AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Alors on est de la même famille ?! [Pv:Silver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alors on est de la même famille ?! [Pv:Silver]   Lun 9 Juin - 20:31

Quand je lui appris mon lieu de naissance en simple détail faute d'avoir envie d'en dire plus, Joy répondit :

-Tes frères et sœurs aussi j'imagine ? Moi je suis née à Boston.

J'approuvais d'un signe de tête. Oui, toute la petite famille avait suivit la marche, même mon frère aîné, mais c'était sans doute parce qu'il n'avait pas de boulot et parce qu'il jugeait qu'ici, il avait tout dont il avait besoin. Bah, dès qu'il se trouvera une nouvelle copine, qui sait un jour il partira ailleurs, dans une autre grande maison. Mais pour le moment, la seule chose qui l'intéressait, c'était sa musique. La rouquine qui me servait de nouvelle frangine disait habiter Boston. J'y étais allé une fois dans cette ville. Mais pour moi, elle était comme toutes les grandes villes de nos Etats d'Amérique : banales, stagnantes. Je m'étais toujours demandé comment était la vie au Canada. Bien évidemment, j'ai eu l'occasion d'aller y faire un tour mais y vivre était différent que de passer jeter un oeil. Je pouvais néanmoins dire que c'était bien plus beau et vivifiant que la vieille New-York. Pourtant, la grande ville ne me déplaisait pas plus que cela, elle était tolérable et j'habitais un quartier correct. De toute manière, je passais bien plus de temps à Miami qu'ailleurs à présent. Cela ne me déplaisait pas non plus, Miami était une ville agréable mais trop touristique à mon goût. Elle était le genre de ville à faire la belle devant toute les autres.

-WOW ! Bon et a propos de WHS, quelle confrérie, quelle classe ? Tu connais certaines personnes ?

Répliqua la rousse. Son éclat de surprise était mal placé. J'étais persuadé que côté villa, elle devait en connaître un rayon également. Si elle avait hérité de la fortune de l'enflure qui me servait de père, cela ne faisait aucun doute même. La petite curieuse poursuivit inlassablement ses questions. Une écervelée telle qu'elle comme soeur n'allait pas être de tout repos, elle me rappelait mes deux petites frangines. Cependant, je me plia à lui répondre :

- J'ai demandé à être chez les Pi Sigma, je suis également dans la classe Senior et venant d'arriver, tu es à cette heure, la seule de mes connaissances en ces lieux.

Mais je ne m'attendais pas à de grandes relations avec la populace de cet établissement. Le directeur en lui même faisait pitié. De toute manière, j'étais du genre à maintenir un cercle relationnel des plus limité. La plupart des personnes se trouvant à Wynwood me détesterons plus qu'autre chose, je pouvais en faire le serment où y parier une fortune. Je le lui retournais pas ces questions, j'allais tout découvrir d'elle de toute façon, ou bien elle se dévoilerait tout de suite alors autant ne pas se fatiguer mais comme désormais on était destiné, je sortis mon portable en lui disant :

- Je vais te donner mon numéro de portable. On ne sait jamais, nous sommes de la même famille désormais.

305-004-1130 était le dit numéro. Mine de rien, j'avais un instinct fraternel que je tentais de dissimuler au premier abord mais je savais parfaitement qu'au fur et à mesure de notre connaissance, le fluide passera comme avec tout le reste de la famille.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alors on est de la même famille ?! [Pv:Silver]   Lun 9 Juin - 15:50


Silver Ҩ Joy
Alors on est de la même famille ?!





Finalement, mon demi frère ne me parait pas tellement être un PS comme il en existe dans ce lycée. C'est bizarre mais vrai, bon je ne me pleins pas finalement je suis tombé sur le bon Pi, j'aurais pu tomber sur Nathan, ça n'aurait pas été la même histoire. En fait je m'estime heureuse et puis peut être je vais connaître la vie de famille. En tout cas lui à l'air de s'en contre ficher, je lui demande de parler parce que j'ai l'impression de monopoliser la parole mais il m'explique qu'il préfère écouter. C'est bien beau mais bon,je suis sûre que il fait ça que avec moi. Enfin au pire s'il ne veut pas me parler il lui suffit de me le dire en face. Il me tire de mes pensées et j'entends enfin le son de sa douce voix masculine:

-J'habite à New-York.Nous habitions au Canada avant, c'est là bas que je suis né

Merci, j'aurais pu le deviner mais bon c'est déjà ça, tu parle. C'est ce que je lui aurai répondu si j'étais une garce d'Eta ce que je ne suis pas donc je vais seulement lui dire :

-Tes frères et sœurs aussi j'imagine ? Moi je suis née à Boston
.

Et puis finalement je sens qu'il se lâche, il me parle rapidement de sa mère de leur précense dans le pays et j'en suis très heureuse au fond.

- Si tu vivais avec nous, tu habiterais en ce moment une grande villa dans un quartier tranquille de la grande ville.


S'il savait, s'il savait que dans ma maison, il y avait 3 piscines une pour chacun d'entre nous, s'il savait que ma maison faisait la moitié de la maison blanche. S'il savait toutes ces choses. Mais moi contrairement à lui je ne l'expose pas. Je n'aime pas parler d'argent surtout celui de mon père qui à mon avis est complètement sale, celui qu'il m'envoie tous les mois sans un petit mot. Vraiment j'ai honte d'être sa fille chaque jour je me demande pourquoi cette chose est tombée sur moi.
Enfin bon ça je le garde pour moi,parce que je sais très bien que dans ce lycée on a tous nos problèmes plus ou moins importants. Alors je n'ai aucune envie d'étaler ma vie devant les gens, je n'ai envie que personne ne me prenne en pitié j'ai horreur de ça. Alors je lui réponds seulement:

-WOW !
Bon et a propos de WHS, quelle confrérie, quelle classe ? Tu connais certaines personnes ?






Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alors on est de la même famille ?! [Pv:Silver]   Mar 27 Mai - 17:49

-Ce n'est pas qu'une impression. Crois moi. Mais parle moi un peu de toi. Je parle je parle et toi tu ne fais que m'écouter, exprime toi, je ne te jugerai pas.

Ce qu'elle attendait de ma part relevait du miracle. Je n'aimais pas parler de moi. Elle était pourtant ma demi soeur mais on venait à peine de le savoir, cela ne fera pas d'elle une personne proche dès cet instant à mon égard. Je ne lui reprochais pas d'être la fille de l'autre enflure, parce que si ça se révélait être un crime, nous étions tous coupables. Elle était une victime, tout comme moi. J'étais un peu frustré au fond de moi sans toutefois le dévoiler. J'étais frustré d'être autant perturbé pour une banale histoire familiale. Ma vie aurait pu continuer à couler ainsi sans obstacles, mais elle était là, elle venait d'arriver dans cette vie et je devais m'y adapter, tout comme elle le devra. Je lâchais un soupire. Je ne pouvais pas renier ma soeur. J'allais retirer le "demi" de mon vocabulaire parce qu'il ne me plaisait pas. Autour de nous, il n'y avait plus personne. On avait perdu du temps à bavarder pendant que les autres étaient aller en cours. Moi j'avais l'avantage du premier jour et étrangement, je ne me souciais pas de l'emploi du temps de Joy. Après mûre et mûre réflexion, j'esquissais un très léger sourire, pour une fois sincère mais sans me connaître vraiment, elle n'aurait pas pu deviner ce détail, et lui répondit :

- J'aime écouter.

Mais je n'aimais pas parler. Je n'étais pas énormément bavard dans la vie. Je ne disais que des choses qui valaient le coup d'être dites. Joy se mit en marche et je la suivit presque instinctivement. Mon regard se posa sur sa chevelure rougeoyante, ce qui me rappelait sans cesse qu'elle n'avait pas beaucoup de similitude avec le reste de la famille. On était tous noirs ou bruns. Ma mère avait de longs cheveux noirs, ma soeur jumelle aussi. Mon frère et les deux petits étaient bruns.

- J'habite à New-York.


Finis-je enfin par répondre. Elle voulait en savoir sur moi, mais n'aimait pas parler de moi, je choisissais de contourner habilement le sujet en parlant finalement, de globalement ma vie et plus exactement celle des Lawyer.

- Nous habitions au Canada avant, c'est là bas que je suis né.


Je n'irais pas plus loin dans les détails concernant mes traits personnels de l'histoire. Que ce soit mon enfance ou autre. Comme cité précédemment, ce n'était à quelqu'un que je venais tout juste de croiser la route que j'allais divulguer des informations ne concernant que moi. On pouvait y voir une part de méfiance, en réalité, c'était juste ma personnalité. Et dans cette école particulièrement, je savais qui plus est, que les murs avaient des oreilles. De plus, je songeais que ce qui ne concernait que moi, n'appartenait qu'à moi. Cette phrase sortait de la bouche d'un parfait égoïste et c'était que ce j'étais et ce n'était pas demain la veille que ça allait changer.

- Ca fait des années maintenant qu'on habite New-York. Ma mère travaille dans le département de l'éducation des Etats-Unis, c'est la raison de notre présence au pays.

Elle comprendrait bien dans le "ma mère" qu'il s'agissait donc de sa très chère belle mère. Une femme pour qui je jouais le grand culte maternel comme bon nombre de fils dignes de ce nom.

- Si tu vivais avec nous, tu habiterais en ce moment une grande villa dans un quartier tranquille de la grande ville.


Je ne me vantais pas. La plupart des élèves ici, d'après ce que j'avais comprit du moins, étaient des gosses de riches. Je n'avais aucun intêret de me vanter d'une quelconque richesse devant eux. Je ne pouvais qu'être ravi de mener une vie aussi tranquille que celle ci. Car certains avaient beau être riche, ils pouvaient se montrer suicidaire sans problème, généralement pour des futilités qui menaient la décadence de l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alors on est de la même famille ?! [Pv:Silver]   Mar 27 Mai - 13:39


Silver Ҩ Joy
Alors on est de la même famille ?!



-Et tu n'as pas que moi. Tu as un autre demi-frère et trois demi-soeur.

Comment je devais le prendre, comment je devais réagir. De toute façon je suis sûre que je ne les verraient jamais. Pourtant au fond de moi quelque chose me dit que je voudrai tellement faire partie d'une famille, une vraie, unie et tout comme dans les films. Enfin j'ai beau rêvé dans sa famille ils n'ont sûrement pas envie de connaître la garce qui à piqué le père. Je vois déjà la scène.

Après mes multiples explications sur ma famille, Silver me dis :

- J'ai l'impression qu'elle est mieux que la tienne.

-Ce n'est pas qu'une impression. Crois moi. Mais parle moi un peu de toi. Je parle je parle et toi tu ne fais que m'écouter, exprime toi, je ne te jugerai pas.

Oui j'en avais un peut marre de raconter ma vie à un semi-inconnu. Il ne faisait que m'écouter et hocher la tête de temps en temps. Je ne suis pas sûre que ce soit le meilleur moyen pour rattraper les 17 années perdues. 17 ans que Mr Crawford nous cache cela, faut le faire quand même. C'est vraiment choquant, je le trouvait déjà débile et dégueulasse mais maintenant je le déseste plus que jamais. Ce qu'il à fait à la mère de Silver .. On se croirait dans une vielles série américaines des année 50' ou dans un livre que j'ai lu récemment. «Brandon mène une double vie va-t-il réussir à la mener ou bien une de ses 20 femmes va-t-elle être assez intelligente pour comprendre pourquoi son mec envoie des textos en disant je t'aime à des prétendues collègues». Bon j'ai peut être exagéré le truc mais de toute façon ya toujours une part de mensonge, sinon ça ne marche pas et c'est e qu'on appelle dans le jargon un «bide».

Enfin bon je m'écarte légèrement du sujet revenons en au fait et rien qu'aux faits. Puis je me remis en marche continuant d'écouter et de dialoguer avec mon cher demi-frère dont je n'ai appris l'existence que hier.

-Sinon tu compte appeler ta mère et ta famille ?


Oui il me sembler important de prévenir ma mère si seulement n'étais pas partie si tôt. Là c'est sûr elle aurait quitté mon salaud de géniteur et m'aurais élevé comme une vraie mère. Quel gâchi !





fiche de ©️ century sex

HRP:
 
^^'
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alors on est de la même famille ?! [Pv:Silver]   Sam 24 Mai - 17:06

-Avec ma mère il m'a eu seulement moi. Après peut être a-t-il des enfants à Mexico... Qui sait ?

Oui qui sait. Je restais placide et silencieux tandis qu'elle poursuivit la réponse à mes questions :

-En fait, il ne m'a jamais vraiment élevé. Ma mère étant atteinte d'une grave maladie, ils ne s'est occupé que d'elle. Un jour elle est partie. Et une semaine plus tard ce salop*** m'a inscrite dans cette foutu école «prestigieuse» comme il dit. Il disait que c'était pour mon bien. En fait il voulait juste être libre. Tu vois je suis sûre que à l'heure qu'il est il se tape une mexicaine.

N'étant pas un sensible de nature, la larme que je remarquais sans mal sur la joue de ma demi soeur ne me fit ni chaud ni froid. C'était sans doute une des raisons pour laquelle on avait tendance à me trouver cruel. Ma soeur ne semblait pas aussi douée pour cacher ses émotions que moi. Le discours de Joy en disait long sur sa façon de voir les choses et je pouvais remarquer quelques similitudes avec moi. Ce qui devait prouver notre lien de famille. Pourtant, physiquement du moins, on n'était pas vraiment semblable. J'avais la chance d'avoir les traits maternels, tout comme la plupart des autres d'ailleurs. Moi, si j'étais dans cette école, c'était juste parce que ma mère avait jugé que l'autre ne me méritait pas en son sein. J'avais bien ri le jour où elle avait annoncé ça au principal, il n'en revenait pas d'une telle audace. Le point négatif était que j'étais séparé de ma soeur jumelle qui devait bien s'ennuyer sans moi à New-York. Si j'étais là, c'était uniquement pour respecter sa volonté.

-Et toi tu l'a pas beaucoup connu il parait. Je suis désolé... enfin ce n'est pas ma faute mais bon. J'en reviens juste pas d'avoir un demi... frère

Désolé de quoi ? Que je ne l'ai pas beaucoup connu ? J'aurais aimé qu'il parte bien avant ma naissance, ça aurait facilité la vie à tout le monde et la mienne en particulier. Enfin seulement, je décidais de lui répondre :

- Et tu n'as pas que moi. Tu as un autre demi-frère et trois demi-soeur.

Lançais-je toujours aussi calme mais sur un ton légèrement rude. Peut-être qu'elle était déjà au courant d'avoir un grand demi frère, une autre soeur de mon âge et deux gamines comme autres frangines. Je sentais une certaine émotion dans sa voix et je me demandais dès lors, si cet agrandissement de famille lui plaisait.


-C'est marrant on ne se ressemble pas du tout. En même temps on m'a toujours dis que je ressemblait à ma mère... Et toi raconte moi un peu ta vie. Celle que j'aurais du vivre avec toi !

Elle avait finalement de la chance d'être de la famille. C'était le seul moyen pour que je réagisse différemment. Mais j'avouais ignorer quoi lui répondre cette fois ci. Je n'aimais pas franchement parler de choses plus personnelles. Faudra t-il un jour qu'elle vienne rencontrer les autres ? J'étais assez curieux du résultat.

- J'ai l'impression qu'elle est mieux que la tienne.

Répondis-je simplement. Et ça me semblait véridique d'après ce qu'elle m'avait dit. Après tout, elle avait été largué à Wynwood, ce n'était pas une vie ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alors on est de la même famille ?! [Pv:Silver]   Sam 24 Mai - 16:14


Silver Ҩ Joy
Alors on est de la même famille ?!


Il me fallait être réaliste. Notre salaud de père avait des enfants dans les quatre coins des États-Unis. A l'heure qui l'est peut être avait il mis une femme en ceinte de triplets ?! Ce gars là en plus avait l'air d'être mon opposé, j'étais rousse il était brun, j'étais petite il était grand. Et pourtant on avait le même sang. Je me devais de faire des efforts de conduite, après tout la famille est ce qu'on a de plus sacré. Enfin... sauf dans mon cas. Bon je lui avait demandais si nous pouvions faire connaissance. J’appréhendais énormément sa réponse. Il aurait pu m'envoyer bouler me disant qu'il ne voulais pas avoir à faire de près où de loin à notre père mais non. Il me dit d'un calme Olympien:

-Tu es la seule ?


Me connaissance, je ne pouvais pas répondre sans fourrer un peu d'humour noir et débile qui laisse transparaître mon sentiment de trahison envers mon «père».

-Avec ma mère il m'a eu seulement moi. Après peut être a-t-il des enfants à Mexico... Qui sait ?

Je fis un petit sourire qui se voulait sarcastique. Puis il me posa des questions sur Mr Crawford :

-Tu vis avec lui? Où est-il ?

Dans sa voix je sentais du dégoût. Je connaissais bien ce sentiment. Exactement celui que j'avais ressentit en apprenant la «bonne» nouvelle.

-En fait, il ne m'a jamais vraiment élevé. Ma mère étant atteinte d'une grave maladie, ils ne s'est occupé que d'elle. Un jour elle est partie.-Une larme perla sur ma joue, et je l'enlevai d'un revers de manche- Et une semaine plus tard ce salop*** m'a inscrite dans cette foutu école «prestigieuse» comme il dit. Il disait que c'était pour mon bien. En fait il voulait juste être libre. Tu vois je suis sûre que à l'heure qu'il est il se tape une mexicaine.

Oui je faisait une fixette sur Mexico et les mexicaines. Ne me demandait pas pourquoi, j'en ai aucune idée. Enfin bon, j'arrive enfin à reprendre mes esprits.

-Et toi tu l'a pas beaucoup connu il parait. Je suis désolé... enfin ce n'est pas ma faute mais bon. J'en reviens juste pas d'avoir un demi... frère
-dis-je avec une pointe d'émotion-.

Je m'arrétait et me tourna face à lui.

-C'est marrant on ne se ressemble pas du tout. En même temps on m'a toujours dis que je ressemblait à ma mère... Et toi raconte moi un peu ta vie. Celle que j'aurais du vivre avec toi !




fiche de ©️ century sex

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alors on est de la même famille ?! [Pv:Silver]   Mer 7 Mai - 18:20

La réponse à ma question ne se fit pas attendre :

-Sa fille ! Je m’appelle Joy, Joy CRAWFORD. Ne t’inquiète pas c’est aussi un choc pour moi. Je l’ai appris ce matin à 8h00 pétante. Mon père fin notre fin ce déchet de la nature qui nous sert de père a mené une double vie pendant notre enfance. La tienne et la mienne. Je ne sais pas si tu l’aime. D’ailleurs si tu l’aime ça ne sert à rien qu’on parle.

Non...? La fille de ce sale ******** ? Malgré la surprise mêlée à la rage qui bouillonnait en moi, mon visage restait parfaitement serein et neutre à cette information. Je ne dévoilais que très rarement mes émotions, ou plutôt, mes trop fortes émotions car je jugeais qu'un mec était capable de contrôler son propre corps tout de même et elle n'avait pas besoin de savoir qu'elles étaient mes pensées actuelles. Si au départ, j'étais surpris, en y réfléchissant bien, ça ne l'était pas tant que ça. Pourquoi ? Parce qu'un connard restait un connard jusqu'au bout. Tous ses rendez-vous d'affaire en pays étranger, j'aurais dû me douter qu'il ne faisait pas que ça en partant. Si ça se trouvait, il n'avait pas eu que deux vies ce fils de ****, mais des dizaines voire plus. Ce qu'il avait fait à notre famille, à moi comme à ma mère, comme aux autres, mériterait sa mort. Si ça ne tenait qu'à moi, je partirais à sa recherche pour me charger personnellement de son cas.

- Tu es donc ma demi-soeur...

Ce n'était pas une question, je constatais à voix haute. Je détaillais de nouveau la jeune fille du regard, comme si cette information avait changé quoi que ce soit de son physique. Elle disait avoir été mise au courant ce matin, elle avait été mise au courant de mon apparence aussi pour pouvoir me trouver. A vrai dire, je l'observais intensément, comme pour savoir ce que je devais penser d'elle. Apparemment, elle n'aimait pas plus que moi cet enfoiré, mais était-ce un bon critère pour jouer les familles heureuses ? Que penserait ma mère en le découvrant ? Le départ de l'autre connard l'avait déjà suffisamment blessée et même si elle avait su bien s'en remettre, je me demandais ce qui se passerait pour elle de savoir qu'elle avait une autre "fille" si je pouvais dire ça comme ça. Et les autres de la fratrie ? Ils en penseraient quoi ? Et moi donc ?


-Sinon, on peut faire connaissance. Après tout on a le même sang non ?

La situation était épineuse. Elle avait peut-être connu plus mon père que moi même. Après tout, je n'avais que 4 ans quand il était parti. A vrai dire, je me sentais méfiant. Je gardais son mon visage un air sombre et froid, histoire qu'elle ne se fasse pas trop d'illusion le temps que je m'adapte. Je n'avais pas franchement l'ambition de la haïr, elle était ma soeur, même demi, elle était de la famille. J'avais un sens profond de la famille, probablement la seule chose que j'aimais réellement sur cette planète, à l'exception toute faite de l'autre ordure.

- Tu es la seule ?

Dans le sens où je lui demandais si elle avait elle aussi des frères et soeurs qui seraient susceptible d'être demi avec moi et les autres.

- Tu vis avec lui ? Où est-il ?

Là, évidemment, je parlais de la pourriture qui me servait de géniteur. Il y avait cette fois ci une très légère pointe de haine et de noirceur et peut-être même cachant un soupçon de vengeance dans mes paroles.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alors on est de la même famille ?! [Pv:Silver]   Mer 7 Mai - 16:07


Silver Ҩ Joy
Alors on est de la même famille ?!


Je ne sais pas ce qu’il m’arrive. J’ai vraiment l’impression de vivre un film éveillé. Commençant par le coup de téléphone à 8h de mon père. Ce dernier qui m’annonce quoi ? Que j’ai un demi-frère et la cerise sur le gâteau il se trouve dans mon lycée. Non mais pourquoi il ne m’a pas annoncé qu’il déménageait en Afrique j’aurais largement préféré. Non c’est sûr, je porte vraiment la poisse c’est affolant. Le pire c’est que pendant que je me dirige vers les casiers qui je croise mon play-boy de demi-frère. J’ai l’impression que les ennuis ne font que commencer. Et curieuse comme je suis, je m’avance et le fixe, je crois qu’il m’a bien vu. Il me fixe à son tour de haut en bas et s’exclame :

- Qu'est ce que tu veux toi ?

Je suis glacée par son amabilité. Et je ne réponds que :

Salut euh ça va ? Je m’appelle Joy… on ne se connait pas mais en fait on est de la même famille.


Non mais je n’aurais pas pu trouver plus de tact vraiment. J’aurais du venir l’embrasser tant que j’y étais. Il a du me prendre pour une fille qui tente une approche alors que pas du tout. Il lève les deux sourcils et il me dit en tournant les talons :

-Ok super bon ben on se revoit plus tard ok ? Ou mieux encore, jamais, ça te dit ?

Eh bien dis donc je trouve qu’on a le même humour. Peut être bien qu’on est de la même famille. Je le vois s’en aller puis je sors cette phrase qui sonne comme un une alarme de guerre. Je n’ai jamais prononcé ce nom dans l’enceinte de ce lycée. Et aujourd’hui je l’ose, très mauvais présages. En tout coup lui semble connaitre ce nom. Il tourne les yeux et les posent sur moi. Il se retourna entièrement et me demanda :

-Ok, qui es-tu ?


-Sa fille ! Je m’appelle Joy, Joy CRAWFORD. Ne t’inquiète pas c’est aussi un choc pour moi. Je l’ai appris ce matin à 8h00 pétante. Mon père fin notre fin ce déchet de la nature qui nous sert de père a mené une double vie pendant notre enfance. La tienne et la mienne. Je ne sais pas si tu l’aime. D’ailleurs si tu l’aime ça ne sert à rien qu’on parle. –Dis-je sèchement mettant un terme à la discussion ou plutôt à mon monologue.-

C’était une vraie question dont je n’avais aucune réponse. J’avoue qu’on ne rencontre pas son demi-frère tous les jours. Je ne sais rien de lui, rien de sa vie. On a toujours vécu à des kilomètres l’un de l’autre. Notre père nous a toujours caché sa double vie. Et aujourd’hui si il pense qu’on oubliera tout ça il se met le doigt dans l’œil. Peut-être j’étais sure avec lui, je veux dire il n’avait rien à voir avec cette histoire il était victime du double jeu de mon père comme moi. Rien de plus.

-Sinon, on peut faire connaissance. Après tout on a le même sang non ?


Je m’étais légèrement adoucit espérant qu’il ferait de même et qu’il ne m’attaquerait pas à son tour.




Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alors on est de la même famille ?! [Pv:Silver]   Sam 26 Avr - 15:46

Le bus était arrivé aux alentours de 8h30 devant les portes de la prestigieuse école de Wynwood. Enfin, ce qu'on en disait. Pour moi, c'était une école comme une autre, avec des profs chiants comme les autres, avec un peu de chance des belles filles, mieux que celles de l'école de New York, peut-être des étudiants qui avaient un peu plus de classe aussi. Mais ce n'était pas parce que c'était une école bourré de gosse de riche, comme je l'étais moi même d'ailleurs, qu'elle était forcément meilleure. Ca c'était juste une réputation pour de la thune, rien de plus. Enfin bref, comme dit, elle avait au moins le mérite d'avoir une meilleure tête par rapport à l'ancienne. Avoir changé de bahut, ça ne me faisait ni chaud ni froid, j'étais juste un peu plus loin de la maison, c'est tout. Ma mère pensait que je serais mieux ici...J'étais pas certain que mon nouveau directeur allait être de son avis ! Bon, pour le premier jour, j'essayerais d'être gentil. Gentil...Je n'arrivais pas à croire que j'ai pu dire un mot pareil.

Je passais en coup de vent chez ce fameux directeur. Un certain monsieur Cobb. Quel nom ringard déjà. Bref, il me donna ma classe, Senior A, puis mon emploi du temps en m'annonçant que j'avais une journée de libre pour découvrir l'école. Okay. Enfin, je reçu une chambre temporaire en attendant d'être mis dans une confrérie. Super, le suspens n'avait pas fini son heure. Tant qu'on m'épargnais une confrérie d'intello ou de cons, ça m'allait. J'avais un superbe QI mais j'évitais de trop me vanter sur ça pour éviter justement de tomber avec des binoclards à grosses cervelles. C'était bien d'avoir une grosse cervelle mais la meilleure des intelligences était de s'en servir à bon escient et pas à tout va pour montrer au monde qu'on savait que 2+2=4.

Je me débrouillais pour trouver ma chambre, refusant l'aide d'un pion. Une fois chose faite, je m'installa assez rapidement. Les affaires, vêtements et la cage de mon rat que j'avais emmené en passager clandestin, n'ayant pas la motivation de demander si les bêtes étaient autorisées ou pas. Ca n'aurait rien changé car quelque soit la réponse qu'on m'aurait donné, je l'aurais pris quand même. La suite des évènements, envoyer à la petite famille de mes nouvelles. Ca commençait par Tyler auquel j'écrivis : "Hey ça y est, je suis arrivé. Ca a l'air pathétique comme endroit mais ce ne sera pas à moi de m'y faire mais aux autres de se faire à moi. Passe de mes nouvelles à Maman dès qu'elle rentre, je veux pas la déranger au boulot, salut mec." Puis vint le tour d'Elana :"Salut frangine, comme tu peux le deviner, je suis arrivé. J'avoue que c'est plus beau que là où t'es mais rien ne dit que ce sera moins con. Passe le bonjour à Maria et Elizabelle de ma part. Bye !"

Et voilà, une bonne chose de faite. Je quittais ensuite la chambre pour faire un petit repérage des lieux, ce qui ne m'empêcherais pas d'être en retard à des cours quand l'envie me prendra. Je ne me gênais pas pour aller faire un tour dans les bâtiments de confrérie et ainsi apprendre un peu quelle genre de confrérie il y avait ici. Celle des Pi Sigma et des Sigma Mu me tentaient bien. Bon, j'y repenserais plus tard. Je fis un tour du côté de la cafét, des couloirs qui menaient aux salles de cours, salle de musique et encore plein de chose...Je traînais à présent dans un couloir juste après m'être choisit un casier dans le lieu concerné. A cette heure là, il n'y avait pas trop de monde dans ces couloirs, ce qui n'était pas pour me déplaire. Pourquoi m'avait-on donné une journée de libre ? Je m'ennuyais déjà à mourir ici. Je devrais peut-être faire un tour dans la ville histoire d'en voir également un peu plus. Tout à coup, on me tapota l'épaule gauche, nan mais il ne fallait pas se gêner quand même. Je pivota sur mes talons et fit face à une jeune fille. Je la toisais du regard alors qu'elle restait immobile comme une statue. Bon, elle me voulait quoi celle là ? Déjà une qui venait me harceler ou quoi ? Devant son silence interminable, je finis par lâcher :

- Qu'est ce que tu veux toi ?


-Salut euh ça va ?

J'haussais un sourcils. Je ne pense pas perdre mon temps davantage avec celle là. Même si elle était plutôt agréable à regarder. Je n'étais pas disponible pour le moment, pourrais-je le lui faire comprendre ou devrais-je faire un schéma ? Elle finit par ajouter :

-Je m’appelle Joy… on ne se connait pas mais en fait on est de la même famille.

Waouh. C'était la pire technique de drague que j'avais entendu de toute ma vie. Cette fois-ci, c'était les deux sourcils que j'avais levé. Non mais je vous jure, elle n'avait rien de mieux à faire que de venir me débiter pareille annerie juste pour avoir ma chaire ? Je voulais bien qu'une fille soit belle mais si elle était stupide également, ça ne servait pas à grand chose, je finis par répliquer :

- Ok super bon ben on se revoit plus tard ok ? Ou mieux encore, jamais, ça te dit ?

Et sur ce, je tournais des talons pour poursuivre mon chemin. Eh bien, elle commençait bien cette journée...Abordé dès les premières heures par une sangsue en manque d'affection, ça promet...


-Crawford ça te dis quelque chose ?

Je me stoppais net. Mon regard se jeta alors par dessus mon épaule en direction de la jeune fille qui n'avait pas bougé d'un poil. Pourquoi sortait-elle le nom de mon ********* de père ? Père ? Pourquoi j'avais encore l'idiotie d'employer ce mot ? Mais je n'étais pas si stupide que ça. Car elle n'avait pas sortit ce nom au hasard, de même qu'elle n'avait pas mentionner son nom de famille tout à l'heure. Je fronçais légèrement les sourcils. Son histoire prenait un certain sens que j'aurais aimé ne jamais connaître. Mon corps finit par pivoter comme mes yeux à l'instant et comme pour demander une confirmation de mes pensées, je lançais :

- Ok, qui es-tu ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Alors on est de la même famille ?! [Pv:Silver]   Sam 26 Avr - 12:43


Silver Ҩ Joy
Alors on est de la même famille ?!


Samedi 26 avril 8h00 :
J’étais plongée dans un si beau rêve. Je me baladais dans els rues de Paris avec Curtis. C’était juste parfait. J’avais l’impression d’être au paradis. Mais l’enfer et la dure réalité de la vie m’a rapidement rattrapée. La sonnerie de mon téléphone à retentit, une fois. J’ai laissé coulé pensant que mon interlocuteur comprendrai qua je suis occupée à dormir. Mais non cet idiot à continué, il n’a pas cessé. Je me suis levée d’un bon, j’ai pris mon téléphone qui sonné encore. Qui était donc le débile qui m’appelai un samedi matin à 8h00 ?! Ce n’était autre que Mr Crawford, l’homme qui me sert de père. J’hésite longuement, il ne m’appelle jamais ou quand il le fait c’est juste pour me dire qu’il m’a versé l’argent sur mon compte mais que je n’ai pas le droit de l’utiliser. Très utile n’est-ce pas. Enfin bon il insiste et je craque, je déverrouille mon téléphone et dès que j’entends le son de sa voix je regrette mon geste.

-Allo ! Lance –t-il agacé. Je lui réponds calmement, je n’ai pas envie que ce coup de fil finisse en bagarre virtuelle.

-Joy ?!

-Elle-même ! –Non mais il m’appelle sur mon téléphone qui d’autre aurait bien pu répondre ? Ni un bonjour ni un comment ça va il rentre dans le vif du sujet-

-Faut qu’on cause !

-Vas-y je t’écoute. De toute façon à cette heure ci je n’ai rien à faire

-Arrête ton ironie veux-tu c’est important ce que j’ai à te dire.



-Oui et bien je suis toute à toi.


-Tu sais comment on s’est rencontré ta mère et moi ?


-Oui papa tu me l’as raconté une bonne 15 de millions de fois. Vous aviez 18 ans, vous vous êtes connus sur les bancs de l’é… -et avant que je ne puisse finir il coupa sèchement-

-Non ! Voilà de quoi je dois te parler. Alors maintenant je vais tout de dire la vérité mais tu n’as pas intérêt à me couper.
Alors voilà, avant je vivais au Canada, et je venais en voyage d’affaire à Boston, et un jour je suis tombée sur cette femme, sublime. Avec sa chevelure rousse dont tu as hérité. Elle était splendide. Je suis tombé sous le charme, raide dingue d’elle. On s’est vu une fois deux fois. Et puis à chaque fois que je venais dans le coin en voyage. Mais ce que ta mère ignorait c’est que j’avais une famille au Canada, une femme et 2 fils. Ensuite aux quatre ans de mon seconds fils j’ai quitté le Canada pour venir vivre à Boston, j’avais déjà mis ta mère enceinte je ne savais pas comment faire.


-Mais…

-Ne me coupe pas –crie-t’il. Je n’ai qu’une envie raccrocher au nez de ce salopard qui se prétends mon père-Tu vas te demander pourquoi je te dis ça ? Surtout aujourd’hui. C’est parce que hier soir j’ai appris que un de mes fils, soit ton demi frère, viens à Miami et devine dans quelle école ?

-…

-Wynwood High School Miami. Ce n’est pas merveilleux, vous allez former une magnifique famille liée !

Je ne sais pas quoi dire, mon père m’annonce qu’il avait une double vie et qu’en plus j’ai deux demi-frères et 3 demi-sœurs. Et puis quoi encore ? Il a cas débarqué à Miami lui aussi !

-Ma chérie tu n’es pas heureuse ?

-

-Joy ?! Dis-moi quelque chose ! Réponds-moi !

-SALOPARD –crie-je dans le combiné- Tu n’es qu’un salopard. –J’éclate en sanglot et raccroche le téléphone-

BIP BIP BIP.

Samedi 26 avril 10h :

Voilà deux heures ce sont écoulées, j’ai vidées toutes les larmes de mon corps. Mon lit est devenu une poubelle de mouchoirs géante. Et moi je suis devenue rien, une loque. Je me lève, prends des vêtements propres et passe sous la douche. Je n’ai pas le courage de mettre mes cheveux en place, je fais une queue de cheval en 30 secondes et me voilà prête. Je vais aller à la bibliothèque du lycée, là-bas au moins rien ne pourras me déranger. Je prends mon téléphone à la volée et mon sac.

Me voilà enfin hors du bâtiment de la confrérie, un petit vent frais effleure mes joues devenues rouges. Je pense que mes yeux bouffis font peur car les gens change de trottoirs. Au pire je m’en contre balance du regard des autres. Mon téléphone vibre dans ma poche, je le sors er jette un œil « 1 nouveau message ». J’aurais pu parier que c’était Mr Crawford, oui je n’ai pas la force ni l’envie de dire Papa. Enfin bon, je le fais s’afficher et je découvre une photo ainsi que le texto :

« Voici ton demi-frère alias Silver Lawyer, il a préféré prendre le nom de sa mère.. »

Il a préféré prendre le nom de sa mère c’est compréhensible. Qui a envie de prendre le nom d’un connard ? Apparemment moi, enfin quand je serais marié à Curtis se sera finit : Joy De Slewer ! Ça sonne bien. Enfin bon, le MMS s’ouvre et j’aperçois mon pseudo demi-frère :

http://cdn04.cdn.justjaredjr.com/wp-content/uploads/headlines/2014/02/avan-jogia-twisted-interview-midseason-premiere.jpg

Oh mon dieu m’exclamais-je. Un vrai play-boy, ça ne vas pas le faire du tout ! Bref je finis ma route en espérant pas croiser ce garçon qui à ce qu’il parait fait parti de ma famille. Je passe aux casiers et dans les couloirs en direction de la bibliothèque, je croise un garçon qui est le copié collé de la photo, je sors mon téléphone examine l’image de plus près et merde. C’est lui ! J’hésite à aller le voir, et si mon semi-père l’avait prévenu lui aussi. Au et puis merde on a tous les deux le même sang, au pire il me remballe et on oublie tout ça.

Après 15 minutes de réflexion intense, je me dirige vers lui et lui tapote l’épaule gauche. Il se retourne et là je reconnais ces yeux, ce sont les mêmes que mon père. Je perds mes moyens en deux minutes. Je fais quoi, je lui montre le texto ? Je lui explique tout ? Non ce serait trop long. Je suis perdue, il me regarde et je reste bouche bée. Qu’elle idiote je fais alors.

-Salut euh ça va ?


Une petite voix me dit que je suis une vraie imbécile. Je jette un coup d’œil au tour de nous et reprends.

-Je m’appelle Joy… on ne se connait pas mais en fait on est de la même famille.


Je ne sais pas vraiment quel est mon but ? Le faire fuir ou bien le faire rester le plus longtemps possible pour qu’il ne me prenne pas pour une folle ou une délurée, une fêlée.

-Crawford ça te dis quelque chose ?


Je sors mon télèphone, selon sa réponse je lui montrerai le fameux message.





Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Alors on est de la même famille ?! [Pv:Silver]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alors on est de la même famille ?! [Pv:Silver]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Personnalités de Terrassanta (Famille Delacroix)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: