AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Si je te dis que je ne suis pas célib ! [Sean ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 269
Je suis âgé(e) de: : 23
Mes disponibilités pour RP: : Libre
Je fais partie des: : Sigma Mu


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis:
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Si je te dis que je ne suis pas célib ! [Sean ♥]   Ven 9 Mai - 18:36


Si je te dis que je ne suis pas Célib



Louis & Sean



En rangeant mon clipper dans ma poche, la jeune fille m’a dit son nom. Effectivement me donner une cigarette était bien un signe de paix.

- Je m'appelle Louis. Enfin, Louis Martin, tu auras brillamment deviné que je suis française. J'suis à Wynwood ouais.

C’est vrai que maintenant qu’il y avait moi de bruit, je remarqué qu’elle avait un léger accent. Et en plus sont prénom Louis ainsi que son nom Martin était carrément, typiquement français. J’étais déjà allé en France. Et je me souvenais avoir visité le château de Versailles, construit pour un Louis qu’on appelait le roi soleil. J’avais la chance de parler plus ou moins bien Français, j’aimais beaucoup chanter en français. Puis lire les œuvres de mes écrivains dans leur langue originelle. Du coup il n’était pas rare qu’on trouve dans ma bibliothèque en français. C’est tout naturellement que je lui ai donc répondu en Français :

- Enchanté, moi c’est Sean, j’aime la langue français c’est très beau je trouve, j’avais bien entendu un accent mais bon, tout ne pouvait pas être parfait.

-Bienvenue alors. Je pourrais t'aider si t'as besoin, j'suis la co-déléguée des Sigma Mu.


On m’avait vite fait parlé de ce système de confrérie lorsque j’avais visité l’école dans l’après midi. Puis elle a continué :

-Ouais...bienvenue dans l'école des filles en plastiques et des mecs drogués aux hormones, si t'as un peu de chance, tu tomberas dans une classe sympa, avec des Khi en pagaille pour t'aider à réviser. Sinon, ce sera Eta et Pi à en gerber.

Elle dressait un tableau peu flatteur de son école, pourtant elle devait quand même aimer cette école pour être co-déléguée d’une confrérie. Mais au moins cette fille était très franche. C’était vraiment appréciable. Mais alors qu’est ce qu’une fille comme elle faisait seule dans une boite de nuit ou les filles en plastique dansait et ou les mec drogués se trouvaient. Ce n’était pas logique du tout.

- Et bien on m’a dit que j’étais en Senior B je crois. Et toi ? Et comment ca se fait qu’une fille aussi franche que toi et sans superficialité soit en boite seule ? Sans amis ou petit ami ? Tu vas surement te mettre à me détester mais mon père voudrait que j’aille chez les Pi Sigma. Moi c’est quelque chose qui m’est égale ou je suis tant que ca peut le faire chier.

J’étais totalement out, premièrement y avait le changement d’heure vraiment important entre l’Europe et les Etats Unis, deuxièmement je n’avais pas encore digéré tout les évènement qui venait de l’arriver. J’ai fini mon verre d’une traite et j’ai demandé au portier d’aller me chercher un whisky-coca et une bière pour la demoiselle. Au début il n’était pas trop pour mais ensuite il fut obliger d’accepter devant mon air insistant et mon petit billet que j’ai sorti. Et oui c’était ca d’être riche. Je ne m’en vantais pas mais des fois c’était bien utile. Et même si ce n’était pas dans mes habitudes de payer un type pour aller me prendre un verre. J’étais tellement mal que je m’en foutais pour ce soir. Louis ne semblait pas trop contente de mon attitude… Aucun commentaire.

- Ma mère est à l’hôpital à Vienne et mon père m’a ramené de la bas il y a 10h peut-être je ne sais plus trop… C’est vraiment étrange d’être ici, ça ne paraît pas réel. Désolé je ne sais pas pourquoi je te dis ca Lou, je peux t’appeler Lou ? ca te va plutôt bien d’ailleurs. Mieux que Louis et en plus c’est plus court.

C’est vrai ce que je disais je ne savais vraiment pas pourquoi je lui disais cela. Pourquoi je me confiais à une inconnue mais elle semblait digne de confiance alors bon. Peut-être que pour une fois je pouvais me laisser un peu aller. Peut-être même que ca pourrai être une de mes premières amis à Wynwood.

-Je crois que je peux te dire que j’ai ma place dans cette école de fou maintenant. Dis-je avec un air amusé.


Code by AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Si je te dis que je ne suis pas célib ! [Sean ♥]   Sam 3 Mai - 15:16

OBJET: "Si je te dis que je ne suis pas célib' !"
DE: louis.martin@gmail.com
A: julien.petit@gmail.com
-----------------------------------------------------------
PAGE 4
HRP: désolée, c'est vraiment court :/

-Ecoute je viens d’arriver de Vienne mais je suis New Yorkais. Tu t’appelles comment du coup ? Toi aussi tu es à Wynwood ?

Me demanda t-il en prenant une clope. Ouais, il fumait, bizarrement, les cigarettes n'avaient pas la même réputation au USA et en France. Fumer aux USA, ça rendait beaucoup moins cool, ayant commencé en France, c'était plutôt un moyen de se rebeller contre les règles imposés par les adultes. Maintenant, c'était par pure addiction.

-Je m'appelle Louis. Enfin, Louis Martin, tu auras brillamment deviné que je suis française. J'suis à Wynwood ouais.

Il n'étais pas bien difficile de comprendre de quelle nationalité j'étais. De par mon accent, mon prénom et mon nom de famille n'importe qui aurait tilté. Mes pensées vinrent naturellement à Eric, et son accent atroce quand il essayait de me dire quelques mots dans ma langue maternelle. Enfin maternelle... J'avais vécu la plupart de mon enfance en Arizona, avant d'arriver en France et de revenir aux States. Ce séjour m'avait fait gagner un père, et un accent.

-Bienvenue alors. Je pourrais t'aider si t'as besoin, j'suis la co-déléguée des Sigma Mu.

Je ne savais pas si on lui avait déjà parlé de confréries, apparemment, il venait d'arriver, mais autant montrer mon grade d'office. Ca avait été un réel honneur d'être nommé co-chef de ma confrérie à peine un mois après mon arrivée à Wynwood, je n'ai jamais compris pourquoi.

-Ouais...bienvenue dans l'école des filles en plastiques et des mecs drogués aux hormones, si t'as un peu de chance, tu tomberas dans une classe sympa, avec des Khi en pagaille pour t'aider à réviser. Sinon, ce sera Eta et Pi à en gerber.

Moi ? Dresser un porter peu flatteur de ma chère école ? Mais non voyons, j'exposais simplement les différents profils existants ici. Pas très compliqué dans ma tête : Eta Iota, Pi Sigma : à fuir. Le reste restait potable tant qu'ils m'emmerdaient pas. Restait à savoir à quelle classe le nouveau appartenait.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 269
Je suis âgé(e) de: : 23
Mes disponibilités pour RP: : Libre
Je fais partie des: : Sigma Mu


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis:
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Si je te dis que je ne suis pas célib ! [Sean ♥]   Jeu 24 Avr - 0:44


Si je te dis que je ne suis pas celib



Louis & Sean

Je me dirigeai vers la sortie de la boite, j’avais besoin d’une clope. Si tous les gens a Miami été comme elle, il y avait deux possibilité : soit c’était très amusant, soit vraiment cauchemardesque. Je commençais à prendre conscience que mon séjour ici ne sera pas des plus simple. Je suis seul je connais personne, et cette immense école n’allait pas aider. Peut-être que quand je commencerai les cours, les élèves seront plus accueillants que cette fille. Mes amis aller vraiment me manquer.
En avançant toujours vers la sortie, je bouscule quelques personnes et ne prends même pas le temps de m’excuser. C’est juste des gens bourrer qui ne s’en souviendront pas demain. Il ne faut pas croire non plus que pour moi boire c’est le mal. Non absolument pas, j’adore boire et m’éclater. Mon deuxième verre de whisky à ma main le prouverais. Cependant j’avais déjà perdu mon temps avec cette fille qui en plus n’avait même pas pris le temps de dire son prénom. Alors ma clope n’allait pas attendre des excuses faite à un inconnu. Finalement j’arrivais enfin vers cette sortie. Ca m’a semblé si long, si loin et si chiant à atteindre …

Soudain on m’a attrapé le coude et on m’a crié quelque chose dans l’oreille.

- C'est encore moi. T'as pas l'air trop lourd, on pourrait peut-être s'entendre, finalement.

Encore cette fille… Si c’était pour ce plaindre car elle n’est pas contente que je lui ai offert une bière, elle allait m’entendre… Sérieusement ça ne tuait personne d’être accueillant… Je commencé à me rendre compte que je prenais cette histoire un peu trop à cœur. C’était peut-être du à tout les événements qui s’était enchainé en deux jours, à part en fin d’après midi sur la plage, je n’avait pas vraiment pu réfléchir au calme… En même temps je ne voulais pas y penser. La boite avait été une bonne idée, cette fille m’avait contrarié, maintenant la boite n’était plus une bonne idée.
Elle se mit à me défier du regard quelque second. Je ne me pris pas la tête plus que ca avec, mais soutenu quand même son regard.

- Ca te dit qu'on aille dehors ? C'est vraiment bruyant ici.

Bref je me mis à la suivre vu qu’elle se dirigeait vers la sortie sans me poser de question et que je voulais fumer.
Une fois dehors elle me tendait son paquet de clopes. Je la regarde avec un air interrogateur. Ca ressemblait à un signe de paix. Alors j’ai attrapé une clope de son paquet. Sortie un clipper de ma poche et je l’ai allumé. En même temps, elle me demanda d’ou je venais je devais dire quoi ? Que j’arriverais de Vienne ou alors que j’étais New Yorkais…

- Ecoute je viens d’arriver de Vienne mais je suis New Yorkais. Tu t’appelles comment du coup ? Toi aussi tu es à Wynwood ?

Code by AMIANTE


















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Si je te dis que je ne suis pas célib ! [Sean ♥]   Mar 22 Avr - 22:14

-Bon écoute c’est vrai que je t’ai peut être trouvé mignonne, et que c’est pour ca que je suis venu te parler, mais j’ai pas l’intention immédiate de te mettre dans mon lit. Alors un peu de politesse ne te tuera pas. 


Je levai un sourcil d'étonnement. Ah tiens ? Il a du répondant ce mec ?

-Je vais donc te laisser seul comme tu le souhaite, accoudé à ce bar, ou tout les affamé d’un soir ce rende pour parler au fille qui sont seul. Je pense que tu tomberas sur quelqu’un qui sera bien plus insistant que moi… Et au passage je viens d’arriver à Wynwood c’est mon premier jour à Miami. 

Puis il me paya une deuxième bière avant de se barrer, comme si de rien était en me lançant une phrase que j'ai du mal à entendre. Non, c'était pas possible, je pouvais pas le laisser partir comme ça, pas un mec avec autant de répartie, et en plus, un nouveau dans Wynwood. Après tout, il était peut-être pas si mal intentionné que ça. Je saisis mon verre et commençai à marcher pour le rejoindre. Bousculant une ou deux personne, j'essayais de le distinguer dans la pénombre. Je l'avais perdu. Je ne le voyais nul part. J'avais beau tourner la tête dans tous les sens, je ne le voyais pas.

Finalement, près de la porte de sortie je distinguai une ombre étrangement familière : c'était lui, c'est sûr. Ca me ressemblait pas de courir après un garçon, mais l'occasion était trop belle, il allait peut-être même entrer chez les Sigma Mu, autant se faire bien voir tout de suite. Il était de dos, je l'attrapai par le coude avant de m'approcher de son oreille, histoire qu'il m'attende par dessus ce brouhaha.

-C'est encore moi. T'as pas l'air trop lourd, on pourrait peut-être s'entendre, finalement.

Je me plaçai devant lui, le défiant du regard. Je savais toujours pas qui c'était ce putain de type. Si ça se trouve, c'était un psychopathe, un mec à éviter absolument. Mais à vrai dire, je m'en foutais, j'avais juste envie de voir de nouvelles têtes, et lui, un nouveau, était parfait pour me changer les idées.

-Ca te dis qu'on aille dehors ? C'est vraiment bruyant ici.

Question rhétorique, à vrai dire, je ne comptais me barrer depuis longtemps fumer une clope. Il faisait chaud, il y avait du monde, il y avait du bruit et j'avais envie de fumer. Mais poser mon verre, hors de question. Alors j'empruntai l'issue de secours, surveillant derrière moi que le nouveau me suive.

-Alors, d'où tu viens ?

Dis-je une fois dehors tout en sortant une clope et un briquet. Je montrai mon paquet à Anders pour savoir s'il en voulait une. Quoi, un futur SM, ça fume, non ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 269
Je suis âgé(e) de: : 23
Mes disponibilités pour RP: : Libre
Je fais partie des: : Sigma Mu


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis:
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Si je te dis que je ne suis pas célib ! [Sean ♥]   Lun 21 Avr - 22:01


Si je te dis que je ne suis pas Célib



Louis & Sean


La fille commença par me faire des signes avec ses mains en me faisait bien comprendre de partir… Sympa l’accueil de jeunes ici. A la suite elle se mit à déballer toute sorte de mot pour que je parte, pour le dire poliment.

-Désolée Mec', tu t'es trompé de cible, mais regarde, y'a une meuf à moitié bourrée là bas, Oh tiens ! Et là ! Y'en a une avec une robe encore plus courte que la mienne ! Non, sérieux, pourquoi moi ? Ca se voit pas que je suis pas de ton monde ? La bière ça t'as pas suffit ?

Je regarde d’abord la fille qu’elle me montre, un vrai déché, je me demande même comment elle arrive à tenir debout. Et à danser, sur des talons bien trop haut pour tenir toute la nuit. Je ne prends même pas la peine de continuer à regarder ce qu’elle me montre. Autant la jouer franc jeu avec elle. Je ne pense pas que ce petit bout de femme garde très souvent ses pensées pour elle.

-Bon écoute c’est vrai que je t’ai peut être trouver mignonne, et que c’est pour ca que je suis venu te parler, mais j’ai pas l’intention immédiate de te mettre dans mon lit. Alors un peu de politesse ne te tuera pas.

Je fis silence quelque minute et reprends :

-Je vais donc te laisser seul comme tu le souhaite, accoudé à ce bar, ou tout les affamé d’un soir ce rende pour parler au fille qui sont seul. Je pense que tu tomberas sur quelqu’un qui sera bien plus insistant que moi… Et au passage je viens d’arriver à Wynwood c’est mon premier jour à Miami.

Je regarde le serveur et lui demande une bière pour la jeune fille, histoire d’être un peu accueillant et poli. J’en profite aussi pour reprendre un whisky. En attendant de pouvoir partir, j’essaie de sonder sa réaction, mais avec cette musique et cette pénombre et les gens qui danse tout autour j’ai un peu de mal à l’observer. Elle ne semble pas ressembler aux autres filles de cette boite, il y a les bimbo riche que les hommes flatte et les fille normal qui essaie de jouer de leur atout pour attraper un milliardaire un peu trop bourré pour choisir une fille qu’il aura oublié des demains.
Le serveur revient ensuite avec la bière et mon whisky que j’attrape, je lui temps la bière. Sors un billet de ma poche que je tends au serveur, et lui répond :

- Au plaisir inconnu de la boite de nuit.


Code by AMIANTE










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Si je te dis que je ne suis pas célib ! [Sean ♥]   Lun 21 Avr - 21:24

OBJET: "Si je te dis que je ne suis pas célib' !"
DE: louis.martin@gmail.com
A: julien.petit@gmail.com
-----------------------------------------------------------
PAGE 2

...BOUM BOUM BOUM...sérieusement, cette musique, ce n'est que du bruit, et puis tout ces gens...ils font bien trop propres sur eux...ils ne savent pas ce que c'est qu'une fête, une vrai. Une fête organisée par les SM, un truc intense où les substances illicites ne sont pas rares, où l'alcool est omniprésent et où personne ne se trimbale en chemise et boit du champagne. Dans une vraie fête, c'est bière pour tout le monde, vodka, red bull, c'est à la bonne franquette et personne ne fait chier avec ces choses si mondaines à deux balles.

Bzz bzzz, je sentis mon téléphone vibrer dans ma poche. Un message d'Eric, je fis glisse rmon doigt sur l'appareil avant de découvrir son message :  «  Coucou Loulou, tu me manques aussi, ici c'est l'enfer, Steenvenson est pire que jamais, c'est pour dire et en plus on va se manger une belle tempête dans la tronche si ça continue. J'espère que tu vas bien, j'ai hâte de revenir. Bisous, je t'aime Louis. ». Son message me réconforta instantanément, c'est fou, comme seul lui pouvait m'apporter autant de bien être avec un simple sms. « je t'aime Louis »...je le revoyais en boucle. Puis ce nom vint à mon esprit : Steenvenson. Un Pi Sigma, Eric m'en avait brièvement parlé, mais c'était surtout Evan qui vantait les mérites de cette nouvelle recrue. Y'a pas à dire, avoir un coloc' Pi, ça aide.

«  Et voilà pour la demoiselle » dit le barman en me tendant mon verre. Un petit « merci » sortit de ma bouche avant agripper le réceptacle et de boire une gorgée de ce nectar, que dis-je, cette Ambroisie des Dieux accueilli par mon estomac par des « HOURA » de joie. C'était autour d'une bière que nous nous étions rencontrés Eric et moi. Une bière, une clope et une guitare. C'était bizarre, certes. Mais ce moment est gravé à jamais dans ma mémoire. Et certainement de mes cordes qui depuis ont été changées ( t'es pas obligé de le raconter à Eric ça).

Perdue dans mes pensée je n'avais pas vu arriver ce mec. Il était plus grand que moi, plus vieux aussi sans doute, il était blond avec une tête très triangulaire et s'approchait, les yeux braqués sur moi. Pitié...je priais tous les dieux de l'univers pour que ce soit pas ce que je croyais.

-Bonsoir jeune fille, les gens m’appelle Anders et toi c’est quoi ton nom ?

Oh mon Dieu, ce gros lourd commençait à me draguer...c'est pas possible cette chance je vous jure. Je balançais ma main devant ses yeux histoire de lui faire comprendre tout de suite que son petit manège ne ferait pas effet sur moi.

-Désolée Mec', tu t'es trompé de cible, mais regarde, y'a une meuf à moitié bourrée là bas, Oh tiens ! Et là ! Y'en a une avec une robe encore plus courte que la mienne ! Non, sérieux, pourquoi moi ? Ca se voit pas que je suis pas de ton monde ? La bière ça t'as pas suffit ?

C'était pas dit méchamment. J'avais pas envie d'être méchante avec lui. Il m'avait pas l'air bien méchant, c'était peut-être à cause de ses vêtements plutôt décontractés, pas comme tous ces abrutis sur le « danceflor »...malheureusement j'en faisais un peu partie ce soir là.

-T'es à Wynwood ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 269
Je suis âgé(e) de: : 23
Mes disponibilités pour RP: : Libre
Je fais partie des: : Sigma Mu


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis:
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: Si je te dis que je ne suis pas célib ! [Sean ♥]   Lun 21 Avr - 17:34


Si je te dis que je ne suis pas Célib



Louis & Sean

Je suis descendu mon avion, dans la matinée, ca y est, le retour de Vienne, j’avais quitté mes quelques potes de là bas sans un mot. J’avais a peine eu le temps de prendre une valise et dire au revoir à ma mère. Celle ci avait finalement pu sortir de l’hôpital quelque heure après que je sois monté dans l’avion.
Tout été aller si vite, l’accident puis l’attente à l’hôpital. Le vol de mon père était vite arrivé. Il était directement venu me chercher. On était aller prendre mes affaires à l’appartement de ma mère, et on était revenu pour que je lui dise au revoir. Et on avait pris l’avion direction Miami m’avait si gentiment annoncé mon père.
Voilà, y a même pas 24h j’étais à Vienne et la j’étais dans la chaleur de Miami. En sortant de l’aéroport j’avais pu observer la plage et mon père et moi étions aller manger dans un restaurant chic.

C’est l’après midi que mon géniteur m’a emmené à Wynwood. C’était immense, il y avait des gens un peu parti. Le changement entre Vienne et Miami était immense… J’avais retrouvé des clans par style de vie, les sportifs entre eux, les bimbo de l’autre… Exactement comme à New York.
J’avais eu la chance de m’éloigner de se système un peu sectaire, et le retour aller être difficile.
Ah New York, ma ville natal… Je n’y ai pas mis les pieds depuis des mois, Clara et Maxime me manque… On s’échangeait souvent des nouvelles via les réseaux sociaux et les mails. J’avais appris qu’il avait tenté une histoire tout les deux. Ca n’avait même pas tenu deux semaines. Si j’avais été là toute cette mascarade aurai été évité et il n’y aurai pas de malaise entre eux. Clara m’a dit que maintenant lorsqu’il se voyait c’était bizarre. Est-elle naïve à ce point ? Elle avait jeté un homme qu’il l’aimait depuis des années.
Enfin je n’allais pas les revoir de sitôt, fallait à nouveau que je rencontre de nouvelle personne. Que je refasse connaissance. La vie continuait. Je n’oubliais pas Clara et Maxime mais ma vie continuait à Miami.

Je pris quelque heure pour visiter Wynwood ainsi que Miami. Cette après midi j’ai aussi apris qu’il fallait que je choisisse deux options. Et que j’étais en Senior B. C’était déjà ça. Demain pour les cours je ne serai pas perdu. Enfin c’est vite dit je savais ce qu’il fallait que je trouve. Je pris le temps de me rendre sur la plage, heureusement que mon cher papa m’avait lancé une voiture pour me déplacer. La soirée commençait a peine alors je pris le temps de manger un sandwich sur la plage. L’Ipod dans les oreilles je me suis mis à écoutait get lucky que ma mère jouait au violoncelle (ici). Je pris mon téléphone et je me mis à lui écrire un mail. J’espère qu’elle allait mieux. Après j’ai sortie une clope. Et j’observais le couché de soleil.

22h je reprends la voiture, je me dirige vers une boite qui a l’air plutôt cool. Je rentre sans difficulté. Même avec une tenu négligé ([url=javascript:%20window.close()]ici[/url]). Je me dirige vers le bar et commande un whisky coca. Autant bien commencer la soirée. Quelque minute plus tard, je remarque une fille en robe noire seule avec sa bière. Elle était plutôt mignonne. Surement facile à draguer aussi.
Je l’observe quelque seconde est me dit pourquoi pas lui parler. Ca me fer toujours une première connaissance. Je m’approche tranquillement, l’air plutôt confiant et commence à lui parler :

- Bonsoir jeune fille, les gens m’appelle Anders et toi c’est quoi ton nom ?

Je ne sais pas vraiment si elle m’a entendu mais je la vois finalement lever les yeux vers moi.

Code by AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Si je te dis que je ne suis pas célib ! [Sean ♥]   Lun 21 Avr - 16:03

OBJET: "Si je te dis que je ne suis pas célib' !"
DE: louis.martin@gmail.com
A: julien.petit@gmail.com
-----------------------------------------------------------
PAGE 1


Cher Mangeur-de-Grenouilles,

Ca fait longtemps que je ne t'ai pas écrit, je sais. Ces derniers jours ont étés compliqués. Déjà, il y a eu cette histoire de Life skills, tu sais, ce bébé en plastique dont nous devons nous occuper. Puis le fait qu'Eric soit parti au voyage scolaire...et que je sois restée. Pourquoi ne pas être partie ? Cette blague ! A cause des profs ! Tu sais, ces êtres immondes, prêts à tout pour nous gâcher notre vie. Le jour où les inscriptions ont été ouvertes pour le voyage, mon prof d'anglais m'a convoqué dans son bureau. «  Vous comprenez, au vue de vos résultats et de vos journées d'absences, vous n'êtes pas autorisée à participer à cette activité ». C'est totalement injuste ! Eric sèche autant les cours que moi ! Pourquoi doivent ils toujours s'acharner sur moi ? Bon... j'ai peut-être été virée de l'internant pour bagarre et destruction de matériel...mais foncièrement, c'est pas une raison pour m'interdire un voyage scolaire...surtout quand mon copain y participe !

Ce matin fut donc dur. Non pas que j'avais passé une nuit particulièrement désagréable, juste que l'idée d'aller au lycée, par ce beau temps et sans Eric me déprimait. Je me souvenais encore du gros mensonge que je lui avais dit un peu plus tôt : «  J'ai trop de boulots, je peux pas venir »...il devait certainement se douter que le boulot n'était pas la raison qui m'empêcher d'être avec lui en cet instant. Je posai un pieds sur le plancher, et puis l'autre tout en m'étirant. Une douche rapide, mon tee-shirt des Rolling stones, un short en Jeans et des chaussette hautes multicolores enfilées, j'étais au rez de chaussé pour manger un bout. Dans la cuisine, je croisai Evan qui m'accorda un sourire. Evan...mon colocataire Pi Sigma, le seul que je peux supporter. Quelle aubaine de l'avoir. Grâce à lui, je ne me fais plus harceler par tous ces « mecs à filles » et je peux rester en marge sans craindre leur connerie.

Conduire un scooter sans casque, c'est mal. Fumer, ça tue. Mais comme ma vie ne valait pas vraiment la peine d'être vécue en ce moment, je montais sur mon scooter, sans casque et en short, et alluma une cigarette direction Wynwood. Aller en cours ? Il ne me restait plus que ça, même si cela ne m'enchantait vraiment...mais alors VRAIMENT pas. Je ne voulais pas être privée d'un autre événement de ce genre. Brrrr une victoire pour les prof... quelle horreur... Le vent sur mon visage, l'apaisement de la fumée dans ma gorge, finalement, cette journée ne débutait pas si mal que ça. Arrivée sur le parking, je garai mon scoot' tu en finissant ma cigarette, sans me presser : faut pas abuser quand même, j'allais pas, en plus de venir en cours, arriver à l'heure.

Des Maths...de l'anglais...même la photographie me parut longue à tenir...j'en avais marre...j'en pouvais plus...pourquoi le temps me paraissait si long ?
Driiiiiiiiiing. Enfin ! Liberté ! J'enfourchai mon scoot' une seconde fois et en route vers la maison ! Les cours... pourquoi je m'emmerdais encore avec ça déjà ? Ah oui ! Papa chéri d'amour...putain ce qu'il aura pu me faire chier celui là. En allumant mon Iphone, je visitai Facebook dans je pus admirer toutes ces photos de montagnes, d'amusement mises par mes collègues partis en voyage scolaire...et sur l'une d'elle je pus voir Eric...entouré de filles, le sourire au lèvres, admirant ces grands espaces. Mon cœur se serra dans ma poitrine. Quoi ? De la jalousie ? Oui, complètement. J'étais affreusement jalouse de toutes ces filles qui pouvaient s'amuser tout en pouvant le voir, le toucher. Alors quoi moi, j'étais à 500 km avec l'obligation d'aller en cours. Et tu sais quoi ? J'en avais marre ! J'en avais raz le bol de m'emmerder dans cette baraque, avec mon putain de coloc' Pi Sigma et ma guitare sans corde, ce soir j'allais sortir et rencontrer du monde pour m'aérer l'esprit !

22h30 : boite de nuit. Je n'avais prévenu personne. J'avais décidé sur un coup de tête. A peine 5 minutes après avoir envoyé «  tu me manques » à Eric, j'étais devant une boite de nuit habillée peut-être pour la première fois de ma vie en robe.(clic) C'est désagréable les talons. C'est pas pratique une robe. Pourquoi les filles s'emmerdent avec ça, dis moi... ? J'entrai d'un pas décidé, la musique raisonnant dans la salle comble. M'approchant du bar, je hurlai «  une bière, s'il vous plait ! ». En attendant d'être servie, je m'adossai au bar en regardant les personnes présentes. Non, mon but n'était pas de draguer... après tout, j'étais déjà « prise ». Mais j'avais envie de voir de nouvelles têtes, désespérément.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Si je te dis que je ne suis pas célib ! [Sean ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si je te dis que je ne suis pas célib ! [Sean ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si je te dis que je ne suis pas célib ! [Sean ♥]
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: