AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Une pause pour un bébé? • Avec Soma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Une pause pour un bébé? • Avec Soma   Jeu 3 Avr - 19:41




Soma & Marie
Une pause pour un bébé?

Nous sommes le lundi 31 mars. C’est une journée commune, je suis à l’Université en L1 médecine où je travaille assidument pour passer au plus vite à la classe supérieur. Je suis largement meilleure que le niveau de la classe, j’ai commencé à préparer ma première année deux ans auparavant. Enfin c’était plutôt comme deux années sabbatiques en attendant que Matt soit majeur, mais quand on voit le résultat entre nous…. C’est démotivant. Enfin, le meilleur remède pour aller mieux est dans mon cas, les études de médecine, la musique et la cuisine.

Cette journée était donc uniquement consacrée à la medecine. Bien sûr on ne faisait pas toujours la même, tantôt on étudiait les bases de la cardiologie, tantôt le corps humain, tantôt les principales maladies et leurs raisons… etc. La première année était assez ennuyante vu que c’était uniquement de la théorie. Il fallait aimer et être passionné. Personnellement mon cours préféré était la cardiologie. Rien de plus fascinant pour moi que de savoir que toute une vie repose principalement sur ce petit muscle.

A 18h44 exactement, j’arrive à mon casier. Je n’ai pas beaucoup de choses à reposer juste mon livre de biologie qui ne me servirait à rien. Quand je l’ouvre je remarque un petit papier au-dessus de ma pile de livres soigneusement empilée. Je fronce les sourcils et prends le mot avant de le lire.

« Chère Marie River,
Te voilà inscrit pour le Life Skills. Le nom de ton binôme est Soma Akane. Tu pourras le retrouver aux Cuisines.
Votre but sera de vous occuper d'un bébé pendant un mois, et c'est non négociable. Le travail compte pour la moyenne de l'année. Aucune contestation possible.
Le conseil des profs. »


C’est une blague hein ? Mon sang se glace. Premièrement je suis en binôme avec ce crétin de Akane, le mec qui m’énerve à longueur de journée. Ce putain de con qui dès qu’il me voit me rappelle que ma vie est remplie de merde notamment à cause de mon frère son meilleur ami. Mon frère d’ailleurs à qui il n’a pas hésité de lui dire d’assumer d’être père et conseillé à sa grosse de garder l’enfant. En fait je crois que cette putain de « Life Skills » a été spécialement faite pour les gens comme mon frère qui ont des gosses super tôt. Mais je n’ai pas besoin de faire ce fichu truc même si je vais être tata merde ! Evidemment comme si rien ne pouvait être plus compliqué cet exercice est noté.

Je claque la porte de mon casier énergiquement et me dirige aux cuisines comme indiqué. Evidemment je suis la première arrivée comme si ce con de Soma pouvait être là. Et puis pourquoi dans les cuisines d’ailleurs hein ? Pour que je puisse tuer le bébé puis Soma en passant ? C’est complètement trop tentant. C’est une horreur cette idée pourrie qu’ont eu les profs. Encore s’occuper d’un bébé en soit ce n’est pas agréable et je vais détester ça, enfin je suppose, surtout si il me réveille la nuit. Mais alors avec Soma sur le dos, non vraiment c’est un cauchemar.

Je fixe la boite qui est posée sur l’ilot central, je peux encore la jeter et faire comme si on nous avait rien donné pour retarder l’échéance... Mais je doute que ce soit très apprécié par les profs. Heureusement que c’est noté sinon ça n’aurait pas fait long feu. Ni le bébé ni Soma. En parlant du loup celui-ci arrive, je me retourne et le regarde de la manière la plus froide que je ne lui ait jamais faite.

« Quel plaisir Akane, t’approche pas trop du marmot tu vas lui faire peur. »

Depuis peu j’étais rentrée dans le jeu du garçon. Surtout depuis quelque temps où, je suppose souffrant du manque de sa chère Savannah, il avait décidé de s’acharner sur moi pour se défouler. Les profs étaient vraiment des connards déjà nous foutre un bébé sur le dos était complètement nul mais alors me mettre avec un type comme ça. De gros connards même. Mais je m’emporte un peu dans mes mots, à près tout c’est pour notre éducation… non ? 
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une pause pour un bébé? • Avec Soma   Ven 4 Avr - 14:25


Pause bébé ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft Marie



HRP: tenue et coupe de Soma

La journée avait été plutôt calme, rien de bien précis ni d'affolant pour perturber un quotidien déjà bien morose. Ah si, il y avait une espèce de campagne de prévention qui devait se tenir, mais rien de bien précis, en tout cas je n'ai pas plus d'informations que ça. Je devrais peut être aller en soutirer à la belle Mahina tiens ... Elle est d'une grande générosité ! Enfin il était 15h, j'avais terminé ma journée et je filais à l'entraînement de soccer. Je ne sais pas ce que le coach avait mangé ce jour la, mais même moi qui suis professionnel donc bien entraîné et habitué aux entrainement intensifs, la j'avais pris cher. Je pense que ce soir je vais bien me reposer. Il était maintenant 18h15, j'avais fini de ranger le matériel et j'allais sous la douche.

J'y restais bien un bon quart d'heure, l'eau bouillante détendit mes muscles encore gonflés par l'effort. Je me prenais à avoir envie d'une boisson à base de lait, c'est très bon pour drainer les mauvaises toxines après un effort sportif. Une fois ma douche faite, j'allais donc en direction de mon casier pour y récupérer un peu de monnaie et mon ordinateur que j'avais laissé avant de venir à l'entrainement. Il était maintenant 18h50 quand j'étais devant celui-ci. Ma musique résonnant à fond dans mon casque j'ouvrais la porte metallique qui grinçait un bon coup. J'étais seul, à mon avis tout le monde était déjà dans sa chambre ou occupé à faire je ne sais quoi. Je remarquais un papier posé soigneusement en évidence sur ma pile de livre. Je le prenais intrigué et entama la lecture.

« Chère Soma Akane,
Te voilà inscrit pour le Life Skills. Le nom de ton binôme est Marie River. Tu pourras le retrouver aux Cuisines.
Votre but sera de vous occuper d'un bébé pendant un mois, et c'est non négociable. Le travail compte pour la moyenne de l'année. Aucune contestation possible.
Le conseil des profs. »


Je relisais plusieurs fois et mes yeux se débridèrent d'un coup. Gonflant comme des ballons. Je voulais mon information je suis servi. J'avais remarqué qu'entre Salma, Mahina et une autre bridée, une Alpha, Shin Bae voila, il y avait une augmentation du nombre de jeunes filles enceintes, mais je ne pensais pas que la mesure serait aussi radical. Puis j'avoue, je ne pouvais pas m'empêcher de rire ouvertement du nom de mon binôme ! Oh bordel ça promet avec elle ! Ma chère et tendre Marie, la sœur de mon meilleur ami et mon exutoire. J'aime titiller cette fille, c'est mon passe temps favori, surtout depuis que Savanah n'est plus la. C'est mon échappatoire je dirais. Puis je suis un mec généreux, je la fait chier autant que je l'aime, c'est vous dire que je l'aime BEAUCOUP. Je refermais mon casier et allait donc voir à la cuisine si j'avais une chance de trouver la Khi. Elle doit être tellement enchantée de m'avoir pour partenaire.. Oui elle me déteste, mais c'est pas grave, un jour elle m'aimera vous verrez ! Arrivant donc à la salle je l'ouvrais, mes cheveux attachés de façon négligé, j'avais la flemme de me coiffer de toute façon et ma veste légèrement débraillée, je remettais celle-ci en place quand je vis l'accueil si chaleureux de ma chère et tendre Khi.

« Quel plaisir Akane, t’approche pas trop du marmot tu vas lui faire peur. »

Je souriais à la brunette, oui vraiment, puis je lui dis toutes dents dehors.

"Plaisir non partagé ma belle. Promis je lui ajoute un programme spécial cris et pleures en pleine nuit rien que pour toi ! Je ferai même en sorte que ce soit programmable à distance comme ça je pourrais te faire chier quand ce sera toi qui le garde. D'ailleurs, tu vas pouvoir t'entraîner un peu, pas vrai tata ?"

M'asseyant sur une des tables avec un sourire satisfait je posais mon sac de sport au sol puis regardant la Khi je pris la parole d'un ton plus calme ce coup ci et plus doux. C'est rare que je m'adressais à elle de la sorte.

"Bon, à part nous envoyer nos mots d'amour habituels, comment ça se passe pour ça ? Est ce que tu as eu plus d'infos que moi ? Je suppose qu'on va devoir le garder à tour de rôle et donc définir qui l'a quel jour. Puis surtout, le truc le plus dur en fait. On va devoir se supporter ... J'crois que ça ça va être le plus dur, mais malgré ton côté pétasse frigide, tu es une fille intelligente, je ne vais pas t'enlever ta seule qualité ... Comme ça compte pour la moyenne, je compte bien me donner à fond, donc que dirais-tu d'une petite trêve le temps de faire ce boulot ? On aura tout le loisir de se pourrir après, qu'est ce que t'en penses ? Promis j'essaierai de ne pas être trop chiant avec toi, mais je t'aime trop pour ça après donc je ne promets rien..."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une pause pour un bébé? • Avec Soma   Sam 19 Avr - 13:35




Soma & Marie
Une pause pour un bébé?

« Plaisir non partagé ma belle. Promis je lui ajoute un programme spécial cris et pleures en pleine nuit rien que pour toi ! Je ferai même en sorte que ce soit programmable à distance comme ça je pourrais te faire chier quand ce sera toi qui le garde. D'ailleurs, tu vas pouvoir t'entraîner un peu, pas vrai tata ? »

Il me dit ça avec un grand sourire. Non vraiment ce type est bizarre il doit avoir quelque chose de mal placé dans son cerveau pour être aussi…. Enervant. Forcement aujourd’hui c’est le mauvais jour, je ne suis vraiment vraiment vraiment pas de bonne humeur et c’est encore pire que d’habitude. Possible ? Oui oui je vous assure. Je suis tellement habituée de ses blagues sur mon futur rôle de tata que ça ne me fait presque plus rien. Par contre lui…. Je prends un sourire en coin me préparant à ce que j’allais dire, chacun son tour Akane !

« Oh mais fait toi plaisir papa Akane. Après tout ta Savannah ne serait pas partie pour cacher son petit asiat’ dans son bidon ? Quelle triste affaire… »

Je ne me connaissais pas aussi méchante que ça. Je savais que le départ de Savannah l’avait affecté, surtout par son comportement qui était encore plus désagréable que d’habitude, et je savais que ça le blessait. Ce n’était pas dans mes habitudes d’être blessante mais Soma était une exception d’autant plus que lui ne se gênait pas de me titiller sur mes points sensibles. Même s’il balaierait mon argument d’un bon coup de sarcasme je sais qu’au fond ça le déstabilisera un peu. Et puis il pourra se renseigner à post Iori, je sais qu’il est très bon en informatique. Il s’assoit sur une table et pose son sac avant de me parler sur un ton que je lui connaissais presque pas, doux et calme. Wahou, révolutionnaire !

« Bon, à part nous envoyer nos mots d'amour habituels, comment ça se passe pour ça ? Est ce que tu as eu plus d'infos que moi ? Je suppose qu'on va devoir le garder à tour de rôle et donc définir qui l'a quel jour. Puis surtout, le truc le plus dur en fait. On va devoir se supporter ... J'crois que ça ça va être le plus dur, mais malgré ton côté pétasse frigide, tu es une fille intelligente, je ne vais pas t'enlever ta seule qualité ... Comme ça compte pour la moyenne, je compte bien me donner à fond, donc que dirais-tu d'une petite trêve le temps de faire ce boulot ? On aura tout le loisir de se pourrir après, qu'est ce que t'en penses ? Promis j'essaierai de ne pas être trop chiant avec toi, mais je t'aime trop pour ça après donc je ne promets rien... »

Je souris à mon tour, mais gentiment cette fois, il arrive toujours à glisser des petites attaques et même si j’ai du mal à l’admettre ça m’amuse parfois.

« Mh un jour sur deux ? Je ne pense pas qu’il est forcément besoin qu’on soit toujours ensemble, pas besoin d’équilibre parental pour un objet en plastique... Sinon je peux venir dormir à ma confrérie pendant ce mois comme ça on ne sera pas trop loin en cas d’urgence. Une semaine sur deux aussi c’est possible, comme tu veux. Je te fais plutôt confiance vu qu’au bout c’est une note, le prend pas trop à cœur. »

Au même moment le bébé ce met à pleurer, comme si on avait besoin de ça. Je n’ai vraiment pas envie de m’occuper de ce bébé, j’ai beaucoup trop d’autres choses à faire, une préoccupation en plus, génial ! Je regarde Soma en espérant qu’il s’en occupe, ça ferait bizarre de le voir en pseudo papa poule. 
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une pause pour un bébé? • Avec Soma   Dim 27 Avr - 21:12


Pause bébé ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft Marie



HRP: tenue et coupe de Soma

« Oh mais fait toi plaisir papa Akane. Après tout ta Savannah ne serait pas partie pour cacher son petit asiat’ dans son bidon ? Quelle triste affaire… »

La garce. Salope. C'est de bonne guerre me direz-vous, mais je ne m'attendais pas à ce qu'elle me lance une pique concernant Savanah. Mon regard s'assombrit d'un coup, quand on regardait mon visage, il paraissait calme, mais dans ma tête je l'avais déjà tué trois fois ... Dans un sens j'étais heureux qu'elle entre enfin dans mon jeu, la provoquer c'était vraiment jouissif, j'en éprouvais une satisfaction énorme. La regardant, je m'appuyais contre une table, les bras croisés.

"T'en fais pas va, elle est bien trop intelligente pour s'encombrer d'un gosse ou d'un mec, pas comme certaine qui rêverait du contraire ..."

Je faisais surtout allusion au désert sentimental qu'était la vie de Marie. Et je ne parle même pas de sa vie sexuelle, elle est anorexique limite. Enfin, je ne m'occupais plus de cela, laissant place maintenant au côté sérieux de la situation. On se retrouvait avec un moutard, certes en plastoque, mais quand même quand même un moutard sur les bras. Difficile d'appréhender la scène avec sérénité, surtout me concernant. J'avais un planning plutôt chargé, et je suppose que l'autre reine de glace aussi. Me concernant, c'était autre chose que les cours, oui je parle de mon avenir professionnel. Je suis joueur de foot pro, je suis donc en contrat sport-étude, et encore mon club me fait une fleur et j'ai des engagements très strictes. Marie prend alors la parole, je l'écoute avec attention et sérieux, pour une fois ...

« Mh un jour sur deux ? Je ne pense pas qu’il ait forcément besoin qu’on soit toujours ensemble, pas besoin d’équilibre parental pour un objet en plastique... Sinon je peux venir dormir à ma confrérie pendant ce mois comme ça on ne sera pas trop loin en cas d’urgence. Une semaine sur deux aussi c’est possible, comme tu veux. Je te fais plutôt confiance vu qu’au bout c’est une note, le prend pas trop à cœur. »

Je la regarde, c'est qu'elle serait pertinente par moment ! Je la trouverais presque intéressante si elle n'était pas aussi chiante... Oui j'ose dire ça ! MOI. Le comble de l'absolu. Le regardant je marche dans la pièce, c'est rare que je sois aussi sérieux avec elle mais la j'ai pas vraiment le choix.

"Écoutes, si je le prend à cœur, c'est justement parce que j'ai des raisons. Je préfère qu'on fasse un jour sur deux, et si possible, que ce soit hors de mes jours d'entrainement de foot. J'ai pas le choix pour le coup, ça t'intéresse peut être pas ma petite vie, mais je suis joueur de foot professionnel. J'ai un contrat de sport-étude ici, et mon club me fait une fleur, mais j'ai pas le droit de rater les entraînements et je dois me maintenir à une certaine moyenne. Je ne peux pas bâcler un travail sinon on m'enlève mon statut et je perds tout. Le foot ça peut s'arrêter du jour au lendemain, donc j'ai besoin d'avoir un bon dossier et des résultats corrects pour être diplômé derrière, simple mesure de sécurité. Du coup, vu que t'as l'air, pour une fois, gentille et enclin à ce que ça se passe bien, j'aimerais que tu restes dormir à ta confrérie, et en cas d'urgence, EXCEPTIONNELLEMENT, je vais poser un véto sur toi chez les Rho Kappa et demander une autorisation pour qu'on te laisse entrer dans la confrérie. Je suis le coloc de ton frère en prime, donc tu devrais pouvoir me trouver facilement. Profites, ce sera pas Noël tous les jours ..."

Suite à cela le bébé se mit à pleurer, personnellement, je n'étais pas gêné avec les enfants, au contraire, j'adore ça. Puis avec le foot, on croier souvent les gamins du club, la c'est clair que ça n'a rien à voir parce que c'est un bambin, mais ma mère nous a bien éduqué avec mon frère, on sait changer une couche, et on sait donner un biberon. Après de la à dire ce que le bébé a et à quel moment, c'est autre chose. Voyant que Marie ne réagissait pas, je m'approchais de l'engin sans aucune conviction, option une, il a faim, option deux, il faut le changer, option trois, il a un rot bloqué, option quatre ... J'ai pas d'option quatre. Je prenais le bébé à bout de bras et le posait contre ma poitrine, puis je le dorlotais, je ne sais pas si ça allait le calmer, je verrais bien.

"Je comprends pourquoi t'as pas de mec en fait quand je vois ton temps de réaction de poisson rouge River. Enfin passons, est ce qu'on t'as donné des indications sur comment le nourrir et compagnie ? Parce que c'est bien beau, mais vu que c'est un paquet de plastique, je suppose qu'il faudrait qu'on le recharge ou un truc du genre non, pour qu'il pense qu'on le nourrit ? Après si il faut le changer, honneur à maman. J'ai tellement hâte de voir comment tu te débrouilles."

En attendant, je gardais le bébé contre moi et le dorlotait tranquillement, lâchant un regard en coin à Marie. Pourquoi elle est aussi conne sérieux ? Elle pourrait être attirante et intéressante comme fille. Raaah elle m'énerve !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une pause pour un bébé? • Avec Soma   Mar 29 Avr - 21:24




Soma & Marie
Une pause pour un bébé?

« T'en fais pas va, elle est bien trop intelligente pour s'encombrer d'un gosse ou d'un mec, pas comme certaine qui rêverait du contraire ... »

Ooooohhhh, j’ai fait réagir Papa Akane, quand il me rembarre comme ça c’est que je marque un bon point. C’est assez rare mais ça arrive, regardez, il essaye de retourner la situation. Je ris intérieurement à une puissance intersidérale mais je ne fais rien passer, bien entendu. Et puis je ne veux pas de gosse ça c’est une évidence, je dois d’abord finir mes études, et pour les garçons pareil, pas de prises de tête.

« Assez intelligente pour t’avoir laissé en plan tu veux dire. »

Bim bam boum, je suis de bonne humeur il faut croire. Bon on a quand même un petit bébé à s’occuper et sa compte dans les notes alors il faut être sérieux un peu. D’ailleurs Soma l’a compris lui aussi et me parle plus sereinement et calmement, une des premières fois. Il me demande en suite, en gros, si on enlève tout le blabla habituel de Soma qui est inutile, comment on s’organise pour la garde du bébé. Je souris à mon tour, mais gentiment cette fois, il arrive toujours à glisser des petites attaques et même si j’ai du mal à l’admettre ça m’amuse parfois. Je lui propose alors un jour sur deux ou une semaine sur deux, comme il veut, ainsi que de dormir à la confrérie le temps de l’épisode bébé passe. Il marche dans la pièce, avec un air hyper sérieux avant de me répondre.

« Écoutes, si je le prend à cœur, c'est justement parce que j'ai des raisons. Je préfère qu'on fasse un jour sur deux, et si possible, que ce soit hors de mes jours d'entrainement de foot. J'ai pas le choix pour le coup, ça t'intéresse peut être pas ma petite vie, mais je suis joueur de foot professionnel. J'ai un contrat de sport-étude ici, et mon club me fait une fleur, mais j'ai pas le droit de rater les entraînements et je dois me maintenir à une certaine moyenne. Je ne peux pas bâcler un travail sinon on m'enlève mon statut et je perds tout. Le foot ça peut s'arrêter du jour au lendemain, donc j'ai besoin d'avoir un bon dossier et des résultats corrects pour être diplômé derrière, simple mesure de sécurité. Du coup, vu que t'as l'air, pour une fois, gentille et enclin à ce que ça se passe bien, j'aimerais que tu restes dormir à ta confrérie, et en cas d'urgence, EXCEPTIONNELLEMENT, je vais poser un véto sur toi chez les Rho Kappa et demander une autorisation pour qu'on te laisse entrer dans la confrérie. Je suis le coloc de ton frère en prime, donc tu devrais pouvoir me trouver facilement. Profites, ce sera pas Noël tous les jours ... »

Le bébé se met à pleurer, mais whaouh je reste sous le choc. Soma Akane me disant qu’il allait poser un véto pour moi chez les Rho Kappas. Ça restera gravé dans ma mémoire je crois, surtout que même Matt n’en a pas posé, quel crétin ! J’allais me préparer à répondre mais le bébé retenait mon attention. J’observe alors Soma s’en charger, il le porte contre lui et le dorlotait, c’était assez mignon mais surtout… étrange.

« Je comprends pourquoi t'as pas de mec en fait quand je vois ton temps de réaction de poisson rouge River. Enfin passons, est ce qu'on t'as donné des indications sur comment le nourrir et compagnie ? Parce que c'est bien beau, mais vu que c'est un paquet de plastique, je suppose qu'il faudrait qu'on le recharge ou un truc du genre non, pour qu'il pense qu'on le nourrit ? Après si il faut le changer, honneur à maman. J'ai tellement hâte de voir comment tu te débrouilles. »

Remarques à la con, j’avais pas de « mec » parce que j’en voulais pas un point c’est tout. Et pour son petit joujou en plastique comment je pourrais savoir moi, il n’y a pas marqué « je sais tout » sur ma tête, je rêve.

« Non je ne sais pas il doit y avoir un manuel, quelque chose… » j’avançais alors vers la boîte avant de reprendre. « T’as trop peur de te salir c’est ça ? Tu vas quand même devoir apprendre parce que je ne serais pas toujours là quand il en aura besoin. »

Je trouvais alors un manuel dans la boite en carton où était posé le bébé, il y avait même pas mal de pages. Je regardais alors la première page où il était décrit que le bébé pouvait pleurer à cause de la faim et il mentionnait un biberon à régler pour nourrir le bébé électroniquement.

« Peut-être qu’il a faim… » je fronçais les sourcils. « Faut régler des trucs attends. » je lisais et exécutait ce que livre disait tout en parlant à voix haute, les pleurs du bébé et le bip des boutons en fond sonore.« 120 ml d’eau…. 4*30g de poudre de lait... La vache c’est bien reconstitué tout ça. » Il demandait de secouer le biberon et je trouvais ça complètement débile puisqu’il n’y avait rien dedans, ensuite il fallait régler la température. « Froid, température ambiante ou chaud ? On a le choix apparemment ça ne fait rien au bébé. »

Je regardais alors Soma tout en secouant frénétiquement le biberon. C’était vraiment une connerie d’idée, si tout était aussi chiant que ça, ça allait pas être sympa de faire ça tout le temps. Encore quand tu as un bébé alors que tu l’as voulu, je ne dis pas toutes ces choses c’est normal mais là non, je pense que Soma aussi pense comme moi, on a autre chose à faire que ça. Un mal pour un bien… De toute façon je devrais surement m’occuper du bébé de Matt un jour alors autant s’y mettre un jour.

« Dis, faudrait qu’on lui trouve un prénom à notre bébé non ? »

Tant qu’à faire ce sera déjà plus agréable que de l’appeler le marmot ou autre. Et puis dans la vraie vie ça contribuerait surement au bon fonctionnement émotionnel du bébé… La psychologie en soit ne m’avait jamais tant intéressé, pourquoi s’embêter à essayer de comprendre le comportement des gens… Enfin ça méritait quand même de la réflexion, par exemple Akane serait un bon patient, tellement perturbé celui-là.
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une pause pour un bébé? • Avec Soma   Mer 7 Mai - 13:11


Pause bébé ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft Marie



HRP: tenue et coupe de Soma

« Non je ne sais pas il doit y avoir un manuel, quelque chose… » j’avançais alors vers la boîte avant de reprendre. « T’as trop peur de te salir c’est ça ? Tu vas quand même devoir apprendre parce que je ne serais pas toujours là quand il en aura besoin. »

Je tenais toujours le bébé qui criait dans mes bras, le dorlotant d'un geste calme et qui se voulait le plus doux possible. Les pleurs commençaient déjà à me monter au crane. J'ai beaucoup de patience d'ordinaire, et la j'en ai sans problème mais se faire hurler dans les tympans en continu non merci. Je regarde alors cette pimbêche de River qui ne pouvait s'empêcher de tacler à son tour, j'arbore un sourire en coin, au jeu de qui à la plus grosse, c'est forcément moi le gagnant de toute façon.

"Tu sais River, contrairement à toi, moi je sais déjà changer une couche, mais je me dis qu'étrangement, tu as besoin de plus pratiquer que moi... Pensée pour toi Matt ! Je te fais un dessin tata ? Puis pour une fois je suis galant avec toi, je te laisse l'honneur, d'ordinaire tu sais, je ne le suis qu'avec les dames ? Estime toi heureuse."

J'avais dit qu'on devait faire un effort non ? Mais c'est plus fort que moi aussi, j'affiche une mine satisfaite et je la vois ensuite fouiner dans la boîte qui semblait être avec le bébé et feuilleter ce qui devait être le mode d'emploi. Continuant à bercer la poupée en plastique je l'écoutais parler toute seule. Elle me pose ensuite une question, sérieusement, elle le fait exprès ? Oui c'est forcément une blague la ça peut pas être possible. M'approchant alors d'elle, le bébé toujours dans les bras je lui dis d'un ton moqueur. En plus elle faisait un geste totalement indécent, enfin de mon point de vue, parce que de base c'est normal, pour secouer le biberon.

"On dirait que t'as fait ça toute ta vie River ... Question d'habitude ? Tu portes bien ton prénom dis donc..."

J'explose de rire couvrant pour le coup les pleurs du bébé puis je reprends sur ce même ton moqueur.

"Tu bulles en sciences humaines ou quoi ? On peut pas dire que t'as inventé l'eau chaude toi ... T'es sûre d'être la soeur de Matt ?? D'après toi, je te donne du lait froid tu vas aimer ? Et si je te balance du lait bouillant dans la bouche, ça te dit ? Très tentant ceci étant, t'as pas l'habitude d'avoir grand chose dans la bouche ... Il te reste donc une option River .."

Oui je suis moqueur et alors ? J'adore la charier en fait, c'est ma passion préférée, c'est vraiment plus fort que moi et ça même quand on doit travailler ensemble. D'ailleurs c'est la première fois qu'on bosse véritablement sur quelque nous deux, d'ordinaire c'est plutôt pourrissage en tout genre et autres douces fantaisies. Dans un sens j'ai toujours voulu en apprendre plus sur elle, elle m'intrigue mine de rien. IL faut bien que j'en sache un peu plus sur mon exutoire à Savanah, c'est mon sac de frappe quand même, bon techniquement je tape pas dedans ... OK j'arrête les blagues douteuses, mais j'ai envie de la connaître un peu plus, histoire de la manipuler encore plus vicieusement, être plus fourbe, plus vil, pour faire plus mal ! Je suis sorti de mes idées noires par Marie couche toi la justement, je le regarde, un prénom pour le bébé ? En fait c'est surtout son "notre bébé" qui m'arrache un sourire, c'est qu'elle prend ça à coeur dis donc ! Ceci étant elle a pas tort, mais je n'ai jamais été très créatif pour ce genre de chose, l'observant alors je lui tendais, ou larguait le bébé à vous de voir, dans les bras vu que c'est elle qui a le biberon puis je prenais la parole d'un ton intrigué.

"Hey, t'auras au moins eu une bonne idée ! Par contre, je ne suis pas très productif niveau prénom, et je doute que tu aies qu'il/elle se retrouve avec un prénom asiatique... Tu peux choisir si tu veux je te laisse quartier libre. Par contre on l'appelle pas Marie, elle finira perverse sinon. Et nourris le s'teuplait qu'on lui fasse cesser ces cris."

Elle n'était pas si désagréable à regarder avec ce bébé dans les bras, je me doute bien qu'elle fera une bonne tante, mais j'ai pas envie de lui dire, elle serait trop heureuse que je sois gentil avec elle. Nonnn chaque chose en son temps, c'est plus drôle quand on donne petit à petit.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une pause pour un bébé? • Avec Soma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une pause pour un bébé? • Avec Soma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une pause pour un bébé? • Avec Soma
» petite pause pour boire
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Pause pour se remaquiller (LIBRE)
» Quelle colle pour flocage sur surfaces importantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Events passés :: Life Skills-
Sauter vers: