AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Life Skills - Ty & Ilyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Life Skills - Ty & Ilyes   Jeu 10 Avr - 21:57



Life Skills.

Avec Ilyes


J'aime les enfants, mais jusqu'à quel point?

Wynwood,
Avril,
Toilettes

Je relevais la tête, la bouche remplie d'eau, jetant un coup d'oeil derrière moi pour voir si Ilyes se pointait.
J'avais rendez-vous avec lui dans les toilettes pour le Life Skills. Ce programme d'un mois m'enchantait. J'adorais les enfants et faire semblant d'être père me remplissait de joie et d'excitation.
Il y a quelques mois je voulais être père, que ce soit en adoptant (mais j'avais échoué, la garde m'ayant été retirée), que ce soit avec Kendall (j'avais voulu attendre après la nuit de noces). Or, les deux options n'avait pas marché.

Quoi qu'il en soit, tout à l'heure, alors que j'allais me revitailler en chips et en coca, je trouvais un mot dans mon casier : « Cher Ty Swan,
Te voilà inscrit pour le Life Skills. Le nom de ton binôme estIlyès Fielt. Tu pourras le retrouver aux toilettes.
Votre but sera de vous occuper d'un bébé pendant un mois, et c'est non négociable. Le travail compte pour la moyenne de l'année. Aucune contestation possible.
Le conseil des profs. ». Cher Ty. Depuis quand le Conseil des Profs me portait-il dans son cœur ?
Je ne connaissais pas du tout Ilyes et je me demandais bien à quoi il ressemblait. J'espérais juste que j'allais m'entendre avec lui et que ce n'était pas un crétin comme Nathan McCoy.
Le travail était en plus noté. J'espérais également que ce Ilyes bossais et n'était pas un fainéant. Pour la pratique, j'y m’étais du mien à cœur joie, comme en sport, ma matière favorite. Mais dès qu'il s'agissait d'apprendre des leçons trop compliquées ou de faire des exos au lieu de m'amuser, ça m'énervait.
J'aimais bien certaines matières comme l'Anglais , l'Italien ou l'Histoire, la Mécanique, le Chant, le sport mais je haïssais les sciences. J'avais des difficultés en Histoire, en littérature aussi et en maths. Pourtant, je dévore des tonnes de livres de Sciences-Fiction sans problèmes.

Enfin bref. J'avais hâte de me mettre au boulot. J'étais également curieux de voir à quoi ressemblerait ce faux bébé.
Je regardais un instant mon look. J'atais vêtu d'un jean noir, d'un t-shirt noir et d'une chemise à carreaux noirs et blanches par dessus le T-shirt. J'avais des baskets montantes noires aux pieds et j'étais rasé. Mes cheveux n'étaient pas au naturel et était bombardé de gel.
J'avais abusé sur le produit, mais bon, que voulez-vous !

Je reculais contre le mur. Des pas se rapprochaient. Je me retournais et je vis celui qui devait être Ilyes Fielt.
Je lui fis un sourire et lui dit avec enthousiasme : « Salut Ilyes ! Moi c'est Ty, mais tu peux m'appeler Ty-Ty ! Ça va ? Alors, prêt pour le Life Skill ? ». Ma dernière question était une sorte de test, pour savoir si c'était un bosseur ou pas. Je le fixais de mes yeux noisettes, non sans arrêter de sourire. J'étais pas un méchant quand même ! En tout cas, j'avais hâte  de commencer !




Code de la fiche pour Ty:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Life Skills - Ty & Ilyes   Ven 11 Avr - 22:21

J'étais un peu d'humeur maussade et ça ne m'allait pas. Les toilettes, franchement. Ils avaient rien de mieux ? Parce que bon, là, c'était pas forcément le truc le plus glamour du monde. Surtout que je ne connaissais pas du tout celui avec qui j'avais rendez-vous. Non, ne vous méprenez pas hein, je vous vois déjà venir ! Non, je ne suis pas devenu un gigolo, je ne vends pas mon corps et je ne retrouve pas un client. Juste un camarade de classe pour un projet. Et quel projet ! En fait, j'avais trouvé dans mon casier un mot venant du conseil des prof. Au départ, je m'étais demandé pourquoi, parce que ça n'était jamais arrivé. Et puis j'avais abandonné l'idée de comprendre. Je devais juste retenir que j'allais devoir m'occuper d'un bébé pendant un mois avec une autre personne, que j'allais être noté sur ça et que je n'avais pas le choix. Voilà, c'était ça. J'aimais les enfants. Ils étaient plein de joie, plein d'énergie et c'était toujours un bonheur de se retrouver avec eux. Mais ce qui me gênait un peu, c'était que je ne connaissais pas du tout le mec avec qui j'étais. Et que je trouvais que les toilettes, c'était vraiment pas un endroit pour récupérer un bambin dont on a la charge. Je me dirigeai quand même vers la pièce, en essayant de garder mon éternel sourire, même si j'étais légèrement anxieux. En passant la porte, je découvrais un visage qui ne m'était pas totalement inconnu. Je l'avais déjà croisé dans les couloirs et je crois même qu'il avait fait un petit passage dans ma confrérie, sans en être sûr.

- Salut Ilyes ! Moi c'est Ty, mais tu peux m'appeler Ty-Ty ! Ça va ? Alors, prêt pour le Life Skill ?

Bon, déjà, il semblait de bonne humeur, c'était cool. Peut-être que je n'allais pas rester maussade toute la journée, qui sait. J'espérais d'ailleurs, pour lui et pour le bébé. J'optai pour son nom et non son prénom, nous n'avions pas élevé les cochons ensemble non plus et mes parents avaient quand même réussi à retirer certains comportements triviaux chez moi. Sans compter que le surnom était plus long que le nom, autant utiliser juste le nom.

- Salut Ty. Bah, pas besoin de me présenter pour ma part, tu sais qui je suis. Ça va bien et toi ?

Sa dernière question me prit cependant un peu au dépourvu. Pas que je ne voulais pas travailler sur ce projet mais j'y avais réfléchi un peu avant de venir. Est-ce que j'étais prêt à être père ? Je ne m'étais jamais posé la question parce que la réponse était évidente : non. Comment je pouvais m'occuper d'un enfant alors que j'en étais encore un ? Ce n'était pas possible. Mais au moins, ça ferait un bon entrainement. Ce fut avec bonne humeur que je lui répondis.

- Prêt et toi ? Tu t'es déjà occupé d'un enfant ? D'après ce que j'ai entendu dire, c'est pas facile.

Des fois, je me demande même comment mes parents avaient réussi, vu comment ils semblaient froids et lointains. Je tournai un peu autour de moi, me posant quand même une question essentielle.

- Tu sais comment on a le bébé ?

Parce que c'était bien beau, mais on allait pas l'inventer. Ni le faire d'ailleurs. Je pensais que ce n'était pas un vrai, c'était quand même trop compliqué, mais un espèce de robot ou quoi qui imiterait un enfant. Il n'en restait pas moins que nous devions en prendre soin tous les deux et si nous commencions par l'avoir dans les bras, ça serait déjà un bon début.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Life Skills - Ty & Ilyes   Dim 20 Avr - 19:44



Life Skills.

Avec Ilyes


Le fameux Ilyes arriva enfin. Il souriait, et je me présentais.
« - Salut Ty. Bah, pas besoin de me présenter pour ma part, tu sais qui je suis. Ça va bien et toi ? »
Ah mais oui ! Cela me revenait ! C'était un membre des Rho Kappa, et évidemment je l'avais déjà croisé le peu de temps où j'étais resté chez les Sportifs.
« Ouep ça roule comme sur des roulettes ! », répondis-je en souriant de toutes mes dents.
Je lui posais ensuite comme question si il était prêt. Il me répondit : «  Prêt et toi ? Tu t'es déjà occupé d'un enfant ? D'après ce que j'ai entendu dire, c'est pas facile. »
« Je ne me suis jamais occupé d'un bébé, avouais-je, mais j'ai adopté une gosse de 8 ans il y a quelques mois avant qu'elle ne retourne à l'orphelinat. C'était pas évident, même pour cet âge, alors un enfant encore plus petit, ça doit être pire ! Mais je suis quand même prêt à relever le défi ! ». Je fis le salut militaire.
«  Tu sais comment on a le bébé ? », me demanda soudainement le jeune RK. C'est vrai ça ! WT* ? Où est ce petit monstre ?
« Non, mais je pense qu'il ne doit pas être loin ! », fis-je en ouvrant toutes les portes des toilettes pour voir si il n'était pas là.
Soudain, en me retournant, près des lavabos, je repérais une petite boîte. Curieux, je m'approchais et l'ouvris. Le bébé était à l'intérieur. En fait c'était un poupon.
« Ils ne pouvaient pas le mettre dans une poussette ou dans un couffin, plutôt ?!! », dis-je tout haut, exprimant mes pensées que je devrais normalement garder pour moi.

A côté de la boîte, il y avait des feuilles et un bouquin pour expliquer ce qu'on devait faire. J'en parcourus rapidement quelques lignes, puis me tournant vers Ilyes, je lui demandais : « Tu sais comment on porte les bébé toi ? Parce que...si il faut s'en occuper, autant le faire bien et dans les règles de l'art, comme si c'en était un vrai ! ».

Je pris la boîte et demandais tout en me relevant : « Comment s'organise-t-on ? Je bosse à la Radio de 17h à 20h en gros. Mais sinon je peux quand même le prendre. ».
Le bébé se mit soudainement à pleurer, ce qui me fit sursauter.
« Oh ! Oh Boy ! Comment on arrête ce truc ? »

Je pris l'enfant avec mes deux mains, et le regardant droit dans les yeux, je lui ordonnais : « Tais toi ! ».

Finalement, la juge avait raison : je ne suis pas fait pour être père !
«J'espère juste qu'il y a un biberon, des couches, et tout le nécessaire quand même ! », soupirais-je, ne sachant que faire pour faire taire le gosse qui commençait vachement à me taper sur les nerfs ! «  Tu vois du matos Il' ? »
Je penchais le bébé sur mon bras et le berçait en chantant une chanson Amérindienne. Je crois que j'en faisais un peu trop !
En tout cas, le bébé pleurait toujours !


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Life Skills - Ty & Ilyes   Ven 25 Avr - 15:16

Mon camarade avait plutôt l'air d'aller bien, tout comme moi. Au moins, je n'avais pas un vieux ronchon qui grognait toutes les deux secondes qu'il ne voulait pas être là, qu'il ne voulait pas d'un môme et qu'il me détestait sans me connaître. Moi, j'aimais bien l'idée même si, concrètement, ça n'allait pas être moi qui allait avoir un enfant, surtout si je sortais avec un autre mec. Je lui demandai s'il avait déjà eu l'occasion de s'occuper d'un enfant, genre un frère ou une sœur, un petit cousin, la fille de la voisine, n'importe.

- Je ne me suis jamais occupé d'un bébé, mais j'ai adopté une gosse de 8 ans il y a quelques mois avant qu'elle ne retourne à l'orphelinat. C'était pas évident, même pour cet âge, alors un enfant encore plus petit, ça doit être pire ! Mais je suis quand même prêt à relever le défi !

Comment il avait pu adopter une gamine de 8 ans à son âge ? C'était étrange, surtout qu'elle était retournée d'où elle venait, mais je décidai de ne pas poser de question, au cas où ça soit un souvenir douloureux, même s'il ne semblait pas en peine d'en parler. Au moins, il était motivé, tout comme moi, et ça, c'était vraiment bien. Puisqu'il était arrivé avant moi, je lui demandai s'il savait comment on avait le bébé. On ne savait jamais, s'il avait trouvé des instructions, croisé quelqu'un ou quelque chose comme ça. Parce que moi, je n'en avais aucune idée et je ne comptais pas faire une chasse au trésor pour le trouver. Mais non, il ne savait pas plus que moi. Cependant, il me dit qu'il ne devait pas être loin et j'étais d'accord avec lui. Il fallait donc le chercher. Ty le trouva dans une boite près du lavabo, je ne l'avais même pas vu ! Comme je m'y attendais, ce n'était pas un vrai, mais il ressemblait quand même drôlement à un bébé réel.

- Peut-être qu'une boite coûtait moins cher que la poussette. Ou alors, comme des vrais parents, on doit se débrouiller pour trouver un truc pour le transporter bien.

Il me demanda alors comment on portait le bébé. Je ne savais pas trop, même si j'avais déjà eu l'occasion. Ely, il y a déjà longtemps, m'avait invité au baptême d'un de ses cousins dont elle était la marraine. Et même si je ne m'en étais pas occupé, elle me l'avait fait porter quelques minutes, le temps de chercher des affaires, en insistant bien. Tu mets bien tes mains derrière sa tête et tu fais ci, et tu fais ça, elle ne m'avait pas lâché. Peut-être que j'avais encore quelques restes, mais je n'en étais pas sûr.

- Il faut pas le ballotter dans tous les sens et fais attention à sa tête. Le serre pas trop non plus, faut pas l'étouffer.

Je me demandais s'il faisait vraiment tout comme un vrai bébé. Ty me coupa dans ma réflexion en me posant une question.

- Comment s'organise-t-on ? Je bosse à la Radio de 17h à 20h en gros. Mais sinon je peux quand même le prendre.

- Non non, je peux le prendre pendant que tu bosses. Si tu veux, tu peux aussi venir dormir chez moi, j'ai une chambre d'ami, comme ça tu pourras t'en occuper aussi la nuit, mais t'es pas obligé. Moi j'ai juste du bénévolat de temps en temps le matin, donc il faudra que tu le prennes. Mais pendant que tu bosses, il restera avec moi, c'est fragile un enfant et sa place est pas à la radio.

Je m'étonnais tout seul de mon sérieux. J'avais même invité ce type à venir chez moi. Après tout, mon appart était grand et il y avait assez de place pour deux. Si c'était plus facile comme ça, ça ne me dérangeait pas, du moment qu'il ne venait pas se glisser dans mon lit. Même si j'étais célibataire, je n'étais pas prêt à me recaser avec quelqu'un, fille ou gars, enfant ou pas. Pas pour le moment. Le bébé se mit alors à pleurer, en même temps, ça ne devait pas lui plaire d'avoir été "réveillé. Ty fut étonné et me demanda comment on l'arrêtait. Euh ... Pour ça, il fallait savoir pourquoi il pleurait. Il lui ordonna de se taire, mais ce n'était pas comme ça que ça allait fonctionner. Je me retins de rire, je ne savais pas si j'étais capable de faire mieux. Il me demanda si je voyais du matériel, en espérant que tout nous soit fourni, mais à part la boite, je ne voyais pas grand-chose. Je m'approchais de lui, il chantait une chanson que je ne connaissais pas. Je voulais tenter ma chance.

- Tiens, passe le moi, je vais essayer. Ya peut-être un double fond à la boite, t'as qu'à regarder.

Je pris donc le bébé dans mes bras et ne sus pas trop quoi faire. S'il était fatigué, il fallait le bercer pour l'endormir. S'il avait faim, il fallait lui donner à manger, et donc trouver à manger. S'il avait fait ses besoins, même topo, il fallait le nettoyer. Je choisis de le tenir doucement contre moi, passant une de mes mains dans son dos pour l'apaiser. Je ne savais pas du tout si ce que je faisais était bien. Il n'avait pas l'air de se calmer en tous les cas.

- Chut bébé, chut, papa est là.

En fait, je ne savais même pas si ce truc pouvait entendre, par exemple avec des capteurs, ou encore moins comprendre. Je me tournai vers Ty, interrogatif.

- D'ailleurs, on fait comment ? On fait deux papas ou l'un de nous joue la maman ? Tu veux t'y coller ? Et on lui donne un nom ? C'est une fille ou un garçon ?

Pour le moment, tout ce qu'il fallait, c'était qu'il se calme un peu et qu'on trouve de quoi prendre soin de lui. Si jamais Ty trouvait quelque chose dans la boite ou dans la pièce.

- Tu trouves quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Life Skills - Ty & Ilyes   Mer 14 Mai - 17:53


❝Life Skills❞
feat. Ilyes.



Je suis sûr qu'Ilyes se demandait comment j'avais adopté Madeleine. Pourtant il ne me posa aucune question à ce sujet mais j'étais prêt à parier qu'il mourrait d'envie de le savoir !
Je m'énervais tout haut car le poupon n'était même pas dans une poussette, ce qui faisait moins « vrai ».
Ilyes me fit remarquer que c'était surement à nous d'en acheter ou que les organisateurs de ce programme n'avaient pas les moyens. L'école, pas les moyens ? Mmh...Pas sûr ! Peut-être qu'ils gardaient les sous pour organiser quelque chose comme un voyage par exemple...
J'hochais la tête, puis je demandais à mon coéquipier comment on tenait le bébé. Il m'expliqua alors : « Il faut pas le ballotter dans tous les sens et fais attention à sa tête. Le serre pas trop non plus, faut pas l'étouffer. ».
C'était un expert, ma parole ! Avec ma force, le pauvre poupon était prêt à finir défiguré.

Je parlais ensuite de mon travail. Je ne savais pas trop comment m'organiser, mais j'étais prêt à emmener le bébé à la maison. Ce serait cool. Dans l'émission on entendrait les pleurs d'un poupons et moi qui le supplirait de se calmer ! Ça embêterait bien Cece !

« Non non, je peux le prendre pendant que tu bosses. Si tu veux, tu peux aussi venir dormir chez moi, j'ai une chambre d'ami, comme ça tu pourras t'en occuper aussi la nuit, mais t'es pas obligé. Moi j'ai juste du bénévolat de temps en temps le matin, donc il faudra que tu le prennes. Mais pendant que tu bosses, il restera avec moi, c'est fragile un enfant et sa place est pas à la radio. »
Il avait raison Ilyes ! Je voudrais bien m'occuper du petit la nuit, ce serait vachement cool.
Je lui dis donc avec joie : « D'accord ça marche ! Je viendrais aussi chez toi pour pouvoir m'en occuper la nuit. »
Je fis une petite pause, réfléchissant un peu. «  Ne t'inquiète pas, je ne mords pas et je ne vais pas te dévorer la nuit, te voler ou je ne sais quoi ! », le rassurais-je ensuite.
Ce n'était que pour un mois, après tout ! Et puis, j'avais l'habitude de dormir chez les gens ou ailleurs que dans ma chambre de Wynwood (même dans les bars!).
Comme je n'arrivais pas à calmé le petit être en plastique, Ilyes me dit : «  Tiens, passe le moi, je vais essayer. Ya peut-être un double fond à la boite, t'as qu'à regarder. ». Je donnais le bébé au Rho Kappa puis j'attrapais la boîte pour voir si il y avait des objets utiles.
Je levais un instant la tête pour voir ce qu'Ilyes faisait car j'entendais depuis un moment des «  Chut bébé, chut, papa est là. ». Il serrait le poupon contre lui pour le calmer...en vain !
Le brun se retourna vers moi et me fit : « D'ailleurs, on fait comment ? On fait deux papas ou l'un de nous joue la maman ? Tu veux t'y coller ? Et on lui donne un nom ? C'est une fille ou un garçon ? ».
Je levais les yeux en l'air pour réfléchir. Maman Ty... ça sonne bien, non ?
Il manquait plus que je me déguise en fille et le tour était joué !
"Je ferais la maman."
Un nom...J'ai toujours voulu appeler mes enfants Melissa, Taylor ou Diego.
« Taylor ! Comme ça ça fera mixe. On tirera à pile ou face pour le sexe du bébé, parce que j'ai aucune idée ! »
Je tirais une pièce dans ma poche et je lançais : « Pile un garçon, face une fille. ». Avant de lancer la pièce, je répondis à Ilyes qui m'avais demandé entre temps si j'avais trouvé autre chose : « J'ai trouvé un biberon, des couches et d'autres trucs. »
J'avais effectivement trouvé dans la boite, un biberon, des couches et pleins d'autres trucs utiles. Je pris le biberon qui était rempli miraculeusement, puis je m'approchais d'Ilyes. Je lançais ensuite en l'air la pièce. Celle-ci retomba sur le sol en tournant sur elle même avant de faire un petit bruit de métal sur le sol carrelé.
@Eques sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Life Skills - Ty & Ilyes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Life Skills - Ty & Ilyes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Life Skills IRP
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Events passés :: Life Skills-
Sauter vers: