AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Boite mail de Sean Anders

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 269
Je suis âgé(e) de: : 22
Mes disponibilités pour RP: : Libre
Je fais partie des: : Sigma Mu


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis:
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Boite mail de Sean Anders    Ven 2 Mai - 21:55





_A___sean.anders@whs.com

_Objet___Petite phrase explicative


Pièce jointe
Spoiler:
 

Cum autem commodis intervallata temporibus convivia longa et noxia coeperint apparari vel distributio sollemnium sportularum, anxia deliberatione tractatur an exceptis his quibus vicissitudo debetur, peregrinum invitari conveniet, et si digesto plene consilio id placuerit fieri, is adhibetur qui pro domibus excubat aurigarum aut artem tesserariam profitetur aut secretiora quaedam se nosse confingit. Victus universis caro ferina est lactisque abundans copia qua sustentantur, et herbae multiplices et siquae alites capi per aucupium possint, et plerosque mos vidimus frumenti usum et vini penitus ignorantes. Accedat huc suavitas quaedam oportet sermonum atque morum, haudquaquam mediocre condimentum amicitiae. Tristitia autem et in omni re severitas habet illa quidem gravitatem, sed amicitia remissior esse debet et liberior et dulcior et ad omnem comitatem facilitatemque proclivior. Eodem tempore etiam Hymetii praeclarae indolis viri negotium est actitatum, cuius hunc novimus esse textum. cum Africam pro consule regeret Carthaginiensibus victus inopia iam lassatis, ex horreis Romano populo destinatis frumentum dedit, pauloque postea cum provenisset segetum copia, integre sine ulla restituit mora. Nisi mihi Phaedrum, inquam, tu mentitum aut Zenonem putas, quorum utrumque audivi, cum mihi nihil sane praeter sedulitatem probarent, omnes mihi Epicuri sententiae satis notae sunt. atque eos, quos nominavi, cum Attico nostro frequenter audivi, cum miraretur ille quidem utrumque, Phaedrum autem etiam amaret, cotidieque inter nos ea, quae audiebamus, conferebamus, neque erat umquam controversia, quid ego intellegerem, sed quid probarem. Fieri, inquam, Triari, nullo pacto potest, ut non dicas, quid non probes eius, a quo dissentias. quid enim me prohiberet Epicureum esse, si probarem, quae ille diceret? cum praesertim illa perdiscere ludus esset. Quam ob rem dissentientium inter se reprehensiones non sunt vituperandae, maledicta, contumeliae, tum iracundiae, contentiones concertationesque in disputando pertinaces indignae philosophia mihi videri solent. Adolescebat autem obstinatum propositum erga haec et similia multa scrutanda, stimulos admovente regina, quae abrupte mariti fortunas trudebat in exitium praeceps, cum eum potius lenitate feminea ad veritatis humanitatisque viam reducere utilia suadendo deberet, ut in Gordianorum actibus factitasse Maximini truculenti illius imperatoris rettulimus coniugem. Nec piget dicere avide magis hanc insulam populum Romanum invasisse quam iuste. Ptolomaeo enim rege foederato nobis et socio ob aerarii nostri angustias iusso sine ulla culpa proscribi ideoque hausto veneno voluntaria morte deleto et tributaria facta est et velut hostiles eius exuviae classi inpositae in urbem advectae sunt per Catonem, nunc repetetur ordo gestorum.





FICHE PAR SUANA



Mail code:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Boite mail de Sean Anders    Mar 2 Déc - 21:59

Depuis cette fameuse soirée où j'ai couché avec Sean, je n'ai pas arrêté de l'éviter. Pas seulement lui, d'ailleurs, mais aussi les événements, les causes, les conséquences et les sentiments que j'éprouve. Je me suis trouvée d'une connerie et d'une lâcheté qui dépassent toutes les bornes. J'ai dû attendre de perdre ma virginité en étant bourrée et au bord de la dépression puis filer de l'autre côté de l'Atlantique pour réaliser que je l'aime. Putain, je suis conne, bordel de merde, c'est pas possible. Je prends mon ordi sur mes genoux, assise sur mon lit, et je me décide à faire par écrit ce que je n'ai pas osé lui dire. J'avale une gorgée d'alcool de ma bouteille de réserve pour les moments de détresse et me lance:






_De___alex.wayland@inter.com



_Objet___News... Je suppose




Bon, je ne sais pas comment je dois commencer ce mail, je ne sais même pas si tu vas le lire, mais on sait jamais, qui ne tente rien n'a rien, comme on dit. J'espère vraiment que tu le liras, je ne te demande pas de me pardonner, juste de comprendre. Je suis désolée. Vraiment. Tellement, tellement désolée. T'as beau ne pas être en face de moi, j'ai honte. Je ne sais pas quoi te dire. Je veux juste que tu me croies. C'est tout ce que je te demande, je conçois que ce que j'ai fait t'aie blessé, mais j'étais tellement perdue, je savais plus où donner de la tête. Enfin, je vais tout reprendre depuis le début parce que sinon tu vas rien comprendre.

Je ne me souviens pas de grand-chose de cette soirée. Je me souviens d'avant, je me souviens d'après, mais entre les deux, c'est un souvenir flou de sensations. Tout ce que je peux te dire, c'est que c'était ma nuit des première fois: première cuite, première dépression, premières hallucinations, premier amour, première fois, au sens propre du terme. L'alcool m'a permit de ne plus réfléchir, de me lâcher, de me laisser aller. Ce que j'ai vécu avec toi, je l'ai voulu, et j'ai beau dire ce que je veux, je ne regrette pas. Si c'était à refaire, je le referai. Jamais je n'aurais eu le courage de t'avouer mes sentiments sans l'alcool qui coulait dans mes veines. Oui, ça, je m'en souviens, les paroles d'amour échangées; je frissonne quand j'y repense. Mais le lendemain, j'ai eu peur, j'ai paniqué, j'ai cru que j'avais fait une immense bêtise et que j'allais le regretter toute ma vie. J'ai dit des choses que je n'aurais jamais dû dire. Même bourrée et après ma cuite monumentale. Je m'en souviens aussi et je m'en serai bien passée. Je suis lâche tu sais, tellement lâche. Je t'ai fui. Mais si tu savais comme ça faisait mal de t'éviter. Je ne suis pas une fille pour toi, je ne peux pas te donner ce que tu veux, c'est impossible et tu le sais aussi bien que moi. On est de deux univers différents, nos planètes sont entrées en contact et comme toujours dans ces cas-là, ça a tout détruit sur son passage. C'est douloureux d'aimer quelqu'un. Dans les livres, les films, les chansons on dit que c'est magnifique ou atroce, sans demi-mesure ou juste milieu. En réalité, c'est les deux à la fois, avec toute leur puissance, leurs horreurs et leurs beautés. Je pense à toi tout le temps, et je souris dans ces moments-là, parce que je ne garde que de bons souvenirs de toi, mais combien de temps on aurait duré à se détruire mutuellement, hein? Peut-être que c'est ça l'amour, on se détruit mais en même temps je pense que tu es le seul qui peut me réparer. C'est tellement contradictoire et ça me fait tellement mal, si tu savais...

Je suis désolée de t'avoir abandonnée. Je n'ai eu le temps de prévenir personne, ma mère a décidé à l'arrache qu'elle allait partir retrouver sa famille à Lyon, et je l'ai suivie. Je suis égoïste, beaucoup trop, je l'avais laissée dans la douleur de la perte de Papa, je ne pouvais pas la laisser une deuxième fois. J'espère vraiment que tu comprendras que je n'ai jamais voulu t'abandonner, jamais. Je suis tellement désolée...

Tu sais, un moment j'ai cru que tout ce temps tu ne m'avais charmée que pour me mettre dans ton lit. J'étais tellement détruite et désorientée que je ne savais plus quoi penser. J'ai eu des doutes. Mais maintenant, je sais que jamais tu ne m'aurais fait ça. Et même si je suis lâche, je tiens à te le dire, en espérant que ça garde autant de force quand c'est tapé: je t'aime Sean Anders. Je t'aime.

Alex



FICHE PAR SUANA

Une fois le mail envoyé, je prends mon portable, compose son numéro et laisse mon pouce en suspension au-dessus de la touche "appeler". Je ne peux pas m'y résoudre. Pourtant je meurs d'envie d'entendre sa voix. Je suis trop lâche, c'est pas vrai! Je balance mon téléphone de l'autre côté de la pièce, prends ma tête dans mes mains et pleure de détresse.
Revenir en haut Aller en bas
 
Boite mail de Sean Anders
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pas de message d'activation
» Sean Anders ► Herman Tommeraas
» Waaagh du boss ouvr'boite
» Sean Penn and Wyclef Jean: Hollywood, Hip Hop and Haiti
» dreadnought ou boite ki tue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Autres-
Sauter vers: