus un. Il a raison sur le fait qu'il a changer vestimentairement. Je ne l'avais jamais vu, ou alors très peu, dans une veste en cuire. Et je ne sais pas, il dégage quelque chose de différent, mis à part son nouveau parfum ! Je ne manquerai pas de me moquer un peu de lui si il le remet plus tard, juste pour l'embêter !
Nous finissons tout les deux notre verre, puis je lui demande à mon tours ce qu'il est devenu. Il semble un peu tiré de ses pensées et réfléchit un petit moment avant de me répondre. Ce qui témoigne de la longueur de notre "coupure". Il m'explique qu'il est venue à Miami avec l'une de ses ex et qu'il a tout de suite aimé l'endroit. Tu m'étonne avec ce temps ces paysages et cette ambiance, on ne peut que aimer ! Il m'informe ensuite qu'il est inscrit à Winwood High School ! Le lycée où je me suis inscrite ce matin. Encore un point positif !

"Je viens de m'y inscrire, je suis passé ce matin au lycée remplir les dernier formulaire et faire des choix de confréries et de clubs !" Dis-je en souriant.
Cette nouvelle me fait vraiment plaisir, même si je savais qu'Olivia allait elle aussi revenir et intégrer ce lycée, j'aime avoir des têtes connues dans un nouveaux lycée. Histoire d'avoir quelques repères. Et puis être dans le même lycée nous offre plus de possibilité pour se voir !
Je remarque qu'un gars s'est lever de sa chaise pour aller danser avec son groupe de pote et j'en profite pour m'y asseoir en face de Ty. Il continue ensuite en me disant qu'il a eu beaucoup de mésaventure et d'expérience depuis New York. Il a fait partie d'un gang, est devenue junkie, fumeur et buveur. Eh bah ! Ca pour une surprise, j'ouvre de grands yeux, bon fumeur et buveur, d'accord, je n'ai pas grand chose à redire dessus. Mais junkie, ça c'est une surprise. Je n'aurai jamais pensée qu'il puisse un jour le devenir. Et faire partie d'un gang, c'st assez vague pour moi. Oui je suis la Newyorkaise issue d'une famille de riche et qui n'a jamais connue les véritables loi de la rue. Mais j'assume.

" Junkie ?! Non tu te fou de moi ?! Un gang ? C'est à dire ?" Le questionnais-je.
Il me dis ensuite avoir huit tatouage. Je suis curieuse de savoir ce qu'il a bien pu faire. Un tatouage , bien fait et avec une certaine signification, je trouve ça magnifique ! Il me dit être accros aux sorties, ça pour le coup ça change pas. On est toujours beaucoup sortie et à toute les fête possible et imaginable ! C'est ça qui m'avait attiré chez lui les premières fois où l'on s'est vu ! C'est qu'il ne dis jamais non à des sorties ou a des fêtes, c'est agréable d'avoir toujours quelqu'un pour faire la fête. Il en bosse pas en cours. Oui bon ça je vais évité de lui donner des leçons je ne bosse pas vraiment non plus ! Et je ne sais pas si un jour je m'y mettrai d'ailleurs ! Enfin si pour le bac ça peut être bien quand même... Il me dit aussi faire partie de la Sigma Mu à Wynwood, ce qui explique ces A en sports.

"Pour les sorties t'a pas changé, tant mieux !" Dis-je en riant. "Eh bien tu enlève les A en sport, enfin ça dépend lesquels et tu tombe sur mon dossier scolaire !"Répliquais-je en riant. "Et pour la confrérie je ne sais pas encore pour moi ! On verra bien !"
Une idée lui vient et il change un peu de visage. Reprenant son air dragueur qu'il a d'ailleurs bien travailler depuis notre dernière rencontre. Il me demande si je suis toujours célibataire. Je soupire en riant.

"Oui, mon frère se fait un plaisir de me pourrir la vie de ce côté là, il arrive à les faire fuir, c'est presque un don chez lui ! Enfin bon après avoir rencontré ma famille, ils fuient presque tous !"Lui répondis-je en riant.
Il commence à murmurer et je suis obligé de me rapprocher de lui pour arriver à entendre ce qu'il me dit. Il me demande de ne pas lui retourner la question car il est devenu un de ces coureurs de jupon. Je m'apprête à rire et à lui envoyer une taquinerie quand il réplique que ce n'est pas tout le temps. Je me recul un peu pour le regarder en souriant.

"Petit Tyty est devenu un grand dragueur et un adepte des coup d'un soir ? Dis donc je t'ai connu plus sérieux !" Le taquinais-je en riant pour lui signifier que ma réplique n'avais rien de méchant. Il regarde un peu derrière lui les gens danser puis me propose d'y aller aussi.

"Avec plaisir !"Dis-je en le regardant finir de boire toute ses boissons. "Dit t'aurais pu m'en proposer, mal élevé !" Dis-je en rigolant et en le poussant amicalement. Je commence à me lever quand il me demande d'attendre. Je le regarde un peu étonné et il me dit qu'il avait oublié de me donner un truc avant de partir en France. Je le regarde étonné.

"Et tu l'a gardé autant de temps sur toi ?"Demandais-je en souriant.
fiche par BLUE IVY, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   Mer 7 Mai - 17:45


Ash comme on se retrouve!
AVEC Ashley Jones

La blondinette se retourne lorsque je l'interpelle. Elle répond à mon check, puis me fait : « Ty ?! », surprise de me voir.
Je lui fais un sourire, puis hoche la tête. Elle me prend dans ses bras, alors je la serre en retour fort contre moi. Ça fait 5 ans que je ne l'avais pas revue. Que les années passent vite quand même !
Ashley me dit en riant : « "Ca va et toi ?! C'est clair ça fait un bail ! Bien sur que je me rappelle !
Elle m'ébourriffe les cheveux. Je prend sa main pour la lui ôter de mes cheveux. Don't touch my hair like that, c'est précieux!
J'adore mes cheveux (sans oublier mes muscles et mes abdos bien sûr) et je n'aime pas trop -nan en fait je déteste- quand on me décoiffe lorsque je me suis appliqué à les coiffer. Il peut m'arriver d'aimer ça, surtout si mes cheveux sont au naturel, mais quand c'est gélifié, je déteste ! Même quand la pluie touche mes cheveux, je déteste ça !
Mais comme c'est Ashley, ça passe. Pareil pour Mikah.

J’acquiesce : « Oui ça va. J'ai eu des hauts et des bas mais là ma malchance a baissé. ».
Tout le monde sait qu'il ne m'arrive que des malheurs depuis mes deux ans : l'accident qui a tué mes vrais parents dont je suis le seul survivant, l'orphelinat, mes deux râteaux à Miami, la mort de mes parents adoptifs, mes problèmes avec les Pi Sigma, l'accident avec Sasha, quand j'ai été viré des PS, le gang, quand Kendall m'a quitté et s'est barrée en Espagne, ma dépression à cause de ça, l'engueulade dans les Everglades...
Et ça, ce ne sont que les principaux, car tous les jours, il m'arrive quelque chose de mauvais.

«  Oui je sais, j'ai énormément changé mais...Je suis Ty. Ty Wolf. Enfin Swan...Tu me connaissais sous le nom de Wolf avant à cause de mon adoption, mais j'ai repris le nom de mes parents depuis et...c'est une longue histoire. »
« Mais non t'a pas tant changer que ça, enfin le style oui, mais t'a la même tête ! »
« Ah si tu savais comme je suis devenu...un mauvais garçon, tu ne dirais pas ça ! », répondis-je en secouant la tête.
Elle ignorait le gang et la vie de débauche que j'avais eu après ma dépression lorsque Kendall m'avait quitté...

Je paie le barman en balançant sur le comptoir plein de fric. 200 $. Ce barman a reçu un énorme cadeau de ma part. C'est comme la fois où j'ai donné comme pourboire 80 $ à une serveuse de glace.
"Crâneur ! Alors on balance l'argent par les fenêtre maintenant ?!"
J'émets un petit rire puis je fais : « Faut croire que l'argent me brûle les doigts. »
Il est loin le temps où j'étais pauvre après l'organisation de ma fausse de mort et où j'étais obligé de retourner dans le gang pour voler les vieilles dames et les supermarchés pour survivre.
J'avais rapidement rempli mon compte de Swan en gagnant aux jeux à Las Vegas et en travaillant comme apprenti garagiste puis enfin, animateur Radio. D'ailleurs, qu'est-ce que je fais ICI au lieu d'animer mon émission Love, Fun & Party ???? ça fait longtemps que je n'ai pas fait mon émission. Un mois ou deux ! Je devrais m'y remettre. Les auditeurs aimaient bien Ty-Ty qui les conseillent de s'amuser. Cece me manque aussi !
Demain soir, promis, je retourne bosser !

Tout en pensant à mon boulot, je bois mon verre. Ash boit sa boisson aussi.
Elle m'a drôlement manqué. Ashley Jones c'est une amie. Enfin...plus qu'une amie...enfin...c'est compliqué. On s'est rencontrés à une soirée à NYC, en 201, lorsque je recherchais des infos sur ma mère Amérindienne et mon père Américain et que je profitais pendant un an de ma ville natale. Ah New York ! Cette ville qui ne dors jamais me manque tellement !
Nous nous sommes donc rencontrés à une soirée, je la draguais même alors que nous étions des potes...Je me souviens, on était souvent ensembles autour d'une pizza ou en soirée, dans Central Park entrain de bavarder...
Et puis je m'étais rendu compte que j'avais des sentiments pour elle. Je voulais tenter ma chance, mais hélas, je devais partir à Paris durant l'été, et nous nous sommes perdus de vues.

Et puis la revoilà. On aurait dit un peu la même histoire avec Kendall Ciara Cruz...Enfin bref.

Ça faisait plaisir de la revoir. Elle est toujours aussi jolie.

La jeune fille me tire de mes souvenirs et de mes pensées : « "J'ai déménagé, le mauvais temps de New York et ma famille complètement malade me rendais folle ! Et bien je suis devenue ce que je deviens aujourd'hui ! Et toi alors ? Qu'est ce que tu fais ici ?! ». Elle a répondu à ma question.
« Moi ? Oh...hum... »
Qu'est-ce que je faisais à Miami ? He bien c'était simple : ayant fugué de la maison des Wolf, mes parents adoptifs à Sydney, après avoir appris la vérité (c'est à dire mon adoption), j'étais allé enquêter chez les Amérindiens dans la réserve pour voir les Yellow, la famille de Mélissa Tala Yellow Swan ma mère puis chez les Swan pour en savoir plus sur mon alcoolique de père Kévin Noah Swan, le FAUTIF de l'accident.
Après, j'étais parti à Paris pendant l'été durant deux mois, j'étais ensuite allé à Los Angeles , puis j'étais retourné à NY et j'étais parti à Miami avec Chloé Weavers. J'avais informé les Wolf où je me trouvais, puis j'avais demandé à rester à Miami car le coin me plaisait bien. Mes parents (et Chloé) me recommandèrent Wynwood High School et m'inscrivirent en 2013.

« He bien, je suis venu ici avec une de mes ex qui m'a fait découvrir Miami. J'ai tout de suite aimé l'endroit et j'ai demandé à mes parents adoptifs si je pouvait rester. Ils ont acceptés et m'ont inscris à Wynwood High School. Tu y est aussi ? »

Je supposais que la blondinette se trouvait dans le même établissement que moi. Elle avait 17 ans si je comptais bien depuis que nous étions perdus de vue. Et moi 19...Bien que j'avais fêté mes 20 ans en avance cette année même.
« J'ai eu beaucoup de mésaventures et d'expériences, je suis même tombé dans un gang, je suis devenu un junkie, un fumeur et je bois plus que mes 16 ans.
J'ai 8 tatouages, je suis accro aux sorties et je suis toujours "adrénaliné". Je ne bosse pas en cours sauf en sport ou j'ai des A. Je fais partie des Sigma Mu à Wynwood.
 ».

Soudain, je me demandais si mon amie d'antan était toujours célibataire. Moi je préférais me taire sur le sujet qui était sensible ou la reformuler.
« Au fait tu es toujours célibataire ? »
Je raclais ma gorge avant de murmurer : «Me retourne pas la question. Moi je suis une sorte de coureur. ». Je m'empressais d'ajouter : « Mais ce n'est pas tout le temps. ».

Je jetais un œil par dessus mon épaule vers les danseurs. "Tu veux danser?" Puis je bu mes autres verres.
« Ah attend! Pendant que j'y pense....Il y a un truc que j'ai oublié de te donner avant de partir pour la France. », fis-je en posant le dernier verre en tournant la tête vers Chloé.



© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   Mar 6 Mai - 22:07



Ash comme on se retrouve !
feat Ty N. Swan


Je suis arrivée sur Miami il y a deux jours. J'ai vite pu remarquer qu'ici le beau temps ne manque pas. Plus qu'a New York en tout cas. Avec toute cette pollution, les ciels bleu comme ça ne sont pas présent tout les jours. J'en est profité pour commencer mon bronzage. J'ai donc passer les deux jours dernier à la plage, à me prélasser au bord de l'eau. Plage, soleil, mer, paysage idyllique, enfin bref, je me demande bien pourquoi je ne suis pas venue à Miami plutôt. J'ai ressortis tout mes bikinis de toutes les couleurs. Il faut dire que j'en est un sacret paquet, mais évidemment, je n'ai pas tout de suite trouvé THE ONE. Je suis donc vite fait aller faire les boutiques pour en trouver trois ou quatre nouveaux. C'est un investissement long terme non ? Vu le temps qu'il fait ici c'est comme ça que je le considère. J'ai bien sur acheté le "bikinis bronzage" c'est à dire celui de base avec le moins de tissus possible. Bah oui, pour avoir un bronzage presque uniforme sans aller sur des plages nudistes, il faut bien prendre la chose la plus petite. Ce qui plait beaucoup à la gente masculine d'ailleurs. Et puis soyons honnête, le plaisir des yeux y est aussi à la plage avec tout ces beaux mec, tellement bien fait. J'ai d'ailleurs fait quelques rencontre intéressante pour de nouvelle fête à venir. Affaire à suivre. En plus je dois dire que ces deux dernier jours ont payés. Je suis arrivé blanche et je repars sur de bonne base avec un début de bronzage. J'aurai surement le temps de le continuer plus tard. En plus, il faut bien que je m'inscrive dans cette nouvelle école et que je prenne le trimestre en cours. En tout cas, c'est décidé, les révisions ce sera à la plage.

Hier j'ai donc du aller à mon nouveau lycée pour récupéré tout les documents pour finaliser mon inscription. Ce n'est pas mon premier jour mais malgré tout il faut donner bonne impression. J'ai donc lycée mes cheveux partiellement pour donner un effet mis coiffé. Je me suis mis une légère touche de gloss pour faire briller mes lèvres et j'ai, comme toujours, noircis mes yeux avec du crayon noir pour en refaire sortir leur bleu. Quelque chose de léger, bien sur, pour ne pas ressembler à un pot de peinture. Après avoir passé une bonne heure à essayer différente tenue, principalement des robes et des jupes, bien évidemment. Je me suis décidé pour une mini jupe noire collante avec un haut gris un peu plus lâche, sans faire sac. Le teeshirt étant unis, j'ai rajouté un collier mêlant le noir, le doré et le violet pour une touche de couleur. J'ai ensuite mis mes boucles d'oreilles préférés, enfin une de mes préférés. Elles sont très longues avec divers accessoires comme des plumes ou des perles. Je finis ma tenue avec quelques bracelets or et une bague de la même couleur. Maintenant il ne manque plus que le meilleurs, les chaussures. J'opte pour des haut talon, comme toujours, noire et blanche avec une fine lanière entourant ma cheville pour que la chaussure soit plus confortable. Je suis enfin prête et prend mon sac à mains, y met quelques stylos et les papier d'inscriptions et sors de chez moi en vitesse.

Arrivé la bas, je traverse la cours remplis d'élève puis me dirige directement dans le bureau du proviseur. Je regarde ma montre, 8 heures 10, j'ai du retard, évidemment. Je toque donc en m'excusant du retard et commence une longue série de questionnaire et document à remplir. Le proviseur me pose différente question sur le programme que j'ai fait, mon niveau, mes notes, mon orientation, me fait un speach sur les différents clubs et associations... A vrai dire, seulement ce dernier m'a intéressé, différent club ou association ont l'air vraiment très sympa. Comme les Chearleeders ou d'autre. A vrai dire celui là m'a marqué ainsi qu'un autre sur la mode. De toute façon il m'a donné un tableau récapitulatif pour m'aider à m'en souvenir. Je regarderai ça plus tard. Il continue son explication et en vient au fait qu'il y a différente confrérie et que je devrais en choisir une, et si aucune ne me plaisais, je partirai dans une appelé Lambda, où vont les élèves qui n'en intègre aucune. A vrais dire, à parti et Êta Iota, aucune ne m'intéresse vraiment. Je donnerai ma candidature au plus vite, sinon je préfère encore aller dans la confrérie Lambda. Il continue de parler et de me faire signer des papiers pendant quelques longues heures. Le temps passe puis il finit par me donner tout les papiers et me dire des les étudier pour lui faire parvenir mes choix finaux. Je le remercie et lui souris avant de passer la porte en lui disant au revoir. Je repars donc le sac bien remplis de tout ses papiers.

La journée passe et après avoir pris un rapide déjeuné chez moi je suis allée lire les dossiers et les descriptions des différents club du lycée à la plage. Encore une belle journée alors autant en profiter. J'alterne donc entre sieste de bronzage et "étude". Vers 18 heures, je reçois un texto d'un mec que j'ai rencontré hier sur la plage me proposant d'aller boire un verre avec lui ce soir. Je lui envoie donc une réponse positive et me lève pour rassembler mes affaires. Je repars chez moi en vitesse pour me changer.

Première fête de Miami, il faut mettre le paquet ! Je commence donc à lisser totalement mes cheveux, les laissant retombé sur mes épaules sans les attachés. Je sors différente tenue de mon armoire, une bonne dizaine de robe de toute les couleurs. Je passe, comme toujours, une bonne heure sur l'essayage de ces différentes robes et finis par opter pour une courte robe noire à dentelle près du corps recouvrant mes épaules et la moitié de mes bras. Avec ce genre de robe, je ne porte pas de collier mais adopte des créoles en or assez simple mais classe. Je met deux trois bracelets, toujours en or et finis avec une bague argent/or. J'ouvre mon placard à chaussures et cherche la paire parfaite. Je tombe sur de magnifique escarpins or et noir. Parfait pour ma tenue. Je les chausse donc avant de faire quelques allés retour dans ma chambre pour être sûr que la taille me va toujours. Parfait. Ma tenue se finit par une pochette or, simple où je pourrai ranger mon maquillage, portable et argent. Je commence ensuite rapidement mon maquillage avec une base de fond de teint et un peu de blush sur les pommettes. Je me met un gloss un peu rose et un trait de crayon sous les yeux. Je commence à faire un fard à paupière dégradé du noir, près de l'œil, au argenté puis au blanc sous le sourcil. Je fait quelques dernière retouches et tout est près. Me voilà partie pour une soirée qui risque d'être mouvementé.

J'entend le klaxonne d'une voiture en bas de chez moi. Je me doute bien que c'est Stan qui vient me chercher pour partir à al boite de nuit. Je me dépêche donc de descendre avant de faire un petit un petit tour devant le miroir pour être sûr que tout va bien et réajuster mes mèches. Parfait. Je descend, dis bonjour à Stan et monte dans sa voiture. Il démarre et nous arrivons rapidement. Nous sortons et rentrons dans la boîte très peu de temps après grâce à sa carte de VIP. Nous commençons à danser et à boire. Rapidement, il trouve quelques amis à lui et l'ambiance devient de plus en plus sympa. Je fait en sorte de me faire offrir quelques verres. Même si j'ai de l'argent, c'est toujours plus valorisant de se faire inviter. Je ne saurai pas dire le temps qui passe, peu importe tout le monde danse et les fou rire se font de plus en plus présent.

On se rapproche un peu du bar, Stan m'offre un verre de tequila que je bois cul sec avec lui en riant. Malgré la musique, j'entend qu'on prononce mon prénom et mon nom. Au début j'ai l'impression que je rêve, sûrement un petit coup de l'alcool puis je me retourne vers la personne qui m'a appelé. Je connais cette voix, mais je n'arrive pas à la remettre. Je lève les yeux vers lui et reconnait Ty, un ancien amis de New York resté seulement un ans là bas. Je lui offre un grand sourire qu'il me retourne avant de me faire un check.

"Ty ?!"
Je m'approche de lui et le prend dans mes bras. Ca fait longtemps que je ne l'avais pas vu et je ne m'attendais pas à le voir ici ! Sa présence me fait très plaisir et nous entamons une discussion.

"Ca va et toi ?! C'est clair ça fait un baille ! Bien sur que je me rappelle !" Dis-je en riant.
Je lui ébouriffe ses cheveux soigneusement coiffé, je sais que ça l'a toujours énervé, mais c'est comme ça je peux pas m'en empêcher.

"Mais non t'a pas tant changer que ça, enfin le style oui, mais t'a la même tête !" Répliquais-je en riant. Il se tourne ensuite vers le barman lui ramenant 4 verres et lui donne un billet de 200 dollars en lui disant de garder la monnaie. Je ris avant de lui répliquer :

"Crâneur ! Alors on balance l'argent par les fenêtre maintenant ?!"
Il boit son verre d'un trait et je fais de même avec le reste de ma tequila.

"J'ai déménagé, le mauvais temps de New York et ma famille complètement malade me rendais folle ! Et bien je suis devenue ce que je deviens aujourd'hui ! Et toi alors ? Qu'est ce que tu fais ici ?! " Dis-je en riant ne trouvant pas quoi d'autre à répondre sans me lancer dans un grand monologue.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   Mar 6 Mai - 20:23


Ash comme on se retrouve!
AVEC Ashley Jones

Un jeune-homme vêtu d'un jogging Adidas et d'un sweat bleu marine, chaussé de baskets Puma, est assis au fond de la classe, la main posée sous sa joue, le stylo entre ses doigts et attend désespérément que la sonnerie sonne. Il porte un écarteur noir à son oreille droite, une chaîne à son cou, son collier JTM, le collier australien, des bracelets cloutés, noirs et des chaînettes à ses poignets Ses yeux bruns fixent son cahier où des dessins de loups et de motos envahissent les quelques notes qu'il a réussit à prendre. Il est brun, sa peau est bronzée, il a une fine moustache et une barbe . Il sent le Dolce and Gabanna. Bon il aurait pu mettre autre chose quand même comme du Axe, par exemple. Ses cheveux sont lisses, mais coiffés avec du gel aujourd'hui. Pas au naturel. Ils sont noirs, très noirs, longs (enfin pas long comme une fille non plus hein) mais plus longs que d'habitude et sont coiffés avec du gel. Il ébouriffe ses cheveux. Ceux-ci sont été sculptés finement avec soin et...
STOP !
Je sais que ma coiffure est vraiment en mode « loup mal léché ».
En fait je regarde mon reflet depuis 30 minutes par la fenêtre au lieu de suivre le cours parce que ce cours me saoule un max.
Je projette de sortir ce soir parce que sérieux, ça me manque un peu. Ça fait longtemps que je n'ai pas fait la fête, depuis que je suis rentré des Everglades. En plus, j'ai appris une nouvelle qui m'a fait un choc : la Voice a tout révélé dans le Wynwood Times à mon sujet. Je l'ai lu, en plus ! Ça y est ! Tout le monde LE SAIT ! Tout le monde SAIT mon secret. C'est THE catastrophe.
Mais I don't Care, comme dirait la chanson.
Pour l'instant.

Alors que je suis plongé dans la peur de l'impact qu'aura ce secret, la sonnerie retentit enfin. Je me lève d'un bond et commence à ranger mes affaires.
Mais la prof me crie de me rasseoir pour noter les devoirs. Je grommelle des gros mots en sortant mon agenda pour écrire les exercices et la composition à rendre pour la semaine prochaine, puis, une fois les souhaits de la prof exaucés, je me précipite vers la sortie de la salle. Une fois dans les couloirs, j’accélère ma vitesse pour aller dans le bâtiment de ma confrérie, les Sigma Mu, dans la chambre numéro 5 que je partage avec Alma.

Je jette mon sac à dos noir sur mon lit qui est -Oh miracle- fait, puis j'ouvre tous les tiroirs de ma commode. Je me débarrasse de tous mes bijoux, puis je cherche des vêtements convenables pour aller en soirée. Je ne veux pas aujourd'hui m'habiller en gentil garçon classe.

Après avoir perdu du temps à trouver un look bien -c'est à dire une heure et demie-, je filais raser un peu ma barbe, me doucher et m'habillais avant de poser à l'envers sur mes cheveux gélifiés, ma casquette de NY.
Cette casquette, je l'avais depuis 5 ans. Je la mettais très souvent. Je faisais d'ailleurs une collection de casquettes, mais mes préférées étaient celle de NY et celle de Red Bull. Aujourd'hui j'ai plutôt la véritable âme d'un rebelle, alors ce sera une veste en cuir avec...un t-shirt noir, pantalon noir, des chaussures noires.
Pas de bijou.
Je laisse donc à contre cœur le collier JTM dans le tiroir, bien caché avec d'autres colliers, même ceux Amérindiens.

Je me parfumais au taquet avec Axe, puis j'attrapais mon trousseau de clé et mon paquet de cigarette, mon briquet, mes feuilles et de la marijuana.
J'avais pourtant pris la résolution de ne plus fumer, mais ce soir je voulais m'éclater, m'amuser et oublier tout le reste.

Tout en marchant vers le parking, je me demandais si je prenais ma voiture de sport luxueuse grise de la marque Fisker Karma ou ma moto noire au moteur puissant.
Moto ou voiture ? Je réfléchissais un instant, alors que j'étais presque devant mes véhicules.
Les filles adorent les motos, mais une voiture trop la classe c'est bien aussi...

Fisker Karma!
Bon...ça faisait pas trop rebelle. Tant pis ! Demain soir, j'irais en boîte à moto.

Fonçant à toute allure sur la route en direction de Miami Vice, j'écoutais Radio Miami à fond. Il y avait Neons Lights de Demi Lovato, un de mes tubes préférés.
Il faisait noir, il n'y avait pas un seul nuage. C'était cool.
Je comptais bien m'amuser et draguer les demoiselles car je suis un petit filou, un petit vicieux, un petit...Bon, vous avez compris.
Il est loin le Ty modèle, le Ty innocent. Je me rappelle quand j'étais enfant, comme j'étais tout mignon, sage et obéissant. Même quand j'avais 16 ans, je n'étais pas aussi...rebelle, vicieux, Bad Boy. A cette époque, je ne m'imaginais même pas tatoué ni non puceau. Mais je draguais énormément, faisait la fiesta chez moi quand mes parents adoptifs étaient au boulot au commissariat ou en déplacement, et ça, c'était mortel. Enfin bref...C'est le passé.

Maintenant, c'est le 06 Mai et je compte m'éclater.
Après avoir doublé et enfreint le code de la route trois fois, je me garais puis marchais un peu jusqu'à la discothèque.
En attendant que la file d'attente se rapetisse, je surfais sur internet un instant avec mon Iphone noir qui était casi-neuf puisque je l'avais acheté il y a un mois, afin de remplacer celui qui avait été bousillé avec l'eau de mer.
Je doublais quelques personnes néanmoins, trouvant le temps long.
On me fit entrer enfin et je sentis une bouffée de cigarettes, d'alcool et de bonne humeur.
Les spots m’hypnotisaient, la musique m'appelait et le bar me disait : « Viens Ty, viens boire des bonnes boissons : vodkas, bière, punch, ...tout y est. ». Je me rendis direct au bar où il y avait une brunette qui était trop canon. Je la draguais sans succès -elle devait venir pour la première fois- puis l'invitais à danser et nous partîmes sur la piste de danse....où je l’impressionnais évidemment, car j'avais encore une fois introduit des éléments de Break Dance.

Je retournais au bar, laissant la brunette aux bras d'un mec paumé à lunettes, pour commander des boissons et surtout chercher une proie à me mettre sous la dent, car à chaque sortie, une fille dans mon lit. Ah ça rime, tiens.
Bref.
« Barman, deux punch, une bière et une vodka ! »
Me saouler n'est pas trop une bonne idée. Enfin bon, j''ai juste commandé 4 verres. Ce n'est pas 6. Au bout de 6 verres, hop je suis déjà saoul.

Une demoiselle blonde arrive près de moi au bar. Je me retourne pour l’observer. Oh Mama Mia, elle est trop sexy ! On aurait dit Ashley Benson ou mon ex Chloé Weavers, mais en mille fois mieux...

Je fronce les sourcils. Plus je regarde la jeune-fille, plus je me dit que je la connais...Ce n'est pas Chloé, elle m'aurait déjà lancé une pique...C'est quelqu'un que je connais...C'est...C'est...Réfléchis Ty-Ty, où as tu vu cette demoiselle ?
Oh je sais !
2010, New-York, Soirée... Amis...Ashley...Ashley.... Jones ! Jones comme Kimberley Jones !

« Ashley Jones ?! », fis-je avec un sourire.
La miss se retourne, alors je lui fais un check et lui dit : « Heeeey comment tu va ? Ça fait longtemps ! Tu te rappelle pas de moi ? Oui je sais, j'ai énormément changé mais...Je suis Ty. Ty Wolf. Enfin Swan...Tu me connaissais sous le nom de Wolf avant à cause de mon adoption, mais j'ai repris le nom de mes parents depuis et...c'est une longue histoire. »
Oui je sais. Je le reconnais : je suis très bavard, et quand j'enchaîne, on m'arrête difficilement !

Je fis une pause pour lui permettre de se remettre de toute ma tirade. Le barman pose mes quatre boissons sur le comptoir.
« Ah c'est pas trop tôt ! C'est combien ? Non attendez je m'en fiche...Tenez : 200$, c'est cadeau ! »
Je jette les billets sur le comptoir, que le barman-comme tous les barmans que je paie- s'empresse de ramasser. Je ne paye jamais le vrai prix, je surpaye les barmans. C'est comme ça. Je ne suis déjà pas doué en calcul mais en plus je suis un peu je-m'en-foutiste sur l'argent. Je suis riche, je gagne régulièrement au loto, j'ai fais un film Juste Pour Un Champs de Maïs, mes potes de mon ex-gang m'envoient des fois du fric, je bosse comme animateur à la Radio, alors, bon, je dépense sans compter.

Je pris mon verre de punch que je bu d'un trait avant de demander à Ashley : « Alors Ash, que fais-tu ici à Miami? Que le monde est petit! Et surtout, qu'est-ce que tu es devenu après tout ce temps ? ».
Je prend mon verre de Vodka que je bois à petites gorgées cette fois en attendant sa réponse, tout en la regardant de mes yeux bruns noisettes aux éclats multi-colorés à cause des spots.


© EKKINOX



Code reponse de Ty:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Comme on se retrouve - with Ley' ♥
» Comme on se retrouve Mister Akane [Soma]
» Comme on se retrouve ! Connard. ▬ Akemi & Alexi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: