AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 C'est pas parce que t'as un an de plus que je vais te regarder, gamine ♥ [Clara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: C'est pas parce que t'as un an de plus que je vais te regarder, gamine ♥ [Clara]   Lun 5 Mai - 13:43

5 mai 2014, quelque part dans un endroit éloigné du centre de Miami

La semaine venait tout juste de recommencer et j'avais l'impression d'être déjà fatigué. Je dormais mal et je me réveillais encore moins reposé qu'en me couchant. Je ne savais pas pourquoi mais je faisais des cauchemars presque toutes les nuits. Je voyais la guerre, les bombes, les morts, l'horreur. J'étais parti de mon pays pour échapper à ça et je peinais à croire que Zen était retourné dans le sien alors qu'elle était en sécurité ici. Bien sûr, je ne l'aimais pas comme un homme aimait sa fiancée, mais elle était comme moi, elle ne voulait pas se marier et nous avions fini par nous rapprocher et nous entendre. J'avais de l'affection pour elle et je ne voulais pas qu'il lui arrive quelque chose dans son pays où tout éclatait. Était-ce vraiment ça qui me tracassait autant ? En partie, j'en étais sûr, mais peut-être qu'il y avait autre chose, sans que je ne sache quoi. En attendant, j'étais épuisé et j'espérais que ça n'allait pas trop se faire sentir sur mes notes et mes relations avec les autres. Fatigué, j'avais tendance à être agressif, méchant. Enfin, plus que d'ordinaire.

En sortant de mon dernier cours de la journée, l'idée d'appeler le refuge pour annuler ma venue m'affleura l'esprit. En effet, j'étais bénévole là-bas et j'y allais plusieurs fois par semaine, dès que je le pouvais. Mais là, j'avais une furieuse envie de rentrer chez moi et de dormir jusqu'à demain matin. Je sortis mon portable, toujours hésitant à appeler, mais je n'avais plus de batterie, il s'était éteint sans que je ne m'en rendre compte. Finalement, ça me suffit à me convaincre d'y aller quand même. Je n'avais pas besoin de déborder d'énergie et puis ça m'aidait toujours à me détendre. Peut-être qu'ainsi, je dormirai mieux ce soir. En arrivant devant ma voiture, j'y lançai mon sac sur la banquette arrière et m'installai au volant. Cette voiture n'était pas toute neuve mais je l'aimais parce que je l'avais payé tout seul et elle valait bien plus à les yeux qu'une voiture de sport que je n'aurais jamais pu m'offrir. En tournant la clé pour la démarrer, le moteur fit un petit bruit bizarre. Et puis tout revint comme d'habitude. Je notai quand même dans un coin de ma tête qu'il fallait que j'aille voir le garagiste si ça recommençait, je n'avais pas l'intention qu'elle me lâche parce que j'avais négligé quelque chose qui semblait être un détail.

Avec joie, je m'éloignai de la ville pour rejoindre le refuge qui en était un peu éloigné. Les animaux n'aimaient pas vraiment le bruit et la pollution et à vrai dire, j'étais comme eux. Il me fallait mon air frais -ou presque- et ma nature. En règle générale, nous avions surtout des chiens et des chats qui cherchaient de nouveaux maîtres. Parfois, nous réussissions à sauver un cheval de l'abattoir. Plus rarement, mais ça arrivait, les gens nous apportaient des animaux blessés comme des pélicans trouvés au port ou des hiboux. Pour ma part, je n'étais pas soigneur, je ne pouvais rien faire pour eux, au risque de les tuer plus rapidement. Mon boulot consistait à donner à manger aux fauves ou à sortir de temps en temps les bêtes quand elles avaient besoin de se dégourdir les pattes. Ce n'était pas une vie que de rester enfermé toute la journée dans une cage. Parfois même, mais là il me fallait un binôme par sécurité, nous essayions de faire reprendre en l'homme certains animaux qui ont été maltraités. Mais ça pouvait être dangereux. Pendant longtemps, j'avais hésité sur ma tenue à avoir. Parce que les coups de griffes sur une peau nue, ce n'était pas vraiment plaisant. Sauf que crever de chaud n'était pas envisageable non plus. Donc aujourd'hui, je portais un marcel gris avec un jean noir. J'avais quelques traces de griffures mais beaucoup moins qu'à mon arrivée, j'étais devenu méfiant.

Je me garai sur le petit parking, à la place que j'aimais bien et qui était libre. Je ne comptais pas rester longtemps non plus, une heure ou deux. Je n'avais pas de devoir à faire pour demain, mais je voulais quand même dormir. Je descendis et fermais la voiture, apercevant de loin une collègue. Je lui fis un signe de la main. Aux premiers abords, elle semblait pimbêche et j'avais été froid avec elle. Mais je l'avais vue avec les animaux, j'avais discuté avec elle et je m'étais trompé. Elle était très gentille et maintenant, je l'appréciais. Elle eut même droit à un sourire, la chanceuse.

- Alors Nicky, la journée est finie ? Tu diras bonjour au monstre de ma part !

- J'y manquerai pas Sergueï. Tiens, pendant que t'es là, on a un nouveau chat. La patronne veut que tu t'occupes de lui. Tu regardes s'il y a un tatouage, des blessures, tu le nettoies, enfin comme d'habitude quoi. Bon courage !

Ce monstre, c'était un énorme bouvier bernois dont on s'était occupés tous les deux avant qu'elle ne l'adopte. J'entrai donc dans le refuge de bonne humeur, même si j'avais un peu peur de ce nouveau chat. Parfois, on nous amenait des animaux dans un sale état. J'avais même entendu dire qu'un jour, ils en avaient eu un avec l'oreille coupée pour qu'on ne voit pas le tatouage. Je trouvais ça horrible, bien évidemment. Si je pouvais choper ceux qui ont fait ça ...
Je m'occupais du matou et il s'avérait que son maître, un petit papy, était décédé récemment. Il n'avait pas de famille dont l'animal n'avait personne. Je m'occupai de lui tranquillement avant de le mettre dans un endroit un peu à l'écart des autres pour le moment. Il n'avait pas l'habitude de tout ça, je ne voulais pas l'affoler. Une fois que j'eus terminé, j'avais décidé d'accueillir d'éventuels clients. Un de mes collègues s'occupait d'un couple qui cherchait un chien. Ils avaient un enfant d'environ 6 ans. Il n'y avait personne d'autre jusqu'à ce que j'aperçoive une jeune fille approcher de loin. Je souris, pour une fois, puisque c'était mieux pour parler aux clients. C'était une des rare fois où on pouvait me voir comme ça. Je la rejoignis en quelques pas. Je n'étais plus qu'à un mètre quand je la reconnus.

Je la revoyais dans cette boite de nuit, avec sa petite robe rose. Je n'avais pas été très sympathique, c'était le moins que l'on puisse dire. Mais je n'avais pas apprécié qu'une gamine vienne me draguer dans cet endroit sordide. Et puis elle me l'avait bien rendu à un moment il me semble, donc nous étions quittes dans ma tête. Je fis quand même comme si je ne la connaissais pas. Arrivé à sa hauteur, mon sourire se fana un peu mais il était quand même présent.

- Bonjour mademoiselle. Que puis-je pour vous ?

Elle était encore seule et j'étais certain qu'elle n'était pas majeure. Je savais aussi qu'il y avait un truc concernant ses parents. Mais je fis réellement comme si je ne la connaissais pas. Après tout, c'était vrai, je ne l'avais croisée qu'une fois et elle m'avait bien énervé. Espérons que cette fois-ci, tout se passe bien.
Revenir en haut Aller en bas
 
C'est pas parce que t'as un an de plus que je vais te regarder, gamine ♥ [Clara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Camembert président, parce que l'on ne rigole pas avec le plaisir...
» Parce que nous le valons bien... ♥
» micah ✄ « ce n’est pas parce que tu parles que tu es intelligent. » 25.06.11-03H00

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: