AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Ils se foutent de notre gueule? Un gosse & puis quoi encore? (PV Joy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Ils se foutent de notre gueule? Un gosse & puis quoi encore? (PV Joy)    Ven 4 Avr - 15:37


Ils se foutent de notre gueule? Un gosse & puis quoi encore?
Joy :coeur2:



Mardi 1er Avril - Toit

Mike s'était levé ce matin, réveillé par ses voisins qui avaient décidé de faire du tapage, et en faire profiter tout l'immeuble. De quoi lui donner une belle humeur massacrante dès le matin. Il avait limite défoncé le mur qui séparait son appartement de celui des voisins, en baragouinant -à moitié réveillé- des insultes à leur encontre. Au final, ils avaient finis par se calmer, rongés par la peur qu'il vienne leur en coller une dans le coin de la gueule. C'était rare qu'ils fassent tant de bruit, et être menacés par Mike ne leur faisait pas rien. Quand ils le croisait dans la cage d'escalier, ils marchaient toujours très rapidement, yeux rivés sur le sol. A croire que Mike était un monstre et qu'il fallait s'enfuir très vite pour ne pas avoir à subir son terrible courroux. Mais bien sur, Mike n'y allait pas de main morte. Pas de bonjour, un regard vitreux, complètement shooté quand il les croisait. Parfois un regard bien noir, qui ferait fuir n'importe qui, et en plein bad des remarques déplaisantes, dont il ne se souvenait jamais. Le type désagréable par excellence.

Complètement dans les gaz, il s'habilla comme il put, et s'enfila un bon bol de céréales avant de partir en direction de Wywnood, tel un ours mal luné. Un ours, c'est ce qu'on pouvait dire, une barbe de trois jours, qu'il devait penser à raser, un regard des plus noirs, et une répartie cinglante. C'en était fini pour ceux qui croiseraient sa route, ou l'emmerderaient. D'un pas qui se voulait bien lourd, il se rendit devant son casier pour récupérer son matériel de cours, frôlant la foule avec de grands coups d'épaules et des "Dégage de ma route", avant d'arriver devant la porte métallique avec son numéro et son nom inscrit dessus. Il ouvrit le cadenas, et la première chose qu'il vit, et qui lui était pas familier, c'est une feuille de papier pliée en deux. Quelqu'un s'était amusé à lui faire une déclaration ou quoi? Il la prit, sans grand intérêt et le déplia avant de lire. Life Skills? Se demanda-t-il. C'est quoi cette merde! En binome avec une gamine certainement en plus, et rendez-vous avec elle sur le toit. Merveilleux. Le lycée avait pas trouvé plus pourri pour le premier avril qu'une blague de mauvais goût.

Oubliant son matériel, il se rendit vers le toit, bien décidé à dire à cette jeune fille qu'il était hors de question qu'il s'occupe d'un gosse, faux ou pas. Il monta quatre à quatre les marches, et arriva en haut du bâtiment qui surplombait Miami. Ne voyant pas sa correspondante, il s'asseyait près du grillage, les yeux rivés vers la porte, qui finit par s'ouvrir. A côté de lui, le carton avec le bébé et les instructions. Elle s'en occuperait seule, c'était clair et net.

Toi c'est Joy? C'est ça? Lui demanda-t-il sans même qu'elle puisse en placer une. Je sais pas c'est quoi cette putain de blague, mais s'il faut vraiment s'occuper d'un môme, compte pas sur moi, tiens, tout est là, je me casse, et ça sert à rien de me supplier, j'en ai rien à faire de foutre mon année en l'air pour un morceau de plastique qui hurle.

Puis, le bébé sans crier garde se mit à pleurer, on entendait les sanglots à travers le carton.

Merveilleux. Bon je me casse, bonne "chance", dit-il en commençant à partir vers la sortir, bien décidé à ne pas lever le petit doigt.

©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ils se foutent de notre gueule? Un gosse & puis quoi encore? (PV Joy)    Mer 9 Avr - 18:39


Mike Ҩ Joy
Life Skills


Il y a des matins comme ça out u sais que tout vas aller de travers, que il va t’arriver des m***** pendant toutes la journée et tu va te dire “Pourquoi moi ?” à chaque fois. C’est exactement ce qui m’arrive ce matin.
Je me réveille en retard pour bien commencer, je ne me douche je me suis lavée hier soir (n’allait pas croire que je suis crade tout de même ! Je n’avale rien, si c’est pour le vomir au cour de ma journée non merci ça n’en vaut pas la peine.

Voilà je suis au lycée et comme toujours je passe à mon casier. Je l’ouvre et une lettre tombe du casier. Ce doit être Curtis, ça pourrait rendre ma journée joyeuse. Mais non évidemment c’est pas possible. J’ouvre le papier el lit ce qui ai écrit

« Life Skills bla bla bla bébé à la charge bla bla bal Mr le Proviseur »

Un exercice ? Intéressant, mais quand j’arrive à la ligne par binôme et que un nom inconnu est écrit je tremble. Roh j’imagine le truc un gars qui va me faire tout faire et se récolter (s’il y en a) une bonne note. Non ça ne se passera jamais comme ça. Je vais donc au lieu de rendez vous à l’heure dite. Je grimpe les escaliers, j’ouvre la porte.

Là un jeune homme m’attends avec un carton derrière lui, des pleurs ou des cris je ne saurais dissocier se font entendre. Ils proviennent du carton. Dedans je découvre un bébé comme une poupée. Puis je me tourne vers le garçon qui m’a adressé la parole

-Toi c'est Joy? C'est ça? -j’acquiesce mais ne parle pas-je sais pas c'est quoi cette putain de blague, mais s'il faut vraiment s'occuper d'un môme, compte pas sur moi, tiens, tout est là, je me casse, et ça sert à rien de me supplier, j'en ai rien à faire de foutre mon année en l'air pour un morceau de plastique qui hurle.

Non mais il a bien du culot lui ! C’est un travail de groupe et je compte bien lui faire entendre. Le bébé pleure de plus belle et le gars finit par lâcher exaspéré

-Merveilleux. Bon je me casse, bonne "chance"

Je le fixe et avec tout le calme que je peux je lui réponds

-Bon jeune homme. Je ne compte pas faire tout le travail pour toi compris ? Alors tu viens ici tu repose tes fesses sur ce muret et tu m’écoute le temps qu’on se partage les tâches ! Sinon.. J’aurais à faire à un moyen que je n’aime pas utiliser la délation... tu connais ? Tu peux me traiter de tous les noms ! Je ne craquerais pas.


J’avais peut être un peu menti. Je risquerai sûrement de craquer mais sûrement pas devant lui. Je devais montrer qu’un Joy plus forte avait pris la place de cette froussarde !




Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ils se foutent de notre gueule? Un gosse & puis quoi encore? (PV Joy)    Dim 13 Avr - 19:19


Ils se foutent de notre gueule? Un gosse & puis quoi encore?
Joy :coeur2:



Mardi 1er Avril - Toit

Vraiment ce n'était pas le jour de chance du Sigma Mu, qui se trouvait contraint à faire un exercice stupide avec un bébé qui braille et une gamine pas plus âgé que le poupon. Merveilleux. Entouré de si peu de maturité, il avait l'impression de gérer une crèche, comme si on osait sérieusement lui infliger une telle chose. La jeune fille la toise du regard, comme abasourdie par les propos de Mike. Elle ne savait visiblement pas sur qui elle était tombée, et ferait mieux de l'écouter plutôt que de feindre de jouer aux gros durs. Une touffe rousse, une taille de naine, elle ne faisait pas le poids et Mike ria sincèrement en la voyant monter sur ses grands chevaux.

J'espère bien que tu craqueras pas, déjà qu'un bébé j'en veux pas, si je dois m'en coltiner deux, bonjour l'angoisse, dit-il sarcastique. Et tes ordres, tu vas te les mettre là où je pense, si tu crois qu'une fillette de ton genre ça a son droit d'autorité parce que ça y est t'es au lycée, tu te trompes. Je suis pas ici pour jouer à la dinette, j'ai d'autres ambitions dans ma vie, alors toi peut-être que tu tiens un minimum à ta note, dans ce cas, bats-toi pour, vas-y, ça peut être drôle de voir un môme s'occuper d'un autre.

Une chose était certaine, il n'allait pas jouer au gentilhomme avec elle, petite, fragile, mignonne ou tout ce qu'elle voulait, Mike ne fondrait pas comme du chocolat au micro-ondes, au contraire, il les enfonce encore plus.

La délation? Bien sur que je connais, je suis bien placé pour le savoir même je dirais. Et tu comptes utiliser ça pour moi? Tu serais capable de te rabaisser à un tel niveau pour un morceau de plastique qui chiale? T'es qui toi? Il se tapa le front avec sa paume de main. Oh oui, tu dois être une Khi Omicron, je me trompe? Ces têtes d'ampoules ridicules qui font tout pour avoir une bonne note. Tu serais prête à faire honte à ta confrérie pour ça? Là tu m'intéresses, dit-il cynique. Je vais peut-être rester finalement, si t'es de ce genre là, pas franchement réglo et immorale, vous êtes pas si dénués d'intérêt que ça finalement. Il ria. Sérieusement, si tu tiens à ce que je tienne cette chose, il va falloir être plus convaincant que ça, ma belle. Mais je vais faire un effort, rien que pour voir à quel point tu peux être audacieuse et vicieuse. Qu'est-ce que tu me proposes pour les tâches? Vas-y je t'écoute.

Il s'installa sur le muret, faisant semblant d'être bien brave, alors qu'en réalité il se foutait complètement de sa gueule, mais ça faisait partie du deal, si au moins ça lui donnait matière à s'amuser.

©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ils se foutent de notre gueule? Un gosse & puis quoi encore? (PV Joy)    Mer 30 Avr - 16:06


Mike Ҩ Joy
Life Skills



Alors lui je vous jure, il mérite deux bonnes claques. Pour que, un : il redescende sur terre et deux : qu’il arrête de se sentir supérieur. Je lui explique rapidement que moi je en vais sûrement pas m’occuper de ce bébé toute seule. Et qu’il va devoir mettre la main à la patte et monsieur monte ou plutôt grimpe sur ses grands voir énorme chevaux pour me faire la morale :

-J'espère bien que tu craqueras pas, déjà qu'un bébé j'en veux pas, si je dois m'en coltiner deux, bonjour l'angoisse, dit-il sarcastique. Et tes ordres, tu vas te les mettre là où je pense, si tu crois qu'une fillette de ton genre ça a son droit d'autorité parce que ça y est t'es au lycée, tu te trompes. Je ne suis pas ici pour jouer à la dinette, j'ai d'autres ambitions dans ma vie, alors toi peut-être que tu tiens un minimum à ta note, dans ce cas, bats-toi pour, vas-y, ça peut être drôle de voir un môme s'occuper d'un autre. La délation? Bien sur que je connais, je suis bien placé pour le savoir même je dirais. Et tu comptes utiliser ça pour moi? Tu serais capable de te rabaisser à un tel niveau pour un morceau de plastique qui chiale? T'es qui toi? Il se tapa le front avec sa paume de main. Oh oui, tu dois être une Khi Omicron, je me trompe? Ces têtes d'ampoules ridicules qui font tout pour avoir une bonne note. Tu serais prête à faire honte à ta confrérie pour ça? Là tu m'intéresses, dit-il cynique. Je vais peut-être rester finalement, si t'es de ce genre là, pas franchement réglo et immorale, vous êtes pas si dénués d'intérêt que ça finalement. Il ria. Sérieusement, si tu tiens à ce que je tienne cette chose, il va falloir être plus convaincant que ça, ma belle. Mais je vais faire un effort, rien que pour voir à quel point tu peux être audacieuse et vicieuse. Qu'est-ce que tu me proposes pour les tâches? Vas-y je t'écoute.

-Dans tout ce que tu m’as dis j’ai entendu j’éspère … bla bla bla bla bla bla bla bla une Khi Omikron… bla bla bla bla bla. Le reste c’est entré et puis c’es ressortit. Oui désolé mon cerveau tris tout ce qu’il y a d’intéressant. Et bizarrement quand tu parle tout ressort. Alors oui je suis bien un Khi Omikron et tu peux te garde tous les vieux préjugés que tu as vis à vis de nous, merci ! Et non, je ne travaille pas pour la note ! Et même si c’était là cas... au moins MOI je travail. Ensuite, va falloir vraiment que tu songe à revenir, je veux dire revenir parmi nous, les terriens que nous sommes. Parce que là tu te sens pousser des ailes et ça ne va pas du tout du tout. C’est mauvais pour le bébé –je montre du doigt la poupée. Quant à lui, il s’assoit et me laisse enfin en placer une- Alors ça va être très simple et tu vas faire exactement ça. Un jour sur deux tu as le bée, l’autre jour c’est moi. Si tu as un souci avec ça je m’en contre balance. On commence maintenant, et c’est toi qui garde le bébé.




Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ils se foutent de notre gueule? Un gosse & puis quoi encore? (PV Joy)    Sam 24 Mai - 0:58

Elle était petite, dénuée d’intérêt, et Mike la trouvait détestable au possible, pourtant elle se révélait avoir du cran, et même si ça aurait pu plaire à Mike, étant donné qu’il aimait bien ceux qui avaient du répondant à l’image de Soraya, il ne supportait pas qu’on puisse se croire supérieure, comme elle était en train de le faire, alors qu’elle n’avait en aucun cas les moyens de pouvoir le faire, et qu’elle le traite de la sorte lui déplaisait au plus haut point. Pourtant, tout ce qu’il affichait c’était un sourire cynique, et la regardait du haut de son mètre quatre vingt, la toisant, lui faisant comprendre qu’elle ne faisait clairement pas le poids face à lui.

Dans tout ce que tu m’as dis j’ai entendu j’éspère … bla bla bla bla bla bla bla bla une Khi Omikron… bla bla bla bla bla. Le reste c’est entré et puis c’est ressortit. Oui désolé mon cerveau trie tout ce qu’il y a d’intéressant. Et bizarrement quand tu parle tout ressort. Alors oui je suis bien un Khi Omikron et tu peux te garde tous les vieux préjugés que tu as vis à vis de nous, merci ! Et non, je ne travaille pas pour la note ! Et même si c’était là cas... au moins MOI je travail. Ensuite, va falloir vraiment que tu songe à revenir, je veux dire revenir parmi nous, les terriens que nous sommes. Parce que là tu te sens pousser des ailes et ça ne va pas du tout du tout. C’est mauvais pour le bébé. Alors ça va être très simple et tu vas faire exactement ça. Un jour sur deux tu as le bée, l’autre jour c’est moi. Si tu as un souci avec ça je m’en contre balance. On commence maintenant, et c’est toi qui garde le bébé.
Et hoho, tout doux le gnome. Tu sais ça m’importe peu de savoir que tu t’intéresses ou pas à ce que je te dis, parce que perso, j’en rien à cirer de tous tes problèmes, tes histoires de préjugés, pour qui ou pour quoi tu travailles, nan tout ça j’en ai rien à carrer si tu veux savoir, non tout ce que je veux savoir c’est si tu vas le faire ou pas ? Point, j’ai pas envie de discuter avec toi, c’est déjà chiant comme ça, si en plus je me dois me taper un simili de moraliste en face de moi, non merci. Et je ne redescendrais pas sur terre, parce que quand je vois sur quoi je peux tomber, ça fait vraiment très très peur. Il marqua une pause. Et ce qui est mauvais pour le bébé, c’est les gens comme toi, égoïste, moi je moi je. Et puis, tu me traites mal depuis le départ, mais pour te prouver le contraire, je vais te montrer que je suis un mec bien. Et je ne voudrais pas te froisser, alors je vais être galant et te laisser ce mioche en premier, après tout t’es une fille non ? Alors les dames d’abord, et Enjoy !

C’est tout ce qu’il finit par dire, déposant le gosse dans les bras de Joy, lui jetant un dernier sourire hypocrite avant de fermer la porte du toit violemment.


HRP: Désolée pour le retard ._.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ils se foutent de notre gueule? Un gosse & puis quoi encore? (PV Joy)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ils se foutent de notre gueule? Un gosse & puis quoi encore? (PV Joy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» retraite à 67 ans .. ils se foutent de notre gueule ?
» Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Notre alimentation
» 'BillClinton,otez-vous de notre soleil'UN TEXTE QUI CHATOUILLE LES PLEURNICHEURS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Events passés :: Life Skills-
Sauter vers: