AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Ven 30 Mai - 20:34

« Mais tu as besoin d'un relooking ! Sinon, comment tu va faire pour retrouver une fille dans ta vie ! Fais un Relooking ou t'es plus mon ami. »

J'arquas un sourcils en observant Ty faire la moue. Ce qu'il pouvait être têtu celui là !

- Il me semblait bien t'avoir dit que cela ne m'intéressais pas Ty, faudra t'y faire.

Bon, il n'avait pas tout à fait tord sur le fait que mes cheveux ne ressemblaient plus à grand chose tellement qu'ils étaient longs. En soi, ça ne me gênait pas tant que ça mais je devrais penser à les couper un peu tout de même. Son obsession de vouloir me caser partait peut-être d'un bond fond de sa part mais était loin de me convenir. Je n'avais pas pour habitude de m'énerver aussi facilement, le gros soucis étant qu'il touchait de trop près un point sensible de mon existence. Malgré l'air qu'il m'affichait, je ne revins pas sur ma décision, j'avais été clair, c'était net. Je n'étais pas mécontent d'enchaîner sur un autre type de conversation, traitant de ses talents à écrire, il me répondit d'ailleurs :


« Moi aussi j'écris des chansons. D'ailleurs, il faut que j'en fasse une pour Mikah. »

Huh ? Mais ne lui en avait-il pas déjà chanté une il me semble ? Il m'avait parlé d'un truc dans le genre. Il m'avait même dit qu'il chantait des chansons qu'à de vraie vraie proches comme ce Mikah ou Kendall. Oui, j'avais une bonne mémoire des prénoms. C'était bien la seule chose dont ma mémoire était capable. Ce n'était pas pour plaisanter, j'avais vraiment une mémoire pas terrible, ça devait être pour ça que j'étais un cancre à l'époque de l'école. Arrivé au restaurant, Ty me dit :

« Ouais...mais ce soir...Je mangerais pour 50 ! »

Mais il en était bien capable en plus. Nous commencions à manger. Il y avait tellement dans nos commandes qu'il nous faudrait presque une table supplémentaire pour tout caser. Mais c'était affreusement bon, comme d'habitude. Ce restaurant était l'un de mes préférés. Le personnel était cool, sympa et la nourriture nous entraînait au nirvana. Je commençais sérieusement à me poser des questions au sujet de Ty, de son attitude et ses cachotteries. Je n'étais pas né de la dernière pluie, je savais bien qu'il manigançait quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Ven 30 Mai - 18:41

Je pris Jeremy en photo. C'était paré pour mon plan diabolique (hin hin hiiiiin) de trouver une femme pour Jeremy.
Pauvre petit, il ne sait pas ce qui l'attend !!!!
Je l'inscrirais sur Meetic. J'ai hâte, j'ai hâte, j'ai hâte. Bon il faut que je me calme !
Pour son relooking, je proposais à Jerem de faire du shopping mais ce dernier refusa : « Tu es bien gentil Ty mais déjà le shopping, c'est vraiment pas mon truc puis je ne vois pas pourquoi j'en ferais, je n'ai besoin de rien et je ne te cache pas que je suis un peu crevé du voyage alors je doute être vraiment motivé pour ça. ».
Il ne comprenait pas.
« Mais tu as besoin d'un relooking ! Sinon, comment tu va faire pour retrouver une fille dans ta vie ! Fais un Relooking ou t'es plus mon ami. ».
Je tournais la tête sur la route, puis je jetai un regard à Jeremy. La sériosité dont je faisais preuve se lisait dans mes yeux. Enfin presque, car en réalité, je n'étais pas sérieux: je plaisantais bien sûr, mais je ne le montrais pas, mettant mon talent d'acteur au service de cette phrase et cette situation, de telle sorte que Jeremy ne vit rien de non sérieux.

Puis je parlais de mon autobiographie. Jeremy me répondit ensuite  lorsque je lui dis qu'il existait des jeunes auteurs. «Tu n'as pas tord. D'un autre côté, pourquoi pas ? Si tu as envie. Et puis qui sait, tu deviendra peut-être écrivain plus tard. C'est sympa d'écrire des histoires, j'écris bien des chansons moi. ». J'hochais la tête et j'acquiessais. « Moi aussi j'écris des chansons. D'ailleurs, il faut que j'en fasse une pour Mikah. ».

Puis je me mis à m'amuser en mettant mon nom de famille avec des prénoms de gens que je connaissais. En tout cas Mikah Swan  c'était mignon mais ça sonnait bizarre !

Nous arrivâmes au resto vegan, dont j'admirais l'architecture. Quand nous entrâmes, je fis : « J'espère qu'il y a de nouveaux plats ! ». Jeremy me rappela : « C'est vrai que tu as quasiment touché à tout la dernière fois ! »
« Ouais...mais ce soir...Je mangerais pour 50 ! ».
Aussitôt dit, me voilà prêt pour la course aux plats vegan. Je lis le menu, et quand le serveur arrive, je lui demande de me servir de tout par petits morceaux. Je promets même un « petit pourboire ». Petit chez moi, c'est grand, car au final, les serveurs ont toujours plus qu'ils ne le méritent comme pourboire.

Quand ma commande monstrueuse arriva, je lançais à Jeremy : « Bon appétit! », un sourire malicieux aux lèvres, repensant à mon plan super cool pour qu'il trouve une nana.
J'attrapais mon Iphone et tout en mangeant des carottes râpées, je commençais l'inscription de Jeremy sur Meetic. Je remplissais le formulaire en mettant tout ce que je savais de Jeremy et j'y glissais la photo, puis celle que j'avais prise quand il était chez lui, celle où il joue de la guitare.
J'appuyais sur valider, puis je quittais le site et posais le portable sur la table en riant sous cape.
Je relevais le regard vers Jeremy, un sourire collé aux lèvres et je me mis à couper les steaks vegan en petits dés.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Jeu 22 Mai - 23:05

« Jeremy ? Dis cheese ! »

Je tournais mon regard vers le jeune homme qui me prit en photo avec son téléphone portable. J'arqua de nouveau un sourcil, intrigué. J'étais à deux doigts de lui dire de regarder la route parce que pour le moment, c'était moi qu'il toisait d'un regard étrange. C'était la première fois qu'il me fixait ainsi et je savais que quelque chose se passait dans les rouages de son petit esprit. Qu'est ce qu'il préparait encore comme coup celui là ? Non pas qu'il avait l'habitude de me faire de mauvaises blagues mais je connaissais sa réputation. Et je le connaissais tout court. Ah jeunesse...En même temps, je ne me souvins pas avoir eu de copine durant mes années d'études...Je ne devais pas trop y faire attention je pense.

« Après le resto, je t'emmène en ville. On va faire du shopping ! »

Je ris un peu :

- Tu es bien gentil Ty mais déjà le shopping, c'est vraiment pas mon truc puis je ne vois pas pourquoi j'en ferais, je n'ai besoin de rien et je ne te cache pas que je suis un peu crevé du voyage alors je doute être vraiment motivé pour ça.

Je continuais de sourire. Je ne savais pas que Ty aimait faire du shopping. Il était bizarre ce Ty, en ce moment tout particulièrement.


« Il y a tellement de jeunes auteurs maintenant. Et puis, si je meurs, au moins, tout le monde saura la vérité sur moi !

- Tu n'as pas tord. D'un autre côté, pourquoi pas ? Si tu as envie. Et puis qui sait, tu deviendra peut-être écrivain plus tard. C'est sympa d'écrire des histoires, j'écris bien des chansons moi.

Le reste du trajet fut tout aussi particulier quand je voyais Ty rire tout seul dans son coin en conduisant, ce qui faisait que j'étirais par moment des sourires incontrôlés alors que je ne savais même pas ce qui le faisait rire comme ça mais bon. Une fois arrivée à bon port, nous pénétrons dans le restaurant vegan, toujours aussi chaleureux, petit mais agréable avec des serveurs super sympa.


«J'espère qu'il y a de nouveaux plats ! »

Me demanda Ty.

- C'est vrai que tu as quasiment touché à tout la dernière fois !

Le bruit de son estomac me fit rire. Je devais reconnaître que le mien aussi avait faim et hâte de manger autre chose que la nourriture faible des tribus pygmées du Gabon ou les horreurs qu'on nous servaient dans les avions. Nous prenions place à une petite table et je parcouru la carte rapidement car je connaissais presque tout par coeur. Tout me tentait, tout me faisait envie, je n'allais pas me priver. Quand le serveur arriva, je commandais dès lors une entrée avec de la terrine de champignon à la gelée d'oignon et une petite soupe au potiron. En plat, je demandais une escalode de seitan à la sauce champignon accompagné de patates au four, de lentille de corail épicées et de riz sauvage ainsi qu'un bon gros burger vegan.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Jeu 22 Mai - 22:25

Je commençais, il est vrai, à m'énerver. Jeremy me calma un peu :
« Je n'insinue rien. Tu es encore jeune et je constate simplement que nous n'avons pas la même façon de voir les choses. Ce qui peut, avec les années, changer. »
Je me remis tout de même à parler avec vivacité sans oublier de mêler du pessimisme à mes paroles.
Le surveillant patient répliqua : « Tu es loin d'être idiot. En revanche, tu es incroyablement pessimiste et ce n'est pas non plus la bonne méthode pour vivre heureux en amour. Ty, je sais que tu as connu des moments difficiles. Vantes-toi alors d'avoir finalement trouvé le bonheur contrairement à moi. »
Je tournais la tête vers lui et me mordis la lèvre inférieure comme quelqu'un qui avait fait une bêtise et je baissais la tête. Le pauvre...Il a raison. Je relevais la tête. Il me fit un sourire. Promis, je l'inscris sur Meetic !
« Mais je ne suis pas malheureux pour autant. »
Il doit refaire sa vie et pas rester planté là sans compagne. C'est quoi ça ?!! Pas malheureux? Tu parles! Juste un peu trop orgueilleux pour me l'avouer!
Je l'inscrirais sur Meetic ! Il me faut une photo de lui récente...
Je sortis mon portable et lui fis en Français : « Jeremy ? Dis cheese ! » et je le pris en photo.
Le pauvre ne sait pas ce qui l'attend. Je suis très fort pour trouver des partenaires à ceux qui n'en ont pas. Si j'ai réussi à réunir deux de mes amis gangsters, je peux faire pareil avec Jeremy...Oh BOY ! JE SAIS QUI IL LUI FAUT !
Dana Fuller ! Elle est gentille...Non...Ah moins de refaire le look de Jeremy...

Je regardais depuis un moment Jeremy. Couper ses cheveux, trop long...tailler un peu la barbe...Changer de vêtements.
Je vais le transformer. Il lui faut un RELOOKING !
Bon, il faut que je me calme : il ne faut pas que mon ami le Français se doute de quelque chose, quoi que, avec mon excitation, mon sourire de Filou et mon regard taquin-enfantin et mes oreilles rouges, il doit se douter de quelque chose.

Si c'est pas Dana, ce sera une autre ! Je trouverais une fille pour lui, c'est ma mission.
Super Ty-Ty à la rescousse !!!

« Après le resto, je t'emmène en ville. On va faire du shopping ! »., fis-je, mystérieux.

Puis je continuais la route et lui parlais avec grand intérêt de mon livre.
Jeremy me fit un sourire et me rétorqua en plaisantant : « Mais Ty enfin ! T'as vie...débute à peine ! Tu as encore des décennies devant toi, je crois que tu t'y prends un peu vite tu ne crois pas ? « . Son regard noir malicieux croisa le mien et il haussa un sourcil. Je pouffais de rire et dis : « Il y a tellement de jeunes auteurs maintenant. Et puis, si je meurs, au moins, tout le monde saura la vérité sur moi !Tu l'achètera, hein ? »
« Tu sais, lire les malheurs de quelqu'un déjà, ce n'est pas ce qui me passionne le plus. Et franchement, si je voulais connaître la vie d'une personne, j'aimerais bien la suivre réellement et surtout connaître son bonheur voir même partager ses joies et ses grands moments dans la vie. »
J'approuvais en faisant un petit : « Hm. » en hochant la tête puis je continuais le chemin, réfléchissant sur mon plan pour aider Jerem a trouver une meuf. Qu'il le veuilles ou non, je l'aiderais. Il faut parfois pousser les gens pour qu'ils puissent réussir leur vie. Jeremy est malheureux sans une femme, ça se voit ! Il lui faut quelqu'un.
Je vais lui conconter un RDV qu'il ne saura pas prêt d'oublier ! Pour cela, je l'emmènerais se relooker et après je ferais un poème ou un truc du genre et je le glisserais sous la porte de Dana Fuller, elle le lira et je ferais en sorte que Dana et Jerem' se rencontrent et hop. RDV.

Plan B : Si ça ne marche pas, je consulterais les réponses sur Meetic. Et si le RDV foire, PLAN Ty-Ty : relooking de jeune et hop boite de nuit et hop une fille. Tadaaaaam ! Trop cool ! Jerem en boite...
J'imaginais le brun danser en boite de nuit. Je me pliais de rire en conduisant. Pauvre Jeremy ! Il ne sait pas ce que je projette, hin, hin, hin !
Je vois déjà le mariage Dana-Jeremy. Dana Otto...Heu...yurk ça ne sonne pas très bien. Bon allez allez juste pour le fun : Mikah Swan...Heu...non.
Kendall Swan ça sonnait bien . Alma Swan...non. Chloé Swan. Callista Swan.

Bref...je m'amusais à associer les prénoms de mes ex ou de ceux que j'avais aimé avec mon nom de famille, tout en conduisant, rigolant quelques fois tant que c'était débile. J'étais encore un peu trop gamin pour l'instant.

Li Swan... Oh ça sonne bien ça. Alexandra Swan... Heu...Willow Swan... Nah ...Betty Swan beuuurk.... Bob Swan... Pfffff....

J'étais arrivé à destination malgré ma connerie et je me garais entre deux voitures.
Je détachais ma ceinture, puis sortis de ma voiture luxueuse, priant pour qu'on ne puisse pas l'abîmer.
Je restais un moment à contempler l'enseigne du restaurant Vegan, chose que je n'avais pas faite lors de ma dépression à cause de Kendall.

Puis je suivis Jeremy.
Lorsque je m'engouffrais à l'intérieur, une ambiance calme et chaleureuse m'attendais.
«J'espère qu'il y a de nouveaux plats ! », fis-je à Jeremy tandis que mon estomac criait famine...En effet, un bruit se fit entendre. J'avais comme d'habitude, une grosse faim de loup !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Mar 13 Mai - 21:35

« Attend...Tu insinue quoi là ? Que je ne peux pas te comprendre ? Que je ne sais pas ce que c'est que l'amour ? Nan mais n'importe quoi ! »

J'aurais dû parier un million de dollars qu'il allait le prendre ainsi. Je commençais à vraiment bien le connaître, même si je savais qu'il me réservait encore et toujours des surprise, il y avait des choses qui étaient très prévisibles avec lui. Ce fut pourquoi je restais calme. J'étais un homme patient et compréhensif et je savais ce que je disais. Je ne niais pas que Ty ne connaissait pas l'amour, cela dit, il n'avait pas la même façon que moi de le voir.

- Je n'insinue rien. Tu es encore jeune et je constate simplement que nous n'avons pas la même façon de voir les choses. Ce qui peut, avec les années, changer.

« Nan mais attend ! Je suis pas aussi idiot à ce point, même si j'en ai l'air ! J'ai perdu presque toutes mes conquêtes. Ce sera le tour de Mikah bientôt, j'en suis sur. Et puis, tout le monde autour de moi meurs ou disparaît sans laisser d'adresse, alors, perdre quelqu'un je connais ! ».

- Tu es loin d'être idiot. En revanche, tu es incroyablement pessimiste et ce n'est pas non plus la bonne méthode pour vivre heureux en amour. Ty, je sais que tu as connu des moments difficiles. Vantes-toi alors d'avoir finalement trouvé le bonheur contrairement à moi.

J'affiche un petit sourire :

- Mais je ne suis pas malheureux pour autant.

Le chemin se poursuivit et je continuais d'indiquer les directions au jeune homme qui finit par me dire :


« Au fait, t'sais quoi ? J'ai écris le livre de ma vie et il sera bientôt en vente. Il y a plein de photos dedans en plus. J'ai tout raconté, tout mis jusqu'à maintenant, enfin jusqu'aux Everglades. Je compte peut-être l'adapter en film. Je verrais.
Le titre c'est... Ty-Ty Misfortune's ou en français Les Malheurs de Ty-Ty. Je sais que tous mes fans vont l'acheter. Mais j'ai décidé de le vendre 3$ ou 7$ ou bien 10$, je verrais bien. Comme ça, tout le monde l'aura et tout le monde saura enfin qui je suis et me comprendra ! Il y a tout Wynwood dedans et en plus, j'explique le pourquoi du comment je suis devenu Bi. C'est une bonne idée, hein ? »

Je manqua de peu de rire à nouveau tant cette nouvelle idée était loufoque. Mais j'évitais car il avait déjà assez mal pris la conversation de tout à l'heure. Je me contenta de sourire et finalement répondit :

- Mais Ty enfin ! T'as vie...débute à peine ! Tu as encore des décennies devant toi, je crois que tu t'y prends un peu vite tu ne crois pas ?

J'haussais les sourcils, le taquinant d'un regard un peu malicieux tandis qu'il poursuivit :

« Tu l'achètera, hein ? »

Je laissais passé un court silence avant de lui répondre :

- Tu sais, lire les malheurs de quelqu'un déjà, ce n'est pas ce qui me passionne le plus. Et franchement, si je voulais connaître la vie d'une personne, j'aimerais bien la suivre réellement et surtout connaître son bonheur voir même partager ses joies et ses grands moments dans la vie.

J'étirais mon sourire avant de faire un clin d'oeil à l'adolescent avant de regarder de nouveau les rues dehors. J'étais quelqu'un qui vivait sa vie dans le but de voir la vie des autres meilleures. Je sais bien qu'on me voyait que comme un défenseur des animaux, comme quelqu'un qui ne vivait que pour les animaux tout en ayant rien à faire des gens, certains pensaient même que je haissais mon espèce. Mais ces personnes oubliaient une chose que je considérais fortement : les humains SONT des animaux. Je les défends tout autant que nos amis les bêtes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Mar 13 Mai - 20:22

Jeremy ne voulait pas remplacer celle qu'il avait perdu, c'était clair. Moi à sa place, je me serais vite trouvé une autre nana.
A quoi bon rester dans la souffrance de la perte de l'être aimé ?
Remplacer, c'est mieux !
C'est pour ça que j'ai bien vite remplacé Kendall par Mikah. Rester seul, très peu pour moi, merci. Et puis rester seul, c'est pas une bonne idée !

Etant d'ailleurs presque...-Non j'avoue j'étais choqué- Etant d'ailleurs choqué, je hurlais :  « QUOI ??!! » avant d'enchaîner par : « « Enfin je veux dire...quel dommage. T'es sûr que c'est une bonne idée ? »
N'entendant pas de réponse, je tournais la tête vers lui. Le français fixait la vitre. Puis, enfin, il me répondit par : « Tu comprendras un jour j'espère... ».
« Attend...Tu insinue quoi là ? Que je ne peux pas te comprendre ? Que je ne sais pas ce que c'est que l'amour ? Nan mais n'importe quoi ! », lâchais-je dans un demi-rire jaune qui montrait mes canines.

Tu comprendras un jour...Non mais franchement ! Comme si je ne sais pas ce que c'est de perdre quelqu'un qu'on aime ! Je perds toujours ceux que j'aime : Willow, Chloé, Kendall...Bientôt ce sera le tour de Mikah. Et puis, j'ai perdu mes parents et mes parents adoptifs, alors, si je ne comprend pas, faut vraiment que je sois bête !

« Nan mais attend ! Je suis pas aussi idiot à ce point, même si j'en ai l'air ! J'ai perdu presque toutes mes conquêtes. Ce sera le tour de Mikah bientôt, j'en suis sur. Et puis, tout le monde autour de moi meurs ou disparaît sans laisser d'adresse, alors, perdre quelqu'un je connais ! ».

Je continuais la route en silence puis je m'arrêtais à une intersection.
«C'est où déjà ? Il faut tourner à droite ou à gauche ? »
« A droite ensuite tout droit jusqu'à la route principale qu'il suffira de longer jusqu'à y arriver. »
Je tournais donc puis je fis vrombir le moteur avant de foncer tout droit vers la route principale.

« Au fait, t'sais quoi ? »
Je ne laissais pas le temps à Jeremy de me répondre et j'annonçais : « J'ai écris le livre de ma vie et il sera bientôt en vente. Il y a plein de photos dedans en plus. J'ai tout raconté, tout mis jusqu'à maintenant, enfin jusqu'aux Everglades. Je compte peut-être l'adapter en film. Je verrais.
Le titre c'est... 
»

Je fis une pause pour planer le mystère et je lançais en faisant un geste avec ma main droite : « Ty-Ty Misfortune's ». Puis je dis en français avec mon accent prononcé : « Ou en français Les Malheurs de Ty-Ty. ». Les malheurs de Ty-Ty ou comment copier la Comtesse de Segur.

Je repris en Anglais Americain : « Je sais que tous mes fans vont l'acheter. Mais j'ai décidé de le vendre 3$ ou 7$ ou bien 10$, je verrais bien. Comme ça, tout le monde l'aura et tout le monde saura enfin qui je suis et me comprendra ! Il y a tout Wynwood dedans et en plus, j'explique le pourquoi du comment je suis devenu Bi. C'est une bonne idée, hein ? »

Je me concentrais de nouveau sur la route avant de demander : « Tu l'achètera, hein ? ».
Regards vers Jeremy.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Mer 7 Mai - 19:01

« Il ne le sait même pas ! Je pense le lui dire un jour. »

Si ça se trouve il ne savait même pas qui c'était. Bah, si Ty pouvait lui offrir un peu de culture générale, pourquoi pas ? Quand j'eus mes éclats de rire irréversibles, je voyais dans le regard de Ty la crainte d'une moquerie, ce qui n'était absolument pas le cas et j'aurais aimé lui expliquer mais mon fou rire m'empêchais jusque là d'émettre les moindres paroles ou que des bouts qui donc ne seraient pas trop compréhensible. Mais au final, le jeune homme se mit à rire aussi, bon sang, on était pas sortit de l'auberge si on commençait à se contaminer mutuellement ! Mais je préférais cela plutôt qu'il me fasse la tête en pensant que je me moquais de lui. Une fois le calme tout doucement revenu, un sujet plus délicat fut abordé par le garçon et quand je lui répondit, il s'exclama :

« QUOI ? »

Je tournais un regard intrigué vers lui, me demandant pourquoi tant de stupéfaction. Et surtout, pourquoi tant d'importance à cela ? Mais Ty se repris :

« Enfin je veux dire...quel dommage. T'es sûr que c'est une bonne idée ? »

Peut-être que c'était dommage ou peut-être pas, ça dépendait du point de vue de chacun. La dernière fois que j'avais connu l'amour, la seule fois aussi d'ailleurs, ça avait failli me perdre, j'avais failli me perdre, Ty ne m'aurait même pas connu si j'étais allé jusqu'au bout. Et moi je n'aurais pas connu cet incroyable garçon. L'amour, c'était ce qu'il y avait de plus beau sur Terre, mais c'était également ce qu'il y avait de plus dangereux. Cette fois ci, mon hilarité de tout à l'heure était tout à fait partie. Je ne répondis pas tout de suite à l'amérindien et posa un instant mon regard sur la vitre de la voiture, sans vraiment regarder le paysage qui défilait. Au final, je lui répondis :

- Tu comprendras un jour j'espère...

Pour moi, le véritable amour était unique, irremplaçable, alors à quoi bon chercher ailleurs ? Une compagne, ce n'était pas un jouet, on ne passait pas à la suivante quand l'une était hors service. C'était un être humain, là pour se faire aimer et aimer jusqu'à la fin des temps. Là pour soutenir, consoler, consolider, compléter, une vie et tout faire pour la rendre parfaite. Moi je l'avais perdu à jamais et quand je disais jamais, c'était à jamais...Allez expliquer ça à un adolescent. Encore trop jeune, qui s'intéresse aux demoiselles le temps d'un soir. Je n'allais pas lui faire de reproche, c'était à lui de gérer sa vie mais j'espérais au fond de moi qu'un jour, il comprenne le vrai sens du mot "amour". Un mot qui manquait cruellement à notre espèce.


«C'est où déjà ? Il faut tourner à droite ou à gauche ? »

- A droite ensuite tout droit jusqu'à la route principale qu'il suffira de longer jusqu'à y arriver.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Mer 7 Mai - 18:18

Alors que je racontais à Jeremy tous mes problèmes, il me dit avec ironie : « Tu es si discret en même temps ! ». Je pouffais de rire et rétorquais que je ne faisait pas exprès.
Je continuais de faire les éloges de Mikah. Je le comparais même à Ghandi, tant je le trouvais calme et pacifique.
« Ghandi ? Sacrée comparaison dis donc ! Il devrait être honoré que tu le vois comme ça. », me lança le Français.
Je fis un sourire et avouais : « Il ne le sait même pas ! Je pense le lui dire un jour. »
Puis je repris mon bavardage incessant sur Mikah et mon plan de secours si la situation s'envenimait pour moi : me déguiser en mascotte.
En fait, je compte même acheter dès demain un costume de mascotte avec les couleurs de Wynwood : le violet. Ce sera un loup évidemment. Je l'ai vu dans la vitrine d'un magasin hier. Il coûte un peu cher mais ça en vaut la peine. Au pire, j'alternerais entre mascotte, fille et ninja.
Jeremy se mit à rigoler de mon idée. En fait, je crois bien qu'il se foutait de moi, comme Carry lorsque je lui avais dit que j'étais un Selenator. Heureusement que je ne suis plus un fan de Selena Gomez d'ailleurs.
Le brun avait carrément un fou rire. Je me joignis à lui, car me déguiser en fille était franchement drôle et ça ne m'irait pas du tout.
Ninja me sauverait.

« Et toi, t'a toujours pas trouvé de fille ? », demandais-je à Jeremy qui essayait de se calmer.
« Je ne pense pas que ça me retombera dessus. Je ne me sens pas prêt pour ça. », réussit-il à dire.
COMMENT?!!! C'était INADMISSIBLE! Il fallait qu'il trouve une demoiselle au plus vite. J'étais même prêt à lui en trouver une. Je suis très doué pour former les couples: c'est quand même moi qui ai réuni Kimberley Jones et Matt' Polinwhiskini!
Tout d'abord je criais : « QUOI ? », puis me reprenait doucement : « Enfin je veux dire...quel dommage. T'es sûr que c'est une bonne idée ? ».
Tandis que je lui posais cette question, l'embouteillage se termina enfin et je pus reprendre la route en fonçant à toute allure.
«C'est où déjà ? Il faut tourner à droite ou à gauche ? », demandais-je à Jeremy alors que nous étions arrivés à une intersection.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Dim 4 Mai - 23:44

J'étais un peu déçu que Ty se montre aussi méfiant envers moi. Il devrait savoir pourtant que je soutenais ce genre de cause. J'étais d'une tolérance sans limite SAUF envers l'intolérance ! J'étais contre notre société actuelle, celle qui repoussais les homosexuels, les noirs, les juifs et toute personne ayant des critères qui ne plaisait pas à la populace. J'étais contre cette société de carniste qui n'arrivait pas à se dire qu'un animal était une vie, un être sensible et conscient mais plutôt un bonbon pour servir de repas ou un objet pour divertir les consciences. J'étais contre notre gouvernement gangrené, voleur, menteur, corrompu. J'étais contre la violence, l'argent qu'on donnait en espérant servir une cause juste alors qu'il allait simplement à la guerre. Au fond, j'étais contre beaucoup de chose, mais ne me dites surtout pas que c'étaient de justes causes.

Après tout, l'avenir des humains était incertain. Humanité. Qu'est ce que c'était désormais ? Pour moi, ce mot désignait notre capacité à empathir, à compatir, à créer et évoluer. L'humanité était une puissance incroyable mais elle devrait être dépourvu de haine, de violence et de désespoir. Il en était assez, il fallait arrêter d'être esclave de la domination des femmes, du rejet des homosexuels et du génocide des autres espèces. Bon sang ! Il était grand temps d'évoluer ! Enfin bref. Sur le trajet en voiture, Ty me parla un peu de son nouveau compagnon, qui, à mes yeux et à ses dires, m'avait l'air sympathique. J'avais confiance en Ty. Je l'observais et souriait en l'écoutant, en voyant bien comment il parlait de lui, c'était touchant quand même. Rien qu'en voyant un garçon aussi heureux, pourquoi tant de haine juste pour une orientation sexuelle ? Il fallait prôner le bonheur avant tout et au diable le reste.


« J'ai dit mon secret à Joy et toi. Mais je ne pense pas que Joy va le dire. Et puis si elle le dit, tant pis, je sais qu'un jour je lirais mon secret dans le Wynwood Times ! Et je sens que ce sera plus tôt que prévu. Par exemple début Mai, je sens que ça va tomber. La Voice a continué ses enquêtes et ses ragots. Toujours plus. Je suis toujours sa victime tous les mois en tout cas. »

- Tu es tellement discret en même temps !

Répondis-je en souriant d'amusement. J'avais moi aussi remarquer que son nom revenait sans arrêt. Ce n'était pas très drôle pour lui mais à chaque fois que je voyais son nom, je ne pouvais m'empêcher d'avoir une pensée du genre "Ah tiens, qu'est ce qu'il a encore fait ce mois-ci mon coco ?"


« Il y a eu ...Comment dire...Aux Everglades, j'ai invité Mikah en secret pour une ballade à cheval, et je l'ai embrassé tu vois, et là il y avait deux wynwoodiens, Soraya Munos et Mike Harper qui nous on vu. Et là on s'est tous engueulés, c'était le bordel, on a été menacés par Soso et Mike ou plutot la Sorcière et son acolyte diabolique, et quand je suis rentré au chalet, je me suis fait charrier de sous entendus par eux, je me cassé du chalet et je me suis énervé, j'ai pleuré, je me suis calmé...je suis rentré au chalet et j'ai juré de me battre pour moi et pour Mikah. »

Ah ça, fallait s'attendre aux représailles. Curieux, ces noms là ne me disaient rien non plus. Bon en même temps je revenais de deux semaines perdu dans la jungle, il ne fallait pas s'étonner non plus. Ty finit par me montrer un superbe collier. Au départ, je me demandais si la matière blanchâtre était de l'os, ce qui ne me plaisait pas trop mais je restais silencieux, il me dit :

« Tu vois ce collier australien ? C'est Mikah qui me l'a offert. Je lui ai offert un bracelet en argent, une espèce de chaîne avec un loup dessus gravé. Il le porte tout le temps, et moi, je porte les deux colliers. Mikah...c'est...c'est un peu Ghandi...enfin presque. Je parle de son caractère bien sûr. »

- Ghandi ? Sacrée comparaison dis donc ! Il devrait être honoré que tu le vois comme ça.

« Je lui ai chanté une chanson, une reprise...My Crush...
Quand je chante une chanson d'amour pour quelqu'un c'est que je l'aime vraiment. Enfin bref. Voilà. Je l'aime. Et c'est grave. Comment les gens de mon église vont prendre ça ? Je ne suis plus retourné à l'église depuis, je lis plus ma Bible depuis un moment...Bref.
J'ai un plan si jamais la Voice dit mon secret : je me déguiserais sois en fille, soit en ninja ou mascotte, et je circulerais librement au lycée. Bonne idée, nan ? Surtout la mascotte. »


Ty était un mélomane dans le coeur quand il était amoureux ? C'était vraiment mignon quand on y pensait ! Oui, je sais, je l'avais déjà dit mais il me surprenait vraiment. J'étais très souvent surpris avec Ty d'ailleurs. Je ne savais même pas qu'il allait à l'église. Je n'aimais pas la religion. Enfin, chacun ses croyances bien sûr mais pour moi dieu ne valait pas mieux que notre gouvernement. Dieu qui disait l'homme est grand et fort, la femme est dominé, l'enfant aussi, l'animal aussi...Enfin, où était la tolérance divine devant de telle propos ? Surtout que la religion était une des grandes cause de la guerre dans le monde, juste pour un mec invisible qui disait "Aime moi, prosterne toi à moi sinon tu brûlera en Enfer".

En revanche, Ty exploita un plan en cas de problème pour son secret. Se déguiser en ninja, fille ou mascotte ? Je pouffa de rire. Mais plus il parlait sur le sujet, plus je me mis à rire, si bien qu'un moment, alors qu'il était partant pour devenir une mascotte, moi j'étais plié en deux dans sa voiture ! En fait, j'imaginais Ty se balader en poulet ou crocodile peluche dans le lycée pour passer inaperçu, ça m'arracha un nouveau rire ! J'arrivais plus à m'arrêter et j'en devenais rouge ! Ca faisait combien de temps que je n'avais pas rit comme ça ? Oh, peut-être pas si longtemps que ça, ce n'était pas toujours très difficile de me faire rire mais là j'étais en proie à un fou rire monumental et sans contrôle, je pleurais presque et c'était limite si je ne m'étouffais pas dans mon propre rire, me tenant les côtes. Au bout d'un moment, je crois que je pleurais vraiment de rire mais pas moyen de m'arrêter, j'avais presque envie d'appeler à l'aide. Il avait mis du gaz hilarant dans la voiture ou quoi ? Mais à chaque fois que je me calmais un peu, c'était repartit parce que mes pensées se tournèrent de nouveau vers un poulet géant dans la cafétéria du lycée, j'en pouvais plus, vraiment plus et j'étais bien rouge ! Les fous rire m'arrivait surtout quand j'étais avec plusieurs potes, dans une ambiance sympa où quelqu'un finissait toujours par dire n'importe quoi qui pouvait me mettre dans un état pareil. Ce ne fut qu'après un bon bon moment que je me calmais, tout doucement, manque d'air probablement. J'essuyais mes yeux pleins de larme d'un revers de la main mais en croisant de nouveau le regard de Ty, je pouffais de rire mais cette fois ci, je faisais tout pour pas replonger, tout en m'excusant comme je pouvais mais je pense qu'il devait surtout être surpris de me voir aussi hilare. M'enfin, il était bien connu que Ty et moi, on se surprenait sans cesse l'un l'autre.

« Et toi, t'a toujours pas trouvé de fille ? »

Me demanda t-il au bout d'un moment. Si j'étais en mode normal, je pense que j'aurais eu un petit pincement au coeur mais là, j'avais eu ma dose d'endorphine dans le corps et répondis alors sans trop de peine :

- Je ne pense pas que ça me retombera dessus. Je ne me sens pas prêt pour ça.

J'étais extrêmement fidèle, je n'arrivais pas à me faire à l'idée de remplacer celle que j'avais perdu. Non, pour moi, c'était elle et personne d'autre !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Dim 4 Mai - 22:26

J'ai voulu dire la vérité à Jeremy Otto car nous sommes des amis et il est un peu mon confident, en plus de me donner des conseils et d'être mon (hum hum) modèle.
Jeremy attendait presque impatiemment ma réponse, et je lui avouais en une pierre deux coups que j'étais avec Mikah et que j'étais Bi.
M'attendant au pire, je dis avec une pointe d'agressivité : « Pensez ce que vous voulez ! », mais à ma grande surprise, Jeremy dit : « Oh oh relax mon grand ok ? Si je m'attendais à ça ! On dirait que ton ego en prend un coup ! » en posant sa main sur mon épaule. Je le regardais un peu méfiant, mais la suite de ses paroles me rassurèrent : « Quand je disais que t'étais un mec courageux. C'est peut-être pour ça que ça ne marchait pas avec le filles. Je suis vraiment heureux que t'es enfin trouvé ta paire, ça doit être la bonne, qu'en pense tu ? Par contre, je ne connais pas ce garçon. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle, ça veut dire qu'il n'a pas souvent affaire aux pions.  Détends toi un peu. Tu devrais savoir que ce n'est pas sur des critères discriminatoire que je juge une personne. On est contre l'homophobie. Et c'est valable tout autant pour le racisme, sexisme et spécisme. »

Ouf de chez ouf.
En même temps, Mikah était quelqu'un de sage, un vrai élève modèle, du moins, il avait la moyenne. Pas comme moi. On était le jour et la nuit, des contraires mais des points communs nous liaient. Ne dit-on pas que les contraires s'attirent ?
Jerem' avait sans doute raison: peut-être que j'étais fais pour être avec les mecs...Non, je suis sûr qu'il y a une fille pour moi, mais, il faut que je la trouve cette perle rare. Mais pour l'instant, c'est loin d'être gagné.

Puis Jeremy et moi nous nous trouvâmes sur le parking. Je lui proposais de ranger moi même ses affaires, mais il refusa : « Ne t'en fais pas, je peux le faire moi même. ». Je lui demandais de bien vouloir me laisser faire en Français, ce à quoi il me répondit dans sa langue natale : « D'accord, D'accord. ».

Le surveillant me confirma qu'il avait faim. Il était fatigué aussi. Pauvre Jerem'. Quoi que, de mon retour aux Everglades, moi aussi j'étais crevé.
Je racontais à mon ami mon arrêt des drogues et de la cigarette, après lui avoir proposé un resto vegan. Jeremy me déclara, avant de sourire: «  Eh bien je l'espère aussi ! Je garde foi en toi cher Ty. ». Je pouffais, étant sûr que je n'allais pas tenir longtemps.

Comme je ne me souvenais plus du tout du chemin du resto vegan, Jeremy me guida. Étant piégés dans un embouteillage, Jeremy me demanda : « Alors ? Il est vraiment bien pour toi ce Mikah ? Il est bi aussi ? Est-ce que tu as dit ça quelqu'un d'autre que moi ou alors tout le monde est au courant ? Parce que si c'est secret, prend garde à cette satanée Voix, elle ne va pas vous lâcher de sitôt. Je suppose qu'elle a recommencer ses méfaits en mon absence ? Je ne peux décidé pas la sentir celle là ! »
Je fis une grimace en entendant le mot « Voix ». La Voice va le dire je le sens. C'est vrai que je suis allé raconter mon secret à Mikah, à Joy ...et à Jerem'. Je ne sais pas si Joy est bavarde, mais bon, je ne pense pas qu'elle le dira, pas même à Alex, enfin j'espère...Sinon, comment me verra t-elle, alors que j'ai failli l'embrasser en boîte avant le jour où j'ai tout raconté à mon Mikah ?

Je répondis enfin : «Oh Mikah...Il n'est pas Bi, non, non. Il est gay. Je suis son premier petit-ami on va dire...Mikah est très sympa. Non...il est merveilleux ! Il est trop top. Il est mieux que Bob. Bob c'était un mec avec qui j'étais quand j'avais 14 ans. Mikah est Australien et à vécut là-bas comme moi, sauf qu'il est natif. Il habitait à Cains je crois à moins que je me trompe de ville, mais peu importe, il est d'Australie. C'est un super bon danseur. C'est un AP. Il est trop fort en danse, sérieux. Il fait de la Break aussi... comme moi. Il dessine et fais du Beach Volley très très bien.
Il est timide c'est vrai mais il est calme, doux, drôle, amical...Un peu gamin mais je suis le plus pire des deux. J'aime bien quand il me rappelle à l'ordre. Il est vraiment cool... 
» Soupir. Je parlais de Mikah, les yeux perdus dans le lointain, un sourire béat aux lèvres, les yeux brillants d'admiration.
« Il est blond, il a les yeux marrons. Il est trop canon. Il a un grain de beauté sur le cou. Il est orphelin en plus, comme moi ! Je te jure, on a pleins de points communs, au taquet ! Je l'adore. Lui et moi on avait le «  béguin » l'un pour l'autre avant le Bal de Noël, à la vente aux enchères. Et on s'est choisis à la plage. En Mars... Je n'oublierais jamais ce jour...En fait j'étais hanté par mon secret, je le lui ai dit et je lui ai montré des preuves en vidéos et une photo ou un mec m'embrasse, et puis après je lui ai dit qu'il me plaisait, je l'ai embrassé et il m'a dit que lui aussi je le plaisais et voilà comment ça s'est passé. Il est très bien pour moi. Il m'accepte comme je suis. Il est plus petit que moi en âge par contre, mais bon, j'ai toujours été attiré par les gens plus petits que moi, alors... »
Tu veux peut-être lui raconter en détail ce que t'a ressenti ? Ou décrire tes vêtements pendant que t'y est ?

Je me rappelais de la question sur la Voice.
« J'ai dit mon secret à Joy et toi. Mais je ne pense pas que Joy va le dire. Et puis si elle le dit, tant pis, je sais qu'un jour je lirais mon secret dans le Wynwood Times ! Et je sens que ce sera plus tôt que prévu. Par exemple début Mai, je sens que ça va tomber. La Voice a continué ses enquêtes et ses ragots. Toujours plus. Je suis toujours sa victime tous les mois en tout cas. »
Je déglutis, pensant à Soraya et Mike.
« Il y a eu ...Comment dire...Aux Everglades, j'ai invité Mikah en secret pour une ballade à cheval, et je l'ai embrassé tu vois, et là il y avait deux wynwoodiens, Soraya Munos et Mike Harper qui nous on vu. Et là on s'est tous engueulés, c'était le bordel, on a été menacés par Soso et Mike ou plutot la Sorcière et son acolyte diabolique, et quand je suis rentré au chalet, je me suis fait charrier de sous entendus par eux, je me cassé du chalet et je me suis énervé, j'ai pleuré, je me suis calmé...je suis rentré au chalet et j'ai juré de me battre pour moi et pour Mikah. »
Je disais tout ce que j'avais gardé pour moi. Mikah n'était pas au courrant du retour du chalet, je ne lui avais rien dit.
« Tu vois ce collier australien ? C'est Mikah qui me l'a offert. Je lui ai offert un bracelet en argent, une espèce de chaîne avec un loup dessus gravé. Il le porte tout le temps, et moi, je porte les deux colliers. Mikah...c'est...c'est un peu Ghandi...enfin presque. Je parle de son caractère bien sûr. »

Il fallait que je me taise, j'étais prêt à parler de Mikah pendant des heures.

« Je lui ai chanté une chanson, une reprise...My Crush...
Quand je chante une chanson d'amour pour quelqu'un c'est que je l'aime vraiment. Enfin bref. Voilà. Je l'aime.  Et c'est grave. Comment les gens de mon église vont prendre ça ? Je ne suis plus retourné à l'église depuis, je lis plus ma Bible depuis un moment...Bref.
J'ai un plan si jamais la Voice dit mon secret : je me déguiserais sois en fille, soit en ninja ou mascotte, et je circulerais librement au lycée. Bonne idée, nan ? Surtout la mascotte. 
»
Mascotte de loup, de chat, de chien, de poulet, de lion...de n'importe quoi, tant que je suis caché aux yeux de tous.

Je klaxonais, rompant le silence merveilleux et ma mini-rêverie sur Mikah.
« Et toi, t'a toujours pas trouvé de fille ? », fis-je en tournant la tête vers lui.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Dim 4 Mai - 18:23

Je n'attendais pas franchement de réponse de sa part. Pourtant, l'expression de Ty changea immédiatement que je lui parlais de son collier. J'avais la sensation d'avoir touché à un sujet tabou. Kevin restait à l'écart en tant que spectateur, après tout, il ne connaissait pas vraiment Ty. Devant le silence du jeune homme, j'haussais un sourcils. Il n'était pas obligé d'en parler s'il ne voulait pas mais je ne savais pas qu'il était aussi timide de ce côté là. Non que dis-je, il ne l'était pas ! Il n'avait jamais eu de soucis pour parler amour avec moi alors pourquoi cet air ? Finalement, d'abord hésitant, il se décida à réagir :

« Oui c'est vrai. Ce collier porte une double signification. Je t' aime en français mais, si on enlève le J ça fait, Ty et Mi...Je...sors en fait avec... »

Il avait l'air incroyablement nerveux. Je savais que c'était un nerveux de nature mais jamais dans ce domaine là. Mon regard devint interrogateur, maintenant qu'il avait commencé, j'espérais bien qu'il finisse. J'étais curieux comme jamais et je risquais de ne jamais le lâcher pour avoir la fin de l'histoire.

« Mi... »

Mi ?

« Mikah. »

Oh Mikah ! Ce n'était pas si difficile à dire. Mais attendez voir...Ce n'était pas un prénom masculin ça ? Ou alors c'était un prénom mixte. Et pourquoi pas ? J'ai mis à temps fou avant d'apprendre que Sasha et Camille étaient des prénoms mixtes. Cela dit, Ty leva le voile sur mon doute :

« C'est un gars...il est...très gentil. Il y en a pas deux comme lui. Il me remplit de joie, vous pouvez pas savoir. Tu dois le connaître Jerem' pas vrai ? »

J'échangea un regard avec Kevin. Non ! Ty était gay ?!

« Je suis Bi. »

Ah je me disais aussi. Sinon comment serait-il sortit avec des filles ?

« Pensez ce que vous voulez ! »

- Oh oh relax mon grand ok ? Si je m'attendais à ça ! On dirait que ton ego en prend un coup !

Lançais-je sur le ton de l'humour en lui posant une main sur l'épaule.

- Quand je disais que t'étais un mec courageux. C'est peut-être pour ça que ça ne marchait pas avec le filles. Je suis vraiment heureux que t'es enfin trouvé ta paire, ça doit être la bonne, qu'en pense tu ? Par contre, je ne connais pas ce garçon. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle, ça veut dire qu'il n'a pas souvent affaire aux pions.

Je me tourna vers Kevin et échangea un sourire avec lui avant de regarder de nouveau Ty :

- Détends toi un peu. Tu devrais savoir que ce n'est pas sur des critères discriminatoire que je juge une personne. On est contre l'homophobie. Et c'est valable tout autant pour le racisme, sexisme et spécisme.

Finalement, nous quittâmes l'aéroport ainsi que mon ami Kevin qui partit de son côté. Ty me demanda ensuite :

« Tu n'a pas de voiture je suppose ? Alors je suis ton chauffeur !Viens voir ma nouvelle caisse, tu va hallu-ciner ! »

Je lui fis non de la tête. Je n'avais pas de voiture et ce n'était pas près de changer. La planète était assez polluée comme ça. Je souris en voyant Ty impatient de mon montrer sa nouvelle voiture. Il devait être plein aux as pour s'en offrir une aussi belle. J'admirais la beauté de l'engin, même si je n'étais pas un matérialiste. Puis Ty me proposa :

« Allez laisse tes bagages par terre, je m'occupe de les ranger dans le coffre, tandis que toi tu t'installe pépére ! »

- Ne t'en fais pas, je peux le faire moi même.

« Allez ! Fais moi confiance ! Te fais pas prier ! »

- D'accord, d'accord ! (<=en français)

J'allais donc m'installer à la place du mort comme on disait. Et attendis Ty qui rangea mes valises dans le coffre avant de me rejoindre.

« Je suppose que t'a la dalle, pas vrai ? »

- Oh je suis affamé.

Répondis-je en souriant mais étouffant également un soupire de fatigue. Les voyages donnaient atrocement faim, surtout quand on a passé deux semaines à chercher sa croûte dans de pitoyables cultures de pygmée. Je ne disais pas ça contre eux bien sûr mais par moment, on pouvait regretter la nourriture bien de chez nous. Tout ça parce qu'on refusait de manger de la viande !


« ça te dirait de manger dans un resto ? J'ai craqué : j'ai recommencé à manger de la viande ! Mais bon, j'essayerais d'arrêter de nouveau ! J'ai stoppé les cigarettes et les drogues, c'est déjà ça ! Et j'espère que je tiendrais longtemps ! »

- Eh bien je l'espère aussi ! Je garde foi en toi cher Ty.

Je souris de nouveau avant qu'il ne me demande :


« Bon alors, c'est où déjà le resto vegan où on était allés quand j'étais en dépression ? »

Sympa le souvenir. Je jetais un oeil à l'aéroport derrière nous pour me faire une idée de l'endroit d'où nous étions puis décida de guider Ty le long du trajet pour le guider vers le fameux restaurant jusqu'à ce que nous tombions dans un embouteillage. Pour passer le temps, je lui demanda, avide de savoir :

- Alors ? Il est vraiment bien pour toi ce Mikah ? Il est bi aussi ? Est-ce que tu as dit ça quelqu'un d'autre que moi ou alors tout le monde est au courant ? Parce que si c'est secret, prend garde à cette satanée Voix, elle ne va pas vous lâcher de sitôt. Je suppose qu'elle a recommencer ses méfaits en mon absence ? Je ne peux décidé pas la sentir celle là !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Ven 2 Mai - 0:05

Jeremy reconnu que je ne m'étais pas ennuyé. Il souriais et moi aussi, quand soudain il approcha sa main de mes pendentifs.
«  Et on dirait qu'il y a un autre sujet sur lequel tu n'es pas rester inactif apparemment ! »
Je regardais Jeremy et son ami me fixer un instant.Devais-je lui dire la vérité ? Ou fallait-il que je raconte que je sortais avec Monica ? (Cf le Rp avec Joy : Gronde moi si tu veux je le mérite ma petite Joy).
Je n'avais aucune envie de lui mentir. J'avais menti à Joy et j'avais regretté ensuite, c'est pour ça que je lui avais craché la vérité quelques minutes plus tard. On ne trahit pas ses amis, et mentir, c'est trahir.

J'humectais mes lèvres, pris une grande inspiration et avouais : « Oui c'est vrai. Ce collier porte une double signification. Je t' aime en français mais, si on enlève le J ça fait, Ty et Mi...Je...sors en fait avec... » Je me mis à mordre mon pouce. Vas-y Ty-Ty!Tu as encore le temps de dire que c'est avec Monica. Allez, allez.
« Mi... »
Il y a plein de prénom de fille en Mi : Michelle, Mina, Miranda, Mia,...
« Mikah. »
Oh Boy !
Je baissais la tête et murmurais :
« C'est un gars...il est...très gentil. Il y en a pas deux comme lui. Il me remplit de joie, vous pouvez pas savoir. »
Relevant la tête je demandais à Jeremy : « Tu dois le connaître Jerem' pas vrai ? ». Puis je dis encore plus bas : « Je suis Bi.  ».
Bravo ! Quand va tu cesser de le dire à tout le monde, hein ? C'est qui le prochain qui sera au courant ? Alexandra ? Alma ? Nathan peut-être ? Ou tu préfère Nina ? Carry ? Elsa ?
T'a qu'à le crier avec un porte voix dans tout Wynwood pendant que tu y es !

Ce serait pas une mauvaise idée, pour être débarrassé...

Je m'imaginais un instant, avec un porte-voix criant : « Je suis Bi , je sors avec Mikah Low et je suis fier de l'êêêêêêtre. »
Ou pas.
A éviter ABSOLUMENT !
« Pensez ce que vous voulez ! », fis-je à Kévin et Jeremy en haussant les épaules.

Puis je demandais à bouger.
« Mais c'est que t'es toujours aussi agité toi ! », remarqua le surveillant en me frottant la tête avec son poing. Je ris, puis fis un sourire et rétorquais : « Je suis un superactif ! ».
Nous sortîmes dehors. Le changement de température fût brutal.
Kévin nous salua. Il me dit même qu'il était ravi de m'avoir rencontré. Je lui dit qu'il en était de même pour moi, puis je me retrouvais seul avec Jeremy.

« Tu n'a pas de voiture je suppose ? Alors je suis ton chauffeur !Viens voir ma nouvelle caisse, tu va hallu-ciner ! »
J'entraînais Jeremy jusqu'à ma Fisker Karma. J'aimais tant cette voiture de sport de luxe. Elle était vraiment cool !

« Allez laisse tes bagages par terre, je m'occupe de les ranger dans le coffre, tandis que toi tu t'installe pépére ! »
J'ouvris ma caisse.
Devant son hésitation, je lui dis en Français : « Allez ! Fais moi confiance ! Te fais pas prier ! ».

Obligé de capituler, Jeremy alla s’asseoir, tandis que je rangeais ses affaires.
Je refermais le coffre avec un grand bruit, puis je m'installais dans le siège conducteur.

« Je suppose que t'a la dalle, pas vrai ? », fis-je en démarrant.
Puis je proposais : « ça te dirait de manger dans un resto ? », puis j'avouais : « J'ai craqué : j'ai recommencé à manger de la viande ! Mais bon, j'essayerais d'arrêter de nouveau ! J'ai stoppé les cigarettes et les drogues, c'est déjà ça ! Et j'espère que je tiendrais longtemps ! »

J'avais stoppé ma vie de junkie pour Mikah à la base. Mais j'avais remarqué que j'étais moins essoufflé qu'avant et que je respirais mieux.

Je me mis à rouler et nous quittâmes l'aéoport.
« Bon alors, c'est où déjà le resto vegan où on était allés quand j'étais en dépression ? », demandais-je avant de constater que nous étions dans un beau mini embouteillage.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Mer 30 Avr - 20:54



« J'ai hâte qu'il soit préparé ! ».

Je lui souris chaleureusement :

- Il devrait te plaire.

Quand Ty haussa les épaules face à mon ami Kevin, ce dernier lui fit un clin d'oeil. Ty s'exclama ensuite :

« Wow ! Vous en avez vécut des choses ! ».

J'haussais les épaules. C'était effectivement une belle aventure. On ne risquait pas d'en croiser des comme ça à Miami. Maintenant, c'était au tour de Ty de me raconter ce qu'il avait vécu, même s'il m'en avait un peu parlé par SMS :

« J'ai passé de mon côté 4 jours aux Everglades. Mon furet est mort le jour du départ ce qui m'a donné une mauvaise mine durant l'aller. Ensuite on a visité le premier jour, c'était super ! Le deuxième jour on a eu une tempête en pleine nuit comme je te l'ai dit. Coupure de courant, tonnerre, éclairs, montée des eaux...Une vraie catastrophe ! Le matin on avait cours et du coup j'étais obligé d'y aller. L'aprem' c'était quartier libre, alors soit je prenais des photos ou bien je participais aux activités. Je suis même allé faire du canoë ! Et puis le troisième jour je suis allé faire une ballade à cheval avec... Mi... enfin je veux dire … hum ...un...un...un ami à moi. Mais il y a eu une dispute avec des gens de mon chalet et là j'ai failli commettre deux meurtres. Mais la ballade était bien...J'avais un cheval assez fougueux qui m'a rappelé moi. Il s’appelait Pepper-Storm. On a vu des aligators. C'était cool ! Le dernier jour est passé entre la joie et la galère. Et puis on est rentrés. Je trouve qu'on aurait pu rester un mois là-bas ! »

Pendant qu'il parlait, Kevin me lança un regard en haussant les sourcils comme s'il n'avait jamais entendu quelqu'un parler aussi longtemps mis à part les hommes politiques. Je lui répondis d'un sourire et d'un hochement de tête discret avant de me reconcentrer sur l'adolescent qui avait, encore une fois, eu pas mal de malheur en mon absence mais avant apparemment eu de beaux moments aussi.

- Eh bien voilà, tu ne t'es pas ennui pour un sou.

Je continuais de sourire mais tout à coup, mon regard fut attiré par quelque chose de brillant qui pendait au cou du jeune homme. Je glissa mes doigts sous trois lettres qui lui servaient de collier avant de lui lancer d'un ton taquin :

- Et on dirait qu'il y a un autre sujet sur lequel tu n'es pas rester inactif apparemment !

Je fixais Ty d'un air malicieux sous le regard de Kevin qui ne comprenait pas la signification des lettres. Je me contenta de lui dire que c'était du français. Par la suite, la boule de nerf qui me servait d'ami lança :


« Bon... On bouge? A moins que vous comptez rester habiter ici ? »

- Mais c'est que t'es toujours aussi agité toi !

Lançais-je en lui passant soudainement un bras sur le cou pour le coincer contre moi avant de frotter avec vivacité mon poing libre sur sa tête. Le but n'étant pas de lui faire mal, je n'y allais évidemment pas trop fort. Après quoi, nous reprîmes le chemin vers la sortie du hall. Au fois dehors, je n'étais pas mécontent d'avoir le soleil de Miami sur mon visage. Kevin se tourna vers moi :

- Bon allez, je te laisse Jeremy, je t'appellerais de toute façon. Bon retour chez toi.

- Pas de problème Kevin, fais attention en rentrant.

Nous échangeâmes un serrement de la pince et une tape dans l'épaule avant que mon ami ne salut Ty également, accompagnant le tout d'un "Ravi de t'avoir rencontré !" Puis, il s'éloigna parmi le reste de la population qui sortait des lieux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Mer 30 Avr - 15:28


Que je suis heureux de te retrouver mon frère!
AVEC Jeremy Otto


Kévin me fit un sourire. Son prénom me fit un petit pincement au cœur, car mon père biologique s’appelait Kévin. Kévin Noah Swan.
Jeremy aussi me souriait, sûrement content de me retrouver. Je lui donnais le bracelet, qu'il toucha avant de le mettre à son poignet.
« Wow merci Ty ! C'est superbe ! Tu sais, t'étais pas obligé. Moi j'ai rien pour toi, en même temps, là où j'étais, c'était loin d'être touristique. Mais j'espère que tu éprouveras tout autant de joie à découvrir mon prochain clip. Euh...Enfin dès qu'il sera prêt en tout cas. »
J'étais curieux de voir ce clip ; je ne pu m'empêcher de dire : « J'ai hâte qu'il soit préparé ! ».

Je m'excusais auprès de Kévin pour ne pas lui avaoir donné de cadeau. Mais celui-ci me dit : «  T'inquiète mon gars, te fais pas de bile pour ça, c'est le cadet de mes soucis ! ». J'haussais les épaules en souriant.

Jeremy fût obligé de me calmer un peu, car j'étais entrain de l'agresser presque en lui demandant de me montrer des photos. Moi aussi je devais lui en montrer d'ailleurs. J'en avais beaucoup des Everglades ! Il y avait Joy aussi, Mikah , sans oublier Pepper-Storm puis moi.

Le surveillant m'expliqua que son voyage avait été génial. Il m'apprit que les Pygmées n'avaient pas le même mode d'alimentation que lui et qu'ils avaient du se débrouiller pour manger ce qu'ils pouvaient. Les Pygmées étaient sympa et inquiet pour la déforestation. En même temps, c'est leur habitat, donc c'est normal !
« . Le climat change beaucoup d'ici aussi. On ne peut rien prévoir à l'avance, il peut faire beau et chaud et la seconde d'après, wouah ! De la pluie ! On s'est fait choper quand on se baignait dans le fleuve alors qu'on voulait sécher au soleil après mais c'est la pluie qui est venue hein ?!
« Oh c'est sûr, au final on a finit avec une bonne douche mais elle était bonne., surenchérit Kévin"
Je les imaginait sous la pluie un instant.
« On a visité un sanctuaire pour les animaux recueillit du braconnage. Il y avait pas mal d'orphelins, ça faisait peine à voir. Il y avait énormément de petits gorilles aussi, bon sang, et ça fait mal des gorilles ! »
Jeremy me montra des bleus qu'il avait eu à cause des gorilles. J'écarquillais les yeux, étonné, tandis qu'il m'expliquait que ces animaux sont joueurs mais qu'ils ne savent pas leur forces. Tu m'étonnes ! Il éclata de rire.

Je sifflais en agitant la main droite puis je fis : « Wow ! Vous en avez vécut des choses ! ».
Je n'avais pas vécut tout ça aux Everglades...Quoi que... Affronter une tempête et la colère de la Sorcière et de son diablotin, tomber trois fois de cheval et tomber nez à nez avec des serpents, c'était presque pareil.

« J'ai passé de mon côté 4 jours aux Everglades. Mon furet est mort le jour du départ ce qui m'a donné une mauvaise mine durant l'aller. Ensuite on a visité le premier jour, c'était super ! Le deuxième jour on a eu une tempête en pleine nuit comme je te l'ai dit. Coupure de courant, tonnerre, éclairs, montée des eaux...Une vraie catastrophe ! Le matin on avait cours et du coup j'étais obligé d'y aller. L'aprem' c'était quartier libre, alors soit je prenais des photos ou bien je participais aux activités. Je suis même allé faire du canoë ! Et puis le troisième jour je suis allé faire une ballade à cheval avec... Mi... enfin je veux dire … hum ...un...un...un ami à moi. Mais il y a eu une dispute avec des gens de mon chalet et là j'ai failli commettre deux meurtres. Mais la ballade était bien...J'avais un cheval assez fougueux qui m'a rappelé moi. Il s’appelait Pepper-Storm. On a vu des aligators. C'était cool ! Le dernier jour est passé entre la joie et la galère. Et puis on est rentrés. Je trouve qu'on aurait pu rester un mois là-bas ! »

J'avais enfin fini de parler ! Étant très bavard, on pouvait m'arrêter très difficilement. En plus, j'avais failli parler de Mikah dans mon récit et de dire la vérité. Non mais quel imbécile ! Heureusement, que j'avais réussi à arrêter la catastrophe à temps. Vous savez quoi ? Je crois que Mike avait raison à mon sujet !

« Bon... On bouge? A moins que vous comptez rester habiter ici ? », fis-je sur une légère pointe d'humour.


© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Lun 28 Avr - 23:11

« Enchanté Kévin »

Mon ami sourit mais n'étant qu'un simple figurant dans la relation que j'avais avec le jeune homme, il n'ajouta rien de plus. Moi, je souriais aussi mais d'amusement. Parce que je voyais Ty tellement étonné pour une raison que j'ignorais encore. Ce dernier sortit un bracelet de sa poche en me disant :

« Tiens, c'est pour toi. C'est le cadeau dont je t'avais parlé ! ».

J'ouvris grands les yeux à mon tour, prenant délicatement le bracelet que me tendait l'adolescent. C'était une véritable petite merveille. J'étais un grand fan de la culture amérindienne -Après mon fanatisme number one pour Jurassic Park- et ce bracelet était le genre de machin que j'adorais. Je testais cependant les perles pâles que je voyais. Beaucoup de bijoux amérindiens étaient fabriqués avec des os d'animaux et un vegan tel que moi ne pourra jamais se permettre d'en avoir. Heureusement non, ce n'était pas des os, j'étais soulagé et je m'empressa de le mettre à mon poignée en disant :

- Wow merci Ty ! C'est superbe ! Tu sais, t'étais pas obligé. Moi j'ai rien pour toi, en même temps, là où j'étais, c'était loin d'être touristique. Mais j'espère que tu éprouveras tout autant de joie à découvrir mon prochain clip. Euh...Enfin dès qu'il sera prêt en tout cas.

J'échangeais un regard avec Kevin qui répondit d'un signe de tête et d'un sourire. Nous allons travailler ça ensemble une fois reposé de notre séjour. Ty s'adressa d'ailleurs à lui :


« Désolé je savais pas que tu venais ! »

- T'inquiète mon gars, te fais pas de bile pour ça, c'est le cadet de mes soucis !

Répondit-il d'un ton jovial.


« Alors, comment as été ton voyage ? Tu dois me montrer des photos !!! »

Je riais un peu.

- Ok ok Ty !

M'exclamais-je comme si j'avais un chien qui me sautait dessus pour me faire plein de léchouilles. En parlant de ça, j'avais hâte de retrouver Keo et Easy, qu'est-ce qu'ils me manquaient ces deux là ! Je les avais confié à une amie le temps de mon séjour. Ty ne me laissais pas le temps de respirer, de souffler un peu alors que je venais de reposer le pied en Amérique. Ah, je ne lui en voulais pas ! Cet enthousiaste, ce côté gamin que j'aimais tant en lui donnait la joie de vivre autour de lui. Il en avait des qualités ce cher Ty et j'avais passé beaucoup de temps à le lui faire comprendre. J'ai l'impression que c'était un peu rentrer dans sa petite tête.

- Le voyage a été très bien comme je t'en ai parlé sur sms. C'était même génial ! La vie chez les pygmées, c'est quelque chose ! Mais eux ne sont pas vegans alors on a du se débrouiller pour manger ce qu'on pouvait. Ces gens sont bien sympathiques mais sont tellement inquiet pour leur forêt qui disparaît. Le braconnage existe aussi pour les arbres. Le climat change beaucoup d'ici aussi. On ne peut rien prévoir à l'avance, il peut faire beau et chaud et la seconde d'après, wouah ! De la pluie ! On s'est fait choper quand on se baignait dans le fleuve alors qu'on voulait sécher au soleil après mais c'est la pluie qui est venue hein ?!

- Oh c'est sûr, au final on a finit avec une bonne douche mais elle était bonne.

Ajouta Kevin dans l'enthousiasme de la chose. Je poursuivis par la suite vers Ty :

- On a visité un sanctuaire pour les animaux recueillit du braconnage. Il y avait pas mal d'orphelins, ça faisait peine à voir. Il y avait énormément de petits gorilles aussi, bon sang, et ça fait mal des gorilles !

J'agrippais un pan de ma chemise que je soulevais légèrement, laissant apparaître des bleus sur mon corps correspondant à des coups de poings. Kevin riait de moquerie devant elles alors que je m'expliquais à Ty :

- C'est très, très joueur les gorilles... Mais ils ne connaissent pas du tout leur force !

Ajoutais-je avant de rire. J'avais été envahi d'une fratrie qui jouait en se tapant dessus. Bon, toute nouvelle expérience était bonne à prendre !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Lun 28 Avr - 21:24


Que je suis heureux de te retrouver mon frère!
AVEC Jeremy Otto


Jeremy me donna une tape sur l'épaule et me salua : « Ty ! Salut coco ! Mais ça va, ça va très bien et toi ?! Bon sang, tu as la forme, ça fait plaisir à voir dis moi ! »
Il avait raison : la dernière fois qu'il m'avait vu, c'était pleurant sur mon sort et étant presque dans ma tombe ! Or, aujourd'hui j'étais rayonnant de joie! Faut dire que ma vie s'était arrangée.

Je lui fis un énorme sourire, comme le chat d'Alice aux Pays des Merveilles.
Jeremy se tourna vers son accompagnateur et me le présenta : « Je te présente Kevin, mon compagnon de voyage, le réalisateur de mes clips et ami de longue date. »

Le dénommé Kévin s'avança vers moi et me serra la main en disant : « Enchanté Ty, c'est que Jeremy m'a pas mal parlé de toi, ravi de te connaître. »
Je lui fis un « Enchanté Kévin » après avoir ouvert grand mes yeux comme des soucoupes, étonné que Jerem' puisse parler de moi à quelqu'un.

Je glissais ma main dans ma poche et tirais un bracelet Amérindien que je tendis au surveillant-qui avait une mine de fatigué d'ailleurs- : « Tiens, c'est pour toi. C'est le cadeau dont je t'avais parlé ! ».
Je passais ma main derrière ma nuque avant de m'excuser auprès de Kévin : « Désolé je savais pas que tu venais ! ».
Je lui aurait donné un petit quelque chose.
Tant pis !

« Alors, comment as été ton voyage ? » demandais-je à Jeremy en jouant avec le collier offert par Mikah, puis celui avec les lettres. J’enchaînais avec : « Tu dois me montrer des photos !!! », lui sautant presque dessus.
Un vrai gamin!
Où est ta promesse faite à Joy, Ty ? Où est ta promesse de te comporter en homme ?


© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Lun 28 Avr - 20:36



J'ouvris les yeux. Je n'avais pas dormi, à peine somnoler quelques instants. Une journée d'avion, c'était long, fatalement long. On avait beau ne rien faire lors d'un déplacement en avion, rien qui puisse nous fatiguer, j'étais exténué. L'ennui tuait la vie, c'était alarmant. J'avais, au départ, pianoté un peu sur mon ordinateur portable, jeter un oeil à mon blog, revoir un peu les photos prises de mon séjour que je regrettais déjà d'avoir trop tôt quitter, cela n'avait duré qu'une demi-heure tout au plus avant que mes rétines ne me lâchent, ne supportant plus la vue de l'écran, trop lumineux dans le reste de l'appareil. C'était un avion de basse classe, j'étais loin, très loin d'être riche et ce voyage ne m'avait été permis que par quelques âmes généreuse. On était mal installé, c'était d'un inconfort extrême, réduit, à trois places dans la rangée. J'étais assis du côté du hublot parce qu'il y avait un autre moyen pour moi de m'occuper : contempler la vue depuis l'avion. C'était tout simplement extraordinaire. Notre belle planète vue de haut. Mais après le décollage et le passage au dessus des nuages, il n'y avait plus rien à voir. Sauf les très rares fois où il n'y avait pas de nuage, mais à ce moment là, il n'y avait que l'océan Atlantique qui défilait de son bleu unis.

Donc, après avoir regarder le paysage, pianoter sur mon ordinateur, jouer un peu avec mes bracelets et mes cheveux, discuter un peu avec Kevin, installé juste à côté de moi, je n'avais plus rien trouvé d'autres à faire. Je n'avais rien emmené à lire, je craignais que mes livres risquent quelque chose durant le séjour. La jungle Gabonaise était un endroit très humide, peu recommandée pour du papier auquel je tenais. Kevin n'était pas plus patient que moi. On s'était disputé comme des enfants la place près du hublot. Il avait bien tenté de dormir mais...Assis entre deux personnes ? C'était impossible. Moi j'avais tenté un roupillon, la tête collée contre la vitre, mais les vibrations de l'avion rendait le sommeil impossible. J'avais tenté de dormir, les bras croisés sur la petite table qui se dépliait devant nous, acollée au siège de devant, la tête posée ensuite par dessus, mais c'était une idée à se détruire la colonne vertébrale. J'avais tout de suite condamné le passe temps qui consistait à regarder l'heure sur ma montre. C'était plus une torture qu'autre chose et je le savais.

Avec Kevin, on s'était alors mis à faire des jeux idiots, comme des morpions, des batailles de pouces...Que pour les gamins quoi. Ca nous avait néanmoins bien occupé. En fait, je crois que c'était l'activité qui nous occupa le plus. Kevin en avait cependant eu bien marre au bout d'un moment et l'ennui était vite retombée. Durant mon séjour, j'avais négligé un peu mon apparence physique. La barbe avait commencé à se montrer et ma tignasse se faisait vraiment, vraiment longue. Au final, je ne devais plus ressembler à grand chose. Kevin me lançait que ça me donnait une certaine allure mais ce n'était pas trop mon avis. La tête de hippie, très peu pour moi. Mais bon, j'arrangerais ça en temps et en heure. Ce ne fut que vers la moitié du trajet que je crus mourir d'ennuis, c'était une sensation que j'avais déjà ressentit lors de l'allée bien sûr mais la subir une deuxième fois devait faire paraître la chose encore pire.

Finalement, ratatiné sur mon siège, seule la voix de l'hôtesse annonçant notre proche arrivée su me sortir de mon état comateux. L'Amérique, enfin ! Les côtes de la Floride se faisaient voir par la vitre, pas un seul nuage en vue bien sûr, c'était Miami ! Dès lors, l'attache de la ceinture était redevenu obligatoire, l'avion pivotait délicatement sur la gauche, on avait l'impression de plonger dans l'océan encore visible, j'adorais l'effet. Le tout se posa sans encombre sur la piste de l'aéroport et chacun de nous purent enfin quitter l'appareil à la queue leu leu. Une fois à l'extérieur, je m'étirais longuement. Kevin m'imita et tous deux échangèrent un sourire, ravi d'être de retour sur le nouveau continent.

Nous descendions dans le grand hall où résonnaient les pas et brouhaha incessants de tous les voyageurs réunis. Par la suite, nous passions près des tapis roulants en forme de serpents le long du hall sur lesquels défilaient les bagages des passagers. Ce moment fut particulièrement pénible mais hilarant. Les valises semblaient toutes se ressembler et Kevin et moi ne cessions d'en attraper au hasard avant de vérifier le nom de l'étiquette tellement le tapis allait vite ! Imbécile de se tromper, on remettait ensuite les malles sur le défilé piteusement tout en plaisantant sur notre attitude juvénile en ce moment même. Une fois nos bagages récupérés, nous quittions la zone pour nous rendre de l'autre côté du hall, où les voyageurs, ce qui venaient et ceux qui partaient avaient affaire aux publics accompagnant. J'avais envoyé un SMS à Ty, lui signalant mon retour aujourd'hui, l'heure et tout ce qui allait avec. Je n'attendais rien de lui. Il était libre de venir ou non, je l'avais prévenu parce que nous étions plus qu'un pion et un élève, nous étions des amis, et pour moi, personnellement, Ty était une de mes connaissances les plus proches.

Alors que mon ami et moi faisions rouler nos valises plutôt lourdes sur les pavés du hall, mon regard s'attarda soudainement sur une silhouette que je connaissais bien. Je ne pouvais passer à côté de ces dents incroyablement blanches qui s'affichaient sous le sourire ravi de Ty en me voyant. Je souris également tout en poursuivant mon chemin vers lui, Kevin sur mes talons.


« Hey ! Salut Jerem ! Comment ça va ? Tape m'en 5 ! »

Lui tapant dans les mains comme si on avait toujours fait ça, Ty s'exclama ensuite :

« Yeeaaah come on ! Que je suis heureux de te retrouver mon frère!"

Je lui donnais une tape amicale dans l'épaule, tout autant comblé de joie de le revoir mais démontrant moins d’excitation :

- Ty ! Salut coco ! Mais ça va, ça va très bien et toi ?! Bon sang, tu as la forme, ça fait plaisir à voir dis moi !

Je me tourna ensuite vers mon ami que je présenta au jeune homme :

- Je te présente Kevin, mon compagnon de voyage, le réalisateur de mes clips et ami de longue date.

Kevin prit les devant en s'avançant vers l'amérindien, lui tendant la main pour lui serrer la sienne dans un geste affable tout en disant :

- Enchanté Ty, c'est que Jeremy m'a pas mal parlé de toi, ravi de te connaître.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   Lun 28 Avr - 19:17


Que je suis heureux de te retrouver mon frère!
AVEC Jeremy Otto


A bord de ma Fisker Karma, lunettes de soleil posées sur le nez, j'étais en route pour l'aéoport, musique à fond, et pied sur l'accélérateur.
Jeremy m'avait prévenu de son retour. Il était parti quelques semaines au Gabon, afin de tourner des vidéos.
J'avais dans ma poche ce que je lui avais promis.

J'étais habillé avec un t-shirt noir, un jean noir et je portais le collier que m'avait offert Mikah Low sans oublier mon collier en argent JTM. J'avais glissé les trois lettres sous mon t-shirt, discrétion oblige. Mes poignets portaient des bracelets de plusieurs couleurs.
J'avais à mes pieds des chaussures marrons Bench. Dans ma précipitation, je n'avais pas mis ma ceinture à mon jean, ce qui était très ch*nt car il fallait remonter le pantalon toutes les deux secondes.
Une fine moustache et une barbe ornait mon visage et sur mes cheveux, qui avaient poussés mais que j'avais laissé au naturel, était posée une casquette noire avec un Taureau Rouge dessus : la casquette des Chicago Bulls, une équipe de Basket dont je venais de voir le match. Mon équipe rouge et blanche avait gagnée  contre les Nets.

En plus de rouler vite, je buvais le reste de mon coca en hochant la tête au rythme de la musique.
Je vis enfin l’aéroport au loin, ce qui m'encouragea à accélérer de plus belle, doublant des automobilistes en tirant la langue.
Gamin tu es, gamin tu restera.

Une fois le coca fini, je changeais de station. Je tombais sur une chanson que j'aimais bien : Americano. Je me mis à chanter quelque mots et je dansais en lâchant le volant. Une automobiliste se retourna pour me regarder-elle était à côté de ma voiture, avec sa 4x4 rouge-, je lui fis un salut de la main puis me remit à danser. Je regardais du coin de l'oeil sa réaction, elle était limite choquée et elle accéléra pour que je puisse disparaître de son champ de vision. Je lui fis un f*ck et je continuais mon chemin dans la joie et la bonne humeur.
J'étais doublement heureux car les Chicago Bulls avaient gagnés et Jeremy revenait ! Il y avait tant de choses qui s'étaient passés depuis notre dernière rencontre, c'est à dire lors de ma dépression pour Kendall ! J'avais changé énormément. Si il savait pour moi et ...Oh Boy !

Je touchais le pendentif blanc du collier Australien de mon index en me mordant les lèvres, anxieux à cette idée. Mais je me rassurais tout en tournant dans un virage afin d'accéder à l'Aéoport : Jeremy n'en saura rien, voyons !

Je me garais dans le Parking du sous sol place 94, puis je sortis de la voiture en claquant la porte. J'ôtais mes lunettes et les accrochais à mon t-shirt noir puis me mis à chercher l'entrée. Je me perdis dans le sous sol et je demandais alors à deux filles qui passaient par là l'entrée, sans oublier de les draguer un peu, juste pour le fun.

Je grimpais les escaliers, pris l’ascenseur, puis arrivait à un étage qui donnait une vue d'ensemble sur tout l’aéroport. On voyait les passagers tels des fourmis, s’affairer ici par là. C'était marrant. J'essayais de voir Jeremy d'en haut, mais c'était peine perdu : on ne voyait rien, alors je descendis les marches.

Une fois en bas, je fis le tour de la grande salle d'arrivée. Pas de Jeremy à l'horizon. Je commençais à m'inquiéter, alors je sortis mes 3 lettres, je pris le T et je me mis à le mordre, tout en regardant de nouveau partout et encore partout. Je demandais même à une hôtesse trop sexy-hmm je crois que je vais devenir Stewart!- où était Jeremy Otto.

Mais soudain, mes yeux le repérèrent enfin !
Je me dirigeais vers lui, lâchant le T qui se cogna contre le J et le M, tout sourire. J'étais trop content de le revoir.
« Hey ! Salut Jerem ! Comment ça va ? Tape m'en 5 ! ». Je lui tapais dans les mains puis lui fis un check en criant : « Yeeaaah come on ! ».
"Que je suis heureux de te retrouver mon frère!", lui dis-je avant de rire.
Il fallait m'excuser : j'étais trop heureux !


© EKKINOX


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que je suis heureux de te retrouver mon frère! -ft Jeremy Otto
» Je suis heureux quand il pleut [Terminé]
» Suis-je simplement ici pour me remémorer un souvenir ? [Livre 1 - Terminé]
» Tu as décidé de faire l'autruche et foutre ta tête dans le sable. Tu n'aurais simplement pas dû revenir; Pourtant, je suis heureux que se soit toi...
» Retrouver un frère [Jérôme]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: